Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

NUGENS’s Surround Mix is Essential to Audio Post-Production for Today’s Evolving Media

Par D Pagan Communications

LEEDS, UK, MARCH 25, 2020 – NUGEN Audio’s Surround Suite offers a complete set of tools for  upmixing, downmixing and multi-channel sound reshaping for the production market. Featuring the company’s Halo Downmix, Halo Upmix, ISL True Peak limiter and SEQ-S match and morph EQ software, NUGEN’s Surround Suite is perfect for both movie and television ...

The post NUGENS’s Surround Mix is Essential to Audio Post-Production for Today’s Evolving Media appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Live streaming the Sunday sermon with Shogun 7

Par Denise Williams

With live-streaming soaring, the class-leading Shogun 7 HDR monitor-recorder-switcher is in high demand. It’s easy-to-use live switching and multi-channel ISO recording function make it quick and easy to deploy into settings from houses of worship to colleges, to vloggers front rooms. It offers a no stress setup to create live multi-camera content in no time ...

The post Live streaming the Sunday sermon with Shogun 7 appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Bryan ‘Sol’ Aponte Takes DPA Microphones Back to the ’80s on the Set of Mixed-ish

Par D Pagan Communications

Emmy-Nominated Sound Mixer Calls on 4061 Miniature Omnidirectional Mics To Provide Natural Sound and Superior Audio Quality for TV Sitcom LOS ANGELES, MARCH 25, 2020 – Veteran Sound Mixer Bryan “Sol” Aponte relies on DPA Microphones’ 4061 Miniature Omnidirectional Mic to capture the hilarious and witty dialogue of one of the network’s top sitcoms, mixed-ish. ...

The post Bryan ‘Sol’ Aponte Takes DPA Microphones Back to the ’80s on the Set of Mixed-ish appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Embracing Lockdown: How DJs + producers are protecting their mental well-being

Par Matty Adams
Embracing Lockdown

Everyone in the dance music community has felt the impact of social isolation and a global shutdown. In today’s article, guest contributor Matty Adams has talked to nine DJs around the world about how they’re prioritizing their mental health and adjusting to our new reality. The current world isn’t easy for dance music Staring down […]

The post Embracing Lockdown: How DJs + producers are protecting their mental well-being appeared first on DJ TechTools.

Evoluer face à la crise : le cas de Scanline VFX et ses 650 employés

Par Shadows

C’est désormais une évidence : dans le contexte actuel de crise sanitaire liée au coronavirus, le télétravail et son organisation méthodique sont cruciaux pour l’avenir des studios. Les obstacles sont nombreux, mais l’alternative n’est guère réjouissante pour le futur des entreprises et des emplois concernés.

C’est dans ce contexte que Scanline VFX annonce avec une fierté non dissimulée avoir réussi sa transition vers une première journée de télétravail total. Un résultat impressionnant étant donné la taille de l’équipe (650 personnes) et le fait que Scanline VFX est basé à Los Angeles, Vancouver, Londres, Montréal, Munich, Stuttgart mais aussi Séoul. Autant dire que la vitesse de cette transition relève de l’exploit.

Scanline explique avoir réussi cette opération grâce aux outils Teradici de PCoIP, qui permettent aux employés d’accéder aux stations de travail des studios depuis chez eux sans perte sensible de performance et surtout en toute sécurité.
Le studio explique aussi disposer d’une solution de vidéoconférence maison (Eyeline Next) pour les réunions et la formation, Shotgun pour la gestion et l’avancement des projets.

Enfin, Scanline VFX souligne que son approche est souple et permet de gérer de nouveaux recrutements.

De nombreux studios font actuellement le même pari que Scanline VFX ; c’est par exemple le cas de Dwarf en France, dont les techniciens interviennent dans la nouvelle section “télétravail” de notre forum.

L’article Evoluer face à la crise : le cas de Scanline VFX et ses 650 employés est apparu en premier sur 3DVF.

Polar Graphics announces product support and technical sales appointments

Par Page Melia PR

LONDON UK, 24 March 2020 — Polar Graphics, a UK leading distributor for the broadcast, post and pro-AV industries, has announced the appointments of Alexandros Galanos and Christopher Stone to further enhance ongoing business growth. Galanos joins Polar Graphics as a product support specialist with responsibility for providing technical liaison with resellers and end users ...

The post Polar Graphics announces product support and technical sales appointments appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

GRAVITY MEDIA’S UK POST-PRODUCTION RENTAL DIVISION MOVES TO BIGGER FACILITY

Par rlyl

Business formerly known as HyperActive Broadcast switches operations to new base near Farnborough Airport  Watford, UK, 23 March 2020 – Gravity Media, the leading global provider of complex live broadcast facilities and production services to content owners, creators and distributors, has moved its UK post-production equipment rental business to a larger facility. Its new home is a 15,000 square foot (1,400 square metre) building including purpose ...

The post GRAVITY MEDIA’S UK POST-PRODUCTION RENTAL DIVISION MOVES TO BIGGER FACILITY appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Coronavirus : l’impression 3D pour les soignants, mais attention aux fausses bonnes idées

Par Shadows

Après une première tentative par Materialise pour proposer un système d’ouverture de porte sans toucher directement la poignée, d’autres initiatives fleurissent pour utiliser l’impression 3D afin de pallier au manque de matériel dans les hôpitaux.

