Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

ACCESS and EKT partner to simplify next-generation TV and video services

Par platformcomms

Amsterdam, 13 September 2019 − ACCESS CO., LTD and EKT today announced that they are extending their partnership to integrate the NetRange Application Store, a widely deployed Smart TV store with a worldwide catalogue of thousands of apps, to deliver next generation TV and OTT consumer experiences. The solution will make its debut on the ...

Beat Saber mise sur les accessoires avec une veste tactile édition limitée

Par Pierrick LABBE
Beat Saber veste haptique édition limitée

Beat Saber, un jeu au très large succès continue de développer sa marque en proposant désormais une veste tactile permettant une meilleure immersion dans le jeu. 

Le retour haptique a déjà fait ses preuves dans le domaine du jeu vidéo et de la réalité virtuelle, permettant aux joueurs d’accéder à de nouvelles expériences. C’est sur cette tendance que semble désormais vouloir surfer le jeu rythmique au grand succès.

Une veste tactile en édition limitée pour le jeu Beat Saber

L’entreprise vient donc, en partenariat avec Subpac, de commercialiser une veste tactile en édition limitée qui propose une expérience encore plus immersive. L’idée de Subpac est de proposer un retour audio et musical dans des expériences. Autant dire que pour Beat Saber, la cohérence est au rendez-vous. Techniquement le concept est plutôt simple, une veste avec des capteurs haptiques que vous placez sur votre torse. De quoi vous faire ressentir les basses toujours plus fortement dans Beat Saber.

Le nouveau kit qui vient d’être annoncé en partenariat propose donc une iconographie dédiée, mais surtout un tarif, plutôt élevé il faut le reconnaître, même si c’est le prix habituel pour une veste haptique Subpac : 299 dollars. Les stocks n’ont pas l’air inépuisables, donc on vous conseille de vous dépêcher si cela vous intéresse. A priori, cet équipement sera compatible avec tous les casques de réalité virtuelle, y compris l’Oculus Quest ou le PlayStation VR. A noter que cela permet aussi à des personnes sourdes de profiter du jeu et cela mérite d’être signalé. D’autres collaborations devraient suivre entre les deux entreprises.

Cet article Beat Saber mise sur les accessoires avec une veste tactile édition limitée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft Research présente TORC, un prototype de contrôleur haptique

Par Pierrick LABBE
TORC contrôleur haptique Microsoft Research

Le laboratoire de recherche, Microsoft Research, a présenté TORC, un contrôleur haptique semblable à celui d’un Valve Index encore sous la forme de prototype. Démonstration…

Afin d’améliorer l’interaction dans les mondes virtuels et surtout la sensation d’immersion, différents constructeurs se sont lancés dans les contrôleurs haptiques. Ces contrôleurs permettent de sentir un contact fictif avec un objet virtuel et permettent de mieux contrôler ces objets renforçant ainsi la sensation d’être réellement dans ce monde. Certains utilisent un système de retour de force d’autres donnent l’illusion de sentir les textures. Le laboratoire de recherche du géant des logiciels vient de présenter en vidéo (visible ci-dessous) son prototype.

TORC : le prototype de contrôleur haptique de Microsoft Research

C’est dans l’Université KAIST que Microsoft Research a développé TORC. Ce contrôleur haptique offre une interaction des doigts d’une grande dextérité selon les commentaires accompagnant la vidéo. Ce prototype utilise un tracker Vive pour la détection des mouvements. Le contrôleur dispose, par ailleurs, d’un trackpad pour le pouce. L’index et le majeur se positionnent, eux, à l’arrière de ce trackpad. Les deux doigts restant sont inutilisés. Une solution pas complètement naturelle d’interaction donc mais qui reste intéressante.

Cela permet de simuler la saisie d’un objet virtuel avec 3 doigts. En faisant glisser le pouce sur le trackpad, l’utilisateur peut ainsi faire pivoter l’objet saisi. Un capteur de pression permet de détecter le moment où l’utilisateur presse l’objet virtuel. Fait notable, le pouce peut ressentir des textures différentes. Notez toutefois qu’aucune fonctionnalité pour la réalité virtuelle n’a été avancée pour le TORC. Ne disposant pas de boutons, il semblerait que le contrôleur développé par Microsoft Research ne propose pas toutes les solutions pour la VR.

Cet article Microsoft Research présente TORC, un prototype de contrôleur haptique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VRGO Mini : une campagne Kickstarter pour la version mini de VRGO Chair 

Par Jason Filankembo
VRGO Mini

Le VRGO Chair, une chaise permettant de contrôler ses mouvements dans les jeux VR, va être décliné dans une version Mini. 

VRGO va-t-il révolutionner le monde la réalité virtuelle ? En tout cas, la firme ne perd pas espoir. La VRGO Chair, censée retranscrire l’inclinaison et la rotation du joueur directement dans le jeu va sortir en format miniature. Une campagne de financement a été lancée sur Kickstarter. 

VRGO Mini : le futur de la VR ?

Le VRGO Chair n’avait pas connu un immense succès lors de sa sortie en 2015. Il faut dire que la chaise n’était pas particulièrement élégante. Son prix était également assez élevé, environ 320€. Qu’importe, VRGO retente le coup avec une version Mini. Ce dernier porte très bien son nom, car en réalité, le VRGO Mini est bien plus proche du coussin que de la chaise. Le produit semble donc déjà bien plus pratique d’utilisation. 

Un journaliste du média américain UploadVR a eu l’occasion de tester une version du produit. Il explique en effet que l’ergonomie du VRGO Mini est bien meilleure que celle du VRGO Chair. Il ajoute également que malgré l’appréhension de chuter si on l’utilise sur un tabouret, l’accessoire se révèle agréable en jeu une fois habitué. Le siège matelassé permet de réaliser de longues sessions de manière confortable. L’appareil est même capable de vibrer. 

Il est possible de commander le VRGO Mini tout en soutenant la campagne de financement. L’offre Super Early Bird commence à 132€ sans haptique et 165€ avec. Cependant, ces deux offres sont très limitées. Le prix du Kickstarter spécial est de 175€ sans haptique et 208€ avec. Par la suite, le kit coûtera 219€ sans haptique et 252€ avec.

Cet article VRGO Mini : une campagne Kickstarter pour la version mini de VRGO Chair  a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Firewall Zero Hour : 6 jours d’essai gratuit pour les abonnés PS Plus

Par Jason Filankembo
Firewall Zero Hour

Pour son premier anniversaire, Firewall Zero Hour sera jouable gratuitement du 28 août au 2 septembre pour les membres PS Plus.

Le 29 août 2018, sortait Firewall Zero Hour. Le FPS en équipe de First Contact, exclusif au PS VR de Sony, fut acclamé par la critique. Aujourd’hui, il est l’un des meilleurs jeux en réalité virtuelle sur PlayStation 4. Les développeurs ont décidé de célébrer le premier anniversaire du jeu en offrant six jours d’essai gratuits (du 28 août au 2 septembre) aux abonnés PS Plus. 

Firewall Zero Hour : Six jours d’essai et double XP 

Cette période gratuite permettra à certains joueurs de découvrir un shooter tactique extrêmement immersif en 4 contre 4. Coopération et communication sont les maîtres de mots d’un FPS qui vous demandera de jouer de façon stratégique pour gagner. Le jeu en réalité virtuelle propose une utilisation parfaitement adaptée du Aim Controller de Sony (toutefois facultatif). 

