Collanews

🔒
☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

L’université du Sussex veut vous aider à toucher les hologrammes

Par Pierrick LABBE — 15 novembre 2019 à 21:17
Touches les hologrammes

Et si la réalité augmentée devenait physique et sortait du virtuel ? C’est que cherchent à faire les chercheurs de l’université du Sussex, pour un projet très (très) séduisant permettant de toucher les hologrammes.

C’est à l’école d’ingénierie et d’informatique de l’université du Sussex que se déroule ce projet pour le moins innovant en réalité augmentée. Ils ont imaginé la possibilité d’afficher des hologrammes tactiles, sans avoir recours à un casque de réalité augmentée.

Toucher les hologrammes : un projet encore pratique

Ce projet a donc été nommé le « Multimodal Acoustic Trap Display » (MATD), et nécessite le recours à un projecteur LED, un ensemble de haut-parleurs et une perle en mousse. Les enceintes génèrent des ondes ultrasoniques qui maintiennent la balle en l’air et la font bouger très rapidement pour donner l’illusion d’une image volumétrique. Le projecteur se charge de donner vie au contenu avec le recours à des lumières bleu, vert et rouge.

« Notre nouvelle technologie s’inspire d’anciens téléviseurs qui utilisent un balayage à faisceau de couleur unique le long de l’écran si rapidement que votre cerveau l’enregistre comme une seule image. Notre prototype fait de même en utilisant une particule colorée qui peut se déplacer si rapidement n’importe où dans l’espace 3D que l’œil nu voit une image volumétrique en l’air» expliquent les chercheurs. Avec une autre enceinte, on peut même créer un sentiment de feedback quand vous touchez l’objet, de quoi donner naissance à une illusion particulièrement réaliste, celle de toucher les hologrammes. Reste désormais à voir cette technologie être déployée dans le monde réel.

Cet article L’université du Sussex veut vous aider à toucher les hologrammes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Un mod « Halo Reach » en réalité virtuelle est en développement

Par Pierrick LABBE — 15 novembre 2019 à 20:35
Halo Reach

Et si vous pouviez jouer à Halo Reach en réalité virtuelle ? C’est sans aucun doute un rêve pour de nombreux amateurs du genre. Le salut ne viendra pas de Microsoft, mais de la communauté…

Au mois de décembre, les fans de la saga du jeu-vidéo pourront se réjouir. Le jeu, sorti en 2010 sur Xbox 360, sera déployé sur PC dans le cadre de « Halo : The Master Chief Collection ». La compatibilité en réalité virtuelle pourrait être au programme d’une certaine façon.

Some more pic.twitter.com/gGBXGkn2tD

— Nibre (@nibre_) November 14, 2019

« Halo Reach » pourra remercier les fans

C’est Zack « Nibre » qui serait en train de travailler à ce dossier. Pour ceux qui ne connaissent pas ce nom, il s’agit de celui qui avait créé un mod en réalité virtuelle pour Alien : Isolation. Avec ce projet, bien entendu non-officiel, il répond avant tout à la demande des fans. La franchise ultra-populaire est réclamée à cors et à cris par les fans en réalité virtuelle. Cependant, puisque le jeu est resté exclusivement que sur la console Xbox, ce n’est pas encore au programme. Pourtant, Microsoft avait fait un petit teasing sur le sujet, nous laissant espérer autre chose.

Avec son projet et le lancement de Halo : Reach sur PC le 3 décembre, les joueurs pourront donc profiter potentiellement de deux expériences inédites. Zach « Nibre » s’est décrit comme un « Halo addict » et a déjà partagé des images sur les réseaux sociaux comme vous pouvez le voir dans le Tweet plus haut. Il ne s’est pas engagé à sortir un mod complet, mais l’expérience semble lui plaire.

