Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierAudio Video 3D Art

Le DJI Mavic 3 et la réglementation drone 2021

Par : Thomas

dji mavic 3 reglementation

Le drone DJI Mavic 3 vient d’être annoncé, et nous avons déjà des questions à propos de la réglementation européenne ! C’est pourquoi nous vous proposons ce guide complet vous permettant de voler en respectant cette réglementation drone 2021. Nul n’est censé ignorer la loi, c’est pourquoi nous préférons vous faire un rappel à propos […]

Notre test du DJI Mavic 3 Cine avec Stéphane Couchoud

Par : Thomas

Test du DJI Mavic 3

Nous avons eu la chance de tester le DJI Mavic 3 Cine grâce à Stéphane Couchoud, pilote officiel DJI mais avant tout vidéaste professionnel. Nous le remercions évidemment, sans lui nous n’aurions pas pu vous proposer ce test aussi rapidement, nous vous conseillons donc que vous recommander de vous abonner à sa chaîne Youtube. Rentrons […]

DJI Mavic 3 et DJI Mavic 3 Cine, l’arrivée du capteur 4/3 !

Par : Thomas

Présentation DJI Mavic 3

Le DJI Mavic 3 vient ENFIN d’être annoncé ! Eh oui, vous étiez nombreux à l’attendre, le drone phare de DJI arrive pour encore une fois se placer en tant que flagship sur le marché. Plus de 3 ans après la sortie du DJI Mavic 2 Pro, après des centaines de demandes pour savoir « quand […]

Future DJ Gear Concepts: Pioneer DJ’s DDJ-SV6

Par : DJ Glitch

The recently released Rane One controller has become a resounding success, combining motorized platters and battle-style mixer into controller form. Pioneer DJ has nothing that can compete with the Rane One as of the time of writing. This concept, dubbed the DDJ-SV6, aims to imagine what Pioneer DJ’s answer to the Rane One could look […]

The post Future DJ Gear Concepts: Pioneer DJ’s DDJ-SV6 appeared first on DJ TechTools.

Unity et Weta signent l’accord de l’année

Par : Shadows

Unity et Weta Digital annoncent un accord au montant faramineux : pas moins de 1,625 milliard de dollars, soit 1,4 milliard d’euros.

A la clé : l’acquisition par Unity de l’ensemble des outils, du pipeline, de la propriété intellectuelle et des spécialistes techniques de Weta (275 ingénieurs).

Le studio Weta Digital en tant que tel continuera son travail de studio d’effets visuels en entité indépendante sous le nom WetaFX, mais deviendra de fait le plus gros client de Unity dans le secteur des Medias et du Divertissement.

Des outils mis à disposition du monde

L’enjeu pour Unity est évident : le groupe va pouvoir proposer l’ensemble des outils jusqu’ici réservés à Weta Digital et ses équipes, avec par exemple :

  • Manuka, un moteur de rendu en path tracing ;
  • Gazebo, moteur de rendu interactif utilisé pour la visualisation temps réel, la prévisualisation, la production virtuelle ;
  • Loki, outil de simulation physique qui gère eau, feu, fumée, hair, cloth, muscles, plantes ;
  • Des outils de workflow de lighting et gestion colorimétrique comme PhysLight, PhysCam, HDRConvert qui permettent d’avoir de l’éclairage spectral, de répliquer les effets d’objectifs optiques et capteurs, et viennent donc compléter Manuka et Gazebo ;
  • Koru, un système de rigging ;
  • Facial Tech, des solutions pour la capture faciale, le transfert vers un modèle cible, la manipulation de muscles faciaux ;
  • Barbershop, des outils de hair et fur proposant un workflow complet de pousse et grooming, avec à la clé des modèles prêts à simuler physiquement ;
  • Tissue, pour créer des modèles avec muscles et peau afin d’appliquer des simulations ;
  • Apteryx, un outil dédié aux plumes ;
  • World Building : des outils pour la création de décors et le set dressing, jusqu’à l’échelle planétaire ;
  • Lumberjack, outil de végétation ;
  • Totara, outil de simulation et croissance procédurale pour les biomes et la végétation ;
  • Eddy, un plugin qui permet de générer des simulations de fluides, feu et fumée au moment du compositing ;
  • Des outils de revue de production ;
  • Live Viewing, des outils gérant le mélange entre contenu live et 3D temps réel, pour la visualisation sur plateau ;
  • Projector, solution de planification, gestion de ressources.
Totara

Unity explique que son objectif sera, à une date encore non définie, de proposer ces outils aux artistes et studios, combinés à une plateforme cloud.

Unity avance également qu’il sera possible d’utiliser ces solutions « directement dans les outils de création de contenu » comme Maya et Houdini, et bien évidemment d’envoyer les données et de les manipuler dans Unity.
Le groupe donne sa vision ainsi : « vous serez capable d’utiliser les outils de création que vous connaissez et aimez déjà, tout en ayant accès à un ensemble toujours plus large d’outils utilisés dans des films comme Avatar et Wonder Woman« .

Mieux encore, Unity compte donner accès à une librairie d’assets issus des projets passés de Weta, et qui continuera à s’étoffer au fil des ans et des productions de WetaFX. Au menu : environnements naturels et urbains, objets du quotidien, textures, matériaux, etc.

Que devient le studio VFX ?

Nous le disions en introduction, le studio reste indépendant, et sera possédé en majorité par Peter Jackson. Si les équipes de R&D passent dans l’ombrelle Unity, les 1700 personnes qui constituent le reste du studio continueront donc à faire des films. Et à utiliser les outils désormais développés par Unity.

Un accord soumis à conditions

La somme mise sur la table par Unity sera payée en cash et actions. Prem Akkaraju, qui était le PDG de Weta jusqu’en 2020 et est le créateur de la solution cloud du studio, restera dirigeant de WetaFX. Joe Marks, CTO de Weta (Chief Technology Officer), rejoint unity tout en gardant le même titre.

L’accord devrait être finalisé et effectif d’ici le dernier trimestre financier 2021 de Unity, le temps que toutes les formalités financières et légales soient actées.

