Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 20 janvier 2020Audio Video 3D Art

Coiffure, un nouveau plugin Maya pour accélérer votre workflow

Par Shadows

Florian Croquet nous dévoile sa dernière création : Coiffure, un outil Maya qui comme son nom l’indique se concentre sur le grooming. Plus précisément, ce plugin vous permettra de créer du hair temps réel plus facilement et rapidement. Comme l’explique le créateur, Coiffure simplifie le workflow XGen pour la création d’assets de jeux vidéo.

Outre l’aperçu vidéo ci-dessous, une série de tutoriels a été mise en ligne sur Youtube.

Payant, l’outil est disponible sur Gumroad sous forme de licence perpétuelle ou avec souscription, au choix.

L’article Coiffure, un nouveau plugin Maya pour accélérer votre workflow est apparu en premier sur 3DVF.

Une peau de pêche grâce à KeyShot 9

Par Shadows

L’équipe de KeyShot dévoile un tutoriel autour du système de fuzz disponible dans KeyShot 9. Cet effet de micro-pilosité qui évoque la peau de pêche pourra être utile dans de nombreuses situations telles que celle présentée ici : un haut-parleur avec tissu.

L’article Une peau de pêche grâce à KeyShot 9 est apparu en premier sur 3DVF.

Quelles sont les ambitions de Marie Langer, nouvelle PDG d’EOS GmbH ?

Par Mélanie R.

En octobre dernier, Marie Langer a été nommée PDG du groupe EOS GmbH, succédant ainsi à son père, le Dr Hans Langer qui a fondé l’entreprise allemande en 1989. Très vite, le fabricant de solutions de fabrication additive industrielles s’est […]

REXR veut transformer tous vos jeux en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
REXR

Et si n’importe quel jeu pouvait devenir accessible avec la réalité virtuelle ? C’est la promesse de REXR, la technologie imaginée par une start-up estonienne  et disponible en avant-première en France.

Avec cette technologie, vos jeux vidéo PC classiques sont désormais portables en réalité virtuelle sans avoir besoin d’un casque haut de gamme ou d’un ordinateur de pointe. Voici comment cela est possible

REXR mise sur une offre de base

REXR se décompose en deux parties. Tout d’abord une application installée sur PC et mobile. Ensuite, un casque de réalité virtuelle pour smartphone. La communication entre les deux appareils passe par le Wi-Fi, mais uniquement en local. L’entreprise estonienne a décidé de miser sur la France pour lancer ce produit. Selon les premiers tests, le résultat s’avère plutôt satisfaisant et ne souffre pas de lag. Du côté du smartphone, il vous faudra un appareil qui peut faire tourner Android 8.0 et au moins 1.080p en qualité d’affichage. On conseille 2K ou 4K si vous voulez toutefois en profiter.

Concrètement, selon REXR, si votre jeu fonctionne sur votre PC, il pourra aussi tourner en réalité virtuelle. Il faut cependant préciser que les casques VR pour smartphones n’offrent pas non plus une qualité optimale ou même qui s’approche du RIFT ou du Quest. Surtout, transformer des jeux classiques en VR ne fonctionne pas dans tous les cas. Red Dead Redemption II se révèle par exemple injouable, faute de pouvoir avoir accès au HUD, aux indicateurs ou aux sous-titres de jeu. Côté prix, il faut tout de même compter 1 mois à 14 euros et une offre annuelle à 144 euros. Bref, un petit investissement. Charge à vous d’avoir tous les équipements, l’entreprise ne propose que son logiciel.

Cet article REXR veut transformer tous vos jeux en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

LDLC : l’entreprise lyonnaise mise sur la réalité virtuelle en interne

Par Pierrick LABBE
LDLC jeu réalité virtuelle

L’entreprise lyonnaise LDLC, qui vend surtout des produits de haute technologie, semble vouloir aussi produire ses propres contenus dont la réalité virtuelle. C’est le cas avec ce jeu vidéo que vous pouvez déjà tester.

Diversification surprenante pour l’entreprise qui a donc misé sur un opus conçu en interne et nommé « Catch the Dragon », que vous pouvez jouer à Bourgoin-Jallieu, près Lyon. Voici quelques images de ce jeu en réalité virtuelle disponibles dans le trailer ci-dessous.

LDLC mise sur un jeu en réalité virtuelle multi-joueurs

Dans ce jeu, on oppose donc deux ou trois joueurs avec des casques de réalité virtuelle et chacun porte aussi un petit ordinateur dans le dos afin de permettre « une expérience beaucoup plus immersive que la réalité virtuelle classique », selon un communiqué envoyé par le groupe. Le jeu, de façon surprenante pour un groupe de e-commerce, a donc été développé par un studio interne, baptisé LDLC VR Studio. On s’interroge toutefois sur le personnel ou les moyens de ce studio qui n’ont pas été dévoilés.

C’est cependant une innovation intéressante de la part de LDLC. L’entreprise, qui a aussi misé récemment sur l’e-sport en soutenant le club local, l’Olympique Lyonnais, semble embrasser l’univers des jeux vidéo et de la culture pop. Récemment, c’est un sabre-laser, basé sur l’univers de Star Wars qui avait été conçu en interne. En attendant, si vous voulez souhaitez ce jeu « Catch the Dragon », il faudra donc vous rendre dans la salle de réalité virtuelle basée à Bourgoin-Jallieu, dans l’Isère, près de Lyon. A vous de jouer !

