Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Installer manuellement une app’ iOS sur un Mac M1

Si vous avez un Mac M1 (ou un DTK), vous avez peut-être envie d’installer une application iOS qui n’est pas disponible sur le Mac App Store. Et il y a différentes solutions pour ça.

La solution de base avec un Mac M1 (pas le DTK, un peu particulier) est évidemment de passer par le Mac App Store. Si vous faites une recherche, il vous proposera les applications pour Mac (le choix par défaut, normalement le plus adapté) mais aussi les applications pour iPhone et iPad. Par ce biais, il n’y a rien de particulier à faire, tout va s’installer.

Le Mac App Store propose des applications iOS

Passer outre les limites d’Apple

Premier problème, certains développeur ne veulent pas que leurs applications soient lancées sur un Mac. Leurs raisons peuvent êtres bonnes, mais si vous voulez vraiment passer outre, il y a des solutions simples. J’ai essayé avec iMobie M1 App Checker, et ça fonctionne bien. Le programme est gratuit et permet de télécharger l’IPA (le fichier d’installation) d’une applications iOS.

Une fois lancé, il faut choisir iPhone App, se connecter à votre compte Apple (je ne garantis pas que le logiciel ne va pas récupérer les données, ils indiquent que non) et chercher une app’. Par exemple Instagram. Il devrait vous proposer l’application, et la possibilité de télécharger le fichier IPA.

Une fois que c’est fait, il apparaîtra dans la bibliothèque et vous pourrez le sauvegarder.

Deux applications indisponibles

Avec un Mac M1, il suffit ensuite de lancer l’IPA pour l’installer l’application et c’est terminé.

Installation en cours

Instagram… sur Mac

Cette solution marche globalement bien, mais il y a quelques défauts. D’abord, certaines applications n’apparaissent pas, par exemple celles supprimées de l’App Store ou celles qui sont payantes (si j’ai bien compris). Ensuite, certaines ne fonctionnent pas, soit parce qu’il y a vraiment un souci de compatibilité, soit – comme pour Netflix – parce que l’application a été pensée pour planter sur un Mac M1.

Une solution plus compliquée, mais plus efficace

Cette solution passe par un programme payant (iMazing) qui va permettre de récupérer les applications directement sur votre appareil iOS (si vous en avez un). Du coup, ça fonctionne avec les applications payantes ou disparues de l’App Store tant que vous pouvez la télécharger sur l’appareil. La première étape consiste à connecter l’appareil au Mac (en Lightning ou en USB-C).

Dans iMazing, choisissez Continuer l’essai.

Dans la barre de gauche, choisissez l’appareil iOS, puis en bas à gauche, l’option qui permet d’accéder aux applications. Vous devrez aller faire un tour dans les options de macOS pour donner l’accès.

Dans la colonne de droite, choisissez Gérer les apps.

Ensuite, allez dans l’onglet Bibliothèque.

Maintenant, sélectionnez une application et cliquez sur l’icône de téléchargement. L’application va se connecter chez Apple et télécharger l’application. Ensuite, il suffit de faire un clic droit et de choisir Exporter .IPA. La suite est la même que plus haut : il suffit d’installer l’IPA.

Doom est un mauvais exemple, vu les contrôles

Il existe sûrement d’autres méthodes, mais les deux présentées ici sont (assez) simples et devraient permettre de récupérer la majorité des applications.

La carte Aquantia qui m’a fait passer au Mac M1

J’en ai déjà parlé plusieurs fois, j’ai un souci avec les cartes Ethernet à base d’Aquantia. Sur ma machine, impossible d’utiliser AirPlay 2 correctement.

Je vais mettre un peu de contexte : ça fait un moment que j’utilise de l’Ethernet 10 Gb/s chez moi, mais avec des cartes qui nécessitent des pilotes. C’est franchement un problème dans l’absolu : les pilotes pour les cartes Tehuti sont instables, ceux pour les cartes Intel viennent de chez Small Tree et les cartes sont onéreuses (même si on peut hacker une carte Intel). La solution la plus simple reste une carte à base d’Aquantia, étant donné que les pilotes sont intégrés à macOS, mais j’avais un souci (en fait deux, je vais y venir). Le premier, c’est un souci avec AirPlay 2 : impossible d’obtenir du son en AirPlay 2. Ça n’arrive qu’avec ce type de carte, je ne suis pas le seul touché, et je n’ai absolument pas trouvé de solution. Le HomePod apparaît, mais impossible d’envoyer le son : rien ne sort.

Sonnet a sorti récemment un firmware pour ma carte qui corrige des problèmes liés à l’AVB (un protocole qui est lié à mon souci) mais ça n’a rien changé, et j’ai perdu un après-midi à brancher un PC sous Windows pour effectuer la mise à jour, qui ne peut pas être lancée sous macOS. Et en branchant la même carte (dans le même boîtier Thunderbolt) à mon Mac mini M1, je me suis rendu compte que ça marchait.

La carte MSI ne fonctionne pas… sur mon Mac.

Le second problème est un peu lié : j’ai une seconde carte à base d’Aquantia, un modèle MSI fourni avec une carte mère. Et la carte n’est pas reconnue sur mon MacBook Pro. Alors qu’elle utilise la même puce que la Sonnet, rien : macOS ne charge pas les pilotes. C’est un peu énervant, parce qu’elle fonctionne dans le Mac mini M1 (et sur mon MacBook Air de test). J’ai fait les manipulations classiques pour essayer de revenir à zéro, mais impossible : la carte est vue mais le pilote ne se charge pas. Tout ce que je peux déduire, c’est que mon Mac a une installation bidouillée, modifiée, anciennes et pleines de trucs qui ne devraient pas être là. Et que ça bloque.

La carte n’est pas reconnue sous macOS sur mon Mac

Du coup, j’en ai eu marre : en attendant un MacBook Pro M1X ou M2, j’ai remplacé mon MacBook Pro 15 pouces par le Mac mini M1. Il faut être honnête, je perds certaines choses : le Touch ID, la possibilité de gérer un second écran en plus de mon modèle 5K, des ports USB rapides. Je perd aussi de la RAM (le mini a 8 Go, le MacBook Pro 16 Go), du stockage et un eGPU rapide. Et la possibilité de lancer Windows 10. Mais au moins, ma carte réseau fonctionne et je suis parti sur un système propre. Mais si c’est pour réinstaller un OS, en profitant des vacances et d’une période plus calme, autant le faire sur une nouvelle machine.

Au passage, j’ai tenté de flasher les cartes avec le firmware Apple en profitant d’un bug de macOS High Sierra, sans succès. Pour faire simple, la version 10.13.3 flashait par erreur les cartes avec le firmware Apple, mais je n’ai pas réussi à reproduire ça avec un vrai Mac et vu les retours, le « problème » ne se pose que sur les Hackintosh…

J’essayerais de faire un retour sur mon passage sur le Mac M1 plus tard, mais de toute façon je garde le MacBook Pro sous Big Sur, parce que je dois de temps en temps me déplacer avec ma machine, et j’ai aussi parfois besoin de Windows, dans sa variante x86.

❌