Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 18 septembre 2020Vos flux RSS

Martina Scarpelli signe le nouveau clip de kai

Par : Shadows

La réalisatrice et animatrice Martina Scarpelli (remarquée entre autres pour son court-métrage EGG) dévoile son dernier projet : le clip animé du nouveau titre de Kai, A little too much.

Basée au Danemark, Martina Scarpelli s’appuie sur un style épuré en noir et blanc, avec pour ce clip des motifs narratifs et visuels évoluant entre introspection et kaléidoscope.

Director – Martina Scarpelli
Animation – Denis Chapon, Flóra Anna Buda, Heidi Holemå Christiansen, Martina Scarpelli
Storyboard & Layout – Martina Scarpelli, Denis Chapon, Flóra Anna Buda
Background Design – Flóra Anna Buda
Script, Composing & Editing – Martina Scarpelli
Creative Direction – kai & Danna Takako

Nous en profitons pour partager à nouveau le court-métrage EGG de la même réalisatrice.

L’article Martina Scarpelli signe le nouveau clip de kai est apparu en premier sur 3DVF.

Hugo Bussière dévoile sa bande démo Modeling, Texturing, Technical Director

Par : Shadows

Découvrez les multiples compétences de Hugo Bussiere, issu d’ArtFX. Il faisait partie de l’équipe du court de fin d’études Clair de Lune.

Actuellement en recherche de poste, il peut être contacté via les coordonnées en fin de bande démo, et dispose également d’un CV sur 3DVF.

(nous en profitons pour rappeler aux studios que notre offre premium annuelle vous permet de consulter l’intégralité de la CVthèque, mais aussi de poster des annonces en illimité. Une promotion de 20% est proposée jusqu’au 30 septembre en utilisant le code « CGJOBS2020  » avant de valider le panier)

L’article Hugo Bussière dévoile sa bande démo Modeling, Texturing, Technical Director est apparu en premier sur 3DVF.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

TickWatch Tickasa : une montre connectée lowcost et efficace ?

Dans ce billet de Mai 2015, je revenais sur les quatre plus gros défauts de ces montres noname Chinoises et décrivait pourquoi il était urgent de ne pas investir dedans. L’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché a sensiblement modifié mon avis sur ces produits, parce que leur qualités ont évolué et surtout parce que ce marché particulier s’est émancipé de ses plus gros défauts. Cette annonce d’une montre Tickasa m’a fait prendre conscience qu’il était peut être temps de s’y intéresser de nouveau.

Amazfit GTS

A vrai dire je m’y intéresse depuis un moment avec notamment les progrès de Huami, la filiale “montres” signées Amazfit de Xiaomi, qui propose des solutions de plus en plus qualitatives depuis des années. Dans tous les domaines les solutions Amazfit ont fait des progrès énormes tout en visant des prix assez bas face à la concurrence. Le trait de génie de la marque est sans doute d’avoir accepté de se séparer d’Android Wear et de son magasin d’application. Non pas que celui-ci soit mauvais, mais parce qu’il imposait un materiel spécifique, assez cher, ainsi qu’une autonomie insuffisante pour un bénéfice d’applications finalement trop faible.

Huami a montré qu’il était possible de répondre à l’essentiel des besoins de l’utilisateur avec des applications indépendantes et une bonne communication avec un smartphone. Du moment qu’une interface existe pour faire réagir sa montre en cas de notification sur son téléphone, la montre peut rester indépendante du système. Cela permet de créer des modèles de montres beaucoup moins gourmand.

Ma Amazfit GTR 47 me suit depuis longtemps maintenant et n’a pas subit les outrages du temps, pas de ralentissements lié à une mise à jour du système comme sous Android Wear. Pas de batterie qui peine a tenir plus d’une journée. Pas de soucis spécifique apparus entre le moment de sa sortie et son usage actuel. Cette indépendance a libéré le potentiel de ces montres. Et d’autres, comme la Tickasa, ont depuis emboîté le pas et proposent des alternatives intéressantes.

Minimachines.net 2015-05-20 11_06_45

Une montre noname de 2015

Si je reprend mon billet de 2015, mes principaux griefs étaient simples. Les montres lowcost Chinoises étaient désagréables a porter, peu fiables et peu autonomes. Un cocktail qui, après avoir reçu un paquet de montres au comportement identique, m’avait fait jeter l’éponge sur ce monde. Aujourd’hui, en 2020, je reçois à nouveau des propositions de tests pour des modèles de montre “noname” de ce type. Mais ces nouveautés sont bien plus alléchantes et me donnent envie de leur laisser une chance. C’est le cas de la montre Tickasa.

