Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Le HP ProBook x360 435 G7 embarquera des Ryzen 4000

Par Pierre Lecourt

Le portable 13.3″ HP ProBook x360 435 G7 ressemble beaucoup aux modèles actuels de la marque. Il propose un affichage tactile et une charnière sur 360° qui permettra à l’utilisateur de retrouver toutes les fonctions habituelles de ce type de machine : Mode portable, tablette, tente ou présentation. Un stylet actif sera également proposé par HP en option pour dessiner ou écrire sur son écran.

ProBook x360 435 G7

Ce qui change la donne avec ce nouveau modèle, c’est qu’il ne fonctionnera pas sous un processeur Intel mais un des nouveaux Ryzen 4000 tout juste annoncé par AMD. Annoncé pour le mois de Mai prochain, le ProBook x360 435 G7 sera équipé de cœurs Zen 2 dans des configurations assez intéressantes.

HP le proposera dans un châssis renforcé qui devrait lui permettre de résister aux chocs de manière efficace. La marque embarquera d’ailleurs toute une panoplie de fonctionnalités destinées à rassurer l’utilisateur. Une fonction de protection du Bios et un petit opercule pouvant cacher la webcam embarquée feront partie des équipements de base de cette gamme. Le clavier sera résistant aux projections d’eau et proposera un rétro éclairage… en option.

ProBook x360 435 G7

L’affichage 13.3 pouces sera uniquement disponible en FullHD via une dalle tactile capacitive IPS. HP proposera tout de même trois versions de cet écran avec un entrée de gamme à 250 nit de luminosité, un second à 400 nit et enfin une version de la dalle à 1000 nit équipée d’un système d’obscurcissement des angles au besoin. Cette solution étant réclamée par les utilisateurs professionnels désireux de ne pas partager le contenu de leur écran quand ils travaillent en public.

Le ProBook x360 435 G7 aura droit à trois options de processeurs AMD de cette nouvelle gamme. Les Ryzen 3 4300U, Ryzen 5 4500U et Ryzen 7 4700U. Les modèles 4600 et 4800 ne semblent pas prévus même si ils pourraient facilement trouver leur place dans la machine.

ProBook x360 435 G7

La mémoire vive grimpera à 16 Go de DDR4-3200 via deux slots accessibles, précise la marque. Le stockage oscillera de 128 à 512 Go de SSD. HP précise un détail important, ces SSD pourront varier de modèles SATA à des versions PCIe NVMe. Il faudra porter une certaine attention à ce détail puisque les performances de transferts ne seront pas les mêmes. Cela veut également dire que le SSD sera probablement sur un slot M.2 et donc que l’on pourra changer le stockage de base par un autre. Une solution abordable en Ryzen 3 4300U avec 128 Go de SATA pourrait être abordable et… évolutive.

HP intégrera des cartes Wifi5 par défaut et Wifi6 en option sur les modèles les plus haut de gamme. Le Bluetooth restera toujours en 5.0 quelque soit le modèle. Un détail important qui signe une différence entre les versions entrée de gamme et les modèles les plus chers.

Une webcam 720p et un module infrarouge seront présents pour la vidéo conférence et la détection faciale de Windows Hello.

ProBook x360 435 G7ProBook x360 435 G7

La connectique du ProBook x360 435 G7 comprendra un port USB 3.1 Type-C avec Power Delivery et DisplayPort, deux USB 3.1 Gen1 Type-A, une sortie vidéo HDMI 1.4b, un port jack audio 3.5 mm stéréo combo et un lecteur de cartes MicroSDXC. Un antivol Kensington Lock sera également intégré au châssis.

HP n’annonce aucune autonomie pour ce 13.3″ mais indique la présence d’une batterie 45Wh avec une fonction de charge rapide permettant de la remettre d’aplomb avec 50% de son autonomie en 30 minutes de charge. Des chargeurs classiques au format jack 65 watts ainsi que d’autres en USB Type-C 45 et 65 watts seront disponibles chez HP. L’engin mesurera 30.85 cm de large pour 22.299 cm de profondeur et 1.79 cm d’épaisseur. Il est annoncé avec un poids de 1.49 Kg.

Bref, un engin à surveiller attentivement puisqu’il pourrait s’avérer, au gré des versions, être une excellente affaire. Un modèle sous Ryzen 4000 avec deux slots de mémoire vive accessibles et un SSD évolutif associé à une petite promotion ? L’engin pourrait clairement faire mouche.

On ne connait malheureusement pas son prix pour le moment et l’engin aura d’abord une vocation professionnelle. Mais suivant son succès, le HP ProBook x360 435 G7 fera sûrement une apparition chez les revendeurs grand public. La marque prévoit d’ailleurs des versions Standard de Windows 10 comme des solutions sous licence Pro.

Le HP ProBook x360 435 G7 embarquera des Ryzen 4000 © MiniMachines.net. 2020.

CES 2020 : Acer annonce un Swift 3 SF314-42 sous AMD Ryzen 4000

Par Pierre Lecourt

Prix, finitions, performances… Le nouvel Acer Swift 3 SF314-42 est très séduisant sur le papier. Cet engin de 14″ entièrement assemblé dans un châssis en métal embarquera donc la nouvelle gamme de processeurs AMD Ryzen 4000U. Des puces basées sur l’architecture AMD Zen 2 au TDP de 15 watts tout juste  annoncées.

Acer Swift 3 SF314-42

On peut compter sur Acer pour déployer toute la gamme de puces AMD sur cette nouvelle machine, le Swift 3 SF314-42 pourra grimper jusqu’au Ryzen 7 4700U le huit coeurs et seize threads de la marque. Il proposera jusqu’à 16 Go de mémoire vive DDR4 et 512 Go de stockage SSD PCIe NVme. On pourra compter sur un Wifi6, du Bluetooth 5.0 et des fonctionnalités secondaires comme un lecteur d’empreintes pour la reconnaissance par biométrie de Windows 10 et le réveil à la voix proposé par le système grâce à des microphones embarqués.

