Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

eRADI-RAF : l’animation vous donne rendez-vous les 3 et 4 février

Par : Shadows

Mise à jour du 2 février : rappel de l’évènement et mise à jour du programme.
Publication initiale le 21 janvier 2021.

Après avoir été repoussées pour cause de pandémie, les Rencontres Animation Formation et Rencontres Animation Développement Innovation (RADI-RAF) 2020 auront finalement lieu les 3 et 4 février 2021, en ligne et en accès gratuit.

Rappelons le concept : chaque année, ces journées organisées par le Pôle Image Magelis avec le soutien du CNC, d’AnimFrance, de la CPNEF Audiovisuel, de l’AFDAS, d’AUDIENS et de la FICAM sont l’occasion pour les entreprises et écoles du secteur de l’animation de se réunir à Angoulême pour faire le point sur les innovations, le marché, la situation de l’emploi et des formations.

Nous avions déjà eu l’occasion de vous présenter quelques sessions filmées de cet évènement (vous en retrouverez un échantillon en fin d’article) ; cette édition dématérialisée sera l’occasion de découvrir plus en profondeur les RADI-RAF : pas d’excuse pour ne pas y participer, même si vous êtes loin d’Angoulême !

Le programme est disponible ci-dessous ; une version plus détaillée est aussi en ligne, avec les noms des intervenants.
Il colle évidemment à l’actualité : télétravail, crise sanitaire & cinéma, réponses face à la situation, nouvelles pratiques seront donc très largement discutés.
En outre, on y trouvera des thématiques comme l’Open Source, Blender, de nouveaux outils, ou encore l’impact écologique de l’animation.

L’inscription est gratuite et obligatoire ; elle se fait sur le site officiel. Vous recevrez un mail de confirmation par la suite.

Mercredi 3 février 2021

10h15-10h30 Interlude animé proposé par AnimFrance et Hiventy
10h30-10h40 Introduction – Véronique Dumon et Stéphane Singier
10h40-10h45 Discours d’ouverture – Jérôme Sourisseau, Président du Pôle Image Magelis
10h45-11h15 Keynote d’ouverture : sommes-nous à l’aube d’une disruption des techniques d’animation ?
11h15-12h05 2020 en mode « remote »

12h05-13h45 Interludes animés proposés par le Réseau des Ecoles de Cinéma d’Animation (RECA) et AnimFrance & Hiventy

13h45-14h00 L’Open Source : Qu’est-ce que c’est ?
14h00-14h30 Le développement des logiciels Open Source dans le domaine du film par l’Academy Software Foundation
14h30-15h10 Open Source : Blender gagne du terrain en production
15h10-15h25 Questions/Réponses : Blender gagne du terrain en production
15h25-15h50 Présentation de « Flow » – projet de pipeline
15h50-16h25 Présentation de l’appel à projets CNC « Choc de modernisation »

16h25-17h15 Interludes animés proposés par le RECA et AnimFrance & Hiventy

17h15-17h55 Nouvelles solutions innovantes au service de l’animation
Présentation de RizomUV de Rizom Lab, un outil d’édition et de dépliage UV
Présentation d’Aquarium de FatFish Lab, une plateforme nodale de gestion de pipeline et production
Présentation de PocketStudio : outils pour le travail collaboratifs en temps réel sur les scènes d’animation
17h55-18h00 Synthèse de la journée et visions prospectives
18h00-18h05 Demain, tous et toutes aux RAF ! Le programme

Jeudi 4 février

9h45-10h05 Interlude animé proposé par AnimFrance et Hiventy
10h05-10h10 Introduction Véronique Dumon et Patrick Eveno
10h10-10h15 Discours d’ouverture Jérôme Sourisseau, Président du Pôle Image Magelis
10h15-10h55 Les incidences de la crise sanitaire sur le secteur du cinéma d’animation
10h55-11h10 Questions/Réponses : Les incidences de la crise sanitaire sur le secteur du cinéma d’animation
11h10-11h50 En quoi la crise peut-elle modifier les pratiques des entreprises de la filière cinéma d’animation ?
11h50-12h15 Le plan de l’AFDAS pour répondre à la crise

12h15-14h30 Interludes animés proposés AnimFrance & Hiventy et le Réseau des Ecoles de Cinéma d’Animation (RECA)

14h30-15h20 L’animation passe au vert
15h20-15h35 Questions/Réponses : L’animation passe au vert
15h35-16h30 Actualité politique et règlementaire

