Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 6 décembre 2019Vos flux RSS

HTC annonce qu’il ne donnera pas de conférence de presse lors du CES 2020

Par Pierrick LABBE
HTC CES 2020 conférence de presse

La nouvelle vient de tomber. A la différence des trois dernières années, le fabriquant de casques de réalité virtuelle, HTC, ne donnera pas de conférence de presse au mois de janvier prochain à Las Vegas.

En 2016, HTC présentait le Vive, en 2017, il y avait eu le Vive Tracker. Puis, l’année suivante on avait découvert le Vive Pro. Enfin, en janvier dernier, c’est le Vive Cosmos qui avait été présenté. Bien que HTC annonce sa présence lors du célèbre salon de Las Vegas, il ne donnera cependant pas de conférence. Quelles conséquences directes pour cette annonce de l’entreprise ?

HTC ne va pas prévoir de grosse sortie donc pas de conférence de presse

Si on remonte un peu plus loin dans le temps, même en 2016, on avait pu avoir le droit à une idée de ce à quoi travaillait déjà HTC entre le système de tracking et les contrôleurs ou encore la liberté de mouvement en room-scale. La décision pour 2020 de ne pas donner de conférence de presse signifie plusieurs choses. Tout d’abord, HTC sera bien présent au rendez-vous du CES. L’occasion notamment pour l’entreprise de continuer de présenter son Vive Cosmos avec des démos et annoncer de nouveaux détails durant des interviews exclusives.

Le fait cependant qu’il n’y aura pas de conférence de presse générale laisse à penser que HTC n’a pas prévu de très grande annonce pour ce grand rendez-vous des nouvelles technologies. On sait déjà par ailleurs que le casque Vive Cosmos lancé début octobre en France compte désormais sur un habillage différent qui échange le tracking inside-out pour le outside-in, avec le système laser lighthouse. Le CES 2020 sera sans doute l’occasion de le tester plus en profondeur.

Cet article HTC annonce qu’il ne donnera pas de conférence de presse lors du CES 2020 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Trimble teste la résistance de l’Hololens 2 au maillet

Par Pierrick LABBE
Trimble HoloLens 2

Vous avez sans doute, comme tout le monde, vu le nouveau véhicule imaginé par Elon Musk et Tesla, le CyberTruck. Si on apprécie ou non son apparence physique, sa résistance semble à toute épreuve. L’HoloLens 2 est-il au même niveau ? C’est ce qu’a voulu savoir Trimble.

Dans son crash-test, Elon Musk et Tesla ont mené des tests de durabilité plutôt extrêmes, sans avoir eu un résultat parfait dans chaque épreuve. Comment l’Hololens 2 réagit-il dans les mêmes conditions ? La réponse en images.

L’Hololens 2 attaqué au maillet par Trimble

Dans certains environnements, comme les chantiers ou l’usine, on sait que l’HoloLens 2 devra parfois être porté avec la protection d’un casque de chantier. C’est là que l’équipe a voulu mener son premier test de résistance. Cet ensemble customisé a même eu le droit à son petit nom de la part de Trimble, qui parle d’un équipement « certifié dans le monde entier pour la protection contre les chocs et la sécurité électrique, la protection de base de la visière contre les impacts et la sécurité intrinsèque ».

Dans le premier test, on a donc pu voir un ouvrier de Trimble utiliser un maillet, comme dans le test mené avec Tesla. Aucun souci. Le second met à profit une large balle de métal afin de savoir si, à la différence d’une voiture Tesla, le casque ne pourrait pas être détruit. On vous laisse voir ce que donne le résultat dans la vidéo ci-dessous. On vous conseille tout de même de ne pas faire la même chose à la maison.

Cet article Trimble teste la résistance de l’Hololens 2 au maillet a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le patron de PlayStation rassure sur leurs ambitions dans la réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
PlayStation VR patron

Après l’annonce de la sortie de la PS5 l’an prochain, beaucoup se sont interrogés sur l’avenir du PlayStation VR et de la réalité virtuelle chez Sony. Jim Ryan se charge de rassurer les plus inquiets.

C’est ce que l’on peut qualifier de baptême du feu pour Jim Ryan, qui est devenu le CEO de la division console de jeux de l’entreprise au mois de février dernier. Alors que Sony fait face à une petite révolution interne et que beaucoup de nouveaux visages se retrouvent aux manettes, quelles conséquences pour la réalité virtuelle ?