Edit : Obarthelemy indique en commentaire que Mobvoi, le créateur de cette Tickasa, n’est pas a proprement parler un acteur inconnu de ce milieu. La marque propose de nombreux produits depuis plusieurs années et a rencontré du succès avec plusieurs d’entre eux dont certaines montre comme la Ticwatch. 

TicKasa

Il s’agit d’une montre au design inspiré d’Apple. On retrouve le cadran carré et le bouton “couronne” de l’Apple Watch. La ressemblance s’arrête pourtant ici et hormis ces rappels, rien ne cherche vraiment a jouer d’une quelconque confusion. Le boitier est très différent, le placement du bouton est centré, le bracelet comme l’attache de la montre sont sans rapport. Si il y a clairement une inspiration née d’Apple il n’y a pas de volonté de contrefaçon. A vrai dire on est plus proche d’un design de Amazfit GTS que d’une Apple Watch même si on retrouve forcément de l’ADN de pomme dedans.

TicKasa

L’écran est un 1.3″ tactile ce qui est une bonne chose d’un point de vue format. On est loin des écrans monstrueux des premiers modèles Low-Cost d’il y a quelques années. Ecrans qui étaient en plus entourés d’une coque épaisse qui rendaient les montres énormes et désagréables à l’usage. L’affichage se fait en 240 x 240 pixels avec un verre “2.5D”, un terme marketing désignant le fait que le verre est légèrement arrondit sur les bords… mai en aucun cas la dalle TFT qui est derrière. Cela donne l’impression d’avoir un écran plus grand, plus doux et c’est pratique pour concevoir des montres qui n’accrocheront pas vos habits mais ce n’est en aucun cas un affichage incurvé.  Le bracelet est en silicone mais il est surtout amovible avec un pas standard et un système d’accroche pratique. Vous pourrez donc en changer suivant vos envies.

TicKasa

D’un point de vue services, la montre promet beaucoup et je reste circonspect sur ces annonces. Avec un GPS intégré, un mode sport prenant en charge 14 activités différentes… Quelques unes sont d’ailleurs secondées par le GPS. En pratique il faudra voir ce que cela donne, suivant la qualité du GPS intégré1, ces fonctions auront plus ou moins d’impact. Pour avoir une GTR 47 au GPS parfois capricieux, je sais que l’usage de ce dernier n’est pas forcément indispensable. Une montre comme la Tickasa ne vise pas vraiment les grands sportifs qui vont préférer des modèles plus haut de gamme. Mais si le GPS est actif et suffisamment performant, surtout en dehors des zones urbaines très denses2 cela pourra être un atout utile.

Tickwatch Tickasa

On retrouve donc 4 modes sportifs secondés par le GPS : Course et marche extérieure, vélo et randonnée. Les activités en salle ne sont évidemment pas prise en compte. D’autres modes sont également mis en avant et me laissent dubitatif. Je ne sais pas dans l’image ci dessus si il faut prendre en compte l’image ou le texte.. Le Cricket est présenté par une icone soulignant la pratique du Tennis, l’aviron par un skieur… Pas encore parfait d’un point de vue marketing donc.

Tickwatch Tickasa

Autre détail souvent mal interprété, les usages permis par la montre en matière d’immersion sous l’eau. La montre est validée comme 5ATM ce qui est pris souvent comme un passeport pour aller visiter les fonds marins avec 50 mètres de profondeur… Ce n’est pas le cas. Une montre 5ATM / 50 mètres n’est pas parfaitement submersible pour jouer au grand bleu. C’est une montre qui peut supporter la nage, qui permettra de prendre une douche ou de faire votre vaisselle. Mais attention, la pression de votre pommeau de douche, un plongeon brutal ou un robinet qui coule à grandes eaux peut provoquer une pression supérieure à ces 5ATM. Je vous déconseille fortement d’aller nager en mer avec une monter de ce type, de remonter le courant ou de vous poser sous une cascade. Le risque est trop grand. On peu donc plonger la montre sous l’eau sans soucis, de là à l’oublier totalement,  il n’y a qu’un modèle 10ATM ou plus qui vous permet cela.

