Collanews

🔒
☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Raytracing temps réel : un concours chez NVIDIA

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 17:09

NVIDIA a lancé la seconde édition de son NVIDIA DXR Spotlight, un concours destiné aux développeurs indépendants afin de les encourager à expérimenter avec le DirectX Raytracing (DXR) de Microsoft.

Votre mission : d’ici le 26 juin, créer une démo technique s’appuyant sur DXR et Unreal Engine (4.24 ou supérieur). Reflets, occlusion ambiante, illumination globale ou ombres : le choix de l’usage de DXR est libre.

Le podium sera décidé par des experts issus de NVIDIA, Microsoft et Epic Games, et les vainqueurs remporteront ordinateurs portables, cartes graphiques.

Le site du concours vous donnera tous les détails. Pour vous donner une idée du niveau, voici les participations de l’an passé :

Christian Hecht – première place de l’édition 2019
Alden Filion – 2ème place
Opus Visual – 3ème place

L’article Raytracing temps réel : un concours chez NVIDIA est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Dylan Luyckfassel, graphiste 3D indépendant

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 16:51

Découvrez les travaux de Dylan Luyckfassel, qui nous présente sa bande démo et son portfolio. Avec une orientation généraliste, il est en recherche de clients potentiels ou d’une place au sein d’un studio.

L’article Dylan Luyckfassel, graphiste 3D indépendant est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

Lenovo va proposer Linux sur ses ThinkStation

Par : Pierre Lecourt — 3 juin 2020 à 16:34

Au choix, Windows 10, Ubuntu LTS ou Red Hat Enterprise. L’achat d’une Lenovo ThinkStation, qu’il s’agisse d’une machine portable ThinkPad ou d’un engin de bureau de la gamme P, offrira le choix du système d’exploitation.

Lenovo ThinkStation P330 Tiny

Cela veut dire que non seulement les machines pourront être achetées sans licence de Windows et leur coût additionnel mais aussi et surtout que Lenovo va assumer un support complet et certifié pour Ubuntu comme pour Red Hat. Cela se traduira sûrement par un choix de composants adaptés pour une compatibilité Linux maximale dès la conception de l’engin. Une très bonne nouvelle qui assurera aux acquéreur la possibilité de basculer d’une licence Windows à un système libre dans le temps en cas de fin de support par exemple.

Reste a savoir quels outils seront mis en place par la marque pour assurer ce support. La marque parle d’un support en ligne et de forums dédiés. Pas de hotline ? Probablement pas : le niveau de compétence demandera un investissement important en formation pour atteindre un support téléphonique de qualité. Lenovo indique également qu’il travaillera en amont de la création de ses machines en proposant des pilotes tout en facilitant leur implantation dans les distributions LTS. Un choix qui profitera donc aux utilisateurs en leur assurant un support à très long terme mais également aux autres distributions qui pourront profiter du même noyau.
Evidemment cela ne permettra pas a Lenovo de contourner les restrictions existantes de constructeurs tiers sur des circuits propriétaires : Wifi, chipsets de carte mère ou circuit graphiques ne seront pas libérés pour autant.

Les ThinkStation P de Lenovo font clairement partie d’un mouvement de fond autour de Linux. De plus en plus de marques s’intéressent a développer des branches de machines complètes ou des références sous logiciel libre. 

Source : Lenovo

Lenovo va proposer Linux sur ses ThinkStation © MiniMachines.net. 2020.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Yohan Roy, artiste 3D junior

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 16:36

Yohan Roy nous présente une partie de ses travaux. Issu d’Aries Toulouse, il se destine à une spécialisation en tant que prop artist ou environement artist et cherche actuellement un stage ou emploi à partir de septembre. Il finit actuellement une alternance au sein de Telespazio France.
Outre son portfolio, il dispose d’un profil LinkedIn.

L’article Yohan Roy, artiste 3D junior est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

Sabrina, la nouvelle solution Android TV de Google

Par : Pierre Lecourt — 3 juin 2020 à 12:29

Google Sabrina n’a pas eu le droit à un levé de rideau très glorieux. L’objet devait être annoncé lors de la grande messe du Google I/O 2020. L’événement a été annulé, sapé par le Covid-19 qui empêchait de tenir cette assemblée. Ce nouveau produit a donc tout simplement fuité en ligne pour nous livrer quelques secrets.

Google Sabrina

Cette solution ne vient pas en remplacement des Chromecast qui tracent toujours leur propre chemin même si ces clés ne semblent plus autant dans les préoccupations de Google ces derniers temps. A vrai dire, Chromecast est de moins en moins un objet et de plus en plus un protocole. Les solutions Android TV intègrent désormais cette fonctionnalité quasi systématiquement et le moindre téléviseur connecté n’aura absolument pas besoin de rajouter quoi que ce soit pour diffuser facilement des contenus depuis un smartphone.

Google Sabrina

C’est là, toute la différence avec Google Sabrina. Si l’objet ressemble sur le fond à une Chromecast, il ne fonctionne pas du tout de la même manière. Il est livré avec une télécommande et se pilote comme une TV-Box classique. C’est amusant d’ailleurs parce que Google présente la télécommande comme une nouveauté. Leur “Maintenant avec une Télécommande” montre bien le changement de philosophie entre les appareils. Comme si la marque voulait profiter de l’image de ses Chromecast en proposant Sabrina comme leur descendant logique mais en plus évolué.

Et de fait, la nouvelle solution s’en rapproche : compacte, connectée grâce à un port HDMI sur un téléviseur, alimentée en USB et proposant également toutes les fonctions de la Chromecast. Fonctions qui ne seront finalement pas forcément très utiles mais qui pourront séduire des actuels propriétaires de l’objet.