Que penser de cette annonce ?

Il va sans dire que cette nouvelle est un bouleversement majeur dans le monde de la création. Les rachats successifs d’Unreal pouvaient sembler montrer qu’Epic Games était voué à dominer peu à peu son rival : Unity montre ici qu’il ne compte pas se laisser distancer, et qu’il sera au contraire un acteur majeur des années à venir.

Avec cette acquisition, Unity se positionne aussi aux côtés des leaders du secteur VFX comme Autodesk, SideFX et Houdini, bien au-delà du jeu vidéo et de la 3D temps réel.

Reste désormais à voir arriver ces produits sur le marché. Il faudra évidemment les adapter et les rendre utilisables par un maximum de studio, les outils internes pouvant avoir tendance à ne pas toujours être simple d’accès. Le fait d’avoir acquis non pas juste les outils mais également les équipes qui sont derrière sera ici un atout indispensable.

En parallèle, avec Weta en client et via ses futurs utilisateurs, Unity diversifie considérablement ses sources de revenus : de quoi disposer d’une assise plus large et plus stable. Parfait pour préparer l’avenir avec sérénité, et continuer à avancer.

Du point de vue des studios, cette annonce est probablement très positive : elle montre que Unity a encore les capacités de frapper fort face à Unreal, mais annonce aussi de nouvelles alternatives à de nombreux outils actuels. Plus de concurrence, donc, qui ne pourra qu’être bénéfique.

Pour plus de détails, on pourra consulter l’annonce chez Unity, et les vidéos ci-dessous qui mettent notamment en scène Peter Jackson :

L’article Unity et Weta signent l’accord de l’année est apparu en premier sur 3DVF.

Nostalgie : RoboCop 2 ou la naissance du rendu temps réel

Par : Shadows

Thomas Martin alias Gorkab est de retour avec une vidéo sur le film RoboCop 2 (1990), suite du célèbre film de science-fiction de Paul Verhoeven.

Si ce second volet n’a pas laissé la même marque dans l’imaginaire collectif que son grand frère, il reste remarquable pour ses effets avec de la stop motion et go motion, mais aussi une des premières utilisations de 3D temps réel au cinéma. En effet, c’est bien en temps réel que le visage numérique de Cain a été créé par la petite start-up deGraf/Wahrman Inc.
Une prouesse à une époque où les capacités matérielles étaient encore très limitées.

Nous vous laissons donc découvrir cet épisode, comme toujours réalisé en collaboration avec des personnes ayant participé à la production à l’époque.
N’oubliez pas au passage que Thomas Martin a lancé un projet Kickstarter pour financer un futur documentaire, n’hésitez pas à y jeter un oeil ! La campagne avance à grand pas et plus de 12 000€ ont déjà été récoltés.

Ken Cope, Greg Ercolano, Sally Anne Syberg et J-Walt Adamczyk, anciens de deGraf/Wahrman Inc, David Soumet de l’association MO5.COM et VectanProduction2 ont participé à la création de cet épisode.

L’article Nostalgie : RoboCop 2 ou la naissance du rendu temps réel est apparu en premier sur 3DVF.

Pioneer DJ’s new XDJ-RX3 is here: bigger screen, features to browse faster, Beat FX bank + more

The latest edition of the XDJ-RX series from Pioneer DJ has arrived: the XDJ-RX3. It’s an all-in-one DJ system that offers a slew of both upgraded features from those of the RX2 and new capabilities brought over from Pioneer’s club-standard CDJ-3000s and DJM-900NXS2 mixer. The 2-channel piece of gear boasts a 10.1-inch touch screen, a […]

The post Pioneer DJ’s new XDJ-RX3 is here: bigger screen, features to browse faster, Beat FX bank + more appeared first on DJ TechTools.

Lubrizol renforce sa position sur le marché 3D avec sa solution de fabrication clé en main

L’entreprise chimique Lubrizol, basée dans l’Ohio, a été fondée en 1928 et jouit d’une forte présence internationale grâce à ses solutions dans les domaines de l’industrie, des transports et des sciences de la vie. Lubrizol a également lancé une division…

Lubrizol-cover

Thingiverse, la plate-forme pour télécharger gratuitement des fichiers 3D

Si vous êtes un adepte de la fabrication additive et de l’impression 3D, vous avez déjà entendu parler de Thingiverse. C’est une plate-forme en ligne sur laquelle on trouve des millions de fichiers 3D, conçus par une communauté d’utilisateurs de…

Cover2

#TALK3D : Rencontre avec Didier Fonta, Directeur Général de Pollen AM

Fondée en septembre 2013 après deux années de recherche et développement, la société française Pollen AM développe des solutions d’impression 3D industrielles. Ses imprimantes 3D sont aujourd’hui compatibles avec des granulés utilisés dans l’industrie manufacturière, que ce soit du plastique,…

cover_didier

Weird DJ Gear, part 3 – the Traktor controller edition.

As I’ve explored my extensive collection of DJ gear throughout this series thus far, I’m finding similarities that run through some of the gear. So rather than picking and choosing some of my favourites this time around, we’ll focus on a few pieces of equipment that share one particular theme. Today, we’re talking about Traktor […]

The post Weird DJ Gear, part 3 – the Traktor controller edition. appeared first on DJ TechTools.

Raise3D étoffe sa gamme avec 3 machines pensées pour une production plus flexible

Raise3D est un acteur historique de la fabrication additive FFF et a dévoilé cet été sa nouvelle gamme de machines professionnelles, les Pro3 Series ainsi que l’imprimante 3D E2CF pensée pour la production de pièces en fibres de carbone. Et…

Raise3D_cover

TOP 5 des vidéos de la semaine : les métaux amorphes

Cette semaine, on vous propose de découvrir les métaux amorphes. Le fabricant d’imprimantes 3D Trumpf a notamment développé une imprimante 3D compatible avec ces matériaux, qui sont à la fois très résistants mais aussi élastiques. Ensuite, 3Dnatives vous ramène au…

Cover TOP 5

Mixed In Key Live can analyze tracks from streaming platforms, DAWs, and any audio on your Mac

Mixed In Key has launched their newest piece of software, Mixed In Key Live – an iteration of its well-established program, Mixed In Key, that offers a new set of features to broaden an artist’s ability to detect key, scale, and BPM of more tracks than ever. Here’s a quick rundown of its new features. Sound […]

The post Mixed In Key Live can analyze tracks from streaming platforms, DAWs, and any audio on your Mac appeared first on DJ TechTools.

