Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Manifest Destiny, un court-métrage politique signé Beeple

Par Shadows

Mike Winkelmann alias Beeple dévoile Manifest Destiny, un court-métrage qui a nécessité 4 ans de gestation. Un projet clairement politique qui accumule les statistiques sur les inégalités, tandis que des visuels hypnotisation viennent renforcer le propos : veau doré, billets en flammes, personnages dorés…

Outre le making-of ci-dessous, une interview chez GreyScaleGorilla vous donnera plus de détails sur le contexte du projet. Cinema 4D et Octane ont été les principaux outils employés.

L’article Manifest Destiny, un court-métrage politique signé Beeple est apparu en premier sur 3DVF.

Power of Baselight X on display at the heart of Inter BEE

Par Caroline Shawley

  Yoko Kimura joins to spearhead sales and marketing in region   LONDON — 29 October 2019: FilmLight is to demonstrate the state of the art in creative colour and efficient workflows for production and post on its booth at Inter BEE 2019 (13–15 November, Makuhari Messe, stand 6111). At Inter BEE, the FilmLight presence ...

The post Power of Baselight X on display at the heart of Inter BEE appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Beelink Gemini T34 : un miniPC fanless sous Celeron J3455

Par Pierre Lecourt

Le Gemini T34 n’a pas posé beaucoup de problèmes au département design esthétique de la marque, le boitier est très semblable aux modèles précédents avec une volonté de compacité et de discrétion assez marquée. Ce modèle fonctionne sans aucune ventilation, ce qui a imposé à Beelink de proposer un système de dissipation un peu plus complexe que d’habitude.

2019-10-16 12_21_09-minimachines.net

En général sur ce type de machine, le constructeur se contente de fixer un dissipateur en aluminium sur la carte mère qui vient coiffer le processeur. Le tout est enfermé dans un boitier en plastique. C’est dans la plupart des cas suffisant pour absorber la chaleur dissipée par les puces employées même si ce n’est pas idéal. Sur le Beelink T34, la marque a employé un système différent avec un châssis bas en aluminium dans lequel a été intégré un coeur en cuivre. Coeur qui prend lui même en sandwich un caloduc qui traverse la largeur du châssis en aluminium pour distribuer la chaleur à un maximum de métal afin de la dissiper efficacement.

Une solution qui devrait donc venir à bout des 10 watts du Celeron J3455 employé ici. Une puce quadruple coeurs et quadruple threads cadencée de 1.5 à 2.3 GHz. Elle propose 2 Mo de mémoire cache et embarque un circuit graphique Intel HD 500. J’aurais clairement préféré une solution plus récente, un Gemini Lake N4100 par exemple, mais ce genre de processeur est tout à fait apte à de nombreuses tâches quotidiennes.

2019-10-16 12_20_18-minimachines.net

La mémoire vive DDR3L est soudée à la carte mère et donc non évolutive, elle exploite, par contre, un fonctionnement sur deux canaux pour plus de bande passante. Ces 8 Go sont censés être le maximum supporté par la puce Intel. Le stockage, par contre, est monté sur un slot M.2 2242 non détaillé mais probablement en mSATA. La marque propose le Beelink T34 en 3 versions avec 128, 256 ou 512 Go avec un prix de base autour des 165€ pour son lancement.

2019-10-16 12_21_49-minimachines.net

Le reste est assez classique avec un Wifi5 sur deux bandes accompagné d’un Bluetooth 4.01 et d’un Ethernet Gigabit pour la partie réseau. La connectique est assez complète avec 4 ports USB 3.0, un lecteur de cartes SDXC, deux sorties HDMI UltraHD et HDCP et une prise casque et micro. A noter que les ports USB et le lecteur de cartes sont situés sur les côtés de l’engin. Le bouton de démarrage, coloré en rouge, est quant à lui placé à l’arrière de la machine. Pourquoi cette disposition ? Parce que le Beelink T34 est avant tout un MiniPC ultra fin – 1.79 cm d’épaisseur – destiné à envahir les salons. Avec ce dispositif, il proposera une façade “sobre” si tant est que l’on juge sobre la petite phrase que la marque ne peut s’empêcher d’écrire en façade de ses MiniPC.

