Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Canard PC Hardware 44 est en kiosque

Par Pierre Dandumont

Je profite du World Backup Day (oui, c’est aujourd’hui) pour vous parler du numéro 44 de Canard PC Hardware. La raison ? Il parle de sauvegardes.

Comme tous les trimestres, Canard PC Hardware est en kiosque. Si vous êtes abonné, vous l’avez peut-être déjà reçu, mais dans le cas contraire, il est disponible chez votre revendeur préféré. Vos marchands de journaux ont le droit d’être ouverts et quand ils le peuvent matériellement, ils le sont, donc vous y trouverez votre magazine. Mais restez prudents : respectez les consignes sanitaires, évitez de multiplier les sorties, groupez vos courses à faire.

Le magazine, donc. Il propose deux gros dossiers thématiques. Le premier porte sur la sauvegarde. Comment faire ? Sur quoi ? A quelle fréquence ? Bon, si vous avez un Mac… vous utilisez Time Machine, mais tout le monde n’utilise pas macOS ou iOS. Le second dossier porte sur l’accessibilité pour les personnes avec un handicap physique. Et plus spécifiquement dans les jeux vidéo : comment ils jouent, avec quoi, etc. J’en ai profité pour tester et expliquer comment fonctionne la manette de Microsoft et les accessoires de Logitech.

Dans la suite, Oni et moi avons testé des cartes graphiques, des processeurs (32 coeurs, mieux que le Mac Pro !), une brosse à dents connectée, du Wi-Fi 6, etc. On parle aussi du bug de l’an 2000 et de celui de l’an 2020, de Windows que vous ne connaissez pas, etc.

Si vous n’êtes pas abonné (Comment ? Pourquoi ?), il est donc en kiosque. Et normalement bientôt en ligne exceptionnellement.

Edgeware adds automated QoE optimization to its multi-CDN control platform StreamPilot

Par rlyl

Broadcasters and content providers will benefit from unified view and automated problem mitigation to optimize QoE when delivering content in multi-CDN environments Stockholm, Sweden – March 24, 2020 – Edgeware has today announced the addition of its automated optimization capability to its multi-CDN control platform StreamPilot. Referred to as AutoPilot, the feature gives broadcasters and ...

The post Edgeware adds automated QoE optimization to its multi-CDN control platform StreamPilot appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

ZIXI TO STREAM VIRTUAL EVENTS AND NEW CAPABILITIES AS ALTERNATIVE TO NAB

Par Denise Williams

Zixi, the industry leader for enabling dependable, live broadcast-quality video over any IP network, today announced that in the wake of the cancellation of the NAB Show 2020, the company will be conducting a two week virtual showcase.  This series of video meetings and webinars will present Zixi’ s latest innovations and announcements including industry ...

The post ZIXI TO STREAM VIRTUAL EVENTS AND NEW CAPABILITIES AS ALTERNATIVE TO NAB appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Waveshare présente des écrans à encre numérique alimentés en… NFC

Par Pierre Lecourt

Disponibles en quatre tailles de 2.13 à 7.5 pouces, ces écrans proposent des fonctionnalités d’encre numérique classiques. Comme vous le savez sans doute, cette technologie est basée sur un changement d’état physique de billes intégrées dans la dalle. Chaque bille présentant une face noire et l’autre une face neutre. Lors d’une impulsion électrique, le positionnement de ces billes change et dessine texte ou image.

Waveshare

Une fois l’image dessinée, aucun besoin d’énergie. L’image restera telle quelle dans le temps, il faudra au contraire une nouvelle impulsion électrique pour qu’elle s’altère. 

L’idée de ces écrans Waveshare est donc de profiter du NFC pour transporter l’énergie nécessaire à ce changement d’état en même temps que l’information à afficher. De telle sorte que les petits écrans à encre numérique peuvent se passer de toute batterie interne. Une vraie bonne idée pour beaucoup d’usages et surtout un excellent moyen de limiter la pollution liée aux batteries employées dans ces outils.

Les prix sont assez intéressants :

Avec un simple smartphone proposant du NFC, on pourra mettre à jour son écran Waveshare et lui “imprimer” des informations qui resteront en place jusqu’au prochain changement. Une excellente idée pour de nombreux usages. On peut imaginer des rapports d’état sur des matériels, par exemple. Une solution pour présenter une mise à jour d’intervention sur un ascenseur par exemple.