Cet article LDLC : l’entreprise lyonnaise mise sur la réalité virtuelle en interne a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Hier — 19 janvier 2020Audio Video 3D Art

TOP 5 des vidéos de la semaine : impression 3D et lunettes de sport…

Par Mélanie R.

Retrouvez notre TOP 5 des meilleures vidéos de la semaine sur l’impression 3D et la fabrication additive. Cette semaine, découvrez comment la fabrication additive, et en particulier la technologie HP Multi Jet Fusion, permet de concevoir des prototypes de lunettes […]

À partir d’avant-hierAudio Video 3D Art

Gloomy Eyes : le troisième épisode disponible sur VivePort Infinity

Par Pierrick LABBE
Gloomy Eyes

Bonne nouvelle pour ceux qui attendaient le 3e et dernier chapitre de la saga Gloomy Eyes. Il est désormais disponible en exclusivité VivePort Infinity.

Une histoire amour impossible entre un zombie et une humaine. Un concept déjà éculé au cinéma, mais qui prouve avoir encore du potentiel du côté de la réalité virtuelle.

Gloomy Eyes bientôt sur Arte

Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’univers de Gloomy Eyes, cela se déroule autour des années 80 et, dans ce monde, les humains et zombies tentent de coexister. L’expérience qui mélange réalité virtuelle, philosophie ou encore poésie, se révèle tout simplement bluffante et met à profit de façon tout simplement incroyable la réalité virtuelle et la technologie 6DoF (6 degrés de liberté). L’expérience a déjà été récompensée à plusieurs reprises, au SXSW mais aussi au festival du film d’animation d’Annecy. Le résultat se révèle tout simplement touchant, et la majorité des personnes qui ont pu en profiter se sont révélées particulièrement émues après cette expérience unique en son genre à l’heure actuelle (mais sans doute pas pour longtemps).

Bonne nouvelle pour ceux qui préfèrent la version française et /ou n’ont pas de casque de réalité virtuelle. L’expérience, narrée par Tahar Rahim (à la place de Colin Farrel en anglais) sera disponible le vendredi 14 février dans sa version vidéo à 360 degrés sur la chaîne YouTube d’ARTE Cinéma et dans sa version “6 DOF” sur les plateformes VR Oculus et HTC Vive. Un peu de patience sera donc nécessaire pour découvrir Gloomy Eyes. Une expérience à ne pas rater pour découvrir le potentiel de la réalité virtuelle.

Cet article Gloomy Eyes : le troisième épisode disponible sur VivePort Infinity a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

New Low-Poly Open Source Modeling Tool - Dust3D

Par Ricky Grove
Dust3D is a free and open-source software for quick making 3D model with texture and rig automatically generated. It supports Linux, MacOS, and Windows. Created by Jeremy Hu the program is geared...
  • 18 janvier 2020 à 13:45

Facebook multiplie de manière impressionnante les brevets en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Facebook brevets réalité augmentéee

C’est une découverte particulièrement surprenante qui a été faite par Fairview Research en analysant les brevets  qui ont été déposés au cours de l’année écoulée. Facebook a publié un nombre impressionnants de brevets en réalité augmentée.

Il n’est désormais plus possible de résumer l’entreprise à sa seule fonction première de réseau social. L’entreprise est clairement passée à la vitesse supérieure pour ce qui concerne ses ambitions dans la réalité virtuelle mais aussi désormais dans la réalité augmentée.

Facebook 36e du classement américain

L’étude du nombre de brevets déposés en 2019 place Facebook au 36e rang aux Etats-Unis avec 989 brevets déposés dans l’année. Un chiffre qui est très loin du premier, IBM avec 9.262 brevets, du second, Samung avec 6.469 ou encore de Microsoft avec 3.000 brevets. Cependant, pour l’entreprise de Mark Zuckerberg, on parle d’une croissance incroyable avec un bond de 64% du nombre de brevets par rapport à 2018. Une augmentation qui lui permet aussi d’entrer dans le top 50, puisque le réseau social était 58e en 2018. C’est cependant quand on regarde dans le détail que les choses deviennent intéressantes pour Facebook.

Fait très notable des brevets déposés par Facebook, c’est la catégorie « Optical Elements », qui a augmenté le plus sensiblement avec un total de 169 brevets en 2019.  La majorité de ceux-ci se trouvent dans la sous-catégorie « Heads-Up Display » qui fait référence à des affichages pour la réalité augmentée ou virtuelle. Par ailleurs, dans les autres catégories, on trouve aussi des brevets qui sont liés à l’eye-tracking, au machine learning ou encore à la livraison de contenu online. Autant de facteurs qui prédisent bien l’arrivée d’un casque de réalité augmentée chez Facebook.

Cet article Facebook multiplie de manière impressionnante les brevets en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook baisse le prix du casque VR Oculus Go de 50 euros

Par Bastien L
oculus go baisse prix

Facebook annonce une baisse de prix définitive pour l’Oculus Go. Le casque VR est désormais disponible à partir de 159 euros au lieu de 219 euros.

C’est la saison des chutes de prix, au pays des casques VR. La semaine dernière, HTC annonçait une baisse massive et définitive du prix du HTC Vive Pro.