2019-10-16 12_22_00-minimachines.net

C’est également un placement connectique pratique pour placer l’appareil derrière un écran en mode VESA. La connectique est dirigée vers le bas, hormis les ports USB et le lecteur SDXC qui restent accessibles sur les côtés. Le Beelinjk T34 est livré avec un adaptateur VESA pour se fixer facilement à un écran ou contre un meuble. L’engin de 11.9 cm de côté sera alors invisible et inaudible, ce qui transformera un simple  écran en All-In-One. L’alimentation est extérieure, via un bloc secteur de 12V en 1.5 Ampère. 

2019-10-16 12_19_41-minimachines.net

Avec une compatibilité HDCP, une double sortie HDMI et de larges possibilités de lecture, le Beelink T34 pourra venir à bout de nombreuses tâches multimédia. De la solution de streaming évolutive en terme de décodage grâce aux mises à jour proposées par les diffuseurs sur PC jusqu’à l’exploitation de distributions spécialisées et bien entendu l’avantage de pouvoir employer tout type de logiciel allant du traitement de texte au traitement photo, le Beelink T34 est assez large dans les possibilités qu’il offre. 

Découvrir le meilleur prix du Beelink T34

Beelink Gemini T34 : un miniPC fanless sous Celeron J3455 © MiniMachines.net. 2019

Beelink L55 : un MiniPC Core i3-5005U avec 2 ports Ethernet Gigabit

Par Pierre Lecourt

Mise à jour : Le Beelink L55 en version 8 Go / 512 Go est disponible aujourd’hui à moins de 275€. La version 8 Go / 256 Go est ,quant à elle, en vente à moins de 247€.

Billet original du 13/06/2019 : Le Beelink L55 est une solution intéressante qui vient d’apparaître au catalogue de la marque. L’idée est de proposer un engin avec de belles compétences techniques de par ses caractéristiques de base mais surtout de lui adjoindre deux ports Ethernet, ce qui peut lui permettre de devenir une passerelle pour de multiples usages au sein d’un réseau.

2019-05-17 13_30_30-minimachines.net

La base est solide, le processeur Intel Core i3-5005U est certes assez ancien, il s’agit d’une puce de génération Broadwell sortie en 2015 qui propose deux cœurs et quatre threads cadencé à 2 GHz avec 3 Mo de cache et fonctionnant dans un TDP De 15 watts. Ce dernier élément ayant surement guidé, avec la disponibilité et le prix, le choix de la marque pour équiper ce petit PC. La partie graphique est confiée à un circuit HD Graphics 5500 avec 23 EU cadencées de 300 à 850 MHz. Pas un foudre de guerre en 3D mais ce n’est probablement pas le but recherché ici.

2019-05-17 13_35_31-minimachines.net

Vous pourrez afficher vos statistiques de trampoline :D

Avec 8 Go de mémoire vive en DDR3L et 256 Go de SSD au format M.2, l’engin offre de belles possibilités d’usage. D’autant que ce SSD pourra évoluer facilement et qu’il sera possible d’ajouter un second stockage au format SATA 3 en 2.5″. Avec cette combinaison, on peut imaginer de multiples usages étendus par la présence d’un pont Ethernet double. L’engin pourra donc adresser deux réseaux différents en Gigabit ou servir de passerelle pour du trafic de données. La prise en charge d’une fonction de Wake On Lan augmente d’ailleurs les usages de l’engin puisqu’il sera possible de le laisser hors de portée et de le réveiller au besoin.