First Contact n’oublie pas ses fans de la première heure. Pendant ces six jours d’essai, l’expérience reçue sera également doublée pour tous les joueurs. Une très bonne raison de (re)plonger au coeur de l’action. Au mois de juin, le studio avait proposé une offre similaire, mais seulement sur un week-end ( 29 et 30 juin). Ces périodes d’essai sont idéales pour savoir si le jeu peut potentiellement vous plaire avant de passer à la caisse. Notez bien qu’il faut être abonné au service PS Plus pour en profiter. Firewall Zero Hour est vendu au prix de 29,99€ sur le Playstation Store.

Cet article Firewall Zero Hour : 6 jours d’essai gratuit pour les abonnés PS Plus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Cybershoes : les sandales pour la VR disponibles à l’automne

Par Gaetan R
cybershoes

Une société autrichienne profite de la Gamescom pour présenter les Cybershoes, des sandales pour se déplacer en réalité virtuelle.

La réalité virtuelle offre des sensations d’immersion incomparables. Seulement, même avec un casque sur la tête et des contrôleurs dans les mains, difficile de s’imaginer se déplacer librement. Outre la problématique du fil, les développeurs doivent simuler la marche et la course.

Afin d’améliorer les sensations des joueurs, plusieurs entreprises ont pensé des périphériques à placer au niveau des pieds. L’on peut citer 3DRudder ou les Vive Tracker de HTC.

Se déplacer en VR… avec des sandales

Cybershoes, une société autrichienne a lancé une alternative à ces solutions. Ses contrôleurs pour pied ressemblent à des sandales. Ils sont accompagnés d’une chaise rotative et d’un tapis spécial. Le modèle de base, vendu 359 euros, incluant les cybershoes et le tapis, est compatible avec Steam VR. Cela comprend les casques HTC Vive, Oculus Rift, Pimax VR et Window Mixed Reality.

Les sandales envoient les informations à l’aide de la technologie RF afin de connaître la position des pieds. Ce protocole assure des performances supérieures au Bluetooth. Un dongle à brancher au PC réalise la transmission des données. Des rouleaux placés sur les Cybershoes permettent de calculer le mouvement en profondeur. De plus, le système de fixation évite de perdre l’un des accessoires pendant une partie.

Cybershoes : des accessoires intéressants, mais chers

La paire de Cybershoes fournit une autonomie de 8 à 10 heures. Elle se recharge en 3 heures environ.
Assis sur son tabouret, le joueur lance ses pieds en avant et en arrière pour marcher, courir ou encore sauter en réalité virtuelle. Les vidéos tendent à prouver que le dispositif fournit une meilleure immersion. L’entreprise affirme que les Cybershoes sont également idéales pour réduire les nausées aux joueurs sensibles à la cinétose.

La société profite de la Gamescom, le salon du jeu vidéo de Cologne pour faire essayer son dispositif. Elle propose trois autres bundles. La Gaming Station, à 449 euros, comprend les scandales, le tapis et un siège. La version arcade à 899 euros inclut un fauteuil offrant une meilleure mobilité. Enfin, la Business Edition, 1169 euros, s’adresse aux professionnels avec une chaise plus confortable et un système de cable management.

Les Cybershoes seront livrées à l’automne 2019. Les Viennois à l’origine du projet avaient levé 214 263 euros sur Kickstarter en octobre 2018.

Cet article Cybershoes : les sandales pour la VR disponibles à l’automne a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VIMN and ACCESS launch partnership in Germany to bring TV entertainment experiences into the auto industry

Par platformcomms

ACCESS TwineTM for Car system to feature MTV, Comedy Central and Nickelodeon linear channels Tokyo, August 19, 2019 – Viacom International Media Networks (VIMN) and ACCESS CO., LTD have announced a partnership to make Viacom’s globally recognized TV brands accessible to vehicle passengers via ACCESS TwineTM for Car (Twine4Car) in Germany. Under the terms of deal, ACCESS is acquiring the rights to ...

Facebook travaille sur des gants haptiques évolués à retour de force pour la VR

Par Pierrick LABBE
Facebook gants haptiques retour de force brevet

Plusieurs brevets accordés à Facebook au cours de l’année écoulée, révèlent à quel point le géant des réseaux sociaux veut vraiment réussir à percer dans le domaine des gants haptiques à retour de force.

Difficile de ne pas s’emballer face à la perspective de gants haptiques pour la réalité virtuelle. Et si on pouvait vraiment avoir l’impression de toucher ce que l’on voit dans notre casque ? Il s’agit d’un vrai objectif pour de nombreux acteurs de la réalité virtuelle, dont le géant américain propriétaire d’Oculus.

Des gants haptiques avec retour de force bientôt ?

Quand on parle de gants haptiques, cela concerne en général, des petits moteurs vibrants dans les doigts. Cependant, des gants haptiques à retour de force pourraient par exemple bloquer le déploiement de vos doigts face à une surface dure. On savait déjà que Facebook nourrissait des ambitions dans le domaine des gants haptiques mais ces brevets montrent que les équipes de Mark Zuckerberg veulent aller plus loin. Au total, ce sont trois brevets qui présentent une technologie évoluée dans le domaine.

Le premier brevet Facebook concerne des fluides dans le gant qui permettraient d’ajuster la pression et ainsi d’interdire potentiellement un mouvement. Le second concerne la simulation de la rigidité des objets virtuels avec retour de force, grâce à un ensemble de plaques, les gants pourraient simuler la résistance de l’objet touché dans la réalité virtuelle. Le troisième concerne une alternative aux fluides avec des pneumatiques pour fournir une véritable résistance sous les doigts. Cette dernière peut potentiellement générer plus de pression. Notez que Facebook avait déjà créé un bracelet haptique.

Cet article Facebook travaille sur des gants haptiques évolués à retour de force pour la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les gants haptiques Dexta de Dexmo se révèlent très prometteurs

Par Pierrick LABBE
Dexmo gants haptiques

Les gants de Dexmo pour la réalité virtuelle sont désormais attendus depuis 2014. Sans surprise, les fans attendent de pouvoir mettre la main dessus depuis longtemps. La dernière version se révèle très prometteuse selon RoadtoVR.

Pouvoir avoir un retour haptique dans les jeux en réalité virtuelle constitue sans aucun doute une étape indéniable afin de favoriser l’immersion. Le dernier modèle, Dexta, est désormais près pour la production.

Des gants haptiques Dexta de Dexmo compacts et sans fil

Les gants imaginés par Dexmo sont donc prêts pour une production à grande échelle. Ils seraient du genre confortables, précis et du genre surtout pratiques. Surtout, à la différence d‘autres gants haptiques concurrents comme ceux proposés par HaptX, les modèles sont plutôt bien finis visuellement et sans fil, un détail qui pourrait bien se révéler décisif. Ils sont équipés d’une petite batterie et peuvent donc supporter une expérience Room Scale en réalité virtuelle du genre désormais proposé par la majorité des casques actuels. Le retour haptique s’effectue donc avec des vibrateurs, un par doigt et deux dans la palme des mains.