16h30-16h40 Interlude animé proposé par le RECA

16h40-17h10 En quoi la crise peut-elle modifier les pratiques des écoles ? Actualités du RECA –
17h10-17h55 Former à la stop-motion : pourquoi et comment ?
17h55-18h10 Questions/réponses : Former à la stop-motion : pourquoi et comment ?
18h10-18h40 Bilan de la promotion pilote du CQP Expert technique en création numérique –
18h40-18h45 Brèves et droit de suite…
18h45-19h00 Conclusion et Fin des Rencontres

Deux exemples de conférences de l’édition 2019 : actualité politique/réglementaire, et présentation de Dynamixyz.

L’article eRADI-RAF : l’animation vous donne rendez-vous les 3 et 4 février est apparu en premier sur 3DVF.

Jusqu’à 800 000€ pour moderniser votre studio VFX/Animation/JV avec le CNC

Par : Shadows

Le CNC a annoncé le lancement d’une mesure temporaire de grande ampleur, dans le cadre du plan de relance mis en place à la suite de la crise sanitaire. Un « choc de modernisation » pour lequel 10M€ sont débloqués.

Le concept : aider financièrement les entreprises du secteur du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo pour qu’elles accélèrent leurs investissements et améliorent leur compétitivité à l’international, en outils comme en compétences.
Voici les enjeux soulignés dans le cadre de cette mesure :

accélérer les investissements dans les studios de tournage de demain : dans la continuité du « plan studios », il s’agit de développer des équipements qui correspondent aux nouveaux modes de fabrication des films et des séries, et ouvrent à de nouveaux marchés, notamment aux productions internationales.
 
accroître l’excellence de la production numérique : la France peut compter l’excellence de ses studios de fabrication numérique, dans les domaines des effets visuels, de l’animation et du jeu vidéo. Face à la concurrence internationale de plus en plus forte, il est indispensable d’accélérer le développement d’outils et de compétences afin de maintenir et renforcer cet avantage compétitif au niveau mondial.
 
réduire l’impact environnemental des productions : l’écoresponsabilité est désormais incontournable et renvoie autant à une question de responsabilité sociétale qu’à un enjeu de compétitivité. Les professionnels doivent pouvoir compter sur des outils et équipements qui permettent aux productions de réduire très significativement leur empreinte carbone.
Ces décisions d’investissement particulièrement stratégiques s’appuieront sur une commission inédite dans sa composition, associant des profils techniques, des producteurs, des compétences managériales, des expertises environnementales des capacités d’analyse des besoins du marché et une connaissance pointue de l’environnement international.

Autrement dit, si votre studio comptait investir pour se lancer dans de la production virtuelle, mettre en place des outils plus performants ou encore déployer des solutions moins gourmandes en énergies, vous pouvez sans doute déposer un dossier.

Cette mesure est donc associée à une dotation de 10M€, qui sera répartie entre les dossiers retenus à hauteur de 800 000€ maximum par entreprise et projet. A noter, le montant n’est pas lié aux fonds propres des entreprises, comme cela peut être le cas pour d’autres aides.

Le communiqué de presse et une page sur le site du CNC donnent les grandes lignes de cette mesure, et vous permettront d’accéder au formulaire en ligne.

Voici également la composition de la commission « choc de modernisation » qui examinera les dossiers :

Président :
Gilles Gaillard, entrepreneur, ancien directeur général de Mikros Image.
Experts :
Nicolas Bonnell, Visual Effects Manager – Netflix
Camille Courau, Directrice de production, productrice exécutive
Elisabeth d’Arvieu, Directrice générale adjointe en charge de la coordination des activités cinéma, animation et international – Mediawan
Guillaume de Fondaumière, Directeur général délégué – Quantic Dream
Margaux Durand-Rival, Previs Supervisor – Les Androïds Associés
Jeanne Lapoirie, Directrice de la photographie
Cosette Liegbott, Directrice générale adjointe nouveaux business – Federation Entertainment
Claude Mourieras, Directeur général – Ciné Fabrique
Olivier Pinol, Président fondateur – Dwarf Animation Studio
Benoît Ruiz, Expert innovation / environnement – Workflowers
Carole Scotta, Présidente – Haut et Court

Notez enfin que cet appel sera le sujet d’une conférence des eRADI-RAF, le 3 février à 15h20 (visible en ligne gratuitement, sur inscription) : cette présentation sera l’occasion de donner plus de détails concrets.