A présent, c’est au tour de Facebook d’annoncer une réduction permanente pour son casque Oculus Go. En France et dans le reste de la Zone Euro, l’appareil est désormais proposé pour 160 euros au lieu de 219 euros en version 32Go, et 219 euros au lieu de 269 euros pour la version 64Go.

Une décision qui fait probablement suite à l’immense succès du Go lors du dernier Black Friday. Un discount similaire avait alors été mis en place.

Facebook continue à rendre la VR plus abordable

Pour rappel, l’Oculus Go fut lancé en mai 2018. Il s’agit du tout premier casque VR autonome du constructeur. Cet appareil ne propose qu’un tracking 3DoF et un seul contrôleur. La sensation d’immersion et les possibilités d’interaction sont donc considérablement réduites par rapport à un casque comme le Quest.

Cependant, le Go ne se destine pas aux gamers. Il est davantage pensé pour les néophytes et les curieux souhaitant découvrir la réalité virtuelle. Plutôt que de jouer à des jeux vidéo, ce casque est idéal pour visionne des vidéos sur les applications Netflix, Hulu ou encore YouTube.

Son principal avantage était déjà de permettre de découvrir la VR pour un prix abordable. Suite à cette baisse de prix, c’est donc la porte d’entrée vers la réalité virtuelle qui devient encore plus accessible…

Cet article Facebook baisse le prix du casque VR Oculus Go de 50 euros a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Mojo Vision a créé les premières lentilles de contact à réalité augmentée

Par Bastien L
mojo vision lentilles ar

Mojo Vision a créé les premières lentilles de contact à réalité augmentée. Le prototype fonctionne, mais ne sera pas prêt pour le grand public avant au moins deux ans…

D’ici quelques années, les GAFAM comptent commercialiser des lunettes de réalité augmentée capables de remplacer les smartphones. C’est le cas de Facebook, Apple, mais aussi Samsung ou encore Amazon.

Cependant, ces géants de la technologie pourraient être pris de vitesse par une petite startup dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler : Mojo Vision. Plutôt que des lunettes AR, cette startup compte brûler les étapes en proposant directement les lentilles de contact pour la réalité augmentée.

Ces lentilles de contact embarquent un minuscule écran capable d’afficher des informations directement dans le champ de vision de l’utilisateur. L’objectif de Mojo Vision est de permettre ” l’invisible computing ” (informatique invisible).

Mojo Vision veut remplacer votre smartphone par des lentilles AR

Pour l’heure, cette lentille AR n’est qu’au stade de prototype et la startup estime que son produit ne sera pas prêt pour le grand public avant au moins deux ans. Cependant, ceux et celles qui ont eu la chance de le tester se disent tous impressionnés.

Dans un premier temps, Mojo Vision compte fournir sa technologie au secteur médical. Elle travaille actuellement avec la FDA sur des lentilles spécialisées destinées aux personnes atteintes de troubles oculaires.

À terme, toutefois, la startup compte bel et bien vendre son produit au grand public. Son objectif est tout simplement de remplacer les smartphones

Cet article Mojo Vision a créé les premières lentilles de contact à réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TEST] VRNRGY Power Pack : donnez un second souffle à votre Quest

Par Gwendal P
test powerpack une

Depuis sa sortie il y a quelques mois, l’Oculus Quest a récolté un franc succès. En effet, ce casque autonome offre de nombreuses possibilités, et par-dessus tout, une liberté accrue par rapport aux autres casques du marché. Pas de câbles ni d’ordinateur nécessaire, le Quest se suffit à lui-même. Cela veut également dire qu’il fonctionne à l’aide d’une batterie. Or, l’utilisateur peut rapidement être frustré s’il est forcé d’interrompre sa partie ou une quelconque vidéo en plein milieu. Pour éviter une telle mésaventure, il existe des solutions pratiques et abordables. Nous testons ici l’une d’entre elles : le Power Pack de VRNRGY.

  • marque : VRNRGY
  • modèle : Power Pack pour Oculus Quest 
  • catégorie : Batterie externe
  • capacité : 7 000 mAh
  • autonomie : Jusqu’à 6h en jeu, 8h pour de la vidéo
  • prix : 58,99 euros
  • disponibilité : disponible

Unboxing

La petite boîte qui accueille le Power Pack est très simple, mais stylée. Elle contient la batterie, les sangles de fixation, la notice d’utilisation en anglais, ainsi que des câbles USB. S’y trouve également un adaptateur micro-USB vers USB-C. 

Design et ergonomie du Power Pack

Le Power Pack de VRNRGY est très compact. Il se fixe à l’arrière de l’Oculus Quest, sur l’arceau souple qui sert à maintenir le casque sur la tête. Livré avec ses propres straps, la manipulation pour l’attacher est très rapide, même si la brève notice n’est qu’en anglais. Le câble qui relie la batterie au casque est à la bonne taille pour ne pas gêner. Il sait également se faire discret pour ne pas déranger l’esthétique générale, même si ce n’est vraiment pas le plus important. 

Les sangles d’attache sont en néoprène respirant. Le Power Pack n’est pas directement au contact du crâne puisqu’un cache, partie intégrante des sangles, fait l’interface entre les deux. Ainsi, ce complément au casque n’est pas gênant, même après de longues sessions de VR. Le poids de la batterie quant à lui est contrebalancé, ou plutôt contrebalance celui du casque. Dans l’ensemble le niveau de confort est bon et le port de ce pack supplémentaire n’est pas désagréable. Nous apprécions particulièrement le côté pratique des sangles et la conception qui s’intègre directement à l’Oculus Quest sans bricolage particulier.