Des valves pour les respirateurs

En Italie, tout d’abord, et sous l’impulsion du Docteur Renato Favero, une équipe a travaillé sur le détournement de masques de plongée pour anticiper une potentielle rupture de stocks de masques CPAP (qui permettent d’aider des patients à respirer). Comme l’explique l’article mis en ligne par l’équipe, c’est un masque de plongée Décathlon, destiné au snorkeling (plongée en masque et tuba), qui a été retenu. La marque a été contactée et a bien voulu fournir les données CAD du masque.
Résultat : l’équipe a pu mettre au point une valve qui s’adapte à la fois sur ce masque et sur les sytèmes de ventilation utilisés en hôpital. Le tout a ensuite pu être testé sur de vrais patients.
L’équipe précise avoir breveté la valve, mais pour éviter toute spéculation sur l’appareil : l’idée étant justement de ne pas réclament de royalties sur ce brevet et de ne pas gagner d’argent sur ce travail.

Le produit peut donc désormais être utilisé sans problème, et les fichiers d’impression 3D sont disponibles dans l’article.

Ce type de modification a évidemment une grosse limite : la valve n’est absolument pas certifiée comme étant du matériel médical, et nécessite (en Italie du moins) une autorisation écrite du patient pour être utilisée. Il ne s’agit donc pas d’une solution miracle. Notez également que la valve ne remplace pas les fameux respirateurs, elle ne fait que permettre de s’y connecter : selon le manque local de matériel, la valve peut donc n’avoir aucune utilité.

Des visières en renfort du personnel soignant

Autre initiative, avec cette fois plusieurs créateurs simultanés (ici en français, là en Suède) : la mise au point de support permettant de créer facilement des visières pour le personnel médical. Ces dernières ne remplacent pas les masques, mais peuvent offrir une protection supplémentaire.

Le spécialiste de l’impression 3D Stratasys, de son côté, annonce une initiative similaire mais avec en prime l’impression des visières : l’entreprise se fixe comme but d’en créer 5000 aux USA d’ici vendredi, “sans frais pour les destinataires”. Stratasys étudie en parallèle comment proposer le même type de service en Europe et propose aux ateliers d’impression 3D intéressés par l’initiative et susceptibles de pouvoir imprimer les cadres de ces visières de les contacter.

D’autres essais

Le spécialiste de l’impression 3D Formlabs liste de son côté d’autres initiatives similaires : écouvillons de test, respirateurs N95, autres adaptateurs similaires à celui évoqué plus haut comme à Boston par les docteurs Dr. Alex Stoneet Jacqueline Boehme :

La page dédiée à ces projets chez Formlabs souligne l’avancée des projets : tests cliniques, statut du projet, prochaines étapes telles qu’une amélioration du design ou l’attente de validations. Pour l’heure, aucun usage clinique n’est en cours.

Attention aux fausses bonnes idées !

Il convient de rester prudent face aux innovations que vous pourriez voir en ligne : une idée en apparence géniale peut s’avérer avoir des défauts majeurs, en particulier si sa création se fait sans supervision médicale.
Naomi Wu (vidéaste spécialiste du do-it-yourself et de l’impression 3D) a notamment souligné sur Twitter les risques de tester soi-même les masques filtrants qui fleurissent ça et là : ils ne peuvent fonctionner que si l’air est filtré au travers d’une large surface. Un masque doté d’un petit disque filtrant (par exemple issu de certains sacs d’aspirateurs spécifiquement destinés à éliminer les allergènes) ne vous apportera pas assez d’air. De même, utiliser un masque du même type que celui de Décathlon, à l’air libre et avec un filtre fait maison, risque de favoriser une accumulation de C02 et donc vous tuer. D’autant plus que l’intoxication au C02 provoque une léthargie telle que la victime ne se rend pas compte qu’elle souffre d’asphyxie. Comme l’explique Naomi Wu, le simple test de certains systèmes, sans détecteur de C02 et sans personne à côté pour intervenir en cas de souci, revient à risquer votre vie.
Quand bien même votre création ne vous étoufferait pas, un autre souci survient : les modèles de masques imprimés en 3D sont tout sauf étanches, et l’air passera donc sur les côtés. Leur effet filtrant sera dérisoire.

Nous ne saurions trop vous recommander de ne surtout pas improviser de masque de ce type pour votre usage personnel ou pour vos proches.

This is a DIY PAPR (https://t.co/iwmAPm4hdR) HEPA filtered air is blown in under pressure, exhalation passes through a check valve and is directed out the P100 3M filter. Potentially for high-risk environments- testing it without a CO2 sensor is also a good way to kill yourself. pic.twitter.com/ipUOfTgGPD

— Naomi Wu 机械妖姬 (@RealSexyCyborg) March 24, 2020

N95 mask material has a fair amount of air resistance- so the masks have a large surface area, trying to breathe through a little disk of N95 material is like trying to breathe through a straw. But it gets worse- you have to try and exhale through the same little disk of material pic.twitter.com/Mwq56BGtBA

— Naomi Wu 机械妖姬 (@RealSexyCyborg) March 24, 2020

L’article Coronavirus : l’impression 3D pour les soignants, mais attention aux fausses bonnes idées est apparu en premier sur 3DVF.