Casques VR les plus utilisés sur Steam : l’Oculus Quest 2 garde son trône

Par : Serge R.

Depuis plusieurs mois, l’Oculus Quest 2 est toujours en tête du classement des casques VR les plus utilisés sur Steam. Pour le moment, il ne compte pas céder son trône à un autre appareil VR. Effectivement, d’après les résultats de la dernière enquête de Valve sur les matériels VR préférés de la population de la plateforme, il a atteint une part de plus de 35 %.

Pour rappel, Valve Corporation effectue chaque mois une enquête permettant de connaître les casques VR les plus utilisés sur Steam. Pour le mois d’octobre dernier, rares sont les appareils VR qui ont gagné du terrain sur la fameuse plateforme. Malgré cela, le Quest 2 d’Oculus a tout de même continué d’y faire des prodiges en atteignant une part de plus de 35 %. Il conserve donc son trône du casque VR préféré de la population Steam. Pour ce qui est des autres matériels qui ont fait des gains, on compte le HTC Vive Pro et le HTC Vive Pro 2. Il y a aussi les casques Windows Mixed Reality.

Oculus Quest 2 Steam

Casques VR utilisés sur Steam : l’Oculus Quest 2 toujours en pole position

Le mois dernier, quelques fabricants spécialisés dans la réalité virtuelle ont révélé de nouveaux casques VR aux performances bien intéressantes. Il y a, entre autres, Varjo, qui a dévoilé son tout premier appareil VR destiné au grand public, l’Aero.

On a aussi vu l’annonce d’une version améliorée du HP Reverb G2. Celle-ci bénéficierait d’un suivi nettement meilleur. Pour le moment, ni l’un ni l’autre n’a aucune date officielle de lancement. Tout ce qu’on sait, c’est que le Varjo Aero est déjà disponible en précommande au prix de 1990 dollars.

Jusqu’à maintenant, on n’a d’ailleurs eu aucune nouvelle du côté de Meta en ce qui concerne la sortie potentielle d’un nouveau casque VR avant la fin de l’année. En somme, il est peu probable que le trône de l’Oculus Quest 2 sur Steam soit contesté de sitôt. Il faut même dire qu’il est toujours en pole position sur la plateforme étant donné qu’il vient de dégoter 1,84 % de part supplémentaire. Sa part totale passe ainsi désormais à 35,02 %.

Cet article Casques VR les plus utilisés sur Steam : l’Oculus Quest 2 garde son trône a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Kohler dévoile son évier imprimé en 3D

Ces derniers temps, les partenariats entre artistes et acteurs de l’impression 3D se multiplient. Fin septembre, l’entreprise Zellerfeld s’associait avec l’artiste et designer Heron Preston pour développer la HERON01, une chaussure entièrement imprimée en 3D. Et les exemples de ce…

Cover Rock01

Microsoft s’engage dans le Metaverse avec des avatars dans Teams

Par : Lilia

Dans une prochaine version 2022 de son logiciel Mesh pour Teams, Microsoft utilisera des signaux audio pour animer les avatars. Cela permettra aux employés de se représenter comme des avatars lors des réunions.

Mesh pour Teams est un outil de travail collaboratif en réalité virtuelle. Grâce à lui, des utilisateurs éloignés sont capables de se rencontrer dans un environnement 3D. Dans la prochaine version de Mesh, l’équipe Microsoft a décidé d’ajouter des avatars. Ainsi, les utilisateurs pourront apparaitre sous la forme d’une représentation 3D d’eux-mêmes. Les nouvelles fonctionnalités devraient être lancées en avant-première du logiciel au cours du premier semestre 2022.

« Parfois, je veux juste pouvoir m’asseoir sur ma chaise et avoir mon coussin chauffant. Mais ce n’est peut-être pas si approprié », a déclaré Katie Kelly, chef de projet principal chez Microsoft travaillant sur Mesh for Teams. « J’aimerais pouvoir activer mon avatar. Je suis présente et engagée dans la réunion. Et les gens qui sont là ont vraiment l’impression que je suis présente et engagée ».

Les avatars en 3D de Mesh pour Teams, un pas vers la création du metaverse

Mesh For Teams

Les réunions peuvent afficher un avatar personnalisé, une vidéo en direct, une image statique ou une bulle avec des initiales. Le système ajoutera des animations et de l’expressivité aux avatars basés sur l’audio dans la version initiale. Mais « l’ambition est de suivre cela de près avec la pléthore de technologies d’IA de Microsoft. Le but est d’utiliser la caméra pour localiser où se trouve votre bouche, imiter votre tête et les mouvements du visage », a déclaré Kelly.

Le système d’avatar sur Mesh for Teams ressemble fortement à la façon dont le système Horizon Workrooms de Meta relie les casques et les écrans plats. L’année dernière, Apple a acquis la startup Spaces, parvenue à une solution similaire pour le travail à distance.

 

Cet article Microsoft s’engage dans le Metaverse avec des avatars dans Teams a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

STRIDE obtient la mise à jour Global 9.0 à l’occasion de son premier anniversaire

Par : Serge R.

Son développeur, Joy Way, vient de lancer la mise à jour Global 9.0 du jeu de parkour en VR STRIDE à l’occasion de son premier anniversaire. Bien évidemment, cette nouvelle mise à jour a apporté plein de nouveautés dans le titre VR.

