Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

“Sneaky Pete” Color Corrected In DaVinci Resolve Studio

Par Zazil Media

Fremont, CA, USA – Friday, September 27, 2019 – Blackmagic Design announced today that season 3 of Amazon Prime Videos’ critically acclaimed series “Sneaky Pete” was colored in DaVinci Resolve Studio by senior colorist Scott Ostrowsky of Deluxe’s Level 3. Ostrowsky, a veteran colorist with more than 25 years’ experience, has colored hit shows such ...

L’Echosystème Amazon s’étend avec 8 “nouveautés”

Par Pierre Lecourt

L’Echos Studio sera surement le produit qui attirera le plus l’attention des clients même si les médias tourneront leurs yeux vers des annonces plus High-Tech comme les lunettes Echo Frame ou la bague Echo Loop. Il me semble que ces produits sont du divertissement technologique mais pas un mouvement de fond. Le véritable raz de marée de ces annonce viendra des valeurs sûtes comme les enceintes et les assistants personnels.

2019-09-26 13_10_08-minimachines.net

L’Echo studio sera, selon moi, l’objet qui aura le plus d’impact sur le public car c’est celui qui pourra creuser sa place dans le plus de maisons. Il pourra surtout venir rejoindre les foyers déjà équipés d’un assistant plus classique. Une manière pour Amazon de doubler son parc chez les gens déjà équipés. Mais  attirera sans aucun doute une nouvelle génération d’utilisateurs qui n’avaient, pour le moment, pas craqué pour les produits de la gamme.

Echo studio c’est un assistant personnel déguisé en grosse enceinte connectée. Compatible avec la norme Dolby Atmos, l’objet embarque un système de 5 haut parleurs pour couvrir une large gamme de sons sur 360°. Amazon vise évidemment le Homepod d’Apple et autres enceintes de type Sonos dans un usage “Hi-Fi1” de son système. But du jeu, venir équiper les chambres, les salons et autres pièces à vivre avec un engin plus complet et performant en terme de rendu sonore. 

2019-09-26 13_09_55-minimachines.net

Les possesseurs de solutions Echo classiques y verront un bon complément pour l’écoute de musique, de podcast et autres contenus audio. Une manière de passer son écoute habituelle de musique sur Amazon Music, Deezer ou Spotify vers un objet plus performant. Les autres, ce qui ne sont pas équipés d’une solution de ce type et ne jugeaient par le service rendu par un assistant personnel suffisant, pourront se laisser tenter par un engin plus performant et au son plus musclé.

2019-09-26 13_09_20-minimachines.net

Le système n’a rien de révolutionnaire mais devrait faire craquer ceux qui jugent la solution de base de la marque un peu trop fluette pour encaisser un bon rendu sonore. Avec un Woofer de 13.3 cm, trois medium de 5.1 cm et un tweeter de 2.5 cm, ce ne sera pas un monstre de performance mais la disposition et la qualité de l’ensemble sera surement au dessus des rendus classiques des enceintes Bluetooth habituelle. La Amazon Echo Studio mesure en tout 20.6 cm de haut et 17.5 cm de large pour 2.5 Kg. Pas bien grosse donc mais probablement suffisamment pour proposer un son ample pour tout type d’usages. Avec une connexion Wifi5, du Bluetooth pour une écoute directe depuis un smartphone ainsi qu’une entrée auxiliaire et optique pour brancher une source classique dessus. L’Echo Studio se positionne comme une alternative  à la solution Bluetooth classique. A noter également qu’il sera possible d’associer la solution à une clé HDMI Fire Stick 4K et Fire Stick classique de troisième génération. Histoire de se transformer en barre de son pour un téléviseur.

Le côté enceinte connectée joue ici à plein le rôle d’un cheval de Troie. L’acheteur réticent à faire entrer un assistant personnel à votre écoute en permanence pourra se laisser tenter par un engin qui propose avant tout un service audio. La partie assistance restant en arrière plan… dans un premier temps. A 199.99€, beaucoup pourraient se laisser tenter.

2019-09-26 13_20_24-minimachines.net

L’Echo classique passe à la troisième génération. 99.99€ pour ce nouveau modèle qui ne bouge pas beaucoup niveau design. On reste sur une couverture en tissu et un format classique pour ce genre d’appareil. Ce qui change se trouve à l’intérieur avec de nouveaux haut-parleurs compatibles Dolby Stéréo. On notera la bonne idée d’une prise jack auxiliaire configurable pour accueillir du son en provenance d’un engin externe ou pour diffuser vers une solution amplifiée. Sinon rien de neuf, si ce n’est que Amazon ment effrontément.