Le feedback de force vient lui uniquement des doigts, ce qui permet de vous donner l’impression de saisir un objet. C’est un modèle que l’on a longtemps espéré voir pour le grand public mais qui devrait malheureusement être dédié au marché professionnel dans un premier temps. Ne vous inquiétez pas, l’entreprise espère toujours pouvoir fournir une version abordable au grand marché dans un futur proche. Le prix du modèle actuel n’a pas été dévoilé.

Cet article Les gants haptiques Dexta de Dexmo se révèlent très prometteurs a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Massless VR : tout savoir sur le premier stylet conçu pour la réalité virtuelle

Par Bastien L
massless vr précommandes

Le stylet Massless VR est disponible en précommande dès à présent. Découvrez le prix, la date de lancement, et les caractéristiques techniques de cet accessoire spécialement conçu pour le design dans la réalité virtuelle.

En 2018, Massless dévoilait un prototype de son stylet Massless Pen VR. Spécialement conçu pour la réalité virtuelle, cet accessoire vise à permettre aux professionnels de créer et de dessiner en 3D dans la réalité virtuelle de façon naturelle et précise.

Un an plus tard, Massless annonce l’ouverture des précommandes pour son stylet VR. Le prix de vente est fixé à 500 dollars, dont 50 dollars à payer lors de la précommande.

Pour ce tarif, vous recevrez le stylet, une caméra de tracking accompagnée de son pied, et un an d’abonnement au logiciel Massless Studio. Ce logiciel est conçu spécialement pour le sketching de concept, avec des outils de génération de maillage et de modélisation 3D. Les projets pourront être exportés dans les différents formats standards (FBX, OBJ, STL, STEP…) et une fonctionnalité de collaboration en temps réel permet à plusieurs utilisateurs de se retrouver dans la VR.

Massless VR : un stylet spécialement conçu pour le design en réalité virtuelle

Outre le logiciel Massless Studio, il sera possible de l’utiliser avec les applications de design VR Gravity Sketch, Medium, Quill, Tilt Brush, Maya & Blender et bientôt Vector Suite. Le stylet sera officiellement compatible avec Oculus Rift et HTC Vive, mais il est probable que les autres casques SteamVR soient également pris en charge.

Précisons qu’il est possible d’utiliser le Massless en mode non-vr sur une tablette graphique avec des applications telles que Photoshop, Illustrator, Premier Pro, Solidworks, et Fusion 360. De plus, l’accessoire intègre désormais des capteurs lui permettant de savoir lorsqu’il touche une surface. Ceci permet de l’utiliser sur n’importe quelle surface plane pour travailler en 2D, même s’il est aussi possible de l’utiliser dans l’air.

Le Massless VR Pen offre une autonomie de 12 heures et se recharge en USB-C. Son capteur capacitif situé près de l’index permet de contrôler l’application et de profiter de retour haptique. Le tracking est assuré par une caméra fournie avec l’accessoire, et offre un volume de tracking de 90°x70°.

Les premières livraisons sont prévues pour le quatrième trimestre 2019. Après cette première vague ” Early Access “, le prix passera à 1000 dollars pour le Massless Pen et 20 dollars par mois ou 200 dollars par an pour Massless Studio.

Cet article Massless VR : tout savoir sur le premier stylet conçu pour la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Weightless VR vous laisse sauter dans tous les sens en jouant à la VR

Par Bastien L
weightless vr

Weightless VR est un système combinant la réalité virtuelle à des élastiques pour vous permettre de bondir dans tous les sens en toute sécurité pendant que vous jouez dans la VR. Un dispositif qui pourrait se frayer une place de choix dans le milieu de l’eSport… 

A l’heure actuelle, l’immersion dans la réalité virtuelle est freinée par le manque de liberté. Il est certes possible de se déplacer au sein d’un environnement Room Scale, mais ces déplacements sont restreints à l’échelle d’une pièce. De plus, les mouvements trop brusques risquent de se solder par une chute ou un contact avec un obstacle.

Pour résoudre ce problème, Weightless VR combine la réalité virtuelle avec un système d’élastiques pour vous permettre de réaliser toutes sortes de cascades dans votre salon pendant que vous êtes plongé dans votre jeu VR favori.

Une fois fixé au plafond, le dispositif permet de se pencher en arrière et de rebondir en toute sécurité tout en jouant dans la réalité virtuelle. Vous pourrez par exemple plonger pour frapper un ballon ou attraper un objet virtuel, ou même esquiver les balles comme Néo dans Matrix, tout en sachant que les élastiques vous ramèneront tranquillement au centre de l’espace de jeu. De quoi gagner un avantage compétitif dans les jeux multijoueurs eSport VR.

Weightless VR : la future référence de l’eSport en réalité virtuelle ?

Ce système est conçu pour fonctionner avec la technologie de motion-tracking déjà utilisée par les casques VR actuels. Il est également compatible avec les tapis VR, ce qui permettra par exemple de marcher tranquillement avant de se mettre à sauter comme un cabri.  Sur le long terme, l’entreprise envisage aussi de lancer un système spécialement conçu pour l’eSport offrant également la possibilité d’effectuer des flips avant ou arrière.

Par mesure de sécurité, les barrières virtuelles que vous avez mises en place pour délimiter votre espace de jeu seront prises en compte par Weightless VR. Vous ne risquez donc pas de bondir trop loin et de vous cogner, à moins de vous montrer réellement imprudent.

La campagne de financement Kickstarter de Weightless VR s’achèvera dans 50 jours. L’objectif est fixé à 26 795 euros, mais seuls 2793 euros ont été levés auprès de 10 contributeurs pour le moment…

Cet article Weightless VR vous laisse sauter dans tous les sens en jouant à la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook crée un bracelet pour le retour haptique et le hand tracking VR

Par Bastien L
facebook bracelet haptique vr

Les chercheurs de Facebook ont créé le Tasbi : un prototype de bracelet permettant les retours haptiques dans la réalité virtuelle et augmentée. Cet appareil pourrait aussi permettre le tracking des mains dans la VR / AR sans contrôleurs…

Et si, dans un futur proche, il était possible d’interagir dans la réalité virtuelle sans avoir besoin de contrôleurs ni même de gants à retour haptique ? Dans le cadre de la World Haptics Conference 2019, Facebook vient de dévoiler un prototype de bracelet permettant les retours haptiques dans la réalité virtuelle et augmentée : Tasbi.

Cet appareil a été créé par une équipe de six chercheurs du Facebook Reality Lab aux côtés d’un stagiaire de la Rice University. L’utilisateur doit porter un bracelet sur chaque poignet, et le retour haptique est procuré par une combinaison de vibrations et de pression grâce à un ajustement de tension dynamique. Ainsi, le porteur peut avoir l’illusion de toucher les objets dans la VR.

Chaque ” tactor ” du bracelet inclue un actionneur linéaire individuel afin de permettre le contrôle précis des vibrations. De plus, chaque tactor utilise un connecteur découplé du bracelet afin de produire des forces uniformes tout en maintenant la position radiale du récepteur.

Facebook nous offre un aperçu du futur des Oculus Touch

Le Tasbi ne permet pas le tracking des doigts, mais une technologie de vision par ordinateur pourrait se charger d’analyser les images filmées par les caméras du casque VR. Il serait aussi possible pour l’appareil d’utiliser un signal électrique pour détecter la position des doigts. Ainsi, le porteur pourrait se servir de ses mains dans la réalité virtuelle de façon naturelle et intuitive.