Google Sabrina

La télécommande change la philosophie d’usage du tout au tout. D’un récepteur passif et simple qui absorbe des données sans que l’on puisse vraiment le contrôler faute d’interface. Google Sabrina devient une vraie Android TV avec ses propres fonctionnalités. La télécommande propose une molette de contrôle classique, un bouton retour, un bouton “home”, un bouton favori et des boutons plus classique de contrôle de lecture et de volume. Une petite touche Google Assistant est également présente. On pourra naviguer dans des menus, faire pause ou augmenter le volume simplement sans avoir a saisir son smartphone.

2019-12-11 14_34_17-minimachines.netGoogle ADT-3

On va donc pouvoir piloter Google Sabrina de la même manière qu’un lecteur Android TV classique ou un téléviseur proposant ces fonctions. C’est la philosophie qu’a retenu Amazon avec ses FireTV. Une approche qui donne plus de contrôle aux utilisateurs mais aussi aux développeurs qui peuvent penser leurs applications en fonction. Une approche que l’on a connue chez Google récemment avec le lancement des ADT-3. Les boîtiers AndroidTV que la marque a lancé hors commerce à destination des développeurs. Google Sabrina pourrait d’ailleurs être en grande partie une manière de récolter les fruits des développements effectués sur cette plateforme.

Google Sabrina

Google Sabrina mélangera donc un peu les genres, c’est une solution Chromecast, un lecteur Android TV qui permettra de retrouver les univers classiques des services de streaming comme Netflix, Youtube, Twitch ou Amazon Prime. Mais également un moyen pour Google de proposer une solution compatible avec son service de jeux en Streaming qu’est Stadia. On a vu que la Chromecast Ultra était partiellement incompatible avec Stadia ce qui limitait d’autant les clients potentiels. En mars dernier une rumeur enflait signalant que la prochaine Chromecast serait équipée d’une télécommande. Le nom de code “Sabrina” était alors lâché… L’info se confirme mais l’objet change donc de destination. Ce ne sera donc pas une nouvelle Chromecast mais plutôt une Android TV classique mais beaucoup plus compacte.

Je ne serais pas étonné que le matériel embarqué dans l’ADT-3 soit le même que celui de Sabrina. Un SoC ARM Cortex-A53 Amlogic S950Y2 quadruple coeurs cadencés à 1.8 GHz et un circuit graphique Mali-G31 MP2. 2 Go de mémoire vive et 8 petits gigaoctets de  stockage. La connectique serait la même avec une sortie vidéo HDMI 2.1 et un port MicroUSB d’alimentation. La  solution proposerait un Wifi5 et du Bluetooth 4.2… La différence entre ADT-3 et Google Sabrina serait alors uniquement dans la forme et dans le format connectique. Plus compacte avec un port HDMI mâle, Google Sabrina serait pensé pour être accroché à un téléviseur tandis que ADT-3 reprenait les codes d’une TV Box classique.

Source : XDA

Sabrina, la nouvelle solution Android TV de Google © MiniMachines.net. 2020.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Nostalgie : comme la prélogie Star Wars, Blade Runner a eu droit à ses ajouts

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 12:16

Si son cas est moins polémique que celui de la prélogie Star Wars, le film Blade Runner a lui aussi subi quelques retouches par rapport à sa version d’origine. Outre de multiples déclinaisons du long-métrage (avec ou sans voix-off, avec ou sans licorne et même avec ou sans violence), le Final Cut sorti en 2007 a fait l’objet de changements délibérés allant au-delà de la simple restauration.
Au menu, entre autres : une retouche de la bouche d’Harrison Ford afin que les mouvements des lèvres collent avec l’enregistrement audio fait ensuite en studio, mais aussi le remplacement de la tête d’une cascadeuse.

Thomas Martin, qui avait pu se rendre à la View Conference 2019 en partenariat avec 3DVF, en avait ramené une interview de Trent Claus du studio Lola VFX, qui a travaillé sur la restauration 4K du film : il nous présente aujourd’hui une vidéo dédiée sur le sujet.

Bien évidemment, ces changements pourraient soulever des critiques chez les fans, sur le modèle des modifications imposées par George Lucas sur Star Wars. Il n’en est rien, sans doute pour deux raisons : tout d’abord, la version d’origine (version cinéma US de 1982) est généralement considérée comme inférieure à la Final Cut, avec sa voix off et sa fin. Ensuite, et surtout, contrairement au cas Star Wars, les rééditions vidéo successives de Blade Runner n’ont jamais été avares de bonus, et la norme des éditions collector a toujours été de proposer de multiples versions du film. L’édition 35ème anniversaire contient ainsi les versions cinéma US et internationale, la Director’s Cut, une version de travail et enfin la Final Cut.
De quoi contenter tous les fans, mais aussi d’éviter de faire disparaître les anciennes versions. Un choix que l’on souhaiterait voir plus souvent.

L’article Nostalgie : comme la prélogie Star Wars, Blade Runner a eu droit à ses ajouts est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Inspiration : Minitel, colibris, océans et jeux de lumière

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 11:41

La rubrique inspiration est de retour, avec son lot de trouvailles pas forcément liées à la 3D mais qui pourront vous donner quelques idées.

  • le duo Ausstellung, qui mêle musique électronique et arts visuels, nous présente son nouveau clip : La fille du minitel, réalisé par Antoine Vienne.
    Composé de deux infographistes de formation (issus de Supinfocom), le duo nous donne quelques détails sur ce projet :

Ce morceau est un ode aux liaisons épistolaires à l’ère du numérique. Plusieurs références nous ont particulièrement marquées pour ce projet : Elli et Jacno, Mylène Farmer et Isabelle Adjani pour ne citer qu’eux. Profondément rétro-futuriste, nous restons fascinés par l’objet minitel ainsi que sa symbolique, à sa forme géométrique simple soulignant notre intérêt pour le courant artistique du Bauhaus. Nous considérons ce morceau comme un hymne aux nouvelles technologies d’hier, à l’high-tech antique, aux piles de VHS entassées dans le grenier.