Waveshare

Mais cela peut également servir pour des usages de particuliers qui pourront afficher des infos de calendrier journalier par exemple. Des informations météo ou autres éléments qu’il sera intéressant d’afficher sur des endroits précis. Des messages, des informations techniques, des rendez vous et autres. L’intégration de ce type de technologie étant relativement abordable pour un simple affichage, il peut également convenir pour de nombreux projets de particuliers bricoleurs.

Waveshare

Waveshare propose d’ailleurs des kits de développement à 19.97€ pour piloter ces écrans. Ces kits comprennent un affichage OLED, un SoC STM32F103R et un lecteur de cartes MicroSD. On peut facilement imaginer une solution autonome qui ne consommera quasiment rien et qui pourra profiter du NFC pour analyser un milieu fermé et transmettre des informations de ce milieu via une communication NFC vers un écran situé à l’extérieur par exemple.

Source : CNX-Software

 

 

Waveshare présente des écrans à encre numérique alimentés en… NFC © MiniMachines.net. 2020.

Varjo XR-1 : nos impressions sur le casque de réalité mixte à 12 000€

Par Shadows

L’an passé, nous avions profité du salon Laval Virtual pour tester le Varjo VR-1, un casque de réalité virtuelle haut de gamme proposant une définition particulièrement élevée sur le centre de l’image.

A l’occasion d’un évènement organisé par la société Immersion, nous avons pu nous frotter cette semaine à son petit frère : le Varjo XR-1, aux caractéristiques alléchantes mais au tarif deux fois plus élevé : 12 000€. Restait donc à savoir si les innovations proposées justifiaient ce montant.

Un concentré de technologies

Avant toute chose, quelques détails techniques : les casques Varjo proposent un système d’affichage complexe. Outre un écran classique pour l’affichage, chaque oeil dispose d’un second écran, plus petit, haute définition et placé à 90° du premier. Un miroir semi-réfléchissant permet alors de combiner les deux affichages : l’oeil a l’impression de voir une zone centrale particulièrement définie.

Varjo Technologies

Ce système d’affichage avait su nous séduire l’an passé sur le VR-1 : même si gestion de la frontière entre les deux écrans était perfectible, le fait d’avoir une zone centrale d’une résolution équivalente à celle de l’oeil humain était un bond en avant massif pour ce genre de produit.

Le XR-1 va plus loin : il s’appuie sur une version révisée du VR-1 (le bien nommé VR-2) et propose notamment un réglage automatique de l’écartement des yeux, le tracking du regard ou encore la captation de la profondeur. Le produit dispose de deux caméras à l’avant qui permettent de proposer une réalité augmentée parfaite. En effet, là où un Microsoft Hololens n’affiche que des “hologrammes” semi transparents et très dépendants de l’éclairage extérieur, le XR-1 peut combiner flux vidéo et éléments 3D sans problème de transparence.

Concrètement, il nous a par exemple été possible d’expérimenter avec du chromakey en temps réel, à l’aide d’un fond vert et de feuilles de papier, qui permettaient d’afficher une scène 3D. De quoi imaginer des usages en production virtuelle : il devient possible d’avoir un aperçu d’un décor virtuel, sans pour autant se couper de l’extérieur (discuter avec/regarder des personnes situées sur le plateau reste possible), et tout en disposant d’un affichage vidéo assez précis pour, par exemple, lire des notes sur une feuille. Parfait pour éviter d’enlever et remettre le casque en permanence.

Une seconde démo nous plaçait dans un modèle de voiture 3D, avec gestion de la profondeur : notre main s’effaçait si elle passait à travers le volant ou derrière le tableau de bord virtuel.

Exemple des capacités du XR-1 : l’utilisateur voit à la fois sa main ainsi qu’un système de pilotage réels et des décors 3D

Quelques défauts…

Bien évidemment, le XR-1 n’est pas parfait. Il est tout d’abord assez lourd (1,3kg), même si son côté confortable (y compris avec lunettes) fait en partie oublier ce poids. En outre, on reste ici sur un casque filaire.

La zone d’amélioration la plus notable se situe cependant, selon nous, au niveau de l’affichage vidéo du monde réel : le taux de rafraîchissement (60/90Hz selon la zone de l’écran) mériterait d’être sensiblement amélioré. La latence (inférieure à 15ms) est tout à fait acceptable mais des gains à ce niveau sont toujours appréciables. Enfin, l’affichage est dépendant des deux caméras situées à l’avant du casque, ce qui décale donc notre regard de 5cm environ vers l’avant : l’ensemble de ce qui nous entoure semble du coup 5cm plus près que d’habitude, ce qui peut surprendre lorsqu’il s’agit d’éléments proches (typiquement, la propre main du porteur du casque).