Pour rappel, STRIDE a fait ses débuts sur les casques SteamVR en septembre 2020. Joy Way l’a ensuite lancé sur Oculus Quest et Oculus Quest 2 en août dernier. Étant une sorte de clone de Mirror’s Edge, le titre VR au rythme ultra-rapide amène les joueurs à explorer une ville futuriste. Bien sûr, ils doivent donc le faire non pas dans ses rues, mais en sautant de toit en toit. Ils doivent aussi se balancer sur des crochets et s’accrocher sur des fenêtres. En même temps, ils doivent faire face à des vagues d’ennemis. À l’occasion du premier anniversaire du jeu VR, le studio indépendant derrière Against a déployé sa mise à jour Global 9.0. Celle-ci a apporté de nouveaux environnements et cosmétiques dans STRIDE, et bien plus encore.

Mise à jour de STRIDE : tout un lot de nouveaux modes au menu

A part les nouveaux emplacements et cosmétiques, la mise à jour Global 9.0 de STRIDE a également ajouté une variété de modes dans le jeu VR. Parmi ceux-ci, on compte ainsi le mode Arena. Il permet aux joueurs d’explorer le monde ouvert du titre tout en accomplissant différentes missions.

Il y a aussi le mode Time Run. Dans ce mode, doivent faire des courses contre la montre en parcourant divers trajets bourrés d’obstacles. La vitesse et la précision sont très sollicitées dans Time Run.

Le troisième et dernier mode est baptisé Endless. Ici, les compétences des joueurs en matière de parkour et de tir sont mises à l’épreuve. Il en est de même pour leur capacité à faire des combats au corps à corps. Ils doivent en effet franchir une variété d’obstacles.

À noter que les nouveautés apportées par la nouvelle mise à jour de STRIDE diffèrent sur quelques points pour les casques PC VR et les casques Oculus Quest. Dans tous les cas, il faut dire que Joy Way a fourni toute une variété d’améliorations majeures au niveau du gameplay du jeu VR, quelle que soit la plateforme.

Cet article STRIDE obtient la mise à jour Global 9.0 à l’occasion de son premier anniversaire a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La fonctionnalité Space Sense sur le Quest détecte les personnes et les animaux domestiques

Par : Lilia

La dernière mise à jour sur Oculus Quest introduit une poignée de fonctionnalités intéressantes. Celles-ci concernent notamment la sécurité et l’accessibilité. Space Sense fait aussi partie des ajouts importants.

Aujourd’hui, Facebook (Meta) a annoncé le déploiement de la mise à jour v34 pour la plateforme Oculus Quest. Au cours du mois prochain, vous verrez une variété de nouvelles fonctionnalités arriver sur votre casque. Cela inclut les notifications de téléphone Android, l’API Passthrough et des commandes vocales améliorées. Space Sense y sera aussi compris.

Space Sense est une nouvelle fonctionnalité expérimentale pour le système Quest Guardian. Elle met en évidence tout objet, personne ou animal de grande taille qui se déplace dans votre espace de jeu établi. Désormais, lorsqu’un ami curieux entre dans votre périmètre, il apparaîtra dans votre casque sous la forme d’une figure fantomatique entourée d’une lueur rosâtre.

Space Sense est toujours activement en développement. Il sera donc disponible via l’onglet « Fonctionnalités expérimentales » dans les « Paramètres » de votre casque Quest. En plus de Space Sense, la v34 pour Oculus Quest prend en charge les notifications des smartphones Android. Cela vous permettra de vérifier les SMS et les notifications d’applications mobiles sans avoir à retirer votre casque. Tout comme les notifications d’applications iOS, les notifications Android ne peuvent pas être consultées par d’autres comptes connectés au casque.

Oculus Quest, des commandes vocales en plus

Space Sense Quest

Après la mise à jour, vous pourrez utiliser votre voix pour mettre en pause et lire les médias dans l’application Oculus TV. Vous pourrez masquer ou afficher vos statistiques Oculus Move au milieu de l’entraînement et accéder à votre onglet « Paramètres ». Vous utiliserez des commandes vocales pour effectuer des tâches de base. Vous pouvez, par exemple, dire « Démarrer l’enregistrement », « Montrez-moi mes photos » et « Trouver des jeux gratuits ». Vous pouvez également poser des questions simples comme « Qui est en ligne ? », « Combien d’espace de stockage me reste-t-il ? » et « Comment puis-je me connecter au WiFi ? ».

Outre la fonctionnalité Space Sense, la société a proposé une mise à jour concernant sa technologie Passthrough. Plus tôt cette année, Meta a ouvert l’accès à l’API Passthrough Experimental. Ainsi, les développeurs seront en mesure de créer leurs propres expériences de réalité mixte pour la plateforme Quest. Bientôt, la société lancera son SDK Passthrough. Ces mêmes développeurs seront capables de publier leur contenu de réalité mixte sur l’Oculus Store et l’App Lab.

Cet article La fonctionnalité Space Sense sur le Quest détecte les personnes et les animaux domestiques a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Retour sur les principaux ponts imprimés en 3D

Dans le secteur de la construction, la fabrication additive est désormais régulièrement utilisée. Que ce soit pour fabriquer des maisons, des écoles ou même des ponts, la technologie offre de nombreux avantages. Et si on s’intéresse aux ponts justement, les…

Cover-ranking

Des modèles anatomiques imprimés en 3D

Dans les hôpitaux, les cabinets de dentiste ou même les laboratoires, la fabrication additive est désormais une technologie très répandue. Dans le secteur de la santé, l’impression 3D apporte aux praticiens de nouvelles opportunités, et ce, à travers diverses applications.…

Spinebreaker

[TOP] Tour d’horizon des jeux VR les plus attendus en novembre 2021

Par : Serge R.

Tout comme les mois précédents, novembre 2021 promet d’être bien rempli en termes de sortie de jeux VR. Ce ne sont donc pas les choix qui manqueront pour les joueurs. De plus, il y en a pour toutes les plateformes. Voici justement notre sélection des meilleurs d’entre eux.

