Collanews

🔒
☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

La révolution de l’industrie par PTC à l’aide de la réalité augmentée

Par : Gwendal P — 31 janvier 2020 à 12:40
compte rendu webinaire PTC Vuforia

Laurent Germain, expert IoT et réalité augmentée (AR) chez PTC a animé un webinaire sur l’importance de l’intégration de l’AR dans l’activité des entreprises. En effet, grâce à la suite de solutions Vuforia, celles-ci ont à leur disposition les outils essentiels pour les aider.  

PTC peut compter sur plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la conception numérique en 3D assistée par ordinateur. C’est pourquoi cette société est leader dans ce domaine et que 6000 clients lui font confiance. Elle possède également une forte présence dans l’IoT. En réunissant ces deux univers au cœur de sa stratégie, PTC aide les entreprises à tirer pleinement parti de la convergence des mondes physique et numérique et révolutionne la maintenance, la formation et le support après-vente grâce à l’AR

La réalité augmentée pour révolutionner la formation

La réalité augmentée superpose des données numériques au monde physique. Elle agrémente la réalité d’une couche d’informations supplémentaires. Ces informations sont utiles dans le cadre de l’ingénierie, de la vente et plus particulièrement du service après-vente. Ainsi, plus besoin de longs manuels difficiles à comprendre. Ils sont remplacés par des animations en 3D beaucoup plus claires. Dans le même esprit, c’est tout le secteur de la formation qui profite de cette technologie. Elle permet aussi de favoriser la collaboration instantanée entre un expert et un apprenti. Toutefois, celle-ci reste lourde et compliquée à mettre en place.

Ayant bien compris les enjeux et les apports de l’AR, PTC a développé sa suite de logiciels Vuforia. Cette solution clé en main a pour but de faciliter certaines activités clés de l’entreprise. De ce fait, les possibilités offertes sont très nombreuses. En outre, l’intégration des données de l’IoT permet de créer des expériences en réalité augmentée qui changent la donne. Avec son interface pensée pour tous, et sa simplicité d’utilisation, Vuforia se place comme l’outil de référence.

La continuité numérique en ligne de mire

Avec Vuforia Studio, Vuforia Engine, Vuforia Chalk et Vuforia Expert Capture, PTC met l’AR au service des entreprises. Assistance à distance, traçabilité de la qualité, documentation technique ou encore animations de montage et démontage en 3D numérique sont parmi les innovations offertes par ces logiciels. De plus, l’intégration native à leur plateforme IoT Thingworx rend le tout instantané et fluide. Les organisations qui les utilisent déjà ont constaté une augmentation de l’efficacité de leur personnel. Les opérateurs bénéficiant d’instructions en réalité augmentée sur tablette peuvent être jusqu’à 30% plus rapides dans l’exécution de leurs tâches et 90% plus précis comparés aux utilisateurs s’appuyant sur une documentation classique. C’est le cas chez Boeing.

Et PTC ne compte pas s’arrêter là. En effet, l’entreprise travaille déjà sur des projets importants comme le fait de pouvoir créer le jumeau numérique d’une usine offrant ainsi un accès direct aux informations de tous les équipements et un monitoring en temps réel. Ici encore, la réalité augmentée permet une économie des ressources et un gain de temps précieux pour ce qui concerne les activités de maintenance, d’entretien et de sécurité. Tout cela s’inscrit dans le cadre de la continuité numérique, point essentiel de l’industrie 4.0.

Pour aller plus loin

Ne manquez pas le 3 mars prochain le workshop Vuforia Studio et Engine au Pavillon Immersif à Paris. Ce sera l’occasion d’essayer ces outils afin de les découvrir plus en profondeur.

Cet article La révolution de l’industrie par PTC à l’aide de la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Spatial lève 14 millions $ pour sa plateforme de collaboration pro en VR et AR

Par : Bastien L — 31 janvier 2020 à 16:27
spatial vr ar collaboration

Spatial annonce une nouvelle levée de fonds à hauteur de 14 millions de dollars. Cette somme va lui permettre de poursuivre le développement de sa plateforme dédiée à la collaboration professionnelle en VR / AR…

Si la réalité virtuelle est le futur du travail, il est impératif de pouvoir collaborer au sein des environnements virtuels. C’est pourquoi la startup Spatial développe une plateforme de communication cross-device multi-utilisateurs.

Ce logiciel permet la collaboration au sein d’espaces 3D sur des appareils VR et AR. Ainsi, les utilisateurs peuvent travailler ensemble sans avoir besoin d’être au même endroit dans le monde réel. Chaque participant est représenté sous la forme d’un avatar 3D pouvant être généré à partir de photos 2D.

Cette solution est pensée pour prendre en charge le plus grand nombre d’appareils et de plateformes logicielles possible, afin de permettre à tous les utilisateurs de casques VR / AR de collaborer.

Spatial veut supprimer le besoin de se réunir pour travailler en collaboration

Aujourd’hui, Spatial annonce une levée de fonds à hauteur de série A à hauteur de 14 millions de dollars. Au total, la startup a donc levé 22 millions de dollars depuis sa fondation.

Les principaux investisseurs de cette nouvelle levée sont WhiteStar Capital, iNovia et Kakao Ventures. Parmi les participants, on compte aussi le co-fondateur d’Instagram, Mike Krieger, et le fondateur de Zynga, Mark Pincus.

La solution de Spatial était présentée lors du CES 2020 de Las Vegas début janvier, et a manifestement convaincu les investisseurs présents sur le salon. Reste à savoir si les entreprises sont prêtes à adopter ce logiciel VR / AR plutôt que des plateformes plus traditionnelles comme Slack ou Klaxoon.

Par ailleurs, Spatial devra faire face à plusieurs concurrents et non des moindres. Rappelons que Facebook compte également remplacer votre bureau par la VR, au même titre que le Finlandais Varjo et son UI Workspace

Cet article Spatial lève 14 millions $ pour sa plateforme de collaboration pro en VR et AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Pokémon Go : toutes les astuces pour la Go Battle League PvP

Par : Bastien L — 31 janvier 2020 à 17:03
pokémon go battle league astuces

Vous comptez devenir le champion du monde de Pokémon GO ? Vous êtes à la bonne adresse. Découvrez toutes les astuces pour remporter la victoire en PvP et gravir les rangs de la Go Battle League.

Niantic a enfin commencé le déploiement du nouveau mode PvP ” Go Battle League “ dans Pokémon Go. Cette nouvelle fonctionnalité va permettre aux joueurs de s’affronter via internet, sans avoir besoin de se rencontrer dans le monde réel.

Désormais, les dresseurs de Pokémon vont donc pouvoir se battre pour atteindre le sommet du classement dans les trois différentes ligues : Super, Ultra et Master. À travers ce dossier, découvrez toutes les astuces pour vous permettre de remporter la victoire…

Comment commencer à combattre dans la Go Battle League ?

Pour vous qualifier et commencer à jouer, vous devrez tout d’abord marcher pour débloquer un accès. Parcourir 5 kilomètres vous offre le droit de jouer cinq matchs. Cependant, après avoir parcouru deux kilomètres, vous pouvez dépenser des PokéPièces plutôt que de marcher trois kilomètres supplémentaires.

Vous pouvez obtenir un maximum de trois pass par jour. Précisons qu’un premier pass vous sera offert gratuitement pour découvrir le nouveau mode.

Comment fonctionne le système de rangs ?

Dans la Go Battle League, les rangs vont de 0 à 10. Le dixième rang est actuellement le plus haut, réservé à l’élite des dresseurs. Voici comment gravir les échelons un par un :

  • Rang 1 : par défaut
  • Rang 2 : terminer cinq matchs au rang 1
  • Rang 3 : terminer cinq matchs au rang 2
  • Rang 4 : terminer cinq matchs au rang 3
  • Rang 5 : gagner cinq match de rang 4
  • Rang 6 : gagner cinq match de rang 5
  • Rang 7 : gagner cinq match de rang 6
  • Rang 8 : atteindre un score de combat de 1800 ou plus
  • Rang 9 : atteindre un score de combat de 2100 ou plus
  • Rang 10 : atteindre un score de combat de 2700 ou plus

À partir du rang 8, votre score de combat augmente à chaque victoire et diminue à chaque défaite. De plus, vos adversaires auront à ce stade un score de combat similaire au votre. Vous l’aurez compris, les trois derniers rangs seront donc beaucoup plus difficiles à atteindre.

Quelles sont les récompenses PvP dans Pokémon Go ?

Chaque combat gagné dans la ligue vous permettra de recevoir de la poussière d’étoile, des bonbons rares, ou de rencontrer des Pokémon. Les récompenses augmentent à mesure que vous enchaînez les victoires sans aucune défaite.

Les Pokémon que vous pouvez rencontrer après une victoire dépendent de votre rang :

  • Rang 1 à 3 : Ronflex, Vipélierre, Gruikui, Moustillon et Machop
  • Rang 4 à 6 : Baggiguane, Charmina, Airmure, Ronflex, Vipélierre, Gruikui, Moustillon et Machop
  • Rang 7 à 10 : Lokhlass, Embrylex, Dinoclier, Solochi, Funécire, Baggiguane, Charmina, Airmure, Ronflex, Vipélierre, Gruikui, Moustillon et Machop

Quelle est la différence entre les pass ” basique ” et ” premium ” ?

Les tickets de combat Premium viennent remplacer les tickets de raid Premium. Ils permettent tout simplement d’augmenter les récompenses obtenues en cas de victoire PvP.

Par exemple, vous pourrez obtenir deux fois plus de poussière d’étoile ou deux fois plus de rencontres de Pokémon qu’avec un ticket basique.

Quels Pokémon utiliser dans la Go Battle League ?

Pour maximiser vos chances de victoire en PvP, la meilleure solution est de choisir des Pokémon dont les points de combat sont quasiment au maximum de la ligue choisie. Pour le moment, seule la Ligue Super est disponible. Vos Pokémon ne peuvent donc pas dépasser les 1500 points de combat.

Les meilleurs Pokémon à utiliser en PvP à l’heure actuelle sont Altaria, Grodoudou, Barbicha, Flobio et Linéon. Ces Pokémon peuvent apprendre de nouvelles attaques secondaires pour un coût très faible, et peuvent apprendre des attaques très variées pour une polyvalence très appréciable…

Cet article Pokémon Go : toutes les astuces pour la Go Battle League PvP a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Old Mine : une nouvelle mission gratuite Arizona Sunshine sur Quest

Par : Pierrick LABBE — 1 février 2020 à 14:53
Arizona Sunshine Old Mine

C’est une nouvelle map qui vient de débarquer sur le jeu Arizona Sunshine sur l’Oculus Quest. Direction « Old Mine » pour tenter de survivre le plus longtemps possible.

