Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

IKEA, INNR, OSRAM : compatible Hue mais pas HomeKit

Par Pierre Dandumont

Dans les monde des ampoules connectées, il y a celles qui utilisent le Wi-Fi, celles qui passent en Bluetooth et celles qui utilisent le ZigBee. Et avec cette norme, il y a une compatibilité basique entre les marques : vous pouvez en théorie relier des ampoules d’une marque à un pont d’une autre marque.

Dans le cas de cet article, je vais parler d’un cas précis : un pont Hue et des ampoules d’une autre marque. La première raison, c’est que l’écosystème de Philips est largement le plus complet, avec un énorme choix d’ampoules et d’accessoires, et un support assez large. Philips propose une API, la marque existe depuis 2012, les applications sont complètes, etc. La seconde, c’est que pas mal de marques mettent en avant la compatibilité Hue : OSRAM ou INNR, par exemple, indiquent bien que ça fonctionne sur du Hue, même si les deux sociétés proposent des ponts. Du reste, le pont Hue n’est pas le plus cher et se trouve facilement à bas prix, que ce soit dans des kits (il y en a régulièrement en promotion) ou d’occasion. Beaucoup de gens achètent des kits complets en promotion pour les ampoules et revendent le pont. En pratique, les écosystèmes Aqara ou IKEA peuvent éventuellement faire l’affaire, mais le pont Hue reste la référence. Enfin, la raison principale, les ampoules OSRAM, INNR ou IKEA (ou d’autres) sont moins onéreuses que les Hue. Parfois à raison (les IKEA couleur sont moins bonnes que les Hue), mais pas nécessairement.

Pour toutes ces raisons, donc, je m’intéresse essentiellement à la connexion d’ampoules tierces à un pont Hue, même si en pratique ça doit fonctionner avec d’autres ponts. Au passage, il n’y a pas nécessairement d’un pont dédié : certains produits connectés comme l’Echo Plus d’Amazon (une enceinte Alexa) disposent d’un hub ZigBee intégré.

ZigQuoi ?

Le ZigBee (IEEE 802.15.4) est une norme de communication sans fil, similaire au Bluetooth ou au Wi-Fi. Elle vise essentiellement les objets connectés et utilise la même bande de fréquence que le Wi-Fi et le Bluetooth en Europe, celle des 2,4 GHz. Il existe une variante spécifique pour les ampoules, et c’est cette norme que pas mal de marques utilisent. Le ZigBee est lent, mais la portée est bonne, essentiellement grâce au maillage. En simplifiant, le ZigBee est un réseau et chaque appareil peut servir à transmettre les messages. Si une ampoule est trop loin du point d’accès, elle peut passer par les autres ampoules (ou accessoires) pour relayer le signal. Si vous avez une grande surface à couvrir, les messages passent donc d’appareils en appareils, en supposant qu’ils soient actifs.

En théorie, il est possible d’ajouter une ampoule ZigBee à un hub ZigBee (le pont Hue). En pratique… ça dépend. La norme utilisée n’est pas nécessairement la même, les accessoires peuvent passer par des commandes propriétaires, le firmware peut poser des soucis (je vais y revenir), etc. Disons que le principal problème va être de mettre l’ampoule dans un mode appairage, pour la connexion. Sur certaines, c’est impossible (les anciennes Living White de Philips, j’en parlerais dans un futur post), pour d’autres, ça nécessite du matériel précis. Chez IKEA, par exemple, il faut un firmware précis pour connecter les ampoules sur un pont Hue et la mise à jour ne peut s’effectuer qu’avec un pont IKEA. Disons que pour faire simple, vous devriez pouvoir connecter des ampoules, mais pas des accessoires. Si vous avez besoin d’infos sur la compatibilité au sens large, la page d’aide de iConnectHue est très complète.

Le gros point à savoir si vous aimez les produits Apple : ça ne fonctionne pas avec HomeKit. Le pont Hue n’expose pas les ampoules d’autres marques à HomeKit, je suppose pour des raisons de certifications. Donc les ampoules OSRAM, IKEA et les autres, ainsi que les prises connectées resteront uniquement dans l’application Hue.

OSRAM

On commence par OSRAM. La marque vend des ampoules ZigBee en mettant en avant la compatibilité Hue, et même s’il existe un pont de la marque, il est difficile à trouver et moins complet que le Hue. OSRAM a aussi pas mal d’accessoires (dont des télécommandes) mais ils ne fonctionnent pas sur du Hue, sauf les prises connectées. Il existe des ampoules couleurs, blanches, des filaments, etc. Attention, il existe des ampoules ZigBee (compatibles Hue) mais aussi des Bluetooth.