Acer Swift 3 SF314-42

L’écran 14″ affichera en FullHD et le châssis en alliage d’aluminium et de magnésium ne laissera la place à des composants plastiques uniquement pour encadrer l’écran dans de fines bordures. Le ratio d’affichage est de 82.73% pour l’écran par rapport au châssis. La connectique est sérieuse avec un port USB Type-C, un USB 3.0 Type-A  et un USB 2.0. Une sortie vidéo HDMI est également présente ainsi qu’un port jack audio 3.5 mm combinant casque et micro. Étonnamment, la marque a fait l’impasse sur un lecteur de cartes. On retrouve également une webcam 720p et une paire d’enceintes stéréo.

Acer Swift 3 SF314-42

L’engin mesurera 32.25 cm de large pour 21.8 cm de profondeur et 15.95 mm d’épaisseur. Il est annoncé comme pesant 1.2 Kg dans son châssis en métal ultra léger. 

Acer Swift 3 SF314-42

Prévu pour le mois de Mars 2020 en Europe, le Swift 3 SF314-42 devrait débuter aux alentours de 599 € dans une version pas encore déterminée pour le moment. Une version “alternative” de la machine est également prévue sous processeur Intel Ice Lake.

CES 2020 : Acer annonce un Swift 3 SF314-42 sous AMD Ryzen 4000 © MiniMachines.net. 2020.

AMD officialise les Ryzen 4000 et annonce leur futur succès

Par Pierre Lecourt

Si les Ryzen font parler d’eux, si AMD a déjà largement redoré son blason de challenger face à Intel, la marque est encore loin derrière en terme de ventes. Les solutions AMD ont beau être, à prix égal, largement plus performantes que les puces Intel dans la plupart des cas, l’inertie du public comme celle des constructeurs ainsi que la capacité de production des deux entités donnent toujours un large avantage à Intel. La donne pourrait changer avec les Ryzen 4000.

Si le marché des puces de bureau a clairement tourné à l’avantage des puces AMD ces derniers trimestres, le monde du portable a toujours été un peu moins prioritaire pour la marque. L’enjeu était de taille et la tâche complexe pour le marketing d’AMD, en poussant en avant d’abord les solutions pour PC de bureau, la marque visait d’abord ceux qui construisent leurs machines pièce par pièce ainsi que les assembleurs classiques. Ceux qui pouvaient vraiment tirer parti de la capacité des puces et qui hésiteraient moins à tester un nouveau processeur. Le grand public ne peut pas vraiment parier sur l’achat d’un portable quand il s’agit d’un investissement conséquent. Séduire les experts a donc été une stratégie d’entrée sur le marché pour les puces Ryzen.

La mayonnaise a rapidement pris et de quelques machines proposées sous AMD Ryzen au début de leur production, on trouve désormais des offres de tous types et en particulier des solutions haut de gamme. Les aficionados du tournevis qui montent leurs PC ont suivi le mouvement et se sont emparés de cette offre. AMD peut désormais compter sur une véritable foule de passionnés et de fans pour mettre sa marque et ses puces en avant. Ce travail mené vers le public a permis à AMD de prendre le temps de travailler son architecture et de l’optimiser au mieux. L’offre a ainsi pu glisser du terrain des PC de bureau vers des solutions plus mobiles et a mené à cette solution présentée aujourd’hui : Ryzen 4000.

La gamme de processeurs AMD Ryzen 4000 est destinée aux portables. Il s’agit de la première gamme de puces compatibles x86 à sortir en 7 nanomètres sur le marché. Le concepteur n’hésite pas à frapper fort avec des promesses alléchantes. AMD indique que cette gamme double ses performances par watt par rapport à la précédente tout en baissant sa consommation de 20%. Le tout en proposant de meilleures performances graphiques. 

2020-01-07 12_45_56-minimachines.net

AMD indique que ses partenaires devraient proposer de nouvelles solutions de ce type dès ce premier trimestre et plus de 100 machines portables différentes mises sur le marché en 2020. Ce chiffre est important et montre clairement que le vent a tourné en faveur d’AMD. La marque va avoir enfin une représentation très grand public pour ses puces Ryzen. 100 systèmes ce sont autant de machines mises en démonstration en magasin, autant de solutions que les commerciaux des grandes marques de PC vont devoir vendre pour tenir leurs objectifs. Ce n’est plus un “à côté” pour les constructeurs de portables, c’est un élément à prendre en compte. Intel pouvait compter sur sa force marketing pour continuer à être plus visible que l’offre d’AMD sur le secteur mobile, avec un déploiement aussi large de solutions concurrentes, cela ne sera simplement plus possible.

AMD Ryzen 4000U : La gamme de puces 15 watts qui va faire de l’ombre à Intel.

La gamme AMD Ryzen 4000U fonctionnant dans un TDP de 15 watts est constituée de 5 puces même si la gamme complète de ces solutions mobiles comprend en réalité 7 processeurs.

  • Ryzen 5 4300U : 4 coeurs et 4 threads de 2.7 à 3.7 GHz associés à un Radeon Vega 5
  • Ryzen 5 4500U : 6 coeurs et 6 threads de 2.3 à 4 GHz associés à un Radeon Vega 6
  • Ryzen 5 4600U : 6 coeurs et 12 threads de 2.1 à 4 GHz associés à un Radeon Vega 6
  • Ryzen 7 4700U : 8 coeurs et 8 threads de 2 à 4.1 GHz associés à un Radeon Vega 7
  • Ryzen 7 4800U : 8 coeurs et 16 threads de 1.8 à 4.2 GHz associés à un Radeon Vega 8

Deux autres puces viennent clairement se positionner face à l’offre Celeron et Pentium d’Intel en reprenant les appellations “Silver” et “Gold” du fondeur. Ces puces estampillées Athlon fonctionnent également dans cette enveloppe thermique de 15 watts et les constructeurs pourront donc imaginer des châssis évoluant facilement de l’entrée de gamme Athlon jusqu’au Ryzen 8. C’est un point important car il va permettre aux fabricants de rentabiliser plus aiséments leurs designs en fabricant un châssis unique pour un public très large. 

  • Athlon Silver 3050U : 2 coeurs et 2 threads de 2.3 à 3.2 GHz associés à un Radeon Vega 2
  • Athon Gold 3150U : 2 coeurs  et 4 threads de 2.4 à 3.3 GHz associés à un Radeon Vega 3

2020-01-07 12_46_37-minimachines.net

2020-01-07 12_47_11-minimachines.net

Cette gamme Ryzen 4000 est donc la troisième génération de puces mobiles de la marque, elle est développée autour de l’architecture Zen 2. AMD indique qu’une puce comme le Ryzen 7 4800U offre de meilleures performances en mono coeur comme en multi coeurs qu’un processeur Intel Core i7-1065G7 de génération Ice Lake pour un prix inférieur. Avec 8 coeurs et 16 threads, on peut s’attendre à d’excellentes performances en multi coeurs également. 