Lancé le 5 décembre dernier sur l’Oculus Quest,Arizona Sunshine a le droit à une mise à jour d’ampleur. On avait déjà eu le droit récemment à deux nouvelles armes voici une nouvelle mission dans une mine désafectée.

« Old Mine », en mode  « survival »

Vertigo Games continue donc de déployer son jeu comme il  a été imaginé au long cours. Les joueurs sont envoyés sur une nouvelle carte baptisée « Old Mine », dans laquelle ils devront survivre le plus longtemps possible. C’est dans cette vieille mine abandonné qu’ils seront pris d’assaut par des hordes de zombies. En utilisant, les escaliers, les plateformes et les barriques explosives, avec une ou deux armes, des grenades et des munitions à récupérer autour de la mine, il faudra essayer de survivre, seul ou avec des amis. On ne peut que vous conseiller d’apprendre rapidement à connaître la carte.

Vous saurez ainsi où sont les munitions, ce qui représente un vrai avantage. Les zombies arrivent par vagues, mais toujours trop vite pour que vous puissiez en venir à bout, n’espérez donc pas trop vous reposer. Par ailleurs, testez rapidement les armes jusqu’à trouver la combinaison qui vous plaît le plus. La mise à jour Old Mine vient aussi avec quelques mineures corrections sur des bugs et des notifications plus agréables visuellement.  La prochaine mise à jour « Undead Valley » pour Oculus Quest vous permettra de bénéficier d’une nouvelle carte en février.

Cet article Old Mine : une nouvelle mission gratuite Arizona Sunshine sur Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Phiar lance la beta de son application de navigation AR sur iPhone

Par : Pierrick LABBE — 1 février 2020 à 19:38
Phiar app navigation iPhone

L’entreprise Phiar propose désormais de s’inscrire pour la beta privée qui va être lancée cette semaine. Entre 25 et 50 personnes seront choisies. On fait les présentations de cette future application de navigation pour iPhone.

En 2019, Google voulait déjà nous pousser à utiliser la réalité augmentée pour nous déplacements dans l’espace physique. L’entreprise de Redwood City en Californie relève désormais le défi pour les transports en voiture.

Phiar, une approche séduisante de la réalité augmentée au volant

Une vidéo de démonstration, filmée par Phiar avec un iPhone X a été publiée et nous donne une sérieuse idée de ce que l’on pourra voir. L’application permet de voir les éléments classiques d’un point de vue de la circulation, qui donne une ambiance à mi-chemin entre le gaming et le GPS. Des logos indiquent par exemple où il faut aller où encore les virages à venir. L’application devrait aussi fonctionner de nuit et dans des conditions compliquées de conduite comme la pluie.

On voit aussi qu’une petite carte est proposée, tout comme le niveau de la batterie et l’heure d’arrivée estimée à la fin de votre trajet. On a aussi une bonne idée de l’usage de l’intelligence artificielle qui utilise notamment le « machine learning » et la vision par ordinateur pour pouvoir reconnaître les autres éléments qui sont présents dans le champ de vision. Selon ce que l’on peut voir, il faut au minimum avoir un iPhone 7 pour participer à la beta et utiliser l’application. L’entreprise Phiar a levé 3 million de dollars en financement pour lancer son application.

Cet article Phiar lance la beta de son application de navigation AR sur iPhone a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Cyberpunk 2077 : le volet réalité virtuelle du jeu est abandonné

Par : Pierrick LABBE — 3 février 2020 à 15:30
Cyberpunk 2077 réalité virtuelle

CD Projekt RED, le studio qui travaille sur le très attendu jeu Cyberpunk 2077, vient de faire savoir qu’après avoir travaillé pendant des mois sur le volet réalité virtuelle, celui-ci était abandonné.

Le jeu développé par le studio polonais CD Projekt RED est sans doute l’un des jeux les plus attendus de l’année 2020. Une version réalité virtuelle du jeu d’action RPG était prévue et s’annonçait comme phénoménale. Malheureusement, après avoir travaillé pendant des mois sur le volet VR, le studio vient d’annoncer jeter l’éponge et renonce à la réalité virtuelle. L’un des responsables du groupe a avancé les raisons de cet abandon…

Pas de réalité virtuelle pour Cyberpunk 2077

C’est le responsable John Mamais du studio derrière Cyberpunk 2077 qui a annoncé la mauvaise nouvelle. Il a ainsi expliqué dans une interview à nos confrères du journal ONMSFT : « Nous avons essayé. Nous pensions à la réalité virtuelle, mais non, nous ne faisons rien avec la VR. Nous avons les kits de développement VR, mais… Certaines choses fonctionneraient en VR, mais je pense que ce n’est pas encore vraiment viable. Vous ne gagnez pas encore beaucoup d’argent avec la VR. C’est très expérimental et beaucoup trop niche pour le moment. J’aimerais bien le faire. J’aime la VR, mais nous ne faisons rien pour l’instant ».

Cyberpunk 2077 ne sortira donc pas en réalité virtuelle, du moins pour le moment. John Mamais a effectivement expliqué que le marché de la VR n’est pas assez rentable et que le projet a été mis de côté. Il a ajouté que le studio pourrait rouvrir le volet VR plus tard, sans doute après la sortie du mode multi-joueurs. A ce moment, le marché de la VR pourrait être plus mûr et plus rentable financièrement. La sortie du jeu est toutefois confirmée pour le 17 septembre 2020 sur les consoles PS4, Xbox One mais aussi sur PC et sur Google Stadia.

Cet article Cyberpunk 2077 : le volet réalité virtuelle du jeu est abandonné a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Secret Oops : un jeu multijoueur en réalité augmentée pour Apple Arcade

Par : Bastien L — 3 février 2020 à 15:59
secret oops apple arcade

Un nouveau jeu intitulé ” Secret Oops ” va venir étoffer le catalogue de jeux vidéo du service Apple Arcade. Il s’agit d’un jeu vidéo multijoueur coopératif en réalité augmentée.

Le service de jeu vidéo par abonnement Apple Arcade s’enrichit d’un nouveau jeu en réalité augmentée. Après Spek, Rosie’s Reality et Possesions, il s’agit du quatrième jeu AR disponible sur la plateforme.

Intitulé ” Secret Oops “, ce nouveau titre est développé par le studio MixedBag. Il s’agit d’un jeu d’action coopératif, dans lequel les joueurs utilisent la réalité augmentée pour aider l’espion le plus stupide du monde à fuir ses ennemis.

L’action prend place alors que de nombreuses mallettes confidentielles disparaissent partout dans le monde. L’agence S.P.Y., tenue par des pigeons, envoie son meilleur agent pour mener l’enquête : l’Agent Spécial Charles.

Secret Oops : aidez l’espion le plus stupide du monde à accomplir sa mission

Charles est le meilleur espion du monde, mais il est totalement stupide. Il tombe dans tous les pièges qui lui sont tendus : caméras de sécurité, pièges mortels, robots gardes…

Le joueur doit donc l’aider en plaçant le plateau de jeu virtuel, puis en utilisant la réalité augmentée pour tourner autour et interagir avec le monde virtuel, parler et coopérer avec les joueurs afin de mettre en oeuvre le plan parfait et l’exécuter. Une coopération parfaite est nécessaire pour le succès, et la communication est la clé.

Ce jeu multijoueur repose sur le framework Apple ARkit 3 pour les fonctionnalités de réalité augmentée. Les graphismes quant à eux sont basés sur l’interface Metal 2.

Dès son lancement, le jeu proposera deux mondes différents et 35 nivaux jouables par un à quatre joueurs maximum. Au fil des mois, de nouveaux mondes, niveaux et mécaniques de jeu seront ajoutés…

Cet article Secret Oops : un jeu multijoueur en réalité augmentée pour Apple Arcade a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Spaced Out : une expérience en réalité virtuelle dans une piscine

Par : Bastien L — 3 février 2020 à 17:34
spaced out vr

L’expérience Spaced Out vous propose de vous plonger simultanément dans la réalité virtuelle et dans l’eau d’une piscine. Un cocktail surprenant, qui se révèle particulièrement apaisant…

Présentée lors du Sundance Film Festival qui prend place cette semaine à Park City, dans l’Utah, Spaced Out est une expérience en réalité virtuelle créée par le Français Pierre “Pyaré” Friquet.

Inspirée par les premiers pas de l’Homme sur la lune, l’expérience comprend notamment des extraits audio des archives d’Apollo 11 tels que les sons électroniques et la respiration des astronautes durant leurs conversations sur la surface lunaire.

Les images, quant à elles, reprennent des motifs de lune issus de la culture pop. Jusqu’à présent, rien de fondamentalement original. Il existe déjà plusieurs applications proposant de revivre l’alunissage d’Apollo 11 en VR.

Cependant, si Spaced Out tire son épingle du jeu, c’est tout simplement parce qu’il s’agit de l’une des premières expériences de réalité virtuelle sous-marine. L’utilisateur est suspendu par une ceinture dans une piscine, et peut se déplacer dans cet environnement virtuel cosmique tout en nageant dans le monde réel.

Le casque Divr, créé par Ballast VR, est indispensable pour pouvoir se plonger dans cette expérience. Cet appareil combine un casque de réalité virtuelle avec un tuba pour permettre de s’immerger dans la VR et dans l’eau simultanément.

Spaced Out provoque des effets inattendus sur le corps humain

Or, après avoir conçu ce casque, Ballast VR a fait plusieurs découvertes aussi inattendues qu’intéressantes. Tout d’abord, il s’avère qu’utiliser un casque VR sous l’eau peut activer le ” réflexe d’immersion chez les mammifères ” ou ” mammalian diving response “ en anglais.

Ce phénomène est une réaction physiologique involontaire du corps, qui survient lorsque celui-ci est plongé dans une eau plutôt fraiche ou froide. Ce réflexe naturel permet d’optimiser la respiration et le fonctionnement du corps pour pouvoir rester sous l’eau plus longtemps.

Cette réaction se traduit par une succession de comportements physiologiques : ralentissement du rythme cardiaque, constriction des vaisseaux sanguins pour transférer le sang dans le coeur ou le cerveau…

Dans la nature, ce réflexe peut vous sauver en cas de plongeon dans un lac gelé. Cependant, dans une piscine avec un casque VR sur la tête, son effet est avant tout relaxant et permet d’avoir les idées plus claires.