NAB 2020 : report annulé, Maxon annonce des conférences en ligne en avril

Par Shadows

Alors que l’équipe du NAB avait initialement annoncé explorer toutes les options pour maintenir une activité cette année, les organisateurs se sont finalement rendus à l’évidence : un évènement physique, même décalé dans le temps, n’a plus de sens. Tout espoir d’un NAB 2020 est donc enterré.
L’équipe explore cependant encore différentes options, comme un “NAB Show Express” en avril et en ligne uniquement, ou un NAB Show New York plus grand que d’habitude plus tard dans l’année.

Quoiqu’il en soit, face à cette annulation, Maxon annonce l’organisation d’un “NAB Virtuel” centré sur les produits des gammes Cinema 4D, Red Giant et Redshift, avec un programme très proche de ce qui était prévu pour le NAB physique.
Vous pourrez suivre le tout sur C4DLive, du 20 au 23 avril. Un formulaire permet déjà de s’inscrire pour être prévenu des présentations, mais aussi pour participer à un tirage au sort (10 000$ de lots à gagner).

Voici le communiqué officiel avec une partie du programme :

Maxon organisera un NAB 2020 virtuel sur C4DLive.com

Les annonces et présentations prévues seront diffusées en direct.

Friedrichsdorf, Allemagne – 23 mars 2020 – En raison de l’annulation du NAB Show 2020 prévu le mois prochain, Maxon participera à un NAB virtuel sur C4DLive.com avec une incroyable équipe de speakers. À partir du lundi 20 avril, les artistes qui devaient initialement se produire à Las Vegas partageront leurs conseils, techniques et inspirations pour travailler avec les produits Cinema 4D, Red Giant et Redshift de Maxon.

Depuis plus de dix ans, Maxon est physiquement présent et anime des présentations en direct lors des plus grands événements du secteur tels que le NAB, le SIGGRAPH, l’IBC et le NAB NY. Ces interventions permettent aux visiteurs comme à ceux qui ne peuvent pas se déplacer physiquement aux salons, d’assister à des démonstrations pointues, d’être informés des dernières avancées technologiques et d’interagir en temps réel avec les artistes invités. Dans le contexte exceptionnel actuel, Maxon est en mesure de tirer parti de sa riche expérience pour offrir cette même prestation à la communauté du monde entier.

L’expérience du NAB Show virtuel de Maxon

Bienvenue
Dave McGavran, PDG, donnera le coup d’envoi de la présence virtuelle de la société au NAB Show le 20 avril, à 16h30 (heure de Paris), et fournira les dernières informations sur la récente fusion de Maxon avec Red Giant, les récents lancements de produits et les nouveaux projets prometteurs.

Présentations en direct
Les artistes invités et les membres de l’équipe de Maxon se produiront quotidiennement pour partager des conseils pratiques et techniques de production utiles pour le cinéma, la radiodiffusion, la vidéo, les jeux, la visualisation, les médias interactifs, la réalité virtuelle, entre autres activités.

À ne pas manquer
Penelope Nederlander, récemment reconnue comme l’une des 10 femmes à suivre en matière de conception de titres, présentera son dernier générique de fin pour Birds of Prey ; le grand réalisateur Seth Worley passera en revue certains plans d’effets visuels de son dernier court métrage, Darker Colors ; Jonathan Winbush démontrera à quel point il est facile d’importer des scènes C4D dans Unreal Engine pour le rendu ou la sortie RV/RA ; et Veronica Falconieri Hays expliquera comment elle construit des paysages cellulaires et des structures moléculaires pour raconter des histoires scientifiques complexes. Parmi les autres artistes renommés, citons des grands noms de l’industrie de la 3D comme Mike « Beeple » Winkelmann, Stu Maschwitz, EJ Hassenfratz, Chris Schmidt, Angie Feret, Kelcey Steele, Daniel « Hashi » Hashimoto, Andy Needham, et bien d’autres encore.

Vous pourrez consulter sur C4DLive.com des informations supplémentaires sur les présentateurs ainsi qu’un programme de diffusion en direct.

L’article NAB 2020 : report annulé, Maxon annonce des conférences en ligne en avril est apparu en premier sur 3DVF.

Igneous : un court-métrage entre voyage et deuil

Par Shadows

Daniel Savage dévoile Igneous, un court-métrage atypique directement inspiré par un drame personnel : comme il l’explique dans une interview autour du projet, il a perdu son père lorsqu’il était jeune, durant un voyage en famille.

Ce projet peut donc être vu comme une mise en images de son ressenti ; il explique avoir voulu capturer le poids émotionnel d’un deuil soudain, mais en utilisant comme medium le sentiment de regarder par la fenêtre lors d’un voyage en voiture.

Direction, Design, Animation: Daniel Savage
Animation: Yoon Su Lee
Sound: Ambrose Yu

L’article Igneous : un court-métrage entre voyage et deuil est apparu en premier sur 3DVF.

Sans surprise, un report annoncé pour Les Minions 2

Par Shadows

La nouvelle ne surprendra personne : en raison de la pandémie de coronavirus / Covid-19, Les Minions 2 : Il était une fois Gru ne sortira pas en début d’été comme prévu.

Il ne s’agit pas ici d’un simple choix marketing (éviter une sortie en plein confinement aux USA), mais d’une impossibilité technique : les studios Illumination Mac Guff de Paris sont fermés conformément aux consignes gouvernementales, et les artistes et techniciens ne pourront donc pas finir la fabrication à temps pour la date initialement prévue.

Cette décision, à mettre en parallèle avec notre article sur les tentatives du secteur du cinéma de s’adapter à la situation, était donc à la fois logique et inévitable. La date du report n’est pas encore précisée, et dépendra évidemment de la fin de la crise sanitaire.