2019-09-26 13_21_21-minimachines.net

L’appareil n’est pas conçu pour protéger votre vie privée, il est conçu pour espionner votre vie privée et aménagé pour vous laisser la possibilité de vous prémunir de cette intrusion. Amazon a donc prévu des solutions pour empêcher l’appareil de vous écouter en permanence  et vous permettre de savoir  ce qui est remonté jusqu’à ses oreilles. C’est très différent.

2019-09-26 14_19_35-minimachines.net

L’Echo Dot se pare désormais d’une horloge frontale pour.. afficher l’heure. Le Dot, c’est le bébé de la famille Echo. Le plus petit et le plus discret. Le moins performant également. A 69.99€, il se présente souvent comme un accompagnateur de système Hifi ou comme un accessoire secondaire. Avec ce modèle Amazon cherche à glisser son système dans toutes les pièces. Comme une solution audio “sans les mains” dans la cuisine, dans les chambres, connecté à une chaîne Hifi via sa sortie jack audio mais il servira également désormais de réveil matin avec cette horloge affichée en façade.

2019-09-26 14_19_21-minimachines.net

Il suffira de lui glisser à quelle heure on doit se lever avant de tomber dans les bras de Morphée. Grand projet à développer, un détecteur de ronflements qui chuchoterait “Alexa” à l’oreille de l’appareil après chaque bruit émis par le dormeur. Histoire de remonter à Amazon vos borborygmes nasaux nuit après nuit plutôt que vos secrets.

Ces trois appareils constituent le gros de l’armada d’Amazon, le reste des annonces est plus original mais aussi bien plus ciblé. Des produits qui sont là pour tester de nouveaux marchés et probablement également pour faire parler de ces trois premières nouveautés.

2019-09-26 14_34_52-minimachines.net

Le Echo Glow est une lumière d’ambiance RGB qui vise les chambres d’enfant. Histoire d’habituer les bambins à cette merveilleuse nounou qu’est Alexa. L’objet n’est pas un assistant personnel, c’est une boule de plastique dépolie qui cache un système de LED RGB programmable que l’on pourra manipuler à la voix – L’Echo Glow est dépourvu d’interfaces – avec un assistant personnel ou un smartphone.

2019-09-26 14_36_29-minimachines.net

Du marketing déculpabilisant

On dira “Alexa, met une lumière douce pendant 30 minutes dans la chambre de Gwendolin” et l’appareil affichera la lumière 30 minutes avant de s’éteindre. comme ça, pas besoin de se lever du canapé pour aller coucher le petit. Si, en plus, on lui colle un Echo Dot dans sa chambre, il pourra tout seul demander une histoire à sa machine et donc on n’aura pas non plus à lire un truc nul tous les soirs. Alors, évidemment, l’enfant n’aura pas le même développement ni le même imaginaire, il ne créera pas les mêmes relations avec vous et le monde mais au moins, on aura du temps pour regarder Jack Ryan sur Amazon Prime. Et ça, ça n’a pas de prix.

L’Echo Glow n’est pas encore dispo en France, aux US il est tout de même vendu 29.99$. Ça fait cher l’ESP32, le plastique et la LED RGB mais passons.

2019-09-26 14_41_13-minimachines.net

Echo Flex est plus intéressant, il s’agit d’une prise électrique qui  fait enceinte connectée. En gros, au lieu d’occuper une prise avec un adaptateur secteur qui se branche à une enceinte Alexa avec au moins un son correct que l’on peut poser partout au bout de son fil, on choisit d’occuper une prise avec un appareil qui sera au raz du sol. Chacun son délire, je ne juge personne mais je vois pas trop trop l’intérêt. Il sera possible de connecter une sortie audio sur  jack pour alimenter une chaîne Hifi… tout comme avec un Dot. Amazon met en avant un tarif attractif et une fonction d’interphone qui permet de communiquer d’un Echo Flex à un autre appareil Echo. On est bien dans une stratégie de déploiement massif avec une enceinte connectée par chambre et l’exemple ci dessus est assez édifiant. Prévenir ses bambins par l’intermédiaire d’une machine que le goûter est prêt, c’est conditionner ses enfants à tout demander à la machine, même quelque chose que l’on devrait demander directement à ses parents.

2019-09-26 14_40_43-minimachines.net

En annonçant fluidifier les échanges dans la maison, le dispositif cloisonne en réalité. Il rend étanche chaque lieu, chaque pièce. Déshumanise les échanges et passe tout au travers d’un service externe à la cellule familiale. Je trouve cela très aliénant.