À l’arrière du Power Pack se trouvent les deux entrées USB pour la recharge et la connexion au casque. En outre, une rangée de quatre diodes bleues informe de l’état de charge de la batterie.

Utilisation du Power Pack

Rien de bien sorcier dans l’utilisation de cette batterie externe. Il suffit de l’installer, de la brancher (après avoir bien vérifié que le Quest est chargé à fond), et voilà ! Dans le casque, la jauge de batterie indique que le casque est en charge. Sa propre batterie rentre en jeu seulement quand celle du Power Pack s’est vidée. 

Cela donne une autonomie totale de l’ordre de 6h pour des sessions de jeu. C’est trois fois plus que la durée de vie normale de la batterie du casque autonome d’Oculus. Cette nouvelle période de jeu est suffisante pour satisfaire la plupart des gamers. Ils ont ainsi moins l’inquiétude de voir leurs parties s’interrompre en plein milieu d’un moment crucial. La capacité des batteries de 7 000 mAh aurait pu être revue à la hausse pour atteindre au moins 10 000 mAh et donc proposer une expérience de jeu encore plus longue. Cela aurait cependant pu rendre l’ergonomie du produit moins agréable. Au contraire, l’équilibre est ici bien trouvé entre confort et plaisir.

De plus, il est possible d’allonger encore plus l’autonomie du Quest en remplaçant les batteries du Power Pack. Le modèle spécifique qui s’intègre dans le boîtier de VRNRGY est disponible à l’achat séparément. Cela permet alors de s’approcher des 10 heures de jeu.  

Conclusion

L’autonomie de l’Oculus Quest est un des problèmes du casque et cela peut vite devenir frustrant. C’est pourquoi l’ajout d’une batterie externe est recommandée, si ce n’est nécessaire. Bien sûr il est possible d’acheter un produit lambda et de bricoler quelque chose soi-même. En revanche, il faut s’attendre à un résultat bancal et peu pratique. Le gros avantage du Power Pack de VRNRGY et sa configuration étudiée pour le Quest. Il s’intègre facilement et procure même un confort accru à l’expérience générale. Profitant d’un bon rapport qualité/prix, cet accessoire est indispensable pour les gamers VR invétérés. 

 

Points positifs

  • Batterie externe étudiée pour l’Oculus Quest
  • Session de 6h de jeu
  • Équilibre le poids du casque

Points négatifs

  • On aurait préféré une batterie 10 000 mAh

Cet article [TEST] VRNRGY Power Pack : donnez un second souffle à votre Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Reallusion Releases FREE Indie Version of Unreal Live Link Plug-In

Par M.D. McCallum
Stand back everyone... Reallusion has officially released the hounds... or maybe that’s the hordes.   Hordes of iClone animators that can now get their hand on the...
  • 17 janvier 2020 à 17:02

Adobe Character Animator Receives Emmy® Award for Technology and Engineering

Par Press Release
At Adobe, we’re proud to provide tools that celebrate the infinite imagination of animators worldwide, and today, we’re excited to share that the National Academy of Television Arts an...
  • 17 janvier 2020 à 16:00

Final Fantasy VII Remake : un mode VR dévoilé par l’OST

Par Bastien L
final fantasy VII remake

Le jeu Final Fantasy VII Remake sur PS4 pourrait comporter un mode en réalité virtuelle pour le PSVR. C’est ce que semble révéler la tracklist en fuite de la bande originale…

Début janvier 2020, une démo du jeu Final Fantasy VII Remake était en fuite sur le web. En fouillant dans les données de cette démo, des dataminers ont découvert ce qui semble être la bande originale du jeu.

La liste des pistes fait référence aux différentes sections de la démo. Cependant, de manière totalement inattendue, la dernière piste porte le titre de ” VR Menu “.

Selon toute vraisemblance, cette piste est celle que nous pourrons entendre dans le menu du mode VR. Or, Square Enix n’a jamais évoqué de mode VR pour le remake de ce jeu cultissime…

Final Fantasy VII Remake entièrement jouable sur PSVR ?

The Final Fantasy VII Remake Demo Music Soundtrack tracklist are as follows in case any is wondering. pic.twitter.com/jQcZRhApog

— PKRadiance (@SuperJamaalrio) 13 janvier 2020

Il est cependant peu probable que le jeu soit entièrement jouable sur le PSVR, comme ce fut le cas pour Resident Evil 7 par exemple. Pour cause, tout d’abord, FF7 se joue à la troisième personne et ne se prête donc pas vraiment à une expérience en VR.

De plus, ce remake pousse déjà la PS4 dans ses derniers retranchements. Une version en réalité virtuelle serait bien trop gourmande en ressources pour cette console en fin de vie.

Néanmoins, il est fort possible que Square Enix ait créé du contenu PSVR pour Final Fantasy VII Remake. Le studio avait déjà créé un jeu original basé sur Final Fantasy XV, intitulé Monsters of the Deep. Il s’agissait d’un jeu de pêche en VR prenant place dans l’univers de FFXV.