Attention, la première date limite de dépôt est fixée au 12 février (une seconde au 2 avril) : ne tardez donc pas à vous pencher sur le dossier !

L’article Jusqu’à 800 000€ pour moderniser votre studio VFX/Animation/JV avec le CNC est apparu en premier sur 3DVF.

@adlibcreations Théâtre des XIII Arches. Brive la...



@adlibcreations Théâtre des XIII Arches. Brive la Gaillarde..Décembre 2020. Dans la froideur hivernale, l'édifice revelle toutes lles finesses de son architecture #adlibcréations #christiangimat mapping #théâtredes13arches #brivelagaillarde #brive #brivetourisme #villedebrive #noel2020 #noel #barcoudx4k32 #millumin #correze #limousin
https://www.instagram.com/p/CKGqgzJq-QK/?igshid=119og2yfjg8gz

Gear Roundup: Our Top Picks of 2020

There’s no doubt that 2020 was been one hell of a year. With a pandemic completely shutting down nightlife and wrecking the music industry as we know it, 2020 took quite an unexpected turn that left many DJs, producers, and music lovers scratching their heads a bit. But not all was lost this year –– a […]

The post Gear Roundup: Our Top Picks of 2020 appeared first on DJ TechTools.

Le point sur l’animation en France, demain à 15h avec les Rencontres Animation Formation

Par : Shadows

Nous vous l’avions annoncé : suite au report des RADI-RAF, journées de conférences qui ont lieu chaque année à Angoulême, l’équipe organisatrice a décidé de proposer une conférence spécifique ce mercredi 9 décembre pour présenter son bilan annuel de l’industrie de l’animation en France.

Comme ces chiffres nécessitent une année finalisée et un travail d’analyse important, c’est comme toujours l’année 2019 qui sera ici passée au crible : l’impact précis de la pandémie sera à découvrir en 2021, avec le recul nécessaire.

Voici le programme de la conférence en ligne :

15h00    Ouverture Jérôme Sourisseau, Président du Pôle Image Magelis
15h05    Introduction Patrick Eveno et Véronique Dumon, concepteurs éditoriaux des RAF
15h10    Le marché de l’animation en 2019
Comment le marché de l’animation a-t-il évolué en 2019 ? Analyse des données disponibles dans les domaines de la télévision, des plateformes, du cinéma, de l’exportation…
Intervenants :
– Benoît Danard (Directeur des études, des statistiques et de la prospective – CNC)
– Stéphane Le Bars (Délégué Général – AnimFrance)

15h30    Les chiffres de l’emploi 2019
Comment l’activité économique s’est-elle traduite en termes d’emploi ? La dynamique positive constatée ces dernières années s’est-elle poursuivie ?
Intervenants :
François Caillé (Délégué aux affaires sociales – AnimFrance)
Philippe Degardin (Responsable Pilotage et statistiques Data – AUDIENS)

15h50    Séance de questions-réponses
16h10    Fin de la manifestation

Vous pourrez suivre l’évènement gratuitement et sans inscription, via la vidéo ci-dessous. Si vous souhaitez poser des questions aux personnes qui interviendront, le chat Youtube permettra de le faire.

On saluera enfin le travail des équipes impliquées dans l’organisation, qui ont su faire en sorte que la présentation puisse avoir lieu malgré un contexte difficile.

L’article Le point sur l’animation en France, demain à 15h avec les Rencontres Animation Formation est apparu en premier sur 3DVF.

Virtuality 2020 : nos impressions sur un salon en réalité virtuelle

Par : Shadows

Cette année, les salons et conférences ont adopté de nombreuses formes pour faire face à la pandémie: si certains évènement ont été totalement annulés, d’autres se sont déportés sur Zoom, des sites web, ou même dans des univers 3D.

Virtuality, la semaine passée, avait choisi cette dernière option. Le salon consacré à la réalité virtuelle s’était associé à Manzalab et sa solution Teemew :

Teemew était ici décliné dans une version sur mesure pour Virtuality. C’est d’ailleurs un des points de vente de cette solution : Manzalab peut l’adapter en fonction des besoins précis d’un salon.

Si la plupart des visiteurs ont utilisé l’outil sous Windows ou Mac OS, nous avons pu avoir accès à la version Oculus Quest, en beta fermée. De quoi vivre une conférence sur la réalité virtuelle… En réalité virtuelle.

