Collanews

🔒
☑ ☆ ✇ CreativeApplications.Net

Self-Choreographing Network – Cyber-physical design and interactive bending-active systems

Par Filip Visnjic — 11 octobre 2019 à 11:48
Self-Choreographing Network – Cyber-physical design and interactive bending-active systems
Created by Mathias Maierhofer and Valentina Soana at the ICD, 'Self-Choreographing Network' is a project aiming to challenge the prevalent separation between (digital) design and (physical) operation processes of adaptive and interactive architectural systems.

☑ ☆ ✇ CreativeApplications.Net

Lieux Ordinaires (Ordinary Places) – Surveillance as a storytelling medium

Par Filip Visnjic — 10 octobre 2019 à 15:48
Lieux Ordinaires (Ordinary Places) – Surveillance as a storytelling medium
Created by Anouk Zibault at ECAL, 'Lieux Ordinaires' (Ordinary Places) is a project that explores new narratives of public space framed by surveillance – an alternative perspective and a medium with a power to 'document'.

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

Microsoft Surface Duo : un smartphone pliable sous Android

Par Pierre Lecourt — 4 octobre 2019 à 18:19

C’est un des maîtres mots de la nouvelle direction de Microsoft, pragmatisme. Et on le comprend de manière très claire avec ce Surface Duo. L’engin montre que la marque a enlevé ses œillères, celles qui transforment des leaders en sociétés en faillites. Après l’obstination des Windows Phone, voilà que Microsoft s’engage du côté de Google pour proposer un smartphone original sous Android.

A y regarder de plus près, divers éléments annoncés par Microsoft ces derniers mois s’imbriquent entre eux aujourd’hui de manière assez logique. Le passage d’Internet Explorer vers le moteur Chrome de Google. L’ouverture de Windows 10 aux assistants vocaux tiers comme Google Assistant. Le portage travaillé des applications Office vers Windows.  Les ponts lancés entre Windows et le monde Linux. Et désormais cette annonce d’un futur smartphone développé sur le système d’exploitation Android… Tout cela finit par faire sens à la découverte de ce Surface duo.

Microsoft Surface Duo

Le Microsoft Surface Duo n’est pas prévu pour maintenant, Microsoft estime une commercialisation possible autour de la fin de l’année prochaine. Un an d’attente d’un côté, un an de travail et d’améliorations de l’autre et surtout un an pour préparer les esprits et associer ensemble Microsoft et Google. Certains jugeront ici qu’il s’agit d’un échec pour Microsoft, si le système Windows Phone a été indubitablement un flop commercial, le passage à un système concurrent qui fonctionne est plutôt une preuve d’intelligence. Quels autres choix pour l’éditeur ? Rester en dehors de ce marché de la téléphonie n’a pas de sens économiquement parlant. Poursuivre dans l’aventure Windows phone aurait été comme jeter de l’argent par les fenêtres. L’alternative Android est la meilleure piste pour exister, quitte à le greffer à son propre écosystème en laissant une grosse cicatrice.

Microsoft était un des seuls géants de la tech pouvant porter un système d’exploitation sur mobile à bout de bras face à Apple et Google, il a échoué dans la tâche. La marge de manoeuvre pour retomber sur ses pattes n’est pas énorme. Apple n’est pas une option et il ne reste donc que Android pour exister. A Microsoft de s’emparer du système pour le malaxer jusqu’à le rendre Windowsien… Et pourquoi pas compatible avec le maximum des applications maison. Et surtout à Microsoft de travailler son offre matérielle pour la rendre suffisamment différente de la concurrence pour garder ses distances avec les autres marques proposant des solutions sous Android.

Microsoft Surface Duo

Et de ce point de vue, le Surface Duo  semble avoir déjà fait les bons choix. L’objet se différencie totalement des produits concurrents avec des propositions innovantes, des scénarios d’usages convaincants et un marketing original. Le choix d’inclure l’objet dans la famille Surface lui donne un pedigree élevé et l’intègre dans une suite de propositions que l’utilisateur pourra comprendre aisément. Cette filiation, facilitée par l’apparition de la tablette Surface Neo, lui donne non seulement du sens mais prolonge l’expérience Surface dans son ensemble. Microsoft semble avoir modifié Android en profondeur pour qu’il singe l’expérience proposée par Windows 10X. En proposant son propre magasin d’applications et un habillage intelligent, il peut faire de cette mise en scène une surcouche suffisamment convaincante pour qu’Android apparaisse très en retrait dans les profondeurs du système.

Microsoft Surface Duo

L’objet en lui même est intéressant. Le Surface Duo est composé de deux écrans de 5.6″ qui sont reliées l’un à l’autre par une charnière. Non pas  un écran souple mais bien une charnière classique, qui se déploie sur 360°. Une technologie qui a su être maîtrisée avant d’être miniaturisée et ici réduite aux extrêmes par les ingénieurs de Microsoft. Cette nuance entre charnière souple avec un écran qui se plie et charnière classique est importante. D’abord parce qu’elle a déjà fait ses preuves avec différentes propositions qui ont réussi à durer dans le temps. Ensuite parce que son coût est sans commune mesure avec les technologies employées par Samsung et son Galaxy Fold. La mécanique employée dans une charnière est fiable, robuste et efficace. Si quand bien même elle ne l’était pas pour pourcentage de Surface Duo, il serait possible de changer cette charnière indépendamment du reste de la machine.

Microsoft Surface Duo

Le Surface Duo est réparable sans avoir à changer la totalité d’un coûteux, très coûteux, écran pliant. Ces éléments autorisent à penser que le Surface Duo pourrait être proposé à des tarifs bien plus bas que le Galaxy Fold. Ne serait-ce que parce que Microsoft pourrait imaginer des versions plus entrées de gamme. On peut tout à fait imaginer à terme des Surface duo sous SoC Qualcomm moins puissant avec 4 Go de mémoire et 128 Go de stockage. On a du mal à imaginer un Galaxy Fold positionné ainsi, le coût de base de son affichage le rendant fort peu appétissant alors.

