Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

SATIS-Screen4All 2019 : Levels3D veut donner de l’intelligence à vos nuages de points

Par Shadows

La photogrammétrie, le LiDAR et plus largement les techniques de numérisation du réel sont de plus en plus précises et accessibles. Problème : la masse de données générées n’est pas toujours évidente à traiter, et nécessite souvent un nettoyage lourd avant d’être exploitable.

C’est justement ici qu’intervient Levels3D, entreprise que nous avons croisée lors du SATIS-Screen4All 2019. Elle propose différents produits et services, principalement destinés au secteur du bâtiment mais qui peuvent avoir des usages dans d’autres domaines.

En particulier, sa plateforme en ligne S3D Cloud permet d’importer des nuages de points issus de n’importe quel technique. On pourra les visualiser, effectuer des mesures, des coupes… Mais aussi et surtout appliquer l’algorithme maison S3D Automodel. Ce dernier va analyser les points et comprendre quelles zones correspondent à des surfaces planes : murs, sol, plafond, etc.

Le résultat : une maquette numérique pré-modélisée, qui allège considérablement les données (adieu, les centaines de milliers de polygones pour un mur plat). La maquette peut ensuite être exportée et exploitée dans n’importe quel outil 3D.

Bien évidemment, le résultat est imparfait, et nécessitera encore du post-traitement. Mais Levels3D travaille activement à l’amélioration de son outil. En particulier, S3D AutoModel pourrait rapidement être capable de gérer les arches. Mieux encore : grâce au deep learning, nous a expliqué le dirigeant de l’entreprise Yannick Folliard, l’outil dans le cloud de Levels3D devrait bientôt pouvoir classifier les données. Au lieu de se contenter de détecter des plans, le système pourra donc différencier murs, fenêtres, tables, chaises…

Cette extension n’est en elle-même pas surprenante : le sujet de la classification des nuages de points fait l’objet de recherches et développements actifs. En revanche, le fait de proposer ces fonctions dans un outil en ligne, à la demande et via un modèle économique très abordable (S3D Cloud est proposé pour moins de 200€ par mois, sans engagement, et un système de paiement à l’acte devrait également faire son apparition) risque fort de rendre l’offre de Levels3D attractive.

A terme, donc, on peut envisager des usages élargis bien au-delà du marché principal de Levels3D. Par exemple, une salle de restaurant numérisée pour des effets visuels, transformée en quelques clics en un modèle propre et léger, dont les tables et chaises seraient reconnues comme telles et pourraient donc être supprimées ou remplacées par d’autres modèles 3D…
Si ces possibilités devront attendre un peu avant de devenir réalité, Yannick Folliard s’est cependant montré optimiste : le deep learning au sein du S3D Cloud devrait se concrétiser dans un avenir très proche.

Nous ne manquerons donc pas de suivre les évolutions du service proposée par l’entreprise. D’ici là, vous pouvez faire un tour chez Levels3D pour découvrir ses autres services, comme le système S3D Capture qui permet de scanner des bâtiments avec un smartphone doté d’un capteur de profondeur, ou la création de systèmes d’aide à la navigation en intérieur.

L’article SATIS-Screen4All 2019 : Levels3D veut donner de l’intelligence à vos nuages de points est apparu en premier sur 3DVF.

Intersections – The Frank-Ratchye STUDIO for Creative Inquiry Celebrates its 30th Anniversary

Par Greg J. Smith
Intersections – The Frank-Ratchye STUDIO for Creative Inquiry Celebrates its 30th Anniversary
In October CAN headed to Pittsburgh to toast the 30th Anniversary of The Frank-Ratchye STUDIO for Creative Inquiry. The event was accompanied by "Intersections," a dynamic group exhibition showcasing many of the anti-disiciplinary works produced within the labs. Here, we review the show and share details about various included works.

LBI Media Inc.’s KBUE-FM: The Number One Los Angeles Radio Station

Par Andres Benetar

  LBI Media, Inc., is a leading vertically integrated, multi-platform, Spanish-language media company that operates across all of the top U.S. Hispanic markets. On an annual basis, LBI Media, Inc. produces over 2,500 hours of original TV programming at the Empire Burbank Television Studios. This media company is among the largest U.S. producers of Spanish-language ...