En octobre, les joueurs VR ont eu droit à plein de nouveautés en matière de jeux VR. Il faut dire que les différents studios spécialisés dans la réalité virtuelle leur en ont mis plein les yeux. Parmi les titres VR qui ont vu le jour le mois dernier, on comptait, entre autres, le tant attendu Resident Evil 4 VR, Lone Echo II, et bien d’autres encore. Le mois de novembre 2021 n’est et ne sera pas non plus en reste en termes de lancement de nouveaux jeux VR. Voici une liste non exhaustive de ceux les plus attendus.

In Death : Unchained Desolation Update

3 novembre | Oculus Quest

In Death : Unchained est un roguelike impitoyable et addictif qui emmène les joueurs dans un monde rempli de diverses créatures bibliques. Disponible sur Oculus Quest depuis déjà plus d’un an, il vient de recevoir une nouvelle mise à jour massive.

Son développeur, Superbright, a baptisé cette dernière In Death : Unchained Desolation. Gratuit, le nouveau DLC a apporté un tout nouvel univers dans le jeu VR. Il a aussi ajouté de nouveaux types d’ennemis et de flèches, sans oublier les visuels améliorés.

Ancient Dungeon

3 novembre | Oculus Quest via App Lab, PC VR en Early Access

Plusieurs mois après son annonce, Ancient Dungeon est enfin sorti en accès anticipé sur Oculus App Lab et SteamVR. Développé par Eric Thullen, il est dédié aux fans de dungeon crawler en réalité virtuelle à l’ancienne.

Dans ce nouveau titre faisant partie des jeux VR les plus attendus en novembre 2021, les joueurs doivent faire face à des donjons générés de manière aléatoire. En tout, ils ont droit à cinq étages de donjon, où ils tomberont bien entendu sur des ennemis et des boss différents.

Forest Farm

3 novembre | Oculus Quest via App Lab, PC VR

Forest Farm est, comme son nom le laisse entendre, un jeu VR basé sur l’agriculture. Proposant des éléments RPG, il est jouable en solo. Il donne aux joueurs l’occasion de créer la ferme de leurs rêves.

Dans ce jeu VR fraîchement sorti en ce début novembre 2021, les jardins ont donc été abandonnés et les forêts envahies par la végétation. Il faudra ainsi tout nettoyer pour transformer le paysage sauvage en une magnifique ferme.

Blade And Sorcery : Nomad

4 novembre | Oculus Quest 2

Développé par le studio indépendant WarpFrog, Blade And Sorcery est un jeu de fantasy médiéval en VR. Il a fait ses débuts sur les casques PC VR il y a déjà quelques années. Lors de la conférence Facebook Connect 2021, une version Quest 2 du titre a été annoncée.

WarpFrog l’a donc baptisée Blade And Sorcery : Nomad. Heureusement pour les propriétaires de Quest 2, le jeu VR prendra en charge tous les mods disponibles sur PC VR dans quelques semaines.

Real VR Fishing Year 2 Update

6 novembre | Oculus Quest, PC VR

Depuis son lancement, Real VR Fishing a donné aux joueurs VR l’opportunité de découvrir l’univers passionnant de la pêche. Son développeur, MIRAGESOFT, Inc., compte améliorer l’expérience, et envisage ainsi de déployer une nouvelle mise à jour du titre VR très bientôt.

Celle-ci sera baptisée Real VR Fishing Year 2. Bien évidemment, elle apportera des tonnes de nouvelles fonctionnalités dans le jeu VR. Il y aura, par exemple, un meilleur didacticiel, une boutique en jeu retravaillée et bien plus encore.

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace

11 novembre | Oculus Quest, PC VR

Captain Toonhead vs The Punks From Outerspace est dédié aux fans de tower defense et de FPS en réalité virtuelle. Le nouveau jeu VR, développé par Teravision Games, mélangera en effet ces deux genres de jeux pour en faire une expérience VR exceptionnelle.

S’il n’y a aucun changement, le titre VR devrait débarquer sur HTC Vive, Oculus Rift et Oculus Quest le 11 novembre prochain. Malheureusement pour les propriétaires de PSVR et de Valve Index, il ne fera pas partie des jeux VR auxquels ils auront droit en novembre 2021.

Gravitational

11 novembre | PC VR, PSVR

Parmi les jeux VR attendus en novembre 2021, on compte également Gravitational. Il s’agit d’un nouveau titre VR qui mélangera des défis d’accessibilité avec toutes sortes d’énigmes basées sur la gravité.

Développé par le studio Electric Monkeys Studio, Gravitational promet une expérience VR unique. Pour les joueurs VR qui sont à la recherche d’un véritable casse-tête agrémenté d’un gameplay Zero-G, ils seront bien servis avec ce nouveau jeu.

ShapesXR

11 novembre | Oculus Quest

ShapesXR est plutôt une application de prototypage VR et non un jeu VR. Également attendue ce mois-ci, elle donnera aux utilisateurs la possibilité de se rencontrer en VR pour collaborer sur la conception de divers contenus VR et AR, mais pas seulement.

L’application VR proposera aussi d’autres fonctionnalités encore plus intéressantes pour les concepteurs. À noter qu’il s’agit d’une œuvre du studio Tvori.

Warhammer Age of Sigmar : Tempestfall

17 novembre | PC VR

Warhammer Age of Sigmar : Tempestfall fait sans nul doute également partie des jeux VR les plus attendus en novembre 2021. Ça fait en effet déjà plus d’un an que son développeur, Carbon Studio, l’a annoncé.

À ne pas confondre avec Warhammer 40,000 : Battle Sister, ce nouveau titre VR amènera les joueurs à combattre le fantôme de Nighthaunt. Pour cela, ils se mettront dans la peau du Lord-Arcanum, un guerrier légendaire membre du groupe Stormcast Eternals.

Topgolf with Pro Putt – Full Course Update

18 novembre | Oculus Quest 2

Topgolf with Pro Putt a fait ses débuts sur Oculus Quest en mai 2020. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’un jeu de golf en réalité virtuelle. Le 18 novembre prochain, le titre VR recevra une nouvelle mise à jour gratuite baptisée Topgolf with Pro Putt – Full Course.