Microsoft Surface Duo

La proposition de Microsoft est très séduisante : le smartphone pourra s’utiliser comme une solution 5.6″ classique en le déployant dos à dos. Il pourra être doublé comme un minuscule ordinateur portable en considérant une des surface comme un clavier. Il pourra être utilisé comme une grande tablette de 8.3 pouces en le mettant à plat. Et il assumera également tous les avantages du format hybride popularisé par la gamme des Lenovo Yoga : sa charnière lui autorisera des formats tente ou présentation adaptés à des usages de loisir ou de multimédia. On imagine bien Microsoft développer des applications sur mesures pour son dispositif.

Microsoft Surface Duo

Avec une prise en charge des stylets actifs Surface Pen, l’objet pourra être manipulé de manière tactile capacitive classique mais pourra également recevoir des notes ou être utilisé pour dessiner. Les interactions sont nombreuses et collent bien à l’idée d’un système Windows. On découvre en effet deux fenêtres qui permettent de faire circuler l’information ou d’étendre la productivité globale du dispositif. Basculer une application vers un écran pour profiter de l’autre pour prendre des notes. Suivre un correspondant en visiophonie – le Surface Duo embarque une webcam – tout en ayant sous les yeux des documents.

Microsoft Surface Duo

Signer, surligner, corriger, annoter des fichiers facilement. Déplacer des données, les faire basculer… Jouer ou suivre une vidéo tout en ayant un oeil sur d’autres activités. Le Surface Duo correspond à un usage multitâche complet qui colle bien avec l’univers PC et à Windows. Mieux qu’un écran simple et tout en hauteur comme le proposaient les Windows Phone. Moi qui passe mes conférences de presse et rendez vous à prendre des notes, j’imagine très bien le faire sur un engin de ce type du bout de mon stylet.

On ne sait pas grand chose des spécifications de l’objet pour le moment. Si les ingénieurs de Microsoft savent probablement vers quoi ils avancent, il est fort probable que la puce employée ne soit pas encore totalement aboutie ni officialisée. Les modèles présentés par Microsoft pour son Event tournaient sous SoC Qualcomm 855 et on peut imaginer que la marque continuera à équiper de ses puces le futur modèle.

Microsoft Courier

Un prototype de Microsoft Courier…

Andromède ou Android ?

Je pense pour ma part que ce surface Duo est l’aboutissement réel du projet Andromeda de Microsoft. Non seulement le format correspond à 100% à certains prototypes de Microsoft présenté il y a plus d’un an, mais il colle également à certains formats de Courier, un autre prototype avorté qui a engendré Andromeda. Une filiation logique à qui il ne manquait finalement qu’une impulsion de base pour décoller. Celle d’un système d’exploitation fonctionnel.

Le projet est pendant longtemps resté au point mort. Microsoft n’avait aucune porte de sortie. Lancer Andromeda sous Windows Phone était suicidaire. Le lancer sous Windows 10 ne collait pas avec le reste de la gamme. Le grand public ne veut pas d’un système de PC sur un format smartphone de poche. Comme l’éditeur ne voulait pas entendre parler d’une production non Windows en estimant que ce type de projet était une véritable fusée de lancement pour son Store, l’avenir de Courrier puis d’Andromeda semblait totalement bouché.

Microsoft Courier

Une vieille présentation de Microsoft Courier

Avec plus d’ouverture et en acceptant Android dans l’équation, la donne change. Andromeda peut passer du stade de concept à celui de prototype et nous donne naturellement la machine que l’on découvre ici avec le Surface Duo. En acceptant Android, le projet gomme toutes ses problématiques matérielles d’autonomie, d’intégration et de composants. Mais il trouve également immédiatement un écho positif d’un point de vue logiciel auprès des milliards d’utilisateurs de solutions Android. Il n’y a plus de frein à l’achat face à un système d’exploitation exotique. On retrouvera sous Surface Duo la totalité des applications habituelles dan un écosystème dont on connait les performances et les besoins.

Si demain Microsoft annonce que son Surface Duo est équipé d’un SoC Qualcomm 855, avec 6 Go de mémoire vive et 128 Go de stockage, un modem 4G, du Wifi6 et tel ou tel capteur… On saura immédiatement le placer sur une grille de lecture de performances et le positionner par rapport à ses usages. On saura de quoi il sera capable face à tel ou tel modèle du secteur et on pourra estimer en quelques minutes si son tarif est positionné de manière correcte face à la concurrence. Basculer le projet Andromeda sous Android, c’est lui apporter le crédit nécessaire à sa réalisation, sa communication et sa commercialisation. Un choix courageux mais avant tout logique de la part d’un Microsoft qui ne peut plus en tant que constructeur rester en retrait du marché mobile.

Surface Duo laisse beaucoup de questions en suspens. La première étant l’avenir de Windows sur ARM. Si le Duo décolle, si l’accueil du public est bon, si Microsoft trouve plus son compte au final dans la commercialisation de ce type de solution que dans les échecs répétés de Windows sous ARM… La tentation de se laisser pousser une nouvelle tête Android devrait rapidement démanger la direction. Quel sera la réponse des développeurs ? Autant je ne sens toujours pas beaucoup d’intérêt de la part de ces derniers pour travailler sur le store de Microsoft, autant porter leurs applications et leurs jeux dans une version adaptée sur mesure pour Surface Duo aurait à mon avis beaucoup d’attrait. Imaginez des jeux de cartes déployés sur les deux écrans. Des jeux de courses ou des FPS faisant la part belle aux contrôles sur la moitié du dispositif. Difficile à envisager quand la seule solution pouvant en tirer partie est un smartphone à 2000€. Beaucoup moins si cela devient une gamme complète de machines chez un constructeur comme Microsoft.