The post LBI Media Inc.’s KBUE-FM: The Number One Los Angeles Radio Station appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

American Society of Cinematographers Names Four Honoree Recipients for 34th ASC Awards

Par Ignite Strategic Communications

The American Society of Cinematographers (ASC) will celebrate the work of four trailblazing cinematographers at the 34th ASC Awards for Outstanding Achievement. Frederick Elmes, ASC will receive the Lifetime Achievement Award; Donald A. Morgan, ASC will be honored with the Career Achievement in Television Award; Bruno Delbonnel, ASC, AFC will be bestowed the International Award; ...

The post American Society of Cinematographers Names Four Honoree Recipients for 34th ASC Awards appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Scanner facilement une fourmi en 3D devient possible (et open source)

Par Shadows

L’explosion de la photogrammétrie ces dernières années a permis de numériser sans difficultés de nombreux sujets, mais la technique conserve ses limitations. L’une d’elles concerne les sujets de très petite taille : en photo macro, la profondeur de champ très réduite devient un frein majeur au scan 3D. Multiplier les prises de vue en décalant la mise au point reste possible, mais très fastidieux et plus complexe à gérer lors de la reconstruction.

Dans ce contexte, DISC3D se présente comme une solution très intéressante. Il s’agit d’un système automatisé permettant de scanner efficacement des sujets de très petite taille tels que des insectes. Voici les résultats pouvant être obtenus :

Les résultats sont assez impressionnants : les modèles sont précis, y compris au niveau des détails tels qu’antennes et pattes.

En coulisses se trouve donc DISC3D, un projet open source porté par Digital Archive of Natural History (DiNArDa). Le concept mêle techniques classiques, ingénierie et optimisations.

Le schéma et la photo ci-dessous en donnent une petite idée :
– le sujet est placé au centre d’un système l’éclairant de manière uniforme, grâce à des LEDs et deux dômes diffusant la lumière ;
– la prise de vue est effectuée via une caméra contrôlée informatiquement et montée sur un StackShot : un rail macro qui permet de déplacer précisément la caméra afin d’ajuster la position de la zone de netteté sur le sujet ;
– deux moteurs (élévation, azimut) permettent de faire pivoter le sujet dans toutes les directions ;
– le tout est contrôlé informatiquement, à l’aide de MATLAB (logiciel associé à un langage de script, largement utilisé dans le monde de la recherche).

Ainsi, ce système est capable pour un point de vue donné de prendre une série de photos en faisant varier la zone de mise au point, puis de faire tourner légèrement l’objet et de recommencer, encore et encore, afin de le capturer sous toutes les coutures.

Vient ensuite le post-traitement : sans rentrer dans les détails, il s’agit ici d’assembler les photos de chaque point de vue, pour créer une photo nette sur l’ensemble du sujet, tout en l’associant à un masque : une couche alpha qui facilitera la reconstruction.

Une fois les images nettes et masquées générées, on peut les envoyer dans un outil de photogrammétrie tel que Metashape (ex Photoscan), et reconstituer le sujet sous forme de modèle 3D texturé.

L’équipe derrière DISC3D a publié une description technique détaillée de son système : DISC3D est open source et peut donc être reproduit à l’aide des informations données.
Côté matériel, il faudra entre 4000 et 8000€ pour créer votre propre DISC3D, en fonction de critères tels que la qualité de la caméra utilisée.

DISC3D reste perfectible : en particulier, l’équipe évoque des temps de capture allant de 2 à 5 heures par insecte. Néanmoins, l’acquisition des images ne prend à elle seule que 40 à 100 minutes : c’est donc le traitement des images qui est responsable de ces durées, et diverses options permettront de faire chuter les délais. A commencer par la simple évolution des logiciels et du matériel. On peut aussi envisager des évolutions au niveau du workflow (entamer la reconstruction 3D dès les premières images, par exemple, alors que la capture se poursuit, est prévu d’emblée avec certains logiciels de photogrammétrie).