Cet article Un mod « Halo Reach » en réalité virtuelle est en développement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

John Carmack abandonne Oculus pour se concentrer sur l’IA

Par Bastien L — 15 novembre 2019 à 17:17
john carmack oculus

John Carmack quitte sa position de CTO chez Oculus. Cette légende de l’industrie du jeu vidéo a décidé de délaisser la réalité virtuelle pour dédier son temps et son énergie à l’intelligence artificielle…

Cela ne fait aucun doute : John Carmack est l’une des figures de proue de la réalité virtuelle moderne. Connu dans l’industrie du jeu vidéo comme le créateur de classiques tels que Doom et Quake, c’est lui qui a permis à Oculus de présenter son Rift à l E3. Sans lui, le projet de Palmer Luckey serait peut-être resté confidentiel.

John Carmack a aussi joué un rôle majeur dans la création du casque VR mobile Gear VR produit par Oculus et Samsung. Il est aussi connu pour ses keynotes extrêmement techniques à chaque conférence Oculus Connect, durant lesquelles il évoque le futur de la réalité virtuelle.

En 2013, Carmack a quitté id Software pour devenir le CTO d’Oculus. Cependant, sept ans plus tard, il semblerait que ce programmeur de génie ait décidé de voguer vers de nouveaux horizons…

John Carmack quitte son poste de CTO chez Oculus

Il y a quelques jours, lors des VR Awards, l’homme s’est vu décerner une récompense visant à saluer l’ensemble de sa carrière. Ce couronnement aurait-t-il eu l’effet d’un électrochoc ?

En réaction à cette remise de prix, il avait alors déclaré ne pas être satisfait par le rythme auquel évolue la réalité virtuelle. À présent, John Carmack vient d’annoncer sur son compte Facebook qu’il quitte son poste de CTO chez Oculus.

Selon ses propres dires, il souhaite à présent se concentrer sur l’intelligence artificielle « avant d’être trop vieux ». Il continuera malgré tout à travailler sur certains projets VR auprès de Facebook, et gardera le rôle de « consultant CTO » chez Oculus. Néanmoins, il estime que la VR « ne consommera qu’une petite partie de son temps » tandis que l’IA sera sa nouvelle priorité…

Cet article John Carmack abandonne Oculus pour se concentrer sur l’IA a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Facebook révèle le design et les cas d’usage de ses futures lunettes AR

Par Bastien L — 15 novembre 2019 à 10:17
facebook lunettes ar vr days 2019

Dans le cadre des VR Days Europe 2019, Kelly Ingham, directrice des partenariats écrans et optique chez Facebook, a dévoilé de nouvelles informations sur les futures lunettes de réalité augmentée de la firme américaine. Elle a notamment dévoilé le design et les possibilités offertes par cet appareil tant attendu…

Les VR Days Europe 2019, qui prennent place à Amsterdam du 13 au 15 novembre 2019, sont sans conteste le grand rendez-vous européen de la réalité virtuelle en cette fin d’année 2019. Au cours de cette conférence, co-organisée par Laval Virtual, de nombreuses entreprises influentes de l’industrie de la VR ont présenté leurs projets actuels ou futurs.

Parmi eux, Kelly Ingham : directrice des partenariats écrans et optique chez Facebook. Cette dernière est venue directement des États-Unis pour communiquer sur la vision de Facebook pour la réalité virtuelle et augmentée… et plus précisément sur les futures lunettes AR de la firme.

Tout d’abord, Kelly est revenue sur le design que Facebook souhaite conférer à ses lunettes de réalité augmentée. Selon elle, il est impératif que cet appareil ressemble à s’y méprendre à des lunettes de vue tout à fait ordinaire. Un aperçu visuel a été projeté sur l’écran de la conférence.

Par la suite, la responsable a dévoilé quels seront les cas d’usage et les possibilités fascinantes offertes par ce dispositif. Avec ses lunettes AR, Facebook veut vous permettre de voir dans le noir, de traduire les panneaux en langue étrangère en temps réel, de retrouver vos proches où que vous soyez dans le monde, et de corriger vos problèmes de vue.