  • Le photographe Steve Benjamin est un habitué de la photo animalière, mais ses sujets sont généralement sous-marins. En raisons des contraintes liées au confinement en Afrique du Sud, il ne pouvait plus exercer son activité classique et a décidé de jeter son dévolu sur d’autres animaux : des colibris.
    Avec un peu d’imagination, du bricolage et de la pratique, il a pu obtenir une magnifique série de clichés visibles sur son site ; vous en trouverez un aperçu ci-dessous, ainsi qu’une vidéo des coulisses. Comme il l’explique, un des défis a été de progressivement habituer les oiseaux à une lumière continue, le flash les faisant fuir.
  • Le Schmidt Ocean Institute nous présente de très belles vues sous-marines capturées près de la côte Ouest de l’Australie. Au menu, de surprenantes créatures dont l’anatomie parfois improbable pourra vous inviter, pour vos prochains concepts de créatures extraterrestres ou venues du fond des âges, à sortir des sentiers battus.
  • Le sculpteur Felipe Pantone dévoile sa nouvelle sculpture, composée de trois panneaux translucides pouvant être manipulés, créant ainsi des motifs hypnotiques…

L’article Inspiration : Minitel, colibris, océans et jeux de lumière est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Des couvertures de romans aux jeux vidéo : Stéphane Degeilh, illustrateur

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 10:26

Stéphane Degeilh alias Oldgrunt nous présente ses travaux. Illustrateur freelance, il exerce notamment pour le secteur du jeu de rôle, de l’édition (couvertures de romans) ou encore des jeux vidéo (artworks). Une spécificité qui explique évidemment la composition assez particulière de certains projets, les couvertures devant évidemment souligner le titre du roman mais aussi les éléments présents au dos.

Outre son site web, il est présent sur Instagram.

L’article Des couvertures de romans aux jeux vidéo : Stéphane Degeilh, illustrateur est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Jules Gaillard, spécialiste du rendu architectural

Par : Shadows — 3 juin 2020 à 09:54

Jules Gaillard nous invite à découvrir son portfolio. Il est le fondateur d’Imagineer, structure spécialisée dans le rendu architectural.

Voici certains de ses projets, qu’il s’agisse de commandes ou de créations personnelles :

L’article Jules Gaillard, spécialiste du rendu architectural est apparu en premier sur 3DVF.

☐ ☆ ✇ MiniMachines.net

ForumMM : Le projet de console Tetris STM32 de 3issa

Par : Pierre Lecourt — 3 juin 2020 à 09:09

Vous ne le savez peut être pas mais le forum de Minimachines a fait peau neuve il y a quelques semaines et de nouveaux sujets apparaissent sur ses pages plus accueillantes. 3issa a profité de cette nouvelle plateforme pour exposer son projet de mini console de jeu développé sur mesures pour sa maman. 

Suite à la disparition regrettée de sa GameBoy des années 80 qui servait de plateforme de jeu, 3issa a décidé de faire tout ce qu’un bon fils compétent et expérimenté ferait pour donner à sa mère une nouvelle plateforme de jeu. Il a retroussé ses manches et décidé de concevoir, programmer et construire sa propre mini console Tetris STM32. Certains se seraient contentés d’offrir un bouquet… Lui est allez bien plus loin que ça. La partie logicielle utilise MakeCode Arcade qui permet de compiler le code d’un jeu de manière à ce qu’il soit ensuite exécuté par un microcontrôleur. Une solution qui a l’avantage d’être à la fois didactique – 3issa a appris ce langage pour l’occasion – tout en permettant d’utiliser des solutions économiques comme les STM321.

3issa

Il a ensuite décidé de créer sa propre carte pour recevoir ses composants et a fait réaliser le PCB par un service en ligne. Une fois les différents composants soudés, il ne reste “plus  qu’a” modéliser et imprimer un boitier en 3D… 

Tetris

Et le résultat est non seulement épatant mais en plus 3issa pense à toutes les autres maman du monde en partageant l’ensemble des ressources nécessaires pour la réalisation de votre propre console Tetris STM32 sur le Forum ! Que vous ayez une maman fan de Tetris, que vous ayez simplement envie de relever le défi ou que vous cherchiez un projet a réaliser en solo ou avec d’autres, cette console est une vraie merveille d’apprentissage et de partage. Il est également possible d’intégrer d’autres jeux voir de concevoir les vôtres. Si vous êtes prof de techno, à la tête d’un fablab ou que vous voulez initier des personnes à la programmation et à l’électronique… Ce type de projet est à mon sens un super support.

Si vous voulez fabriquer votre propre solution ou détailler les éléments mis en place pour parvenir à ce résultat… ou plus simplement féliciter 3issa, cela se passe par ici !

ForumMM : Le projet de console Tetris STM32 de 3issa © MiniMachines.net. 2020.

☐ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Duik et RxOpenTools : Rainbox a besoin de vous !

Par : Shadows — 2 juin 2020 à 19:14

La coopérative de production audiovisuelle Rainbox Productions a lancé une campagne de financement participatif afin de poursuivre le développement de ses outils libres et gratuits.

Vous connaissez sans doute Duik, outil pour After Effects facilitant l’animation (de personnages en particulier). Très populaire, Duik génère de l’ordre de 1000 téléchargements par jour.
Derrière cette solution, on retrouve Rainbox Productions, qui travaille également sur d’autres outils tels que Dume (encodeur se voulant rapide et polyvalent) ou Ramses (gestionnaire d’assets).

Tous ces outils ont vocation à rester libres et gratuits, mais demandent évidemment du temps et des ressources pour se développer. Rainbox cherche par exemple à ajouter des fonctionnalités à Duik, mais aussi à le proposer pour Blender. En outre, l’équipe a de nombreuses idées d’utilitaires pouvant faciliter la vie des studios.

D’où une campagne de financement participatif. Celle-ci a d’ores et déjà dépassé son objectif de base, mais tout financement supplémentaire est bon à prendre, d’autant qu’au-delà de certains montants, des outils supplémentaires pourront être lancés.

Pour plus d’informations :
Outre la page de la campagne, n’hésitez pas à faire un tour sur le site Rainbox et son lab dédié aux logiciels.