Un salon plus vrai que nature

La philosophie Teemew est claire : reproduire de façon réaliste l’expérience d’un salon, avec ses éléments classiques : stands, hall, salles de conférences.
Si ce choix pourra frustrer les personnes qui auraient voulu un peu plus de folie artistique (rien n’empêcherait d’avoir des décorations flottantes, une architecture à la Escher, de repenser totalement la navigation en faisant abstraction de la gravité ou des contraintes spatiales), il n’est pas absurde de rester proche du réel. Après tout, Teemew a pour but de pouvoir remplacer des salons quel que soit le public, et imiter les évènements physiques rend le résultat très intuitif.

Concrètement, l’application Virtuality Experience (une version personnalisée de Teemew) proposait au lancement de créer son avatar, le choix d’éléments étant assez limité pour le moment. Il est possible d’appliquer une photo sur le visage, en revanche on ne pourra pas vraiment personnaliser réellement les vêtements : un logo de société serait pourtant sans doute un plus pour repérer les gens dans la foule. D’autant plus dommage que cette option est gérée pour certains types d’avatars (par exemple ceux de l’équipe Teemew, qui arborait le logo de l’outil) : nous aurions aimé un accès généralisé.

Image

Une fois l’avatar créé, place au salon : l’application nous positionne à l’entrée avec un guichet d’accueil et une large allée bordée de stands.

Il est alors possible de se déplacer, à la manière d’un jeu vidéo en vue à la troisième personne ou, dans la version Oculus Quest, par téléportations et en vue subjective.
Envie de savoir qui est en face de vous ? Il suffit dans l’application desktop (l’outil n’était pas encore présent en VR) de pointer une personne pour voir son identité.
Envie de visiter un stand ? Il suffit de cibler son entrée pour se téléporter à l’intérieur, dans une pièce fermée (pas de stands ouverts, donc).

Dans ces stands, l’aménagement est assez fonctionnel : un bureau d’accueil avec sonnette, des affichage interactifs (par exemple pour faire défiler un diaporama), des espaces de discussion avec gestion de l’audio (il faut passer à l’intérieur de la zone délimitée pour pouvoir écouter/parler), ou encore des bancs devant un écran : parfait pour une petite présentation aux visiteurs du stand.

Côté ambiance, plusieurs styles sont disponibles en fonction des envies des entreprises ayant loué leur stand : espace futuriste/néon, aménagement plus classique, etc.

Notons enfin que l’affluence dans les stands est limitée, et que leur capacité est variable : comme sur un vrai salon, il est donc possible de moduler l’ampleur de sa présence, selon que l’on soit un grand groupe ou une startup.

Outre les stands, on peut trouver dans les allées des « Chat Rooms » : des espaces de discussion avec un audio restreint aux seules personnes situées dans la pièce. Une très bonne idée pour échanger avec des personnes croisées sur le salon.
Nous avions déjà pu voir des mécaniques similaires dans l’application 3D Virbela employée par Laval Virtual en début d’année, et le concept nous semble très probant.

Du côté des conférences en revanche, Teemew diffère fortement de Virbela : le placement est ici automatique et vous serez systématiquement placé au centre et vers l’avant de la salle. Virbela, de son côté, proposait de choisir sa place en se déplaçant dans la salle et en choisissant soi-même sa place.

Les intervenants sont représentés sur scène, de part et d’autre d’un écran virtuel. Plusieurs éléments visuels permettent de savoir qui intervient : un symbole de son actif/coupé, et une petite animation de bras en mouvements. Basique mais efficace. On aurait éventuellement aimé disposer d’un affichage permanent des noms des intervenants, mais l’ensemble reste très clair et compréhensible dès le premier usage.

Du côté de l’affichage sur l’écran virtuel, le résultat était en revanche un peu décevant lors de nos essais en VR : d’une part en raison de la résolution du Quest 1 que nous avons utilisé (la version 2 serait nettement plus adaptée, avec son gain en pixels et clarté), d’autre part à cause de problèmes très fréquents lors de la lecture de vidéos.

La salle de conférence, en tournant le dos à la scène : des avatars représentent le public présent.

Desktop ou casque : quelles différences ?

Dans l’ensemble, Teemew en version Oculus Quest se rapproche fortement de sa déclinaison desktop. Quelques différences notables sont toutefois présentes : le système de chat pour poser des questions est remplacé par une interface vocale, par exemple. Par ailleurs, pour s’adapter aux performance d’un Quest, le système d’avatar nous semble avoir été simplifié (avec du coup le sentiment de croiser en boucle les mêmes visages).

