Collanews

🔒
☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Photogrammétrie : comment capter des surfaces

Par Shadows — 31 mars 2020 à 15:54

Grzegorz Baran présente en vidéo son workflow de scan de surface, en vue d’aboutir à un matériau utilisable en production. Armé d’un monopode et d’un appareil photo, il capture ici une surface de gravier puis montre son workflow, s’appuyant notamment sur Metashape, ZBrush et les outils Substance.

L’article Photogrammétrie : comment capter des surfaces est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Comme un ours : un nouveau collègue un peu particulier dans un court de l’ESMA

Par Shadows — 31 mars 2020 à 10:33

Hamid Ayad, Louis Radanne, Vianney Palierne, Maxime Lemane et Florian Petiteau dévoilent Comme un ours, leur court de fin d’études à l’ESMA (promotion 2019). Une comédie décalée au coeur d’une entreprise canadienne…

Christian est un employé lambda travaillant au sein de l’entreprise la moins productive du Canada : Imprim’ 2000. Il y fait la connaissance de son nouveau collègue, Stephen. Petit problème, Stephen est un ours et personne d’autre que Christian ne semble s’en inquiéter.

Voix : Julien Sibre, Michel Elias, Antoine Perrichon, Philippe Peythieu, Hamid Ayad, Jose Vicente.
Musique : Romain Camiolo
Son : José Vicente, Yoann Poncet, Baptiste LEBLANC – Studio des Aviateurs

L’article Comme un ours : un nouveau collègue un peu particulier dans un court de l’ESMA est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets

Par Shadows — 31 mars 2020 à 08:00

Centroid, studio de motion et performance capture et production virtuelle, annonce le lancement d’une librairie en ligne de données de motion capture. Situé dans les célèbres studios de cinéma de Pinewood, Centroid a en pratique mis en place un site dédié qui compte déjà près de 400 éléments.

Au menu, pour le moment : humains en déplacement, actions pour vos foules (personnages assis ou debout qui observent, parlent, mangent, bougent légèrement, lisent, boivent, téléphonent…), cheval, mais aussi des collections thématiques telles que “zombies” et “pirates” (avec des personnages qui escaladent, chargent des canons, tirent, se battent au sabre, etc).

La collection a pour elle deux avantages principaux : d’une part, l’utilisation du service Sketchfab pour l’affichage 3D temps réel de chaque élément, ce qui permet contrairement à une vidéo d’observer le mouvement sous tous les angles, zoomer, faire pause afin d’être certain que ce que l’on achète convient.
D’autre part, les tarifs relativement abordables : les scènes avec humains sont toutes disponibles pour une quinzaine d’euros. Les scènes avec cheval sont plus chère, le record étant atteint avec l’extrait “lie down” (1500€ environ). On imagine évidemment que la raison est la nécessité de recourir à un cheval spécialement dressé.

Enfin, sur le plan technique, les données sont fournies au format FBX avec mouvement en 120fps appliqué à un squelette (les personnages des visualisations sont présents de façon purement esthétique et ne sont pas inclus).

L’article Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Une bande démo qui sort des sentiers battus pour Remembers

Par Shadows — 30 mars 2020 à 15:34

Le studio Remembers, lancé il y a une paire d’années par Ugo Bienvenu et Félix de Givry, dévoile sa nouvelle bande démo. L’occasion d’admirer le style visuel de l’équipe.

L’article Une bande démo qui sort des sentiers battus pour Remembers est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Rebooted : le quotidien morose d’un personnage de stop-motion

Par Shadows — 30 mars 2020 à 10:24

Michael Shanks dévoile son court-métrage Rebooted, qui met en scène la vie difficile d’un acteur-squelette de stop-motion cherchant tant bien que mal à trouver des rôles. Une tâche peu évidente à une époque où la stop-motion est passée de mode.

Ce film, que l’on peut évidemment lire comme un hommage aux effets traditionnels, a justement fait appel à des techniques variées : stop-motion, animation 2D, costume, mais aussi des effets plus modernes pour certains éléments.
Le making-of visible plus bas en révèle une partie ; une interview du réalisateur vous en apprendra également un peu plus sur les coulisses.

L’article Rebooted : le quotidien morose d’un personnage de stop-motion est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3Dnatives

COVID-19 : qu’imprimer en 3D pour s’occuper pendant le confinement ?

Par Cults — 31 mars 2020 à 00:01

Les semaines défilent et de plus en plus de pays sont touchés par le coronavirus COVID-19, incitant de fait les différents gouvernements à des actions de confinement de leur population. Alors évidemment, l’impression 3D a un rôle très important à […]

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

Souvenirs de quarantaine : Eric Alvergnat

Par admin — 30 mars 2020 à 17:25

Le confinement nous a tous mis dans le même bateau, ou plutôt la même galère. Chacun sur son propre radeau, déjà fragilisé par la précarité de nos métiers, à devoir naviguer vers un inconnu de plus en plus lointain. Pourtant, si nous devons nous écarter les uns des autres, physiquement pour répondre au bon sens et aux précautions sanitaires indispensables, nous n’avons jamais autant communiqué.