L’article Duik et RxOpenTools : Rainbox a besoin de vous ! est apparu en premier sur 3DVF.

☑ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Andrea Olovcic, 3D character & creature artist junior

Par : Shadows — 2 juin 2020 à 18:24

Actuellement en fin de cursus au sein d’Isart Digital, Andrea Olovcic nous invite à découvrir son portfolio et sa bande démo.
Utilisant Maya, Substance, ZBrush ou encore Mari, son objectif est de se specialiser dans la création de personnages et créatures. Une tendance qui se ressent dans ses projets, au sein desquels on retrouvera King-Kong, un dinosaure, une tête humaine ou encore une lionne.

L’article Andrea Olovcic, 3D character & creature artist junior est apparu en premier sur 3DVF.

☑ ☆ ✇ MiniMachines.net

Un SoC AMD Ryzen C7 sous architecture ARM Cortex X1 ?

Par : Pierre Lecourt — 2 juin 2020 à 17:34

Juste après la présentation de la nouvelle génération de SoC Cortex-A78 et de la solution Cortex-X1, un document annonce l’intention d’AMD de venir jouer sur le terrain des puces mobiles avec un AMD Ryzen C7 exploitant ces technologies. L’approche d’AMD serait très pragmatique avec l’emploi d’une solution entièrement basée sur les puces ARM pour la partie calcul mais s’appuyant également sur la technologie Radeon maison pour la partie graphique. Un chipset Mediatek serait également a l’oeuvre pour permettre à ces solutions de se déployer en versions 5G.

Ryzen C7

Cette fuite d’un AMD Ryzen C7 est évidemment a prendre avec de grosses pincettes. Elle nous vient de Slashleaks qui a depuis effacé toutes les traces de son annonce. Est-ce une vraie info qu’AMD a demandé de modérer ou un canular dans lequel ils sont eux même tombés ? Difficile de le savoir pour le moment.

Les spécifications complètes nous donnent donc 2 Cortex-X1 cadencés à 3 GHz “Gaugin Pro” associés à deux Core Cortex-A78 à 2.6 GHz “Gauguin Mobile” associés à 4 Cortex-A55 à 2 GHz. La partie graphique serait confiée à un AMD Radeon RDNA 2 Mobile avec 4 unités de calcul à 700 Mhz. Cette partie graphique serait 45% plus rapide qu’un Adreno 650 tel que ceux implantés dans les Snapdragon 865. La puce proposerait une prise en charge de fonctions 3D avancées en en temps réel comme le ray-tracing ou des gestions d’ombres avancées. Le circuit permettrait ma prise en charge de signaux vidéo “2K” à 144 Hz avec gestion du HDR10+. 

La prise en charge de mémoire LPDDR5 à 2750 MHz et la gestion d’un stockage UFS 3.1 seraient proposés. La connexion aux réseau serait assurée par un circuit MediaTek 5G UltraSave avec prise en charge de 2 SIM. Il assurerait à la fois une gestion 5G du signal mais également un Wifi AX et du Bluetooth 5.1 en proposant en plus des fonctions de détection satellite complètes (GPS, Beidou, Galileo et GLONASS) en plus d’un NFC. Le SoC AMD Ryzen C7 assurerait une communication en USB 3.1. 

La puce serait gravée en 5 nanomètres par TSMC… Ce dernier détail rajoute du crédit au scénario mais comme le questionne CNX Software, cette annonce semble pourtant quelque peu étrange. Non pas parce que, comme il le souligne, AMD a attaqué en justice Mediatek par le passé. Les sociétés de ce type ne s’encombrent pas vraiment de pudeur dès qu’il s’agit de business. Certaines guerres commerciales ont été l’occasion pour des sociétés de se rencontrer avant de travailler ensemble. Mais parce que cela semble une fuite très opportune pour une solution pourtant pas prévue avant quelques temps.

Est-ce qu’à l’annonce des nouveaux SoC Cortex-X1 quelqu’un a eu l’idée de proposer un canular de ce type ? C’est possible. Tout comme il est possible que quelqu’un ait fait un rapprochement suite à la publication des informations par ARM.  Est-ce que le meilleur scénario d’entrée d’AMD serait celui d’un haut de gamme en compétition avec Qualcomm ? Peut être si la marque propose, comme sur le terrain du x86, un concurrent efficace positionné bien moins cher. Cela permettrait à la marque de venir s’installer sur le marché du PC ultra mobile et connecté.

Un SoC AMD Ryzen C7 sous architecture ARM Cortex X1 ? © MiniMachines.net. 2020.

☑ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Les élèves d’ATI se déchaînent

Par : Shadows — 2 juin 2020 à 16:26

Les élèves de premières année d’Arts et Technologie de l’Image (Paris 8) présentent une animation chaînée réalisée en petits groupes.
Chacun de ces groupes devait répondre à des contraintes précises : colorimétrie, nombre d’images, adaptation à la musique.

La situation actuelle a quelque peu compliqué le travail de la promotion (contraintes matérielles et de communication diverses) et l’exercice a été facultatif en raison du confinement, mais 13 élèves ont néanmoins pu se prêter au jeu. Voici donc le résultat :

Blender, Maya, Cycles, Eevee, Arnold ont été utilisés selon les plans.

Voici également la liste des élèves :
– Groupe 1 : Lucas Fournier & Lucile Le Boullec
– Groupe 2 : Jim Burgot & Victor Rosay
– Groupe 3 : Thomas Houdayer & Peter Lecomte
– Groupe 4 : Gaia Asseum, Stéphane Lebrasseur, Ludovic Moal & Kevin Ozbabani
– Groupe 5 : Ophélie Abbonato, Soumaya Allani & Haifa Gastli

Encadrement : Rémy Sohier, Maître de conférences et membre de l’équipe Inrev de Paris 8.

Musique : Retro 80s Cyberpunk Trailer, par Red-Cactus

L’article Les élèves d’ATI se déchaînent est apparu en premier sur 3DVF.