Sony reste engagé sur la réalité virtuelle sur PlayStation

Dans cette interview à Gameindustry.biz, les nouveau patron de PlayStation est notamment revenu sur le turnover que connaît l’entreprise, destiné à la rendre plus efficace, en simplifiant notamment la prise de décision. Après s’être longuement épanché sur le futur de la PS5 et ses fonctionnalités, il finit enfin par toucher quelques mots sur la réalité virtuelle. L’occasion de confirmer que Sony est bien engagé sur la réalité virtuelle et que les choses ne devraient pas changer. De nouvelles annonces et offres devraient apparaître autour de Black Friday ou bien de la période de Noël.

En revanche, pas encore de réponse concernant un éventuel PlayStation VR version 2. Si Sony a déjà déposé de nombreux brevets et accordé beaucoup d’interviews, et que l’on peut penser qu’un nouveau casque est bien au programme, on peut douter qu’il arrive en même temps, pour de simples questions pratiques. Affaire à suivre dans les prochains mois sans aucun doute.

Cet article Le patron de PlayStation rassure sur leurs ambitions dans la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft annonce que le HoloLens 2 est désormais disponible

Par Pierrick LABBE
HoloLens 2 prix date sortie vente

La seconde version des lunettes de réalité mixte de Microsoft, les HoloLens 2, sont désormais en vente. Avec un prix de 3.500 dollars le dispositif se tourne résolument vers les professionnels.

Microsoft a été l’un des pionniers de la réalité mixte en proposant, dès mars 2016, ses lunettes HoloLens. Ce dispositif, révolutionnaire pour l’époque, était promis à un grand avenir. Sans véritable concurrent à l’époque Microsoft était le seul à proposer des lunettes de réalité mixte de cette qualité. Désormais avec les Meta 2 et surtout les Magic Leap One, Microsoft se retrouve face à une certaine concurrence. C’est sans oublier aussi la probable sortie prochaine des lunettes de réalité mixte signées Apple. Le géant américain vient donc de lancer officiellement sa seconde version de son dispositif pour se positionner auprès d’un public d’entreprises.

Les lunettes HoloLens 2 désormais en vente

Les lunettes HoloLens 2 avaient été officiellement présentées lors du Mobile World Congress plus tôt dans l’année. Le dispositif de réalité mixte diffère de son prédécesseur sur différents points. Le design tout d’abord qui est plus élégant, plus confortable mais est aussi plus facile d’utilisation. Le champ de vision a été amélioré, une reconnaissance des gestes et une technologie de l’Eye-Tracking ont aussi été ajoutées. D’autres améliorations mineures ont aussi été apportées.

Concrètement, le HoloLens 2 est un appareil entièrement autonome qui n’utilise pas de câbles. Il dispose d’une paire de lentilles qui projettent, sur la visière, des images virtuelles dans le monde réel. L’appareil permet d’interagir avec ces hologrammes et prend en compte l’environnement de l’utilisateur. Il faut compter la somme de 3.500 dollars pour se procurer les lunettes de réalité mixte soit 1.000 dollars de plus que le kit Magic Leap One Creator. Un tel prix oriente évidemment le dispositif vers les professionnels. Vous pouvez vous procurer les lunettes directement sur le site de Microsoft ici.

Cet article Microsoft annonce que le HoloLens 2 est désormais disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Des avancées dans la guerre juridique entre Magic Leap et Nreal

Par Pierrick LABBE
Chi Xu Nreal guerre juridique Magic Leap

Depuis le dépôt de plainte déposé par Magic Leap contre Nreal, l’équipe de juristes de l’entreprise américaine a parcouru le monde à la recherche du fondateur de Nreal.

C’est un véritable feuilleton juridique que nous offrent les deux entreprises spécialisées dans la réalité augmentée. L’entreprise américaine a déposé une plainte en juin dernier contre l’entreprise chinoise. La première accuse le fondateur de l’entreprise chinoise, Chi Xu, d’avoir volé des idées et même le design de ses lunettes alors qu’il était employé chez Magic Leap pour créer son entreprise. Des accusations réfutées par l’entreprise chinoise. Les juristes américains ont toutefois toutes les peines du monde à contacter Chi Xu.