Pour le moment, on a peu d’informations sur les tarifs de cette gamme mais certains constructeurs commencent à dévoiler des engins qui exploiteront les deux options : Intel et AMD. C’est le cas de Lenovo qui prépare un Ideapad identique équipé des deux gammes de puces. Les IdeaPad 14 sont annoncés sous la gamme Ryzen 4000 à partir de 850$ au premier trimestre 2020. Leurs concurrents sous processeurs Intel Ice Lake débuteront à… 1210$.

Cela sans compter l’énorme avantage posé par les solutions Radeon Vega en terme de calcul 3D. Certains pourront s’étonner de la baisse du nombre de coeurs Vega des puces sur les Ryzen 4000 par rapport à la gamme précédente. Le Ryzen 7 4800U n’embarque que 8 coeurs Vega quand le haut de gamme précédent en proposait 11. AMD indique avoir optimisé ses coeurs pour qu’ils délivrent 59% de performances en plus. Le reste est une affaire de chausse pied, il faut faire des choix pour faire entrer tous ces éléments dans une enveloppe de 15 watts de TDP.

Il faudra clairement tester les performances de ces puces sur le terrain avec des machines constructeurs pour y voir tous les avantages réels et les éventuels défauts de la gamme. Les éventuels problèmes de chauffe ou de throttling et les performances globales réelles au quotidien. Mais sur le papier, cette gamme AMD Ryzen 4000 pourrait être un véritable renouveau pour certaines machines. Sur le marché du portable bien sûr mais également sur celui du MiniPC. 

AMD Ryzen 4000H : La gamme 45 watts pour les portables plus costauds

Plus courte, cette gamme ne comprend pour le moment que deux puces dont la promesse est claire. Proposer les performances d’une machine de bureau dans un engin portable. Bon, on ne va pas se mentir, c’est la promesse des deux concepteurs de puces depuis des décennies… On retrouve donc deux puces : 

  • Ryzen 5 4600H : 6 coeurs et 12 threads de 3 à 4 GHz associés à un Radeon 6
  • Ryzen 7 4800H : 8 coeurs et 16 threads de 2.9 à 4.2 GHz associés à un Radeon 7

Avec 8 coeurs et 16 threads dans cette enveloppe de 45 watts, la puce est sur les starting-blocks pour venir se positionner sur de nombreux ordinateurs portables destinés aux joueurs mais également sur des machines de travail. Asus a annoncé un Zephyrus G14, sa gamme gaming la plus fine mais également le porte étendard de son savoir faire en terme de design, équipée d’un Ryzen 7 4800H d’ici le second trimestre cette année.

AMD indique tout simplement que cette puce, la plus performante de sa gamme Ryzen 4000, dépasse l’ensemble des processeurs Intel de même TDP comme le Core i7-9750H mais qu’il est également devant une solution comme le Core i7-9700K et ses… 95 watts de TDP. 

Là encore, il faudra juger sur pièces les annonces d’AMD qui peut très bien choisir ses résultats pour les orienter dans son sens. Une chose est sûre pour le moment, le ratio performances/prix sera encore pour un temps à l’avantage d’AMD. Intel peut réagir en baissant le prix de ses processeurs et ainsi venir contrer Ryzen 4000 sur ce terrain mais si les puces ne se battent pas dans la même cours niveau performances, il se pourrait bien qu’AMD deviennent un véritable obstacle pour le futur d’Intel sur ces segments.

AMD officialise les Ryzen 4000 et annonce leur futur succès © MiniMachines.net. 2020.

Zotac lance sa première gamme de MiniPC sous AMD Ryzen

Par Pierre Lecourt

Les châssis des deux engins ne nous sont pas inconnus, la marque a simplement déployé pour ses nouveaux Zotac Zbox MA621 nano et Zbox CA621 nano les mêmes boîtiers que pour ses gammes sous processeurs Intel par le passé. Ces nouveaux venus sont cependant équipés de solutions signées AMD avec pour les deux modèles un choix unique, un premier pas dans la gamme, le Ryzen 3 2200U.

2020-01-03 12_00_46-minimachines.netLe Zotac ZBox CA621 nano

Un choix qui s’explique par la faible consommation de la puce et son très bon placement tarifaire. Le Ryzen 3 2200U n’est pas la puce la plus performante de la gamme d’AMD mais elle fonctionne dans un TDP restreint de 15 watts semblable à beaucoup de puces Intel. Il est fort possible que ces premières machines soient suivies de nouveaux modèles équipés de puces plus performantes encore.

2020-01-03 11_56_55-minimachines.net

2020-01-03 11_57_13-minimachines.net2020-01-03 11_57_05-minimachines.net

Le Zotac ZBox MA621 nano

Les deux engins ont des équipements assez proches, le Ryzen 3 2200U apporte un circuit graphique Radeon Vega 3 et s’associera ici avec deux slots de mémoire vive DDR4 au format SoDIMM pour un maximum de 32 Go sur deux canaux. Le stockage se fera en SATA 3.0 au travers de deux entités distinctes : Un port M.2 2242 d’une part et une baie d’extension 2.5″ classique d’autre part.

2020-01-03 12_00_38-minimachines.netLe Zotac ZBox CA621 nano

La connectique comprend dans les deux cas les mêmes options : une sortie HDMI 2.0, un DisplayPort, deux ports réseau Ethernet Gigabit, quatre ports USB 3.0, un lecteur de cartes SDXC et un jack audio combo 3.5 mm. Un module Wifi5 et du Bluetooth 4.2 seront disponibles dans les deux cas.

Pourquoi sortir deux engins alors ? Parce que les châssis sont sensiblement différents entre les deux versions. Le Zotac ZBox MA621 nano est le plus compact possible, dans la lignée des NUC d’Intel. Le Zotac ZBox CA621 nano est un peu plus large, plus profond et plus épais. Assez pour embarquée un dissipateur suffisant pour gérer passivement la chaleur émise par la puce Ryzen 3 2200U embarquée. L’engin est donc dénué de ventilation interne et prévu pur fonctionner sans un bruit. Un détail qui, associé à un processeur aux bonnes performances graphiques en vidéo, a évidemment beaucoup d’intérêt. Le ZBox CA621 nano peut s’avérer être un excellent MiniPC de salon.