☑ ☆ ✇ MiniMachines.net

Hystou H1 : Un Mini PC Celeron N3160 un peu faiblard

Par : Pierre Lecourt — 2 juin 2020 à 13:59

D’aspect, le Hystou H1 est semblable à beaucoup d’autres machines mais en interne la marque semble avoir choisi une puce un peu sur la touche. Le Celeron N3160 n’est plus vraiment un processeur a conseiller aujourd’hui. Lancé en 2016 cette solution quadruple coeur et quadruple threads n’est pas mauvaise sur le papier mais ses performances de calcul sont faibles et surtout, son circuit graphique HD400 hérité de la génération Braswell d’Intel commence a dater.

Hystou H1

C’est ce qui différencie Le Celeron N3160 d’un classique N4100 par exemple. Le second profite d’un excellent circuit graphique capable d’encaisser des flux vidéo H.264 et H.265 UltraHD avec une gestion HDR. De quoi piloter des films et séries avec un affichage de qualité qui font des machines équipées de N4100 des solutions ayant une sacrée corde supplémentaire à leur arc.

Hystou H1

Le Hystou H1 est totalement passif, son TDP de 6 watts permet ce genre de fantaisie assez facilement ce qui permet de construire un PC silencieux. Dans cette configuration il est livré avec 4 Go de mémoire vive monté sur un slot SoDIMM DDR3L. Il pourra passer à 8 Go de mémoire en remplaçant le module de base. Son stockage est un mSATA de 64 ou 128 Go. On pourra rajouter un stockage supplémentaire via une baie 2.5″ en SATA 3.0. De quoi imaginer un engin en double SSD.

Pourquoi parler du Hystou H1 si il est si peut intéressant en terme de composants ? Surtout au prix où il est proposé actuellement, 199.34€ chez Banggood c’est plus cher que des solutions N4100 plus évolutives comme le Chuwi Herobox.

Hystou H1
Parce que j’espère que son prix va baisser et que l’engin pourrait être alors beaucoup plus intéressant. Notamment pour des usages particuliers. L’engin propose en effet deux ports Ethernet Gigabit en plus de son module Wifi5 et Bluetooth 4.0 sur port M.2. Il pourra donc se comporter comme un mini serveur basique. Deux ports HDMI sont également disponibles pour piloter deux affichages. Le Hystou H1 propose également deux ports USB 3.0 et quatre ports USB 2.0. Un port série fait également partie de l’aventure. Le tout enfermé dans un châssis en aluminium de 12.8 cm sur 12.8 cm de côté et 3.6 cm d’épaisseur pour 1.05 Kg.

Hystou H1

Détail amusant sur la page de Banggood, un détail a échappé à la sagacité de la marque. Elle présente en effet les caractéristiques de son engin en listant le catalogue de son propre fournisseur. On y apprend sur la capture ci dessus que l’engin est disponible en versions N3160 et J3160…. avec une colonne tout à droite intéressante annonçant le MOQ de cet engin. Le MOQ c’est le “Minimum Order Quantity” et donc le nombre minimum de machine qu’il faut acheter pour pouvoir passer commande. Ce MOQ de 200 unités indique donc que tout un chacun peut commander cet engin si il s’engage a en acheter 200 unités. La ligne du bas nous indique que des options de modifications plus poussées sont possibles : Le logo peut changer, le châssis, la couleur et même les interfaces. Evidemment si les modifications basiques comme le logo sont accessibles facilement à partir d’un MOQ faible, il faudra commander beaucoup de machines pour avoir droit de toucher au boitier ou à la carte mère de l’engin.

Intéressant le Hystou H1 ? Pour un particulier clairement pas à ce tarif. Si l’engin tombait à moins de 100€ pourquoi pas. En recyclant un vieux SSD à son bord pour installer une solution de lecture audio, un mini serveur ou tout autre programme dédié, l’engin pourrait avoir du sens. Mais à ce prix la machine n’a absolument aucun intérêt.

Hystou H1 : Un Mini PC Celeron N3160 un peu faiblard © MiniMachines.net. 2020.

☑ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

SkinGen : Reallusion dévoile un produit à fleur de peau

Par : Shadows — 2 juin 2020 à 11:14

L’éditeur Reallusion présente un aperçu vidéo de SkinGen, future extension pour son outil de création de personnages Character Creator prévue pour le mois de juillet.

L’outil étendra les fonctions de Character Creator pour plus de réalisme et créativité en ce qui concerne la peau de vos personnages. Le plugin sera compatible avec Substance Engine et s’appuie notamment sur du contenu issu de Texturing.xyz.
Outre une compatibilité avec iClone, les textures, shaders et paramètres pourront être exportés vers Unreal Engine.

La vidéo donne un aperçu encore incomplet des possibilités, avec notamment une gestion des poils, pores ou encore capillaires (vaisseaux sanguins situés sous la peau).

L’article SkinGen : Reallusion dévoile un produit à fleur de peau est apparu en premier sur 3DVF.

☑ ☆ ✇ SoundLightUp.

Thomas Desrosiers (Chirac Design) reprend le flambeau sur Mass Hysteria

Par : admin — 2 juin 2020 à 10:53

Mass Hysteria, groupe de rock Métal français fondé en 1993 compte déjà neuf albums à son actif. Pour une des dates de la tournée “Maniac”, au Zénith de Paris, nous avons rencontré Thomas “Prince” Desrosier, éclairagiste du groupe et membre du collectif Chirac Design. Lire la suite

L’article Thomas Desrosiers (Chirac Design) reprend le flambeau sur Mass Hysteria est apparu en premier sur SoundLightUp..

☑ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Suppressions d’emplois, réorientation et démission chez Magic Leap

Par : Shadows — 2 juin 2020 à 10:41

Lancée en 2010, la société Magic Leap promettait de révolutionner le secteur de la réalité virtuelle/augmentée/mixte. Sa promesse : un système permettant de mêler images virtuelles et réel de façon particulièrement réaliste.
Avec une campagne de communication efficace, elle a su créer des attentes énormes et multiplier les levées de fonds : plus de deux milliards de dollars auprès d’investisseurs variés, dont Alphabet (maison mère de Google).