Voici pour finir d’autres modèles issus de DISC3D : insectes, coquille d’escargot, petits ossements. Notez que tous les exemples montrés ici sont téléchargeables sous licence Creative Commons sur Sketchfab.

L’article Scanner facilement une fourmi en 3D devient possible (et open source) est apparu en premier sur 3DVF.

Canard PC Hardware 42 est en kiosque

Par Pierre Dandumont

Comme chaque trimestre, Canard PC Hardware est en kiosque, cette fois avec le numéro 42. Vous trouverez des tests, des dossiers, de bons produits et des mauvais.

Dans les choses intéressantes, il y a le retour d’AMD avec les Ryzen 3000 – que vous ne verrez sûrement jamais dans des Mac – et les Radeon RX 5700, qui devraient débarquer un jour. Nvidia continue aussi à améliorer ses cartes avec les GeForce Super. C’est… mieux. Dans les trucs instructifs, il y a un dossier sur l’influence de la RAM et du stockage sur les jeux. Parce que oui, installer un SSD NVMe super rapide permet des gains dans les jeux, au moins sur les chargements et sur l’installation. Il y a aussi un gros dossier sur les scanners, avec des modèles compatibles avec les Mac, et d’autres… non.

Le dossier rétro du mois s’attaque aux claviers, souris et joysticks, et les meilleures façons de les connecter. Ne vous étonnez pas de voir des choses connues… Dans les tests, un SSD vraiment super rapide (5 Go/s), des cartes réseau à 2.5 Gb/s et 5 Gb/s, un refroidisseur de PC portable totalement inutile, etc. Et aussi un dossier sur la meilleure méthode pour se passer de sa LiveBox.

Comme d’habitude, le magazine est en kiosque mais n’existe pas en numérique. Par contre, vous pouvez l’acheter sur la boutique du site.

L’ADB qui n’en est pas un de l’Apple Scanner

Par Pierre Dandumont

En faisant une recherche sur du vieux matériel, je suis tombé sur la page Wikipedia de l’Apple Scanner, le premier scanner d’Apple. Elle indique qu’il se connecte en SCSI ou avec de l’ADB, ce qui m’a étonné.

L’ADB a servi essentiellement pour les claviers et les souris, et de temps en temps pour des accessoires différents (comme un modem) mais le débit très faible dans ce cas limite franchement. Pour un scanner, qui transmet forcément beaucoup de données, l’ADB semble peu adapté. Du coup, j’ai effectué quelques recherches. Premièrement, on trouve l’information sur Wikipedia (dans plusieurs langues), mais sans sources. La seule référence ne parle pas de l’interface. Ensuite, j’ai cherché la fiche technique, qui n’indique pas la présence de l’ADB, uniquement du SCSI.

Sur cette page, on trouve bien une prise mini DIN, avec une légende qui indique “ADB & SCSI port. Security connector“. Mais l’image ne montre pas un port ADB. Le nombre de broches (8) implique plutôt un connecteur série. Dans le monde Apple, la confusion est courante : l’ADB (4 broches), le série (8 broches), le Geoport (9 broches) et le LocalTalk (3 broches) utilisent la même forme de prise, le mini DIN.

Ce n’est pas de l’ADB

Sur le même site, on trouve le manuel technique de l’Apple Scanner, qui montre bien la présence de la prise mini DIN, mais avec un énigmatique “Not Used“. Je suppose qu’Apple avait prévu soit la possibilité de partager le scanner en LocalTalk, soit la possibilité de le relier en série sur les anciens Mac, mais que cette option a été abandonnée. Pour rappel, le bus SCSI (première génération) permet des débits de l’ordre de 40 Mb/s (bon, en pratique nettement moins sur un Mac de l’époque, mais ça donne un ordre de grandeur) et le bus série atteint dans le meilleur des cas 230 kb/s sans horloge externe (et souvent pas plus de 56 kb/s dans les vieux Mac).