TicKasa

La montre propose également un capteur cardiaque et toutes les fonctions habituelles d’un suivi sportif : Podomètre, compteur de calorie brûlées, mouvements, etc. Des fonctions de suivi du sommeil sont également présentes même si je reste toujours un peu distant vis à vis de ces dernières. Leurs conclusions approximatives sur  la qualité de vos dodos doivent être prises avec des pincettes. Comme une information supplémentaire mais en aucun cas comme un avis médical.

TicKasa

Evidemment la TicKasa propose les usages classiques avec l’heure, un chronomètre, une alarme, une minuterie mais également des éléments dialoguant avec votre smartphone : Notification de messageries ou de SMS ainsi que des rappels de  Météo. La marque a arrêté les fonctions inutiles et mal gérées comme l’intégration d’un modem 3G pour passer des appels. L’intégration d’un appareil photo a également été passée à la trappe. Tous ces éléments lourds, inutiles et mal gérés de toutes façons qui gonflaient les prix et rendaient les montres impraticables faute d’une autonomie suffisante. Sur ce poste, la montre reprend fortement le chemin de la GTS encore une fois. De tout cela, la montre a gardé un module Bluetooth 4.2 qui permet de piloter la musique à distance sur son smartphone. Un choix qui lui permet d’annoncer une autonomie de 7 jours entre deux recharges de 3 heures chacune. La batterie 210 mAh embarqué ne paye pas de mine mais suffit pour tenir 10 heures d’activité avec le mode GPS activé. Des chiffres qui semblent correspondre aux capacités du marché actuel.

Bref, vous l’aurez compris, la TicKasa, comme d’autres avant, me donne envie de réviser mon jugement sur ces solutions Chinoises accessibles. Vendue à 43€ en importation depusi un stock Européen, elle pique ma curiosité. J’en ai donc commandé une ainsi que quelques autres références. Je verrais bien ce que cela donne a l’arrivée. Si le produit est conforme à ses promesses, cela peut être une vraie bonne affaire pour ceux qui recherchent une montre connectée complète accessible. Si la qualité n’est pas au rendez-vous, on attendra encore 5 ans…

TickWatch Tickasa : une montre connectée lowcost et efficace ? © MiniMachines.net. 2020.

Lucas Michel présente sa bande démo compositing

Par : Shadows

Issu d’ArtFX où il a travaillé sur le court de fin d’études Breach, Lucas Michel nous dévoile sa bande démo.
Spécialisé en compositing, il explique apprécier cette discipline, entre autres, pour la variété de défis qu’elle recouvre, et sa proximité avec la 2D. Il aime également l’idée de faire progresser la direction artistique, gérer des effets invisibles ou encore aider son équipe via la mise en place d’outils et précomps.

Lucas Michel est en recherche de poste et n’a pas de contrainte géographique. Outre ses coordonnées en fin de vidéo, il dispose d’un CV sur 3DVF.
Nous en profitons pour rappeler aux studios qu’ils peuvent accéder à l’ensemble de la CVthèque et poster leurs offres d’emploi en illimité avec notre offre dédiée.

L’article Lucas Michel présente sa bande démo compositing est apparu en premier sur 3DVF.

Geforce RTX 3080 : les premiers tests disponibles

Par : Shadows

L’embargo est passé : des dizaines de tests autour de la nouvelle carte graphique GeForce RTX 3080 commencent donc à fleurir sur le net, la majorité étant axés jeux vidéo.
Dans l’ensemble, on notera deux constats, outre des performances impressionnantes : la consommation élevée (350Watts en pointe) qui demandera une alimentation adaptée, et la nécessité d’un boîtier bien ventilé.

Voici une petite sélection de ces tests :

Pour une approche plus centrée sur la création, TechGage propose des tests sous OctaneRender, Blender, V-Ray, Arnold, KeyShot, Redshift. Les résultats sont très bons, la seule vraie limitation étant la mémoire incluse dans la Founders Edition, qui peut être limitante selon vos usages.
Nous aurons bientôt l’occasion de vous proposer des tests plus approfondis autour des usages en infographie : rendu 3D, vidéo, etc.

D’ici là, voici également quelques tests vidéo. La première propose deux tests axés création à partir de la 4ème minute avec un gain très net sous V-Ray, Blender.