Source : Liliputing

Zotac lance sa première gamme de MiniPC sous AMD Ryzen © MiniMachines.net. 2019

OVNI : La “console” AMD A9-9820 à 299$ de South Holdings

Par Pierre Lecourt

L’engin de South Holdings ressemble fort à un MiniPC classique, ce qu’il est d’ailleurs sans aucun doute. A en croire la connectique proposée et les composants, le mystère n’est pas vraiment très épais.

La “console” B1000 de South Holdings embarque un processeur très intéressant. Il s’agit d’un AMD A9-9820, une solution dont on a vu des traces dans divers benchmarks mais pas encore officialisé par AMD. Le A9-9820 est un APU qui semble être architecturé sur huit coeurs fonctionnant de 2.3 à 2.95 GHz. La puce serait dépourvue de SMT ou  Simultaneous Multi-Threading.

2020-01-02 19_39_55-minimachines.net

Une solution nouvelle qui devrait embarquer  un circuit graphique AMD Radeon RX 350 et dont on ne sait pas encore grand chose si ce n’est qu’elle visera sans doute des solutions plus entrée de gamme que les Ryzen. 

2020-01-02 19_21_23-minimachines.net

La machine pourra accompagner cet AMD A9-9820 de 16 Go de mémoire vive grâce à deux slots. Il pourra également accueillir un SSD au format M.2.

2020-01-02 19_30_28-minimachines.net

On retrouve également une connectique de PC très traditionnelle avec par exemple des ports PS/2 séparés pour le clavier et la souris. Un détail qu’on ne croise plus guère sur les minimachines modernes et qui trahit vraiment les origines PC de l’engin. Un port DVI est également présent en plus de six ports USB Type-A dont deux en USB 3.0. Un Ethernet Gigabit est bien entendu de la partie ainsi que des ports jacks audio séparés pour une sortie casque, une sortie ligne et une entrée micro. Pas de HDMI ? Probablement pour éviter des royalties. Mais pas non plus d’USB Type-C, de lecteur de cartes ou même d’indication de la présence d’une bête  connexitque Wifi / Bluetooth…

La présence d’un Windows 10 finit de tuer le mythe d’une “Gaming box” ou d’une “console”. Il s’agit bien d’un bon vieux PC embarqué dans un boitier aux accents de type XBoxien par South Holdings. Annoncée à 299$ – on ne sait pas si ce sera le prix public ou le prix d’achat par une marque en gros – la solution semble déjà quelque peu dépassée. Est-ce qu’elle offrira les mêmes performances qu’un engin comme le Ipason F-Migrate sous AMD Ryzen 3 2200GE proposé aujourd’hui entre 330 et 340€ ? Difficile à dire en l’état. Ce prix de 299$ est difficile à prendre en compte puisque l’engin n’est pas ici livré avec un montant de mémoire vive et un stockage fixe. Seule certitude, l’engin fait un certain grand écart entre une connectique quelque peu datée et un processeur AMD A9-9820 qui n’est pas encore sorti.

OVNI : La “console” AMD A9-9820 à 299$ de South Holdings © MiniMachines.net. 2019

Motile 14″ : Un portable 14″ sous Ryzen 5 3500U à 299$

Par Pierre Lecourt

C’est WallMart qui distribue le Motile 14, elle n’est donc pas prévue pour la France. Wallmart c’est une enseigne de grande distribution monstrueuse, une version adaptée au gigantisme américain d’une enseigne comme Carrefour pour vous donner une idée. Wallmart, c’est 2.2 millions d’employés, 14.4 milliards de dollars de résultat pour 2017. Avec plus de 3500 magasins dans le monde ce ne sont pas vraiment de petits joueurs.

Cette structure énorme est un vrai moteur commercial. Il faut bien comprendre qu’être distribué par l’enseigne c’est pénétrer d’un coup tout le marché US et bénéficier d’une énorme exposition. Si chaque magasin de l’enseigne aux US vend ne serait-ce que 10 pièces de ce produit, vous vous assurez un chiffre d’affaire très confortable. Cela permet à Wallmart de faire des “coups” intéressants. Un peu plus intéressants qu’une promo sur de mauvais chocolats de Noël en boite par exemple.

2019-12-24 14_14_34-minimachines.net

C’est le cas de ce Motile 14. Un ultraportable noname que l’enseigne a du négocier avec un constructeur pour proposer un prix très intéressant pour les fêtes. Le Motile 14, c’est un 14″ FullHD IPS propulsé par un processeur AMD Ryzen 5 3500U quadruple coeurs proposant huit threads cadencé de 2.1 à 3.7 GHz avec 4 Mo de cache et un TDP de 15 watts. Il propose un circuit graphique AMD Radeon Vega 8. Une solution capable de piloter de nombreux programmes pour tous les usages : web, bureautique, création 2D et 3D, multimédia et même un du jeu 3D. 

2019-12-24 13_15_30-minimachines.net

Ce 14″ est bien équipé sur le papier avec 8 Go de mémoire vive DDR4 et un stockage SSD de 256 Go sur slot M.2. Un ensemble plutôt efficace qui a été commercialisé pendant quelques jours à 299$ seulement avant de repasser à 329$. Attention, ce tarif est hors taxes, il faut une trentaine de dollars de taxes sur place pour un montant global de 329$ au moment de la promo ou 359$ aujourd’hui. Soit respectivement 299 ou 325 euros.

2019-12-24 13_14_41-minimachines.net

Pas mal pour un engin de ce calibre avec un écran 14″ 1920 x 1080 aux bordures fines, une webcam 720p avec capteur infrarouge pour de la reconnaissance faciale sous Windows Hello, un système audio jack compatible THX, un clavier chiclet rétro éclairé et une connectique très complète : le Motile 14 propose en effet sur le côté gauche un port antivol Kensington Lock, un port Ethernet Gigabit, une prise USB 3.0 et une autre en USB 2.0 ainsi qu’un jack audio combinant casque et micro au format 3.5 mm classique.