Bien entendu, celle-ci apportera toute une liste de nouveautés dans le jeu VR. Parmi ces améliorations, on peut citer un parcours « Cliffs, un nouveau club-house social et bien d’autres encore.

Cet article [TOP] Tour d’horizon des jeux VR les plus attendus en novembre 2021 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

#Startup3D : des vases aux façades, Concrete 3D mise sur l’impression 3D béton

Nous entendons de plus en plus souvent parler de projets où l’impression 3D béton est utilisée. La plupart d’entre eux sont des projets de construction et les exemples ne manquent pas à l’appel. C’est pourquoi on s’intéresse ce mois-ci à…

concrete

Blade And Sorcery pourrait débarquer sur PSVR 2…mais pas sur PSVR 1

Par : Serge R.

Le jeu de fantasy médiéval en VR signé WarpFrog, Blade And Sorcery, pourrait avoir une version PSVR 2 dans l’avenir. Cependant, le studio indépendant n’a aucune intention de le lancer sur le PlayStation VR original, en tout cas pour le moment.

WarpFrog a annoncé cela dans une FAQ concernant la version Oculus Quest 2 du jeu VR, Blade And Sorcery : Nomad, qui débarquera sur le casque autonome aujourd’hui. Selon lui, même si le PSVR 1 était plus puissant que le Quest 2, ses contrôleurs PS Move ne sont pas adaptés au titre VR. En d’autres mots, ils proposent un suivi limité. Ils ne permettent alors pas de profiter pleinement du jeu. Il est de ce fait évident que le studio ne compte pas sortir Blade And Sorcery sur ce casque VR de Sony.

Blade And Sorcery PSVR 2

Blade And Sorcery : WarpFrog s’intéresse vivement aux caractéristiques éventuelles du PSVR 2

Jusqu’à maintenant, le PSVR 2 n’a encore aucune date de sortie officielle. Le géant japonais Sony n’a même pas encore dévoilé son nom. Néanmoins, il est fort probable que le casque VR de nouvelle génération bénéficie de performances exceptionnelles et de contrôleurs améliorés. Diverses rumeurs sur ses potentielles spécifications ont en effet couru ces derniers temps.

Étant donné de telles caractéristiques techniques, l’équipe de WarpFrog n’a pas manqué de déclarer que le PlayStation VR 2 l’enthousiasmait. Elle a d’ailleurs ajouté que la puissance de la PS5 est également assez similaire à celle d’un PC gamer. En théorie, elle devrait alors arriver à porter la version PC de Blade And Sorcery sur PSVR 2 sans difficulté.

Il se pourrait même qu’il n’y ait aucun impact du tout au niveau des graphismes. Dans tous les cas, l’équipe du studio indépendant a aussi dit qu’il est encore trop tôt pour faire des annonces officielles. Néanmoins, elle s’intéresse bien au fait de lancer le titre VR sur PSVR 2. Pour le moment, elle ne donne donc pas des promesses.

Cet article Blade And Sorcery pourrait débarquer sur PSVR 2…mais pas sur PSVR 1 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Pioneer DJ’s DM-50D desktop monitors aim to be the all-in-one choice for production + DJing

There’s no doubt that one of the key elements in any at-home artist setup – whether it’s your production studio or your DJ booth – is the monitors. This can become a costly endeavor if you are both producing and DJing, as you likely have different pairs for your separate spaces. Pioneer DJ has decided to tackle […]

The post Pioneer DJ’s DM-50D desktop monitors aim to be the all-in-one choice for production + DJing appeared first on DJ TechTools.

HP présentera des applications pratiques de la technologie Multi Jet Fusion au Formnext 2021

Le moment est enfin venu : après presque deux ans sans salons physiques, les acteurs et les utilisateurs du secteur de la fabrication additive se retrouveront dans quelques jours à Francfort. Pouvoir tenir dans ses mains une pièce imprimée en…

Design-ohne-Titel-2021-10-29T171447.558

L’armée australienne et SPEE3D s’associent pour imprimer en 3D des pièces en métal

À l’image des industries de l’aéronautique et de l’automobile, l’armée a recours à la fabrication additive depuis maintenant plusieurs années. Que ce soit pour construire des casernes ou fabriquer des équipements, l’impression 3D s’est révélée à de nombreuses reprises être…

Australian-Army-Cover

pCloud : Tout ce que vous devez savoir sur le service de stockage en ligne

Par : Annick

Depuis des années, pCloud attire de plus en plus d’utilisateurs pour stocker des données en ligne. Dans ce dossier, vous trouverez le guide complet sur son utilisation, sa tarification et ses avantages.

pCloud est une solution de stockage de vos données en ligne (comme des jeux) afin de libérer le disque dur de votre ordinateur ou de votre appareil mobile. Il est facile à utiliser, autant pour les particuliers que pour les entreprises. Depuis qu’il a été mis à la disposition des utilisateurs, diverses modifications ont été apportées. Voici tout ce que vous devez savoir sur le service.

En quoi consiste pCloud ?

pCloud s’aligne avec Google Drive et Dropbox en matière de stockage en ligne. En plus du stockage des données en ligne, pCloud peut aussi sauvegarder des données sur les réseaux sociaux à l’instar de Facebook et Instagram.

Si vous voulez sauvegarder vos sites web WordPress, pCloud peut aussi l’effectuer. Vous pouvez ainsi accéder à vos fichiers tout en travaillant hors ligne. Pour ce faire, il n’y a qu’à les ajouter en tant que favoris.

En termes de volume et de vitesse de téléchargement, pCloud semble se hisser au-devant de la scène. En effet, le service est doté d’une sécurité et d’une fonction de sauvegarde et une synchronisation des données.

Il faut toutefois rappeler la création d’un compte avant de bénéficier le service.

A propos de l’application mobile

pCloud n’est pas seulement disponible en version web. Vous pouvez utiliser sa version mobile en la téléchargeant sur App Store pour les appareils utilisant un système iOS ou Google Play pour les appareils Android.