De même, le jeu Kingdom Hearts 3 était accompagné d’une expérience VR proposant de revisiter les moments les plus marquants de la saga en réalité virtuelle. On peut donc s’attendre à ce que le mode VR de Final Fantasy VII Remake propose des mini jeux ou l’immersion dans les scènes cultes de ce RPG de légende…

Cet article Final Fantasy VII Remake : un mode VR dévoilé par l’OST a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Phase to get rid of the need for audio cables in forthcoming update for Serato users

Par Dan White
Phase Serato wireless demo at MWM NAMM 2002

In an upcoming firmware update to the Phase wireless scratch system, DJs will no longer have to use audio cables to send signal into their DJ software. Instead, only a single USB data cabe is needed to send a control from the Phase receiver box into Serato DJ Pro. Goodbye RCA Cables? When you’re already […]

The post Phase to get rid of the need for audio cables in forthcoming update for Serato users appeared first on DJ TechTools.

Concours 3DVF / NVIDIA / LDLC : plus de 5000€ de lots à gagner !

Par 3dvf

Pour fêter dignement ce début d’année, 3DVF lance en partenariat avec NVIDIA et LDLC un concours de rendu.
Le thème : “GPU hivernal”
Paysage enneigé, rendu d’intérieur au coin du feu, créatures liées à l’hiver, avalanche au coeur des montagnes… Votre réalisation devra, d’une manière ou d’une autre, évoquer l’hiver.

Les étapes essentielles pour participer :
– disposer d’un compte sur le forum 3DVF (ou vous inscrire si ce n’est pas déjà le cas) ;
– créer et rendre une scène 3D de votre choix du moment qu’elle évoque l’hiver directement ou indirectement ;
– vous êtes libres d’utiliser les outils que vous voulez, du moment que le moteur de rendu propose à la fois du rendu CPU et, séparément, du rendu accéléré par GPU. Notez bien que vous n’êtes pas obligés de faire le rendu en mode GPU : les rendus CPU sont autorisés.
– créer un sujet de forum dédié à votre projet, dans la section du concours et en postant au moins 2 mises à jour pour montrer votre avancement.
– poster votre rendu final en suivant les instructions données dans la rubrique dédiée de cette page, et en respectant la date de fin du concours.

Les Lots

Quatre participations gagnantes seront désignées et remporteront des lots qui vous permettront de profiter des GPUs NVIDIA dernière génération. Au total, près de 5600€ TTC de lots sont à remporter !

– pour la première place, un ordinateur portable Gigabyte Aero 17 HDR XA-7FR4130SQ, doté d’un GPU NVIDIA GeForce RTX 2070 (Max-Q) et d’une valeur de 3000€ environ ;
– pour la seconde place, une carte graphique ASUS GeForce RTX 2080 Ti DUAL-RTX2080TI-O11G d’une valeur de 1380€ environ ;
– pour la troisième place, une carte graphique Gigabyte GeForce RTX 2080 SUPER GAMING OC 8G (rev. 2.0) d’une valeur de 835€ environ ;

– enfin, un prix spécial du jury sera attribué avec une carte graphique Gigabyte GeForce RTX 2060 OC 6G d’une valeur de 380€ environ.

Le Jury

Le jury est composé de :
– L’équipe du site 3DVF.com ;
– Un employé de NVIDIA France ;
– Un employé de l’équipe Progiss (partenaire de 3DVF) ;
– Mathieu Maurel, infographiste et co-administrateur du groupe Facebook 3D / CGI News.

Les critères

Les participations gagnantes seront retenues en fonction de l’originalité et de la qualité artistiques du rendu proposé, mais aussi de la difficulté technique du sujet choisi.

Règlement

  • Le concours est gratuit et sans obligation d’achat.
  • Le concours se tiendra du 20 janvier au 29 février 2020 à minuit (heure française).
  • Le concours est ouvert à toutes et tous, quel que soit votre pays.
  • Les participations ne doivent pas s’appuyer sur des licences/propriétés intellectuelles n’appartenant pas aux personnes participantes, ni utiliser de modèles issus de banques dédiées. En revanche, vous pouvez utiliser des modèles et assets que vous avez personnellement créés par le passé.
  • Une seule participation par personne sera acceptée, et les participations par équipe ne sont pas autorisées. Si plusieurs rendus sont envoyés par une même personnes, seule la dernière participation sera prise en compte.
  • En participant, vous vous engagez, en cas de victoire, à autoriser 3DVF et NVIDIA France à utiliser votre participation à des fins de communication et de promotion en ligne uniquement. Vous conservez bien entendu tous les droits d’auteur de votre création, et toute utilisation de votre rendu par 3DVF ou NVIDIA se fera en mentionnant votre nom.
  • En participant, vous vous engagez, en cas de victoire, à rédiger à l’aide de l’équipe 3DVF un making-of de votre création ; il vous faudra également envoyer la scène du projet de manière à ce qu’un comparatif CPU/GPU soit effectué dans le cadre du making-of.
  • Vous pouvez choisir librement le rapport hauteur/largeur de votre rendu, mais le plus petit côté doit faire au moins 1000 pixels.
  • La personne gagnante sera prévenue via un message envoyé via l’e-mail associé à son compte 3DVF. Le lot lui sera envoyé dès que les formalités techniques (adresse d’envoi) auront pu être finalisées.
  • Les membres du jury ne sont pas autorisés à participer. En revanche, ils pourront interagir avec les personnes participantes, par exemple en partageant idées et retours sur le forum du concours.