2019-12-24 13_14_50-minimachines.net

A droite, on découvre un port USB Type-C, un second port USB 3.0, un HDMI plein format et un jack d’alimentation.

2019-12-24 13_15_24-minimachines.net 

La ventilation est conçue pour chasser l’air chaud vers l’arrière de la machine.

2019-12-24 13_15_12-minimachines.net

Le châssis est également ouvert sur le dessous ou une grille d’aération est présente pour alimenter en air frais le système de ventilation.

2019-12-24 13_15_44-minimachines.net

A l’intérieur du châssis de belles surprises et une déconvenue. Parmi les bonnes nouvelles on retrouve un SSD monté sur slot M.2 et un slot M.2 libre pour ajouter un second stockage. Il est visible à l’emplacement de la nappe blanche sur la droite. Un port M.2 supplémentaire embarque la solution Wifi5 et Bluetooth 4.2 de la machine. Le ventilateur sur la gauche vient se placer sous la grille d’aération pour aspirer de l’air frais qui sera propulsé vers des ailettes qui refroidiront le système de caloduc qui coiffe le processeur au centre. L’ensemble permet de transporter la chaleur et de dissiper l’ensemble. Le résultat est moyennement efficace avec des hausses de températures élevées que le système a du mal a encaisser et cela malgré des usages classiques comme la simple lecture de vidéo.

Sur les côtés, les hauts parleurs occupent une place importante, il s’agit de modules de drivers classiques avec un ensemble permettant de restituer à la fois les basses via le “caisson” en plastique, les médiums et les aigus. Attention toutefois, ces petites enceintes ne sont pas compatibles THX, seule la prise audio jack l’est… La batterie est montée sur un connecteur amovible ce qui assurera son évolutivité future.

2019-12-24 13_15_52-minimachines.net

La grosse déconvenue vient du fait que la marque ne propose pas de mémoire vive  double canal mais une simple et unique barrette. Si la machine pourra évoluer vers 16 Go de DDR4 facilement, elle ne profitera pas de mémoire sur deux canaux et limitera ainsi le potentiel du processeur AMD embarqué. Une économie de bout de chandelle, je suppose que beaucoup auraient préféré avoir deux supports de mémoire plutôt qu’un second port M.2 de stockage. Une solution intermédiaire composée d’une partie de la mémoire soudée à la carte mère et un slot de libre aurait également été préférable.

Les performances de la machine sont très intéressantes. Plusieurs tests ont été menés par ETA Prime sur sa chaîne Youtube d’où ces images sont tirées, et les résultats sont excellents pour un engin de ce gabarit et surtout à ce tarif.

2019-12-24 13_36_31-minimachines.net

On sent nettement l’impact du choix d’une mémoire sur  un seul canal mais malgré tout les performances globales de ce type d’engin en calcul comme en jeu ou en multimédia sont très correctes. 

Pourquoi vous parler de ce Motile 14 ? La France n’est pas concernée par sa distribution mais l’engin pourrait parfaitement débarquer chez nous. Motile n’est pas un constructeur à proprement parler, c’est une marque inventée par Wallmart pour proposer de produits de tous type. L’enseigne a donc trouvé un fabricant proposant un ordinateur portable et a négocié un prix serré pour le distribuer. 

Ce Motile 14 pourrait donc être distribué par d’autres enseignes et surtout évoluer dans le futur pour devenir un engin plus abouti encore tout en gardant un prix très bas. Avec quelques aménagements, ce type de machine pourrait clairement être un succès en France comme ailleurs. Ce qui m’intéresse le plus avec ce portable, c’est de voir à quel point l’avis du public a changé sur ce type de machines. L’accueil du Motile 14 est excellent outre Atlantique et de nombreux acheteurs sont ravis de cet engin qui correspond parfaitement à leurs attentes. 

Sur ce type de portables entrée de gamme la recherche d’une marque spécifique n’est plus aussi importante qu’il y a encore quelques années. Le descriptif technique et le bouche à oreille sont désormais très efficaces au delà des campagnes de pub des grandes marques. Avec ce Motile 14 proposé au prix du premier netbook Asus EeePC, Walmart ne prenait pas de grand risques. La marque a fait mouche et ouvre donc la voie à d’autres qui pourraient s’engouffrer dans cette brèche. A quand un équivalent – plus abouti encore, soyons fou – de ce 14″ en France ?

Source : ETA Prime sur Youtube

Motile 14″ : Un portable 14″ sous Ryzen 5 3500U à 299$ © MiniMachines.net. 2019

EEPD annonce des “NUC” sous AMD Ryzen Embedded

Par Pierre Lecourt

La marque EEPD se plonge dans le moule du format NUC mais change donc la règle du jeu avec non pas une puce Intel mais bien des solutions signées AMD. Les cartes mères comme les MiniPC emploient des puces Ryzen Embedded R1000 et V1000 sous les noms de SBC Profive NUCR  et NUCv.

2019-12-18 13_35_38-minimachines.net

La carte EEPD SBC Profive NUCR embarquera des solutions AMD R1000 avec les R1606G et R1505G, toutes deux proposant un circuit Radeon Vega 3. Avec deux slots de mémoire vive DDR4, elle pourra gérer jusqu’à 32 Go de ram et proposera deux solutions de stockage : Un SATA classique directement branché sur la carte mère et un port M.2 pouvant gérer aussi bien un SSD au format SATA que NVMe.

La carte proposera deux ports Ethernet Gigabit, trois ports USB 3.1 Gen1, un des ports RS-232, deux sorties Mini-DisplayPort++, un port jack audio combinant casque et micro, un lecteur de cartes MicroSDXC et deux autres ports M.2 pour des cartes d’extensions Wifi.

La carte mesure 10.16  cm de côté et fonctionnera sous Windows comme Linux.

2019-12-18 13_35_49-minimachines.net

La EEPD Profive NUCV emploie de son côté les puces AMD Ryzen V1202B, V1605B, V1756B et V1807B. Des processeurs plus costauds avec un TDP également plus élevé puisqu’il atteint 35 watts. Les circuits graphiques vont également en s’améliorant avec des solutions Radeon Vega 3, Vega 8 et jusqu’au Vega 11. La mémoire reste logiquement “limitée” à 32 Go de DDR4. Difficile de placer plus de slots SoDIMM sur une carte de mêmes dimensions. On garde un panel de connecteurs et de ports quasi identique mais avec quelques subtilités comme la présence en plus d’une sortie vidéo LVDS ou un port USB 2.0 supplémentaire en plus des 3 USB 3.1 Gen1.

