Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Le Samsung Galaxy Book S sous Snadpdragon 8cx arrive

Par Pierre Lecourt

De 6.2 à 11.8 mm d’épaisseur, 30.5 cm de large et 20.3 cm de profondeur, le Samsung Galaxy Book S est un 13.3″ fin et compact qui a le bon goût d’être également ultra léger avec 960 grammes seulement sur la balance. Il embarque pourtant une batterie de 42 Whr censé lui procurer jusqu’à 25 heures d’autonomie en lecture vidéo.

Samsung Galaxy Book S

Comment un tel tour de force est t-il possible sur un 13.3″ ? Tout simplement parce que la machine emploie un SoC ARM au lieu d’une solution x86 classique. A bord de ce Samsung Galaxy Book S, on retrouve un SoC 8 coeurs cadencé de 1.8 à 2.84 GHz signé par Qualcomm, le Snapdragon 8cx. Pour accompagner cette puce, on retrouve 8 Go de mémoire vive et 256 Go de stockage. Il sera possible de profiter d’un espace plus grand en ajoutant une carte MicroSDXC dans l’appareil.

La présence du Snapdragon a beaucoup d’avantages avec, pour commencer, une très faible consommation énergétique mais aussi la possibilité de se connecter en Wifi6, en 4G et en Bluetooth 5.0. Le SoC apporte même un GPS compatible Galileo et Glonass.

Samsung Galaxy Book S

L’écran 13.3″ IPS affiche en 1920 x 1080 pixels dans une dalle entourée de bordures fines. Tactile, la machine sait gérer jusqu’à 10 points de contact. La charnière de l’écran est très travaillée et permet un basculement qui surélève le châssis de l’engin. A la manière d’un Ergolift d’Asus, le Samsung Galaxy Book S propose alors un léger angle sur son clavier pour une frappe plus confortable. 

Samsung Galaxy Book S

Le clavier est lui même rétro éclairé par LED à la demande et un capteur d’empreintes est intégré pour une reconnaissance biométrique de l’utilisateur. Une webcam 720p est présente ainsi que des microphones pour permettre de la vidéo conférence dans de bonnes conditions. Pour la restitution sonore, la machine embarque une solution audio signée par AKG compatible Dolby Atmos. La connectique est, par contre, limitée à deux ports USB Type-C et un port jack audio 3.5 mm. 

Samsung Galaxy Book S

L’ensemble sera mis en vente par Samsung ce mois-ci aux US à partir de 999$. A partir de, même si pour le moment, il n’existe pas vraiment d’options. L’interface du site de la marque prévoit une évolution du stockage avec, pour le moment, l’unique option du 256 Go. On peut donc imaginer que des versions disposant de 512 Go en interne ou plus débarquent un jour.

Une machine formidable mais qui s’est trompée de système d’exploitation

Samsung Galaxy Book S

Techniquement, le Samsung Galaxy Book S est une réussite indéniable : Fin, léger, efficace et performant avec une puce Qualcomm parmi les plus avancées que la marque ait produites. Son seul souci ? Elle est livrée sous Windows 10. Enfin “Windows 10”, disons Windows 10 pour ARM même si cette appellation n’existe pas vraiment.

Quel est le souci de cette solution ? Elle promet à l’utilisateur une exploitation complète de Windows et propose d’ailleurs une solution d’émulation x86 pour faire tourner des applications issues de l’énorme catalogue classique de Windows. Et là, c’est le drame.

Quand on sort des applications issues du Windows Store qui vont tourner nativement sur la plateforme, la machine va se comporter comme une solution entrée de gamme x86. Un Celeron ou un Pentium Gold chez Intel, un Athlon chez AMD. Des engins qui seront moins fins, moins élégants moins autonomes mais dont les performances seront équivalentes pour une fraction du tarif demandé par Samsung. 

Les performances ne sont pas forcément le but de tout acheteur et il y a la place pour un engin élégant et fin comme celui-ci sur le marché… Mais peut être pas à ce tarif. Dépenser 1000$ pour acheter un engin haut de gamme laisse espérer un certain niveau de vitesse de traitement et c’est tout le problème du duo Qualcomm/Microsoft.