L’article Geforce RTX 3080 : les premiers tests disponibles est apparu en premier sur 3DVF.

Crabe, cerf, créatures : découvrez la bande démo de l’animateur David Gomez

Par : Shadows

Issu de l’école ArtFX, David Gomez nous présente sa bande démo. Il faisait partie des équipes des courts de fin d’études Aral et Lone : de quoi multiplier les expériences d’animations sur des créatures variées allant de l’insecte au monstre gigantesque, en passant par du nettoyage de mocap ou encore un cerf.

Disponible dès le mois d’octobre, il n’a pas de contrainte géographique. Outre ses coordonnées en fin de bande démo, il dispose d’un CV sur 3DVF.
Nous en profitons pour rappeler aux studios qu’ils peuvent accéder à l’ensemble de la CVthèque et poster leurs offres d’emploi en illimité avec notre offre dédiée.

L’article Crabe, cerf, créatures : découvrez la bande démo de l’animateur David Gomez est apparu en premier sur 3DVF.

Avec « Traqué », le jeu Star Wars: Squadron se décline en court-métrage

Par : Shadows

Dans le cadre de la promotion du jeu vidéo Star Wars: Squadrons, prévu pour le 2 octobre sur PC et consoles, Electronic Arts s’est associé à Motive Studios (studio de développement en charge du jeu), Lucasfilm et ILM.

Le résultat : le court promotionnel Traqué, qui met en scène un soldat impérial en mauvaise posture.

La retraite de l’Empire après une attaque-surprise est un nouveau symbole de sa défaillance suite à la destruction de la deuxième Étoile de la Mort. Mais pour un des membres de l’escadron Titan, la bataille est loin d’être finie. Dans ce scénario indépendant de STAR WARS: Squadrons, Varko Grey, le leader de l’escadron, devient le dernier pilote TIE sur le champ de bataille. Il est chassé sans relâche par un X-wing rebelle de la Nouvelle République.

Star Wars: Squadrons proposera de réaliser des combats spatiaux en équipe ; rappelons que le support de la réalité virtuelle a été annoncé, sur PC et PS4.

L’article Avec « Traqué », le jeu Star Wars: Squadron se décline en court-métrage est apparu en premier sur 3DVF.

Transportation : un addon Blender qui met le turbo

Par : Shadows

Florian Benedetto nous présente son addon Transportation, centré sur les véhicules.

Concrètement, il permet de gérer et utiliser une bibliothèque qui comporte :

  • plus de 50 véhicules (voitures, motos, vélos, avions, bus, utilitaires) ;
  • une collection de matériaux typés Car Paint, pour vos rendus photoréalistes ;
  • des light probes HDRI et backplates.

Le tout cible les spécialistes de visualisation architecturale qui souhaitent étoffer leurs scènes, les designers, et plus généralement les freelances 3D.

Disponible pour quelques dizaines d’euros sur BlenderMarket et Gumroad, Transportation est compatible avec les versions 2.8 et supérieures, Cycles, Eevee.
A noter, une version « Lite » est aussi proposée : deux fois moins chère, elle comporte moins d’assets.

L’article Transportation : un addon Blender qui met le turbo est apparu en premier sur 3DVF.

Débutez avec le logiciel d’animation akeytsu

Par : Shadows

L’outil de rigging et animation akeytsu est déjà bien installé, mais ses évolutions au fil des ans rendaient nécessaire la remise à neuf des ressources pour les débutants.

Voici donc une série de quatre tutoriels qui vous présenteront son interface, puis les bases de son approche en rigging et animation. Le tout est présenté par Addisson DeBolt, Technical Animator au sein du studio de jeu vidéo Red Storm Entertainement.
Pour suivre les tutoriels, vous pourrez utiliser la version d’essai du site officiel (compatible Windows et Mac, limitée à 30 jours).

Si vous souhaitez plutôt une présentation globale du produit et pas un tutoriel de prise en main, les deux vidéos en fin d’article sont pour vous : la première est très récente mais anglais, la seconde plus ancienne (nous l’avions filmée fin 2019 aux RADI-RAF d’Angoulême) et en français.

L’article Débutez avec le logiciel d’animation akeytsu est apparu en premier sur 3DVF.

Un livre pour créer des assets low poly sous Blender

Par : Shadows

Anthony Cardinale dévoile son nouvel ouvrage : Création d’assets 3D pour le jeu vidéo avec Blender. Ce livre se destine aux débutants en modélisation low poly.