2019-09-26 14_46_52-minimachines.net

C’est vendu en France à 29.99€, tarif de base que l’on pourra combler avec des accessoires que l’on branchera en USB comme un détecteur de mouvements ou une veilleuse.

2019-09-26 15_02_04-minimachines.net

Viennent ensuite les délires du Turfu uniquement là pour faire parler d’Amazon dans les médias. Annoncer une énième génération d’assistant personnel n’a plus assez de brillant. Pour faire mousser la marque, il faut frapper les esprits. L’Echo Frame est donc une paire de lunettes connectées à la sauce Amazon. 

2019-09-26 15_03_11-minimachines.net

Outre le design sauce béton soviétique, les Echo Frame n’ont rien d’innovant. L’objet se relie sans fil à votre smartphone et peut également piloter un appareil Alexa. Il n’apporte rien de plus qu’une bête oreillette à 15 euros. On pourra en effet lui dicter des informations qui transiteront ensuit vers votre téléphone ou recevoir des messages depuis votre téléphone. Par contre, comme le son est issu de minuscules haut-parleurs situés dans ses grosses branches, le son sera bien plus mauvais qu’une bête oreillette à 15 euros.

On dirait qu’Amazon cherche a créer une race d’humains avec la capacité d’attention d’un enfant de 3 ans, la mémoire d’un poisson rouge et pas foutu de se souvenir de pourquoi ils ont acheté des fruits exotiques une heure avant en ouvrant leur sac de course.

Vendu 179.99$ mais uniquement sur invitation, l’objet n’a donc pas beaucoup d’intérêt. Ceux qui préfèrent une paire de lunettes plutôt qu’une oreillette ou simplement sortir son smartphone de sa poche seront conquis. Tous les 7.

2019-09-26 14_53_14-minimachines.net

Award Léonid Brejnev 1982 du meilleur design d’étui à lunettes 

On comprend qu’Amazon ne cherche pas spécialement à en vendre. Le système est déjà verrouillé à l’achat. Il s’agit surtout ici de tester un nouveau marché plus que de faire des profits.

2019-09-26 15_11_49-minimachines.net

Enfin, l’Echo Loop est un anneau. Un gros anneau pas très joli, vendu 129.99$ qui dispose d’un micro et d’une minuscule enceinte. Vous lui causez, il cause à votre smartphone, votre smartphone lui répond et il vous diffuse la réponse. Amazon est honnête en précisant qu’il faudra porter l’Echo Loop à votre oreille pour entendre quelque chose.

2019-09-26 15_14_28-minimachines.net

Un petit bouton situé à l’intérieur de la main sert à activer l’Echo Loop. Personne ne le pressera par mégarde en portant quelque chose histoire de vider la batterie pour rien au long de la journée. L’objet se recharge via une base dédiée sans fil et Amazon annonce une autonomie d’une journée d’usages courts. Autrement dit, quelques heures d’usage réel. 

2019-09-26 15_12_10-minimachines.net

Ah ah ah ah, ça y’est je peux mourir.

Est-ce que cela à du sens ? Non. C’est ni utile, ni joli, ni pratique. Ça ne sert absolument à rien. Et ça coûte le prix d’une montre connectée plus performante capable de tenir des semaines entre deux recharge, qui affiche l’heure et suit votre forme physique. Qui va acheter ça ? Personne. Là encore c’est sur invitation uniquement et sans date de commercialisation précise.

2019-09-26 15_15_46-minimachines.net

Je vois mal l’intérêt de ce produit dans un scénario réel. On ne l’entendra pas dans la rue, il faudra trimbaler un accessoire de recharge dédié en cas de départ sur 2 jours et même si tout fonctionne bien, l’objet n’apporte pas plus à l’utilisateur qu’une oreillette, une montre, un bracelet connecté ou un smartphone. Un Mi Band 4 de Xiaomi se négocie à moins de 25€ et apportera plus de services et d’autonomie que ce truc. 

Bref, Amazon annonce trois produits dans la directe ligne de ses modèles précédents. Deux mises à jour avec les Dot et Echo classiques et une évolution avec l’Echo Studio. Le reste est la pour épater la galerie.

 

 

 

 

 

L’Echosystème Amazon s’étend avec 8 “nouveautés” © MiniMachines.net. 2019

Le Amazon Fire TV Stick 4K Alexa débarque en France

Par Pierre Lecourt

Si la Amazon France proposait une version Basic de sa clé HDMI depuis un bon moment, nous n’avions pas droit à la solution UltraHD de cette offre. La Fire TV Stick 4K est une clé HDMI qui se branche sur un téléviseur et qui permet de profiter des services du géant de la distribution. Elle est compatible avec une télécommande vocale pour piloter le service Alexa.