La science numérique est une alliée précieuse, grâce à laquelle nous inondons les réseaux sociaux, Internet et les ondes de notre humanité. Les liens se renforcent malgré la distance. Se propagent conseils, espoirs, élans de solidarité ou inquiétudes, tout ce qui construit notre civilisation, bien avant les quêtes effrénées de gloire ou de pouvoir qui furent trop souvent de mises dans les derniers modèles de sociétés.

Aujourd’hui, en ces moments propices à la réflexion individuelle, nous avons décidé de partager le quotidien de notre monde du spectacle au milieu de cette quarantaine.

Une collection de cartes et de souvenirs pour prendre des nouvelles, et auto-dresser les portraits de ceux que nous avons croisés sur la route, techniciens, designers, gérants, distributeurs, formateurs, régisseurs ou gestionnaires. Un espace que chacun pourra consulter pour se rassurer et resserrer ses liens, partager ses expériences, montrer ses sentiments ou dévoiler ses projets nouveaux face à cette crise majeure.

Nous ajouterons chaque jour les souvenirs qui nous parviendront via le questionnaire à télécharger ici et à retourner sur redaction@soundlightup.com

La rédaction de SoundLightUp vous apporte tout son soutien et vous ouvre ses pages, prenez soin de vous et des autres.


Eric Alvergnat – Senior advisor pour Groupe Dushow

SLU : Quels sont vos secteurs et zones d’activités ?

Eric Alvergnat : Prestataire technique.

SLU : Comment allez-vous, vous et vos proches ? Êtes-vous touchés par le Covid-19 ?

Eric Alvergnat : Nous allons bien, pas de porteurs connus ou de proches touchés, pour le moment.

SLU : Où êtes-vous ?

Eric Alvergnat : J’étais dans le Marais Poitevin les jours qui ont précédé le confinement, j’y suis resté.

SLU : Quel a été pour votre activité l’impact de cette pandémie avant le confinement ?

Eric Alvergnat : Désagrégation du carnet de commandes pour les semaines à suivre.

SLU : Et depuis le confinement ?

Eric Alvergnat : Arrêt total et fermeture des unités de production

SLU : Quels ont été les principaux projets annulés ?

Eric Alvergnat : Liste fastidieuse mais quasiment tous.

SLU : Quels sont les projets reportés, et à quelle échéance ?

Eric Alvergnat : Des reports sur juin puis septembre, voire l’année prochaine à ma connaissance.

SLU : Quel est l’impact économique pour vous ou votre société, cela risque-t-il d’impacter votre avenir de façon permanente ?

Eric Alvergnat : Le gel des recettes n’est pas synonyme de gel des dépenses mais le delta devrait se résorber dans les mois voire année qui suivront la reprise. Non, pas d’impact à long terme.

SLU : Quelles sont vos activités personnelles durant ce confinement ?

Eric Alvergnat : Télétravail, télé glandouille, jardinage (c’est notre chance) et rangement des placards !

SLU : Comment occupez-vous votre temps professionnel ?

Eric Alvergnat : Se mettre à jour, rattraper le retard, contribuer aux projets solidaires, préparer la suite, être en veille sur les aménagements et aides potentielles, partager avec les équipes et soutenir les cas les plus critiques.

SLU : Quelle est la première chose que vous allez faire en sortant du confinement ?

Eric Alvergnat : Essayer de voir nos enfants, à Paris, Montreuil (easy), en Inde (moins facile) puis aller au bureau.

SLU : Voulez-vous partager des initiatives ou soutiens créés durant le confinement ?

Eric Alvergnat : Oui et notamment l’initiative du Synpase « Prestataires Solidaires » dont je recommande vivement la diffusion : https://www.covid-prestataires-solidaires.fr/

L’article Souvenirs de quarantaine : Eric Alvergnat est apparu en premier sur SoundLightUp..

☐ ☆ ✇ CreativeApplications.Net

Pixercise

Par KIMBABSTUDIO — 30 mars 2020 à 15:43
Pixercise
Here is another use case of my Click Canvas project. Can an interactive wall that was intentional to be used for creativity being used for an interactive exercise game? This project was being developed to be exhibit in Bhiraj tower (luxury office rental in Bangkok) Christmas exhibition as a thank you gift for the rental.

☐ ☆ ✇ 3Dnatives

Volumic imprime en 3D des éprouvettes d’analyse pour le dépistage du Covid-19

Par Mélanie R. — 30 mars 2020 à 15:00

Le fabricant français Volumic a développé des cupules imprimées en 3D pour réaliser des tests de dépistage du Covid-19. En collaboration avec les Laboratoires Cerballiance et la Ferme3D, l’entreprise a imaginé une solution rapide à produire afin de faire face […]

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Nvidia prépare un système d’eye-tracking novateur

Par Gwendal P — 30 mars 2020 à 14:35
gaze tracking leds

Grâce à un système de LED qui émettent et captent de la lumière, Nvidia a mis au point un capteur de suivi du regard novateur. En consommant moins d’énergie et prenant peu de place, il pourrait bien s’intégrer aux casques actuels.