Not Used

La conclusion de tout ça ? Wikipedia peut se tromper et la vérification n’est pas une option, même s’il faut être franc : c’est globalement fiable. Et le premier scanner Apple n’a pas d’ADB. Par ailleurs, les suivants ne possèdent évidemment pas non plus d’ADB, mais n’ont pas non plus de connecteur série inutilisé.

Quixel Megascans : multiples annonces autour de la librairie d’assets

Par Shadows

L’éditeur Quixel annonce avoir dépassé les 10 000 assets pour Megascans, sa librairie d’assets issus de scans 2D/3D.
L’entreprise en profite pour modifier son système d’abonnement : pour rappel, le modèle économique de Megascans est celui d’un abonnement mensuel, qui donne droit à un certain nombre de « points » mensuels à dépenser sous forme d’assets. Le nouveau modèle, donc : 2 points par surface, 4 par modèle, contre jusqu’à 12 auparavant. Les assets d’autres types (decals, displacement maps, atlas) seront proposés pour 1 point. Au final et selon le type d’assets qui vous intéressent, un même abonnement devrait permettre d’utiliser « jusqu’à 6 fois plus de contenu » sans dépenser plus, selon Quixel.
Toujours au rang des bonnes nouvelles, les clients ayant un abonnement actif ont droit à 100 points bonus. L’offre aussi est valable pour les personnes qui s’abonnent d’ici la semaine à venir.

Enfin, Quixel annonce que « des milliers » de nouveaux scans sont prévus cette années, capturés un peu partout : villages médiévaux, campagne japonaise, désert de sable sont notamment évoqués, de même que des éléments urbains et des surfaces de type tissus, cuirs.
Enfin, des assets de grande dimension devraient arriver : montagnes, terrains, arbres.

L’article Quixel Megascans : multiples annonces autour de la librairie d’assets est apparu en premier sur 3DVF.

RecordTV selects MediaKind IRD to enable extensive coverage of 2019 Pan American Games

Par platformcomms

Deployment of MediaKind’s RX8200 Advanced Modular Receiver enables RecordTV to upgrade its infrastructure to receive HEVC 4:2:2 encoded satellite signals RX8200 enables broadcasters to achieve optimal bandwidth efficiency gains, as well as feature-set of MPEG-4 HD, 4:2:2, 10-bit 1080p50/60 for highest possible video quality Avicom Engenharia, MediaKind’s channel partner in Brazil, acted as the project’s ...

PPI, un nouveau mode de paiement original pour RealityCapture

Par Shadows

Le logiciel RealityCapture est un des outils de scan 3D et photogrammétrie les plus réputés du marché, mais son tarif est positionné en conséquence : il faut compter plusieurs milliers d’euros pour une licence perpétuelle. Une offre de licence mensuelle est aussi proposée, mais elle est par définition limitée dans le temps et reste imparfaite pour un usage peu fréquent.

A l’occasion de sa mise à jour de septembre, le logiciel se dote désormais d’une nouvelle option qui répond à ce problème : PPI, ou Pay-per-input. Le concept : vous pouvez installer et utiliser le logiciel gratuitement et comme bon vous semble, et c’est lors de l’export du modèle que vous paierez, en fonction du nombre de photos d’entrée et de leur résolution, ou du nombre de points scannés au laser. Un avantage de l’approche est donc de ne payer qu’après avoir reconstruit un modèle, et en sachant précisément ce que l’on achète.

Plus intéressant : il ne s’agit pas d’un paiement lié à un export unique, mais à l’ensemble des assets d’entrée. Ce qui signifie que si vous payez pour, par exemple, l’export d’un modèle issu de 500 photos et d’une session de LiDAR, vous pourrez indéfiniment retravailler et ré-exporter ces mêmes données d’entrée.

Précisons également que la même mise à jour apporte aussi le support des images 16 bits/HDR en entrée mais aussi lors de la création de textures.

Mise à jour du 11/09 : compléments sur le modèle économique

Comme nous le signale un lecteur en commentaire, en parallèle de cette nouvelle offre, l’éditeur a annoncé la fin de son offre « Promo », qui permettait de disposer d’une licence de 3 mois pour 100€, avec toutefois une limite de 2500 photos et 50 Megapixels par image.
Or, avec le système de crédits introduit via PPI, 100€ permet de disposer de 10 000 crédits, soit le paiement du traitement de 2000 images de 20 megapixels, ou de 3333 images de 12 megapixels.