L’article Sans surprise, un report annoncé pour Les Minions 2 est apparu en premier sur 3DVF.

DJs Unemployed by Coronavirus: Now What?

Par Matthew Takata
Unemployed by Coronavirus

One of the biggest events in the past 50 years is unfolding right now: COVID-19 is putting millions of lives at risk, shutting down the global economy, and bringing the live event industry to a grinding halt. This is probably the most devastating event to take place in the lives of most career DJs. What’s […]

The post DJs Unemployed by Coronavirus: Now What? appeared first on DJ TechTools.

Goldcrest Post Implements Remote Post-Production Services in Wake of Coronavirus

Par Artisans PR

Colorists, editors and other staff are working on film and television projects off-site. NEW YORK CITY—  In response to the coronavirus outbreak, Goldcrest Post has established the capability to conduct most picture and sound post-production work remotely. Colorists, conform editors and other staff are now able to work from home or a remote site and ...

The post Goldcrest Post Implements Remote Post-Production Services in Wake of Coronavirus appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

FOR-A Switchers, Routers Support 12G-SDI Infrastructures for 4K/8K Live Production Workflows

Par Pipeline Communications

Cypress, CA, March 19, 2020 – FOR-A Corporation of America continues to develop products that support 12G-SDI infrastructures for live production workflows. Among its offerings are the new MFR-4100 and MFR-6100 12G/6G/3G/HD/ASI routing switchers, as well as the HVS-6000 Series of HANABI video switchers, which support HD and 4K production.   “For live event production ...

The post FOR-A Switchers, Routers Support 12G-SDI Infrastructures for 4K/8K Live Production Workflows appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones

Par whitenoise

For more than 10 years, Production Sound Mixer and Location Sound Recordist David Thirion has been using DPA microphones to capture audio for film and television projects. Their audio quality and natural sound was a key reason for his choice, but equally important was the tiny size of some models, which makes them ideal for ...

The post Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Atomos marks 10-year anniversary with Shogun 7 promotion

Par Denise Williams

Atomos continues its 10-year anniversary celebrations with the launch of a special offer on its popular Shogun 7 monitor-recorder-switcher. From March 13, 2020, customers purchasing a Shogun 7 can choose between two complimentary gift options. For professionals looking to upscale their workflow, there’s the option to add a Shinobi SDI five-inch HDR monitor to their ...

The post Atomos marks 10-year anniversary with Shogun 7 promotion appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Inside The Mix With Ana Monte And Daniel Deboy

Par D Pagan Communications

Q: Tell me about the company. What inspired you both to start Delta Soundworks? Ana:Founded by myself (Ana Monte, lead sound designer) and Daniel (Deboy, lead sound engineer) in Heidelberg, Germany in 2016, DELTA Soundworks is a 3D/immersive audio post-production facility. Our projects span across installations, virtual reality, 360-degree films and gaming, as well as ...

The post Inside The Mix With Ana Monte And Daniel Deboy appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DejaEdit empowers multiple remote editors to work together –

Par RadianceC

DejaSoft offers 50% off DejaEdit licenses to assist with Remote Working   For Immediate Release, 18 March 2020, Gothenburg, Sweden  – To help assist with the COVID-19 outbreak measures, IABM-member DejaSoft is offering editors 50% off all their DejaEdit licenses over March and April. DejaEdit plays an essential role in increasing productivity such as allowing ...

The post DejaEdit empowers multiple remote editors to work together – appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Overlap Interview

Par Hayley Cantor

I have been exceptionally lucky to be able to pick Overlap’s Michael Denton’s brains with all of those nitty gritty questions about their career that every visual artist wonders about. How did they get to be where they are? What was the VJ scene like in the nineties? How is their relationship with technology and whose work inspires them? 

Overlap are true veterans and represent original artists on the audiovisual live performance scene, not only have they experienced more changes in performance technology than I’ve had hot dinners, they’ve been up there with some of the most popular artists of our time, performing with the likes of Chemical Brothers and have animated artwork by Damien Hirst.

You have presented your work in some of the most prestigious international galleries around the world, including the Pompidou in Paris, Tate Modern, and the Victoria and Albert Museum as well as done a VJ set with the Chemical Brothers. What is the project that you are most proud of? 

Remixing and VJing The Beatles Magical Mystery Tour film for its cinema première at the South Bank with Noise of Art was a highlight.

We’re pleased with the editions on SeditionArt. They incorporate a lot of ideas from the past and are also feeding into some future shows.  Musically, Greylight Green  is something that works when you’re in the right mood. As these recent editions highlight, we’ve always been at the more arty end of the Vjing/music industry, and the more musical end of the art world.  The music industry and the fine art worlds attribute value in such different ways. But twenty years ago, we were lucky to stumble into a certain era of EDM culture, it was like the early days of flying’s uncharted freedoms. In Turnmills nightclub in Holborn, I remember one of the guys from Reality Check, (the house VJ and AV  team, for nights, including The Gallery and Trade etc), saying they showed art to thousands of clubbers every week – and they did.  Hopefully for an audience the circling and repeating imagery of VJ-ing done well can create a kind of memory image burn effect – they go home with a ‘memory painting’

Fine art galleries and big projects have not necessarily been the most rewarding – the really interesting moment for us was being at clubs and festivals with a large amount of freedom, developing a  style of imagery and delivery without record companies and DJ Managers controlling what we did. It was genuinely creative and new, yet fulfilling a need. This for any artist is a luxury.