Chi Xu, le fondateur de Nreal, est insaisissable

Pendant des mois, l’équipe juridique de Magic Leap a tenté de contacter Nreal et son fondateur, Chi Xu, sans grand succès. Selon des documents légaux déposés par Magic Leap en septembre, il était si difficile de trouver Chi Xu que la société a dû engager des enquêteurs privés pour retrouver Xu à des adresses répertoriées à San Jose (Californie) et à Seattle (Washington).

À l’adresse de Seattle, l’agent de location n’avait aucune trace de Xu et, à l’adresse de San Jose, les enquêteurs privés de Magic Leap ont découvert qu’ « un autre locataire qui ne connaissait pas Xu vivait à l’adresse de San Jose » (bien qu’il ait reçu du courrier pour Chi Xu). Enfin, le 12 septembre, Magic Leap a reçu une communication téléphonique de Diana Rutowski, qui travaille apparemment en tant qu’avocate de la défense pour Nreal aux États-Unis, pour discuter de l’affaire. Une première réunion entre Magic Leap, Nreal et le tribunal pour discuter des paramètres généraux de l’affaire devait avoir lieu dans deux semaines, le 30 octobre, mais cette date a maintenant été reportée à janvier 2020.

Cet article Des avancées dans la guerre juridique entre Magic Leap et Nreal a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Il faudra patienter bien après la sortie de la PS5 pour voir le PS VR 2

Par Pierrick LABBE
PS5 nouveau PlayStation VR 2

Sony a annoncé la sortie de la PS5 fin 2020. Malgré le gros succès du PlayStation VR, le constructeur japonais fera patienter avant de proposer le casque PlayStation VR 2.

Sony a annoncé la fin prochaine de sa console phare la PS4. Celle-ci sera remplacée par une nouvelle, plus puissante, à noël 2020 et sera dotée d’un contrôleur haptique idéal pour la réalité virtuelle. Bien que l’on sache que le constructeur japonais a promis une compatibilité de cette nouvelle console avec le PlayStation VR, tout le monde attend un casque dédié qui puisse exploiter la puissance de cette nouvelle console et remplacer le vieillissant casque sorti en octobre 2016. Nous savons aussi que Sony travaille à un PlayStation 2 pourtant sa sortie ne se fera pas de concert avec la future console… et il faudra même se montrer particulièrement patient.

Un PlayStation VR 2 bien après la sortie de la PS5

Malgré le succès incontestable du PlayStation VR qui est l’un des casques de réalité virtuelle les plus vendus, cela ne représente qu’un petit pourcentage des consoles PS4 qui sont équipées de cet accessoire. Sony mise donc, avant tout, sur sa nouvelle génération de console PS5, le casque de réalité virtuelle étant secondaire en termes de volumes par rapport à la console.

D’ailleurs il n’y a quasiment aucune information officielle sur le PlayStation VR 2. Le vice-président directeur de la recherche et développement chez Sony, Dominic Mallinson, a d’ailleurs précisé à nos confrères que la marque ne souhaitait pas « bombarder » les consommateurs avec des produits nouveaux. Bien que judicieuse, cette stratégie laisse les amateurs de réalité virtuelle face à une attente qui semble interminable. Le PS VR pourrait donc souffler les bougies de son cinquième anniversaire avant que son successeur ne le remplace.

Cet article Il faudra patienter bien après la sortie de la PS5 pour voir le PS VR 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le lancement du Vive Cosmos marquera la fin du HTC Vive classique

Par Pierrick LABBE
HTC Vive classique

Il s’agit là d’un effet secondaire de la sortie prochaine du HTC Vive Cosmos. Le HTC Vive classique, qui était sorti en avril 2016, ne sera plus commercialisé. La fin de ce casque pionnier.

HTC, en partenariat avec Vive, avait lancé il y a près de 3 ans et demi son casque Vive. Une petite révolution à l’époque et une concurrence féroce avec l’Oculus Rift sorti à peu près à la même période. Plus avancé, avec ses commandes manuelles et son suivi à grande échelle, le casque de réalité virtuelle s’est rapidement imposé et a dominé le secteur des casques VR sur PC avant qu’Oculus ne modifie son casque et surtout baisse successivement le prix du Rift pour devancer le Vive. La sortie du HTC Vive Cosmos marque cependant la fin de ce casque qui est resté une référence du haut de gamme en réalité virtuelle pendant très longtemps.