L’immersion rend certains éléments bien plus intuitifs : sur desktop, notre réflexe pour entrer dans la salle de conférence ou sur un stand était spontanément de marcher vers la porte, alors qu’il faut cliquer dessus. En VR, à l’inverse, la téléportation et le clic étant fusionnés, la question ne se pose pas.

Enfin, en termes de sensations, la VR rend l’expérience bien plus proche d’un « vrai » salon physique, et l’éloigne d’un jeu vidéo.

Version desktop : petit groupe devant l’entrée d’une salle de conférence.
Un bug en sortie de conférence : plusieurs personnes téléportées au même endroit. Nous avions rencontré le même type d’artefact visuel avec Virbela, durant Laval Virtual.
Sur la gauche : un avatar portant le logo Teemew. Ce type de badge, généralisé et personnalisable, serait sans doute un atout pour savoir qui est qui.

La prise de notes, un problème sans solution

Au final, le seul vrai souci spécifique à la réalité virtuelle concerne… La prise de notes, évidemment complexe en portant un casque. Le problème est difficile à résoudre car il nécessiterait sans doute une évolution du matériel : une possibilité serait par exemple d’afficher l’environnement réel sur la zone basse de l’écran (le Quest permet déjà d’afficher l’environnement, mais uniquement en totalité et en noir & blanc et définition médiocre), une autre d’utiliser le tracking des doigts pour afficher les mains virtuelles avec précision, en simulant le texte écrit (mais la précision actuelle du suivi n’est clairement pas au niveau pour une telle prouesse). Enfin, la prise de notes en écrivant en l’air avec les manettes nous semble peu envisageable sur le plan ergonomique.
En l’état, il nous a fallu relever le casque régulièrement, écrire à l’aveugle, ou profiter de l’imperfection de la jointure du Quest au niveau du nez pour entrevoir ce que nous écrivions.

Teemew étant personnalisable, un salon peut multiplier les halls et permettre aux visiteurs de se téléporter de l’un à l’autre : de quoi disposer d’un espace vaste sans pour autant faire s’effondrer les performances d’affichage à cause d’un hall unique énorme.

Un concept prometteur : rendez-vous en 2021 !

En conclusion, la version VR de Virtuality Experience nécessite encore clairement du développement et des améliorations, mais ce constat est logique pour une beta. Le concept nous semble très prometteur. Plus largement, l’utilisation de mondes 3D apporte une touche d’originalité au milieu d’un océan de réunions Zoom, et permet sans doute de faciliter les rencontres fortuites, comme sur un vrai salon. Des améliorations seront souhaitables pour améliorer l’expérience, comme nous l’avons évoqué. On apprécierait aussi, pour la version desktop, de disposer d’une option avec des graphismes plus poussés, quitte à ne pas l’activer par défaut.

En tous cas, qu’il s’agisse de lancer un nouveau salon ou de faire face à une pandémie, la solution Teemew, personnalisée ici en Virtuality Experience, est clairement une approche viable.

Comme, justement, Virtuality 2021 devrait au moins en partie s’appuyer sur le même concept, nous aurons l’occasion de vous parler à nouveau de Teemew et des progrès futurs de ce produit.

L’article Virtuality 2020 : nos impressions sur un salon en réalité virtuelle est apparu en premier sur 3DVF.

Studios, écoles : SATIS TV fait le point sur l’animation en France

Par : Shadows

SATIS TV, qui proposait la semaine passée une série de conférences, fut l’occasion de revenir sur l’écosystème de l’animation française au travers de deux tables rondes :

  • Tout d’abord, un échange sur les studios d’animation en France avec Carole Toledo (directrice du studio TeamTO à Bourg-lès-Valence), Julien Bagnol-Roy (Supamonks), Moïra Marguin (Responsable du département Cinéma d’Animation – Gobelins) et Franck Petitta (Ecole Georges Méliès).
    La discussion porte notamment sur l’attractivité des studios français par rapport à l’étranger, et la façon dont l’industrie peut retenir les talents issus des écoles de l’hexagone.
  • Dans une seconde conférence, Camille Campion (Creative Seeds), Julien Deparis (École des Nouvelles Images), Joan Da Silva (ArtFX) et Renaud Jungmann (VFX Workshop) échangent sur la thématique des nouvelles écoles d’animation et effets visuels en France, ainsi que sur leurs choix pédagogiques.