Si le succès de Surface Duo est au rendez-vous, je ne donne pas cher de la peau de Windows 10 ARM. Pourquoi continuer à s’acharner sur ce système chez Microsoft ? Le duo d’un Windows classique et d’un Windows sous Android est largement suffisant et déjà extrêmement bien implanté. Je ne suis toujours pas sûr que les partenaires de Microsoft ayant lancé des Windows sous ARM aient jamais payé les moindres royalties pour cette implantation à Microsoft. Il m’est plutôt avis que c’est Microsoft qui les a convaincus en leur offrant leurs campagnes de pub… Si le bilan de Windows ARM se solde par des pertes financières et des problèmes avec les constructeurs, je ne donne pas cher de ce système. Si Android finit par rapporter de l’argent à Microsoft au travers des abonnements  à ses applciations et au lancement de nouvelles… L’entreprise tranchera probablement rapidement sur  ce sujet.

Microsoft Surface Duo : un smartphone pliable sous Android © MiniMachines.net. 2019

☐ ☆ ✇ CreativeApplications.Net

Neo-Natur – A space for thought, about and for Nature / ART+COM

Par Filip Visnjic — 30 septembre 2019 à 15:26
Neo-Natur – A space for thought, about and <u>for</u> Nature / ART+COM
Designed and constructed by ART+COM Studios in collaboration with Futurium and Schiel Projekt, 'Neo-Natur' is a permanent installation for Berlin's Futurium exhibition that explores our potential futures from different areas of life––from self-sufficient cities, to the future of work and ideas for more sustainable consumption.

☑ ☆ ✇ CreativeApplications.Net

Hertzian Landscapes – The interactive space of a radio spectrum

Par Filip Visnjic — 27 septembre 2019 à 16:44
Hertzian Landscapes – The interactive space of a radio spectrum
Created by Richard Vijgen, 'Hertzian Landscapes' is a live visualization of the radio spectrum. It includes a digital receiver to scan large swaths of radio spectrum in near real-time and using Three.js visualises thousands of signals into a panoramic electromagnetic landscape.

☑ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Acer s’attaque au marché de la création et nous explique sa stratégie

Par Shadows — 26 septembre 2019 à 18:13

Si le groupe taïwanais Acer est sans doute surtout connu pour sa gamme grand public et son offre gaming (sous la marque Predator), l’entreprise entend bien se diversifier et s’attaquer à de nouveaux marchés, dont celui de la création.

Acer et créativité : pourquoi cette nouvelle gamme ?

Acer nous a justement conviés cette semaine à découvrir sa gamme ConceptD : l’occasion pour nous de chercher à comprendre la stratégie du groupe sur ce marché.
Le raisonnement d’Acer s’appuie en fait sur deux points.
– D’une part, Acer se porte bien financièrement. Après des difficultés il y a quelques années, Acer a renoué avec les bénéfices et la croissance : un point que le président de la branche française d’Acer a souligné avec d’autant plus de fierté que le marché global des PCs est en diminution.
Cependant, pour assurer son avenir, le groupe doit continuer à trouver des relais de croissance : hors de question, donc, de se reposer sur sa lucrative gamme Predator. Acer entend conquérir de nouveaux marchés.
– D’autre part, les équipes Acer ont justement réalisé qu’une partie des clients de la gamme Predator étaient des personnes venues du secteur de la création.

La conclusion est donc logique : il existe sans doute pour Acer une opportunité autour d’une gamme spécifiquement pensée pour la création, avec des produits plus adaptés et à l’esthétique moins gaming (exit les LEDs un peu partout).

ConceptD : la gamme dévoilée

En pratique, Acer nous a présenté plusieurs types de produits.
Des ordinateurs portables sous Windows 10, tout d’abord, avec pas moins de 4 références. Les voici, de l’entrée de gamme au haut de gamme ; les spécifications indiquées (tout comme, plus loin, pour les tours) correspondent aux caractéristiques maximales : en pratique chaque modèle sera décliné en plusieurs versions, afin de mieux segmenter le marché et de s’adapter à tous les besoins (GeForce vs Quadro, stockage, etc).

– ConceptD 3 Pro :
Quadro T1000, Core i7
Ecran 15,6 pouces IPS Full HD,
Certification Pantone, Delta E<2, DCI-P3.

– ConceptD 5 Pro :
Quadro RTX 3000, Core i7
Ecran 15,6 pouces IPS UHD 4K
Certification Pantone, Delta E<2, 100% Adobe RGB
Refroidissement avec système AeroBlade 3D de 4ème génération, bruit <40dbA

– ConceptD 7 Pro Pro :
Quadro RTX 5000, Core i7
Ecran 15,6 pouces IPS UHD 4K
Certification Pantone, Delta E<2, 100% Adobe RGB
Refroidissement avec système AeroBlade 3D de 4ème génération, bruit <40dbA

– ConceptD 9 Pro :
NVIDIA Quadro RTX 5000, Core i9
Ecran 17,3 pouces tactile, UPS UHD 4K
Certification Pantone, Delta E<1, 100% Adobe RGB
Charnières Ezel Aero et Stylet Wacom EMR

Cette machine se distingue par un design assez différent : l’écran peut être dans une position standard mais aussi rapproché du clavier et enfin fortement incliné, recouvrant le clavier (sans être totalement à plat, puisque l’aération se fait en partie par la zone située en arrière du clavier). Le tactile nous a semblé réactif, en revanche Acer ne disposait pas de stylet Wacom lors de la présentation : dommage, nous aurions aimé tester l’usage en tant que tablette à écran.
Le poids de l’engin est conséquent, mais la ConceptD 9 Pro reste transportable.

Plus loin, c’est un écran qu’Acer présentait, le ConceptD CP721K. Au menu : 27 pouces UHD 4K, dalle IPS 1ms. L’écran est compatible G-Sync Ultimate, dispose de la certification Pantone, d’un Delta E<1, couvre 100% de l’espace Adobe RGB. Il est possible d’overclocker l’affichage pour atteindre les 144Hz, et un capteur de luminosité permet d’ajuster la luminosité à l’éclairage ambiant.
L’écran est compatible avec la norme Display HDR 1000 et dispose d’un pied pivotant : Acer nous précise que le but est de rendre plus facile l’usage au quotidien, quand il s’agit de montrer quelque chose à une autre personne.

Enfin, deux stations complétaient la présentation.