… Mais une vision du futur

Si ce dernier point est délicat à améliorer (un ré-agencement du casque permettant potentiellement de limiter cet effet), les deux premiers dépendent essentiellement de la puissance de calcul disponible. Une bonne nouvelle, donc : avec les futures cartes graphiques du marché, des améliorations seront au rendez-vous.

Le tarif du XR-1 (12 000€ HT environ chez Immersion, son distributeur en France) le limite clairement à des usages précis chez de gros comptes industriels, il donne une bonne idée de ce que seront, sans doute, les casques de demain : des systèmes mêlant virtuel et réel, avec gestion de la profondeur et un affichage toujours plus précis, toujours plus proche des capacités de l’oeil humain. Avec au passage, on peut l’espérer, une chute drastique des prix.

De quoi espérer des cas d’usage toujours plus larges, de la production virtuelle à la réalité mixte dans les musées, en passant par de nouveaux usages marketing ou des oeuvres en réalité mixte toujours plus riches.

Autre cas d’usage du XR-1, ici avec chromakey temps réel

L’article Varjo XR-1 : nos impressions sur le casque de réalité mixte à 12 000€ est apparu en premier sur 3DVF.

Bea Alonso Takes the Lead of Dalet’s Global Product Marketing Group

Par Zazil Media

Paris, France –  March 10, 2020 – Dalet, a leading provider of solutions and services for broadcasters and content professionals, today announced the appointment of Bea Alonso to Director of Global Product Marketing. With strategic oversight of Dalet’s expanded product marketing team and technology partnerships, Bea collaborates with Dalet product management, sales and corporate marketing groups ...

The post Bea Alonso Takes the Lead of Dalet’s Global Product Marketing Group appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Net Insight Acquires Aperi Corporation’s IP Product Portfolio

Par Andres Benetar

  Net Insight will be an exhibitor at the 2020 NAB Show this April, and as part of its strategy to grow the core Media Networks business, the company has just acquired Aperi Corporation’s innovative product portfolio. The acquisition will complement and strengthen Net Insight’s media offering. Over the last few years, the Aperi products ...

The post Net Insight Acquires Aperi Corporation’s IP Product Portfolio appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

2020 #NABShow: Gaffigan to Kick Off NAB 2020!

Par Matt Harchick

“Side-splitting” comedian Jim Gaffigan will be headlining the brand-new NAB Show Sunday Kick Off at the Main Stage in North Hall at 4pm-5pm, April 19th.  Gaffigan, a renowned actor and comedian will be performing live as part of his 2020 “The Pale Tourist” comedy tour. This event is open to all registered attendees and is ...

The post 2020 #NABShow: Gaffigan to Kick Off NAB 2020! appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

SoundWhale Founder And CEO Ameen Abdulla

Par Andres Benetar

SoundWhale is a remote collaboration solution for audio post and music production that allows users to create content and exchange ideas during a session. It’s meant for clients and collaborators that cannot be in the same room. Users can connect over the network and listen to the same audio, communicate, and make changes during the ...

The post SoundWhale Founder And CEO Ameen Abdulla appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Sportzcast’s Partnership With The National Fastpitch Coaches Association

Par Andres Benetar

  Sportzcast, an international leader in real-time scoreboard data integrations, most recently announced their partnership with the National Fastpitch Coaches Association (NFCA). Sportzcast is now the sole provider of fully-automated video livestreaming of the 2020 NFCA Division I Leadoff Classic Tournament Presented by Rawlings, which was held at the Eddie C. Moore Complex in Clearwater, ...

The post Sportzcast’s Partnership With The National Fastpitch Coaches Association appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

2020 #NABShow: Foresight is 20/20: Reimagining Media #BEAvegas

Par Matt Harchick

The Broadcast Education Association (BEA) is the foremost international academic media organization for excellence in media production and career advancement for educators, students, and professionals! With over 250 sessions on classroom media learning, hands-on-technology workshops This is a must for educators and students alike to receive free software training labs, career advice to motivated students ...

The post 2020 #NABShow: Foresight is 20/20: Reimagining Media #BEAvegas appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

La Radeon Pro W5500 en test : que vaut la carte d’AMD ?

Par Shadows

A découvrir chez nos confrères de Develop3D, un test de la carte graphique Radeon Pro W5500 d’AMD.