L’article Studios, écoles : SATIS TV fait le point sur l’animation en France est apparu en premier sur 3DVF.

Rencontre avec l’équipe de « Calamity, une enfance de Martha Jane »

Par : Shadows

Sorti en salles le 14 octobre, Calamity, une enfance de Martha Jane est le nouveau film de Rémi Chayé, à qui l’on doit déjà Tout en haut du monde.

SATIS TV, édition dématérialisée du SATIS, a été l’occasion d’en savoir plus sur ce long-métrage animé produit par Maybe Movies, 2 Minutes, Nørlum (Danemark) et France 3 Cinéma. Voici donc l’enregistrement de la table ronde consacrée au projet, avec le réalisateur Rémi Chayé, la productrice Claire Lacombe (Maybe Movies) et le fondateur et directeur du studio d’animation 2 Minutes, Jean-Michel Spiner.

Voici également, en complément, une interview de Rémi Chayé :

L’article Rencontre avec l’équipe de « Calamity, une enfance de Martha Jane » est apparu en premier sur 3DVF.

Virtuality en approche : un salon à découvrir en 3D temps réel et en VR !

Par : Shadows

Le salon Virtuality se tiendra la semaine prochaine, du 2 au 4 décembre. Pandémie oblige, l’édition 2020 de cet évènement consacré à la réalité virtuelle et augmentée sera dématérialisée.

L’équipe organisatrice a choisi de proposer un système de monde virtuel, un peu à la manière de ce qu’avait retenu Laval Virtual en début d’année. Concrètement, vous pourrez choisir un avatar (avec votre visage si vous le souhaitez), puis vous lancer sur PC, Mac ou encore Oculus Quest.

En ce qui concerne le contenu, le salon proposera :

  • des conférences sur des thèmes variés et d’actualité : essor des conférences virtuelles, pitch de projets, 5G et XR, XR et règles sanitaires, télétravail, art, culture, éducation, focus sur l’Amérique Latine…
  • un espace exposants avec Microsoft, Orange, Manzalab, Minsar, HoloForge, Light & Shadows, Immersion, Teemew…

Virtuality 2020 est en accès gratuit, mais sur inscription uniquement. Le site officiel vous donnera tous les détails ainsi que l’agenda complet.

L’article Virtuality en approche : un salon à découvrir en 3D temps réel et en VR ! est apparu en premier sur 3DVF.

Animation en France : le point sur le secteur et l’emploi, mercredi 9 décembre

Par : Shadows

L’équipe organisatrice des RADI-RAF, journées de conférences centrées sur l’industrie de l’animation qui se déroulent (hors pandémie) chaque année à Angoulême, annoncent un évènement le 9 décembre.

En effet, les RADI-RAF sont toujours l’occasion de présenter un bilan annuel et chiffré du secteur : l’équipe organisatrice a décidé de présenter ce bilan en ligne, sans attendre la tenue de l’édition 2020, décalée au début de l’année 2021 en raison du contexte sanitaire.
Présenter dès maintenant les chiffres est d’autant plus logique qu’ils prennent du temps pour être établis, ce qui génère une année de décalage : ce sont les chiffres 2019 qui seront présentés, et les dévoilés en 2021 aurait été très tardif.

Le CNC, Audiens, AnimFrance et le Pôle Image Magelis participent à cette présentation. La conférence sera à suivre en ligne sur la chaîne de Magelis, sur le site des RADI-RAF ou sur 3DVF (nous posterons un rappel à l’approche du 9 décembre), et ne nécessite pas d’inscription.

Voici le programme prévu :

15h00    Ouverture Jérôme Sourisseau, Président du Pôle Image Magelis

15h05    Introduction Patrick Eveno et Véronique Dumon, concepteurs éditoriaux des RAF

15h10    Le marché de l’animation en 2019

Comment le marché de l’animation a-t-il évolué en 2019 ? Analyse des données disponibles dans les domaines de la télévision, des plateformes, du cinéma, de l’exportation…

                Intervenants :

Benoît Danard (Directeur des études, des statistiques et de la prospective – CNC)

Stéphane Le Bars (Délégué Général – AnimFrance)

15h30    Les chiffres de l’emploi 2019

Comment l’activité économique s’est-elle traduite en termes d’emploi ? La dynamique positive constatée ces dernières années s’est-elle poursuivie ?