Le concours sur le Forum 3DVF

– La section du forum dédiée au concours, dans laquelle vous posterez vos participations ;
– Un sujet dédié (également accessible via les commentaires de cet article) vous permettra de poser des questions si nécessaire ;
– Vous n’avez pas encore de compte sur le forum ? Pas de panique : sur la page d’accueil de ce dernier, un lien “S’inscrire” en haut à droite vous permettra de créer votre compte.
Une fois votre compte validé par l’équipe (merci de votre patience !), vous pourrez vous connecter. N’hésitez pas ensuite à personnaliser votre compte en cliquant sur votre pseudo en haut à droite du forum. En particulier, la section “détails du compte” vous permettra de changer d’Avatar si vous le souhaitez.

L’envoi des rendus finalisés

Pour envoyer votre participation finale, voici la marche à suivre :
– en étant connecté sur le forum, rendez-vous sur cette page ;
– cliquez sur Upload File puis choisissez votre fichier et valider ; une barre de progression vous montrera la progression de la mise en ligne, si votre image est volumineuse ;
– enfin, cliquez sur le bouton “sauvegarder”.

FAQ

(cette section sera complétée avec les réponses à d’éventuelles questions récurrentes)

L’article Concours 3DVF / NVIDIA / LDLC : plus de 5000€ de lots à gagner ! est apparu en premier sur 3DVF.

Quadro, Studio, Game Ready : quel driver NVIDIA adopter ?

Par 3dvf

Cet article est sponsorisé par NVIDIA France et LDLC.

Si la gamme de cartes graphiques NVIDIA se scinde historiquement en Quadro et GeForce, l’arrivée récente des drivers « Studio » vient compliquer la donne. Des contresens ont même commencé à se répandre concernant les avantages et performances qu’il est possible d’attendre dans chaque cas.

Afin de clarifier les choses, voici une présentation qui vous permettra de choisir cartes graphiques et drivers en fonction de vos besoins.

Drivers Game Ready  : des mises à jour fréquentes pour les joueurs

Destinés aux cartes GeForce, les drivers Game Ready sont bien connus des amateurs de jeux vidéo. Ils sont mis à jour régulièrement, et notamment lors de la sortie de jeux très attendus. Leur objectif est donc de faire en sorte de faire tourner au mieux les tous derniers jeux vidéo, avec une fluidité maximale.
Conséquence de cette cible, les drivers Game Ready sont optimisés pour un usage monotâche.

Il est évidemment possible de faire tourner des applications créatives avec ces drivers, même s’ils ne sont pas les plus adaptés.

De nombreux jeux tirent parti des dernières technologies NVIDIA, telles que RTX

Studio Drivers pour GeForce : la création en ligne de mire

NVIDIA a bien évidemment conscience que certains artistes et studios utilisent la gamme GeForce à des fins créatives. Des drivers spécifiques ont donc été créés pour ces profils.

Ces drivers « Studio », à la différence des drivers Game Ready, sont optimisés pour les workflows multitâches. En outre, ils font l’objet de tests plus avancés avec de multiples versions de logiciels courants, tels que les gammes Autodesk et Adobe.

L’objectif est ici de proposer une expérience stable, fiable et sans ralentissements : les performances pures en monotâche ne seront donc pas différentes de celles obtenues avec des drivers Game Ready, mais vous éviterez certains plantages de vos outils et basculerez plus efficacement d’un outil à l’autre.

Conséquence de cette orientation et de ces tests plus rigoureux, les drivers Studio sont mis à jour moins fréquemment que la variante Game Ready.

Dernière précision : il est bien évidemment possible de passer d’un driver Studio à un driver Game Ready et réciproquement, en réinstallant l’une ou l’autre déclinaison.

Les drivers Studio sont testés pour un support optimal des outils créatifs tels que ceux de la gamme Adobe

Drivers Quadro : des fonctions exclusives pour clients exigeants

Enfin, les drivers Quadro proposent des caractéristiques bien spécifiques. Optimisés pour un déploiement en studio/entreprise, ils disposent par exemple de branches de drivers à longue durée de vie et d’un support client direct.
Les tests effectués sont particulièrement poussés que ce soit sur les principaux outils de Design ou du secteur Media & Divertissement. De quoi, notamment, bénéficier de certifications en lien avec des éditeurs tiers de logiciels.

Notez que les drivers Quadro se divisent eux-mêmes en deux variantes :
– ODE (Optimal Driver for Enterprise) / Quadro Studio : choisis par la majorité des utilisateurs, ils proposent la stabilité maximale et l’ensemble des bénéfices listés ci-dessus ;
– QNF (Quadro New Feature) : ces drivers proposent les tous derniers correctifs, des fonctions inédites ou encore le support de nouveaux moteurs de jeux. En contrepartie, ils ne bénéficient pas d’un support aussi long que les pilotes ODE.

La gamme Quadro RTX au service de la création

Où trouver les drivers ?

Le site officiel NVIDIA France vous donnera accès aux derniers drivers disponibles pour votre carte graphique.

N’hésitez pas également à découvrir les derniers produits de la gamme NVIDIA : Quadro RTX , GeForce RTX séries 20 et 20 Super.

L’article Quadro, Studio, Game Ready : quel driver NVIDIA adopter ? est apparu en premier sur 3DVF.

  • 17 janvier 2020 à 16:12

Added an interpolator to the VAT (Vertex Animation Texture)...