2019-12-18 13_34_09-minimachines.net

Est-ce que Intel va faire les gros yeux à EEPD à ces annonces ? Probablement pas. Les produits sont avant tout destinés au marché pro et leur distribution devrait rester confidentielle. Les versions BoxPC-NUCR se révèlent des MiniPC complets mais leur destination très professionnelle ne fait aucun doute.

EEPD annonce des “NUC” sous AMD Ryzen Embedded © MiniMachines.net. 2019

Maxtang VHFP30 : un MiniPC passif sous Ryzen 5 2500U

Par Pierre Lecourt

Le Maxtang VHFP30 est un engin au design très sobre, tout entier tourné vers la dissipation de son processeur intégré qui affiche un TDP de 15 watts. On retrouve donc un châssis en métal anodisé noir, parcouru d’ailettes de dissipation afin de maximiser l’échange thermique entre le métal et l’air ambiant.

2019-12-02 17_27_05-minimachines.net

L’engin est pour autant accessible puisqu’il peut s’acquérir aussi bien en barebone sans mémoire ni stockage à partir de 314.17€ ou en version pré-équipées de 8 Go de DDR4 et de 128 à 512 Go de SSD au format M.2 2250 PCIe NVMe. Un emplacement 2.5″ est également disponible pour ajouter au besoin un second SSD SATA 3.0 ou un disque mécanique. 

Le Ryzen 5 2500U offre évidemment des performances intéressantes avec ses 4 coeurs et ses 8 threads sur des fréquences de base de 2 GHz et 3.5 Ghz en Boost. Il embarque surtout un circuit graphique AMD Radeon Vega 8 avec 8 coeurs cadencés à 1.1 GHz.

2019-12-02 17_25_45-minimachines.net

La connectique du Maxtang VHFP30 est complète avec, sur la partie arrière, 4 ports USB 3.0, un DisplayPort et un port HDMI 2.0 pour des affichages UltraHD, deux ports Ethernet Gigabit, deux prises d’antennes amovibles pour piloter la solution Wifi5 intégrée ainsi qu’un module Bluetooth 4.0. On retrouve également un port Kensington lock pour assurer la sécurité du boitier.

2019-12-02 17_27_51-minimachines.net

Sur le côté droit, on retrouve deux ports USB 3.0, un lecteur de cartes MicroSDXC, deux jacks audio 3.5 mm pour casque et miro et un port USB Type-C. A gauche enfin, un port Série RS-232 est également présent. 

2019-12-02 17_14_03-minimachines.net

Difficile de cerner ce produit, la construction a l’air très propre, les photos sont soignées et les descriptions presque parfaites pour leurs produits. Pour autant, la page web de Maxtang VHFP30 sur AliExpress n’a que quelques semaines avec une création au 10 Septembre dernier. Avec aucun retour sur les précédentes commandes pour le moment, il est difficile d’avoir la certitude que ces engins aient un bon suivi ou de bonnes finitions. Je vais tenter de rentrer en contact avec le vendeur pour avoir plus d’informations.

A noter que ce Maxtang VHFP30 existe également sous le nom VHKL-30 avec un processeur Intel Core i5-7200U à partir de 478.05€ en version barebone dans un boitier absolument identique. 

A suivre.

Source : FanlessTech

Maxtang VHFP30 : un MiniPC passif sous Ryzen 5 2500U © MiniMachines.net. 2019

Intel toujours incapable de livrer correctement ses processeurs

Par Pierre Lecourt

Une demande toujours aussi forte, des soucis de production et un stock sur le fil pour répondre aux besoins de ses partenaires, la situation, ne s’arrange guère pour Intel qui reste toujours en retard malgré ses nombreux efforts en investissements et l’augmentation de sa production.

Intel continue de marteler son investissement, au propre comme au figuré, dans ses usines et lignes de productions pour augmenter la cadence de fabrication de ses puces en 14 nanomètres comme en 10 nanomètres. Un discours déjà entendu l’année dernière mais qui semble ne pas donner les fruits escomptés. Ce sont des investissements longs et les usines d’Intel demandent évidemment un temps et une attention particuliers. La marque espérait néanmoins résoudre le problème à la Mi 2019. Calendrier semble s’être décalé… d’une année.

2019-11-25 14_27_38-minimachines.net

Intel annonce donc une évolution significative de sa capacité de production mais sans chiffres précis. La marque indique que celle-ci aurait évolué avec une croissance à deux chiffres depuis le début de l’année. Plusieurs milliers de nouveaux salariés ont été embauchés, des sommes considérables ont été injectées dans certaines unités de production. Cette lettre, signée par Michelle Johnston Holthaus qui gère à la fois le marketing et les ventes chez Intel, ne donne malheureusement pas beaucoup plus de détails sur l’ensemble des aménagements de production et les puces concernées.

L’offre grand public continue d’être très difficilement alimentée. Intel continue de privilégier ses puces les plus rentables, ce qui est somme toute logique, en mettant l’accent sur les circuits Xeon. La croissance sur ce secteur se porte bien, les puces sont vendues très cher et les marges confortables… Et surtout, les machines sont conçues pour durer longtemps. Rater l’équipement d’une salle serveur en processeurs est une mauvaise nouvelle, les opportunités sont plus rares que celles du grand public. L’impact est encore plus fort sur les processeurs les plus entrée de gamme  qui sont fort peu disponibles.

2019-11-25 14_29_36-minimachines.net

Le complexe Intel d’Hillsboro en Oregon a embauche plus de 1700 salariés en 2019

Cela explique sans doute en partie pourquoi la livraison de puces reste problématique sur le secteur grand public. Mais lorsqu’en 2018 Intel avait l’excuse de sa transition de finesse de gravure, cette évolution vers le 10 nanomètres est plus difficile à accepter aujourd’hui. D’abord parce que le terme transition évoque un début et une fin et qu’une année pour y parvenir semble suffisant. Ensuite parce que… on n’a pas vraiment vu beaucoup la couleur des puces 10 nanomètres non plus sur le marché. Les livraisons de puces 14 nanomètres posent toujours problème et si la marque a multiplié les évolutions de sa gamme 14 nm, elle n’a pas vraiment su effectuer une évolution très large vers le 10 nanomètres. Pire, la situation ne devrait pas vraiment évoluer avant la moitié de l’année prochaine.