Bien entendu, il serait faux de penser qu’un tel appareil pourrait directement remplacer les contrôleurs Touch des casques Oculus. L’absence de résistance physique, de boutons ou de joysticks n’en fait pas une option pertinente pour les jeux vidéo par exemple. Cependant, la technologie développée ici pourrait être utilisée pour créer la prochaine génération de contrôleurs Oculus Touch ou même pour des cas d’usage non vidéoludiques.

Quoi qu’il advienne, il est encourageant de constater que Facebook continue à rechercher activement des moyens d’améliorer la réalité virtuelle. Davantage de détails sur le Tasbi seront publiés dans les semaines à venir par les chercheurs de la firme américaine…

Cet article Facebook crée un bracelet pour le retour haptique et le hand tracking VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Valkyrie Industries développe une combinaison haptique VR pour les pros

Par Bastien L
valkyrie industries combinaison haptique vr

Valkyrie Industries développe une combinaison haptique VR spécialement conçue pour un usage professionnel en entreprise. Le système pourrait notamment servir pour la formation en réalité virtuelle ou encore pour la manipulation d’objets à distance.

À n’en point douter, le futur de la réalité virtuelle passe par les combinaisons haptiques. Comme dans le film Ready Player One, ces panoplies permettront à l’utilisateur de ressentir les sensations physiques que son avatar éprouve dans la VR. La sensation d’immersion s’en trouvera bien évidemment décuplée.

De telles parures pourraient se révéler idéales pour le gaming, mais également pour un usage en entreprise. C’est le pari de l’entreprise londonienne Valkyrie Industries, qui développe une combinaison haptique VR spécialement conçue pour les professionnels.

Dans son itération actuelle, cette combinaison est surnommée ” Iron Man v.1 ” par son fabricant. Pour cause, elle n’est pas sans rappeler le premier film du Marvel Cinematic Universe avec ses câbles apparents et ses divers composants imprimés en 3D.

Valkyrie Industries mise sur la formation et la téléprésence en VR

Grâce à des impulsions électriques, le système stimule les muscles de l’utilisateur afin de simuler la sensation de résistance et de toucher. Elle pourrait être utilisée par des entreprises pour divers cas d’usage. Il serait notamment possible de s’en servir pour la formation à des tâches dangereuses et complexes, ou encore pour permettre la manipulation d’objets à distance.

Bien évidemment, les fans de jeux vidéo rêveraient d’une telle combinaison pour pouvoir saisir les objets dans leur jeu VR préféré. Cependant, à l’heure actuelle, le coût des matériaux nécessaires à la production de cette panoplie avoisine les 1500 dollars. Autant dire que le coût risque d’être prohibitif pour une immense majorité de gamers. En attendant que les prix s’abaissent, ce dispositif devrait donc rester l’apanage des entreprises les plus fortunées…

Cet article Valkyrie Industries développe une combinaison haptique VR pour les pros a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Digital Airways and ACCESS Twine for Car to enable voice activated in-car booking and payment services

Par platformcomms

Tokyo, Japan, 2ndJuly 2019 − ACCESS CO., LTD today announced a collaboration to bring the innovative Digital Airways voice activated booking and payment solution to the ACCESS Twine™ for Car Service Platform and Content Service. The new partnership enables OEM and Tier-1 automotive vendors to deploy an integrated solution that provides drivers and passengers with car retail services, such ...

Oculus Touch : tout savoir sur le contrôleur des casques VR de Facebook

Par Bastien L
oculus touch tout savoir

L’Oculus Touch est le contrôleur officiel des casques VR Oculus Rift, Rift S et Quest. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet accessoire qui rend la réalité virtuelle bien plus immersive.

Lors de son lancement en mars 2016, l’Oculus Rift s’accompagnait seulement d’une manette XBox de Microsoft. Avec le lancement des contrôleurs Oculus Touch, début 2017, la sensation d’immersion proposée par la VR a été considérablement accrue.

Les Oculus Touch sont des accessoires à détection de mouvement spécialement conçus pour la réalité virtuelle. Leur principal intérêt est de permettre à l’utilisateur de se servir de ses mains et de ses doigts d’une façon relativement naturelle et intuitive au sein de la réalité virtuelle plutôt que de se contenter de presser les boutons d’une manette.

L’utilisateur tient un Oculus Touch dans chaque main, mais les deux s’utilisent finalement comme une seule manette que l’on aurait coupée en deux. En plus de la fonctionnalité de tracking des mains et des doigts, on retrouve aussi des sticks analogiques, des boutons et des gâchettes permettant davantage d’interactions dans les jeux.

Comment fonctionne l’Oculus Touch ?

L’Oculus Touch combine les fonctionnalités d’un contrôleur de jeu vidéo traditionnel avec une technologie de Motion Tracking similaire à celle du casque Oculus Rift.

Chaque contrôleur regroupe ainsi un joystick analogique, deux boutons, une gâchette pour l’index et une seconde gâchette à activer en pressant les autres doigts sur la poignée.

En plus de ces contrôles « standards « , chaque Touch embarque différents capteurs capacitifs permettant de localiser la position des doigts de l’utilisateur. Le contrôleur peut ainsi déterminer si l’index du joueur est posé sur la gâchette et si les pouces sont en contact avec les boutons ou le joystick.

C’est ce qui permet à l’utilisateur de se servir de ses « mains virtuelles » dans les jeux vidéo. Il est en mesure de pointer du doigt, de fermer son poing, de presser un bouton avec son index ou encore de saisir des objets.

De plus, chaque contrôleur Oculus Touch embarque une ” constellation de LEDs ”  invisibles à l’oeil nu. Ces diodes permettent aux capteurs Oculus Sensors de suivre la position de chaque contrôleur.

Le joueur peut ainsi bouger ses mains dans le monde réel et dans la VR simultanément, avec une liberté de mouvement à six degrés. C’est le même système que celui sur lequel repose le tracking du Rift, qui embarque lui aussi des LEDs sous sa visière.

Oculus Quest et Rift S : une nouvelle version du Touch

Avec les casques VR Oculus Quest et Oculus Rift S, lancés le 21 mai 2019, Facebook a fait le choix d’introduire de nouveaux contrôleurs Oculus Touch. Cette nouvelle version propose exactement les mêmes fonctionnalités, mais son design a été modifié pour répondre aux besoins du nouveau système de tracking Oculus Insight introduit avec ces deux appareils.

Sur la première version, on retrouvait une constellation de LEDs infrarouges sur la boucle située sous le contrôleur. Sur la nouvelle version, la boucle est située en haut afin que les LED puissent être détectées par les caméras intégrées au casque sans risque d’obstruction.

En effet, le système de tracking Oculus Insight ne repose plus sur des capteurs externes à disposer dans la pièce autour de l’espace de jeu, mais sur des caméras directement intégrées sous la façade du casque. Le design du contrôleur a donc été adapté en fonction.

Des améliorations nécessaires

MAJ : les nouveaux Oculus Touch souffraient de bugs. L’un des plus gênants a été réglé à la fin du mois de juin 2019. En effet, les caméras du Quest et du Rift S ne captaient pas correctement les manettes quand elles passaient derrière le dos des utilisateurs. Surtout, certains d’entre eux remarquaient que les Oculus Touch ne permettaient pas de tenir virtuellement un objet s’ils étaient proches l’un de l’autre.