Le suivi du mouvement des yeux est un axe de recherche sur lequel travaillent beaucoup de fabricants de casques de réalité virtuelle. En effet, ce système se conjugue parfaitement avec ce que la VR du futur cherche à accomplir. C’est-à-dire un affichage de meilleure qualité avec des éléments semblables à la vision humaine. Et puis la possibilité de se passer de contrôleurs et de tout gérer avec les yeux. Le but est d’offrir l’expérience la plus naturelle possible. Sauf que cette technologie est pour le moment loin d’être optimisée pour être intégrée de manière confortable aux casques d’aujourd’hui. Trop lourde ou trop chère, elle n’est pas encore adaptée au marché.

Nvidia, société spécialisée dans la fabrication de processeurs graphiques s’est penchée sur le sujet. Ainsi, une équipe de trois chercheurs a mis au point un système de suivi du regard qui repose sur des LED. Ce système offre le double avantage d’être peu volumineux et peu gourmand en énergie. Il pourrait donc convenir à des casques autonomes sans en impacter les performances.

Plus de LED, moins de caméras et une meilleure gestion de la batterie

Pour cela, Nvidia propose deux versions de son prototype. La première utilise une combinaison de neuf LED par œil. Trois d’entre elles émettent un rayonnement infrarouge invisible pour l’œil, tandis que les six autres captent la lumière. Car c’est pour cette raison que Nvidia se sert de LED qui peuvent à la fois émettre et capter de la lumière. La seconde version ne compte que sur six LED qui assument cette fois les deux rôles en même temps.

L’avantage de cette technique, qui peut remplacer les caméras utilisées à l’heure actuelle, est qu’elle réduit la consommation d’énergie par l’appareil. En outre, cela diminue également les temps de latence puisque ce ne sont plus des millions de pixels qui doivent être analysés, mais quelques capteurs. Enfin, le logiciel est aussi allégé de la partie de traitement de l’image qui va avec.

Des prototypes prometteurs

Nvidia ajoute néanmoins que ces prototypes souffrent de quelques limitations. La plus flagrante étant la précision qui comporte un taux d’erreur trop important pour certaines applications de haute-précision (la recherche neurologique par exemple). Un autre problème vient du fait que les casques bougent sur la tête lorsque les gens font des mouvements rapides. Les capteurs sont alors désaxés et leurs mesures perdent en précision. D’ailleurs, le processus de calibration est chronophage et nécessite beaucoup de données.

Malgré cela, Nvidia fait un pas dans la bonne direction et propose un système intéressant par ces prototypes. D’autant plus qu’ils ne peuvent désormais que s’améliorer. Ce fabricant n’est pas le seul à faire des recherches à ce sujet. Nous vous parlions d’une startup suisse, la semaine dernière qui travaille sur un affichage avec une mise au point sélective, là où l’œil regarde. Les casques de réalité virtuelle du futur ne sont peut-être pas si éloignés que cela.

Cet article Nvidia prépare un système d’eye-tracking novateur a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ CreativeApplications.Net

Antivanity Mirror

Par neilmendoza — 30 mars 2020 à 11:14
Antivanity Mirror
The Antivanity Mirror by Neil Mendoza is a robotic mirror that won’t let you look at yourself.

☐ ☆ ✇ 3Dnatives

Les Visières de l’Espoir : Protégeons notre personnel de santé !

Par Mélanie R. — 30 mars 2020 à 00:01

Le 20 mars dernier, le CHU de Caen faisait appel à 3Dnatives pour savoir comment se procurer des visières imprimées en 3D et adaptées. Comme beaucoup d’hôpitaux en France, le personnel soignant fait face à un manque de dispositifs médicaux […]

☐ ☆ ✇ LeCollagiste Channel Vimeo

Holometabolism

29 mars 2020 à 11:58
https://i.vimeocdn.com/video/866912629_960.jpg960540urn:ebu

This video is influenced by an architectural movement called Holo-metabolism. It derives from the ideas of the Japanese metalbolism movement in the 60’s initiated by Kenzo Tange; but adds influences from certain insects and their metamorphosis. Especially by the 4 life stages that goes from Egg, Larv, Pupa to Imago/Adult. Holo-metabolism strives to adapt that process in to how architectural bodies gradually will evolve according to the nature that surrounds it. The structures will eventually intertwine with the soil, rocks and vegetation and create a symbiosis. With Holo-metabolism there’s no intention to make it practical and functional for inhabitants. Instead the primary objective is to let the chaotic aspects of nature create unique Imago’s.
This video depicts several results of that process during the four seasons.

Cast: AUJIK

☐ ☆ ✇ LeCollagiste Channel Vimeo

GRIDSPACE - Studio Reel 2020

29 mars 2020 à 11:58
https://i.vimeocdn.com/video/863435695_960.jpg960540urn:ebu

GRIDSPACE is a multimedia entertainment studio specializing in the conception and production of creative environments.