Cet appareil pourrait aussi vous prodiguer des conseils contextuels. Par exemple, si vous craquez pour une bonne glace à l’italienne, les lunettes pourront vous suggérer d’ajouter quelques kilomètres à votre prochain footing. Une autre fonctionnalité évoquée est la possibilité de supprimer le bruit ambiant afin de pouvoir vous concentrer sur une conversation dans un environnement bruyant…

Facebook doit encore relever de nombreux défis pour créer ses lunettes AR

Les différentes possibilités évoquées ici sont prometteuses et passionnantes. Cependant, Facebook est conscient des nombreux défis qui restent à relever pour pouvoir délivrer un tel produit sur le marché.

En guise d’exemple, Kelly Ingham cite une fonctionnalité qui permettrait d’afficher les noms des personnes que vous croisez. Idéal pour ceux et celles dont les trous de mémoire peuvent s’avérer embarrassants en société !

Toutefois, comme elle l’explique, il est nécessaire que les noms s’affichent automatiquement, sans avoir à presser de boutons ou à effectuer de commandes gestuelles. Néanmoins, il n’est pas non plus envisageable que vos lunettes AR se mettent à afficher les noms de toutes les personnes qui apparaissent dans votre champ de vision au sein d’une foule.

C’est pourquoi Facebook doit exploiter de nombreuses technologies parallèlement à la réalité augmentée. En guise d’exemple, Kelly Ingham cite la vision par ordinateur, l’intelligence artificielle, les réseaux de neurones, le hand-tracking, mais aussi les nouvelles technologies d’écrans, d’audio, ou de nouvelles formes d’expérience utilisateur.

Les lunettes de réalité augmentée, une fois finalisées, seront donc le fruit d’une véritable convergence technologique de pointe. À n’en point douter, il faudra donc encore patienter quelques années pour pouvoir enfin mettre la main sur cet objet de convoitise. Cependant, Kelly Ingham l’a promis : tôt ou tard, elle montera de nouveau sur la scène des VR Days avec ses lunettes AR sur le nez

Cet article Facebook révèle le design et les cas d’usage de ses futures lunettes AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Oculus et Unity veulent vous apprendre à faire un jeu en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE — 15 novembre 2019 à 08:00
Oculus et Unity formation

Et si vous développiez votre propre jeu en réalité virtuelle ? Afin de rendre plus populaire cette technologie, Oculus et Unity Technologies vous aident à mettre le pied à l’étrier.

C’est un guide destiné à rendre accessible au plus grand nombre le développement d’expériences en réalité virtuelle. Au programme, 20 heures de cours, plutôt accessibles, qui vous permettront de vous frotter à la VR et de développer votre propre jeu en réalité virtuelle.

Guide Oculus et Unity : une prise en main basique de la réalité virtuelle

Ces cours développés par Oculus et Unity sont donc destinés à vous aider à prendre en main des outils comme Unity, VRTK et bien sûr le kit de développement d’Oculus. L’objectif est de construire un simple puzzle dans une simulation d’Escape Room. Parmi les intervenants, on trouve plusieurs spécialistes techniques des deux entreprises. Au programme, on a notamment une introduction de Crhis Pruett, le responsable de l’écosystème Oculus qui parle des bonnes pratiques, comme session d’ouverture.

Plus avant dans la formation, voici certains des cours que vous pourrez trouver :

  • Utiliser Unity pour construire des expériences en réalité virtuelle
  • Mouvement et ergonomie
  • Le son dans la réalité virtuelle
  • Comment lancer une expérience de VR sur le marché

On voit donc, notamment avec ce dernier de 11 modules, que les entreprises pensent à tout, y compris à la dimension marketing. Reste à voir désormais si cette formation Oculus et Unity portera ses fruits. Pour commencer, c’est à cette adresse et bien sûr, c’est gratuit. Qu’est-ce que vous attendez pour vous lancer et développer votre premier jeu en réalité virtuelle ?

