Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Les lecteurs sont sympas : un Flight Control System de chez Thrustmaster

Par Pierre Dandumont

Il y a quelques mois, Michel m’a proposé un petit cadeau : un Thrustmaster Flight Control System en ADB. Je l’ai donc reçu (merci) et essayé. Et c’est plutôt sympathique.

En fait, j’ai même reçu un Flight Control System (FCS) mais aussi un WCS (Weapons Control System). La connexion est assez classique : le joystick se connecte en ADB, avec une prise en Y (il est donc possibles de chaîner un clavier et une souris) et le WCS se connecte sur le joystick avec un connecteur DA-15.

Le kit


Une prise DA-15 pour la manette de gaz


L’ADB en Y

Le joystick propose les axes classiques, quatre boutons et un hat switch (je ne connais pas le nom en français). Le WCS possède une manette de gaz et pas mal d’autres boutons. C’est plutôt complet, bien construit, ça semble solide (et vu l’âge, ça l’est).

Le stick


Le WCS


Sa prise


Le hat

La partie logicielle est intéressante. D’abord, j’ai cherché pendant un moment les pilotes (ThrustWare 2.0) pour finalement les trouver… chez ThrustMaster. Directement sur le FTP de la marque. Ce n’est pas référencé, mais ça fonctionne. Attention, les pilotes en question imposent de désactiver Apple Guide dans les extensions. J’ai testé sous Mac OS 9 et tout fonctionne.

Ensuite, il y a un support direct dans les GameSprockets. C’est une série d’API Apple qu’on peut comparer vaguement à DirectX à l’époque, avec des commandes standardisées pour les périphériques, la vidéo, etc. Et le FCS (ainsi que le WCS) est dans la liste.

Enfin, le joystick ne fonctionne pas comme une souris ou un clavier en ADB. Il utilise un protocole spécifique qui nécessite des pilotes. Ça ne pose pas de soucis sous Mac OS 9 (et avant) mais sous Mac OS X avec un adaptateur ADB, c’est évidemment un problème. Il existe deux solutions dont je reparlerais : un pilote pour les vieux Mac OS X et un second, open source, pour des versions un peu plus récentes. Je vais tenter de le compiler en 64 bits pour les Mac modernes, mais il demande une version de Xcode un peu ancienne, donc ça prend du temps de mettre tout en place.

J’ai testé avec quelques jeux, et ça marche plutôt bien. Tomb Raider ou Nanosaur reconnaissent directement le FCS comme un joystick, et on peut régler (très) facilement la liaison entre les fonctions et les boutons. C’est un plaisir sur ce point, surtout quand on vient de joystick moins complets.

L’interface du pilote


Dans Nanosaur


Tomb Raider voit directement le joystick (les erreurs viennent de la capture)


On peut assigner facilement des fonctions aux boutons (les erreurs viennent de la capture)

C’est donc un excellent joystick pour les machines sous Mac OS, au moins si vous avez de l’ADB. Merci Michel !

Un pavé numérique avec trackball pour Mac… et inutilisable sur un Mac moderne

Par Pierre Dandumont

Dans ma longue liste des trucs en ADB, j’ai un périphérique qui semble intéressant : un pavé numérique avec un trackball intégré. Mais comme le trackball testé l’année dernière, c’est inutilisable sur un Mac moderne.

Commençons par le trackball, donc. Il est physiquement identique au modèle dont je parle plus haut, avec une bille bleue et deux boutons. Et surtout, il a le même problème : le bouton de droite est le classique « clic gauche forcé » (une pression active le clic gauche et le garde enfoncé) et le clic gauche… envoie deux clics. Avec mon adaptateur ADB vers USB, il détecte un clic gauche et un clic droit enfoncé. Pas très pratique, et même inutilisable sur un Mac moderne (et sûrement sur une station NeXT). Ça ne devait pas poser de soucis à l’époque parce que Mac OS ne gérait pas le clic droit avant la version 10.

Le pavé numérique, lui, est mécanique. Il propose les touches classiques (chiffres, Enter, +, -, etc.) avec en plus une touche tabulation. Une touche shift en bas du pavé fait office de touche Fn : elle active une second fonction. Ne vous fiez pas aux inscriptions undo, cut ou paste, le pavé envoie juste des commandes F1, F2, etc.