Une autre surprise constatée par Ballast est que la VR sous-marine semble être une solution miracle au problème du ” Motion Sickness “. Alors que la réalité virtuelle peut conférer une sensation de nausée sur la terre ferme, ces symptômes ne semblent pas survenir sous l’eau. Pour l’heure, nul n’est capable d’expliquer cette différence…

En combinant ces effets bénéfiques à l’atmosphère relaxante de Spaced Out, il en résulte une expérience apaisante et relaxante qui donnerait presque l’illusion de flotter dans un autre monde. Selon ses propres dires, l’objectif de l’artiste est justement de conférer ” une sensation d’exploration dans un monde inconnu et impossible à atteindre “.

Le casque Divr est déjà utilisé par différentes expériences VR au sein de parcs aquatiques aux États-Unis, en Allemagne ou encore en Colombie. En revanche, pour l’heure, l’expérience Spaced Out n’a été diffusée qu’au Sundance Fesival et on ignore quand elle sera à nouveau proposée pour une autre occasion…

Cet article Spaced Out : une expérience en réalité virtuelle dans une piscine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Top des meilleurs accessoires pour le casque Oculus Quest

Par : Pierrick LABBE — 3 février 2020 à 19:15
Accessoires pour améliorer le confort de l'Oculus Quest

Voici les meilleurs accessoires pour améliorer le confort, l’écoute, l’autonomie ou l’utilisation du casque de réalité virtuelle Oculus Quest. Le must have pour profiter au mieux de son dispositif VR préféré.

Le casque de réalité virtuelle Oculus Quest est un véritable succès commercial. C’est actuellement le meilleur casque autonome avec ce rapport qualité prix. Cependant, pour certaines personnes, certains détails peuvent gêner son utilisation notamment lors des longues sessions. Nous vous proposons une liste des accessoires qui peuvent rendre son utilisation nettement meilleure.

Les accessoires Oculus Quest pour en améliorer le confort

Pour certaines personnes, l’Oculus Quest peut sembler lourd sur l’avant, générant une pression sur le nez ou d’autres parties du visage et, selon la morphologie de la face, il peut laisser passer la lumière. Voici différents accessoires permettant de corriger ce problème.

Utiliser des accessoires issus d’autres casques

En utilisant la sangle audio de luxe (DAS) du HTC Vive, vous pouvez réellement avoir une distribution de poids plus confortable assez facilement, à condition que vous possédiez déjà l’accessoire de 100 $. Un système de cliquet à manivelle, tout comme celui utilisé sur l’Oculus Rift S, est également un peu mieux adapté aux ajustements rapides. Autre grande chose: les fiches audio intégrées se connectent directement au port audio 3,5 mm du Quest, offrant une meilleure isolation acoustique pour une expérience plus immersive.

Heureusement, ce bricolage d’accessoires est également entièrement réversible, ne laissant aucun signe permanent sur votre précieux Oculus Quest. Cependant, il le rend légèrement moins portable, car le DAS est un peu plus grand et moins flexible que le système de sangle Quest d’origine. Cela dit, il est beaucoup plus facile à détacher, car la seule chose qui le tient à la partie d’affichage elle-même est une paire de morceaux de velcro et un seul anneau en D. Si vous cherchez un ensemble simple d’instructions sur la façon de créer votre Quest bricolé, Sebastian Ang de MRTV a une excellente vidéo qui vous explique étape par étape comment retirer la sangle de stock et la remplacer par DAS.

Utiliser des contrepoids et des sangles supplémentaires

Bien que la sangle d’Oculus Quest ne soit pas mauvaise, elle n’est tout simplement pas aussi bien adaptée à une conception avant lourde, ce qui en fait un simple contrepoids pour compenser cet encombrement orienté vers l’avant une solution qui mérite d’être étudiée. Ajouter votre propre batterie externe à l’arrière de la sangle peut non seulement vous aider à rééquilibrer le casque, mais également vous donner plus d’autonomie pour des sessions de jeu plus longues. Vous pouvez aller aussi simple que de sécuriser la batterie avec des attaches zippées, ou un système de clip plus élaboré que vous pouvez imprimer en 3D ou commander sur des sites comme Amazon.

Alternativement, vous pouvez obtenir un peu plus cher en précommandant un mod de contrepoids confort Oculus Quest VR Balance pour 30 $. Il est discret et s’adapte à l’extérieur de votre sangle existante, mais comme il s’agit du produit d’une campagne Kickstarter, difficile de connaître la qualité globale du produit. Il s’agit également d’un simple contrepoids et non d’une batterie. Vous échangez donc des fonctionnalités contre ce que VR Balance considère comme un équilibre parfait.

Une option d’accessoires qui peut être utilisée de concert avec les contrepoids est des sangles supplémentaires au-dessus de la tête, qui aident à mieux répartir le poids uniformément sur la tête. Vous pouvez trouver une telle sangle sur Amazon, eBay et sur le site Web VR Balance. Puisqu’il s’agit d’un simple morceau de tissu extensible avec velcro, attendez-vous à payer entre 4 $ et 20 $.

Des accessoires de rembourrage supplémentaire

L’intérieur de la sangle Quest est conçu pour s’ajuster à votre tête, bien qu’il n’ajoute pas beaucoup de rembourrage pour un confort à long terme. Ici, vous trouverez quelques options qui s’adaptent parfaitement à la partie intérieure de l’arrière de la sangle.

Cela ajoute également un peu plus de volume à la partie arrière du casque, ce qui en fait également un contrepoids.

VR Covers : des accessoires de revêtement pour votre casque

Plus vous utilisez votre Oculus Quest, plus le rembourrage facial se salit avec la sueur et autres facteurs dégoûtants. Cette crasse accumulée peut même provoquer de l’acné. Lancée à l’époque pré-consommation, la marque «  VR Cover » a créé des interfaces faciales en cuir souple pour la plupart des casques à venir sur le marché, y compris Vive, Rift, Go, Windows MR, Rift S, Index et Oculus Quest .

VR Cover est cependant loin d’être le seul acteur à proposer de tels accessoires, car Amazon a fait exploser des options fonctionnellement similaires qui vont des simples revêtements en tissu aux joints en silicone. Quoi que vous choisissiez, assurez-vous d’emballer les lingettes humides désinfectantes et ne surtout pas les utiliser sur les lentilles. Non seulement vous saurez que vous n’aurez plus jamais à vous baigner dans votre propre sueur (ou celle de quelqu’un d’autre), mais vous pourrez facilement essuyer toute la sueur que vous générez de ces longues sessions de Beat Saber par exemple.

Meilleurs accessoires pour améliorer l’utilisation de l’Oculus Quest

Voici différents accessoires qui vous aideront au quotidien dans l’utilisation de votre casque autonome.

Le câble Oculus Link officiel

L’Oculus Link permet de jouer à des jeux issus du catalogue Rift sur votre casque autonome. Bien sûr celui-ci perdra un peu de son autonomie du fait du câble mais il gagnera beaucoup en puissance. Le cordon officiel est vendu au prix de 79 dollars mais il offre la garantie de fonctionnement. D’autres alternatives bon marché existent mais certains ne proposent pas de recharger la batterie tout en jouant et d’autres peuvent générer de la latence.

Il est disponible à l’achat sur la page des accessoires de la boutique Oculus Quest. Notez toutefois que vous devez disposer d’un PC VR Ready pour pouvoir profiter de cet accessoire.

Support pour le Quest et ses contrôleurs

Le présentoir et support casque AMVR VR pour l’Oculus Quest est un accessoire idéal pour exposer son casque autonome et ses contrôleurs. Vous y déposerez votre casque au centre et pourrez suspendre les contrôleurs de chaque côté. Très pratique, cela rend votre casque accessible à tout moment. Comptez environ 26 dollars sur Amazon pour vous le procurer.

Les chromecasts des accessoires pour partager avec des amis

Un Chromecast est un appareil qui vous permet d’envoyer et de lire des fichiers multimédias sur votre téléviseur à partir d’autres appareils, tels que votre téléphone mobile. Dans ce cas, un Chromecast vous permettra de diffuser la vue de votre Oculus Quest sur votre téléviseur, afin que les autres puissent regarder ce qui se passe dans votre casque de réalité virtuelle sur le téléviseur. Ces accessoires sont indispensable pour faire une démonstration de votre Quest, car il permet aux autres de regarder ce que vous faites en VR et vous permet également de regarder et d’instruire d’autres personnes qui pourraient être nouvelles dans le système, au fur et à mesure qu’elles l’essayent.

Il existe deux types de Chromecasts, le Chromecast et le Chromecast Ultra. La seule différence entre les deux est que ce dernier vous permet de lire du contenu 4K. Le Quest n’est pas un appareil 4K, donc vous ne verrez probablement aucune différence lors de la diffusion, mais si vous avez un téléviseur 4K, vous feriez probablement mieux d’obtenir l’Ultra afin d’en profiter avec d’autres dispositifs. Le Chromecast est généralement disponible pour environ 35 $ et l’Ultra pour 70 $.

Un étui de transport pour le casque

L’un des éléments les plus absents de la boîte Oculus Quest est peut-être toute forme de stockage portable pour l’appareil. Étant donné que vous pouvez endommager ou rayer les lentilles en les laissant exposées, obtenir un étui pour contenir votre quête est un must absolu. À cet égard, vous avez deux options. Il y a le boîtier de voyage officiel Oculus Quest d’Oculus pour environ 40 $, mais les retours d’utilisateurs sont mitigés. Certains membres du personnel étaient satisfaits de l’affaire, mais d’autres ont noté des problèmes avec la fermeture éclair après très peu d’utilisation.

Si vous ne voulez pas aller avec l’étui officiel, il existe cet étui de transport rigide qui coûte environ 30 $. Au-delà de cela, il existe une multitude d’autres options de cas pour le Quest sur Amazon.

Des écouteurs Oculus Quest

L’Oculus Quest inclus un système audio qui libère le son au niveau de la zone du serre-tête. Ce système fonctionne correctement car vous n’avez rien à placer à l’intérieur ou au-dessus de vos oreilles pour entendre un son immersif. Pourtant, beaucoup de sons détaillés sont perdus avec ce système. Saviez-vous, par exemple, qu’il y a des sons ambiants dans la zone d’origine d’Oculus Quest ? Pour 49 $, Oculus vend des écouteurs filaires officiels qui viennent en deux pièces complètement séparées avec des cordons très courts. Il y a des prises pour écouteurs des deux côtés du Quest, de sorte que ces accessoires sont prêts à brancher sur ces deux ports et vous offrent une expérience sonore plus privée et immersive.

Sangles pour les mains

Les kiwi knuckle straps Quest sont des accessoires de modification des sangles pour les contrôleurs Oculus Touch. Cela les rend un peu comme les contrôleurs d’Index. Ils resteront en sécurité même si vous ne les saisissez pas. Ils ne sont pas aussi confortables que les contrôleurs d’index mais sont toujours utiles, donc vous ne tenez pas constamment quelque chose.