Ce produit se situe en face de la Quadro P2200 de NVIDIA en termes de positionnement tarifaire et de marché ; toutes deux visent en particulier le secteur du CAD, et le test de Develop3D est orienté en conséquence.
La conclusion du test est plutôt positive, mais note cependant que NVIDIA va sans doute bientôt réagir sur ce segment.

L’article La Radeon Pro W5500 en test : que vaut la carte d’AMD ? est apparu en premier sur 3DVF.

Looking Glass : des écrans “holographiques” jusqu’en 8K

Par Shadows

En 2018, nous avions relayé la campagne de financement participatif d’un projet d’écran relief sans lunettes. Si l’idée est loin d’être nouvelle, le concept et la technologie employés devaient résoudre une bonne partie des défauts habituels de ces écrans (rendu médiocre, angles de vue limités, etc).

Depuis, le projet a bien avancé puisque les écrans Looking Glass sont désormais disponibles à la vente. Plusieurs modèles sont proposés : 8,9 pouces, 15,6 pouces pour les modèles de base, visibles dans cette vidéo :

Fonctionnant selon le principe du light field, ces écrans permettent un affichage à 60 images/seconde de 45 perspectives en parallèle. Attention toutefois, l’effet de parallaxe ne marche qu’horizontalement : baisser ou lever la tête ne permettra donc pas de voir le dessus/dessus de l’objet.

Tout dernier produit de la gamme, voici également un système d’affichage 8K, présenté comme ayant “8 fois la taille et la résolution de l’écran 8,9 pouces”.

Bien évidemment, ces systèmes d’affichage ne sont pas vendus seuls : Looking Glass offre en complément un écosystème logiciel avec un logiciel de base et des plugins/outils additionnels, qui vont du SDK pour Unity à l’importeur de modèles 3D en passant par de la gestion de photo et vidéo en relief.

Côté tarifs, enfin, ces systèmes d’affichage débutent à 600$ environ pour un kit de développement 8,9 pouces. Le tarif de la version 8K n’est pas indiqué publiquement.

L’article Looking Glass : des écrans “holographiques” jusqu’en 8K est apparu en premier sur 3DVF.

Globecast hails Infrastructure as Code as a cloud gamechanger and initiates deployment

Par Jump

Paris, 25th February 2020 — Globecast, the global solutions provider for media, is hailing the emergence of Infrastructure as Code (IaC) as a gamechanger for the media entertainment industry and has begun deployment of the technology. IaC is the process of creating and managing cloud-based technologies using scripts – hence code – to do so. ...

The post Globecast hails Infrastructure as Code as a cloud gamechanger and initiates deployment appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Renewed Vision To Unleash ProPresenter 7 at 2020 NAB Show

Par Dimension PR

New multiscreen presentation feature is a gamechanger for live event production in AV and broadcast applications ALPHARETTA, Georgia, February 25, 2020 — Renewed Vision today announced the availability of ProPresenter 7, the latest version of its flagship live presentation and production software for sporting events, broadcast studios, houses of worship, concerts and conferences. The first ...

The post Renewed Vision To Unleash ProPresenter 7 at 2020 NAB Show appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

StreamGuys Effortlessly Fills Missing Song Metadata in Live Radio Streams with New SmartMetadata Service

Par Dimension PR

Innovative offering leverages audio fingerprinting technology to automatically add missing music metadata, enabling broadcasters to consistently display more information to their listeners BAYSIDE, CALIFORNIA February 25, 2020 – StreamGuys today announced an innovative new problem-solving tool in its end-to-end suite of SaaS solutions for producing, managing, monetizing and delivering live and on-demand streaming media. The ...

The post StreamGuys Effortlessly Fills Missing Song Metadata in Live Radio Streams with New SmartMetadata Service appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Fallback – Alternative platform for real-time news during Internet shutdowns

Par Filip Visnjic
Fallback – Alternative platform for real-time news during Internet shutdowns
Created by Khulood Alawadi, Yi-fan Hsieh, Bahareh Saboktakin and Qifan Zhao at the RCA (Design Engineering, Future Interaction, 2019), 'Fallback' is an alternative platform for providing access to real-time news during times of Internet shutdown.

💾

Improve The Overall Quality of Your Videos with A Discrete Sound Card

Par Alejandro Medellin

Listening to the purest form of the recording is essential when you're editing audio. For the best sound, upgrade to a sound card.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost...