Added an interpolator to the VAT (Vertex Animation Texture) shader graph example. Left: Original VAT exported from Houdini. Right: Interpolated animation. https://github.com/keijiro/HdrpVatExample

Added an interpolator to the VAT (Vertex Animation Texture)...



Added an interpolator to the VAT (Vertex Animation Texture) shader graph example. Left: Original VAT exported from Houdini. Right: Interpolated animation. https://github.com/keijiro/HdrpVatExample

HTC pourrait être contraint à une décision difficile pour la réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
HTC stratégie réalité virtuelle

HTC a été l’un des pionniers de la réalité virtuelle et même une référence en la matière. Malheureusement, l’entreprise est moribonde et devra se réorienter quitte à prendre une décision difficile.

En 2016 sortait deux casques de réalité virtuelle pour PC, le Vive et le Rift d’Oculus à des prix assez similaires. Le Vive était toutefois meilleur et considéré à l’époque comme la Rolls des casques de réalité virtuelle. L’entreprise taïwanaise dépassait d’ailleurs en vente à la filiale de Facebook. Cependant, Oculus a rapidement regagné du terrain notamment grâce à des baisses successives et agressives de prix que l’entreprise asiatique ne pouvait pas suivre.

HTC ne fait plus le poids dans la réalité virtuelle

Depuis cette époque, les choses ont évolué. D’autres concurrents ont connu des déboires comme Google et sa plateforme Daydream, Samsung et son casque Gear VR et même Microsoft avec ses casques Windows Mixed Reality qui rencontrent un succès très mitigé. Dans cette concurrence directe (si l’on exclut le PlayStation VR qui ne fonctionne que sur PS4), c’est Oculus qui a véritablement dégainé le premier avec les casques autonomes avec le Go puis le Quest, véritable succès commercial. HTC n’a sorti que tardivement son casque Cosmos qui, vendu au prix de 699 dollars, a beaucoup de mal à trouver son public.

Le casque Vive Pro ne peut concurrencer le Rift S que sur le marché des professionnels et le Cosmos est boudé. Impossible donc pour HTC de concurrencer Oculus dans une guerre des prix et de produits grand public d’autant plus que le reste de la société avec sa branche téléphonie est aussi dans une situation économique désastreuse. L’arrivée du français Yves Maitre, nouveau patron de l’entreprise est sensée remettre de l’ordre dans la maison et redonner à l’entreprise ses lettres de noblesse. Cela passera toutefois par des décisions à prendre parfois douloureuses.

Vers une nouvelle orientation pour la branche réalité virtuelle

Boudant le salon CES 2020 et face à des perspectives sombres, HTC a toutefois promis qu’il allait prochainement annoncer sa nouvelle vision pour le Vive. Qu’attendre donc de cette annonce ? Il est fort peu probable que l’entreprise annonce de nouveaux produits de réalité virtuelle grand public. D’autant plus qu’Oculus semble avoir une bonne longueur d’avance en ce qui concerne la recherche sur cette technologie. C’est donc sans doute vers les professionnels que l’entreprise taïwanaise devrait se tourner pour continuer à exister dans la VR.

C’est aussi ce que pensent nos confrères américains du journal spécialisé dans la réalité virtuelle, « Upload VR ». Ces derniers pensent que « la dernière chance de HTC de survivre dans l’espace de la réalité virtuelle en tant qu’entreprise réside dans l’entreprise ». Une décision qui ferait s’éloigner HTC du grand public laissant sans doute des consommateurs en difficulté. Cependant, là encore, le marché n’est pas exempt de concurrents. Il existe différents casques très haut de gamme, souvent à plusieurs milliers de dollars destinés aux professionnels notamment du design et de la conception. HTC et son nouveau patron devront donc marcher sur des œufs pour se faire une place au soleil auprès des entreprises.

Cet article HTC pourrait être contraint à une décision difficile pour la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Un designer imagine des fruits imprimés en 4D enrichis en nutriments

Par Mélanie R.

On finit notre semaine avec un peu de douceur en vous présentant le projet de Meydan Levy qui a imaginé cinq fruits imprimés en 4D et comestibles, conçus à partir d’une peau en cellulose imprimée en 3D et remplis de […]

VR Power permet de résoudre le problème d’inconfort du Quest

Par Pierrick LABBE
VR Power Oculus Quest

VR Power est un dispositif qui ajoute une seconde batterie à l’Oculus Quest mais permet aussi et surtout de mieux équilibrer le casque et rendre son utilisation nettement plus confortable.

C’est un problème récurrent pour de nombreux casques de réalité virtuelle. Alors que pour certaines personnes le casque s’adapte parfaitement à la morphologie de leur visage, pour d’autres à la forme de visage différente, l’utilisation est désagréable, laissant souvent des espaces par lesquels pénètre la lumière gâchant ainsi l’expérience. L’Oculus Quest présente aussi ce défaut pour certaines personnes. Cette solution permet d’en résoudre le problème et ajoute aussi une seconde batterie bienvenue lors des longues sessions de jeu.

VR Power : plus de batterie et plus de confort pour le Quest

Le dispositif permet d’augmenter considérablement la durée de vie de la batterie de l’Oculus Quest grâce à une seconde batterie qui se place derrière la tête. VR Power est optimisé numériquement sur la base des principales spécifications matérielles et micrologicielles pour fonctionner à des performances maximales dans toutes les conditions. Le dispositif permet ainsi jusqu’à 8 heures de jeu en réalité virtuelle sans avoir à recharger et 10 heures s’il s’agit de vidéos. Le dispositif a été présenté lors du CES 2020 et a convaincu toutes les personnes qui l’ont utilisé.