– La ConceptD 500, présentée comme un « ordinateur de bureau pour les créateurs » :
Core i9 de 9ème génération ;
Quadro RTX 4000
Niveau sonore <40dB
Windows 10

Avec son coloris blanc et son design boisé, le produit vise clairement des artistes qui aiment disposer d’une machine esthétique et non pas juste fonctionnelle.

– La ConceptD 900, de son côté, affiche une robe noire et propose des performances plus élevées :
Processeur Intel Xeon Gold 6148 (40 coeurs physiques, 80 coeurs logiques)
NVIDIA Quadro RTX 6000
5 slots mémoire, 5 baies de stockage
Windows 10

Quatre ordinateurs portables ou transportables dont un pouvant faire office de tablette avec écran, deux machines fixes, un écran : la gamme ConceptD, si elle est encore jeune, propose propose déjà des produits diversifiés. Côté tarifaire, Acer n’a pas pu nous donner tous les détails : il faudra attendre le lancement progressif des produits dans les semaines à venir. De même pour les caractéristiques détaillées et déclinaisons des différents produits.

Les représentants du groupe nous ont clairement indiqué que d’autres produits sont prévus par la suite : l’incursion d’Acer dans le domaine créatif est donc une stratégie à long terme. Un pari payant ? Réponse d’ici quelques mois, quand le recul permettra d’avoir une idée de la réception par le marché.

L’article Acer s’attaque au marché de la création et nous explique sa stratégie est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Leuki : un court-métrage tentaculaire signé Julien Leconte

Par Shadows — 23 septembre 2019 à 12:43

Julien Leconte dévoile Leuki, un court-métrage spatial qui met en scène un vieil homme et son animal de compagnie sur une maison-astéroïde.

Leuki a mystérieusement disparu. Papeï se lance à la recherche de son fidèle compagnon et fait la rencontre d’un bien étrange tentacule.

un film de Julien Leconte
Deco: Véronique Canezza
Montage son: Kevin Feildel
Mixage son: Christelle Louet
Musique Robin Poligné
Voix: Benjamin Botella & Julien Leconte
animation 2D infographie
année de production: 2019
production: Get Leuki

Animé en 2D, le projet a droit à un making-of qui donne notamment un bon aperçu du travail sur la lumière :

Le réalisateur Julien Leconte ne vous est sans doute pas inconnu : il avait co-réalisé la série La Science des Soucis (39×5 minutes, production Vivement Lundi !) en 2017 avec Isabelle Lenoble. On lui doit aussi Chevaliers : the rythm of the knights (co-réalisation avec Jean-Claude Rozec et Amandine Gallerand) ou Dame Saccharine co-réalisation avec Jean-Claude Rozec).

L’article Leuki : un court-métrage tentaculaire signé Julien Leconte est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Leuki : un court-métrage tentaculaire signé Julien Leconte

Par Shadows — 23 septembre 2019 à 10:33

Julien Leconte dévoile Leuki, un court-métrage spatial qui met en scène un vieil homme et son animal de compagnie sur une maison-astéroïde.

Leuki a mystérieusement disparu. Papeï se lance à la recherche de son fidèle compagnon et fait la rencontre d’un bien étrange tentacule.

un film de Julien Leconte
Deco: Véronique Canezza
Montage son: Kevin Feildel
Mixage son: Christelle Louet
Musique Robin Poligné
Voix: Benjamin Botella & Julien Leconte
animation 2D infographie
année de production: 2019
production: Get Leuki

Animé en 2D, le projet a droit à un making-of qui donne notamment un bon aperçu du travail sur la lumière :

Le réalisateur Julien Leconte ne vous est sans doute pas inconnu : il avait co-réalisé la série La Science des Soucis (39×5 minutes, production Vivement Lundi !) en 2017 avec Isabelle Lenoble. On lui doit aussi Chevaliers : the rythm of the knights (co-réalisation avec Jean-Claude Rozec et Amandine Gallerand) ou Dame Saccharine co-réalisation avec Jean-Claude Rozec).

L’article Leuki : un court-métrage tentaculaire signé Julien Leconte est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

In Orbit : un douloureux passé dans les étoiles

Par Shadows — 19 septembre 2019 à 12:56

Soham Chakraborty, Hanxu Chen, Meton Joffily, Justin Polley, Julia Trouvé présentent leur court de fin d’études aux Gobelins (promotion 2019) : In Orbit. Un film qui nous invite à suivre les conséquences psychologique d’évènements passés…

Dans un futur lointain, Sonia s’apprête à être transférée de sa station spatiale vers une nouvelle. Alors que tout semble lui réussir, ses pensées sont ailleurs, perturbées par un passé non loin.

Musique / Soundtrack: Arthur Dairaine

L’article In Orbit : un douloureux passé dans les étoiles est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Imagine Offers Support for Legacy Equipment, Easing the Transition to the Software Future

Par Caroline Shawley — 13 septembre 2019 à 11:05

MyCare an essential part of setting the pace for the IP transition by ensuring legacy equipment stays viable   AMSTERDAM, 13 September 2019 – As part of its commitment to provide continuing support for broadcasters and media companies at any point in the transition towards software-defined solutions, Imagine Communications is developing several new offerings. Across ...

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

IFA 2019 : Acer annonce 4 nouveaux Chromebooks à partir de 229€

Par Pierre Lecourt — 11 septembre 2019 à 12:56

Quand Acer dégaine du Chromebook, la marque ne fait pas les choses à moitié. Pas moins de 4 modèles sont annoncés en Europe. Deux 11.6″, un 14″ et une 15.6″ que l’on peut tout de suite oublier. Le Chromebook 11 est sans doute l’entrée de gamme qui fera le plus facilement son chemin chez nous grâce à son prix très attractif de 229€. Le plus intéressant est sans doute pourtant le Chromebook 314.