Le HTC Vive classique va disparaitre au profit du Vive Cosmos

Le HTC Vive classique reste l’un des modèles de casque de réalité virtuelle les plus utilisés. Environ un tiers des casques VR utilisant Steam sont effectivement des HTC Vive. La fin d’un cycle donc et l’arrivée d’un nouveau casque qui propose notamment une définition quasiment double et surtout un suivi de tracking sans capteurs extérieurs, uniquement grâce à des caméras embarquées.

Ce dernier sortira le 2 octobre 2019 au prix de 799 euros et marquera la fin officielle du HTC Vive classique. Les nostalgiques du premier casque de HTC pourront regarder de nouveau la vidéo datant de 2016 et présentant le casque alors pionnier dans son domaine.

Cet article Le lancement du Vive Cosmos marquera la fin du HTC Vive classique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook dément prendre des captures d’écran du domicile des joueurs

Par Jason Filankembo
Facebook

La rumeur de prises de captures d’écran de l’Oculus Quest et du Rift S par Facebook se répand depuis quelques jours. La firme dément l’accusation.

Facebook tente d’éteindre l’incendie. Depuis peu, une nouvelle polémique touche Oculus, filiale du groupe. A l’origine du scandale, un post Reddit d’un supposé employé de Facebook. Celui-ci explique que les phases de tests d’Insight et de Guardian, systèmes de paramétrage du Quest et du Rift S, permettaient d’obtenir des rapports internes. Ces rapports ont permis aux employés du siège social de Facebook d’obtenir des captures d’écran des casques. Certaines d’entre elles montraient même les chambres de certains cadres de l’entreprise. Beaucoup d’utilisateurs se sont donc inquiétés de voir des photos de leur domicile récoltées par Oculus par ce même moyen. 

Un méthode utilisée seulement en phase de test d’après Facebook

La firme américaine a souhaité mettre fin aux inquiétudes des possesseurs de ses casques. D’après un employé de Facebook contacté par UploadVR, le système aurait été utilisé uniquement pour les phases de tests et en toute connaissance de cause pour les testeurs : “Les employés ont la possibilité d’inclure une capture d’écran lorsqu’ils signalent des bugs et ils peuvent choisir s’ils veulent la soumettre”. Essayer d’effectuer une capture d’écran avec une version grand public du Quest en mode Guardian donnera uniquement une image noire. 

“Nous ne collectons pas et ne stockons pas d’images ou de cartes 3D de votre environnement sur nos serveurs ”, ajoute le représentant de Facebook. De manière assez étrange, il indique que Facebook préviendra les consommateurs si ces informations sont nécessaires à l’avenir. Une porte reste donc ouverte. A priori, pas de quoi s’inquiéter pour le moment pour les utilisateurs de casques Oculus.

Cet article Facebook dément prendre des captures d’écran du domicile des joueurs a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus Rift CV1 : Facebook ne rassure pas les utilisateurs hors garantie

Par Pierrick LABBE
Oculus Rift CV1 hors garantie pièces détachées

Il est difficile d’obtenir des pièces détachées pour le casque Oculus Rift CV1 lorsque la garantie est terminée. Interrogé par nos confrères, Facebook assure évaluer les options disponibles.

Le tout premier modèle d’Oculus Rift, sorti en 2016, n’est plus en vente. Il a été remplacé par un autre modèle. Se pose cependant la question des pièces détachées. Il semblerait effectivement que Facebook aurait décidé que sa filiale n’en ferait plus fabriquer. Cela concerne notamment le problème des câbles, tendon d’Achille de ce modèle de casque de réalité virtuelle. Pour ceux qui disposent d’un tel modèle encore sous garantie, la question ne se pose pas. Cependant, pour ceux qui ont un appareil hors garantie, le sujet est plus délicat. Explications.

Oculus évalue les options pour les pièces de l’Oculus CV1

Nos confrères américains du journal spécialisé dans la réalité virtuelle, « Upload VR » ont entendu  parler d’inquiétudes concernant les possesseurs d’Oculus CV1 première génération sur la disponibilité des pièces détachées de ce modèle et tout particulièrement les câbles. Aussi, nos confrères ont contacté Facebook qui a déclaré via une réponse électronique : « Pour les clients encore sous garantie, nous fournissons toujours les câbles de remplacement nécessaires. Comme Rift est un produit qui n’est plus sur le marché, notre équipe évalue les options pour les clients ne bénéficiant pas de garantie ».