Au menu, des exercices pratiques : création d’objets simples, d’un salon en style cartoon, d’un personnage, et enfin d’un kit modulaire typé architecture (un donjon).

Notez enfin que le livre s’appuie sur la version 2.83 LTS de Blender

L’ouvrage de 260 pages est disponible notamment via le site de l’éditeur (D-Booker Editions), en version imprimée (36€) ou consultation en ligne, avec et sans téléchargement (à partir de 19€). Il est aussi possible d’acheter les chapitres/modules à l’unité, par exemple si vous maîtrisez déjà les bases et souhaitez vous concentrer sur la partie architecturale modulaire.
Le site de l’éditeur vous donnera par ailleurs accès à des extraits : n’hésitez pas à les consulter pour vous faire une idée de l’approche pédagogique proposée.

L’article Un livre pour créer des assets low poly sous Blender est apparu en premier sur 3DVF.

Le Cube : une bande démo énergique venue d’Amérique Latine

Par : Shadows

Le studio argentin Le Cube, dont nous avions déjà eu l’occasion de vous présenter quelques projets, présente sa nouvelle bande démo. Spécialisé en animation et motion design, l’équipe officie essentiellement dans le domaine publicitaire.

Projets dynamiques, jeux de caméra et de perspective, styles variés : nous vous invitons à vous plonger dans les créations de ce studio talentueux !

L’article Le Cube : une bande démo énergique venue d’Amérique Latine est apparu en premier sur 3DVF.

NvidiArm : Nvidia rachète ARM pour 40 milliards de dollars

Nvidia a confirmé sa volonté de racheter ARM pour ce montant faramineux de 40 milliards qui sera partagé en cash et en actions. Softbank, de son côté, a indiqué qu’il validait ce rachat. Le concepteur de circuit graphique deviendrait ainsi un acteur incontournable du marché international des processeurs.

ARM

Nvidia débourserait donc 21.5 milliards de dollars en action et 12 milliards de dollars en cash dont 2 à la signature1. D’autres montant seraient versés suivant diverses modalités. 1.5 milliard de dollars seraient notamment versés aux employés d’ARM. La transaction est pour le moment sujette à l’aval des autorités de la concurrence du Royaume Uni, de la Chine, de la communauté Européenne et des USA. Le rachat est prévu pour être finalisé d’ici 18 mois.

Nvidia

Softbank avait racheté ARM en 2016 pour 28 milliards d’euros et en avait cédé des parts auprès de plusieurs fonds depuis, la reprise par Nvidia de l’entité fait basculer la balance internationale des concepteurs de puce largement du côté de Nvidia. Ses clients deviennent ainsi aussi bien Apple que Samsung ou Qualcomm qui continueront à travailler  avec un établissement construit comme une antenne indépendante de la marque mère. Nvidia confirme que l’entité resterait domiciliée au Royaume Uni et qu’elle “continuerait à fonctionner selon son modèle de licences tout en maintenant une totale neutralité vis à vis de ses clients”.

Il est évident que la condition de l’acceptation de ce rachat par les autorités de la concurrence ne peut pas souffrir d’un autre mode de fonctionnement. Nvidia n’est pas un acteur majeur dans le monde des puces ARM grand public depuis que son catalogue se résume à des solutions Tegra uniquement déployées dans quelques références. Mais son implication dans les solutions serveur, l’Intelligence Artificielle et le monde de l’automobile en font un futur monstre dans tous ces métiers.

2019-03-19 18_18_01-minimachines.net

Jetson Xavier, un SoC ARM associé à une solution Nvidia Volta

En étant propriétaire d’ARM, il devient évident qu’une séparation entre le fonctionnement de Nvidia et celui de la nouvelle entité doit être construite. Non pas d’un point de vue technique où l’on se doute que les ingénieurs d’ARM travailleront main dans la main avec ceux de Nvidia, mais bien sur le terrain de la concurrence. Il va sans dire que si un des clients d’ARM était floué pour avantager les solutions Nvidia, tout le système serait faussé. 