10 ans plus tard, la révolution annoncée n’a pas eu lieu. Le Magic Leap One dévoilé en 2017 et au prix élevé, n’a pas eu l’impact commercial espéré.

Magic Leap annonce désormais se recentrer sur le secteur professionnel : la fin d’ambitions grand public sonne comme un échec cuisant. Pour expliquer ce revirement, le communiqué évoque notamment la crise actuelle qui a rendu les investisseurs frileux : moins de capitaux, moins d’investissements à long terme. Magic Leap, qui affirme garder toute sa confiance dans son propre potentiel à long terme, choisit une approche focalisée sur « les opportunités de chiffre d’affaire à court terme », et donc les entreprises.

Ce revirement s’accompagne de licenciements. Si Magic Leap préfère pudiquement ne pas en révéler le nombre, Bloomberg indique qu’il s’agit de 1000 personnes environ, soit la moitié des effectifs. A noter, la suppression d’une centaine de postes liés à l’animation : rappelons en effet que Magic Leap produisait du contenu de type divertissement pour ses propres produits, et avait un partenariat avec Weta Workshop. Les studios dédiés, chez Weta comme chez Magic Leap, sont donc supprimés.

Enfin, suite à ces multiples annonces, le fondateur Rony Abovitz annonce désormais qu’il quitte son poste. Il assurera la transition le temps de trouver un nouveau CEO. Son rôle futur est incertain : l’annonce évoque un possible rôle de conseiller au sein de l’équipe dirigeante.

L’article Suppressions d’emplois, réorientation et démission chez Magic Leap est apparu en premier sur 3DVF.

☑ ☆ ✇ 3dvf.com - Actualité quotidienne

Face aux conséquences de la pandémie, Mill Film et Mr. X s’unissent

Par : Shadows — 2 juin 2020 à 09:41

Mill Film, entité du groupe Technicolor, n’est plus. Citant comme raison principale les conséquences de la pandémie avec « un marché du cinéma changeant » et « de nombreux projets suspendus indéfiniment », Technicolor annonce la fusion de Mill Film au sein de son studio d’effets visuels Mr. X.
Mill Film, à ne pas confondre avec The Mill (également un studio VFX du groupe Technicolor), avait été lancée en 2018 en tant qu’unité dédiée au long-métrage.

Les studios de Toronto, Montréal, Adélaïde et Bangalore restent ouverts. L’entité résultant de la fusion s’attaquera sans surprise à la fois au marché du film et de la série.

Cette annonce fait suite, ces dernières semaines, à la destruction de centaines d’emplois au sein de différentes entités du grouper Technicolor (Mill Film, Mr. X mais aussi MPC).

Voici l’annonce complète du côté de Mill FIlm :

Effective today, Mill Film will be merging with MR. X. COVID-19 is changing the entertainment industry, the theatrical market is being re-imagined and many projects are currently on hold indefinitely. The merger is a direct and necessary response to align to the changing needs of the industry and creative partners, as productions begin again, and as the entertainment industry looks to move forward. The merger will bring together expertise and creativity from both brands into a stronger united front as the industry faces unprecedented times.  

The newly combined, expanded studio will service clients across both film and episodic. Laura Fitzpatrick, MD of Mill Film, will move into a Managing Director role at MR. X, based in Montreal, with Dennis Berardi, founder of MR. X, assuming the position of Creative Director for the studio.

The combined legacy of both studios serves as the foundation for MR. X going forward. The expansion of the studio’s talent pool paves the way for the team to share knowledge and best practices for delivering projects of all genres, formats and mediums.

Thanks to each and every one of our crew members who have been a part of the Mill Film journey so far. All studios will remain open in Montreal, Adelaide and Bangalore.

Et la brève annonce chez Mr. X :

L’article Face aux conséquences de la pandémie, Mill Film et Mr. X s’unissent est apparu en premier sur 3DVF.

☑ ☆ ✇ Le journal du lapin

Une souris ADB… (presque) en bois

Par : Pierre Dandumont — 2 juin 2020 à 08:00

Même si je vide mes cartons, je ne résiste pas aux souris ADB bizarres, c’est mon kink. Et ce modèle Sanwa (presque) en bois est plutôt joli.

j’avais testé un modèle vraiment en bois de la marque, mais celle-ci est en plastique, avec une coque qui ressemble assez à du bois. De loin, ça fait illusion, c’est certain. La souris propose deux boutons (j’en parle plus bas, aucun intérêt) et est pensée pour les mains japonaises (elle est compacte). Assez bizarrement, si elle semble ambidextre, elle ne l’est pas totalement : elle est légèrement creusée à gauche pour placer le pouce. Ce n’est pas aussi flagrant que les souris modernes, mais c’est visible. Assez logiquement, elle utilise une boule mais elle est assez sensible (400 ppp), donc utilisable sur un grand écran. Sur un Mac en ADB, elle fonctionne sans soucis, mais sur un Mac moderne avec un adaptateur… c’est une autre histoire.

La souris


On peut voir le renfoncement


Bien évidemment une boule

Sru un Mac moderne, elle a un comportement déroutant : elle bloque les autres souris. Le clic secondaire devient impossible sur les autres périphériques. J’ai vérifié avec les logiciels qui permettent de lire les commandes HID, et il n’y a rien de spécial. Je suppose que la souris envoie la commande du second bouton d’une façon ou d’une autre et le bloque. Par ailleurs, si elle dispose bien de deux boutons, le second ne sert à rien. Il n’active pas un clic secondaire comme la souris NeXT ou un clic principal forcé comme la majorité des autres souris. Mes programmes de tests indiquent tous que la souris envoie juste une commande de clic principal avec les deux boutons, ce qui est totalement inutile.