From state-of-the-art temporary installations to permanent locations, physical and digital worlds collide through our signature scenography, motion graphics, set design, and technological innovation.

Whether you’re a brand, corporation, artist or just a crazy mind, if you can think it, we can bring it.

©GRIDSPACE

Cast: GRIDSPACE

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

Solotech agrandit son parc Ayrton en Khamsin et MagicBlade-FX

Par admin — 29 mars 2020 à 09:21

L’été dernier, Solotech, l’un des grands acteurs mondiaux de l’audiovisuel et du spectacle avec 13 sites au Canada, aux États-Unis et en Europe, a étendu son parc de matériel d’éclairage en achetant 150 Spots/Profile à leds Ayrton Khamsin-S et 108 MagicBlade-FX à ACT Lighting, Inc., le distributeur exclusif d’Ayrton en Amérique du Nord.

Tournée mondiale Hapiness Begins des Jonas Brothers. © 2019 Todd Kaplan. Avec l’aimable autorisation de Lighting and Sound America.

Les Khamsin-S choisis par Solotech sont conçus pour les applications scéniques. Ce projecteur est équipé d’un nouveau module de leds qui produit une puissante lumière blanche métallique avec un flux de 36 000 lumens et une température de couleur de 6 500 K.
Le MagicBlade-FX est la dernière version du fameux MagicBlade-R. Il dispose de sept sources à leds RGBW de nouvelle génération qui peuvent être contrôlées individuellement pour créer des spectacles aériens virtuels ou pour éclairer des décors et des artistes.

« Ayrton est une marque de qualité bien connue, dont les appareils impressionnants sont accueillis et appréciés par l’industrie », explique Lee Moro, vice-président des Productions Live chez Solotech. « Les concepteurs lumière demandent de plus en plus ces projecteurs. »
Solotech les a déjà mis en œuvre sur la tournée mondiale Happiness Begins des Jonas Brothers, qui a débuté l’été dernier à Miami. Ils ont également utilisé les Khamsin sur le projet PY1 Pyramid de Guy Laliberté via sa nouvelle maison de production Lune Rouge. « Leur équipe de conception est très satisfaite de ces projecteurs », rapporte Moro.

Plus d’infos sur le site Axente et sur le site Ayrton

 

L’article Solotech agrandit son parc Ayrton en Khamsin et MagicBlade-FX est apparu en premier sur SoundLightUp..

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

Peter Pan s’envole avec Robe au Grand Théâtre de Blackpool

Par admin — 28 mars 2020 à 09:03

Au Royaume-Uni et en Irlande, la saison des pantomimes (panto) reprenant la trame des contes populaires traditionnels, a apporté son lot d’hilarité et de bouffonnerie sur les scènes de tout le pays, avec des gags, des quiproquos et toute une palette de personnages baroques, excentriques et indéfinissables.
Dans ce genre, l’une des présentations les plus émoustillantes et les plus en vue de cette saison a été le Peter Pan de UK Productions, mis en scène par Anthony Williams et éclairé par Andy Webb au Grand Théâtre de Blackpool.

Cette année, Andy Webb a prescrit des projecteurs à leds tout Robe avec le T1 Profile au cœur de son système d’éclairage. Sa conception utilisait aussi des Wash-beam Spiider, ParFect 100 et 150, DL4S Profile, LEDWash 300 et CycFX 8.

Photo ©Louise Stickland

Andy a beaucoup d’expérience dans l’éclairage de l’univers délirant et fantasmatique des pantomimes, qui nécessite d’être traité comme du théâtre conventionnel, tout en laissant une place à l’expérimentation et à la plaisanterie. Il a aussi travaillé au Grand Théâtre, dont l’espace est exceptionnellement réduit, lors de la mise en scène de productions contemporaines complexes.

Andy voulait éclairer Peter Pan d’une manière différente d’une panto standard : « Le scénario nous donnait la latitude pour avoir une approche beaucoup plus musicale ». Son idée était de mettre l’accent et de capitaliser sur les personnages et les positionnements d’ensemble plutôt que de se reposer uniquement sur la dérision, qui était présente, mais plus discrète et raisonnée que ce qu’on pourrait attendre.
Par conséquent, l’éclairage allait de pair et offrait beaucoup de séquences à plusieurs niveaux de profondeur et de textures. De plus, s’agissant de Peter Pan, il avait l’envol comme grand véhicule dramatique pour ajouter de l’action à la représentation.
Les trois rails de vol Foy, deux au-dessus de la scène et un dans la salle, au-dessus du public ont influencé aussi les possibilités d’éclairages d’Andy. Sa priorité était de faire disparaître les câbles pour que les personnages semblent vraiment voler.

Les T1 ont été utilisés dans une multitude de tâches de texturation avec des gobos théâtraux, comme la création de cadres de fenêtres et des effets magiques étincelants grâce à leur roue d’animation. « Presque toutes les scènes avaient une sorte d’effet de mouvement, subtil ou flagrant, réalisé avec les T1, et c’était génial de pouvoir utiliser leurs fonctionnalités pour participer à ce processus », a-t-il déclaré.