Samsung Galaxy Book S

Cet engin sous Linux aurait bien meilleure figure. Proposer exactement la même machine avec un système tirant parti nativement des performances de la puce de Qualcomm serait autrement plus efficace. Malheureusement cette solution n’existe que parce que Microsoft veut qu’elle existe. L’éditeur cherche une porte de sortie au “tout x86” qui l’a porté depuis des années. Une solution face à la montée des alternatives à Windows que sont les solutions Android et ChromeOS qui grignotent des parts de marché significatives à Microsoft depuis des années maintenant.

Reste que je ne suis pas sûr que le public suive. Cela n’a pas été le cas lors des essais précédents et utilisateurs, revendeurs et même fabricants n’ont pas vraiment pris le train de ces nouvelles solutions en marche. Samsung lui même, après avoir repoussé de Septembre 2019 à Février 2020 la sortie de ce Galaxy Book S, annonce qu’au final il sera également disponible sous… processeur Intel.

Promise pour un peu plus tard dans l’année, une version x86 native de cet engin sous puce Intel Lakefield devrait apporter les performances que l’utilisateur est en droit d’attendre d’un engin de ce calibre. On ne connait pas encore le détail exact de ces puces mais une chose est sûre, elles pourront faire tourner un Windows 10 classique et se passeront de toute émulation pour fonctionner. Le problème pour la stratégie de Microsoft, elles seront probablement aussi peu gourmandes que les solutions de Qualcomm.

Le Samsung Galaxy Book S sous Snadpdragon 8cx arrive © MiniMachines.net. 2020.

Magewell’s New NDI® Hardware Decoder Model

Par Andres Benetar

  Last year Magewell unveiled the second powerful NDI decoder device in its Pro Convert family, which will undoubtedly be the highlight of the 2020 NAB Show. While Magewell’s Pro Convert encoders enable users to bring traditional video signals into IP workflows, the low-latency Pro Convert for NDI to HDMI decoder completes the chain by ...

The post Magewell’s New NDI® Hardware Decoder Model appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

SSD externe Samsung T7 Touch

Par LeCollagiste
Samsung T7 Touch

Le Samsung T5 est l’un des SSD externes préférés des VJ’s.

Petit, costau, bon débit et efficace. Sur le T7 Touch, Samsung chiffre le SSD avec un lecteur d’empreinte digitale intégré en plus de la sécurité par mot de passe. Le T7 Touch reste au même format que le T5, petit et compact, double la vitesse en lecture de 1 Go/s et d’écriture de 1 Go/s sur une interface en USB type-C 3.2 Gen 2 (10 Gb/s, aucune réel avancé technologique a part perdre l’utilisateur, USB 3.2 Gen 2X2 = 20 Gb/s).

Formater en ExFat compatible multiplateforme, Windows, mac, Linux, Android, Ios. 3 références en déclinaisons de 500 Go, 1 To et 2 To en gris argenté ou noir classique. Dispo fin du mois avec de grosses variantes de prix allant de 180€ à 520€ la p’tite bestiole.

Samsung T7 Touch
Samsung T7 Touch
Samsung T7 Touch
Samsung T7 Touch

SSD externe Samsung T7 Touch est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

AMS Neve and Westlake Pro Unveil Exclusive New Demo Suite

Par whitenoise

AMS Neve and Westlake Pro have partnered to create the first AMS Neve Showroom in the US. Located at Westlake Pro’s headquarters in North Hollywood, the space provides an environment for clients to listen to the entire AMS Neve product portfolio. As the UK manufacturer’s first authorised demo space in the US, Westlake Pro is ...

The post AMS Neve and Westlake Pro Unveil Exclusive New Demo Suite appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Samsung Galaxy Book Flex alpha, un 13.3″ QLED de 1.19 Kg

Par Pierre Lecourt

Le Samsung Galaxy Book Flex alpha commence à avoir un des noms les plus à rallonge du marché informatique. L’engin fait suite au précédent modèle sorti par la gamme plus sobrement baptisé Galaxy Book Flex. 