Avant la détection de l’ampoule, j’ai dû la remettre à zéro. C’est un peu tordu : il faut allumer cinq fois l’ampoule avec 5 secondes entre chaque cycle. Ensuite attendre qu’elle clignote. Et je vous jure que j’ai dû passer par un chronomètre pour le bon timing. Une fois que c’est fait, elle a été détectée par l’application Philips. Les contrôles sont les mêmes que les ampoules Philips, mais comme prévu, pas de compatibilité HomeKit à l’horizon. Les ampoules Smart+ sont correctes, mais le rouge dérive un peu et quand elles s’éteignent, elles ont effet de fondu un peu désagréable.

Une ampoule OSRAM

INNR

INNR est dans le même cas qu’OSRAM : il existe un pont de la marque, mais c’est surtout la compatibilité Hue qui est mise en avant. La gamme est large, avec des bandeaux, des ampoules couleurs, des filaments, des spots en GU10, etc. Comme pour les OSRAM, il vaut mieux faire un reset avant la connexion. Première étape, allumer la lampe au moins 5 secondes. Ensuite, il faut éteindre et allumer six fois, avec un intervalle de 0,5 seconde. Elle clignotera deux fois, et c’est bon. Une fois que c’est fait, le pont Hue devrait détecter l’ampoule.


Elle est reconnue


Mais pas de réglage sur le comportement à l’allumage

Une fois connectée, elle fonctionne comme une Hue couleur dans le cas de l’ampoule testée, mais pour la moitié du prix. Par contre, on perd HomeKit et la gestion de la configuration à l’allumage.

IKEA

J’ai déjà parlé de la gamme Trådfri, mais en gros la solution d’IKEA est compatible Hue… dans certaines conditions. Il faut que les ampoules soient en firmware 1.2.217 au minimum, ce qui peut être vérifié avec le pont Trådfri (oui, ce n’est pas très pratique) ou sur la boîte. A priori le numéro à côté du code barre doit être supérieur à 1721. C’est normalement le cas en 2020, sauf si voius avez trouvé une (très) vieille boîte. Dans le cas contraire, pour mettre à jour l’ampoule, il faut le pont Trådfri et un accessoire.

Pour l’installation sur un pont Hue, première chose, commencez par faire un reset de l’ampoule. La méthode est encore une fois spécifique : il faut faire six cycles rapides (éteindre/allumer) et laisser allumer ensuite. La lampe clignote et c’est bon. Ensuiten une recherche dans l’application Hue devrait suffire. J’ai utilisé cette méthode avec une ampoule blanche réglable et ça a fonctionné. Avec une seconde ampoule (couleur), impossible. Je suis donc passé par la seconde méthode : TouchLink. Avec une application tierce (iConnectHue, etc.), il faut lancer une détection TouchLink en plaçant l’ampoule à moins de 30 cm du pont. Oui, ce n’est pas nécessairement pratique. Avec cette méthode, elle a été détectée et fonctionne dans l’application Hue. Attention, la lampe couleur a une luminosité plus faible que les Hue, et le vert est un peu bizarre. Mais comme elle vaut le tiers du prix d’une Hue, on peut pardonner.




La blanche réglable


La couleur


Elle se règle sans soucis

Chez IKEA, c’est donc mitigé. La détection est aléatoire, et si vous n’avez pas de chance, vous aurez besoin du pont pour faire une mise à jour. Mais si vous avez le pont, il faut être honnête : ça n’a pas réellement d’intérêt d’ajouter les ampoules sur celui de Philips. Surtout que le pont IKEA est HomeKit, alors que les ampoules IKEA sur un pont Hue ne fonctionnent pas avec HomeKit.

Le cas Aqara

Avec les ampoules Aqara (Xiaomi), c’est un peu différent. En théorie, elles sont ZigBee et fonctionnent avec un pont Hue. En pratique, je n’ai pas réussi. Le reset fonctionne en effectuant trois cycles d’allumage (donc on éteint, puis on rallume). Oui, une quatrième marque d’ampoules, une quatrième technique. Et même comme ça, le pont Hue ne détecte pas l’ampoule. La solution ? Selon quelques posts, le TouchLink fonctionne, mais chez moi… impossible. J’ai testé avec deux ZNLDP12LM sans succès, alors qu’elles fonctionnent avec le pont Aqara. Pour rappel, le TouchLink nécessite de rapprocher l’ampoule du pont, et de lancer une recherche spécifique, avec une application comme Hue Lights ou iConnectHue.