Mais bon, au moins elle est jolie.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Par : Matrox Media Relations — 1 juin 2020 à 23:45

Matrox UK Announces AVIXA-Certified, AV-over-IP Educational Webinar Series Starting May 26, the Matrox Knowledge Net training program offers AV professionals insight into the latest topics, trends, and best practices in networked AV  Montreal — 21 May 2020 — Matrox® is pleased to announce the 2020 Matrox Knowledge Net AV-over-IP Training Program: a free, five-part online ...

The post appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ NewTek Discussions - General NDI Discussions

Iphone Shows in Virtual Input, but not in Studio Monitor

Par : jkorchok — 1 juin 2020 à 20:50
iPhone SE running iOS 13.5 and NDI HX Camera app displays in Virtual Input as IPHONE-SE>NDI HX Camera and is selected:
Click image for larger version. 

Name:	NDI iPhone Virtual Input.png 
Views:	6 
Size:	8.1 KB 
ID:	148020

But in Studio Monitor, the input sources read None. In Zoom 5.0.4, selecting NewTek NDI Video displays only a black screen. Studio Monitor displays the test patterns with no problem. What am I missing?

I tried to follow the directions for Skype, but your Introduction to NDI is seriously out of date. Skype doesn't have a Tools menu, nor an Options submenu. Instead, I chose Settings. There is no Video Settings option, just Audio & Video, which I selected. There is no Webcam listing, so I chose Camera. On the Camera dropdown, I see only NewTek NDI Video, not NewTek Video Source. I still just got a black screen.

Have you considered a setup PDF for NDI Webcam users? We're a less savvy group than most of the people on this forum and mostly just need an easy way to use basic functions of the software.
Attached Thumbnails
Click image for larger version. 

Name:	NDI iPhone Virtual Input.png 
Views:	N/A 
Size:	8.1 KB 
ID:	148020  
☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

CR Deck Mk.1 : le casque de réalité augmentée open source avec Ultraleap

Par : Gwendal P — 1 juin 2020 à 16:07
CR Deck MK.1

Basé sur le projet North Star, le fabriquant Combined Realities propose le CR Deck Mk.1, un casque de réalité augmentée open source qui intègre Ultraleap. Il sera bientôt lancé sur Kickstarter.

Le fabricant de casques de réalité augmentée Combined Realities a dévoilé son casque AR en open source. Le CR Deck Mk.1 est basé sur le projet North Star initié par Leap Motion. Il utilisera la technologie de suivi des mains Ultraleap. Une campagne de financement débutera bientôt sur Kickstarter.

Pour le moment les informations au sujet du CR Deck Mk.1 manquent encore de détails. Combined Realities a simplement posté quelques illustrations et des vidéos de ce à quoi devrait ressembler le casque et ses accessoires. En outre, les développeurs s’attardent sur la fonction de suivi des mains intégrée à l’appareil. Ils utilisent pour cela la technologie Ultraleap. Leur but est de fournir un kit de développement facile à prendre en main. Surtout, il devrait pouvoir accueillir d’autres éléments ou modules pour l’accorder à ses besoins. Combined Realities insiste donc sur le côté flexible et modulaire de son casque.

Avec le projet North Star, la réalité augmentée pour tous

Basé sur le projet North Star, il en utilise sa plateforme et profite du programme open source qui permet de construire son propre casque de réalité augmentée. Pour rappel, les écrans qu’il fournit possèdent une résolution de 1440 x 1600 par œil avec un taux de rafraîchissement 120 Hz. Tous les différents composants pour fabriquer un casque sont disponibles à partir des plans pour les imprimer en 3D ou directement en pièces détachées. Vous pouvez tout consulter à cette adresse.

Sur le fil Twitter de Combied Realities, les concepteurs ont également publié des dessins pour le CR Deck Mk.2. Ce casque embarque en plus un module SLAM d’Intel Real Sense. Celui-ci permet la localisation en temps réel, mais aussi l’orientation dans un lieu cartographié en 3D. Ce Mark 2 sera aussi inclus à la campagne Kickstarter. Pas encore de date précise pour le début de cette campagne. Il faut ainsi se contenter d’un « coming soon », comme indiqué sur le site du fabricant.

Cet article CR Deck Mk.1 : le casque de réalité augmentée open source avec Ultraleap a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Audiovisualcity » Audiovisualcity | Audiovisualcity

FACTORY BERLIN: Artist Residency

Par : Marco Savo — 1 juin 2020 à 15:00

DEADLINE: 17 June 2020

PROGRAM: 27 July – 30 November 2020

Factory Berlin, Sónar+D, and Beats by Dr. Dre launch an open call for audiovisual artists who would like to participate to the 2nd edition of Artist in Residence program in the Creators Lab at Factory Gorlitzer Park.

The residency supports artists exploring new lines of inquiry intersecting technology & society. The aim of this program is to facilitate dialog, partnership, and collaboration at the intersection of technology and exploratory arts. By focusing on this synthesis, the program empowers artists to create work which inspires shifts in perspective and cross-collaboration.

These are the categories covered by the open call:

COMPUTATIONAL CREATIVITY & HUMAN-MACHINE COLLABORATION

EXPLORING NEW FORMATS & APPLICATIONS FOR FORWARD-THINKING MUSIC

BUILDING CREATIVE BUSINESSES

CREATING EXPERIENTIAL CONTENT

READ MORE AND APPLY

BUY US A COFFEE?BUY US A COFFEE?

The post FACTORY BERLIN: Artist Residency appeared first on Audiovisualcity.

☐ ☆ ✇ Broadcast Beat Magazine: 2015 NAB Show News

Intinor connects to the American broadcast industry through JB&A and NewTek

Par : Manor Marketing — 1 juin 2020 à 13:23

Umea, Sweden, 01 June 2020 — Intinor Technology, Sweden’s leading developer of products and solutions for high quality video over internet, is working closely with American companies JB&A, a value add distributor specialising in the field of video, broadcast, production & proAV, and NewTek, the leader in IP-based video technology, to connect with the American ...