Les sangles Kiwi Design Knuckle sont disponibles pour 19,99 $, mais nous avons également entendu de bonnes choses sur les versions AMVR pour 30 $ également. Il existe de nombreuses sangles dans ce style disponibles sur Amazon.

Chiffon de nettoyage en microfibre

C’est vraiment dommage qu’un chiffon de nettoyage ne soit pas inclus lorsque vous achetez Oculus Quest car certains autres casques sont livrés avec. Le nettoyage des lentilles peut avoir un effet dramatique sur votre expérience VR et Oculus recommande d’essuyer les lentilles avec un chiffon en microfibre pour lentille optique sèche en commençant par le centre de la lentille et en essuyant doucement dans un mouvement circulaire vers l’extérieur. N’utilisez pas de nettoyants liquides. Nous n’avons pas testé ces chiffons pour lentilles en particulier, mais ils sont nombreux et ce pack de 6 d’Amazon semble être un bon début.

Les accessoires pour améliorer l’autonomie du Quest

Il n’y a rien de plus frustrant que de devoir arrêter une partie en cours avec son Quest car sa batterie n’a plus d’énergie. C’est un problème chronique lors des longues sessions de jeu avec le casque autonome. C’est aussi le cas avec les piles des contrôleurs Oculus Touch. Il existe cependant des accessoires permettant de corriger ce problème et qui permettent aussi d’améliorer le confort pour certains.

VR Power l’un des accessoires à ne pas manquer

VR Power est un accessoire indispensable pour ceux qui réalisent de longues sessions de jeu avec leur Quest. Le dispositif ajoute une seconde batterie à l’arrière du crâne. Cela permet non seulement d’améliorer considérablement l’autonomie du dispositif mais offre, par ailleurs, un autre avantage non négligeable. Cette seconde batterie permet effectivement de mieux répartir le poids du casque sur la tête. Cela améliore notablement le confort d’utilisation en soulageant la pression sur le visage. Facile à attacher et retirer, VR Power est vendu au prix de 59,99 dollars.

Des piles AA rechargeables

Il s’agit moins d’une recommandation spécifique d’une marque ou d’un type ou d’un produit, mais plutôt d’une recommandation générale. Les contrôleurs Oculus Touch utilisent une pile AA chacun, donc si vous utilisez beaucoup votre Quest, vous allez rapidement consommer beaucoup de piles. Pour économiser de l’argent à long terme et protéger l’environnement, il vaut la peine d’investir dans des piles AA rechargeables de qualité.

Un pack de 4 piles AA rechargeables et le chargeur qui l’accompagne ne coûtent qu’un peu plus de 10 euros sur Amazon, mais il existe également un nouveau type de batterie rechargeable qui est encore plus pratique car chaque batterie se branche directement sur un câble micro USB pour se recharger.

 

Si vous avez trouvé d’autres accessoires pour Oculus Quest intéressants, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires pour la ajouter à notre liste.

Cet article Top des meilleurs accessoires pour le casque Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le Français LYNX lance le 1er casque autonome de réalité mixte

Par : Bastien L — 4 février 2020 à 12:55
lynx r1 casque réalité mixte autonome france

La startup Française LYNX, basée à Paris, dévoile son premier produit : le LYNX-R1. Il s’agit du premier masque de réalité mixte autonome sur le marché, et du premier casque équipé de la puce Qualcomm Snapdragon XR2…

En fin de semaine dernière, la startup française LYNX MIXED REALITY teasait le lancement de son premier casque : le LYNX-R1. Dans le cadre de la SPIE Photonics West de San Francisco, l’appareil vient enfin d’être dévoilé.

Grâce à un partenariat entre LYNX et le géant Qualcomm, cet appareil est équipé du système sur puce (SoC) de dernière génération Snapdragon XR2 spécialement conçu pour la réalité mixte. Par rapport à la précédente version, XR premium, les performances du CPU et du GPU ont été multipliées par deux. La résolution est multipliée par six, la bande passante vidéo par quatre, et les performances du processeur IA par 11.

En comparaison avec le Snapdragon 835, embarqué par l’Oculus Quest, la puissance est quasiment doublée. Cette puce est couplée à 6Go de RAM, et 128Go d’espace de stockage.

L’affichage est assuré par deux écrans LCD 1600×1600 avec un taux de rafraichissement à 90Hz et des lentilles ” 4-fold catadioptric freeform prisms ” d’un genre nouveau. Le champ de vision circulaire s’élève à 90°.

Autant dire que ce casque est un véritable concentré de performances. Cependant, au-delà de sa fiche technique, le LYNX-R1 se distingue par son caractère novateur.

LYNX-R1 : la France tient son champion sur le marché des casques XR

Grâce à un total de six caméras, cet appareil permet de voir le monde réel sans aucune latence à travers la visière du casque. Les éléments virtuels photo-réalistes viennent quant à eux se superposer sur ces images du monde réel.

Plusieurs casques pour PC ultra haut-de-gamme proposent déjà cette technologie de ” video-see-through “, à l’instar du XTAL VRGineers XTAL tarifé à 5000 dollars ou du Varjo XR-1 à 10 000 dollars. Cependant, le LYNX-R1 est bel et bien le premier casque autonome doté de cette fonctionnalité.

Ce masque de réalité mixte embarque par ailleurs des fonctionnalités de suivi de position de l’utilisateur avec une liberté de mouvement à six degrés, mais aussi un suivi du mouvement de ses yeux via le Eye-tracking. Un module 5G permettra aussi une connectivité mobile inégalée.

Le LYNX-R1 ne se destine pas au grand public, mais exclusivement aux professionnels. Il devrait notamment trouver sa place dans les secteurs comme l’aéronautique, l’automobile ou la chirurgie, mais aussi pour des cas d’usage comme la formation immersive et l’assistance à distance.

En réalité, un prototype du LYNX-R1 est déjà utilisé en France. Le Pr Patrick Nataf, chef de service de chirurgie cardiaque à l’Hôpital Bichat, l’utilise notamment pour préparer ses opérations et consulter les dossiers médicaux de ses patients en bloc opératoire.

De même, la SNCF se sert de cet appareil à des fins d’assistance à distance en temps réel de ses techniciens en cas de problèmes de défaillances techniques. Par ailleurs, des programmes militaires de fond ont déjà fait appel à LYNX en France et aux États-Unis.

Ce premier coup d’éclat français dans l’industrie des casques de réalité mixte est le fruit des efforts de Stan Larroque : jeune ingénieur français autodidacte de 25 ans. Après avoir commencé à travailler sur des prototypes de casque 3D pendant ses études, le jeune homme a obtenu le Trophée des Ingénieurs du Futur 2018 après 3 ans de R&D. Il s’est ensuite entouré d’une équipe de 10 experts qui ont accepté de quitter de grandes entreprises pour l’aider à réaliser ses ambitions.

Les précommandes pour le LYNX-R1 sont ouvertes dès à présent, et la commercialisation est prévue pour le second semestre 2020. Le prix est fixé à 1499 dollars.

Cet article Le Français LYNX lance le 1er casque autonome de réalité mixte a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Retard au décollage pour « Oculus for Business » toujours pas prêt

Par : Pierrick LABBE — 4 février 2020 à 15:31
Oculus Business

Cela fait désormais plusieurs mois que le programme « Oculus for Business » devrait avoir vu le jour. Il reste cependant toujours indiqué comme étant « prochainement disponible ». Explications.

Annoncé en avril 2019 pour la première fois, la plateforme pour entreprise d’Oculus était un programme ambitieux de casques de réalité virtuelle optimisés pour le monde du travail, avec des logiciels spécifiques, un support avancé et des garanties techniques. Il devait être lancé à l’automne 2019. Force est de constater un retard à l’allumage.

Oculus for Business : une solution séduisante de la filiale de Facebook

C’est un programme qui avait clairement le potentiel pour attirer les entreprises pour son lancement prévu en à l’automne 2019. Annoncé à un tarif de 1.000 dollars par casque, avec l’Oculus Quest et une préparation pour un lancement à grande échelle dans une entreprise, « Oculus for Business » semblait taillé pour réussir. Cependant, si le site officiel semble prêt et définitivement opérationnel, on ne trouve pourtant encore que mention des partenaires pour le lancement et une mention selon laquelle le programme sera « bientôt disponible ». Des mois d’incertitude qui se révèlent particulièrement frustrants pour les entreprises.

Du côté de Facebook ce n’est pas vraiment plus clairs sur les délais auxquels il faut désormais s’attendre pour la sortie d’Oculus for Business. « Nous avons récemment terminé la beta avec un groupe fermé d’utilisateurs et le feedback a été extrêmement positif. Durant le mois de février, nous allons continuer à le déployer vers un nombre croissant de consommateurs, dans leur ordre initial d’achat et alors que le matériel devient disponible ». Pas vraiment rassurant quant à la capacité d’investissement d’Oculus pour les professionnels.

Cet article Retard au décollage pour « Oculus for Business » toujours pas prêt a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

PlayStation VR 2 : ce dont Sony a besoin pour un nouveau succès

Par : Pierrick LABBE — 4 février 2020 à 16:21
PlayStation VR 2

Il y a quelques jours, des rumeurs ont fait état d’un retour du mode de jeu à la première personne pour Resident Evil 8. Une décision qui irait dans le bon sens si Sony veut continuer sa poussée dans la réalité virtuelle avec un casque PlayStation VR 2.

Comment rendre la réalité virtuelle populaire auprès du grand public ? Il faut des jeux attrayants sur des équipements généralistes / abordables / qui donnent envie de se lancer. Sony possède une partie de l’équation.

Resident Evil 8, un premier pas pour Sony vers le PlayStation VR 2 ?

Pour comprendre l’importance que pourrait avoir Resident EVil 8 en VR pour le PlayStation VR 2 et la PS5, il faut se souvenir du poids qu’a eu Resident Evil 7 pour la popularité du casque de Sony. C’est ce genre de jeux qui constitue une vraie promesse aux gamers. Non, la réalité virtuelle ne va pas héberger que des projets surprenants mais mise aussi sur des franchises connues et reconnues, faisant ainsi une vraie offre qualitative à leurs fans qui prennent le risque de la réalité virtuelle. Sony a globalement tenu cette promesse depuis ce premier jeu avec de très bonnes ventes pour le PS VR et un catalogue séduisant, mais on ne peut pas dire qu’on ait été noyés sous les grands jeux non plus.