Pour terminer, ça doit marcher avec d’autres marques d’ampoules, comme les Sengled en ZigBee (attention, certaines sont Wi-Fi uniquement). Mais dans tous les cas, il faut trouver la méthode de reset ou passer en TouchLink, et vous perdrez la compatibilité HomeKit ainsi que la possibilité de régler le comportement à l’allumage.

Test d’un système Aqara HomeKit

Par Pierre Dandumont

Encore un système HomeKit pour l’écalirage ? Oui, je profite de ce blog pour détailler un peu la partie Apple sur ce que contient le dernier Canard PC Hardware (en kiosque). Et j’ai testé Aqara.

Le cas Aqara (une marque de Xiaomi) est un peu particulier. Les produits ne sont pas commercialisés en France directement. On peut en trouver facilement, mais vous n’éviterez pas le packaging en chinois et l’adaptateur pour le pont. Pour tester, j’ai un pont et une lampe, acheté tous les deux à un vendeur tiers sur Amazon. Le tout avec des boîtes avec du texte en chinois et un adaptateur pour les prises françaises que j’ai jeté immédiatement tant la « qualité » était faible.

Le pont


Adaptateur obligatoire


Une ampoule (bon, c’est une ampoule, quoi)

Pour l’installation, j’ai installé Mi Home, je me suis rendu compte que j’avais un compte (Yeelight est aussi une marque de Xiaomi…), j’ai ensuite installé le pont en HomeKit, avant de me rendre compte que je devais installer Aqara Home pour bien gérer le tout. Oui, j’ai trois applications Xiaomi pour la même chose. L’installation du pont est assez peu ergonomique, le QR code HomeKit se trouve sous le pont (MAJ : et dans la partie supérieurs de la boîte, je n’avais pas remarqué), il faut donc le débrancher, le sortir de l’adaptateur, scanner le code, et refaire l’opération inverse assez rapidement pour qu’HomeKit puisse le détecter. A noter qu’il n’y a pas de compatibilité Alexa ou Google Assistant, même si ce n’est pas sujet ici.

Aqara Home

La gamme Aqara utilise le Zigbee et donc l’ajout d’accessoires fonctionne comme avec du Hue : il faut ajouter les lampes et accessoires dans l’application Aqara, qui ajoute le tout dans Maison. Truc amusant, le pont lui-même sert de lampe : la structure est entourée de LED, contrôlables via HomeKit. Ce n’est pas très puissant et les couleurs sont fausses (le rouge est franchement rose) mais c’est pratique. Il dispose aussi d’un switch virtuel qui lui permet d’émettre un bip un peu ridicule. Honnêtement, ça ne sert pas réellement d’alarme, ni à la retrouver. C’est complètement gadget.

Le pont a ses propres réglages


Le rouge (capture précédente) est rose

Dans les trucs un peu énervants, l’application en partie en chinois (j’ai reçu des mails totalement en idéogrammes) mais aussi le pont qui parle de temps en temps en chinois (ça se règle, mais il ne propose pas le français, uniquement l’anglais).

Passage en anglais

L’ampoule testé est particulière. Par défaut, elle démarre sur un blanc extrêmement froid (6 000 K, blanc hôpital). il est possible de la régler sur un blanc chaud classique (2 700 K) mais elle perd un peu sur le rendu des couleurs, qui n’est déjà pas extraordinaire au départ. Disons que vu le prix de l’ampoule avec un blanc réglable (12 €), on ne va pas chicaner.

L’ampoule propose le réglage du blanc

Honnêtement, je ne suis pas aussi enthousiaste que Nicolas, qui a testé plus en profondeur les accessoires. Même si j’aime bidouiller (vous vous en doutez), je préfère dans l’idéal avoir de la domotique qui marche, sans devoir installer des adaptateurs pour les prises, sans apprendre le chinois, etc. Une fois les accessoires dans HomeKit, l’ensemble marche bien et on peut presque oublier l’application Aqara, mais c’est un « presque ». L’ajout d’accessoires passe par là. C’est moins cher que du Hue, c’est évident (encore que le pont vaut à peu près le même prix), mais les ampoules sont de moins bonne qualité, et la mise en place nécessite plus de motivations, ce qui risque de décourager un utilisateur lambda.

MAJ : j’avais indiqué que les ampoules marchaient sur d’autres ponts, mais ça dépend du modèle. Celle dont je dispose (ZNLDP12LM) ne sont pas reconnues par un pont Hue.

❌