2019-05-17 13_32_54-minimachines.net

Le reste de la connectique est très complet : en façade on découvre deux ports USB 3.0 dont un au format SuperCharge pour remettre d’aplomb rapidement un smartphone. Un jack audio 3.5 mm avec entrée micro et sortie casque est également présent. A l’arrière, on retrouve donc les deux ports Ethernet, deux autres USB 3.0 et deux USB 2.0, tous au format Type-A. Une sortie vidéo HDMI est disponible ainsi qu’un DisplayPort pour connecter deux écrans. L’alimentation se fait par un bloc secteur classique en 19 volts et 3 Ampères.

2019-05-17 13_29_15-minimachines.net

La ventilation est assurée mécaniquement par un circuit classique avec une aspiration sur les côté avant que l’air chaud soit chassé vers l’arrière de l’engin. L’ensemble mesure 12.8 cm de profondeur pour 12.6 cm de large et 4.6 cm d’épaisseur. Le boitier embarque évidemment une solution Wifi5 et un Bluetooth 4.0 en prime.

Lancé à 270€ dans cette version 8/256 Go évolutive, cette machine montre comment les constructeurs comme Beelink font face intelligemment aux pénuries de processeurs Intel actuel. En se rabattant sur des puces plus anciennes et en proposant des fonctionnalités accessoires pouvant toucher un marché différent. Solution de surveillance de réseau, pseudo NAS, solution PLEX ou autres, j’imagine pas mal d’usages pour ce type d’engin au sein d’un réseau de société ou même chez un particulier.

 

Beelink L55 : un MiniPC Core i3-5005U avec 2 ports Ethernet Gigabit © MiniMachines.net. 2019

Beelink GT-King Pro : une TV Box sous Amlogic S922X-H

Par Pierre Lecourt

Cela faisait longtemps que je n’avais pas croisé une TV Box proposée à un tarif aussi élevé. La Beelink GT-King Pro est un dérivé du modèle classique – c’est à dire pas “pro” – qui vient, quant à elle, de passer juste sous les 100€.

2019-09-24 12_14_51-minimachines.net

Un boitier en métal mais une déco en carton

L’Amlogic S922X-H de cette nouvelle Beelink GT-King Pro est un SoC dans la lignée du S905 de la marque qui a équipé toute une génération de TV-Box. Parce que rapide et performant en décodage vidéo, bien supporté et capable de lire tout type de formats, le S905 a permis à la marque de se faire une place au panthéon des fabricants de puces les plus connus du grand public.

Le S922X-H aimerait bien prendre le relais avec plus de performances mais également de nouvelles fonctionnalités de décodage. Il s’agit d’un SoC composé de 6 coeurs et gravé en 12 nanomètres. Quatre coeurs Cortex-A73 cadencés à 1.8 GHz et deux Cortex-A53 à 1.9 GHz. Ce sont des créations ARM assemblées par Amlogic sans altérations du design originel de la marque. Associé à cette base, on retrouve un circuit ARM Mali-G52 MP6 qui offre de belles possibilité en terme de 3D. Il est compatible OpenGL ES 3.2 et Vulkan 1.0 avec une excellente prise en charge sous Android.

La partie vidéo est évidemment très soignée et c’est là que tout le travail d’Amlogic est concentré. Le VPU est un Amlogic Video Engine (AVE-10) qui offre un large éventail de compatibilités et de formats. La puce sait décoder des vidéos UltraHD en H.264/H.265 avec des compatibilités HDR, HDR10 et HDR10+ mais aussi en Dolby Vision et divers autres formats.

2019-09-24 12_01_28-minimachines.net

La puce sait parfaitement gérer des formats 4K à 60 images par seconde et seconde cette compétence avec une bonne prise en charge des fonctions audio : Gestion du DTS et du Dolby Audio par exemple. La solution propose deux DAC ESS 9108 pour gérer la stéréo ce qui rend la box compatible avec le format DTS Listen.