                Intervenants :

François Caillé (Délégué aux affaires sociales – AnimFrance)

Philippe Degardin (Responsable Pilotage et statistiques Data – AUDIENS)

15h50    Séance de questions-réponses

16h10    Fin de la manifestation

L’article Animation en France : le point sur le secteur et l’emploi, mercredi 9 décembre est apparu en premier sur 3DVF.

Le DJI Mini 2 et la législation européenne, C0 ?

Par : Thomas

mini 2 et législation européenne

Mise à jour 05/11 à 10h30 : merci à Nicolas pour son commentaire ! C’est évidemment un sujet important à aborder sachant que la législation européenne sur les drones doit entrer en vigueur dans quelques mois. En effet, le 1er janvier 2021, la législation européenne devrait être en place. Celle-ci amène de nouvelles règles que […]

SIGGRAPH Asia 2020 : nuages, éclaboussures et modélisation 3D

Par : Shadows

L’édition 2020 de SIGGRAPH Asia se tiendra en ligne, du 4 au 13 décembre. En amont de la conférence et comme le veut la tradition, nous avons donc droit à un aperçu des publications techniques qui seront présentées.

Au menu : animation, esquisse, simulation de nuages ou encore création de projections liquides. Une liste plus complète mais encore non définitive est à retrouver sur le site de Ke-Sen Huang.

Nous aurons évidemment l’occasion de revenir sur certaines de ces publications dans de futurs articles.

L’article SIGGRAPH Asia 2020 : nuages, éclaboussures et modélisation 3D est apparu en premier sur 3DVF.

Annulation à contrecoeur pour les eRADI-RAF, report espéré

Par : Shadows

L’équipe des RADI-RAF (Rencontres Animation Développement Innovation et Rencontres Animation Formation), conférences sur l’animation qui se tiennent chaque année à Angoulême, avaient annoncé que l’évènement allait se dématérialiser pour faire face à la pandémie, dévoilant même un programme détaillé.

Hélas, les nouvelles contraintes liées à la situation sanitaire ne permettent plus d’espérer la tenue de l’évènement cette année : l’équipe souhaitait en effet pré-enregistrer les tables rondes (sans public, donc) pour proposer une qualité vidéo optimale, ce qui n’est plus possible dans le contexte actuel. Ironiquement, l’impact de la crise sur le secteur de l’animation faisait justement partie des sujets phares prévus pour cette édition.

Pas de eRADI-RAF en novembre, donc, mais l’espoir reste de mise : l’équipe organisatrice annonce souhaiter un report début 2021, si les conditions le permettent. Nous vous tiendrons évidemment au courant des annonces à ce sujet.

L’article Annulation à contrecoeur pour les eRADI-RAF, report espéré est apparu en premier sur 3DVF.

Cyberpunk 2077 : derrière l’animation faciale des personnages, un défi technologique

Par : Shadows

JALI Research a mis en ligne sa présentation du SIGGRAPH 2020 autour de l’animation faciale du jeu Cyberpunk 2077, prévu pour dans une poignée de semaines. L’enjeu était énorme : il s’agissait d’animer un nombre massif de personnages, sans motion capture, avec un grand réalisme et tout en gérant le lip-sync de langues multiples.

JALI Research et CD Projekt RED dévoilent ici les coulisses du système utilisé pour parvenir à ce résultat, avec une approche en plusieurs couches : lip-sync, ton, gestion du regard et des clignements, émotions ou encore mouvements du cou ont été nécessaires afin de proposer des performances convaincantes et fluides.

La vidéo, qui dure une vingtaine de minutes, comporte de nombreux exemples. En particulier, à partir de la 13ème minute, une démo met en avant les couches successives d’animation ; à la 17ème minute, vous retrouverez un aperçu de la gestion des langues (dont le français).

La présentation était assurée par :

  • Pif Edwards JALI Research Inc.U of T
  • Chris Landreth JALI Research Inc.U of T
  • Mateusz Popławski CD PROJEKT RED
  • Karan Singh JALI Research Inc.U of T
  • Eugene Fiume JALI Research Inc.Simon Fraser University
  • Robert Malinowski CD PROJEKT RED
  • Sarah Watling JALI Research Inc.

L’article Cyberpunk 2077 : derrière l’animation faciale des personnages, un défi technologique est apparu en premier sur 3DVF.

❌