Il n’est pas encore sur que l’opération ait l’aval de l’autorité de la concurrence mais l’annonce est faite et la marque est à vendre. Softbank doit en effet avoir d’autres projets en tête et  fait ici une assez jolie plus value. Il faut dire que depuis 2016, il s’est passé pas mal de choses sur le terrain d’ARM. Non seulement les solutions se portent toujours très bien mais des acteurs majeurs continuent de faire confiance dans ce type de SoC : Apple va basculer ses machines sous ARM. Microsoft continue à parier sur des développements de Windows avec ce type de solutions. A noter que la branche IoT Service d’ARM ne fait pas partie de la transaction.

Jetson Nano, une carte de développement ARM/Nvidia à 99$ en action

Difficile de voir ce que Nvidia fera réellement de ARM en terme de développement de puces, si il lancera une nouvelle gamme de solutions Tegra ou investira largement dans le monde du serveur. Il est possible que la marque mette au goût du jour des solutions console pour Nintendo ou se focalise sur des usages plus futuristes comme le monde automobile. Il est également possible que ARM devienne rapidement un acteur majeur dans le monde de la téléphonie avec des solutions maison concurrentielles de celles des géants actuels.

NvidiArm : Nvidia rachète ARM pour 40 milliards de dollars © MiniMachines.net. 2020.

24h Sunrise/Sunset – The beauty of unsecured CCTV cameras

24h Sunrise/Sunset – The beauty of unsecured CCTV cameras
Created by Dries Depoorter, '24h Sunrise/Sunset' is an installation that displays a realtime sunset and sunrise somewhere happening in the world with the use of CCTV.

On Framing Textile Ambiguities – Nathalie Gebert

On Framing Textile Ambiguities – Nathalie Gebert
Created by Nathalie Gebert, ‘On Framing Textile Ambiguities’ is artistic research on situated objectivities at the intersection of textile processing and computer history. The installation is the output of a critical investigation on social and technical developments that led to the current local technological situation. Beyond being a metaphor for the theoretical framework of Donna […]

Wetlands – A web-based interactive ecosystem, poetically visualising living data and user interactions

Par : LHStudio
Wetlands – A web-based interactive ecosystem, poetically visualising living data and user interactions
Wetlands is a poetic data visualisation using Lucy’s own brainwaves in response to material stimulation as a tool to ‘inhabit’ the identity, translated as a digital landscape. Developed in consultation with specialists in the field of neuroscience, a wearable headset was used to monitor electrical brain activity (EEG) and heart-rate through blood circulation (PPG), measuring […]

I added VFX Graph support to the “iPad as a remote AR...





I added VFX Graph support to the “iPad as a remote AR camera” rig. Now I can try several VFX ideas with ARKit features (e.g. person segmentation) on desktop-grade GPUs. https://github.com/keijiro/Rcam2

I added VFX Graph support to the “iPad as a remote AR...



I added VFX Graph support to the “iPad as a remote AR camera” rig. Now I can try several VFX ideas with ARKit features (e.g. person segmentation) on desktop-grade GPUs. https://github.com/keijiro/Rcam2

iPad Pro as a wireless AR camera (Unity AR Foundation + NDI)....







iPad Pro as a wireless AR camera (Unity AR Foundation + NDI). The camera app sends color, depth, human occlusion images and camera location data to the host app (Unity Editor). https://github.com/keijiro/Rcam2

iPad Pro as a wireless AR camera (Unity AR Foundation + NDI)....



iPad Pro as a wireless AR camera (Unity AR Foundation + NDI). The camera app sends color, depth, human occlusion images and camera location data to the host app (Unity Editor). https://github.com/keijiro/Rcam2

So, now I can implement a wireless NDI camera with ARKit 4...



So, now I can implement a wireless NDI camera with ARKit 4 features (depth image, human stencil, etc.)

So, now I can implement a wireless NDI camera with ARKit 4...



So, now I can implement a wireless NDI camera with ARKit 4 features (depth image, human stencil, etc.)