Early on we’d be flown out to Creamfields in Andalucia with Microchunk, or wherever, and literally be immediately on stage with a 50k audience and the DJ, no pre planning or rehearsing, ” 5 mins guys”, maybe an artist logo at the beginning, then mix. 

As Overlap you have experimented with the majority of the audiovisual art formats. Is there one in particular that you enjoy?  

Long VJ sets are a nice journey, in medium sized venues with a few different feeds going into multiple screens and low lighting.  AV sets are always a bit more stressy – as doing the visual/music/sound for maybe 40 mins, feels more contrived/pre planned and edgy.  Multi screens can make things a lot more architectural/sculptural, with 3d projections on objects etc, and simpler more graphic imagery. So a mixture of graphic and more pictorial screens is a nice balance. Again we tend towards a more art bias, whereas a lot of club imagery is a fairly bombastic extension of the lighting show – think rising chevrons.  Equally a very simple installation/projection on a gallery wall can be really satisfying.  For AV sets, good acoustics and smaller venues suit the minimal music we make.

I’m sure you have collaborated and met with many of the world’s most famous audiovisual and new media artists on the scene. Who particularly inspires you?

Loads of things inspire me, from motorcycling to design and architecture. More recently though works/gigs by Ryoichi Kurokawa, Fuse, some of the things AntiVJ have done, Davide Quayola. Nils Frahm, Biosphere, through to more obscure music form France Jobin to gallery based artist like Mat Collishaw. But also painters like Nigel Cooke, with his circuitous multi picture planes that create a pictorial balance that your eye follows round and around – comparable to good VJ mixing.  We were lucky to be part of a talented group of VJs represented by Microchunk in our VJing hey day – unique underground artists. I think we all inspired and motivated each other to push further artistically. Lady Pat and Grand Dame are two of Anna’s favourite, similarly self taught, audiovisual artists.

The art of VJing is a relatively new term for the art of live video mixing. When did you first become aware of the term and how has it changed for you over the years? 

Firstly it was the definitive move away from the pop video, which had been: point camera at people singing the song, illustrate/narrative/advertise – ie. TV.  So the culture of EDM remixing, had the authority to legitimize its visual equivalent and create the context for VJing. It’s a term I’m not overly fond of, but it does put you on the stage side of technician, ie you make and shape content – not to demean the amazing art, that is light mixing, house sound, etc. VJ content is a form of visual serialism, like music about patterns, removing the asymmetry of drama, its infinitely more complex in its potential multi layer/screen applications than linear media, maybe more so than music.

When I was at Chelsea art school, there was Glitch (first time around, VHS crash editing, late 80’s),  video artist lecturers talked derogatorily of ‘club wallpaper’,meaning all things shallow. But I was interested in this form, that had a use and the public liked – unlike so much video art of the era.

The first time I got paid to show images in a bar – also in Holborn, was in 1985.  The fee, one bottle of wine.

The first time I thought about something like VJing was as a very young kid, around the time the Beatles released The White album, in the back of my dad’s car one evening, driving along country roads in Dorset and thinking about ‘films’ that would be like the trees sliding past the windows. Non narrative loop structures – I certainly didn’t know what narrative meant at the time, but I did have this strange certainty of there being a future for this sensory/sensual idea.  The first time I got paid to show images in a bar – also in Holborn, was in 1985.  The fee, one bottle of wine.  Then I showed an AV Album work called  Open at  Megatripolis, Heaven, Charing Cross around 1994.   I met Anna in the late nineties we got invited to do stuff at the ICA and bars in Shoreditch etc.  We formed Overlap and she learned a lot of the Adobe programmes very fast and we started to get paid to VJ, both loving the visual depth, luminosity and surprises that multilayering and keying threw up.

Photo still from Overlap’s project, Lipstick Earth

How would you define the difference between an AV set and a VJ set? Could you describe one of your set ups to us?

People I know who travel the world for major DJ acts are operating in a different world from small AV acts. There’s’ a big difference between doing multi screen VJing, with pre programmed triggered clips via midi, osc etc  and mixing live on the fly, by feel.  Ben Francis who does visuals for Calvin Harris, for example is taking code with BPM info etc, from the CDJ’s, but is also live mixing.  Keeping the audio and imagery separate still seems to be an industry standard. The music driving the imagery, which makes sense in some ways, but is also strangely anachronistic. When we do an AV set we have married imagery to 8 bar loops, some elements are locked with time code if we’re using a separate music source, CDJ’s etc and some not, to make it more organic.  Most AV performers drive Resolume with Ableton or code, or at least lock them. Unusually, we use Resolume a lot for sound. 

Photo courtesy of overlap.co.uk

AV shows can be done in so many ways. In the end it seems the content and the feel of what you’re doing is probably more important than how you’re doing it.  How much do you want to do live – how much does the audience care how dexterous you are?   DJ’s spend a lot of time dramatically illustrating that they’re turning a mixer knob,  that appears to have the equivalent friction of pulling a ship back up a launching ramp, they haven’t got anything else visually to do. Where as, if you’re doing a multi 4 Bar loop AV set, five layers deep and you’re triggering them live, you’re busy with no time for the high friction mixer antics. 

Recently we’ve been using performance tools like Resolume to create on as well as a performance tool. I tend to pick it up like a guitar and mess around, sometimes its a really useful ‘writing’ instrument too. 