Il est maintenant beaucoup plus facile de tirer à l’arc ou d’utiliser une arme à feu en réalité virtuelle. Par ailleurs, il n’y a plus besoin de toucher le sol afin de réaliser la configuration du guardian.

Un autre problème, cette fois-ci imputable à Steam ne permettait pas de profiter pleinement des contrôleurs. Steam VR ne les reconnaissait pas. Au lancement du produit, certains jeux refusaient tout simplement de se lancer. Par ailleurs, les titres affichaient les anciennes manettes, ce qui est parfois perturbant. Depuis la mise à jour, le problème est résolu. Notons que certains joueurs ont rencontré des soucis. Les contrôleurs étaient remplacés par le symbole ERROR caractéristique d’un asset graphique manquant.

Pourquoi acheter l’Oculus Touch ?

L’Oculus Touch rend la réalité virtuelle bien plus immersive. En plus d’avoir les sens trompés par son casque Rift, l’utilisateur est en mesure d’interagir de façon naturelle en se servant de ses mains. L’illusion s’en trouve renforcée.

Depuis le mois d’août 2017, toutefois, l’Oculus Touch est fourni avec l’Oculus Rift. Il est donc inutile d’acheter le Touch séparément si vous achetez le Rift aujourd’hui. Sauf si vous optez pour du matériel d’occasion.

Principaux avantages des Oculus Touch

L’Oculus Touch présente plusieurs avantages majeurs. Tout d’abord, comme évoqué précédemment, ces accessoires permettent des contrôles plus naturels dans la réalité virtuelle. L’utilisateur peut pointer, attraper, ramasser et interagir avec le monde virtuel de manière intuitive.

En outre, ses deux joysticks analogiques permettront aux habitués du ” gaming ” traditionnels de retrouver rapidement leurs marques. Là encore, c’est un atout dont ne disposent pas les contrôleurs Vive Wands de HTC, qui se contentent d’un pavé tactile.

L’Oculus Touch est également agréablement léger et confortable. Son design inspiré par la poignée d’un sabre le rend très ergonomique. Il est donc possible de l’utiliser pendant plusieurs heures consécutives sans ressentir de fatigue physique.

Enfin, citons aussi les retours haptiques lorsque l’utilisateur touche un objet virtuel ou interagit dans la VR. Ceci permet d’augmenter encore la sensation d’immersion.

Fiche technique

  • Tracking de mouvement : 6DoF
  • Contrôles directionnels : joysticks analogiques
  • Boutons : quatre boutons et quatre gâchettes
  • Retours haptiques : Oui
  • Piles : Une pile AA par contrôleur
  • Poids : 272 grammes
  • Disponibilité : disponible depuis décembre 2016, vendu avec le Rift depuis 2017

Les alternatives

Lorsque l’Oculus Rift est sorti, l’Oculus Touch n’était pas encore disponible. De fait, de nombreux jeux fonctionnent sans ces accessoires et il est possible d’utiliser d’autres contrôleurs en guise d’alternative.

Tout d’abord, grâce à un partenariat entre Oculus et Microsoft, un contrôleur Xbox One était inclus avec chaque Oculus Rift jusqu’à la sortie du Touch. Malheureusement, depuis la sortie de ce contrôleur officiel, le contrôleur Xbox One n’est plus fourni. En revanche, il est toujours possible de connecter une manette achetée séparément au casque VR.

De même, le Rift était jadis fourni avec la télécommande Oculus Remote. Il s’agit d’une petite télécommande permettant d’interagir avec le Rift. Cependant, cet accessoire permet plutôt de naviguer dans les menus que de jouer à des jeux vidéo. Il permet uniquement de pointer et de cliquer, et n’offre pas les mêmes fonctionnalités de tracking de position que l’Oculus Touch. L’Oculus Remote n’est plus livré avec le Rift, mais peut toujours être achetée séparément.

Dans un avenir proche, il est probable que l’Oculus Touch cède à son tour sa place à une nouvelle génération de contrôleurs. On peut par exemple s’attendre à une démocratisation des gants haptiques permettant à l’utilisateur de se servir de ses mains et d’interagir avec les objets virtuels de façon réaliste…

 

Cet article Oculus Touch : tout savoir sur le contrôleur des casques VR de Facebook a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La startup Leap Motion rachetée par UltraHaptics pour 27 millions d’euros

Par Jason Filankembo
Leap Motion

Selon le Wall Street Journal, la startup Leap Motion a été rachetée par UltraHaptics pour la somme de 27 millions d’euros.

Après neuf ans d’existence, s’en est fini de Leap Motion. Suite à une tentative d’achat de la startup par Apple, refusée par ses dirigeants, c’est UltraHaptics qui signe ce beau coup. Le spécialiste de la réalité virtuelle et augmentée est racheté par une boîte qui utilise déjà ses technologies. Avec son système d’illusion du toucher dans l’air par les ultrasons, UltraHaptics pourrait amener plus loin le concept d’interface sans contrôleur.

Leap Motion : Une hype vite retombée

A ses débuts, l’entreprise avait pour objectif de fabriquer des contrôleurs de mouvements destinés à remplacer les souris d’ordinateur. Une technologie qui avait intrigué, censée propulser Leap Motion économiquement. Ca ne sera jamais le cas et la hype retombera rapidement.

Toutefois, la technologie a tout de même été utilisée pour la réalité virtuelle et augmentée avant les contrôleurs que nous connaissons. Malgré les quelques licences que Leap Motion a réussi à céder, la startup ne fera plus parler d’elle pendant quelques années avant l’année dernière. North Star AR, un prototype de casque de réalité augmentée à faible coût en open source, avait été présenté. 

Un rachat prévisible

Le rachat de la société n’a donc rien de surprenant. Ce qui est étonnant, c’est surtout qu’elle ne le soit pas par Apple. Selon certaines rumeurs, le géant américain faisait des pieds et des mains pour tenter d’accaparer Leap Motion. D’abord en 2013 puis l’année dernière. Cependant, les fondateurs refusent. David Holz, l’un de ces deux créateurs, aurait invoqué le “manque d’innovations technologiques d’Apple “ et éprouverait un certain mépris envers la marque à la pomme.

Finalement, c’est aux sirènes d’Ultrahaptics qu’aura cédé l’entreprise. Les 27 millions d’euros annoncés du rachat sont bien loin des 50 millions qu’Apple lui avait promis. Quoi qu’il en soit, l’avenir n’est pas si sombre pour la future ex-startup. Ultrahaptics prévoit de recruter une bonne partie des effectifs de Leap Motion. Son directeur et cofondateur Michael Buckwald, lui, ne sera pas de la partie.

Cet article La startup Leap Motion rachetée par UltraHaptics pour 27 millions d’euros a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Sony prépare des gants VR pour la réalité virtuelle sur PS5

Par Jason Filankembo
gants vr Playstation

Sony travaille déjà sur la réalité virtuelle de sa prochaine console. Le constructeur prépare des gants VR ainsi que différents types de vêtements pour la réalité virtuelle sur PS5.

Cet article Sony prépare des gants VR pour la réalité virtuelle sur PS5 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

L’étrange brevet de Sony d’un siège gyroscopique pour la réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
Brevet sony VR

Sony a déposé un brevet pour un mécanisme capable de changer l’orientation complète du joueur alors qu’il se trouve en réalité virtuelle. On vous explique ce concept très original de ce siège gyroscopique.