2019-09-05 11_17_11-minimachines.net

Cette télécommande est d’ailleurs désormais également intégrée à la nouvelle offre d’Amazon Fire TV Basic. De telle sorte que vous pourrez profiter des services de pilotage à la voix dans un pack “Basic Edition” qui affiche en FullHD pour 39.99€ prix public. Un prix écorné de 15€ pour le lancement de l’offre ce qui la fait tomber cette version à 24.99€.

2019-09-05 11_18_46-minimachines.net

La seconde solution, le pack Fire TV Stick 4K, est également fourni avec la télécommande vocale mais grimpe à 59.99€. Il est également en promotion pour son lancement avec 15€ de réduction soit 44.99€ pendant quelques jours.

2019-09-05 11_15_16-minimachines.net

Evidemment si vous avez déjà craqué pour la version Basic auparavant, vous pourrez n’acheter que la télécommande vocale pour piloter votre appareil et profiter/subir la fonction Alexa. Commercialisée au prix public de 29.99€ elle est remisée de 50% à 15.99€.

Amazon assortit ces annonces d’une mise à jour pour la version Basic afin d’uniformiser son offre avec la nouvelle Fire TV Stick 4K. On retrouvera une interface commune, très orientée cinéma et mise en avant des contenus proposés par la marque. Si vous avez un abonnement Prime vous pourrez donc profiter de l’offre Prime Video mais aussi de Youtube, de Molotov et même de Netflix.

Je meurs d’envie de revoir Jack Ryan en UltraHD.

Le Amazon Fire TV Stick 4K Alexa débarque en France © MiniMachines.net. 2019

Apple Music arrive sur les appareils Alexa

Par Pierre Dandumont

Il a fallu plusieurs mois, mais Apple et Amazon permettent enfin d’utiliser Apple Music sur les appareils compatibles Alexa (enfin, certains).

Le skill Apple Music (c’est le nom donné par Amazon aux applications qui font le lien entre un service et Alexa) fonctionne sur les produits Amazon Echo (Input, Dot, Echo, etc.), les produits Fire TV et les produits Sonos compatibles Alexa (donc ceux éuipés d’un microphone, pas les enceintes Ikea). Attention, ça ne marche pas sur Orbi Voice ou Freebox (par exemple).

J’ai testé l’installation du skill depuis le site d’Amazon (France). Truc un peu énervant, le site impose d’activer les fenêtres pop-up (bloquées par défaut) pour activer la liaison à Apple Music et Amazon récupère visiblement ce qu’on écoute. Une fois que c’est fait, on peut demander à Alexa de jouer de la musique « sur Apple Music ». Dans les paramètres de l’application, on peut aussi forcer Apple Music comme service par défaut (Paramètres -> Musique), et donc éviter de préciser le service.


Dans l’ensemble, ça fonctionne assez bien. J’ai d’abord testé avec un Echo Dot 2, mais c’est forcément assez mauvais. L’appareil n’est pas prévu pour écouter de la musique et ça s’entend. Après, cette version a une sortie audio jack pour des enceintes, donc ça peut suffire. Avec mon Amazon Echo qui ne sert pas souvent, j’ai eu un petit souci : il jouait la musique sur Amazon Music. Après un essai en demandant explicitement Apple Music il m’a indiqué que le firmware n’était pas à jour et que je devais attendre deux heures. Visiblement, il n’y a pas de méthode simple pour forcer la mise à jour. Après quelques heures, ça a fonctionné.

L’Echo Input, Alexa sans haut-parleur

Officiellement, avec un abonnement classique, vous ne pouvez utiliser Apple Music que sur un seul appareil. Mais ce n’est pas totalement le cas avec l’intégration Amazon. Si j’écoute de la musique sur iTunes (ou le HomePod) et que je lance de la musique via Alexa, j’ai bien un message. Mais dans l’autre sens (donc en lançant la musique sur Alexa puis sur un autre appareil), la musique se lance sans problèmes. C’est peut-être un bug ou une détection défaillante, mais ça fonctionne.

Dans tous les cas, les appareils Alexa et Sonos sont nettement moins onéreux que ceux d’Apple pour les commandes vocales, donc si votre but est de demander à un appareil de jouer une musique précise, c’est plutôt efficace. Bien évidemment, Amazon risque de connaître vos goûts musicaux, ce qui ne plait pas à tout le monde. Mais ça reste intéressant de voir ce qu’Apple peut faire pour essayer de gagner des parts de marché sur les services : au lieu de limiter à Apple Music à son écosystème fermé comme pour pas mal de choses, le service de streaming fonctionne sous Windows, Android, maintenant avec Alexa, etc. Ce qui prouve que le côté fermé n’est pas toujours la norme, il y a quelques exceptions.