⁣⁣
⁣#repost @paolo.morvan⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Scenography made for @beyond_nights with @julesbouit & @kw.an.za at @transbolyon⁣
⁣⁣
⁣BEYOND [Dissidence] - 13/12/19⁣
⁣@terence_fixmer ⁣
⁣@angelkarel ⁣
⁣@is.tigkeit ⁣
⁣@morpheusproduction X @thatmeltedguy_ ⁣
⁣Picture @rob_le_rob⁣
⁣⁣
⁣#scenography #scenographie #event #design #stagedesign #party #music #techno #technomusic #deep #mapping #light #lightray #structure #evenementiel #concert #dance #istigkeit #terencefixmer #angelkarel #lyon #clubtransbo #wood #woodstructure #led #millumin #neonlights (at Club Transbo)
https://www.instagram.com/p/B8wQR9CpsGb/?igshid=ao9vafinbu60

Doom sur un appareil photo

Par Pierre Dandumont

Tout a commencé avec cette vidéo de LGR : il montre un appareil photo Kodak qui lance Doom. Je trouvais ça intéressant, et en regardant les sites liés, j’ai découvert un truc : il existe pas mal de modèles capables de le faire et – mieux – le vieil appareil de mes parents est dans la liste. Une fois ce dernier récupéré, j’ai donc tenté.

Mais comment ça marche ? En fait, une société (FlashPoint) proposait à la fin des années 90 un système d’exploitation pour les appareils photo, Digita. L’idée était de proposer des applications et des scripts pour les appareils, pour uniformiser les interfaces. Les scripts permettent des choses intéressantes pour automatiser les photos, et ajouter des fonctions. Ils ont l’avantage de fonctionner sur tous les appareils compatibles avec Digita OS (ou presque), et on trouvait des choses assez intéressantes. Sur les modèles Kodak avec une interface série, il était par exemple possible d’acheter un kit GPS et pour ceux qui avaient un récepteur série, il était possible de le faire manuellement. Ca semble terriblement banal avec nos smartphones, mais dans les années 90, c’était incroyable. Pour les applications, c’est un peu plus compliqué, parce que tous les appareils n’ont pas les mêmes composants, mais il était tout de même possible de lancer pas mal de choses.

Digita OS

Les appareils

La liste est assez courte : quelques Kodak (DC220, DC260, DC265 et DC290), deux Minolta (EX Zoom 1500 et EX Wide 1500), deux Pentax (EL-200 et EL-2000) et quelques modèles HP, qui sont soit des clones de Minolta, soit des clones de Pentax (618, 912, C500). Mon modèle est un HP 618, clone d’un Pentax. A l’époque, le fabricant vendait des appareils photo en bundle avec des imprimantes, en reprenant des modèles de sociétés spécialisées en photo. Cette page donne les caractéristiques techniques : les Kodak utilisaient un PowerPC MPC823 à 66 MHz (un modèle embarqué) avec 6 à 16 Mo de RAM et un écran en 288×216. Ils géraient l’audio (11 kHz). Les Pentax et les copies HP se basaient sur des CPU ColdFire (une architecture RISC dérivée des 68000 de Motorola) à 90 MHz, avec 16 Mo de RAM, un écran en 288×216 et la gestion du son (pas dans Doom). Enfin, les Minolta avaient un CPU DCAM (un SoC MIPS) à 54 MHz avec un écran en 360×240, 16 Mo de RAM mais pas d’audio.

L’appareil


Les boutons n’offrent pas nécessairement la meilleur ergonomie pour les jeux

Les différences entre les CPU font que les applications doivent être proposées pour chaque architecture, ce qui complexifie un peu les choses. Sur ce site, vous trouverez donc un lecteur MP3 pour les modèles de Kodak, Doom pour les 3 architectures et des portages de MAME (un émulateur de jeux d’arcade) pour les 3 architectures. Je me suis penché sur Doom, mais MAME fonctionne a priori pas trop mal avec le son, même si les CPU restent assez faibles.

Doom

Vous aurez besoin d’une carte Compact Flash de quelques Mo et sûrement d’un adaptateur secteur. Dans mon cas, le compartiment pour les piles est cassé, donc j’ai utilisé un adaptateur secteur (9V). Il suffit ensuite de copier les fichiers sur la carte, avec l’application dans un dossier system et le .wad à la racine. Ca doit fonctionner avec Doom et Doom 2, et a priori d’autres WAD. Une fois que c’est en place, il suffit d’aller dans les menus, de choisir les applications et de le lancer. L’appareil s’éteint, et au second allumage… Doom démarre. Les commandes sont un peu bizarresn, avec un D-PAD et des boutons pas très adaptés, mais ça fonctionne. Le jeu se dirige avec la croix, les boutons de zoom servent à tirer et ouvrir les portes et l’ensemble est assez fluide et c’est jouable dans l’absolu.