2020-01-03 14_20_18-minimachines.net

Cette nouvelle version propose un ensemble de composants assez impressionnant dans un châssis sobre, fin et léger. Le constructeur emploie ici un châssis entièrement en aluminium pour proposer une solution aux bordures extra fines qui rentre dans un encombrement très mesuré. 30.49 cm de large pour 20.2 cm de profondeur et 12.9 mm d’épaisseur. On est pas très loin du format A4 pour un engin qui affichera en 13.3″ via une dalle QLED en FullHD. Le poids reste tout aussi contenu avec 1.19 Kg sur la balance, ce qui en fait un vrai engin du quotidien.

2020-01-03 14_21_50-minimachines.net

Le Galaxy Book Flex alpha proposera une gamme complète de processeurs Intel Core de dixième génération avec des circuits graphiques Intel UHD intégré. Samsung ne compte pas proposer de versions équipées d’un circuit secondaire pour étoffer les performances de l’ensemble. La mémoire vive variera de 8 à 12 Go de DDR4, ce qui laisse penser qu’il s’agit d’une solution proposant 4 Go soudés directement sur la carte mère associés à un slot SoDIMM permettant d’intégrer en option 4 ou 8 Go supplémentaires. Le stockage sera confié à une solution NVMe de 256, 512 ou 1024 Go en SSD.

2020-01-03 14_20_44-minimachines.net

A bord du Galaxy Book Flex alpha, on retrouvera un Wifi6 porté parla puce d’Intel, une webcam 720P associé à un double micro avec réduction de bruit ambiant, un paire d’enceintes stéréo 1.5 watts et une assez belle connectique : Un port USB Type-C, deux USB 3.0, un HDMI plein format, un port jack 3.5 mm combo et un lecteur de cartes MicroSDXC. Assez impressionnant compte tenu de l’épaisseur de l’engin.

2020-01-03 14_22_13-minimachines.net

Le clavier profitera d’un rétro éclairage complet blanc et un lecteur d’empreintes digitales sera présent pour piloter Windows Hello. Une option de stylet actif pour dessiner sur la machine en mode tablette sera également disponible. Pas d’informations détaillées sur l’autonomie annoncée, tout juste la mention d’une batterie de 54 Wh pour le moment.

Source : Samsung

Samsung Galaxy Book Flex alpha, un 13.3″ QLED de 1.19 Kg © MiniMachines.net. 2020.

What Creatives Can Learn From 2020 NAB Show Guest Speakers

Par Andres Benetar

  If you’re a creative and the podcast/radio industry is your means of communication, then look no further than the 2020 NAB Show this coming April, 2020. That’s right, on April 18-22, 2020, the 2020 NAB Show will take place at the Las Vegas Convention Center. The 2020 NAB Show will unite an entire ecosystem ...

The post What Creatives Can Learn From 2020 NAB Show Guest Speakers appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Incredible Training And Workshops At The 2020 NAB Show

Par Andres Benetar

  The journey of any creative, especially one working to rise within the radio/entertainment industry, is driven by a passion for the type of insight and development that can only be found in a place like the 2020 NAB Show. The 2020 NAB Show will gather together a massive digital ecosystem of leading radio/entertainment industry ...

The post Incredible Training And Workshops At The 2020 NAB Show appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

LE PÈRE DU JEU VIDÉO JAPONAIS — NISHIKADO

Par greg

Connaissez-vous l’histoire du papa de Space Invader et tout le bordel que cela a créé au Japon ? La chaîne de P.A.U.L a réalisé dernièrement un petit documentaire (22 min) très intéressant sur le sujet. Je vous l’introduis et j’espère que cela vous donnera envie de le regarder. De 1968 à 1973, Nishikado perd son … Continuer la lecture de LE PÈRE DU JEU VIDÉO JAPONAIS — NISHIKADO

LE PÈRE DU JEU VIDÉO JAPONAIS — NISHIKADO

Par greg

Connaissez-vous l’histoire du papa de Space Invader et tout le bordel que cela a créé au Japon ? La chaîne de P.A.U.L a réalisé dernièrement un petit documentaire (22 min) très intéressant sur le sujet. Je vous l’introduis et j’espère que cela vous donnera envie de le regarder. De 1968 à 1973, Nishikado perd son … Continuer la lecture de LE PÈRE DU JEU VIDÉO JAPONAIS — NISHIKADO

Amsterdam Light Festival (2019-2020) – Call for concepts

Par volatil

El Amsterdam Light Festival es un festival que se celebra anualmente en invierno en los Países Bajos y que se presenta como un festival de arte que busca la máxima calidad con la luz como protagonista. Los canales, lugares históricos, fuentes, se vestirán de luz con las obras seleccionadas para ofrecer una experiencia única a los visitantes.