Chromebook 311Une magnifique coque vintage importée tout droit de 2015

Deux Acer Chromebook 311

Avec un poids de 1.06 Kilos, l’Acer Chromebook 311 n’est pour autant pas miraculeux. Pour parvenir à ce tarif, la marque a fait quelques malheureuses concessions comme cet écran qui est certes IPS mais uniquement en HD. On devra donc se contenter d’un affichage 1366 x 768 pixels mais pas d’un 1920 x 1080 pixels pourtant devenu le standard sur ce type de diagonale. Est-ce que ce sera un souci pour un utilisateur de ce type de machine ? Oui et non, pour le web moderne c’est parfois un peu limite, si il s’agit de piloter des outils de bureautique cela fera probablement l’affaire. A noter que la version à 229€ ne sera pas tactile avec le nom de code CB311-99H, un modèle CB311-99HT un poil plus cher sera, quant à lui, livré avec une dalle tactile.

Chromebook 311

Ce choix est  compréhensible pour tirer le prix vers le bas mais tout de même dommage. Le reste de la configuration est très correct avec des processeurs Intel Gemini Lake Celeron N4000 ou N4100 refroidis passivement, 4 Go de mémoire vive et 32 maigres Go de stockage à partager avec le système. L’engin proposera un lecteur de cartes MicrioSDXC pour étendre les capacités de stockage facilement pour vos films, musiques et autres documents.

Chromebook 311

Il proposera un module Wifi5 classique avec du Bluetooth 5.0, deux ports USB 3.0 Type-A et deux ports USB 3.0 Type-C. Une paire de haut-parleurs et une webcam HD complètent le tout. Bref, pour 229€ prix public et une disponibilité prévue en Octobre, un petit engin passe partout pour se connecter facilement même en multi comptes. A noter que le Chromebook 311 est compatible Android avec un accès au Google Play. Il vaudra mieux choisir la version tactile si cette option vous intéresse. Acer assure que l’autonomie sera de 10 heures sur cet engin. 

Chromebook Spin 311

Un Acer Chromebook Spin 311

Sous le doux nom de code CP3111-2H se cache le timide Chromebook Spin 311 d’Acer. Un engin de 11.6″ de diagonale encore une fois mais à la charnière rotative sur 360° de manière à se transformer en tablette. Une solution un peu plus lourde avec 1.2 kilos mais qui offre des fonctionnalités intéressantes. Son écran tactile multipoints est ainsi compatible avec les stylets Wacom pour de la saisie ou du dessin directement à l’écran. A noter que Acer a choisi une dalle Gorilla Glass pour protéger son affichage des chocs et des rayures.

Chromebook Spin 311

L’équipement processeur est identique au Chromebook 311 avec du Celeron Gemini Lake. Le reste des composants est doublé avec 8Go de mémoire vive et 64 Go de eMMC. On retrouve la même connectique et les mêmes fonctions à ceci près que l’engin peut proposer une webcam FullHD supplémentaire sur le dos de son châssis pour filmer l’extérieur. Le prix gonfle un peu à 329€, la disponibilité reste la même. 

Chromebooks 314

Et un Acer Chromebook 314

Le prix retombe pour le 14″ d’Acer avec un entrée de gamme à 279€ prix public toujours prévu en Octobre. Le CB314-1H propose une dalle FullHD IPS non tactile et mate tandis que le CB314-1HT offrira une dalle tactile de même définition mais brillante. Les puces embarquées seront les mêmes avec toujours 8 Go de mémoire vive et 64 Go de eMMC. L’autonomie grimpe ici à 12H30. sa connectique ne change pas et je suppose que ces trois engins sont en fait des châssis différents enfermant une carte mère absolument identique.

Chromebooks 314

A 279€, c’est peut être l’engin le plus intéressant parmi les trois. Il pourra vous offrir du confort de navigation avec un écran FullHD, de la réactivité en version N4100 épaulé par 8Go de mémoire vive et un stockage suffisant avec un combo 64 Go eMMC et 128 Go de carte MicroSDXC.

Chromebook Spin 311

Mais cela reste des Chromebooks… Avec leurs avantages et leurs défauts. Le principal étant leur durée de vie programmée. Les 5 années de support “offerts” par Google qui condamnent d’office ces engins à ne plus être utilisés sans risques en Octobre 2024…

IFA 2019 : Acer annonce 4 nouveaux Chromebooks à partir de 229€ © MiniMachines.net. 2019

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

IFA 2019 : Acer C250i, un vidéoprojecteur de poche

Par Pierre Lecourt — 11 septembre 2019 à 11:55

Prévu pour le début 2020 à un prix qui pique un peu, le Acer C250i se présente comme le premier vidéoprojecteur capable de s’ajuster aux contenus qu’on lui propose de projeter. A 539€ cette option fera sourire ou… grincer des dents.

On a eu beau dire et répéter aux gens de ne pas filmer en vertical avec leur smartphones, le format a par défaut incité les utilisateurs a saisir de cette manière leur engin pour capturer leurs plus beaux moments. Une fois l’anniversaire de tata Henriette capturé en 9/16eme, difficile ensuite de le diffuser sur un téléviseur allongé dans le sens inverse… et difficile de dire à l’assistance de pencher la tâte pour mieux apprécier l’intensif soufflage de bougie. C’est sans doute au retour d’un anniversaire de ce type qu’un ingénieur a eu l’idée du Acer C250i.

Acer C250i

Ce nouveau petit vidéoprojecteur portable fonctionne sur batterie et propose jusqu’à 5 heures d’usage. Son module de projection à LED est donné comme capable de diffuser 30 000 heures de contenu en 1920 x 1080 pixels. La lampe est performante avec un contraste annoncé de 5000:1 et une luminosité de 300 lumens. L’objet est également capable de diffuser du son avec un petit haut parleur de 5 watts.

Le Acer C250i propose un port d’entrée HDMI, un port USB Type-C, un port USB type-A et un lecteur de cartes MicroSDXC et même un port jack audio pour dériver le son vers un système plus performant. L’objet pourra ainsi lire des contenus de multiples sources : Ordinateur portable, console, lecteur optique mais également directement depuis une clé ou une carte… L’Acer C250i autorisera en outre une connexion sans fil pour diffuser des éléments directement depuis une source connectée.