L’application (le second fichier vient de macOS, les gens sous Windows comprendront…)


Doom sur la sortie vidéo

La seconde étape a été d’utiliser la sortie vidéo. L’appareil photo a une sortie analogique, mais je n’avais pas de câble, donc j’ai choisi la technique la plus simple : un adaptateur jack 2,5 mm mâle vers 3,5 mm femelle suivi d’un câble AV quelconque (celui d’un iBook). Ensuite, j’ai tenté : comme le brochage peut différer mais que le câble propose trois RCA en sortie, il suffit d’essayer de trouver la bonne sortie. Ici, la vidéo passait sur la prise RCA rouge. Sur mon modèle, Doom ne propose pas le son, par contre.

Premier exemple, j’ai filmé directement l’appareil. Il n’y a pas de son.

Second exemple, j’ai enregistré directement la sortie vidéo de l’appareil, en analogique.

Une des touches permet aussi de faire des captures d’écran, mais je ne sais pas laquelle.

Une capture, en PCX

AMD Threadripper 3990X : 64 cores, mais quelles performances ?

Par Shadows

AMD a récemment dévoilé le 3990X, un nouveau processeur Threadripper aux caractéristiques alléchantes : 64 cores, 128 threads, 256 Mo de cache et une fréquence pouvant grimper jusqu’à 4,3 GHz. Le tout pour un tarif annoncé de 4000$ hors taxes, soit environ 3700€ hors taxes, de l’ordre de 4500€ avec.

Reste toutefois à vérifier ce que donne ce déluge de coeurs en pratique, et c’est justement ce qu’a vérifié Puget Systems.

L’entreprise a testé la puce sous divers logiciels : Cinema 4D, V-Ray côté rendu CPU, Pix4D, RealityCapture et Metashape pour la photogrammétrie, After Effects, Premiere Pro, DaVinci Resolve pour la vidéo, Photoshop et Lightroom côté photo.

Les résultats sont nets, et dépendent très fortement du type d’application. On peut en fait les diviser en deux camps :
– pour le rendu CPU, fortement parallélisable, un processeur comme le 3990X arrive en tête et pourra être un choix judicieux selon le budget et les besoins ;
– en revanche, pour tout autre usage, les 64 cores n’apportent rien. Soit l’application n’arrive pas à s’appuyer sur tous les coeurs (cas de la photogrammétrie), soit le gain est ridicule au regard de la hausse de prix. Pire, un processeur avec moins de cores pourra s’avérer plus efficace selon les usages, le tout pour un tarif plus bas.

Globalement, ces benchmarks montrent que la course aux coeurs n’a de sens que pour des situations bien précises, d’autres cas n’étant pas encore (ou ne pouvant pas être) parallélisés.

L’article AMD Threadripper 3990X : 64 cores, mais quelles performances ? est apparu en premier sur 3DVF.

PlantCatalog : une collection de plantes botaniquement correctes à découvrir

Par Shadows

E-On annonce le lancement de PlantCatalog, un ensemble de plantes (arbres, buissons, herbes, fleurs…) utilisables pour tous vos projets, du jeu vidéo aux VFX en passant par l’architecture.

L’éditeur insiste sur la volonté de proposer des éléments réalistes et personnalisables ; 60 espèces sont disponibles à l’heure actuelle (59 en haute définition, 34 en basse définition et 20 pour le temps réel). D’autres seront ajoutées chaque trimestre.
Les plantes étant procédurales, il est possible de les personnaliser ; un élément qui permet d’ailleurs à E-On de proposer des presets variés (plusieurs stades de croissance, variation saisonnière et même santé). Enfin, le support du vent est au programme.

E-On oblige, ces plantes sont nativement gérées par les logiciels Vue et PlantFactory. Les modèles pourront également être utilisés sous Unreal, Unity, Max, Maya, Blender, C4D, Modo, ZBrush, etc.

PlantCatalog est disponible sous forme d’abonnement annuel, en deux déclinaisons : la plus chère dispose de tous les outils d’export et plugins d’import. Outre la page produit, une FAQ vous donnera plus de détails.

Voici pour finir un aperçu vidéo de quelques plantes et du système de personnalisation.

L’article PlantCatalog : une collection de plantes botaniquement correctes à découvrir est apparu en premier sur 3DVF.

❌