Une fois téléchargée et installée, l’application est tout de suite fonctionnelle. Pour l’utiliser, il faut d’abord vous connecter à votre compte pCloud ou créer en un nouveau compte, à défaut.

Avec un balayage de gauche à droite, vous ferez apparaitre le menu supplémentaire. D’autres options peuvent aussi être utilisées telles que : « Créer un dossier » ou « Télécharger des fichiers ».

pCloud Transfer c’est quoi ?

Une particularité de pCloud réside dans le fait que ses utilisateurs peuvent transférer des fichiers via le service sans créer un compte. Vous pouvez transférer jusqu’à 5 Go de fichiers sans avoir un compte.

Le transfert s’effectue en toute simplicité. Il suffit d’ajouter les fichiers à transférer puis des adresses e-mails vers quoi envoyer les fichiers. Un utilisateur peut ajouter jusqu’à 10 adresses mail.

pCloud s’occupe de transférer les fichiers vers les adresse mail ajoutées. Les utilisateurs de chaque adresse peuvent ainsi télécharger les fichiers envoyés par le service.

A noter qu’au-delà de 5 Go de données, pCloud Transfer n’est plus utilisable. De même lorsque les adresses ajoutées dépassent le nombre de 10. La création d’un compte s’avère nécessaire dans ce cas.

Les options de tarification de pCloud

pCloud offre tout d’abord un plan gratuit avec lequel 10 Go de stockage sont disponibles gratuitement. Si les 5 Go s’obtiennent moyennant un parrainage, les 5 Go sont accessibles une fois inscrit.

Ensuite, si vous souhaitez utiliser plus d’espace, vous pouvez opter pour un abonnement. L’espace de stockage utilisable varie en fonction du tarif choisi. Ci-après l’espace de stockage disponible pour chaque tarif :

  • Libre : 10 Go
  • Premium : 500 Go
  • Premium Plus : 2 To
  • Famille : 2 To/4 To
  • Business : 1 To par utilisateur

A noter que le tarif Famille peut être utilisé par 5 personnes tandis que dans le tarif Affaire, pCloud ne limite pas le nombre d’utilisateurs.

Le plan à vie

Le plan à vie offre différents tarifs selon l’espace de stockage de votre choix. Vous avez le choix entre le tarif Prime, Premium plus ou Famille. Ce plan tarifaire permet un abonnement à vie au service de pCloud.

Voici le prix de l’abonnement à vie pour les trois tarifs :

  • Premium : 175 €
  • Premium Plus : 350 €
  • Famille : 500 – 1000 €

Le plan mensuel

Vous pouvez également opter pour un abonnement mensuel, annuel éventuellement avec les plans tarifaires inclus dans le plan à vie. A la place du tarif famille, vous aurez un tarif spécifique pour les entreprises, le tarif Affaire.

Dans ce cas, les tarifs sont comme suit :

  • Prime : 4,99 €/mois (47,88 €/an)
  • Premium Plus : 9,99 €/mois (95,99 €/an)
  • Affaire : 9,99 €/mois

Quels sont les avantages du service pCloud ?

pCloud présente un certain nombre d’avantages qui lui permettent de rester dans la concurrence à côté de Google Drive, Dropbox ou les autres services de stockage en ligne.

Une utilisation facile

pCloud présente une interface d’utilisation simple que vous pouvez rencontrer sur n’importe quel appareil fonctionnant avec Mac, Windows ou Linux. En plus de cela, il fonctionne sur les appareils nomades via son application mobile.

Il offre une grande vitesse de téléchargement de données, ce qui évite les pertes de temps. En plus, le service offre un grand volume de stockage gratuit et une facilité de partage des fichiers.

Si vous avez supprimé des fichiers par inadvertance, vous pouvez les récupérer dans les 15 jours qui suivent si vous optez pour la version gratuite. La durée de récupération augmente au fur et à mesure que vous utilisez une version payante. (Ex : 30 jours pour Premium).

Sécurité et cryptage des données

pCloud assure la sécurité des fichiers stockés sur son service. Il utilise le cryptage SSL/TLS pour ce faire. Ce cryptage s’applique sur toutes les données transférées vers les serveurs du service.

Ainsi, toutes les données sont stockées dans plus de trois emplacements différents du serveur pour garantir un maximum de sécurité.

Vous aurez en outre un cryptage qui procure l’accès exclusif au décryptage de vos fichiers, c’est le cryptage côté client. Si vous souhaitez crypter des fichiers essentiels et protéger votre mot de passe, vous pouvez souscrire à l’abonnement pCloud Crypto.

Comment utiliser pCloud ?

Avant toute utilisation, sauf pour pCloud Transfer, il faut créer un compte sur pCloud. La création de compte signifie inscription au service. Pour cela, vous pouvez utiliser, soit votre adresse e-mail, soit votre identifiant Facebook.

Comment s’inscrire sur pCloud ?

L’inscription se fait sur le site web de pCloud. La fenêtre va afficher un bouton « s’inscrire ». Pour utiliser l’adresse e-mail, il faut l’entrer puis créer un mot de passe pour le compte.

Une fois l’inscription effectuée, pCloud va envoyer un mail de confirmation, avec un lien, à votre adresse pour que vous puissiez le vérifier.

Si vous voulez vous connecter avec votre identifiant Facebook, vous n’avez qu’à cliquer sur « Continuer avec Facebook ». Une confirmation est également nécessaire avant de terminer l’inscription.

Lors de la création d’un nouveau compte, essayez de mettre un mot de passe plus sécurisé en utilisant différents caractères tels que des majuscules, des minuscules et des chiffres.

Comment ajouter un nouveau fichier local à la synchronisation ?

La synchronisation commence après une série de clics. D’abord, il faut cliquer sur « Synchroniser » qui s’affiche dans le panneau pCloud, puis sur « Ajouter nouveau » avant de choisir le dossier local.

Accédez ensuite au dossier à synchroniser et choisissez le dossier pCloud Drive. Vous pouvez synchroniser le dossier local dans l’un des dossiers de votre annuaire pCloud en sélectionnant le dossier choisi.