Intel met en avant une demande de plus en plus forte qui contrecarrerait les efforts menés en production et qui met à mal ses anticipations pour cette fin d’année. Si tout ce qui est produit est immédiatement absorbé par le marché… autant produire les processeurs les plus rentables. 

Reste qu’il est plus que temps pour Intel de réagir plus fortement car son image s’érode de semaine en semaine, de nombreux acheteurs louchent sur les processeurs AMD. Mais, pire encore pour Intel, ce sont également les constructeurs qui se tournent vers le concurrent historique de la marque faute de n’avoir pas de réponses à leurs attentes chez Intel.

2019-11-25 14_31_49-minimachines.net

Les puces AMD Ryzen de seconde et troisième génération font mouche avec des performances convaincantes, des prix agressifs et un vrai sentiment d’évolution technique. La marque met sur le marché des solutions convenant à un très large public en terme de performances comme en prix. Reste pour Intel le marché mobile qui n’a pas vraiment de concurrence du côté d’AMD en très basse consommation ainsi que le marché serveur sur lequel il reste très présent. 

Cela n’empêche qu’Intel propose un boulevard à AMD pour l’offre grand public : Des stocks tendus, des produits qui semblent piétiner technologiquement et des prix qui n’arrêtent pas de rebooter à chaque évolution, aussi minimaliste soit-elle. 

Intel a beau être rassurant avec cette seconde lettre sur ce thème, la méthode Coué employée ne permet pas vraiment de rassurer les clients. Si la marque assure travailler à l’amélioration de ses livraisons et à la création de solutions toujours plus performantes, le public risque tout de même de basculer son budget ailleurs un jour ou l’autre.

Intel a dépensé des fortunes en marketing pendant des années pour associer son nom avec la conception même d’un ordinateur. Mais aujourd’hui sur le terrain l’automatisme du PC = Intel semble avoir fait la place à une position plus pragmatique et moins technique. Les utilisateurs veulent surtout une machine qui marche, performante et… tout de suite.

Intel toujours incapable de livrer correctement ses processeurs © MiniMachines.net. 2019

Sequoia, un MiniPC sous Ryzen par Simply NUC

Par Pierre Lecourt

Simply NUC est un revendeur de MiniPC qui distribue aux US et en Angleterre. Aucun rapport avec Intel même si la marque NUC en elle même, Next Unit of Computing, est une marque appartenant à Intel. Le fait que ce distributeur distribue avant tout des machines d’Intel ne semblait pas poser de problèmes au fondeur. Cela pourrait changer.

2019-11-19 11_14_33-minimachines.net

Le dernier né de la marque est un MiniPC baptisé Sequoia, une solution qui reprend l’univers graphique du site très inspiré de celui d’Intel mais qui propose un processeur AMD Ryzen V1605B ou Ryzen V1807B. 

Beaucoup de points communs sur ces solutions qui sont orientées vers un usage professionnel : Industrie, affichage, kiosque et autres distributeurs même si on peut imaginer une utilisation classique de ce PC chez un particulier. Le seul souci sera peut être son rapport tarif / performance qui ne sera pas forcément à leur avantage.

La version Sequoia V6 sous AMD Ryzen V1605B  avec chipset graphique Radeon Vega 8 accompagné de 4 Go de DDR4 et de 128 Go de stockage sans système d’exploitation débute à 689$. Le Sequoia V8 sous AMD Ryzen V1807B et Radeon Vega 11 et toujours avec 4 Go de DDR4 et 128 Go de SSD mSATA sans OS démarre à 849$.

Des tarifs qui s’expliquent par des choix externes selon Simply NUC. Le fait que les Sequoia soient intégrés dans des châssis résistants et performants, capable de supporter un large éventail de températures allant jusqu’à 60°C ou une humidité de 95%. Une alimentation de 8 à 32 volts ou le fait qu’ils soient assemblés en Allemagne… Des points clés pour une utilisation industrielle mais qui auront peu d’intérêt pour un particulier. La marque annonce également un long listing de certifications indispensables pour certains professionnels, certifications qui ont évidemment un coût. Enfin, le distributeur assurera la mise à disposition de pièces détachées et d’un suivi de sa machine pendant 7 ans après sa mise en circulation sur le marché.

On comprend mieux le pourquoi de cette appellation Sequoia, cet arbre majestueux immense qui vit très longtemps, profondément enraciné dans le paysage. Une jolie métaphore pour des minimachines qui se veulent durables.

2019-11-19 11_14_25-minimachines.net

On retrouve beaucoup de points communs sur les deux versions du Sequoia évidemment. Leur châssis mesurent 11.64 cm de large pour 11.92 cm de profondeur et 4.65 cm d’épaisseur et ils pèsent 700 grammes. La connectique est très complète avec en façade un port USB 3.1 Type-A, deux ports d’antenne Wifi et divers emplacements configurables pour des extensions. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également présent.

2019-11-19 11_14_16-minimachines.net

Sur la face arrière, deux sorties USB 3.1 Type-A, deux ports Ethernet Gigabit, deux ports Série RS, le bouton de démarrage, les divers entrées d’alimentation et deux sorties vidéo au format Mini DisplayPort. On note beaucoup d’éléments inhabituels sur la connectique. Il s’agit de solutions industrielles avec des fonctions d’accrochage renforcées pour éviter que les câbles se défassent lors de maintenance par exemple. C’est le cas pour l’alimentation ou les sorties vidéos.

Les engins proposent également des solutions Wifi5 intégrées et peuvent accueillir jusqu’à 32 Go de DDR4 sur 2 slots ainsi que plusieurs équipements internes. Un emplacement M.2 2242 pour du PCIe NVMe ou du mSATA est disponible. Un second emplacement M.2 2242 pourra servir à un stockage secondaire ou à une carte modem 4G.

Pour plus d’informations, vous pouvez aller faire un tour sur la page de Simply NUC

 

 

Sequoia, un MiniPC sous Ryzen par Simply NUC © MiniMachines.net. 2019

Pourquoi Adidas et AMD rejoignent le Blender Development Fund

Par Shadows

Coup sur coup, deux grands groupes viennent d’annoncer leur participation au Blender Development Fund, le fonds de soutien qui permet de poursuivre et accélérer le développement de Blender.