Insys Video Technologies to Unveil New Cloud Media Recording Solution and Expanded OTT Platform at IBC2019

Par Write Turn Communications

Company will showcase new and established solutions in dual presence at the show – a dedicated exhibit pod plus demonstrations at the Amazon Web Services stand August 22, 2019 — Dübendorf, Switzerland: Over-the-top (OTT) video solutions innovator Insys Video Technologies is heading to the IBC2019 exhibition in Amsterdam in September with a powerful new cloud-based ...

Amazon Sumerian passe à la vitesse supérieure pour l’AR

Par Pierrick LABBE
Amazon Sumerian

Une mise à jour du service Amazon Sumerian va permettre aux développeurs de proposer du contenu 3D plus réaliste mais aussi de construire des expériences de réalité augmentée plus facilement.

C’est la petite innovation de la semaine qui va faire plaisir aux développeurs utilisant la plateforme d’Amazon pour des contenus de réalité virtuelle ou réalité augmentée. Le rendu physique réaliste (Physically Based rendering ou PBR) est désormais compatible.

Amazon Sumerian : le rendu physique réaliste, une vraie avancée

C’est une technologie quelque peu obscure mais qui devrait rendre de multiples services afin de favoriser l’immersion et le sentiment du réalisme avec Amazon Sumerian. Concrètement, l’idée est de donner naissance à du contenu 3D qui prend en compte sa matière physique, selon s’il est en métal ou non, afin de permettre un vrai rendu de l’éclairage. Le PBR de Sumerian prend en compte deux types de matériaux : « metalness » qui correspond au métal et aux matériaux rudes, et Specular qui correspond aux surfaces réflectives et brillantes. A chaque fois, les développeurs peuvent l’utiliser pour spécifier des couleurs et le contrôle des textures.

Amazon fournit aussi une librairie de 11 matériaux différents qui contient par exemple la brique ou le métal et prend en compte 10 environnements lumineux différents pour des zones en intérieur et en extérieurs. L’idée de ces templates Amazon Sumerian est d’aider à créer des modèles de produits facilement customisables et ensuite consultables par les internautes.  Amazon propose le Sumerian comme une option pour la réalité virtuelle et augmentée où il n’est pas nécessaire de coder.

Cet article Amazon Sumerian passe à la vitesse supérieure pour l’AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

GB Labs announces automation integration with Backblaze B2 cloud storage

Par Manor Marketing

READING, UK, 17 June 2019 – GB Labs, innovators of powerful and intelligent storage solutions for the media and entertainment industries, has integrated San Mateo, California-based Backblaze’s B2 cloud storage service with GB Labs automation contained in its CORE.4 OS. GB Labs automation enable users to script useful workflows at the folder level, which streamlines tasks that ...

The Look and Sound of “Bosch” (article 3 of 3)

Par Doug Krentzlin

A behind-the-scene photo of the Bosch crew, with author Michael Connelly second-from-left in the foreground and producer-writer Tom Bernardo to the right of Connelly. Executive producer Pieter Jan Brugge (in hat) is directly behind Connolly in the background. The first two articles in this series focused on the contributions of the directors and cinematographers that ...

The Look and Sound of “Bosch” (article 2 of 3)

Par Doug Krentzlin

The first article in this series covered how, just as the Bosch novels by Michael Connelly carried on the tradition of tough, hard-boiled American detective fiction perfected by the likes of Raymond Chandler and Dashiell Hammett, so Amazon Prime Video’s Bosch television series continues the dark, gritty look of classic film noir. And two of ...

The Look and Sound of “Bosch” (article 1 of 3)

Par Doug Krentzlin

Titus Welliver as Harry Bosch in the final shot of “Raise the Dead,” Episode Four, Season Five of Bosch Amazon Prime Video’s Bosch, is not just the best damn cop show on TV today, it is also one of the finest police procedural series in the history of television, right up there with Dragnet, Hill ...

The Reports of the Death of Blu-Rays and DVDs are Greatly Exaggerated

Par Doug Krentzlin

(photo source: Pixabay) Oh, dear. Once again the usual “experts” are tolling the death knell of “physical media,” which is the term for CDs, DVDs, Blu-rays, and any other forms of recorded entertainment. The reasoning is that average consumers will soon abandon physical media in favor of streaming because (a) streaming is more “convenient” than ...

❌