Photo ©Louise Stickland

Le cœur du système était construit autour de 12 T1 Profile pour les éclairages à bords nets, dix au-dessus de la scène sur les perches 1, 2 et 3, et deux de chaque côté de l’arche du proscenium, croisés pour éclairer le tablier de scène.
C’était la première fois qu’Andy utilisait ce projecteur. « La souplesse des T1 m’a définitivement permis de repousser les limites », s’est-il enthousiasmé. Andy et tous les autres membres de l’équipe de production ainsi que l’équipe du théâtre ont été impressionnés par le fonctionnement très silencieux du T1.

A part cela, il « adore » le mélange de couleurs progressif et délicat qui lui a donné la possibilité de combiner beaucoup de couleurs pastel qui sont souvent absentes de la panto. Il y avait aussi douze Spiider, répartis à égalité sur les perches LX1, 2 et 3 pour illuminer la scène de manière uniforme. « Ils fonctionnent parfaitement en tandem avec les T1 », a commenté Andy.

– 6 ParFect 150 étaient accrochés sur la perche LX3 de part et d’autre du centre, particulièrement efficaces dans les scènes comportant une pièce centrale de décor comme une cabane dans les arbres dans la scène du camp des Enfants Perdus et pour certains effets plus minimalistes comme la lumière du soleil au travers des branches des arbres.
– 20 ParFect 100 étaient dispersés tout autour de la plate-forme, principalement sur les piliers et les échelles latérales, dont une paire à l’extrémité de chaque perche pour éclairer les bordures et les pieds du décor, et six sur les perches de façade pour éclairer les pseudo-prosceniums de la production.
– Deux DL4S Profile, accrochés dans des emplacements du balcon supérieur, étaient utilisés pour texturer les toiles et pour projeter des effets animés comme les nuages sur l’horizon dans les scènes de ville.
– Une paire de LEDWash 300 positionnés sur la perche à l’avant du proscenium offrait un éclairage croisé de face.
– Deux rampes motorisées CycFX 8 étaient utilisées pour éclairer la voûte du proscenium de la salle, et elles étaient également basculées vers le public pour servir de blinders et une paire de ParFect S1 2.7K (blanc chaud) et 6.0K (blanc froid), dont la lumière jaillissait à partir des piliers en coulisses, remplaçait ce qui aurait été traditionnellement une position de Fresnel.

Photo ©Louise Stickland

Plus de 300 cues ont été programmées sur la console Avolites Tiger Touch II, exploitée par l’équipe du Théâtre pour la série de spectacles qui s’est terminée le 5 janvier 2020. Cette année, pour Andy, Le plus gros problème a été de ne disposer que de 17 heures de programmation et d’aller directement à la première sans prévisualisation. La connaissance du kit et du lieu, avec les positions optimales, l’a énormément aidé à offrir un spectacle du niveau demandé.
« Quand on est concepteur d’éclairage de panto, on doit être capable de réagir rapidement et à brûle-pourpoint, et souvent totalement en dehors des sentiers battus et au-delà de la zone de confort habituelle. Avoir un système d’éclairage adaptable comme celui-là sous la main est essentiel pour offrir un spectacle conforme aux meilleurs standards », a-t-il commenté.
L’élément le plus difficile à éclairer était le vol dans la salle… alors que 90 % du système était orienté vers la scène. Les deux T1 de façade et les DL4S Profile ensemble ont fonctionné à fond pendant ces scènes. On a consacré pas mal de temps à programmer plusieurs signaux pour suivre Peter Pan, et en ouvrant complètement le zoom du T1, Andy a également pu utiliser certains des projecteurs de la perche 1 sans aveugler le public !

Andy se souvient de sa joie lors de la soirée d’ouverture, lorsqu’il a entendu un jeune spectateur s’écrier « Mon Dieu, il vole ! », totalement convaincu par la magie optique alors que Peter Pan faisait sa première entrée sur scène !

Plus d’infos sur le site Robe Lighting France

L’article Peter Pan s’envole avec Robe au Grand Théâtre de Blackpool est apparu en premier sur SoundLightUp..

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Nreal annonce l’ouverture de sa propre usine de fabrication d’optique

Par Gwendal P — 27 mars 2020 à 16:36
nouvelle usine nreal

Nreal compte se charger de la production de l’optique de ses lunettes de A à Z. L’entreprise annonce pour cela l’ouverture d’une nouvelle usine de production située à Wuxi en Chine.

Il y a quelques jours, Nreal faisait l’annonce, sous la forme d’une image obscure, d’un futur modèle de lunettes de réalité augmentées à destination des professionnels. En février, le fabricant chinois avait pourtant révélé devoir arrêter la production de ses modèles à cause de la propagation du Coronavirus. Cela concernait principalement les Nreal Light, dévoilé au CES de Las Vegas début janvier.