Adidas : 12 000€ par an

Du côté d’Adidas, l’équipe Blender explique que son logiciel a déjà été utilisé par la marque sportive en tant qu’outil de visualisation. Adidas devient ici un sponsor « corporate silver », ce qui correspond à 12 000€ versés chaque année.

AMD : au moins 120 000€ par an

L’éternel rival de NVIDIA, lui, a choisi de soutenir Blender à la même hauteur que son concurrent. En tant que soutien « corporate patron », AMD versera au minimum 120 000€ par an.

La stratégie d’AMD n’est évidemment pas celle d’un simple utilisateur, contrairement à Adidas. L’équipe Blender précise explicitement que les fonds serviront au « développement général, à la migration Vulkan et à faire en sorte que les technologies AMD restent bien supportées pour [les utilisateurs Blender] ».

On le sait, AMD avait déjà apporté son soutien à Blender par le passé. Le groupe a tout intérêt à soutenir le logiciel : les personnes utilisant Blender, qu’elles soient professionnelles ou non, vont fatalement acheter des cartes graphiques et processeurs dans les années à venir. On peut aussi voir ce soutien comme une campagne de communication plus large, qui touchera aussi les personnes n’utilisant pas Blender (par exemple au sein du lectorat 3DVF) mais liées au secteur 3D ou à l’open source.

Quel montant total pour Blender ?

Avec les annonces de ces dernières semaines, le Blender Development Fund s’élève désormais à 94 432€ par mois. Un montant qui s’analyse de deux manières.

D’une part, l’écrasante majorité de cette somme provient d’entreprises : on pourra y voir le signe de la réussite opérée par Blender ces dernières années, avec une pénétration grandissante du marché des studios et entreprises. Il ne faut cependant pas survendre cette victoire : les entreprises soutenant le fonds ne sont que 34, ce qui est finalement assez peu.
A titre de comparaison, environ 3300 personnes participent au fond.

D’autre part, le montant dégagé correspond presque au « but final » annoncé par l’équipe Blender : pouvoir disposer d’une équipe de 20 développeurs à plein temps. Une force de frappe impressionnante quand on se souvient que la « Code Quest », phase de développement visant à faire aboutir la version 2.8, s’appuyait sur 10 personnes seulement.

Avec la réussite de ce fonds de développement, Blender dispose donc des moyens de ses ambitions. La concurrence va donc devoir réagir en conséquence.

L’article Pourquoi Adidas et AMD rejoignent le Blender Development Fund est apparu en premier sur 3DVF.

Pourquoi Adidas et AMD rejoignent le Blender Development Fund

Par Shadows

Coup sur coup, deux grands groupes viennent d’annoncer leur participation au Blender Development Fund, le fonds de soutien qui permet de poursuivre et accélérer le développement de Blender.

Adidas : 12 000€ par an

Du côté d’Adidas, l’équipe Blender explique que son logiciel a déjà été utilisé par la marque sportive en tant qu’outil de visualisation. Adidas devient ici un sponsor « corporate silver », ce qui correspond à 12 000€ versés chaque année.

AMD : au moins 120 000€ par an

L’éternel rival de NVIDIA, lui, a choisi de soutenir Blender à la même hauteur que son concurrent. En tant que soutien « corporate patron », AMD versera au minimum 120 000€ par an.

La stratégie d’AMD n’est évidemment pas celle d’un simple utilisateur, contrairement à Adidas. L’équipe Blender précise explicitement que les fonds serviront au « développement général, à la migration Vulkan et à faire en sorte que les technologies AMD restent bien supportées pour [les utilisateurs Blender] ».

On le sait, AMD avait déjà apporté son soutien à Blender par le passé. Le groupe a tout intérêt à soutenir le logiciel : les personnes utilisant Blender, qu’elles soient professionnelles ou non, vont fatalement acheter des cartes graphiques et processeurs dans les années à venir. On peut aussi voir ce soutien comme une campagne de communication plus large, qui touchera aussi les personnes n’utilisant pas Blender (par exemple au sein du lectorat 3DVF) mais liées au secteur 3D ou à l’open source.

Quel montant total pour Blender ?

Avec les annonces de ces dernières semaines, le Blender Development Fund s’élève désormais à 94 32€ par mois. Un montant qui s’analyse de deux manières.

D’une part, l’écrasante majorité de cette somme provient d’entreprises : on pourra y voir le signe de la réussite opérée par Blender ces dernières années, avec une pénétration grandissante du marché des studios et entreprises. Il ne faut cependant pas survendre cette victoire : les entreprises soutenant le fonds ne sont que 34, ce qui est finalement assez peu.
A titre de comparaison, environ 3300 personnes participent au fond.

D’autre part, le montant dégagé correspond presque au « but final » annoncé par l’équipe Blender : pouvoir disposer d’une équipe de 20 développeurs à plein temps. Une force de frappe impressionnante quand on se souvient que la « Code Quest », phase de développement visant à faire aboutir la version 2.8, s’appuyait sur 10 personnes seulement.

Avec la réussite de ce fonds de développement, Blender dispose donc des moyens de ses ambitions. La concurrence va donc devoir réagir en conséquence.

L’article Pourquoi Adidas et AMD rejoignent le Blender Development Fund est apparu en premier sur 3DVF.

⠀
#repost @dawprohackintosh⠀
• • •⠀
Abbiamo scoperto cose che...



⠀
#repost @dawprohackintosh⠀
• • •⠀
Abbiamo scoperto cose che nemmeno la stessa AMD dichiarava fosse possibile!

1 Scheda AMD Radeon WX 9100: 4 monitor 4k @ 60Hz + 1 full HD @ 60Hz

Per un totale di 16 out 1080p @ 60Hz

Da DUBAI è tutto, a voi la linea!

Info: http://www.emanuelefoti.com/

La Workstation utilizzata (1 sola GPU) è la seguente: https://www.facebook.com/177356295645233/posts/1967208989993279/

#extreme #videomapping #DUBAI #AMD #RadeonPro #Intel #i9 #millumin #hackintosh
https://www.instagram.com/p/BtRC_Oxnj4c/?utm_source=ig_tumblr_share&igshid=jjq3da9t5q0

❌