Pour que le PlayStation VR 2 et la PS5 soient un succès à ce niveau, il faut que Sony comprenne aussi que les errements des premiers temps, tolérés parce que correspondant aux débuts de la VR ne le seront plus. Pour son prochain casque Sony devra donc sortir l’artillerie lourde et utiliser les dernières technologies en VR comme par exemple des caméras embarquées pour le tracking mais aussi une bien meilleure définition. L’entreprise devra aussi songer à des ports réussis de jeux classique comme Gran Turismo ou Boneworks. La puissance offerte par la console PS5 devrait aider en cela.

Cet article PlayStation VR 2 : ce dont Sony a besoin pour un nouveau succès a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le créateur (français) d’Astro Bot prend la tête du studio PlayStation Japon

Par : Bastien L — 4 février 2020 à 18:47
nicolas doucet playstation japon vr

Le Français Nicolas Doucet, directeur créatif du jeu Astro Bot : Rescue Mission sur PSVR, vient d’être nommé à la tête du studio PlayStation Japon. Une promotion de prestige qui laisse présager davantage de jeux VR d’excellente facture pour la PS5…

Lancé en 2018, Astro Bot : Rescue Mission reste considéré comme l’un des meilleurs jeux du PlayStation VR. Directement développé par le studio PlayStation Japan, ce titre a su combiner à merveille les codes du jeu de plateformes traditionnel avec la réalité virtuelle pour proposer un gameplay novateur, immersif et très réussi.

Ce que beaucoup ignorent, c’est que le directeur créatif d’Astro Bot : Rescue Mission est un Français. Son nom est Nicolas Doucet, et il vient tout juste d’être nommé directeur du studio PlayStation Japan. Auparavant, il était en charge de l’équipe ASOBI Team à qui l’on doit Astro Bot, mais aussi la compilation de démos The Playroom lancée en 2016 en même temps que le PSVR.

Nicolas Doucet va pouvoir donner vie à ses idées de jeux VR

La promotion de Nicolas Doucet au poste de directeur du prestigieux studio pourrait être une récompense suite au succès d’Astro Bot. On peut donc espérer que PlayStation Japan Studio se focalise désormais sur de nouveaux jeux PSVR.

Une suite à Astro Bot serait appréciable, avec éventuellement le mode multijoueur supprimé dans le premier volet. Les développeurs pourraient toutefois aussi s’attaquer à d’autres genres au travers de nouvelles franchises.

Sachant que la PlayStation 5 sera lancée d’ici la fin 2020, il est probable que le studio développe un jeu pour la nouvelle console. Il pourrait même s’agir de l’un des premiers jeux du PSVR 2, attendu dans les mois qui suivront la PS5. Rappelons que Sony London semble avoir commencé à développer un jeu PSVR 2

Cet article Le créateur (français) d’Astro Bot prend la tête du studio PlayStation Japon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Incarnez Greta Thunberg en version géante dans ce jeu gratuit sur Oculus Quest

Par : Bastien L — 5 février 2020 à 17:30
greta vs the world

Le jeu Greta vs The World vous propose d’incarner Greta Thunberg en version géante, pour lutter directement contre le réchauffement climatique en jetant des nuages sur les continents. Une expérience pour le moins originale, disponible gratuitement sur Oculus Quest.

Le réchauffement climatique a atteint son paroxysme, et notre monde est sur le point de disparaître. Par chance, la jeune Greta Thunberg s’est érigée au rang de déesse et peut désormais contrôler les éléments pour lutter contre l’apocalypse.

Non, vous n’êtes pas en train de rêver après avoir consommé du LSD. Il s’agit là du pitch du jeu VR ” Greta vs The World “, développé dans le cadre de l’édition 2020 de la compétition Global Game Jam. Ce titre est le fruit des efforts de Matt Dyer, Mark Sternberg, Matt Huiatt, Alex Bodnar, Jill Knight et Alessandro Salute.

Greta vs The World : combattez le réchauffement climatique au sens propre dans la VR

Vous incarnerez Greta en version géante, avec pour mission de sauver le monde. Pour ce faire, vous devrez saisir des nuages et les lancer sur les continents pour refroidir leur température. Si un continent atteint une température supérieure à 71 degrés Celsius, la partie est terminée.

Sachant qu’il s’agit d’un petit jeu créé lors d’un jam, inutile de vous attendre à prendre la claque de l’année. Néanmoins, l’expérience se révèle drôle et amusante et devient rapidement intense…

Si vous souhaitez l’essayer, sachez que le jeu Greta vs the World est disponible dès à présent et gratuitement sur Oculus Quest. Vous pouvez le télécharger à cette adresse si votre Quest est en mode développeur. Le plus simple reste toutefois d’installer l’APK via SideQuest.

Cet article Incarnez Greta Thunberg en version géante dans ce jeu gratuit sur Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

SideQuest se dote d’une liste de contenus Web VR

Par : Pierrick LABBE — 5 février 2020 à 21:55
SideQuest Web VR

Les amateurs de l’Oculus Quest sont nombreux à s’être déjà convertis à SideQuest qui permet d’avoir d’autres contenus, qui ne sont pas sur le store officiel. Mais son usage devient plus facile avec une page qui recense les contenus Web VR. 

En effet, la plateforme a mis en place une page web, qui est encore sous forme de beta, mais se révèle particulièrement prometteuse.

Web VR : se retrouver dans la jungle de SideQuest

L’idée de cette page SideQuest est donc de pouvoir collecter et lister toutes les expériences de réalité virtuelle qui se basent sur un site web. Mais surtout, plus intéressant encore, ce n’est pas une approche limitée à l’Oculus Quest, puisque cela fonctionnera avec tous les casques qui sont compatibles avec le contenu Web VR . De quoi sérieusement simplifier l’accès à des expériences que vous n’auriez pas forcément trouvé le cas échéant. Les navigateurs compatibles avec les spécifications WebXR sont nombreux puisque cela inclut notamment Google Chrome pour PC VR ou encore l’Oculus Browser et Firefox Reality.

En naviguant sur une adresse avec du contenu compatible depuis le casque, il devient possible de la lancer immédiatement. Cette approche de catalogue SideQuest  se révèle alors idéale pour ne pas perdre de temps et permettre de découvrir des nouveaux contenus. Pour y accéder, il vous suffit donc de lancer la (courte) adresse suivante :  dans votre navigateur. Ensuite, vous y accéder de façon quasi instantanée ou presque. Si vous êtes comme nous, de nombreux contenus vous seront déjà connus, mais des surprises sont aussi au programme. A tester rapidement.

Cet article SideQuest se dote d’une liste de contenus Web VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Valve annonce Steam VR 2.0 pour 2020 avec d’importantes améliorations

Par : Bastien L — 6 février 2020 à 14:39
steam vr 2.0 valve

Valve annonce que SteamVR 2.0 sera lancé en 2020, avec d’importantes améliorations concernant l’expérience utilisateur. En outre, la firme américaine revient sur les modifications apportées à sa plateforme au cours de l’année 2019…

Avec 1,31% d’utilisateur de Steam possédant un casque VR en janvier 2020, le Steam Hardware Survey suggère que la réalité virtuelle n’avait jamais été aussi populaire parmi les gamers.

Dans ce contexte, Valve annonce que SteamVR 2.0 est en développement et devrait être lancé dans le courant de l’année 2020. Cette nouvelle version offrira ” plusieurs améliorations concernant l’expérience client “. Pour l’heure, aucun détail supplémentaire n’est dévoilé.

En parallèle, Valve annonce son intention d’étendre le programme Steam PC Cafe Program. Lancé en 2019 en version beta, ce programme est dédié aux salles d’arcade VR. À présent, Valve compte l’étendre aux écoles et aux bibliothèques.

Valve revient sur les améliorations apportées à SteamVR en 2019

Dans son post 2019 Year in Review, Valve revient aussi sur les améliorations apportées à SteamVR en 2019. Au total, plus de 100 mises à jour beta ont été déployées sur la plateforme au cours d’une année décrite comme ” un an de correctifs de stabilité “.

En décembre 2019, l’interface de configuration de SteamVR a d’ailleurs profité d’une importante mise à jour. De même, avec la version 1.10.9 fraîchement relaxée en beta, le tableau de bord vient lui aussi de subir une refonte complète optimisée pour un affichage dans la VR.

La firme américaine revient aussi sur le lancement de son propre casque Valve Index, et souligne que près de 34 casques VR étaient compatibles avec SteamVR en 2019.

Rappelons que Valve lancera son premier jeu VR AAA, Half-Life : Alyx, en mars 2020. Ce jeu devrait représenter une véritable montée en grade pour le marché du VR gaming, et a le potentiel de stimuler la démocratisation de cette technologie. Autant dire que l’année s’annonce chargée pour le géant américain…

Cet article Valve annonce Steam VR 2.0 pour 2020 avec d’importantes améliorations a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le studio secret de jeux AAA pour le PlayStation VR ferme déjà ses portes

Par : Pierrick LABBE — 6 février 2020 à 15:14
Studio jeux AAA PSVR

C’était un projet particulièrement ambitieux et qui avait fait rêver de nombreux fans. Un studio maison, imaginé par Sony, pour concevoir des jeux de qualité AAA pour le PSVR. Mais il vient de fermer avant d’avoir sorti son premier jeu. 

Le studio était basé à Manchester, au Royaume-Uni, vient donc de fermer ses portes selon le site GamesIndustry. On vous explique ce qui se serait à priori passé.

Le studio secret de jeux AAA ferme ses portes

Selon les rapports de la presse spécialisée, Sony aurait fait ce choix dans les “efforts afin d’améliorer l’efficacité et la capacité opérationnelle”. Pourtant ouvert dès 2015, ce studio devait concevoir des jeux exclusivement pour le PSVR. Mais, depuis cette date, ce sont seulement des offres d’emploi qui ont été publiée, sans que l’on sache vraiment quels étaient les projets en développement. Aujourd’hui, près de 5 ans plus tard, le studio de Sony pour le PSVR n’a tout simplement sorti aucun jeu AAA, comme on l’attendait. On ignore même si le projet est abandonné ou bien s’il a seulement été confié à un autre studio de développement.

On peut aussi s’interroger quant aux ambitions réelles de Sony pour la réalité virtuelle. Si la PS5 sera compatible avec la réalité virtuelle, le nouveau casque PSVR 2, actuellement au stade de prototype semble être encore une vision lointaine. Dans le même temps, le manque de productivité de ce studio ne manque pas de surprendre et pourrait justifier ce choix stratégique de la part de Sony. A noter que le projet était entièrement différent du jeu AAA “Blood and Truth” qui est développé par les équipes de Sony Londres.

Cet article Le studio secret de jeux AAA pour le PlayStation VR ferme déjà ses portes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Oculus Quest : le hand-tracking peut désormais s’activer automatiquement

Par : Pierrick LABBE — 6 février 2020 à 15:45
Hand-tracking automatique Oculus Quest

C’est une très bonne nouvelle d’un point de vue de la simplification des usages. Le système de hand-tracking intégré à l’Oculus Quest s’active désormais automatiquement si vous n’avez pas branché les contrôleurs Touch. 