Acer C250i

Mais c’est surtout grâce à ses fonctions originale que l’engin va séduire les utilisateurs de smartphones. Outre la possibilité de se servir de sa batterie interne pour recharger son appareil sur la route, le Acer C250i analyse et comprend quel type de vidéo vous diffusez. Ainsi, si vous avez filmé tata Henriette en mode portrait au lieu de saisir votre smartphone en mode paysage, le vidéoprojecteur diffusera votre oeuvre en gommant les grosses bandes noires autour de l’image. Si vraiment vous avez volontairement filmé en mode portrait votre selfie vidéo pendant que la pauvre Henriette crachait son dentier sur sa Forêt Noire en rigolant, là vous pourrez positionner le vidéoprojecteur debout pour qu’il diffuse votre oeuvre dans toute sa splendeur. 

Acer C250i

A noter que le design cylindrique mais parcouru de petites surfaces plates permet de positionner le vidéo projecteur dans le sens désiré pour projeter : Murs ou plafond par exemple. Bref, une bonne idée, une jolie réalisation mais peut être un tarif un peu élevé pour ce type de joujou ?

IFA 2019 : Acer C250i, un vidéoprojecteur de poche © MiniMachines.net. 2019

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

IFA 2019 : le nouvel Acer Swift 5 débarque sous Intel Ice Lake

Par Pierre Lecourt — 11 septembre 2019 à 11:22

Acer profite de l’IFA pour lancer son Swift 5 sauce 2019 après l’avoir présenté au Computex. L’engin est un ultraportable fin et léger, équipé d’une dalle de 14 pouces FullHD IPS et tactile. Il pourra piloter un processeur pouvant aller jusqu’au Core i7-1065G7 de génération Ice Lake dans sa version la plus aboutie. Acer proposera le choix entre un modèle épaulé par la puce graphique contenue par défaut dans son processeur et vous proposera également l’ajout optionnel d’un chipset secondaire GeForce MX250 de Nvidia.

IFA 2019 : le nouvel Acer Swift 5 débarque sous Intel Ice Lake

Prévu à un prix de base de 899€, l’engin reste impressionnant en terme de finesse et de légèreté avec 14.95 mm d’épaisseur et moins d’un kilo (990 grammes) dans sa version la plus lourde sous circuit graphique Nvidia. On retrouve tous les points clés apportés par Ice Lake, c’est à dire la présence d’un modem Wifi6 802.11ax double bande pour des débits plus avantageux, la prise en charge native d’un Thunderbolt 3 sur un port USB Type-C est confirmée ainsi que les points clés de la gamme Swift 5 habituels.

IFA 2019 : le nouvel Acer Swift 5 débarque sous Intel Ice Lake

Lecteur d’empreintes digitales, sorties HDMI plein format et USB 3.1 Type-A. La mémoire vive comme le stockage seront des classiques pour ce type d’ultraportable avec la prise en charge maximale de 16 Go de RAM et de 512 Go de stockage SSD en PCIe NVMe. Une prise jack audio stéréo casque et micro est toujours de la partie.

IFA 2019 : le nouvel Acer Swift 5 débarque sous Intel Ice Lake

Le châssis de l’engin se veut robuste malgré son poids léger et sa finesse, Acer emploie donc un alliage coûteux de magnésium et d’aluminium et limite au maximum l’empreinte du cadre de l’écran. Avec une occupation de 86.4% de l’espace du châssis haut par la dalle IPS, les bordures sont très limitées. Acer a cependant conservé sa webcam et deux micros sur la partie haute du châssis, au dessus de l’écran. Le large clavier est toujours un modèle chiclet rétroéclairé qui surplombe un agréable et profond pavé tactile.

IFA 2019 : le nouvel Acer Swift 5 débarque sous Intel Ice Lake © MiniMachines.net. 2019

☑ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Creamsource presents European debut of SpaceX Studio Fixture at IBC2019

Par Denise Williams — 6 septembre 2019 à 23:08

Creamsource, the pioneering advanced lighting technology company, formerly known as Outsight, will publicly showcase the extremely popular Creamsource SpaceX for the first time in Europe, on the Lights Camera Action (LCA) Stand #12.D39 at IBC2019. This brand-new approach to toplighting in an ergonomic and lightweight form factor — coupled with radical value — sets this ...

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

IFA 2019 : Le nouvel Acer swift 3 passe également sous Intel Ice Lake

Par Pierre Lecourt — 4 septembre 2019 à 12:51

Rien d’extravagant, à priori, dans ce nouvel Acer Swift 3, on reste sur un excellent petit 14 pouces affichant en 1920 x 1080 au travers d’une belle dalle IPS aux grands angles de vue. L’écran occupe 84% de l’espace disponible avec des bordures limitées au maximum. La machine est pensée pour des utilisateurs nomades cherchant avant tout des usages classiques mais permettant de s’ouvrir également à plus d’outils.

2019-09-04 12_48_26-minimachines.net

A bord de cette nouvelle gamme de Swift 3, des processeur Intel Ice Lake pouvant aller jusqu’au Core i7-1065G7, un quadruple coeur et octuple threads tournant de 1.3 à 3.9 GHz avec 8 Mo de cache pour 15 watts de TDP. Une puce qui embarque un circuit graphique Intel Iris Plus performante mais que Acer a décidé de supplanter par un circuit graphique Nvidia GeForce MX250 optionnel. 

La machine mesure 15.65 mm d’épaisseur et pèse 1.17 Kilos, soit un peu plus que le Swift 5. Probablement à cause des matériaux employés et parce que Acer ne recherche pas la même finesse avec cet engin plus entrée de gamme. Il proposera en effet un premier prix de 699€ ce qui se situe largement en dessous de son grand frère. 

2019-09-04 12_48_37-minimachines.net

On retrouvera un maximum de 16 Go de mémoire vive DDR4 et un stockage maximal de 512 Go en PCIe NVMe. Aucune information sur leur accessibilité n’a filtré cependant. Il est possible que l’utilisateur puisse modifier les composants mais ce sera dans tous les cas au prix d’un joli paquet de vis à ôter.

L’Acer Swift 3 2019 embarquera un Wifi6 (802.11ax) et du Thunderbolt 3. L’intégration étant facilitée par l’arrivée des puces Ice Lake, on devrait de plus en plus retrouver ces fonctions en standard sur ces gammes d’engins.