Même si Oculus reconnait les inquiétudes des possesseurs de CV1, la réponse est peu rassurante pour ceux qui ne sont plus sous garantie du constructeur. Ce modèle reste effectivement une référence pour son réglage mécanique du raccord «IPD». A ce jour, il est encore possible d’acheter un contrôleur, un capteur, une interface faciale ou une télécommande Oculus d’origine sur le site américain du constructeur, tandis que d’autres pièces de rechange, telles que des accessoires audio et le câble permettant de connecter le casque à l’ordinateur, ne sont plus disponibles.

Cet article Oculus Rift CV1 : Facebook ne rassure pas les utilisateurs hors garantie a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Make it Count — Ma participation à un jeu de la #ue4jam Summer 2019

Par greg

Hello les amis. Ces derniers jours, a eu lieu la game Jam été d’Epic Games. Ça tombait un peu mal pour moi (mais y‑a t‑il de meilleurs moments au final) car j’avais pas mal de boulot à terminer (et j’en ai toujours autant), alors j’ai accepté de participer, mais en fonction de mes possibilités. Au … Continuer la lecture de Make it Count — Ma participation à un jeu de la #ue4jam Summer 2019

Make it Count — Ma participation à un jeu de la #ue4jam Summer 2019

Par greg

Hello les amis. Ces derniers jours, a eu lieu la game Jam été d’Epic Games. Ça tombait un peu mal pour moi (mais y‑a t‑il de meilleurs moments au final) car j’avais pas mal de boulot à terminer (et j’en ai toujours autant), alors j’ai accepté de participer, mais en fonction de mes possibilités. Au … Continuer la lecture de Make it Count — Ma participation à un jeu de la #ue4jam Summer 2019

Le gros live #2

Par greg

Au programme:  Les news du blog, Veille techno: UE4.22/Raytracing, Paint3D, Rocket3F, VRoid Studio, Scripting UE4 et Rasp3/Win10. Mes projets: IA/Renforcement sur Puissance 4, projet de jeu d’aventures avec contrôleurs simplifiés, Jungle Greg un jeu 2D inspiré de Rick Dangereous, le tome 6 des cahiers d’UE4, etc. — Présentation d’un peu de contenu de ma formation … Continuer la lecture de Le gros live #2

Le gros live #2

Par greg

Au programme:  Les news du blog, Veille techno: UE4.22/Raytracing, Paint3D, Rocket3F, VRoid Studio, Scripting UE4 et Rasp3/Win10. Mes projets: IA/Renforcement sur Puissance 4, projet de jeu d’aventures avec contrôleurs simplifiés, Jungle Greg un jeu 2D inspiré de Rick Dangereous, le tome 6 des cahiers d’UE4, etc. — Présentation d’un peu de contenu de ma formation … Continuer la lecture de Le gros live #2

Tim Sweeney: du démontage de tondeuses à la création d’Unreal Engine

Par greg

Un article vient de paraitre dans le monde décrivant l’itinéraire mouvementé de Tim Sweeney, première fortune du jeu vidéo titrent-ils.  On y découvre les origines du jeune tim, “caricature de geek, gamin malin mais solitaire et empoté”.  Joueur, mais sans plus, c’est sur l’Apple 2 qu’il fera ses premières armes. Il commence alors à développer … Continuer la lecture de Tim Sweeney: du démontage de tondeuses à la création d’Unreal Engine

Tim Sweeney: du démontage de tondeuses à la création d’Unreal Engine

Par greg

Un article vient de paraitre dans le monde décrivant l’itinéraire mouvementé de Tim Sweeney, première fortune du jeu vidéo titrent-ils.  On y découvre les origines du jeune tim, “caricature de geek, gamin malin mais solitaire et empoté”.  Joueur, mais sans plus, c’est sur l’Apple 2 qu’il fera ses premières armes. Il commence alors à développer … Continuer la lecture de Tim Sweeney: du démontage de tondeuses à la création d’Unreal Engine

❌