The post Intinor connects to the American broadcast industry through JB&A and NewTek appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

☐ ☆ ✇ The Beat: A Blog by PremiumBeat

How to Start a Twitch Stream with Your Filmmaking Camera

Par : Lewis McGregor — 1 juin 2020 à 13:00

While Twitch is primarily known for streaming gaming content, you can also stream presentations, tutorials, ceremonies, and events. Here's how.

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

60 Xtylos se produisent aux Grammy Awards 2020

Par : admin — 1 juin 2020 à 11:13

Les 62e Grammy Awards marquent la première utilisation broadcast à grande échelle du Xtylos Claypaky par les concepteurs lumière Bob Dickinson et Noah Mitz. Lire la suite

L’article 60 Xtylos se produisent aux Grammy Awards 2020 est apparu en premier sur SoundLightUp..

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Varjo et MeetinVR s’associent pour rendre les réunions VR plus réalistes

Par : Sitraka R — 1 juin 2020 à 10:30
Varjo et MeetinVR

Alors que les services VR offrant des espaces de collaboration virtuels semblent se multiplier tous les jours, MeetinVR et Varjo veulent se démarquer avec une chose : le photoréalisme.

Les deux sociétés travaillent donc ensemble pour sortir une version plus vraie que nature du logiciel du premier sur les casques du second. De fait, une version beta existe depuis 3 ans, mais est restée exclusive à quelques grandes sociétés américaines. Elle sera désormais disponible en open beta pour toute entreprise recherchant un moyen pour connecter ses employés.

Pour rappel, Spatial, concurrent direct de cette nouvelle solution, est gratuit pour les mois à venir.

Ce qu’on peut attendre de MeetinVR et de Varjo

On retrouve de nombreux classiques des applications de collaboration virtuelle. Entre autres, on pourra choisir parmi une diversité d’environnements selon les besoins de l’entreprise. De plus, on dispose d’une tablette pour accéder aux outils essentiels. Modèles 3D et whiteboard virtuel viendront quant à eux égayer les réunions.

L’alliance des deux sociétés pousse l’enveloppe un peu plus loin. D’une part, le logiciel de l’un sera bientôt compatible avec les casques de l’autre : VR-2, VR-2 Pro and XR-1 Developer Edition. En parallèle, les deux associés vendront un pack aux entreprises. L’achat d’un des casques cités donnera droit à un accès au logiciel pour 5 utilisateurs.

Dans un communiqué, le PDG de MeetinVR précise que la haute résolution des casques Varjo permettra un rendu plus réaliste. Par exemple, on pourra mieux apprécier les effets d’ombre et de reflet sur les modèles 3D. De plus, on pourra lire un texte, pour une expérience beaucoup plus proche d’une réunion dans un environnement physique.

Il est d’ores et déjà possible d’essayer gratuitement MeetinVR pendant 30 jours avec 20 utilisateurs. Trois formules d’abonnement s’offrent ensuite : 

  • 35 € par mois/personne pour 5 à 20 collaborateurs, 
  • 30 € par mois/personne pour 21 à 50 collaborateurs, 
  • 25 € par mois/personne pour plus de 50 collaborateurs.

Pour l’heure, MeetinVR est compatible avec les casques Oculus, HTC Vive ainsi que Windows Mixed Reality, et très bientôt avec les modèles de Varjo.

Cet article Varjo et MeetinVR s’associent pour rendre les réunions VR plus réalistes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Le journal du lapin

macOS et les claviers externes : la plaie du @ et du

Par : Pierre Dandumont — 1 juin 2020 à 08:00

Si vous utilisez un clavier qui ne vient pas de chez Apple sur un Mac, vous avez peut-être déjà eu un problème assez énervant : la touche @ et la touche < sont inversées (² et < sur un clavier PC).

C’est un problème très courant, et en théorie il suffit de relancer l’assistant de réglage de clavier.

Si vous avez de la chance, donc, il faut aller dans les Préférences système, section Clavier. Si le clavier est mal identifié (ou pas identifié), le bouton Changer de type de clavier… doit être présent. Dans le pire des cas, toujours en théorie, le fait de débrancher et brancher le clavier doit faire apparaître le bouton.

Bouton…

…pas bouton

Le truc, c’est que c’est assez aléatoire. Dans mon cas, j’ai un clavier avec lequel ça fonctionne, un autre qui ne veut rien savoir et un ou c’est aléatoire. Parfois ça fonctionne, parfois (après un redémarrage), non.

Si l’assistant se lance, il faut normalement indiquer le type de clavier, ISO ou ANSI. ISO pour un clavier européen, ANSI pour un américain. Normalement (c’est important), ça devrait suffire à assigner les touches correctement. Le < affichera un <, le @ (avec un agencement Apple), le ² affichera un ² (avec un agencement PC).

L’assistant

Les choix

Mais je vous avoue que chez moi ça ne fonctionne pas à chaque fois. Parfois, ça marche un temps puis le clavier inverse les touches. Parfois, le bouton apparaît et ne lance pas l’assistant. Parfois… ça ne marche pas. En gros, c’est pleins de bugs et ça fonctionne (très) aléatoirement. Bien évidemment, avec un clavier Apple le problème ne se pose normalement pas.

Avec un clavier Apple, ça ne sert à rien.

La dernière solution éventuelle, c’est cette commande : sudo rm /Library/Preferences/com.apple.keyboardtype.plist
Elle efface les préférences et donc en redémarrant, macOS devrait relancer l’assistant.

☐ ☆ ✇ SoundLightUp.

«Grand Prix Melodi » avec des Hippotizer Karst+

Par : admin — 31 mai 2020 à 11:18

Sur la scène du Dansk Melodi Grand Prix à Copenhague, les 450 m2 d’écrans à LED en forme de triangles étaient alimentés par des média serveurs Hippotizer Karst+. Lire la suite

L’article «Grand Prix Melodi » avec des Hippotizer Karst+ est apparu en premier sur SoundLightUp..

❌