Le reste est plus classique avec des ports HDMI et USB 3.0 Type-A, un port jack, une webcam et un lecteur d’empreintes. Le clavier est de type Chiclet avec un très large pavé tactile. Plusieurs coloris sont annoncés par la marque.

 

IFA 2019 : Le nouvel Acer swift 3 passe également sous Intel Ice Lake © MiniMachines.net. 2019

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

WGTD-FM Creates Local Sports Revenue Stream with JVC Cameras, ProHD Studio 4000S Production System

Par Pipeline Communications — 28 août 2019 à 19:40

WAYNE, NJ (August 28, 2019) – JVC Professional Video, a division of JVCKENWOOD USA Corporation, today announced WGTD-FM, a nonprofit radio station owned by Gateway Technical College in Kenosha, Wis., is using three GY‑HM250SP 4KCAM sports production streaming camcorders and a ProHD Studio 4000S sports production and streaming studio to produce coverage of local high ...

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Tiger Technology brings latest Content Workflows and Media Management technology to IBC 2019

Par Page Melia PR — 28 août 2019 à 10:31

GA, USA, 28 August 2019 – Tiger Technology, a leader in cloud storage and data management for the broadcast and post-production markets, will be at IBC 2019 on Stand 7.B58 to highlight its latest product developments and applications. Tiger Technology will also demonstrate how these systems perform in collaborative workflows with practical demonstrations of partnerships ...

☐ ☆ ✇ studioSPORT

FrSky : point sur le nouveau protocole ACCESS

Par Guillaume — 27 août 2019 à 14:31

FrSky Access avec Taranis X-Lite Pro

FrSky est devenu en quelques années l’un des (sinon le) fabricants majeurs de systèmes de transmission pour radiocommandes dans le domaine du drone et de l’aéromodélisme. Basé sur OpenTX, un firmware open source, les utilisateurs ont particulièrement apprécié l’accessibilité et la modularité des systèmes proposés. Rajouté à cela un rapport qualité / prix extrêmement intéressant, […]

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Kerbal Space Program 2 : une bande-annonce dans les étoiles

Par Shadows — 22 août 2019 à 12:12

Après le succès conséquent de son premier volet, le jeu de simulation de conquête spatiale Kerbal Space Program est de retour. La suite se veut évidemment bien plus ambitieuse : refonte graphique et technique, mise en place de colonies, collecte de ressources, tutoriels animés, nouvelles technologies spatiales, voyage interstellaire seront au menu. Le multijoueur, très demandé, fera son apparition.

Kerbal Space Program 2 sortira en 2020. Développé par Star Theory, il sera disponible sur PS4, Xbox One et PC.

Une seconde vidéo nous invite à rencontrer les développeurs :

Kerbal Space Program 2

L’article Kerbal Space Program 2 : une bande-annonce dans les étoiles est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

TSL Products Presents Latest Audio Monitoring and Broadcast Control System Solutions at SET Expo 2019

Par D Pagan Communications — 20 août 2019 à 15:21

São Paulo, Brazil, August 20, 2019 – TSL Products, a leading designer and manufacturer of broadcast workflow solutions, will feature its latest audio and control solutions at SET Expo 2019, alongside systems integration partner Line Up. TSL will highlight updates to its audio monitoring offerings, including its SAM-Q platform, PAM-IP and its MPA1 lines. In ...

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Facebook travaille sur des gants haptiques évolués à retour de force pour la VR

Par Pierrick LABBE — 15 août 2019 à 22:30
Facebook gants haptiques retour de force brevet

Plusieurs brevets accordés à Facebook au cours de l’année écoulée, révèlent à quel point le géant des réseaux sociaux veut vraiment réussir à percer dans le domaine des gants haptiques à retour de force.

Difficile de ne pas s’emballer face à la perspective de gants haptiques pour la réalité virtuelle. Et si on pouvait vraiment avoir l’impression de toucher ce que l’on voit dans notre casque ? Il s’agit d’un vrai objectif pour de nombreux acteurs de la réalité virtuelle, dont le géant américain propriétaire d’Oculus.

Des gants haptiques avec retour de force bientôt ?

Quand on parle de gants haptiques, cela concerne en général, des petits moteurs vibrants dans les doigts. Cependant, des gants haptiques à retour de force pourraient par exemple bloquer le déploiement de vos doigts face à une surface dure. On savait déjà que Facebook nourrissait des ambitions dans le domaine des gants haptiques mais ces brevets montrent que les équipes de Mark Zuckerberg veulent aller plus loin. Au total, ce sont trois brevets qui présentent une technologie évoluée dans le domaine.

Le premier brevet Facebook concerne des fluides dans le gant qui permettraient d’ajuster la pression et ainsi d’interdire potentiellement un mouvement. Le second concerne la simulation de la rigidité des objets virtuels avec retour de force, grâce à un ensemble de plaques, les gants pourraient simuler la résistance de l’objet touché dans la réalité virtuelle. Le troisième concerne une alternative aux fluides avec des pneumatiques pour fournir une véritable résistance sous les doigts. Cette dernière peut potentiellement générer plus de pression. Notez que Facebook avait déjà créé un bracelet haptique.

Cet article Facebook travaille sur des gants haptiques évolués à retour de force pour la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Instagram se prépare à sauter à pieds joints dans la réalité augmentée

Par Pierrick LABBE — 15 août 2019 à 06:00
Instagram réalité augmentée

L’application Instagram s’apprête à connaître une petite révolution alors qu’elle va désormais proposer aux utilisateurs d’ajouter des effets en réalité augmentée pour la première fois.

Si vous êtes fans de l’application gratuite détenue par Facebook, il est temps de vous préparer à une petite révolution. Le cas échéant, c’est sans doute l’occasion ou jamais. Vos amis vont bientôt se transformer en Terminator, Pikachu, ou ce dont ils peuvent rêver.