Aujourd’hui, Nreal annonce qu’il ouvrira sous peu sa propre usine de fabrication. Le but, à terme, est de faciliter sa croissance en gardant la main sur la production. L’entreprise chinoise mise sur un plan d’action en deux parties. Tout d’abord, une usine de 6 000 m² qui s’occupera de toute la partie optique de ses lunettes de réalité augmentée. Située dans le Wuxi National High-Tech District (WND) de Wuxi en Chine, elle devrait permettre la fabrication d’un million de modèles d’ici la fin de l’année. Le premier avantage que cela va apporter devrait être un plus faible coût de production, donc un prix des Nreal Light moins élevé.

Superviser la production de A à Z

Dans un second temps, Nreal compte également déménager sa section recherche et développement, puis encore agrandir la surface de son usine de production pour la faire passer à 20 000 m². Ce sont ainsi environ 600 employés qui travailleront sur ses sites pour y concevoir les prochaines générations de lunettes de réalité augmentée.

Bing Xiao, l’un des fondateurs de Nreal s’est confié dans un communiqué. « La qualité de l’image et nos systèmes d’affichages sont la fierté de Nreal et les caractéristiques qui reçoivent le plus de louanges de la part des développeurs et des utilisateurs des Nreal Light ». Il a également déclaré que ce projet était « une étape clé pour [Nreal] puisque l’ouverture de cette usine à Wuxi [leur] permet d’adapter leur capacité de production et de superviser la fabrication des pièces maîtresses ». Le représentant de Nreal a ajouté qu’il n’était pas impossible qu’ils mettent en place des partenariats avec tous ceux intéressés par leur technologie.

Cet article Nreal annonce l’ouverture de sa propre usine de fabrication d’optique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

Chauvet lance le Maverick Silens 2 profil

Par admin — 26 mars 2020 à 09:33

Le nouveau Maverick Silens 2 profil de Chauvet Professional ne se fera jamais remarquer par le bruit d’une ventilation. Cette lyre motorisée Spot/Profile, dont le moteur de leds est totalement refroidi par convection naturelle vise les applications où le silence est de rigueur: l’opéra, le théâtre, les studios et auditoriums…

Ce projecteur, équipé d’un moteur de leds blanches de 560 W utilise une trichromie CMY complétée d’un CTO progressif et garantit des blancs aux CRI, R9, CQS et TLCI, compris suivant leur température de couleur, entre 91 et 97. La gradation 16 bits avec une émulation tungstène sélectionnable garantit un contrôle en finesse.

Silens comporte un système rotatif de découpe à quatre couteaux orientables, une roue de couleurs, une roue d’animation, un zoom de rapport 10:1, un prisme, un frost variable, des roues de gobos statiques et rotatifs et un iris. Il se commande en DMX-RDM en filaire ou sans fil grâce au récepteur LumenRadio intégré. Une prise USB assure la mise à jour logicielle de la machine.

Plus d’infos sur le site Chauvet Lighting France

L’article Chauvet lance le Maverick Silens 2 profil est apparu en premier sur SoundLightUp..

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

Adam Hall vous invite à un débat d’experts événementiels en streaming

Par admin — 25 mars 2020 à 17:42

Adam Hall invite le 31 mars 2020 à partir de 10 heures (CET), des experts du secteur de l’événementiel à aborder la situation de crise sanitaire sous différents angles et à discuter des opportunités et risques potentiels inhérents à cette crise.

Cette discussion sera diffusée en direct sur cette page Adam Hall Industry Talk


Voici la liste des participants à ce débat

– Marcel Courth (modérateur) : rédacteur en chef, partenaire de production, éditeur de l’unité Professional Technolgy & Live Communication
– Marcus Pohl : PDG d’ISDV & Président d’IGVW
– Nico Ubenauf : CEO, satis&fy
– Joe Lamond : Président & CEO, NAMM
– Luca Lastrucci : CEO / Co-fondateur, Powersoft
– Marcus Graser : CEO, Claypaky
– Simon Kropp : Rédacteur en chef, EventRookie
– Alexander Pietschmann (invité) : CEO, Adam Hall Group

 

L’article Adam Hall vous invite à un débat d’experts événementiels en streaming est apparu en premier sur SoundLightUp..

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Media Links Drives 100 Billion Bits per Second to the Network Edge for Remote Production Applications

Par DM — 27 mars 2020 à 01:03

New Generation MD8000-100G Edition for the world’s most proven & trusted IP Transport Platform As demand surges for higher bandwidth at the network edge in order to transport more and more media channels, Media Links, manufacturer and pioneer in Media over IP transport technology, is introducing its new MD8000-100G Edition. Under the hood of the ...

The post Media Links Drives 100 Billion Bits per Second to the Network Edge for Remote Production Applications appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

LYNX Technik Launches yellobrik 8K Fiber Transmission Solution

Par DM — 27 mars 2020 à 00:51

LYNX Technik, provider of modular signal processing interfaces announces its new 8K yellobrik fiber transmission solution. The LYNX Technik yellobrik (model: OTR 1A41) 8K fiber transmission system solves the challenge of transporting real-time, uncompressed 8K content (up to 48G) over long distances with zero signal degradation or loss. The standalone, self-contained kit includes all the ...