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣LUX...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣LUX NATURAE / Part 1 of 6 ⁣
⁣Glad to have my music played on the bridge in Skopje last week end, written for the SKOPJE LIGHT ART DISTRICT 2020 festival.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artists : Aurélien WOJTKO @_aurelien.w/, Susie-lou CHETCUTI, Patrick GRANDI, Jules HUVIG @juleshuvig/, Frédéric HAUDEGOND ⁣
⁣Original Music & Sound Design : Geraldine KWIK⁣
⁣Production : Loom Prod France⁣
⁣Organization : @sk_light_art_district/⁣
⁣Place : Stone Bridge - SKOPJE - MACEDONIA⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#skopje #ckonje #macedonia #stonebridge #bridge  #light #art #district #3rd #edition #going #green #mapping #projectionmapping #composingmusic #composer #orchestral #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night #millumin #frenchcomposer #streetart #skopjeinfo #instagraphynet #sklad2020 #skopjelightartdistrict (at Stone Bridge, Skopje)
https://www.instagram.com/p/CEaI-ccJtZn/?igshid=bu38zy4nlpuv

Starfish granted international patents for TS Splicer

Reading, UK, 19 August 2020: Starfish Technologies, a pioneer in transport stream processing and advertising insertion, has been granted European and US patents that cover a range of techniques employed within its TS splicer product. The TS Splicer is a software-based solution for clean switching of encoded transport streams and is used for media switching and ...

The post Starfish granted international patents for TS Splicer appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Future DJ Gear Concepts: Traktor Kontrol S6

Par : DJ Glitch

Next up in our Future DJ Gear series is a Traktor a Kontrol S6 controller. The Traktor Kontrol S4 Mk3 is a fantastic controller that provided serious competition with other, similar-sized controllers such as Pioneer DJ’s DDJ-SX3 and Denon DJ’s MC7000. Its haptic feedback, magnetically-tensioned, motorized jog wheels were a fantastic new feature that provide […]

The post Future DJ Gear Concepts: Traktor Kontrol S6 appeared first on DJ TechTools.

Future Tree, une structure en béton imprimée en 3D qui rappelle la nature

L’utilisation du béton dans l’impression 3D est en train de révolutionner l’industrie de la construction. Des maisons aux passerelles pour piétons, la fabrication additive offre une grande liberté de conception qui dépasse les limites de l’imaginable. Grâce à sa rapidité…

Cover-futuretree

5 Reasons Why the URSA Mini Pro G2 Is a Documentary Workhorse

Blackmagic URSA Mini Pro 4.6K G2 is a versatile camera, good for nearly any workflow. Let's take a close look at the camera in a documentary environment.

Interview to Paco Gramaje

This is our interview to Paco Gramaje, art director of the Paco Gramaje Studio in Barcelona.

The studio creates immersive multidisciplinary AV shows, especially focusing on the fusion between projection mapping and dance performance.

We asked Paco a few questions about his background and creative career and also about the new projects he has been cooking up during the quarantine period.

1. When did you start working on the interaction between audiovisual and dance performance, and how did you get involved? What are the aspects that are more appealing to you about working in this interdisciplinary field?

It all begun in 2009. After quitting my job as an engineer I moved to Madrid to study a Master in Motion Graphics while making my first experiences in the world of video art. 

In 2010 I started up several collaborations with art organizations in Madrid and they proposed to me to shoot a dance performance by the choreographer Iratche Ansa.

The performance was going to be held at the Matadero in Madrid. From that recording I put together my first video dance “Comunicación Interpretación Automática” which had a very good reception.

I had discovered the potential of dance from an audiovisual perspective and the inner revelation of what I wanted to do in the next few years.

A few months later I made my first dance pieces with live visuals with choreographer Barbara Fritsche.

Thanks to those projects I was able to work on the musical “Hoy No Me Puedo Levantar” in 2013. In 2014 I directed my first proper theatre show: “Girasomnis”.

Interview to Paco Gramaje
2. You are the creator of “Girasomnis”, an itinerant project that has been traveling around the world. Can you tell us about the creative process behind the inception of this innovative project?

I try to “connect” the visuals with the dancers. Sometimes I encourage the dancers to “connect” or follow my visuals.

In this project I also composed the music. This is very useful as I have better control of the creative process. With this project I tried to evoke feelings in the audience without words: just images, dance and instrumental music.

Paco Gramaje - Audiovisual artist
3. Paco Gramaje Studio recently launched the “Dance Mapping Virtual Tour 2020” which it’s fundraising on Gumroad. This is in preparation for a new cutting-edge AV dance project in 2021 involving a 360 immersive environment . Can you give us some insights about the whole project?

This quarantine caused an abrupt stop in my job, but also gave me time to start imagining something new.

The idea was born during the first week of confinement. At the start, It was simple: I just wanted to publish some of our best projects and make them public. But I also felt a need for a change.