Cet article L’étrange brevet de Sony d’un siège gyroscopique pour la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

L’Oculus Rift portable d’Iris Dynamics permet d’entrer dans la VR en 60 secondes

Par Bastien L
oculus rift portable iris dynamics

L’entreprise canadienne Iris Dynamics a créé une valise permettant de transporter un Oculus Rift, et de le lancer en moins de 60 secondes. Le PC, les contrôleurs, les câbles et les capteurs sont tous embarqués et prêts à l’emploi…

L’Oculus Rift portable d’Iris Dynamics permet d’entrer dans la VR en 60 secondes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Sony dépose un brevet pour des lunettes pour la réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
Lunettes Sony réalité virtuelle

Après les lunettes de soleil adaptées à la vue, les lunettes de réalité virtuelle pour myopes-astigmates ? C’est peu ou prou ce que vient d’imaginer Sony dans ce brevet.

Cet article Sony dépose un brevet pour des lunettes pour la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Uplighting: Why Mobile DJs Should Care About Basic Lighting Aesthetics

Par Jon Strader

At weddings and other events, some really basic uplighting can make an event feel incredibly more immersive. In today's article, veteran mobile DJ Jon Strader shares his advice on uplighting at mobile gigs.

The post Uplighting: Why Mobile DJs Should Care About Basic Lighting Aesthetics appeared first on DJ TechTools.

Apple prépare des gants haptiques pour la réalité virtuelle

Par Bastien L
apple gant vr haptique

Apple a déposé un brevet pour des gants haptiques pour la VR. Ces gants permettraient à l’utilisateur de ressentir les objets dans la réalité virtuelle, et d’utiliser ses mains de façon naturelle sans avoir besoin de contrôleurs.

Cet article Apple prépare des gants haptiques pour la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Feelreal VR : sentez les odeurs dans la réalité virtuelle pour 299 dollars

Par Bastien L
feelreal vr masque odeurs

Feelreal VR est un masque qui permet de sentir les odeurs dans la réalité virtuelle. Le lancement du produit est prévu pour le mois d’août 2019, pour un prix de 299 dollars.

Cet article Feelreal VR : sentez les odeurs dans la réalité virtuelle pour 299 dollars a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Steamlink de HTC : pour diffuser le contenu d’une console dans un casque

Par Pierrick LABBE
Steamlink

Lors de la conférence Vive Ecosystem, HTC a réservé une petite surprise avec Steamlink. Il s’agit d’un boitier permettant de visualiser la vidéo d’une console dans un casque Vive.

Cet article Steamlink de HTC : pour diffuser le contenu d’une console dans un casque a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La caméra 360 Ricoh Theta V compatible PlayStation VR via une application

Par Pierrick LABBE
Ricoh Theta V PlayStation VR caméra 360

La Ricoh Theta V est une très bonne petite caméra pouvant filmer à 360 degrés. Sony a annoncé une application qui rend compatible les vidéos sur son casque PlayStation VR.

Cet article La caméra 360 Ricoh Theta V compatible PlayStation VR via une application a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Harman invente des haut-parleurs robots pour une VR plus réaliste

Par Bastien L
harman enceintes robots vr

Harman vient de faire breveter des haut-parleurs robotiques capables de se déplacer dans une pièce pendant que l’utilisateur est plongé dans la VR. L’objectif ? Rendre la réalité virtuelle plus réaliste, et par conséquent plus immersive…

S’il est obligatoire de porter Harman invente des haut-parleurs robots pour une VR plus réaliste a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

BON PLAN : Destockage d’accessoire VR avant fermeture sur Eyejoy.fr

Par Loïc Bremme
eyejoy image de une destockage

Alerte bon plan, le site d’accessoire de casques VR et de caméra 360 brade tous ses produits avant fermeture du site Eyejoy.fr.

Cet article BON PLAN : Destockage d’accessoire VR avant fermeture sur Eyejoy.fr a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Pourquoi passer au clavier programmable ?

Par Sébastien François

Monter un film, ça signifie maitriser des tonnes de raccourcis clavier. Il existe bien des accessoires pour les rendre plus clairs, mais il y mieux: les claviers programmables. Pourquoi? Parce que vous pouvez les personnaliser pour autant de fonctions que vous le désirez. Et les utiliser partout et pour tout.

J’ai découvert les claviers programmables quand j’ai du réaliser un Live avec un mélangeur vidéo contrôlé exclusivement par un Macbook Pro. Problème pour moi qui suis habitué aux vrais « panneaux de commandes » avec de vrais gros boutons, je ne me voyais pas appuyer pendant des heures sur Shift + 1, Shift +2…. à chaque changement de caméra. J’ai donc investi dans un petit clavier programmable: le Stream Deck d’Elgato.Il suffit de le connecter à une machine pour qu’il devienne une sorte de deuxième clavier, à la différence que chaque touche est un mini écran LCD et que vous pouvez lui affecter n’importe quelle action.
Dans mon cas, je me suis contenté de mémoriser les raccourcis du mélangeur et j’ai « baptisé » mes touches du nom de mes cadreurs (et j’ai inséré leur photo!)… Et faire ma réalisation exactement comme avec un vrai panneau de contrôle.
streamdeck as mixer
Mais évidemment, ce type de périphérique ne se cantonne pas à cet utilisation marginale. Ils sont surtout utiles quand on monte.

Programmables contre personnalisés

Si l’on considère que le montage d’un film va nécessiter des milliers de frappes de raccourcis clavier à 2 ou 3 touches, on mesure immédiatement l’intérêt de se munir de ce type d’accessoire. Il existe bien sûr des claviers traditionnels qui sont physiquement personnalisés pour tel ou tel logiciel, ou encore des « skins »: les raccourcis sont directement indiqués via des couleurs ou des signes.
logickeyboard-adobe-premiere-pc-slim-black-1-39
Mais cela veut dire que vous ne pouvez pas utiliser vos propres raccourcis et que si l’éditeur du logiciel change ces raccourcis, vous pourrez jeter le clavier. Autre problème, on oublie parfois certaines combinaisons de touche parce qu’on les utilise moins souvent. Du coup, on perd donc du temps. Le programmable, de son côté, élimine toutes ces contraintes.
streamdeck general

Le Stream Deck, comment ça marche?

C’est pourquoi, utiliser un Stream Deck montre tout son intérêt. L’idée, est assez simple, les 15 touches affichent ce que vous voulez (images, texte) et peuvent être affectées à n’importe quelle action: un raccourci clavier, mais aussi le lancement d’une application, la saisie automatique d’une phrase enregistrée et même plusieurs raccourcis successifs avec un timing entre chaque frappe… Les possibilités sont presque infinies. Surtout, vous n’êtes pas limités aux 15 touches puisque le Stream Deck stocke aussi des dossiers. Autrement dit, vous pouvez très bien avoir un écran d’accueil d’où vous lancez vos applications, presser la touche « dossier » de Premiere Pro pour accéder à un autre « clavier » qui ne regroupera que les raccourcis de ce logiciel.

streamdeck_01Vous pouvez créer un dossier pour toutes vos applications et switcher d’un clavier à l’autre. C’est magique. Dans mon cas et sur Première Pro, le plus fatiguant est de passer d’une fenêtre à l’autre: panneau Montage, panneau Projet, Panneau Options d’effets… Tout comme il pénible d’utiliser systématique CTRL + K pour couper les plans sous la tête de lecture.

streamdeck_02
J’ai donc affecté un maximum d’actions « pénibles » au Stream Deck, ce qui me permet de monter sans quasiment quitter la souris.
Les utilisateurs de Photoshop seront eux aussi ravis de regrouper tout leurs outils via ce clavier… Voilà en tout cas pour le principe, mais c’est à vous de trouver le configuration qui convient à vos utilisations

.