Alors qu’Oculus déploie cette semaine la V13 de son logiciel pour le Quest, c’est assurément la mise à jour la plus attrayante et qui devrait faire des heureux.

Oculus Quest sur la route du hand-tracking

Cette mise à jour s’inscrit dans une certaine logique du côté d’Oculus et Facebook. En décembre, la fonctionnalité de hand-tracking avait été intégrée sous une forme expérimentale mais avait très vite séduit beaucoup d’utilisateurs. Même s’il reste du travail, la possibilité d’interagir avec les mains est beaucoup plus naturel qu’avec un contrôleur. Jusque-là cependant, il était nécessaire d’activer la fonctionnalité à chaque fois depuis le menu. Ensuite, vous pouviez abandonner les contrôleurs Touch. Pour arrêter, il fallait ensuite couper la fonctionnalité ou relancer votre casque de réalité virtuelle Oculus Quest.

Avec cette V13, vous pouvez donc décider que ce processus se fasse désormais de façon entièrement automatisée, simplement en prenant ou en posant vos contrôleurs Touch. Si vous utilisez déjà le hand-tracking, la fonctionnalité est déjà activée. Pour le cas (surprenant) ou vous voudriez la couper, vous pouvez y accéder depuis le menu “expérimental”. Il ne vous reste plus qu’à vous familiariser et à en profiter. Si ce n’est pas encore le cas pour votre casque, laissez le connecté à une prise de courant et au Wifi, pour que la mise à jour de la V13 se déclenche.

Cet article Oculus Quest : le hand-tracking peut désormais s’activer automatiquement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Beat Saber : télécharger et installer de nouvelles chansons customisées

Par : Pierrick LABBE — 6 février 2020 à 17:03
Beat Saber chansons customisées

Si vous êtes un amateur de réalité virtuelle, alors vous avez sans aucun doute déjà goûté à Beat Saber. Ce jeu rythmique est vite devenu l’une des véritables références mais parfois, on le trouve trop limité.

Régulièrement, l’équipe publie de nouvelles chansons en DLC, permettant de découvrir de nouvelles expériences pour ce jeu rythmique en réalité virtuelle. Ce qui fait cependant aussi la saveur de ce jeu, sans que certains ne s’en rendent compte, c’est sa communauté particulièrement importante qui permet d’en profiter potentiellement beaucoup plus longtemps et avec une variété inédite. Mais, pour en profiter, il faut savoir installer ces nouveaux contenus. Suivez le guide avec ce tutoriel complet mis à jour.

Quels outils utiliser pour ajouter des chansons à Beat Saber

Le plus simple à utiliser est bien sûr Mod Assistant, mais vous pouvez aussi avoir recours à Beat Drop 2. Dans cette explication, on va se concentrer sur le premier. On vous invite donc à le télécharger depuis GitHub puis à vous créer un compte sur Beat SaBer.

Si vous n’êtes pas familier avec les installations classiques, repérez dans quel fichier est actuellement installé Beat Saber afin de l’avoir à l’esprit plus tard. Il est probable qu’il se trouve sur votre disque C:// classique. Enfin, si c’est votre première fois, lancez tout de même Beat Saber avant sur votre casque de réalité virtuelle. Enfin, notez que les mises à jours de Beat Saber peuvent interférer avec votre usage de contenu externe et qu’il faudra malheureusement parfois recommencer le processus.

Tutoriel pour installer de nouvelles chansons customisées

Ouvrez donc pour commencer Mod Assistant et acceptez d’utilisation, avant de lui indiquer où se trouve votre fichier Beat Saber. Ouvrez ensuite Mods Tab. Cliquez ensuite sur « Install or Update » en bas. Puis attendez que la mise jour se termine d’installer. Si vous n’avez pas modifié les paramètres au niveau précédent, vous devriez pouvoir chercher et installer de nouvelles cartes directement depuis le jeu. L’option vous sera proposée à côté des « Release Notes ». Un onglet nommé « Mods », vous proposera l’option « More Songs » (plus de chansons).

Si vous préférez installer les cartes depuis votre ordinateur et lancez ensuite en VR, retournez dans Mod Assistant et allez dans les options en sélectionnant « Enable One Click Install » en sélectionnant Beat Saber. Il vous suffit alors de cliquez sur une carte pour l’installer. Votre navigateur vous demandera peut-être à ce moment-là l’autorisation d’ouvrir Mod Assistant pour ce jeu, il faut bien sûr cliquer oui. Une notification Windows devrait au bout de quelques instants vous indiquer que la nouvelle carte customisée est en train de s’installer.

Une fois que vous aurez suivi l’une ou l’autre de ces méthodes, l’option vous sera alors proposée dans le jeu, dans la sélection des chansons customisées. Un simple clic suffit pour les lancer. Il ne vous reste plus qu’à en profiter pour les découvrir. N’hésitez pas à renouveler la méthode régulièrement afin de découvrir des nouvelles chansons qui permettront d’augmenter considérablement la durée de jeu. De quoi redonner une nouvelle jeunesse à votre jeu Beat Saber.

Cet article Beat Saber : télécharger et installer de nouvelles chansons customisées a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le Google Glass 2 est enfin disponible à la vente pour tout le monde

Par : Bastien L — 6 février 2020 à 19:25
google glass enterprise 2 grand public

Le Google Glass 2 n’est plus réservé aux entreprises partenaires de Google. Désormais, les revendeurs tiers peuvent le proposer à leurs clients pour environ 1000 dollars…

Le monde se souvient encore de l’échec cuisant du premier Google Glass lors du lancement de l’Explorer Edition en 2013. Le grand public n’était pas prêt pour un tel produit, et Google a finalement décidé de cibler une clientèle d’entreprise avec le Glass Enterprise Edition lancé en 2017.

Cette nouvelle version s’adressait aux entreprises de multiples secteurs tels que la logistique ou la fabrication. Une seconde itération, Google Glass Enterprise Edition 2, fut lancée en mai 2019.

Lors de son lancement, toutefois, l’appareil n’était disponible que pour une poignée d’entreprises partenaires. A présent, Google permet aux vendeurs hardware tiers de proposer directement cet appareil aux développeurs ou à quiconque se laisse tenter pour environ 1000 dollars.

Le géant américain semble en effet considérer qu’il existe désormais enfin une demande de la part du grand public pour le Google Glass. Dans un billet publié sur son blog, elle affirme avoir ” reçu de nombreuses requêtes de développeurs et d’entreprises “. C’est la raison pour laquelle les revendeurs hardware tels que CDW, Mobile Advance et SHI vont pouvoir distribuer eux-mêmes l’appareil.

Google partage des applications open source et des échantillons de code pour le Glass 2

En outre, la firme partage également de nouvelles applications open source et des échantillons de codes. Ces ressources pourront être exploitées par exemple pour la disposition des éléments virtuels sur l’écran ou l’interface utilisateur. Ainsi, les développeurs peuvent commencer à créer des applications Glass de façon indépendante.

Pour rappel, le Google Glass Enterprise Edition 2 embarque une puce Qualcomm Snapdragon XR1 couplée à 3Go de RAM LPDDR4. Une caméra 8MP offre un champ de vision de 80°, et l’ensemble fonctionne sous le système d’exploitation Android Oreo. Ce produit destiné aux industriels est résistant à l’eau et à la poussière.

Contrairement aux casques AR tels que le Microsoft HoloLens 2 ou le Magic Leap 1, le Google Glass se contente d’un tracking des mouvements de tête de l’utilisateur avec un gyroscope et un accéléromètre à six axes.

L’expérience sera donc nettement moins immersive qu’avec un casque AR proposant le tracking de position et de mouvement. Le produit est idéal pour des cas d’usage nécessitant un affichage sur un seul oeil, mais il n’est pas question de s’en servir pour le gaming par exemple.

Quoi qu’il en soit, le fait que Google ouvre à nouveau l’accès au Glass au grand public est une excellente nouvelle pour les fans de réalité augmentée. Les développeurs de tous horizons vont maintenant pouvoir créer leurs propres applications.

Cela confirme  aussi que cette technologie est en passe de se démocratiser, avec notamment le lancement prochain des lunettes AR de géants comme Apple et Facebook…

Cet article Le Google Glass 2 est enfin disponible à la vente pour tout le monde a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Samsung et EarthXR dévoilent 12 court-métrages en VR sur l’environnement

Par : Bastien L — 6 février 2020 à 19:58
samsung earthxr

Samsung et EarthX se sont associés pour produire 12 courts-métrages immersifs à 360 degrés dédiés au thème de l’environnement. L’objectif ? Permettre aux spectateurs de prendre conscience de la beauté de notre planète, et de la nécessité de la préserver…

Le changement climatique est un désastre d’envergure mondiale, et nous devons tous contribuer à lutter contre ce phénomène. Afin de participer à ce combat, Samsung et EarthX se sont associés pour produire une douzaine de courts-métrages immersifs sur le thème de l’environnement.

Ces films à 360 degrés sont disponibles sur la plateforme vidéo Samsung XR, et de nouveaux projets seront ajoutés au fil du temps. Une nouvelle section EarthXR dédiée vient d’être ajoutée à la plateforme pour compléter un catalogue de plus de 10 000 vidéos.

Samsung et EarthXR veulent vous donner envie de sauver la planète

A travers ces vidéos, les spectateurs pourront par exemple accompagner les sauveteurs de baleines, visiter les sanctuaires d’éléphants africains, ou surfer sur les plages les plus paradisiaques de notre planète. L’objectif est de présenter la beauté de la nature, mais aussi d’inciter à lutter contre la destruction de l’environnement.

Ainsi, vous pourrez aussi admirer les pompiers luttant contre les incendies dévastateurs ou vous immiscer dans les communautés indigènes de l’Amazonie se débattant contre la déforestation de leurs territoires.

Chacun de ces films présente une durée comprise entre 4 à 17 minutes. Ces courts-métrages peuvent être visionnés sur un navigateur web, sur iOS ou Android, ou sur un casque VR via l’application Samsung XR disponible sur Oculus, Windows Mixed Reality et Google Daydream.

Cet article Samsung et EarthXR dévoilent 12 court-métrages en VR sur l’environnement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Smush.TV, un drôle de jeu asymétrique compétitif en réalité virtuelle

Par : Pierrick LABBE — 7 février 2020 à 07:00
Smuch.TV

C’est un jeu en réalité virtuelle à tendance asymétrique qui se prépare avec Smush.TV. Attention, cela pourrait bien faire des étincelles. On vous fait les présentations de ce jeu pas banal.