The last 3 years I was quite disconnected from my artistic side due to working mostly on commercial projects. 

I was just focusing on making money to pay my bills and trying to have a stable team for audiovisual production. The outbreak of the Covid-19  has been an absolute shift in our work. We started questioning the possibility of doing our shows as we did before.

Therefore I needed to devise another type of format for the new normal awaiting us: a fully immersive virtual Dance Mapping Show.

As my previous theatre production, without the pressure of a client and using the Girasomnis music.

So, in April I started to visualize and write a synopsis of this new project. I then decided to publish “Dance Mapping Virtual Tour 2020” as a memorandum of all these years of physical shows. 

Now it’s time to go further. I want to gather all the knowledge I gained during the last 10 years and apply it to a virtual reality show, where I can break the limits and make an immersive 360º visual performance with dancers.

This new production is planned to be released in VR and physical 360 projection format in late 2021.

4. When working on a project how do you pick your collaborators? What are the main roles you look for in your team? 

When I have the budget I can work with some powerful audiovisual freelancers from my network of collaborators. Failing that I work alone.

I also work with very talented dancers/choreographers from Barcelona. During the years they started to understand my ideas and transform them in beautiful choreographies. 

5. Can you describe your general creative approach when starting on a new project?

I have mostly 2 ways of work. I compose a music draft and then I work on the visuals and choreography or vice versa: I make a draft of visual content with a draft choreography and I try to match the sounds and music.

Sometimes I give leeway to the dancer, so they can create their own choreography and then I create the visual content following their movements.

In the last few years I also worked with some talented musicians for a faster audiovisual production.

6. In 2015, Paco Gramaje Studio won an award at the International Mapping Festival in Girona for the Micro-mapping category. Could you share with us your thoughts about the concept of “Micro-mapping”? 

This was a concept from Roman Torre. In 2015 I shared a space with him and we collaborated together on a video mapping of a rotating stone. It was a nice project called Liquid Series.

In the video mapping area I also tried to develop innovative concepts, differing from the typical big projection on a building facade. 2 Years ago I started to develop the concept of “Holomapping”. I am planning to finish it next year as well.

7. We are aware you regularly teach courses and masterclasses of video mapping applied to performing arts, in Spain and Latin America.


What specific training would you recommend for digital artists who have just started their career and why? Which are the countries with more opportunities for audiovisual arts, in your opinion?

Nowadays, it is possible to learn a lot following digital online courses, but it is always better if somebody guides you. As with everything in life the best way to learn is practice, making mistakes and improving. 

Spain is not the best country for arts, I would say. As far as I know French artists or from other European countries have more grants and support from their governments, but everything is possible if you are passionate about your work.

Website

Facebook | Twitter | Instagram | Vimeo | YouTube

The post Interview to Paco Gramaje appeared first on Audiovisualcity.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣I’m...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣I’m so proud of being part of this new mapping with my original music written for the casino Viage in Bruxelles played by night during full december. ( Boulevard Anspach 1000 Bruxelles )⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artist : Simon Lebon ⁣
⁣Music and sound design : Geraldine Kwik ⁣
⁣Place : Grand Casino Brussels Viage⁣
⁣https://www.viage.be/fr/ ⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#bruxelles ##brussels #casino #viage #casinonight #videomapping #loomprod  #originalsountrack #musicforpaintings  #mapping #composer #frenchcomposer #musicscore #ambient #composingmusic #sound #sounddesign #art #visual #millumin #madmapper #motiondesign #aftereffects #design #architecturalmapping #projectionmapping #movingimage #digitalartist #night (at Brussels, Belgium)
https://www.instagram.com/p/CDhG-Wipj7z/?igshid=uqppjxxumkcx

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @vag1323⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣VAG ju...




⁣⁣
⁣#repost @vag1323⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣VAG ju mirëpret edhe sot e në vazhdim te Sheshi “Skënderbej” ora 21:00 në datat 5-6-7 Gusht 👩‍🎨 @dardanstudio @raelvashabanaj @gentprizreni @gimpocari @bashkiatirane @julia.dhame @eurokontakt⁣
⁣⁣
⁣#artwork #event #tirana #visual #art #gallery #dardanstudio #vag (at Sheshi SKENDERBEJ)
https://www.instagram.com/p/CDgyudSpoAo/?igshid=1ix2aru566tsb

❌