As a Barcelona resident, I can’t help but notice that you once had regular visual slots at Razzmatazz. Tell me more about that! How was the VJ scene in Barcelona back then? How is the scene in the UK these days?

This was VJ-ing with visual specialists/agency Microchunk , who were represented by William Morris, which meant we were well looked after.  There was a core group of artists including Lady Pat, Mischa Ying, Ben Francis, Muthabored, Todd Graft and ourselves and we were lucky to perform and make installations everywhere from Norway’sHove festival, to Glastonbury. In Barcelona, we’d perform two nights, mainly at The Loft, Friday and Saturday from around 11pm till 6.30 in the morning, sometimes just Anna and I, but often other VJ’s. The local VJs were very gracious about us filling their slots.  It was always full on at Razzmatazz, a really intense atmosphere. The club was always packed.We’re not really involved with the UK club scene  at the moment, but friends who work for major acts seem to be far more controlled by a corporate plan.  

You have both lived through a plethora of technological developments throughout your careers, starting with the use of VHS in your installations. What is your relationship with technology? Is it one of love and hate or it is a match made in heaven?

Anna and I are different generations –  before I met Anna, I spent a lot of time blagging my way into analogue beta edit suites in Soho to make material – it was tricky, but looking back people were incredibly kind and helped me realise effecting footage shot on motorcycle trips with a clockwork Bolex.   Anna and I started at the point of very low resolution VJ software – so we used hybrid mixtures of micro chapter DVD loops and Flash loops mixed with V4’s. I like the things that technology makes possible, but get frustrated with the art world tendency to think if you ‘paint ‘ with technology, that you should necessarily be using the very latest tech and trend.  I enjoy mapping and responsive VR etc, but equally I like the confines of a rectangle and a painters vocabulary.  Music doesn’t seem to have the same linearity, no one would think it odd playing a 1960’s Fender.

I enjoy mapping and responsive VR etc, but equally I like the confines of a rectangle and a painters vocabulary. Music doesn’t seem to have the same linearity, no one would think it odd playing a 1960’s Fender.

I notice that landscapes have been a recurring theme in your work, right up to your most recent project of Transitional Landscapes. What is it about landscapes as a subject that inspires you?

We all project memories and feelings onto our immediate surroundings. Landscape is a good genre to play with the relationship between still and moving imagery, the romantic v the analytical, the unveiling of narrative contrasted by the implicit ambiguities of painting (movies v fine art). 

Mixing trees from around the world is strangely satisfying, they’re overlaying branches having a legitimacy. English copses with New World deserts keyed through wallpaper and fabric’s repeated motifs reference Richard Dadd’s The Fairy Feller’s Master-Stroke’s, heightened stillness, petrified trees and flattened nature,  more tapestry than living environment.  Then we can add other man made impositions, ghosts of utilities, power lines, imagined data paths, architectural plans, wiring diagrams and intimate blinking status LEDs. It seems to suite a  first person view, apart from narrative. 

What would be your advice be to young audiovisual enthusiasts who are keen to develop their careers in the industry?

Like the fine art world there are so many different strands of audiovisual arts. It will keep changing, entertainment will morph.  How and what ‘artists’ do v creatives and ‘technicians’ etc is complicated.  The EDM model was that music was the most important element – but now with performance more of an earner than record sales – maybe the creatives/technicians/, (not the artists)  are the main act.  To further confuse it all,  AV is crossing over with fine art and stage design etc.  So maybe listen to everyone and ignore them all.

Find out more about Overlap on their artist page

The post Overlap Interview appeared first on Audiovisualcity.

A son tour, E-on Software propose son aide aux artistes, clients ou non

Par Shadows

Depuis quelques jours, nous référençons dans nos actualités quotidiennes les initiatives des éditeurs de logiciels afin de faciliter le télétravail des artistes ; d’autres optent pour des promotions afin d’alléger leur impact financier.

E-on Software a fait quelques annonces qui vont en ce sens, effectives jusqu’au 15 avril prochain :

– Tout d’abord, les licences annuelles “Professional” et “Enterprise” sont désormais proposées avec un rabais de 40% ;
– ensuite, les studios disposant de licences flottantes peuvent, en contactant E-on, recevoir des licences nodelocked gratuites afin de permettre à leurs artistes de télétravailler ;
– pour les artistes, si vous disposez déjà d’une licence Creator (en souscription annuelle ou mensuelle), vous pouvez avoir droit à 2 mois gratuits d’accès à PlantCatalog ;
– enfin, quel que soit votre profil et donc sans condition, E-on vous offre 2 mois d’accès aux solutions Creator afin de vous aider à passer le temps de façon créative durant le confinement.

Pour bénéficier de ces offres, rendez-vous sur le site de l’éditeur.

Rappelons enfin que nous avons mis en place une section “télétravail” dans le forum afin de vous aider au mieux durant la crise actuelle.

L’article A son tour, E-on Software propose son aide aux artistes, clients ou non est apparu en premier sur 3DVF.

Luxion facilite le télétravail des clients KeyShot

Par Shadows

Comme de nombreux éditeurs, Luxion s’adapte aux contraintes actuelle. L’éditeur fournit désormais des versions temporaires aux clients KeyShot dont l’activité est affectée par la pandémie.

Si Luxion n’a pas publiquement communiqué en ce sens, cette information nous a été confirmée par notre partenaire Progiss, revendeur de KeyShot.