Cet article Oculus et Unity veulent vous apprendre à faire un jeu en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Les lunettes Spectacles 3 de Snapchat sont désormais en vente

Par Pierrick LABBE — 15 novembre 2019 à 07:00
Spectacles 3

Après un petit aperçu il y a maintenant 3 mois, Snap Inc va enfin offrir au grand public l’opportunité de mettre la main sur son nouvel appareil wearable, les Spectacles 3.

Malgré un succès plutôt limité avec son premier modèle, Snapchat n’a pas abandonné l’idée de vraiment proposer des lunettes de réalité augmentée et plus si affinités de haut niveau. Voici le nouveau modèle de troisième génération.

Les Spectacles 3 disponibles internationalement

C’est donc un vrai lancement destiné au grand public et plus seulement à quelques happy fews. Deux modèles sont disponibles pour ces Spectacles 3. On trouve un couleur minéral (OR) et un autre en carbone (noir) qui viennent bien sûr avec de nouvelles fonctionnalités qui n’existaient pas jusque-là. Pour l’instant, il s’agit bien sûr d’une présentation limitée en attendant de pouvoir en faire une présentation détaillée, mais la fiche technique ne ment pas, c’est une vraie mise à jour.

Ces lunettes sont donc plus légères, et plus discrètes. Impossibles de savoir que ce sont des lunettes high-tech sans les regarder de très près. Ces lunettes Spectacles 3 permettent donc de capturer des vidéos en très haute définition, mais aussi de prendre des photos. Vous pouvez ajouter de la profondeur à vos images grâce à une caméra additionnelle. Celle-ci permet aussi d’ajouter des effets 3D en réalité augmentée aux vidéos que vous aurez pu filmer, une fois qu’elles seront ajoutées à l’application Snapchat. Un mode VR immersif permet aussi de profiter de vos images d’une façon inédite. Côté prix, il faudra compter 370 euros pour se les procurer.

Cet article Les lunettes Spectacles 3 de Snapchat sont désormais en vente a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Avec Thief Simulator VR vous devenez un apprenti en cambriolages…

Par Pierrick LABBE — 14 novembre 2019 à 16:45
Thief Simulator VR

Avec Thief Simulator VR, vous deviendrez un véritable voleur en réalité virtuelle. Vous réaliserez aussi bien des cambriolages qu’organiserez la revente de votre butin…

Certains jeux, comme Gran Thief Auto, jouent sur notre aspect le plus sombre et notre absence de morale en nous convertissant, avec un plaisir certain, en malfaiteurs. C’est le cas de ce jeu en réalité virtuelle qui vous fera vivre la vie palpitante d’un cambrioleur de maisons et de voleur d’autos. Il vous faudra repérer, pénétrer dans la maison, trouver les objets de valeur, vous enfuir sans vous faire attraper ou déclencher une alarme et revendre votre butin.

Thief Simulator VR vous met dans la peau d’un cambrioleur

Devenir cambrioleur n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Cela nécessite un apprentissage et même une certaine forme d’art ! C’est dans ce domaine que vous immerge Thief Simulator VR en vous plaçant dans la peau d’un cambrioleur de maisons. Il vous faudra faire tout d’abord un repérage pour trouver comment pénétrer dans la maison, si celle-ci dispose d’une alarme et comment la déverrouiller. Ensuite il vous faudra agir vite pour trouver le maximum d’objets de valeur dans la maison sans vous faire repérer et sortir de celle-ci.