Desire – UxU Studio (Amsterdam Light festival 2018)

La 8ª edición del festival tendrá lugar del 28 de noviembre de 2019 al 19 de enero de 2020 en el centro de Ámsterdam. Un jurado internacional, junto al equipo curador del festival, revisará los conceptos y seleccionará cerca de 30 artistas para presentar sus obras.

Fecha límite para presentar propuestas: lunes 21de enero 2019.
Bases para presentar propuestas.

El festival invita a creativos de todo el mundo, desde artistas a diseñadores, ingenieros, arquitectos, profesionales o estudiantes, a presentar un concepto para una obra de luz.

All the light you see – Alicia Eggert (Amsterdam Light festival 2018)

Para su 8ª edición, el festival está buscando interpretaciones artísticas y originales del tema “interrumpir”, entendido como perturbar o desordenar. Una interrupción generalmente se considera un inconveniente, pero también puede ser positiva y, a veces, esencial para desencadenar la necesidad de que se produzcan cambios. Desafían a los artistas a crear esculturas o instalaciones de luz que exploren este tema.

El Amsterdam Light festival busca tanto obras diseñadas para el agua como obras que puedan estar en las calles y con las que se pueda interactuar.

Absorbed by Light – Gali May Lucas (Amsterdam Light festival 2018)

A.N.N. – Koros Design (Amsterdam Light festival 2018)

Action>Reaction 2.0 – Sjimmie Veenhuis (Amsterdam Light festival 2018)

La entrada Amsterdam Light Festival (2019-2020) – Call for concepts aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

Daan Brinkmann

Par Nina Verhagen

A fond believer of the concept of Homo Ludens, Daan’s interactional works are always based on the expressive potential of the spectator. The audiovisual elements within such a piece are used as a means to achieve a new kind of social experience.

Other pieces strive to be perceptual explorations. Light, sound & kinetics flood the senses, to see what remains.

His work has been shown at renown art places such as the Stedelijk Museum, but it can just as well be found in public space or at techno parties. His work has been shown at venues in Amsterdam, London, São paulo, Monaco, Paris, Berlin, Ghent, Warsaw, Ljubljana and Bucharest. He has received grants and prizes from the Dutch Institute for Media Arts, Stroom, the Foundation for Visual Arts and the City of The Hague.

 

LINK BOX

Daan Brinkmann

 

 

 

The post Daan Brinkmann appeared first on Audiovisualcity.

Sonic Acts

Par Nina Verhagen

sonic-acts-2-2018AMSTERDAM, 21-24 February 2019

Sonic Acts was founded in 1994. Over the years, it has established itself as a thematic festival with a strong focus on contemporary and historical developments at the intersections of art, technology, music, and science.

Each festival edition explores the chosen theme by means of an international conference, a wide range of concerts and performances, exhibitions and screenings, and embraces a broad spectrum of fields, practices, and disciplines.

Sonic Acts has developed into an organization for the research, development, and production of works at the intersection of art, science, and theory. It also commissions and co-produces new works, often in collaboration with international festivals, arts organizations, funders, and other partners.

Recent projects include the three-year art, research & commissioning project Dark Ecology, predominantly taking place in the Arctic region, and its globally touring programme Vertical Cinema.

 

Sonic Acts

Amsterdam, the Netherlands

info@sonicacts.com

LINK BOX

Sonic Acts

 

Facebook_logo(2)

Twitter_logo-4

 

 

The post Sonic Acts appeared first on Audiovisualcity.

Why Holograms Will Probably Never Be as Cool as They Were in “Star Wars”

Par lumenadmin

But those that do exist must be preserved and archived Stereoscopes entertained every Victorian home with their ability to produce three-dimensional pictures. Typewriters and later fax machines were once essential for business practices. Photo printers and video rentals came and went from high streets.  When innovative technologies like these come to the end of their lives, […]

The post Why Holograms Will Probably Never Be as Cool as They Were in “Star Wars” appeared first on LUMEN.

❌