Autrement dit : si vous utilisiez la licence Promo au maximum de ses capacités, le prix que vous deviez payer pour trois mois correspond désormais à un scan unique. Un scan que vous pourrez certes traiter et exporter indéfiniment, mais un scan unique.
La fin de cette offre Promo sera donc clairement une mauvaise nouvelle pour ses adeptes.

L’article PPI, un nouveau mode de paiement original pour RealityCapture est apparu en premier sur 3DVF.

WiFi Impressionist – City as an electromagnetic landscape

Par Filip Visnjic
WiFi Impressionist – City as an electromagnetic landscape
Created by Richard Vijgen, 'WiFi Impressionist' is a field installation inspired by the cityscapes of William Turner that imagines the city as an electromagnetic landscape.

Fox Fires : un court-métrage écossais sur l’origine des étoiles

Par Shadows

Découvrez Fox Fires, court de fin d’études issu du Duncan of Jordanstone College of Art & Design, en Ecosse.
Réalisé par Keilidh Bradley en compagnie d’autres étudiants et d’élèves de 3ème année, le film s’inspire d’un conte finlandais sur l’origine de certains phénomènes célestes.

Côté technique, le projet mêle 2D et 3D.

L’article Fox Fires : un court-métrage écossais sur l’origine des étoiles est apparu en premier sur 3DVF.

12 fruits et légumes scannés à télécharger gratuitement

Par Shadows

Tomáš Búran propose sur Gumroad un pack gratuit modèles de fruits et légumes créés par photogrammétrie. Chaque modèle est décliné en différents niveaux de détails, et des textures PBR 4K (BaseColor/Albedo, Roughness, Specular, Glossiness, MetallicSmoothness, Normal(OpenGL/DirectX), AmbientOcclusion, OcclusionRoughnessMetallic) sont fournies.

Bien entendu, si le code « forfree » indiqué par l’auteur permet de télécharger gratuitement le pack, rien ne vous empêche d’acheter les modèles au prix de base déjà très bas (1€).

Fruits et légumes

L’article 12 fruits et légumes scannés à télécharger gratuitement est apparu en premier sur 3DVF.

Scanner laser 3D VS scanner à lumière structurée : lequel choisir ?

Par Mélanie R.

Dans le processus d’impression 3D, les scanners 3D constituent très souvent une étape essentielle pour faciliter la modélisation d’un objet. Ils permettent de collecter des données sur la forme et parfois, en fonction du scanner 3D utilisé, sur l’aspect (tel […]

Legendary colourist Yvan Lucas reunites with Quentin Tarantino for ‘Once Upon a Time… in Hollywood’

Par Caroline Shawley

  LONDON — 5 August 2019: The latest movie written and directed by Quentin Tarantino, Once Upon a Time… in Hollywood, took the 2019 Cannes Film Festival by storm. The film visits late 60’s Los Angeles with colour and vitality realised by cinematographer Robert Richardson. To create the distinctive vintage look of the period, Yvan ...

TOP 10 des scanners 3D professionnels du marché

Par Mélanie R.

Les technologies de numérisation 3D permettent d’analyser un objet physique afin de collecter toutes les données relatives à sa forme et apparence. Ces données sont utilisées pour créer des modèles 3D. Dans l’industrie de l’impression 3D, les scanners 3D sont […]

AirPrint… et les scanners USB

Par Pierre Dandumont

Depuis quelques années maintenant, Apple pousse AirPrint pour remplacer les pilotes de scanners et d’imprimantes. Depuis l’année dernière, la firme a même annoncé qu’elle ne proposerait plus les pilotes sous macOS, pour pousser AirPrint.

Depuis les débuts de Mac OS X, Apple fournit en effet des pilotes pour pas mal de modèles, qui permettaient d’ailleurs de gagner quelques gigaoctets si vous n’aviez pas d’imprimante. A partir de Mojave, Apple ne fournit plus de nouveaux pilotes, donc si le fabricant de votre imprimante (ou de votre scanner) n’en propose pas… c’est mort. La solution AirPrint s’impose donc.