Mélanger la réalité virtuelle et le monde physique avec des joueurs de chaque côté de la barrière. Une promesse déjà offerte par le passé mais rarement tenue. Voici le tout dernier à s’y risquer.

Une atmosphère ultra-compétitive pour Smush.TV

On retrouve donc, avec Smush.TV, l’un de ces jeux où une personne (ou plus) se trouve en réalité virtuelle, et peut interagir avec les autres qui sont eux équipés d’accessoires divers : smartphones, consoles ou encore ordinateur. Dans ce registre, on retiendra Eye in the Sky, Acron : Attack of The Squirrels ou encore le savoureux et génial Keep Talking and Nobody Explodes. Dans ce nouveau jeu, celui qui est en réalité virtuelle doit éviter de se faire écraser par des blocs de pierre qui sont envoyés par ceux qui sont à l’extérieur. Il doit aussi tenter d’atteindre le sommet, dans ce qui ressemble furieusement à une nouvelle version de Donkey Kong.

On y trouve aussi des éléments rythmiques et vous pourrez utiliser les chansons que vous voulez. L’usage de Steam Remote Play Anywhere vous permettra d’y jouer même online. Ce jeu qui est donc annoncé pour le 27 février prochain entre dans la catégorie des jeux pour PC VR. Il vous faudra donc un casque compatible pour en profiter… ou bien trouver un ami qui en possède un…. A vous de jouer et de découvrir Smush.TV en attendant la bande-annonce ci-dessous.

Cet article Smush.TV, un drôle de jeu asymétrique compétitif en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Ven, un jeu de plateformes en réalité virtuelle inspiré de Ratchet and Clank

Par : Pierrick LABBE — 7 février 2020 à 08:00
Ven jeu de plateforme en réalité virtuelle

Le studio polonais Monologic Games vient d’annoncer Ven, un nouveau jeu en réalité virtuelle à travers une courte bande-annonce. Autant dire que nous sommes conquis par avance.

Ce petit jeu qui a été dévoilé cette semaine s’annonce donc être un jeu de plateforme, à la façon d’Astro Bot ou de Moss. On vous explique de quoi il retourne.

Ven, un jeu qui mélange les genres

L’idée de ce jeu est donc à priori de vous offrir une double approche. Vous jouez un personnage à la première personne et le second à la troisième personne. Vous incarnerez un officier de la police intergalactique qui chasse de dangereux criminels. Sur votre route, vous rencontrez Ven, une créature qui ressemble  à un renard qui veut protéger sa planète natale, Runnies. Ce dernier ressemble beaucoup au personnage des célèbre jeux Ratchet and Clank. Ensemble vous allez donc parcourir la planète pour sauver les compagnons de Ven. Cela veut dire éviter des obstacles ou encore vous déplacer à travers différentes plateformes.

Le jeu se joue avec des contrôleurs de déplacement qui vous permettent d’interagir directement avec Ven. Dans la courte vidéo, on peut voir qu’il peut notamment se déplacer et semble armé de ce qui ressemble à une arme de mêlée. Ce jeu semble être la parfaite illustration de pourquoi les jeux de plateformes ont un réel potentiel en VR, notamment quand ils parviennent à être réellement immersifs. On se souvient aussi du succès de Astro Bot : Rescue Mission qui reste toujours un des meilleurs succès du PlayStation VR. On souhaite à ce jeu le même succès.

Cet article Ven, un jeu de plateformes en réalité virtuelle inspiré de Ratchet and Clank a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

L’Oculus Quest est en rupture de stock à cause du coronavirus chinois

Par : Bastien L — 7 février 2020 à 15:10
oculus quest rupture coronavirus

L’Oculus Quest est désormais indisponible dans 17 pays sur 23, dont la France. Selon Facebook, la production est interrompue à cause de l’épidémie du coronavirus 2019-nCov qui frappe en Chine.

Jusqu’à présent, dans de nombreuses régions incluant la France, il fallait attendre plusieurs semaines pour recevoir un Oculus Quest. À présent, le casque VR autonome est tout simplement ” indisponible ” dans 17 des 23 régions où il est proposé.

Ceci concerne la majorité des pays d’Europe, ainsi que les États-Unis et le Canada. Selon Facebook, l’épidémie de coronavirus 2019-nCov qui sévit actuellement en Chine est la principale cause de cette rupture de stock.

Selon un porte-parole de la firme américaine, ” l’Oculus Quest est en rupture de stock dans certaines régions à cause d’une forte demande. Ceci dit, comme d’autres entreprises, nous craignons un impact additionnel sur notre production de hardware à cause du coronavirus. Nous prenons des précautions pour assurer la sécurité de nos employés, de nos fabricants partenaires et de nos clients et surveillons attentivement la situation “.

Facebook ne veut pas risquer de livrer des Oculus Quest contaminés par le coronavirus

Pour rappel, le premier patient atteint du coronavirus 2019-nCov a été confirmé le 31 décembre 2019. Depuis lors, ce virus a infecté 31 532 personnes dans le monde parmi lesquelles 639 ont déjà perdu la vie.

Selon l’OMS, il n’y a pas vraiment de risque de contracter ce nouveau coronavirus en recevant un colis en provenance de Chine. Pour cause, ce type de virus ne survit pas longtemps sur les objets tels que les lettres ou les paquets.

Néanmoins, il est compréhensible que Facebook ne souhaite prendre aucun risque. On ignore pour le moment quand le casque sera de nouveau disponible à la vente…

Cet article L’Oculus Quest est en rupture de stock à cause du coronavirus chinois a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Apple crée un système de capture de vidéo VR / AR sous plusieurs angles

Par : Bastien L — 7 février 2020 à 18:59
apple ar système streaming angles

Apple a déposé un brevet pour un système permettant la capture de vidéos sous de multiples angles. Cette innovation pourrait permettre le streaming de contenu en réalité virtuelle ou augmentée…

D’ici quelques années, lorsque les lunettes AR seront accessibles au grand public, il est fort probable que les plateformes telles que YouTube et Twitch proposent des vidéos en réalité virtuelle augmentée.

Sous doute dans l’optique d’anticiper cette nouveauté, Apple vient de déposer un brevet pour un système permettant le streaming de vidéos VR / AR sous de multiples angles. Plutôt que d’observer une vidéo sous un angle fixe, les spectateurs pourraient ainsi visionner la scène de différents points de vue.

Pour ce faire, Apple imagine un système permettant d’enregistrer plusieurs streams séparés. Ce système capturerait la scène à la fois depuis le perspective du caméraman, mais aussi des données additionnelles horodatées permettant au spectateur de changer d’angle.

Ces données seraient utilisées pour recréer la scène en utilisant les mêmes modèles 3D et l’audio positionnel intégré. Il serait ainsi possible de visionner la vidéo avec un casque de réalité mixte, ou même de changer d’angle de vue sur un écran 2D classique.

Apple pense déjà au futur du streaming à l’ère des lunettes AR

Apple suggère aussi d’utiliser ce système pour ajouter ou retirer certains éléments du stream, tels que la température, la luminosité, ou les participants. Le but de la Pomme est de créer des enregistrements VR / AR pouvant être facilement stockés et expérimentés de multiples façons.

Un plugin web pourrait par exemple présenter une vidéo classique, pouvant ensuite se transformer en contenu interactif si l’utilisateur clique dessus. Le système pourra être utilisé pour des publicités d’un genre nouveau, mais aussi pour le streaming de jeux en réalité augmentée su Twitch par exemple.

Le brevet a été déposé en août 2019, mais vient tout juste d’être publié. On ignore quand cette technologie pourrait effectivement voir le jour, mais elle pourrait accompagner le lancement des futures lunettes AR d’Apple

Cet article Apple crée un système de capture de vidéo VR / AR sous plusieurs angles a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Plongée dans Mazaria, le paradis de l’arcade VR au Japon

Par : Pierrick LABBE — 8 février 2020 à 18:35
Mazaria Japon

Sans surprise, pour ce qui est de l’arcade en réalité virtuelle, le Japon est loin, très loin de la compétition, avec certains des meilleurs jeux dans des environnements incroyables.C’est notamment le cas avec le site Mazaria.

Il s’agit tout simplement du site connu, comme étant le meilleur centre d’arcade en réalité virtuelle au monde, notamment grâce à la présence de certains jeux liés aux meilleures franchises comme Dragon Quest ou Evangelion.

Mazaria : le paradis de la réalité virtuelle

C’est Namco qui gère ce projet, qui rassemble donc de nombreuses franchises connues, parmi lesquelles on trouve aussi Mario Kart ou PacMan. Dragon Quest (notre favori) vous plonge ainsi dans l’atmosphère du célèbre jeu de Square Enix, à l’occasion d’une immersion de 10 minutes qui vous permettra de redécouvrir tout ce qui fait la saveur de cet univers, que vous soyez un guerrier ou un magicien. Et si la réalité virtuelle était parfaite pour Pac-man ? La célèbre boule jaune a donné le coup d’envoi du jeu vidéo comme on le connaît, mais se décline aussi aujourd’hui en réalité virtuelle chez Mazaria. A deux joueurs, dans un labyrinthe virtuel, le plaisir ne s’arrête plus !

Pour Evangelion VR, il faudra vous installer dans un siège, qui se déplace et vous associe à vos amis dans une expérience coopérative. Ensemble, vous devrez affronter un immense ennemi qui est notamment doté de rayons laser. Enfin, parmi les autres expériences que l’on peut citer figure Mario Kart VR, un classique désormais mais qui vous permet de vous asseoir dans le kart et de faire la course avec vos amis. Si vous allez au Japon, n’hésitez pas à visiter Mazaria…

Cet article Plongée dans Mazaria, le paradis de l’arcade VR au Japon a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Ghost Giant, le jeu de réalité virtuelle narratif, arrive bientôt sur l’Oculus Quest

Par : Pierrick LABBE — 8 février 2020 à 19:35
Ghost Giant Oculus Quest

On l’attendait depuis le mois de novembre dernier, Ghost Giant, prévu initialement pour le mois de décembre aura été retardé. Finalement, c’est d’ici à la fin du mois qu’il va débarquer. 

La date de lancement de ce jeu en réalité virtuelle pas banal est en effet prévue pour le 20 février, comme l’a confirmé le développeur Zoink. On refait les présentations de ce jeu qui mérite sans doute un peu de votre attention.

Ghost Giant, une expérience qui sort de l’ordinaire

Ghost Giant est tout simplement un des jeux en réalité virtuelle qui est considéré comme les meilleurs du genre. En effet, il propose une expérience basée sur la narration particulièrement poussée. Dans ce jeu, vous devenez l’ami imaginaire d’un petit garçon nommé Louis. Mais, alors que les prémices peuvent sembler particulièrement mignons, l’histoire prend rapidement une tonalité plus sombre en abordant des thèmes particulièrement difficiles, mais d’une façon pour le moins originale.

