Collanews

🔒
☐ ☆ ✇ Le journal du lapin

Combien peut-on installer de versions de Mac OS X sur un Mac ?

Par : Pierre Dandumont — 23 mai 2020 à 08:00

Combien de versions différentes de Mac OS X peut-on installer sur un Mac officiellement ? Une question que je me suis posé, et j’ai testé.

Pour le calcul, j’omets les bêta et les bidouilles qui permettent d’installer une version antérieure ou ulttérieure à ce qu’Apple annonce, même si c’est possible. On va jouer sans tricher.

Pour le nombre maximal, on va directement exclure les PowerPC : au mieux, vous pourrez installer six versions différentes de Mac OS X, et uniquement dans un cas particulier : le Power Mac G4 « QuickSilver » de juillet 2001 avec un CPU à 867 MHz. C’est le seul modèle qui a été lancé sous Mac OS X 10.0 et qui accepte Mac OS X Leopard (10.5).

Maintenant, les Mac Intel. Pas mal de modèles supportent sept ou huit versions de Mac OS X. Les MacBook Blanc de 2009 et 2010, par exemple, sont arrivés sous Snow Leopard (10.6) et supportent macOS High Sierra (10.13). Ou les MacBook Pro de 2007 (si vous en avez un qui fonctionne encore) : de Mac OS X Tiger (10.4) à OS X El Capitan (10.11).

Mais plusieurs modèles supportent encore plus d’OS. Premièrement, les Mac Pro de 2010 : de Mac OS X Snow Leopard (10.6) à macOS Mojave (10.14). En fait, les Mac Pro 2009 offrent même mieux, en trichant (une fois flashés en 2010) : de Mac OS X Leopard à Mojave. Mais dans les deux cas, il faut une modification matérielle, au moins une nouvelle carte graphique. Sinon, dans les MacBook Pro et MacBook Air, les versions de 2012 supportent officiellement (et sans modifications) neuf versions de Mac OS X. De Mac OS X Lion (10.7) à macOS Catalina (10.15).

J’ai justement un MacBook Air de 2012 sous la main et j’ai installé chaque OS sur un SSD de 500 Go. Une fois le SSD partitionné correctement, il n’y a pas trop de problèmes (mais il y en a).

Bon, il y a partition de restauration

Catalina voit tout le monde


La suite

Mon premier problème est d’ordre matériel, parce que j’ai effectué une petite modification. La carte Wi-Fi a été remplacée par une version 11ac et Mac OS X Lion ne prend pas en charge la carte en question.

Pas de Wi-Fi sous Lion

Le second défaut est d’ordre pratique : comme macOS s’installe en APFS à partir de High Sierra (10.13), les anciens OS ne voient tout simplement pas les systèmes récents. Pour démarrer sur macOS High Sierra depuis la section Démarrage des Préférences Système, je dois d’abord redémarrer sous macOS Sierra (10.12). Mais pour redémarrer sous macOS Sierra (10.12), il faut d’abord redémarrer sous OS X Yosemite (10.10). En fait, l’OS passe par Core Storage à partir de Yosemite, mais Apple a modifié quelque chose avec macOS Sierra qui empêche l’OS d’être vu. Les anciens systèmes voient bien la partition, mais ne proposent pas de démarrer dessus. En pratique, pour passer de Lion à Catalina, il faut donc d’abord rebooter sous Yosemite, puis sous Sierra et enfin sous Catalina.

Lion voit jusque 10.11


Yosemite voit jusque 10.12


Sierra voit jusque 10.15

Dans l’Utilitaire de disques

Pour mémoire, je crois que le pire dans les Mac Intel est le premier MacBook Air : il support Mac OS X Leopard, Snow Leopard et Lion, et c’est tout. Trois OS.

☐ ☆ ✇ Le journal du lapin

Reconstruire la partition de restauration

Par : Pierre Dandumont — 13 mai 2020 à 08:00

De temps en temps, lors d’une mise à jour de macOS, la partition de restauration peut disparaître, être corrompue, poser des soucis. Mais il existe un script qui permet de la reconstruire.

Le problème arrive souvent si vous décidez de cloner une installation (notamment), mais aussi parfois avec une mise à jour ratée ou si vous bidouillez un peu trop.

Le script nécessite un système en APFS, donc un Mac sous High Sierra, Mojave ou Catalina. Vous aurez aussi besoin du fichier d’installation de l’OS. Il existe pas mal de méthodes pour récupérer le fichier en question, comme celle-ci. Vous trouverez des infos sur le blog de l’auteur du script, mais le fonctionnement est assez simple.

Il faut télécharger le script et le lancer avec comme argument le chemin vers l’installeur de votre OS. Attention, j’ai dû faire un chmod +x create_macos_recovery.sh avand d’exécuter le script (ça dépend de la façon dont vous avez chargé le script).

sudo ./create_macos_recovery.sh /Applications/Install\ macOS\ Catalina.app

Le lancement


Ca travaille


Le résultat (en bas)

Le script va vérifier que vous avez un installeur assez récent (il ne doit pas être plus ancien que votre OS actuel) puis va télécharger quelques fichiers (SecUpd2020-001HighSierra.RecoveryHDUpdate.pkg) et effectuer son travail. Après quelques minutes, vous devriez retrouver une partition de restauration bien propre, dans sa dernière version. Attention tout de même : le script va modifier les partitions, et je ne garantis pas qu’il ne fasse pas une bêtise. Pensez à sauvegarder avant.

❌