Et dans le détail?

La programmation d’un clavier peut faire peur. Rassurez-vous, vous n’avez aucune ligne de code à écrire! Ce clavier (ou un autre) est toujours contrôlé par un petit logiciel ultra simple.

streamdeck & softwarestreamdeck_software

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A son ouverture, il montre les 15 touches à l’écran. Il suffit  ensuite de procéder comme suit:
1. Sélectionnez la touche désirée
2. Choisissez dans la liste déroulante à droite le type d’action à affecter: elle est longue comme le bras, mais ce qui va nous intéresser en professionnel, ce sont les rubriques Stream Deck (pour créer un dossier par exemple) et Système (pour les raccourcis clavier ou le lancement d’une application).
3. On glisse/dépose l’action sur la touche.
4. On donne un titre (et c’est drôle parce que le texte s’écrit en même temps sur le vrai clavier!)
5. On rentre la combinaison de touche à affecter (ou l’action)
6. Et de manière optionnelle, vous pouvez aller chercher une image pour la mettre sur la touche, ou piocher dans la banque d’icône en ligne de l’éditeur.
C’est fini!
7. Cerise sur le gâteau, le Stream Deck peut se prêter. En effet, vous pouvez enregistrer des Profils pour chaque utilisateur. Et il marche aussi bien sur Mac & PC.

L’essayer c’est l’adopter

Alors oui, on peut vivre aisément sans ce type de périphérique. Mais c’est un peu comme passer de 1 à 2 écrans: on ne revient plus en arrière tant le confort est important. Surtout, c’est un périphérique nomade et encore plus utile avec un ordinateur portable dont l’espace est restreint (pas de pavé numérique par exemple). A recommander donc. Notez aussi que nous avons utilisé le Stream Deck dans cet exemple, mais qu’il est existe des dizaines de références avec plus ou moins de touches et plus ou moins de fonctions.

https://www.elgato.com/fr/gaming/stream-deck

L’article Pourquoi passer au clavier programmable ? est apparu en premier sur Createinmotion.

Le Must-Have des accessoires qui simplifient les tournages

Par Sébastien François

En tournage, on monte, on démonte, on transporte, on installe, on bricole. Le tout dans un temps record. Nous avons sélectionné ici 10 accessoires qui rendent la vie plus simple et la production plus efficace. Et ceci, pour quelques euros seulement.

1- Sans semelle au pied

01_RabbitKeyVous cherchez toujours votre pièce de 10 cents pour détacher vos semelles (camera plates) qui ne sont jamais universelles? Vous en avez marre des gros tournevis? Voici une paire de solutions qui vont vous éviter de fouiller vos poches et vous arracher les cheveux. La première est à acheter au Etats-Unis sur Adorama ou B&H. Elle s’appelle « Rabbit Key RBTK01 ». L’idée est si simple qu’on se demande pourquoi elle n’a pas été copiée. C’est tout simplement une clé de voiture dont l’embout plat s’adapte à toutes les vis Kodak (1/4 – 1/3). Vous l’attachez à votre trousseau et c’en est fini de chercher de la monnaie.
On peut s’en procurer ici pour moins de 10$

01_TompouceL’autre solution pour se défaire des semelle, c’est de se tourner vers un mini tournevis prévu à cet effet comme le Tom Pouce Akor. Il peut lui aussi être fixé à un set de clés. Bien que moins discret, il offre une meilleure prise en main et un meilleure couple de serrage. Vous en trouverez chez Cineboutique pour un peu moins de 25 euros. Ou encore ici
Enfin, une dernière solution peu onéreuse est de remplacer toutes les vis Kodak par les mêmes, mais avec un anneau intégré, comme le montre cette image:
01_vis kodak avec anneauDu coup, vous n’aurez plus besoin du moindre outil pour fixer vos périphériques. Ce type de visserie peut se trouver chez Smallrig par exemple, en vente sur Amazon.

2- Les câbles sans galère

02_Velcro strapsL’enfer des câbles, vous connaissez? L’art de les enrouler sans les emmêler, de les stocker proprement pour leur prochaine utilisation demande presque un diplôme… Mais heureusement, il existe un accessoire génial qui devrait être disposé sur chaque câble. Il s’agit tout simplement de Velcro sous forme de bandes trouées (Velcro Straps). Il suffit de les fixer à poste à l’extrémité de chaque câble. Ce dernier enroulé, il suffit ensuite de refermer la boucle pour maintenir le tout sans le moindre nœud. Ces Velcro existent dans toutes les tailles: des gros pour maintenir les rouleaux BNC/XLR de 50 mètres, jusqu’au plus fins pour attacher une simple alimentation USB. Et surtout ça ne coûte presque rien. En vente absolument partout.

3- Du côté de la trousse à outils: les 3 font la paire

Pour l’outillage de base, on va pas transiger. En production légère, l’essentiel se résume à trois « outils ». Le premier, c’est le fameux Leatherman, le second, c’est le Gaffer et le troisième, c’est le jeu de clés hexagonales/Torks.  En effet, les besoins en vidéo sont assez vastes, mais le champ d’outillage est assez réduit pour dépanner toutes les situations de tournage, tant que vous n’êtes pas chef déco ou électro.
D’abord, achetez un Leatherman. C’est un outil universel proche du couteau Suisse, mais sous forme de pince repliable et verrouillable. Il permet de couper, de visser… Bref, c’est l’accessoire à avoir toujours dans une poche pour régler toutes les situations. Certes, ce n’est pas donné, mais ça se garde toute une vie. Dans la gamme du constructeur, nous préférons personnellement le modèle Surge, le plus complet pour la vidéo ou à défaut, le modèle Wave+, moins encombrant.
03_leatherman

Et si l’on ne devait garder qu’une seule chose, ce serait le gaffer selon moi. Ce scotch a la particularité d’être découpable à la main, de ne laisser aucune trace quand on l’enlève tout en étant ultra solide. Ses utilisations sont presque infinies puisque vous l’utiliserez tout autant pour plaquer des câbles au sol, tout comme pour fixer des accessoires, ou encore pour maquiller des éléments de décor. Des dizaines de groupes existent sur Facebook pour montrer les réalisations les plus folles de ce fameux « scotch » pas ordinaire. Attention cependant à la qualité: le Gaffer est souvent imité mais rarement égalé. Il existe dans tous les coloris (dont le vert pour les Chromakey), mais le plus polyvalent reste tout de même le noir. 03_gaff_tape

Enfin, pour l’outillage, je garderai en dernier lieu, le jeu de clés hexagonales/Tork03_hexa_keyss, mais sous forme de couteau repliable et léger: l’immense majorité des périphériques vidéos (trépieds, cages etc), sont fixés avec de la visserie de ce type. Il est donc indispensable d’avoir un jeu de clés pour resserrer ou démonter. Vous pouvez trouver ce type d’accessoires dans les boutiques cinéma, mais aussi et surtout dans les magasin de sport: les vélos utilisent la même visserie et l’accessoire devient alors nettement plus abordable.