Nous invitons donc les personnes qui souhaiteraient bénéficier de cette possibilité à se rapprocher de l’éditeur ou de leur revendeur, selon le cas.

L’article Luxion facilite le télétravail des clients KeyShot est apparu en premier sur 3DVF.

Face à la désertion des salles, le secteur du cinéma tente de s’adapter

Par Shadows

Confinement dans certains pays, simple évitement social ailleurs… Sur tous les continents, les salles de cinéma se vident. Un défi majeur pour l’industrie, qui doit trouver les moyens de s’adapter à ce contexte.

Pour l’heure, les studios affichent des stratégies variées qui témoignent de l’incertitude concernant la durée de la pandémie, mais aussi de situations diverses selon que le film soit déjà sorti ou non.

Certains ont choisi de repousser les sorties sans forcément se fixer de nouvelle date : c’est par exemple le cas de Black Widow (Marvel/Disney), du prochain Fast & Furious (Universal) mais aussi de bien d’autres films : Mulan, No Time To Die (le prochain James Bond), etc.

A l’inverse, pour d’autres films, la moindre activité des salles se traduit par une sortie simultanée ou anticipée sur le marché VOD. Les Trolls 2 : Tournée mondiale, Invisible Man ont par exemple droit à ce traitement.

En parallèle, les services de streaming font face à une demande accrue ; côté français, rappelons l’imminence de l’arrivée de Disney+ face aux acteurs historiques tels que Netflix, tandis que Canal+ a choisi de passer en clair sur les box internet des non-abonnés (les abonnés ayant droit, eux, à des chaînes supplémentaires).

Le CNC, enfin, réfléchit à un éventuel bouleversement de la fameuse “chronologie des médias” françaises, qui permettrait aux longs-métrages de passer plus rapidement en VOD.

Quelles que soient les solutions retenues, l’industrie va évidemment faire face à un important manque à gagner, avec tout ce que cela implique. Un défi d’autant plus difficile à surmonter que les acteurs de la chaîne (studios de cinéma, corps de métiers impliqués dans la fabrication et post-production, distribution, exploitants de salles…) ont des intérêts divergents.

L’article Face à la désertion des salles, le secteur du cinéma tente de s’adapter est apparu en premier sur 3DVF.

Vos CPUs/GPUs à l’assaut du Covid-19, avec Folding@home

Par Shadows

Vous connaissez sans doute déjà l’initiative Folding@Home : un projet de recherche médical qui a pour objectif de simuler et étudier le repliement de protéines. Le but final est d’utiliser les résultats obtenus pour créer de nouveaux médicaments. Enfin, le système est participatif : chacun peut aider le programme, en effectuant chez soi une petite partie de ses simulations. Le tout est pensé pour le grand public et ne nécessite aucune connaissance particulière.

Dans la situation actuelle, Folding@Home a revu ses priorités et a annoncé travailler activement sur le Coronavirus / Covid-19. L’idée est donc ici d’étudier le fonctionnement des protéines du virus, afin d’aider les chercheurs à, peut-être, trouver de quoi combattre l’épidémie.

Un article donne plus de détails ; si vous souhaitez aider, il suffit de télécharger l’outil. Par défaut, il travaillera sur Covid-19.
Le programme est pensé pour utiliser que la puissance de votre machine uniquement si vous ne vous en servez pas à 100%, mais vous pourrez ajuster manuellement la puissance allouée si nécessaire. Le tout est compatible Windows, MacOS, Linux.

Notez enfin que face à l’engouement actuel, il peut arriver que votre programme local soit à court de tâches : il suffira alors de patienter le temps que d’autres simulations soient générées.

L’article Vos CPUs/GPUs à l’assaut du Covid-19, avec Folding@home est apparu en premier sur 3DVF.

Waveshare présente des écrans à encre numérique alimentés en… NFC

Par Pierre Lecourt

Disponibles en quatre tailles de 2.13 à 7.5 pouces, ces écrans proposent des fonctionnalités d’encre numérique classiques. Comme vous le savez sans doute, cette technologie est basée sur un changement d’état physique de billes intégrées dans la dalle. Chaque bille présentant une face noire et l’autre une face neutre. Lors d’une impulsion électrique, le positionnement de ces billes change et dessine texte ou image.

Waveshare

Une fois l’image dessinée, aucun besoin d’énergie. L’image restera telle quelle dans le temps, il faudra au contraire une nouvelle impulsion électrique pour qu’elle s’altère. 

L’idée de ces écrans Waveshare est donc de profiter du NFC pour transporter l’énergie nécessaire à ce changement d’état en même temps que l’information à afficher. De telle sorte que les petits écrans à encre numérique peuvent se passer de toute batterie interne. Une vraie bonne idée pour beaucoup d’usages et surtout un excellent moyen de limiter la pollution liée aux batteries employées dans ces outils.

Les prix sont assez intéressants :

Avec un simple smartphone proposant du NFC, on pourra mettre à jour son écran Waveshare et lui “imprimer” des informations qui resteront en place jusqu’au prochain changement. Une excellente idée pour de nombreux usages. On peut imaginer des rapports d’état sur des matériels, par exemple. Une solution pour présenter une mise à jour d’intervention sur un ascenseur par exemple.