Assez récemment, j’ai découvert un truc en rapport avec ça : AirPrint fonctionne en USB. Oui, ça semble un peu illogique dit comme ça. La liste est assez courte : quelques imprimantes Canon et deux scanners de la marque. J’ai justement récupéré un modèle pour un test, le LiDE 300.

De fait, pas de pilotes à installer. Il suffit de brancher le scanner en USB, de lancer Transfert d’images (par exemple) et ça fonctionne. Le pilote de base ne propose pas beaucoup d’options (il y en a plus sur le pilote Canon du LiDE 220 que j’utilise habituellement) mais les fonctions nécessaires restent présentes : résolution, sélection, réglages manuels, etc.

L’interface de base


Les outils basiques (en bas à droite)

Dixit Canon, ça fonctionne à partir de El Capitan, ce que j’ai pu vérifier sur une machine de test : il fonctionne directement de 10.11 à 10.15 (bêta 5). Sous 10.10, Transfert d’images voit le scanner mais ne permet pas la numérisation.

Si vous avez besoin d’un scanner et que vous n’êtes pas certain que le fabricant continuera à proposer des pilotes, c’est donc une solution intéressante même si elle est limitée : dans la liste d’Apple, on ne trouve que deux scanners compatibles, le LiDE 300 et le LiDE 400. On peut par contre espérer que les fabricants suivront Canon dans le futur.

RED BEE MEDIA POWERS AND SUPPORTS REMOTE PRODUCTION FOR CANAL+ DURING CANNES FILM FESTIVAL 2019

Par Ericsson

CANAL+ were keen to use remote production in their operations during the Cannes Film Festival 2019; broadcasting shows from “TV Festival”, managing all post-production for the CANAL+ Group in Cannes and providing all opening and closing ceremonies at the festival to international broadcasters Red Bee Media facilitated and supported higher-quality workflows for 32 feed remote ...

Argosy Underlines Single Trusted Source Status at IBC2019

Par Caroline Shawley

  Stability in a rapidly changing media landscape   LONG CRENDON UK, 29 July 2019 – Argosy, a leading international supplier of broadcast and AV cables and infrastructure products, is addressing the real issues of engineers and systems architects at IBC2019 (13 – 17 September, Amsterdam, stand 10.C51). In a time of rapid change and ...

FilmLight finishing gives distinction to Cannes winners

Par Caroline Shawley

  LONDON — 3 July, 2019: Two of the top prizes at this year’s Cannes Film Festival have gone to ground-breaking movies which rely on FilmLight colour science for their distinctive looks. Parasite, from Korean director Bong Joon Ho, took the Palme d’Or, while director Mati Diop won the Grand Prix for Atlantique (Atlantics), the ...

Duplitech Relies on Cintel Scanner 2 for HDR Film Scanning

Par Zazil Media

Fremont, CA – June 28, 2019 – Blackmagic Design today announced that Duplitech, one of L.A.’s most respected independent media service labs, is using a host of Blackmagic Design gear, including Cintel Scanner 2 for high dynamic range (HDR) film scanning. Duplitech found that Cintel Scanner 2 performs exceptionally well on 16mm film, having recently worked with ...

Axon Partners With Applied Electronics to Extend Canadian Reach

Par whitenoise

Axon Digital, leading Broadcast and IP infrastructure specialist, has announced a new channel partnership with Canadian-based Applied Electronics Limited, a trusted provider of integrated media solutions and professional audio visual, broadcast and media storage technology. The relationship will expand Axon’s reach throughout Canada, with a strong focus on building and supporting IP environments. Applied Electronics, ...

PROMO CANON : LE MOIS DU PLEIN FORMAT

Par Andrea

Jusqu’à 300€ remboursés sur une sélection d’appareils et optiques Canon

Canon vous propose une nouvelle offre promotionnelle : profitez d’une réduction immédiate allant jusqu’à 300€ TTC sur une sélection d’appareils et optiques plein format, dès maintenant et jusqu’au 31 mars 2019. La promotion est cumulable avec l’opération permanente « Créez votre kit » vous permettant ainsi de bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 450€ !