The post LYNX Technik Launches yellobrik 8K Fiber Transmission Solution appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Sketchfab : des millions de modèles 3D disponibles au format AR d’Apple

Par Sitraka R — 26 mars 2020 à 18:30
ARKit 3

Sketchfab annonce la compatibilité sur son site de millions de modèles 3D avec le format USDZ utilisé par Apple pour la réalité augmentée (AR) et sa plateforme ARKit.

Dévoilé par la firme à la pomme en 2018 lors de sa conférence WWDC, le format USDZ était absent jusqu’ici de Sketchfab. Ce n’est donc plus le cas aujourd’hui.

Dès aujourd’hui, les internautes pourront télécharger 400 000 fichiers au format USDZ. Ces modèles seront accessibles gratuitement, soit libres de droits, soit sous le régime de la licence Creative Commons.

Ensuite, les utilisateurs pourront convertir sur Sketchfab la plupart des formats 3D vers USDZ. Par conséquent, les développeurs travaillant avec ARKit auront bientôt à leur disposition une grande bibliothèque de modèles 3D à incorporer dans leurs applications.

Des milliers de modèles 3D USDZ gratuits sur Sketchfab

L’autre bénéfice de cette compatibilité est la fonction AR Quick Look. Celle-ci permet aux utilisateurs d’iOS d’avoir un aperçu en AR des modèles 3D qu’ils trouvent sur Sketchfab. Ils n’auront qu’à sélectionner le format USDZ en téléchargeant un fichier. Le site travaille encore sur un moyen d’apporter cette fonctionnalité via sa visionneuse en ligne.

De fait, cette annonce de Sketchfab souligne l’importance grandissante de la réalité augmentée et l’influence d’Apple sur le secteur. Le site ayant pour objectif de rendre les contenus 3D le plus accessibles possible au plus grand nombre, prendre en charge la plateforme d’Apple est devenu incontournable.

Ces dernières années, les consommateurs ont eu accès à un nombre toujours plus important d’expériences AR. La BBC avait par exemple lancé une app pour visualiser des objets archéologiques dans son salon. Et bien évidemment, comment oublier le phénomène Pokémon GO dont le succès ne s’essouffle pas plusieurs années après son lancement.

La présence des modèles 3D compatibles pour l’ARKit sur Sketchfab promet d’accélérer encore davantage cette ascension de la réalité augmentée.

Cet article Sketchfab : des millions de modèles 3D disponibles au format AR d’Apple a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Pourquoi Microsoft mise sur l’AR plutôt que la VR

Par Gwendal P — 26 mars 2020 à 17:04
microsoft AR

En concentrant ses efforts sur la réalité augmentée, Microsoft vise les entreprises et organisations gouvernementales. En gros, la société va là où il y a de l’argent.

Microsoft a malgré tout fait une tentative dans l’univers de la réalité virtuelle en lançant en 2017 sa plateforme Window Mixed Reality. La firme de Redmond a en revanche laissé le soin à d’autres sociétés, HP, Samsung, Acer ou encore Lenovo, de fabriquer leurs propres casques. Ceux-ci se différencient de ceux d’Oculus ou HTC par le fait qu’ils n’ont pas besoin de tracker externe pour les suivre. Tout est en interne.

Depuis, peu ou prou de nouvelles de Microsoft sur ce front. Seule la déclaration de Phil Spencer, responsable de la branche Xbox a permis de confirmer les positions du géant américain. La VR n’est clairement pas leur priorité. La raison invoquée est que ce n’est pas ce que les gens veulent. À la place, ils ont concentré tous leurs efforts sur la réalité augmentée. Et si le grand public ne s’exprime pas beaucoup plus à ce sujet, une autre frange de la population s’y intéresse ; une dont les poches sont bien remplies.

La réalité augmentée gagne l’industrie en force

Plusieurs exemples récents le prouvent, l’univers de la réalité virtuelle, accompagnée par la réalité augmentée, est en plein boom. Les casques sont en rupture de stock, certains jeux rapportent des millions de dollars (enfin, au moins un million). Pourtant ce marché ne représente qu’une petite partie des gains engendrés par l’industrie. Ce n’est pas lui qui est le véritable moteur de la forte croissance attendue, bien qu’il y participe. Non, c’est principalement l’AR et son application dans divers secteurs comme l’industrie, la médecine et l’armée. C’est là où il y a potentiellement de l’argent.

Ainsi, quand Microsoft a présenté son casque HoloLens à l’E3 en 2015 avec une partie de Minecraft, les retours ont été positifs. Ils l’ont moins été quand le prix dépassant 3 000 euros a été annoncé. La cible de cet appareil était dès lors évidente et s’adressait en priorité aux entreprises et aux organismes gouvernementaux. Ainsi, même si Microsoft a vendu beaucoup moins de casques qu’Oculus, il est probable que leurs marges furent plus élevées.

Le futur est-il dans l’AR ?