4- Un peu de lumière, mais pas trop

En tournage, on est très souvent sans lumière d’appoint. Un peu problématique quand il s’agit de « buller » (faire le niveau) d’un pied pendant une captation, ou de réparer une connexion. Il y a donc les adeptes de la lampe frontale façon spéléologie, de la Maglite genre NYPD, mais le plus utile selon nous, c’est la lampe de poche qui dispose tout simplement d’un habillage en caoutchouc/silicone, ou alors de la lampe stylo. Pourquoi? Parce que la lampe frontale n’est pas discrète, ni orientable quand on est dans un environnement de conférence par exemple. La Maglite pourrait convenir, mais le problème, c’est qu’elle est en métal et que pour disposer de ses deux mains, on est tenté de la tenir avec ses dents! Nous vous recommandons donc les lampes stylos ultra légères qui disposent d’un revêtement qui n’abîmeront pas le sourire, comme celle là.
04_Pen_Light

Au pire, vous pouvez toujours utiliser le fameux Gaffer pour entourer le corps de la lampe et préserver votre dentition sur des lampes torches « normales ».

5- Cachez ce micro-cravatte (lavalier mic) que je ne saurais voir…

05_Garfield_MicPoser un micro cravate est une chose assez simple si vous décidez de le laisser apparent. Les choses se corsent quand vous voulez le cacher, et notamment sur les dames qui portent souvent des hauts très fins ne permettant pas de fixer correctement la griffe du HF. On peut alors utiliser une fois de plus du Gaffer disposé en « amortisseur » ou alors, ces deux accessoires qui vont éliminer les frottements. Le premier est un simple mini tube de mousse dans lequel vous insérez la capsule du micro: il s’agit du Garfield Hush Lav.

Le second est selon moi plus intéressant puisqu’il s’agit d’un set de fixations en silicone. Hide-a-mic permet d’insérer des capsules Senken dans des « étuis » pourvus de fixations: T-Shirt, soutien-gorge, cravate… L’isolation contre les frottements est meilleure et surtout, le sujet peut le fixer seul sans que vous ayez à intervenir. Une nouvelle version baptisée « Flex » est encore plus astucieuse puisqu’il s’agit d’un support que l’on peut coller directement sur le peau sans plus se soucier des vêtements.
05_Hide_a_ mic05_b_flex

6- L’acier contre le sable

Autre problème de tournage: lester les pieds de lumières, les girafes et les grues pour éviter les accidents. La réponse traditionnelle consiste à utiliser les sacs de sable ou des bouteilles d’eau bricolées. Sauf qu’il faut du sable ou de l’eau sur place, ce qui n’est pas toujours le cas. Si vous êtes en panne, ou tout simplement en studio, préférez les poids d’haltérophilie.
06_weights-02Pourquoi? Parce qu’ils ne sont pas chers et que surtout, le diamètre du trou central s’adapte totalement à nos pieds lumière et autre grues. Mieux, vous pouvez aussi choisir la masse emportée, de 0,5 Kg à 5Kg en général et vous pouvez aussi les empiler en fonction du support à lester.06_weights
Vous trouverez ces articles dans toutes les boutiques de sport ou en ligne.
Il existe une version luxe et 100% cinéma de ces poids, chez Manfrotto.
06_manfrottocounterweight
Le fabricant propose des contrepoids qui on la particularité d’être équipés d’une pince intégrée. On peut ainsi les fixer n’importe où. Super pratique, mais assez cher.

7- Nettoyage express

07 dry dusterVous disposez sans doute d’un kit de nettoyage pour optique (pinceau, soufflette…). Indispensable, mais pour effectuer un nettoyage express (et notamment extérieur) de vos périphériques (caméras, pieds…), nous avons toujours avec nous une bombe d’air sec. La pression à la sortie permet de chasser la poussière sans toucher à l’appareil. Attention cependant, nous vous déconseillons de l’utiliser sur un capteur car si l’air va chasser la poussière, cette dernière se collera ailleurs dans la caméra et pourra revenir. Mais pour tout le reste, passez à l’air sec, pour quelques euros seulement.

8- De l’énergie pour tous

08_ravpower bankAutre must-have lors des tournages, la banque d’énergie (power bank). Avec la généralisation des tablettes et autre téléphones pour contrôler les caméras, les drones ou plus globalement, tout ce qui est connecté, on tombe très vite en panne. La banque d’énergie est bonne à tout faire: recharger un iPad ou un ordinateur, alimenter une convertisseur HDMI/SDI, et même alimenter une caméra en continu jusqu’à 10h. Le tout est d’en choisir une grosse (plus de 25000 mAh) et d’investir dans un set d’adaptateurs USB vers DC afin de la raccorder à tous les types de périphériques (et pas seulement l’informatique, donc). Vous en aurez pour moins de 50 euros et vous ne serez plus jamais en panne.
usb_to_dc

9- Élastiques magiques

On adore cet accessoire. Les Think Tanks Red Whips, sont des élastiques réglables qui ressemblent beaucoup aux sandows que l’on trouve dans le monde la voile. Vous les portez comme des bracelets sans être donc encombrés et vous pouvez alors fixer n’importe quoi: un câble le long d’une grue, une power bank sur un pied… Vous pouvez aussi les utiliser pour ranger les câbles, comme les Velcro. Bref, pour moins de 10 euros les 10, vous auriez tort de vous en priver.
09 Bungees red whisps

10- Les filtres anti-casse et les Vari-ND

L’optique est l’élément le plus fragile lors d’un tournage: une seule rayure et vous retournerez à la case SAV. Et vous gâcherez votre shooting. Il faut donc équiper tous les cailloux d’un filtre de protection à visser en fonction de son diamètre. En cas de dommage, c’est cette « vitre » qui sera à changer, et non pas votre précieux objectif. N’hésitez pas à rechercher ces accessoires auprès des fabricants renommés (Hoya, Tiffen…): la qualité de ce filtre de protection doit être sans faille pour ne pas gâcher les qualités optiques de votre machine.10_hoya_filtre_protecteur_pro1_digital
Autre filtre à posséder absolument (et qui peut se visser sur celui de protection), le Vari-ND (filtre neutre variable). Ceci, même si vous tournez avec un caméra qui dispose de filtres neutres intégrés. L’idée, consiste à faire varier la quantité de lumière en le tournant afin de ne pas toucher au shutter. L’avantage, c’est que le fait de le faire tourner permet de régler cette quantité de lumière ultra précisément et non pas par « pas » prédéfinis (1/4, 1/16….) (steps). Vous pourrez donc conserver l’ouverture de votre choix et le shutter aussi. Là encore, il faut taper dans les marques et y mettre le prix afin d’obtenir de la qualité. Mais vous pourrez les garder toute votre vie.

 

 

L’article Le Must-Have des accessoires qui simplifient les tournages est apparu en premier sur Createinmotion.

CES 2019 : DisplayLink présente son adaptateur sans fil pour l’Oculus Rift

Par Pierrick LABBE
Oculus Rift adaptateur sans fil DisplayLink

L’adaptateur sans fil, déjà utilisé sur le Vive et le Vive Pro, devrait réjouir les amateurs de réalité virtuelle équipés du casque de réalité virtuelle Oculus Rift.

CES 2019 : DisplayLink présente son adaptateur sans fil pour l’Oculus Rift a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