Pour piloter ce SoC, la Beelink GT-King Pro embarque un Android 9.0 épaulé par 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage eMMC. Un lecteur de cartes SDXC est également présent pour ajouter du stockage au coeur de la machine. Dommage que Beelink  n’ait pas proposé une prise en charge PCIe pour étendre le stockage de la solution, la puce Amlogic est pourtant compatible. Probablement une histoire de coût.

2019-09-24 12_00_42-minimachines.net

On retrouve un Wifi5, du Bluetooth 4.2 et une connectique assez complète : trois ports USB 3.0, un port USB 2.0 OTG, un Ethernet Gigabit, un port série, une sortie HDMI 2.0 avec gestion HDCP, et une sortie Jack audio. Difficile de comprendre ce choix d’un port série sur cette machine grand public d’autant que la marque a fait disparaitre la sortie audio numérique S/PDIF optique du modèle précédent qui aurait été bien plus utile ici. Pour profiter du son 7.1 de l’engin, il faudra donc compter sur la sortie HDMI.

2019-09-24 12_00_19-minimachines.net

La Beelink GT-King Pro est livrée avec une télécommande compatible avec les ordres vocaux pour piloter l’Android 9 fourni. On pourra donc piloter la TV Box de manière classique mais également lui dicter des ordres ou des recherches notamment avec des outils comme Kodi. A noter la présence d’un capteur infrarouge en façade pour piloter la TV-Box avec une télécommande externe.

A 127-130€, la TV-Box ne joue pas dans la même cour que les solutions entrée de gamme à 40€ habituelles, reste à savoir si ces composants, ce châssis en métal et autres fonctionnalités sont viables. Le soucis de ces box est souvent lié à leur qualité de mise à jour et à des détails importants comme la gestion des DRM qui les autorise – ou non – à exploiter des applications de streaming comme Netflix, Molotov ou autres. 

En attendant d’avoir cette info, et à moins que votre objectif ne soit pas la vidéo en streaming, la Beelink GT-King Pro est à observer avec plus de curiosité que d’intérêt véritable.

 

Beelink GT-King Pro : une TV Box sous Amlogic S922X-H © MiniMachines.net. 2019

RED BEE MEDIA POWERS AND SUPPORTS REMOTE PRODUCTION FOR CANAL+ DURING CANNES FILM FESTIVAL 2019

Par Ericsson

CANAL+ were keen to use remote production in their operations during the Cannes Film Festival 2019; broadcasting shows from “TV Festival”, managing all post-production for the CANAL+ Group in Cannes and providing all opening and closing ceremonies at the festival to international broadcasters Red Bee Media facilitated and supported higher-quality workflows for 32 feed remote ...

RED BEE MEDIA LAUNCHES NEW RED LAB FACILITY IN HILVERSUM, NETHERLANDS

Par Ericsson

Red Bee Media has opened their second Red Lab facility in Hilversum, the Netherlands. Red Lab Hilversum will focus on product development, testing and demonstrations of IP and software-based solutions for video acquisition, compression, contribution and distribution services. Under the Red Lab name, Red Bee Media is formalizing its R&D efforts with multiple connected facilities ...

RED BEE MEDIA TO PROVIDE MANAGED OTT SERVICES FOR NLZIET IN THE NETHERLANDS

Par Ericsson

Red Bee Media has been contracted to deliver Managed OTT services for live tv & video-on-demand platform NLZIET in the Netherlands, after successfully completing a proof of concept with live streams of the UEFA Champions League in May 2019. Services provided include transcoding, packaging and delivery of high-quality streams of live channels and catch-up content ...

Should You Stop VJing With Beeple Clips?

Par Ryan Dejaegher

Should VJs Use Beeple Clips? “No Beeple. Unless it’s a clip he released this week or you can really hide it. Everybody’s using those clips and have used them forever.” There are some interesting comments whenever Beeple is brought up for VJ Loops. Go on forums and you’ll notice lots of VJs start out by […]

The post Should You Stop VJing With Beeple Clips? appeared first on Zero To VJ.

❌