En se positionnant le plus tôt possible sur la réalité augmentée, Microsoft a pris une bonne avance sur le reste du marché. Néanmoins, d’autres constructeurs, chinois (Magic Leap), français (Lynx) ou américains sont sur ses talons. Ils ont bien compris eux aussi les enjeux de l’AR. C’est aussi, en quelque sorte, le pari de miser sur une technologie qui représente l’avenir. En effet, la réalité augmentée ne devrait pas être limitée comme peut l’être la réalité virtuelle. Et le fait que des géants comme Google, Facebook et Apple s’y mettent prouve qu’ils s’attendent eux aussi à une petite révolution.

Alors pour le moment cela représente un petit marché. Cependant, Microsoft peut profiter de sa place en haut de la montagne pour observer les évolutions et calculer son prochain coup.

Cet article Pourquoi Microsoft mise sur l’AR plutôt que la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Rascular Announces Ross MC1 Channel Branding and Master Control Switcher Helm Control Integration

Par Jump — 26 mars 2020 à 14:23

Rascular, designers of software-based powerful, customisable control and monitoring applications for third-party, professional video technologies, has today announced the availability of comprehensive software control of Ross’ MC1 family of Channel Branding and Master Control Switchers via its flagship control and monitoring system Helm. Responding to considerable customer interest, Rascular, using Ross’ powerful and flexible openGear® ...

The post Rascular Announces Ross MC1 Channel Branding and Master Control Switcher Helm Control Integration appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ Anomes / Créateurs de Possibles

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @loeilaguillaume⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Y’a des...

26 mars 2020 à 09:04



⁣⁣
⁣#repost @loeilaguillaume⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Y’a des formations comme ça… #logicielregievideo #millumin2 #millumin #qlab #maitrise #perfectionnement #ocs #midi #hap #vp #mediaserver #reseau #imagination #mapping #projectionmapping #lepied #espacevirtuel #media #artnumerique #pixels #creation #regisseurvideo (at CFPTS)
https://www.instagram.com/p/B-MHrvwJsAA/?igshid=gr5tkudoxsap

☐ ☆ ✇ NewTek Discussions - NDI Announcements

Ndi 4.5

Par kanep — 26 mars 2020 à 05:51
NDI Tools 4.5 has been released for Windows and Macintosh. Updated NDI Analysis and SDK, the Unreal Engine NDI SDK is now available.

Here is a (very) partial list of improvements from the SDK docs. This release is under the hood improvements, NDI Tools operate as they did before.

* Significant improvement to UDP sender that should dramatically improve the performance on many systems and networks. This should reduce the CPU time, and also get far better network efficiency.

* At 1080p60 the number of channels of decoding possible on Windows should increase when you have a larger number of cores available.

* Lower latency in all forms of HX decoding. This is at least 2 frames better in almost all cases and in many it will be better than that.

* Vastly improved startup discovery performance on Windows.

* Quite a large improvement to codec quality.

* Fix for problem with right clicking when using Scan Converter and KVM.

* NDI now uses predictable port numbers in all cases so that fire-wall rules can be properly built.
- Each connection uses TCP ports 5960 and up.
- Each mTCP or UDP receiver use port 6960 and up.
- Each mTCP or UDP sender use port 7960 and up.

http://ndi.tv
☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

AJA Corvid Developer Cards Power I/O for WASP3D’s Real-Time Broadcast Graphics

Par News Feed — 25 mars 2020 à 20:30

From breaking news, elections and politics, to the latest live coverage of eSports gaming tournaments and sporting events, WASP3D is a leading global provider of end-to-end real-time broadcast graphics solutions for live production workflows. Headquartered in New Delhi with offices located around the world, WASP3D’s technology solutions seamlessly integrate real-time broadcast graphics for livestreaming, OTT, ...

The post AJA Corvid Developer Cards Power I/O for WASP3D’s Real-Time Broadcast Graphics appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

NUGENS’s Surround Mix is Essential to Audio Post-Production for Today’s Evolving Media

Par D Pagan Communications — 25 mars 2020 à 19:07

LEEDS, UK, MARCH 25, 2020 – NUGEN Audio’s Surround Suite offers a complete set of tools for  upmixing, downmixing and multi-channel sound reshaping for the production market. Featuring the company’s Halo Downmix, Halo Upmix, ISL True Peak limiter and SEQ-S match and morph EQ software, NUGEN’s Surround Suite is perfect for both movie and television ...

The post NUGENS’s Surround Mix is Essential to Audio Post-Production for Today’s Evolving Media appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Live streaming the Sunday sermon with Shogun 7

Par Denise Williams — 25 mars 2020 à 17:42

With live-streaming soaring, the class-leading Shogun 7 HDR monitor-recorder-switcher is in high demand. It’s easy-to-use live switching and multi-channel ISO recording function make it quick and easy to deploy into settings from houses of worship to colleges, to vloggers front rooms. It offers a no stress setup to create live multi-camera content in no time ...

The post Live streaming the Sunday sermon with Shogun 7 appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