L’autre gros avantage du VR Power est que, grâce à la batterie externe, le dispositif permet une bien meilleure répartition du poids du casque soulageant très notablement la pression sur le visage et le nez. Cela permet aussi d’éviter que des espaces se créent faisant ainsi entrer la lumière. Le confort d’utilisation est donc très notablement amélioré pour tout le monde. Le dispositif est très facile à attacher et à retirer. Vous pouvez vous procurer le dispositif sur le site du constructeur ici au prix de 59,99 dollars. Les premières livraisons sont prévues à la fin du mois.

Cet article VR Power permet de résoudre le problème d’inconfort du Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft reconnaît des problèmes d’affichage avec son Hololens 2

Par Pierrick LABBE
Problèmes d'affichage HoloLens 2

Depuis le mois de novembre, Microsoft a commencé à envoyer aux premiers utilisateurs le Hololens 2, son nouveau casque de réalité mixte. Cependant, des problèmes d’affichage croissants sont signalés.

Concrètement, ce sont les développeurs qui ont l’appareil entre les mains et autant dire que le résultat ne leur plaît pas à 100%. En effet, de sérieux problèmes de consistance des couleurs sont apparus.

#HoloLens2 The cat is out of the bag…@TonyRogersVAai @CharlieFink @Scobleizer pic.twitter.com/QsHnaMxjHb

— César Berardini (@cesarberardini) December 18, 2019

Problèmes d’affichage : l’Hololens 2, pire que le premier ?

Microsoft a déjà reconnu l’existence du problème d’affichage sur l’HoloLens 2 et a annoncé être en train de discuter avec les utilisateurs qui en ont fait part pour tenter de réussir à régler ces soucis techniques rapidement. Le précédent modèle souffrait déjà du même type de problème, mais c’était plutôt marginal. Là, les rapports qui remontent font état de véritables problèmes et importants. C’est notamment le cas avec un visuel ressemblant à un arc-en-ciel qui apparaît par-dessus les images visualisées.

« Microsoft continue d’investir et d’innover dans le domaine de la technologie d’affichage. Microsoft HoloLens 2 contient un nouveau type d’affichage qui fait plus que doubler le champ de vision de l’HoloLens d’origine et est le résultat d’un ensemble de compromis d’affichage équilibrés. Nous connaissons les rapports de certains développeurs rencontrant des problèmes avec leurs écrans et nous travaillons en étroite collaboration avec eux pour comprendre la cause sous-jacente » a annoncé Microsoft dans un communiqué aux sites spécialisés. Quand on sait que l’appareil coûte tout de même la bagatelle de 3500 dollars, Microsoft devrait sans doute se mettre à régler les problèmes d’affichage rapidement avant d’envisager une commercialisation de ses lunettes.

Cet article Microsoft reconnaît des problèmes d’affichage avec son Hololens 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Crisis Vrigade : rejeté par Facebook, téléchargé 50 000 fois sur SideQuest

Par Bastien L
crisis vrigade

Le jeu Crisis Vrigade, refusé par Facebook sur l’Oculus Store du Quest, vient de passer le cap des 50 000 téléchargements sur la plateforme SideQuest. Mark Zuckerberg peut s’en mordre les doigts…

Pour le catalogue de jeux de l’Oculus Quest, Facebook a mis en place des conditions d’admission très strictes. Les développeurs doivent notamment prouver que leurs jeux ont le potentiel nécessaire pour connaître le succès, et les jeux doivent être impérativement finalisés. Les titres en ” early access ” ne sont tout simplement pas acceptés.

Cette sélectivité permet aux développeurs dont les projets sont admis sur le Store de rencontrer un franc succès commercial. Cependant, pour ceux et celles qui essuient un refus, l’expérience peut être frustrante.

En juin 2019, un mois après le lancement du Quest, le développeur Sumalab annonçait sur Reddit que son jeu Crisis Vrigade avait été refusé par Facebook sans explication précise.

Ce jeu de tir en réalité virtuelle propose au joueur d’incarner un membre du SWAT. Au fil des différentes missions, il a pour rôle d’éliminer de nombreux criminels. Le jeu est disponible sur Steam en Early Access et en version complète sur PSVR, mais le développeur continue à ajouter du contenu via des mises à jour. C’est peut-être la raison pour laquelle Facebook a rejeté sa candidature.

Crisis Vrigade est le jeu le plus téléchargé sur SideQuest

Toutefois, le géant du réseau social est peut-être passé à côté d’une vraie pépite. Sept mois plus tard, la plateforme de sideloading SideQuest annonce que Crisis VRigade vient de passer le cap des 50 000 téléchargements.

Pour rappel, SideQuest permet de télécharger des jeux pour le Quest qui ne sont pas disponible sur l’Oculus Store officiel. Avec 50 000 téléchargements, le titre de Sumalab est l’application la plus téléchargée sur la plateforme. Cependant, le jeu Pavlov Shack lancé ce mois-ci est en bonne voie pour le rattraper rapidement…

Cet article Crisis Vrigade : rejeté par Facebook, téléchargé 50 000 fois sur SideQuest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