Pour terminer l’action, vous devez cliquer sur « Enregistrer » puis sur « Ajouter une synchronisation ». Après cela, tous les appareils connectés au même compte pCloud disposent des dossiers synchronisés.

Tous les dossiers synchronisés sont accessibles hors connexion, donc à tout moment. Pour pouvoir accéder aux fichiers hors ligne, il faut cliquer sur « Accès hors ligne ». La synchronisation peut se faire avec le dossier pCloud Drive ou le dossier local.

Comment télécharger des fichiers ?

Le service dispose de deux façons de télécharger des fichiers. Soit vous téléchargez à partir du site web, soit avec pCloud Drive.

Si vous voulez télécharger des fichiers à partir du site Web, vous devez cliquer sur « Télécharger », puis choisir si vous voulez télécharger des fichiers ou des dossiers.

Une fois les fichiers ou dossiers sélectionnés, cliquez sur « OK » ou « Ouvrir ».

Un autre mode de téléchargement plus simple peut pourtant s’effectuer. Pour ce faire, vous n’avez qu’à copier le lien et le coller dans pCloud avant de cliquer sur « Télécharger ».

Un « Remote Upload » présélectionné permet de télécharger les fichiers sur votre stockage pCloud.

La vitesse du téléchargement peut augmenter suivant la qualité de votre connexion Internet.

Le téléchargement via pCloud Drive est très facile. Il suffit de glisser le fichier ou le dossier à télécharger sur pCloud ou dans un dossier synchronisé.

Comment fonctionne le partage de fichiers sur pCloud ?

Comme tous les autres services de stockage en nuage, pCloud permet de partager des fichiers avec d’autres utilisateurs.

Trois options se présentent pour cela : inviter à un dossier, partager le lien de téléchargement ou utiliser des liens directs.

Inviter à un dossier

Lorsque vous voulez partager des fichiers avec votre famille, vos amis ou vos collègues, cette option peut le faire. Il vous appartient de leur donner ou non la permission de modifier le contenu du fichier partagé.

Vous devez toutefois les inviter à recevoir le ou les fichiers que vous avez partagés pour les autoriser à effectuer toute modification.

C’est la plateforme web pCloud qui gère tous les partages existants.

Partager des liens de téléchargement (Download/Upload)

Le partage des données via pCloud peut également se réaliser en créant des liens de téléchargement. Les liens de téléchargement ainsi créés seront disponibles sur les appareils mobiles et les ordinateurs de vos amis.

Ceux-ci peuvent donc accéder aux fichiers facilement, sur votre compte pCloud, en utilisant les liens générés.

Partager des liens directs

La création de liens directs se fait par le biais d’un dossier public. Avec les liens ainsi créés, vous pouvez partager vos fichiers à tout moment et créer des images d’intégration.

Le service pCloud peut même servir d’hébergement afin que vous puissiez créer des sites Web HTML statiques.

Cet article pCloud : Tout ce que vous devez savoir sur le service de stockage en ligne a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

3Dnatives dévoile son dispositif spécial pour Formnext 2021

Formnext – Where ideas take shape. C’est avec ce slogan désormais iconique que Mesago a annoncé le retour du Formnext, le plus grand salon professionnel de la fabrication additive au monde. Cette année, plus de 500 exposants sont attendus à…

FR_Formnext_email_cover

Meta acquiert Within, le studio derrière l’application de fitness VR Supernatural

Par : Lilia

Cette semaine, Meta (anciennement Facebook) a annoncé sa sixième acquisition de Studio VR. Cette fois, il a acheté Within, le studio derrière l’application populaire de fitness VR  Supernatural.

Meta a annoncé l’acquisition du studio Within sur le blog Oculus. Il a affirmé que le studio fonctionnera sous la direction de META REALITY LABS, l’organisation XR de la société. En revanche, il n’a pas révélé le prix de l’acquisition. Comme les précédentes acquisitions de Studio VR, Meta dit que le studio « continuera à fonctionner de manière indépendante. »

La société Within est née en 2014. A l’origine, elle s’appelait Vrse, deux ans avant que les premiers casques VR grand public n’arrivent sur le marché. Au début, elle produisait des vidéos VR à 360°. Finalement, la société s’est développée au-delà de la production de son propre contenu. Elle a créé une bibliothèque de films en streaming de films immersives.

Within a réussi à collecter des dizaines de millions de dollars. Comme la plupart des platesformes de diffusion vidéo VR, l’application a eu du mal à trouver une traction forte. Néanmoins, elle reste disponible sur toutes les principales platesformes. La société a développé l’application Supernatural en 2020. Structurellement, l’application est similaire à Beat Saber. Mais elle présente une mise au point beaucoup plus claire sur la condition physique et un encadrement.

Within, la sixième acquisition de studios VR de Meta

Meta Within

Supernatural était l’une des premières applications Quest à être construite autour d’un modèle de tarification de souscription. Bien qu’elle ait été critiquée pour son prix mensuel relativement élevé, elle semble avoir trouvé une vraie traction avec Meta.

Meta affirme que Within continuera de se concentrer sur « la condition physique, le bien-être et les expériences sociales en VR ».  Cela aidera les gens à atteindre leurs objectifs de la manière la plus plaisante et la plus connectée possible. Spécifiquement pour Supernatural, la société révèle l’ajout de «plus de musique, de moyens créatifs d’entraînement, de fonctionnalités et d’expériences sociales » à l’avenir.

L’acquisition de Within marque le sixième Studio VR que Meta a acheté.  Le but est d’avoir davantage de contrôle sur les applications VR phares et les talents derrière eux. Facebook a également acquis Beat Games (Beat Saber), Sanzaru Games (Asgard’s Wrath), Ready at Dawn (Lone Echo), Downpour Interactive (Onward), BigBox VR (Population: One). Toutes ces acquisitions se sont faites en seulement deux années.

Cet article Meta acquiert Within, le studio derrière l’application de fitness VR Supernatural a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