Une fois récupéré votre butin et échappé à la surveillance, l’histoire ne s’arrête pas là. Il vous faudra effectivement préparer votre butin, effacer les données des téléphones et ordinateurs, démonter les voitures volées et vendre, au mieux, l’objet de vos larcins sans vous faire prendre. Avec l’argent gagné, vous pourrez améliorer votre matériel pour des vols plus ambitieux. Thief Simulator VR est disponible, dès maintenant, en Early Access pour les casques HTC Vive, Oculus Rift, Valve Index et les dispositifs compatibles Windows Mixed Reality. Le jeu en réalité virtuelle est actuellement disponible au prix promo de 11,24 euros sur la page Steam ici. Son prix normal est de 12,49 euros.

Cet article Avec Thief Simulator VR vous devenez un apprenti en cambriolages… a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le très attendu Last Labyrinth est sorti sur toutes les plateformes

Par Pierrick LABBE — 14 novembre 2019 à 15:37
Last Labyrinth

Last Labyrinth est un jeu de type Escape Room doté d’une partie narrative très avancée. Le jeu a entièrement été pensé pour la réalité virtuelle. Il vient de sortir sur tous les casques VR.

Certains jeux ne peuvent qu’être joués qu’en réalité virtuelle. C’est le cas de cet Escape Room développé par Hiromichi Takahashi, le directeur et producteur de la célèbre série « Doko Demo Issyo ». En effet, seule l’immersion en VR vous permet de profiter réellement de la superbe progression narrative et surtout du mode de communication non verbale avec le personnage principal.

Last Labyrinth : une trame narrative très réussie

Dans Last Labyrinth, vous vous réveillez attaché à une chaise roulante et incapable de bouger seul. Près de vous se tient une jeune fille muette  au regard froid. Il vous faudra vous échapper  de ce manoir rempli de pièges en vous aidant de Katia, la mystérieuse fille qui vous assistera. Vous devrez résoudre de nombreuses énigmes et découvrir les secrets que renferme ce manoir pour  échapper à la mort. Hiromichi Takahashi nous offre, à travers de ce jeu, une expérience narrative sublime  dotée d’une bande son très soignée.

Last Labyrinth est disponible dès maintenant sur la plupart des casques de réalité virtuelle. Le jeu prend effectivement en charge l’Oculus Quest, le PlayStation VR, l’Oculus Rift, le HTC Vive, les casques compatibles Windows Mixed Reality  et même le Valve Index qui n’était auparavant pas répertorié sur la page Steam du jeu. Seul bémol pour ce magnifique jeu en réalité virtuelle, son prix. L’Escape Room est effectivement vendu au prix de 44,99 euros  mais la durée de vie et la rejouabilité du jeu expliquent sans doute ce prix élevé.

Cet article Le très attendu Last Labyrinth est sorti sur toutes les plateformes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Stormland, dans les secrets de l’incroyable jeu en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE — 13 novembre 2019 à 20:24
Stormland jeu réalité virtuelle

Dans le monde de la réalité virtuelle, il y a des projets qui attirent l’attention. Stormland en fait partie, pour ses ambitions, mais aussi sa capacité à synthétiser ce qui se fait de mieux. Les designers se sont confiés à nos confrères américains du journal spécialisé dans la réalité virtuelle, RoadToVr.

Le studio Insomniac Games est bien habitué à gérer des projets en réalité virtuelle. Il y a déjà eu Feral Rites, Edge of Nowhere ou The Unspoken. Cependant le dernier-né, s’annonce sans doute le plus prometteur.

Stormland, l’immersion à son summum

Le plus difficile dans beaucoup de jeux de réalité virtuelle est de gérer la question des déplacements et de la caméra. Comme certaines des meilleures expériences, ils ont donc choisi dans Stormland d’en faire une partie intégrante du gameplay du jeu. « Dès le début de Stormland, nous savions que nous voulions que les joueurs glissent dans les nuages, sautent et glissent dans un monde ouvert », expliquent les deux principaux designers du jeu, Mike Daly et Duncan Moore.