On voit bien les touches pressées

Sur un Mac portable des années 90, ça pouvait être pas mal : certains préféraient le trackball au trackpad, le pavé numérique simplifiait évidemment la frappe des chiffres, et la prise ADB dispose d’un connecteur femelle pour chaîner l’accessoire avec un autre périphérique. C’est une solution courante, que certains préfèrent à un câble amovible et des prises sur le périphérique lui-même.

La double prise

C’est dommage que la partie trackball ne soit pas utilisable sur les appareils modernes, malheureusement.

Une souris ADB… en bois

Par Pierre Dandumont

Quand je vois une souris ou un périphérique ADB, je ne résiste pas toujours. Et la Sanwa Supply MA-408MAC m’a tapé dans l’oeil : cette souris ADB est en bois.

Assez massive, elle tient bien en main. Le bois semble de bonne qualité, et c’est plutôt joli. La souris propose une prise ADB, et deux boutons. Il ne faut évidemment pas s’emballer : comme dans pas mal de souris de ce type, il ne s’agit pas d’un vrai second bouton. Le bouton de droite n’est en effet qu’un pis-aller : son activation bloque le clic comme si le bouton de gauche était enfoncé. Une seconde pression le libère. C’est assez courant dans les souris ADB et pratique pour du glisser/déposer, mais c’est tout. Pour le reste, la souris est un peu lente sur un ordinateur moderne, la faute à une sensibilité généralement faible dans les systèmes avec une boule. Ce n’est pas horrible de lenteur comme certains modèles, (elle est a priori « 400 dpi ») mais ça reste compliqué si vous avez un écran en haute définition : c’est plutôt pensé pour du 640 x 480 ou du 800 x 600 que pour du 2 560 x 1 440.




Le cache est en plastique…


La boîte

Presteigne Goes for Gold

Par Manor Marketing

Crawley, West Sussex, 06 February 2020 – Multi-location production solution provider, Presteigne Broadcast Hire, has joined Sports Video Group (SVG) Europe as a Gold level member. For nearly 15 years, SVG has provided support for all professionals who rely on video, audio, and broadband technologies to produce and distribute sports content. In addition to its ...

The post Presteigne Goes for Gold appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Un pavé numérique qui fait office de calculatrice… en ADB

Par Pierre Dandumont

Il y a longtemps, j’avais reçu avec un Mac un pavé numérique. Et je ne l’ai remarqué quen rangeant un peu, il possède une fonction calculatrice assez intelligente.

J’ai eu un peu de mal à trouver le modèle exact, mais en cherchant avec le FCC ID (FTR9602), je suis remonté à la société à l’origine du produit, puis à une vieille page : il s’agit donc d’un Calculator Keypad KP9602 dans sa variante M9 (Macintosh), de chez Parex. Ce pavé numérique ADB propose donc une calculatrice et un câble ADB assez long, mais – malheureusement – pas de second port ADB ni de connecteur amovible. Il vise donc essentiellement les PowerBook et ne permet pas de chaîner une souris. Sur un Mac de bureau, vous ne pourrez souvent pas le brancher étant donné que les Mac n’ont qu’un seul ADB.

Le pavé

Les touches sont classiques pour un pavé numérique, avec évidemment les chiffres et les opérations, mais aussi une touche esc, un retour arrière, des flèches, une touche ⌘ accessible via une touche de fonction, etc.

La partie calculatrice affiche l’heure en mode pavé numérique

La partie calculatrice s’active avec une touche dédiée, et des touches de fonction permettent de gérer les opérations classiques, une mise en mémoire, etc. C’est un peu compliqué à cause des nombreuses indications sur les touches, mais avec un peu d’entrainement (et sûrement le manuel que je ne possède pas), ça doit être plus évident (j’espère). L’écran à cristaux liquide est lisible, et une touche send permet d’envoyer le résultat d’une opération à l’ordinateur. C’est assez intéressant pour ceux qui font beaucoup de calcul : ça évite de recopier la réponse.

La touche Send envoie la réponse dans le Mac

Dans les trucs à noter, le fait que par défaut l’écran affiche un compteur. Je suppose qu’il est possible de régler l’heure et sûrement une alarme, mais je n’ai pas trouvé comment sans le manuel. L’autre point intéressant, c’est que la calculatrice fonctionne par défaut sur des piles (4 piles boutons LR44) mais qu’elles ne sont nécessaires que pour un usage autonome. Une fois relié à un Mac, le pavé numérique peut alimenter la calculatrice avec le bus ADB. Attention, le bouton pour éteindre la calculatrice se trouve à côté des piles et il est petit.

Quatre piles dans un format un peu atypique et un interrupteur bien caché

❌