Voir la liste des produits éligibles :

Produit Remise Client (€ TTC)
CANON EOS 5D MARK IV 300 €
CANON EOS 6D MARK II 200 €
CANON EOS 6D MARK II+24-105 IS STM 200 €
CANON EF 24-70/2,8 L USM II 250 €
CANON EF 70-200/2,8 L IS III USM 250 €
CANON EF 24-105/4 L IS USM II 125 €
CANON EF 100-400/4,5-5,6 L IS II USM 300 €
CANON EF 24-70/4 L IS USM 200 €
CANON EF 100/2,8 MACRO L IS USM 125 €
CANON EF 16-35/2,8 L USM III 300 €
CANON EF 16-35/4 L IS USM 100 €
CANON EF 70-200/4 L IS II USM 150 €
CANON EF 35/1,4 L USM II 250 €
CANON EF 85/1,4 L IS USM 125 €

L’article PROMO CANON : LE MOIS DU PLEIN FORMAT est apparu en premier sur TRM.

Document 1. – CAN’s new event series examines cross-disciplinary practice

Par Filip Visnjic
Document 1. – CAN’s new event series <br>examines cross-disciplinary practice
CAN has joined forces with UAL Creative Computing Institute to present the first in a series of events that examine new forms of cross-disciplinary art and design practice. Entitled "Document 1.", it’s comprised of a workshop, seminar, and symposium, and takes place March 11th–13th at UAL’s Camberwell College of Art in London.

[PROMO CANON] EOS C300 MII & EOS C200

Par TRM Antoine

C’est le moment de renouveler votre équipement !

Du 1er février au 28 février 2019, c’est le mois du cinéma chez Canon. Profitez d’une remise exceptionnelle pour l’achat simultané d’une caméra Canon EOS C300 Mark II ou d’une Canon EOS C200 et d’un ou plusieurs accessoire(s).

promo canon fevrier 2019

 

Pour profiter de l’offre, contactez-nous ou rendez-vous directement en magasin

Offre limitée à 3 produits par client. Cumulable avec l’offre “Créez votre kit”.

L’article [PROMO CANON] EOS C300 MII & EOS C200 est apparu en premier sur TRM.

Caméra & Café CANON XF705

Par Andrea

Caméra & Café c’est votre rendez-vous personnalisé avec l’équipe de la boutique TRM pour découvrir vos caméras préférées autour d’un bon café et de croissants chauds.

Ne manquez pas la dernière invitation de cette année: rejoignez-nous vendredi, 7 décembre 2018 à partir de 10h00 pour tester la CANON XF705, la caméra professionnelle qui révolutionne les flux de production Broadcast. Venez partager votre expérience au Caméra & Café !

Dotée du nouveau codec HEVC, la Canon XF705 possède un capteur CMOS 1 pouce de 13,4 Mpx pour 8,29 Mpx effectif et assure un enregistrement HDR UHD interne de très haute qualité. Elle intègre un objectif de la série L avec un zoom grand angle 15x compact à 3 bagues et un stabilisateur d’images à 5 axes, conçu pour assurer une capture 4K UHD exceptionnelle.

Je réserve mon horaire

Points forts de la CANON XF705

  • Compatibilité UHD/50P 4:2:2 10 bits grâce au format XF-HEVC
  • Compatibilité HDR (HLG / PQ)
  • Enregistrement interne sur cartes SD
  • 12G-SDI et diffusion sur IP (IP streaming)
  • AF CMOS à double pixel, précis et fiable
  • Zoom 15x de Série L avec vraie focale grand-angle

L’article Caméra & Café CANON XF705 est apparu en premier sur TRM.

Unlock the Potential of Your Canon 5D Mark IV with These Tips

Par Jourdan Aldredge

Are you a photographer or videographer in the market for a Canon 5D Mark IV? Here's everything you need to know in order to maximize your investment.

❌