Waveshare

Mais cela peut également servir pour des usages de particuliers qui pourront afficher des infos de calendrier journalier par exemple. Des informations météo ou autres éléments qu’il sera intéressant d’afficher sur des endroits précis. Des messages, des informations techniques, des rendez vous et autres. L’intégration de ce type de technologie étant relativement abordable pour un simple affichage, il peut également convenir pour de nombreux projets de particuliers bricoleurs.

Waveshare

Waveshare propose d’ailleurs des kits de développement à 19.97€ pour piloter ces écrans. Ces kits comprennent un affichage OLED, un SoC STM32F103R et un lecteur de cartes MicroSD. On peut facilement imaginer une solution autonome qui ne consommera quasiment rien et qui pourra profiter du NFC pour analyser un milieu fermé et transmettre des informations de ce milieu via une communication NFC vers un écran situé à l’extérieur par exemple.

Source : CNX-Software

 

 

Waveshare présente des écrans à encre numérique alimentés en… NFC © MiniMachines.net. 2020.

Rappel – Télétravail, confinement, finances, licences : une nouvelle rubrique sur le forum 3DVF pour vous aider

Par Shadows

En cette période délicate, vous êtes nombreuses et nombreux à vous questionner, à chercher de l’aide ou à en proposer.

Gestion de vos finances en tant que freelance, mise en place technique d’un système de télétravail dans votre studio, suivi des mesures destinées aux artistes, gestion de vos licences logicielles, techniques pour télétravailler efficacement… Nous venons de lancer une rubrique dédiée au télétravail sur le forum 3DVF, qui sera là pour répondre à vos questions.

N’hésitez pas à y poster de nouveaux sujets, qu’il s’agisse de demander de l’aide, de chercher des réponses techniques/administratives, ou encore de proposer vos retours.
Notez d’ailleurs que les équipes du studio Dwarf Animation vous y proposeront leur expérience sur le sujet.

Cette section de forum sera aussi ouverte aux thèmes plus légers : vous y trouverez ainsi un sujet “détente” destiné à regrouper les initiatives actuelles pour vous changer les idées ou distraire vos enfants.

Bien entendu, tous les profils sont bienvenus, que vous soyez studio, artiste, technique, élève d’une école.

Comme toujours, nous sommes ouverts aux remarques et suggestions, que ce soit en réponse à cet article ou directement dans la rubrique dédiée au télétravail.

L’article Rappel – Télétravail, confinement, finances, licences : une nouvelle rubrique sur le forum 3DVF pour vous aider est apparu en premier sur 3DVF.

IAMAG lance une promotion, 300h de conférences à découvrir en ligne

Par Shadows

Nous l’avions annoncé il y a quelques semaines : les masterclasses, conférences et workshops IAMAG ont fait partie des premiers évènements annulés en France pour cause de coronavirus.

Si l’édition 2020 n’aura finalement pas lieu, les éditions précédentes (plus de 300 heures de contenu) restent disponibles via un service vidéo dédié et payant (7,5$/mois, 70$/an). En voici la présentation officielle :

Découvrez et apprenez avec certains des plus grands artistes de l’industrie du jeu vidéo et du cinéma, avec IAMAG Video Librairie. Une sélection de plus de 300 heures de Master et Workshops avec des artistes de renoms tels que John Howe, directeur artistique de la saga du seigneur des Anneaux, Nicolas ‘Sparth’ Bouvier, directeur de la franchise Halo, Feng Zhu, Raphael Lacoste, pour n’en citer que quelques uns.  Découvrez les coulisses et la création des jeux et films qui ont marqué ces dernières années, avec des interventions d’artistes des plus grands studios.

Afin d’inciter davantage de personnes à découvrir ce service, IAMAG nous propose aujourd’hui une promotion sur l’abonnement mensuel : avec le code FIRSTMONTH50OFF3DVF (réservé aux 50 premières personnes qui l’utiliseront), vous aurez droit à 50% de réduction sur le premier mois.

Bien évidemment, vous pourrez annuler votre abonnement à tout moment : l’offre ne s’accompagne d’aucun engagement, et vous pouvez sans problème résilier sans attendre la fin du premier mois si le contenu ne vous convient pas.

Le catalogue complet est en ligne pour vous faire une idée des vidéos proposées. Après abonnement, les vidéos sont visibles depuis un ordinateur mais aussi sur support mobile (application iOS et Android).

L’article IAMAG lance une promotion, 300h de conférences à découvrir en ligne est apparu en premier sur 3DVF.

La formation 3D d’HELHa se dématérialise… Et offre ses cours !

Par Shadows

HELHa (Haute Ecole Louvain en Hainaut), en Belgique, propose notamment des cours en animation 3D et effets visuels.

Face à la crise actuelle, le responsable pédagogique Jean-Yves Arboit a pris une initiative intéressante : il a décidé de mettre en ligne certains cours afin que les élèves puissent continuer à travailler. Mieux encore : plutôt que de filtrer uniquement ses étudiants, il a choisi de rendre ces cours accessibles à tous.

Vous trouverez ci-dessous une présentation succinte, suivie du premier cours : les bases de l’animation sous Houdini.

Le tout peut donc intéresser un vaste public : étudiants qui nous lisent mais ne sont pas encore dans une école 3D, personnes déjà en école, ou encore artistes désireux de compléter leurs compétences (par exemple en découvrant Houdini).

Le tout sera en Français et vous abonner à la chaîne vous permettra de suivre les cours en direct.

L’article La formation 3D d’HELHa se dématérialise… Et offre ses cours ! est apparu en premier sur 3DVF.

❌