Le jeu, qui est notamment disponible sur le PlayStation VR, propose vraiment de se plonger dans nos émotions et de s’ouvrir d’une façon que peu d’autres expériences en réalité virtuelle ont réussi à rendre possible jusque-là. La prochaine étape que beaucoup de curieux de cette expérience attendront désormais est celle des casques de PC VR. On peut espérer que ce soit la prochaine étape pour Ghost Giant. Il faudra toutefois sans aucun doute s’armer d’une bonne dose de patience. En attendant, le jeu est presque là pour les amateurs de l’Oculus Quest, et c’est une vraie bonne nouvelle !

Cet article Ghost Giant, le jeu de réalité virtuelle narratif, arrive bientôt sur l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Une application WebXR permet de voir l’évolution de l’épidémie de coronavirus

Par : Pierrick LABBE — 8 février 2020 à 19:55
coronavirus évolution épidémie VR

Une application WebXR vous permet de voir comment l’épidémie de coronavirus apparue en Chine à la fin du mois de décembre et qui se propage comme une véritable trainée de poudre. 

C’est la maladie dont on attend parler tous les jours ou presque. Le virus qui a désormais fait plusieurs centaines de mort et dont des cas ont été diagnostiqués dans une vingtaine de pays inquiète. Mais comment prendre l’ampleur de l’épidémie ?

Coronavirus, une carte effrayante

A l’heure actuelle, c’est bien entendu la Chine qui concentre la majorité des cas d’infection au coronavirus. On parle de plus de 20.000 personnes contaminées. L’Empire du Milieu mise sur la quarantaine et des restrictions de voyage pour limiter la propagation. Cependant, ces efforts semblent être insuffisants. Cette carte imaginée par le diplômé du MIT et stratégiste XR, Michael DiBenigno, permet de voir l’évolution du virus, jour après jour, jusqu’au 4 février à l’heure actuelle. Les informations sont sensiblement les mêmes que celles partagées par le Wall Street Journal récemment, qui collecte ces données auprès du centre John Hopkins, du Lancet et de Associated Press.

On apprécie la visualisation de l’application qui permet de voir comment l’épidémie de coronavirus se répand tout en le corrélant efficacement avec une timeline. Si on peut en profiter sur smartphone ou PC, c’est bien sur un casque de réalité virtuelle (tous ou presque) ou en réalité augmentée avec les dispositifs Microsoft Hololens ou Magic Leap 1 par exemple que vous pourrez vraiment voir l’ampleur de la crise. Essayez toutefois de ne pas vous alarmer trop en voyant les signaux se rapprocher de vous…

Cet article Une application WebXR permet de voir l’évolution de l’épidémie de coronavirus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Réalité virtuelle et projecteurs : les deux sont-ils réconciliables ?

Par : Loic D — 7 février 2020 à 15:47
vr et videoprojecteur une

Ces dernières années, la réalité virtuelle (VR) a évolué de manière considérable. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, la VR n’est pas quelque chose de récent. 

En effet, elle existe depuis 1930. À cette période, elle a été initiée par Antonin Artaud. Pour offrir une expérience encore plus probante aux personnes souhaitant tester la réalité virtuelle, l’idée d’utiliser des projecteurs peut être étudiée. Nous pouvons alors nous poser la question suivante : est-ce que la réalité virtuelle et les projecteurs sont réconciliables ? Et pourquoi ?

Qu’est-ce que la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle, ou « virtual reality » est un procédé visant à reproduire le monde réel ou un univers créé. Sa finalité est de vous permettre de vous immerger dans ce monde créé de manière numérique.

Pour pouvoir tester la réalité virtuelle, il vous faut utiliser un équipement spécifique à savoir : un casque de réalité virtuelle, des gants, des vêtements et autres. Ces équipements permettent d’avoir une expérience plus réelle, car elles influent sur les sensations liées à la réalité virtuelle.

En premier lieu, un projecteur est un appareil optique. Comme son nom l’indique, il permet de projeter des images sur un écran ou sur un mur. Il existe trois types de projecteurs à savoir : le vidéoprojecteur, le rétro projecteur et le pico projecteur. Tous les projecteurs fonctionnent de la même manière. Nous avons une matrice et une lampe. La lampe vient ensuite projeter l’image de la matrice à travers un chemin optique.

Les avantages et inconvénients des projecteurs

Le principal avantage serait de projeter et d’expérimenter la réalité virtuelle par le biais d’un vidéoprojecteur ce qui permettrait d’avoir une expérience collective. En effet, un vidéoprojecteur ne requiert pas de casque. De plus, la taille de l’image que renvoie un projecteur permet à beaucoup de monde de regarder, sans être gêné visuellement. Le vidéoprojecteur est aussi l’outil de prédilection des cinéphiles. La taille de l’image qu’il renvoie donne un « effet cinéma ». Est-ce applicable avec la réalité virtuelle ?

Le premier inconvénient du vidéoprojecteur est sans doute le bruit qu’il fait. Lorsque votre vidéoprojecteur est en marche, le ventilateur qui sert à le refroidir fait beaucoup de bruit, ce qui pourrait gêner votre expérience.

Le deuxième inconvénient est la chaleur qu’il dégage. Elle ne présente aucun danger pour votre santé, mais peut rapidement se propager dans toute la pièce. Néanmoins, plus la pièce est lumineuse et plus votre vidéoprojecteur va chauffer : favorisez donc les pièces sombres !

Les avantages et inconvénients de la réalité virtuelle

Le premier avantage de la réalité virtuelle est qu’elle offre à l’utilisateur une expérience hors du commun, permettant à ce dernier de se retrouver dans un monde parallèle. En fait, c’est comme si vous visitiez réellement un autre endroit.

Le deuxième avantage est que la réalité virtuelle peut être utilisée dans divers domaines. Elle est aujourd’hui présente dans le domaine de l’éducation, de l’architecture, mais aussi dans le domaine militaire. Elle est souvent utilisée pour pré-visualiser un projet.

Le premier inconvénient de la réalité virtuelle est le prix élevé. La réalité virtuelle fait appel à beaucoup de fonctionnalités avancées et récentes, ce qui explique son coût. Cela limite les personnes pouvant l’acquérir.

Le deuxième inconvénient de la réalité virtuelle est qu’elle transporte les personnes dans un autre monde. C’est tellement réel que parfois, les utilisateurs préfèrent rester déconnectés de la réalité.

Les futures possibilités et évolutions de la réalité virtuelle

La société « Lightform » a mis en vente un projecteur capable de donner une expérience probante dans la réalité virtuelle. Les projecteurs que cette société a conçus capturent la lumière et la superficie d’un espace pour y projeter des objets animés.

Pour le moment, ces projecteurs ne peuvent pas encore projeter des films en réalité virtuelle. Cependant, au cours de ces prochaines années, « Lightform » et d’autres firmes comptent bien révolutionner le domaine de la réalité virtuelle. Cela sera fait par l’amélioration des accessoires, de la capacité des projecteurs et autres.

Pour répondre à notre précédente question : est-ce que la réalité virtuelle et les projecteurs sont réconciliables ? 

La réponse est sans équivoque : oui ! La réalité virtuelle nous permet de nous projeter dans un monde imaginaire, comme si nous y étions. Les projecteurs, quant à eux, offrent aux familles et au groupe d’amis, une expérience à faire en groupe

Ainsi, l’alliance de la réalité virtuelle et des projecteurs donne la possibilité d’expérimenter cette innovation en groupe. Les projecteurs permettent entre autres de créer une image agrandie de la réalité virtuelle, permettant à chacun de voir la même chose, et ainsi de vivre une expérience particulièrement immersive.

Mais il va falloir attendre quelques années pour que les technologies soient plus matures et que la baisse des prix rende cette expérience abordable pour nos portefeuilles.

Cet article Réalité virtuelle et projecteurs : les deux sont-ils réconciliables ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Une femme retrouve sa fille décédée dans la réalité virtuelle : faut-il dire stop ?

Par : Bastien L — 10 février 2020 à 16:09
femme enfant décédée vr

Dans un documentaire diffusé à la télévision sud-coréenne, une femme retrouve sa fille décédée dans la réalité virtuelle. Une idée glauque et malsaine, ou un concept salvateur pour les parents endeuillés ? Difficile de trancher…

La réalité virtuelle offre de nombreuses possibilités, mais faut-il toutes les explorer ? La question se pose, face à un documentaire diffusé par la chaîne de télévision sud-coréenne MBC.

Ce reportage intitulé ” Meeting You ” présente une famille endeuillée par le décès de leur fille âgée de sept ans, dénommée Nayeon. Grâce à la photogrammétrie, à la capture de mouvement et à la réalité virtuelle, la startup coréenne Vive Studios a recréé Nayeon afin que sa mère Ji-sung puisse la revoir une dernière fois.

Cette version virtuelle a été créée en huit mois, en se basant notamment sur des photos et des vidéos de l’enfant partie trop tôt ainsi que sur sa petite soeur qui lui ressemble comme deux gouttes d’eau. Une intelligence artificielle a aussi été ajoutée pour permettre à l’avatar d’avoir une conversation en se basant sur des interviews et des vidéos de la famille.

La réalité virtuelle peut-elle nous rendre immortels ?

Équipée d’un HTC Vive Pro, de Vive Trackers et d’un adaptateur sans fil, Ji-sung revisite une version virtuelle du parc où sa famille aimait se rendre. Dans ce monde alternatif, Nayeon rit et demande à sa mère si elle est effrayée. Elle lui prend les mains.

Les bons souvenirs se succèdent dans la VR, de l’anniversaire de Nayeon à ses moments de complicité les plus précieux avec sa mère. Elle lui demande de dire à son père d’arrêter de fumer, et à ses frères de moins se disputer.

De toute évidence, en plus d’arracher quelques sanglots, ce documentaire pousse à réfléchir. Faut-il faire son deuil, ou bien peut-on imaginer un futur où les défunts subsistent à tout jamais dans la VR ? Une question que posait déjà la série Black Mirror dans l’épisode San Junipero :

De prime abord, cette reconstitution d’une enfant décédée peut sembler glauque et malsaine. Cependant, on constate que Ji-sung y a trouvé un certain réconfort. Cette expérience a pu l’aider à surmonter, autant que faire se peut, cette épreuve terrible. Il peut donc s’agir d’une application pertinente de la réalité virtuelle pour ceux qui souhaitent y recourir…

Cet article Une femme retrouve sa fille décédée dans la réalité virtuelle : faut-il dire stop ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