Instagram souhaite proposer des stories 2.0

Les utilisateurs du réseau social de partage de photos et de vidéos, Instagram, vont donc bientôt pouvoir ajouter à leurs stories des effets en réalité augmentées, qui concernent tout autant les photos que les vidéos. Le résultat s’annonce par avance un peu fou. Ils seront mis en valeur différemment des contenus classiques puisqu’ils apparaîtront au sommet de l’application dans un format slideshow regroupant les différentes images et vidéos publiées dans les 24 heures précédentes.

Au niveau de la technologie, c’est sans surprise un outil de Facebook, le propriétaire d’Instagram qui va être déployé, il s’agit en l’occurrence de Spark. L’outil va permettre aux utilisateurs de piocher dans une bibliothèque d’effets, filtres et smileys, mais la fonctionnalité en réalité augmentée devrait permettre aux utilisateurs de vraiment s’approprier l’outil. C’est en tout cas l’ambition de Facebook. Si vous créez de nouveaux effets, vous pourrez ensuite les partager avec vos amis et vos followers à travers une galerie d’effets qui peut être envoyé aux différents utilisateurs. Les petites démonstrations d’Instagram s’annonce déjà très prometteuses entre ceux qui jouent à l’homme invisible ou planent dans l’espace.

Cet article Instagram se prépare à sauter à pieds joints dans la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Dejero Keeps IRONMAN Australia Connected in Challenging Conditions

Par Caroline Shawley — 13 août 2019 à 17:56

  Dejero EnGo mobile transmitter helps IRONMAN Australia’s 2019 production crew overcome difficult terrain, event logistics, and network challenges   Waterloo, Ontario, August 13, 2019 – Dejero, an innovator in cloud-managed solutions that provide Emmy® award winning video transport and Internet connectivity while mobile or in remote locations, recently provided five HEVC capable EnGo mobile ...

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Un petit pas pour l’homme, un bond de géant avec NVIDIA RTX

Par Shadows — 12 août 2019 à 11:46

A l’occasion du cinquantenaire de la mission Apollo 11 et des premiers pas humains sur la Lune, NVIDIA a mis à jour sa démo d’alunissage.

Initialement dévoilée en 2014, la démo en question entendait casser certains arguments complotistes. L’idée était de recréer les premiers pas lunaires avec un éclairage réaliste, et d’expliquer au passage les supposées incohérences des images de la NASA (causées en réalité par la diffusion, le sol lunaire inégal et l’exposition). Sur le plan technique, une méthode d’illumination globale par voxels (VXGI) était utilisée.

Pour 2019, c’est sans surprise la technologie RTX qui fait son apparition dans la démo. De quoi améliorer encore le réalisme, des ombres douces aux reflets.

Voici le résultat, avec tout d’abord une présentation vidéo en compagnie de Buzz Aldrin, suivie d’une déclinaison de la démo pour le SIGGRAPH : le public pouvait s’immerger dans la scène via de la motion capture (une IA se chargeant d’analyser le flux vidéo pour déterminer la pose) et des techniques de production virtuelle. Le tout, évidemment, en temps réel.

L’article Un petit pas pour l’homme, un bond de géant avec NVIDIA RTX est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

JVC Delivers Industry’s First Fully Integrated Facebook Live Camcorder with GY-HM250 Upgrade

Par Pipeline Communications — 2 août 2019 à 17:20

WAYNE, NJ (Aug. 1, 2019) – JVC Professional Video, a division of JVCKENWOOD USA Corporation, today announced a major upgrade to its family of GY-HM250 4KCAM compact handheld camcorders that streamlines connectivity to Facebook Live. The free upgrade, available here, includes a new “Facebook Live” menu choice to simplify the connection process, making the GY-HM250 ...

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Joe Walker, ACE Set for Keynote Conversation at EditFest LA 2019

Par Ignite Strategic Communications — 1 août 2019 à 21:39

EditFest LA, the day-long celebration of the art and craft of editing, is set for August 24, 2019 at Walt Disney Studios’ Frank Wells Theater. EditFest brings the world’s top editors to the stage to share their insights and experiences. Joe Walker, the Oscar®, BAFTA, and Eddie nominated editor, will cap an outstanding lineup when ...

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

UK Pavilion sees 12 new companies join its ranks at IBC

Par Manor Marketing — 1 août 2019 à 17:14

IBC 2019, RAI Amsterdam, 13-17 September: The UK Pavilion, organised and managed by Tradefair on behalf of techUK and supported by the Department for International Trade (DIT), welcomes 12 first time exhibitors to IBC this year. They form part of a conglomerate of 45 British companies which, exhibiting under the ‘GREAT Britain and Northern Ireland’ ...

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Densitron Further Extends Lead in Display, Control, and Interface Solutions at IBC 2019

Par Page Melia PR — 31 juillet 2019 à 11:22

Kent, UK, 31 July 2019 – Densitron, the global leader in innovative Human Machine Interaction (HMI) and display technology, will showcase its new UReady 2U Full-Surface Rack Display for broadcast applications at IBC 2019 on Stands B41, Hall 8 and D30, Hall 11 from 13-17 September. Making its official debut at IBC 2019 will be ...

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

GB Labs to highlight benefits of Dynamic Bandwidth Control at IBC 2019

Par Manor Marketing — 31 juillet 2019 à 11:10

IBC 2019, 13-17 September, Stand 7.B26: Leaders in intelligent storage solutions, GB Labs will launch Dynamic Bandwidth Control, which enables GB Labs storage system clients to prioritise the use and capacity of available bandwidth. Dynamic Bandwidth Control is an extremely valuable benefit only available in GB Labs storage systems. Traditionally, client storage usage is capped ...

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Whisper expands use of GB Labs SPACE storage

Par Manor Marketing — 29 juillet 2019 à 13:02

Aldermaston, UK, 29 July 2019 –  GB Labs, innovators of powerful and intelligent media storage solutions for media and entertainment workflows, has announced that London-based Whisper, the sport and live events TV production specialist, has further expanded its GB Labs’ MidiSPACE 3RU storage system with an additional 64TB MidiSPACE 3RU, bringing Whisper’s overall storage capacity to 384TB. ...

❌