Pour cela, ils ont donc imaginé tout un concept visuel, en mélangeant des idées de vol de super-héros avec des positions de surf. Dans Stormmland, toute votre posture influe alors sur votre manière de vous déplacer. C’est aussi pour cela qu’ils ont réfléchi à comment ouvrir le concept de l’escalade dans un open-world pour favoriser l’immersion. Des technologies qui n’ont pas seulement été un élément important pour le jeu, mais qui en font une partie intégrante et lui permettent de donner naissance à une expérience inédite.

Cet article Stormland, dans les secrets de l’incroyable jeu en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Looking Glass Factory lance un écran holographique 8K

Par Pierrick LABBE — 13 novembre 2019 à 17:37
Looking Glass Factory

L’entreprise new yorkaise Looking Glass Factory est la première à proposer un équipement de ce type qui sera adapté au milieu professionnel. Un complément des casques de réalité virtuelle ?

Verra-t-on un jour, écrans holographiques et casques de réalité virtuelle être mélangés, fonctionner de pair ? C’est ce que pense l’entreprise américaine qui a présenté son nouveau produit mardi 12 novembre. Le résultat est assez époustoufflant et pourrait marquer le début d’une nouvelle ère.

Un produit très haut de gamme pour Looking Glass Factory

De quoi parle-t-on ici ? Le petit nom de ce nouveau produit est Looking Glass Immersive Display et avec son écran 8K il propose tout simplement la meilleure résolution sur ce marché. Imaginez que vous souhaitiez diffuser un contenu à toute une assemblée. Le casque VR ne permet de toucher qu’une seule personne. Avec cet écran, c’est une douzaine de personnes qui peuvent en profiter. Dans une note de blog, l’entreprise dresse un parallèle plutôt osé avec le home cinéma, quand le casque de VR serait de simples écouteurs.

Présenté comme une fenêtre « entre le monde réel et l’espace 3D numérique », cette invention du fabricant permet d’agréger 45 vues différentes à 60 images par seeconde. L’écran de 32 pouces serait lui quatre fois plus imposant que ses concurrents. On peut y diffuser un contenu très large, allant du dernier film Pixar à des données médicales. Des milliers d’entreprises auraient déjà bénéficié de son kit de développement, ce qui représenterait l’avenir de l’holographie selon Looking Glass Factory. De nouvelles livraisons sont prévues pour le printemps.

Cet article Looking Glass Factory lance un écran holographique 8K a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

L’entraînement en VR permet d’augmenter les performances sportives

Par Bastien L — 13 novembre 2019 à 15:00
entraînement vr sport

L’entraînement sportif en réalité virtuelle peut permettre d’améliorer les performances dans le monde réel. C’est ce que confirme une étude menée par les chercheurs de l’University of South Australia…

Et si l’on pouvait devenir champion dans le monde réel en s’entraînant dans la réalité virtuelle ? Une étude récemment menée par les chercheurs de l’University of South Australia suggère que cela est bel et bien possible.

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont fait appel à 57 joueurs amateurs de tennis de table. Ce sport a été choisi parce qu’il requiert des capacités nécessaires dans la plupart des disciplines telles que l’attention visuelle, la prise de décision rapide ou encore les capacités d’interception. La moitié des joueurs ont été entraînés dans la réalité virtuelle via le jeu Eleven : Table Tennis sur HTC Vive, tandis que les autres n’ont reçu aucun entraînement.

Un coach professionnel a été chargé de mesurer le niveau de performances des joueurs avant et après la phase d’entraînement. Les joueurs ont ensuite tous été mis à l’épreuve dans un match les opposant à une intelligence artificielle tout en recevant un retour haptique et audio au sein du monde virtuel.

Les résultats de l’expérience se sont avérés très concluants, et les chercheurs ont pu constater une hausse importante des performances suite à l’entraînement dans la VR. Dans un article publié dans le journal scientifique PLoS One, les scientifiques estiment que leur étude prouve que les progrès effectués dans la VR peuvent être transmis dans le monde réel.

L’entraînement en VR permet de transférer les compétences du virtuel au réel

Ainsi, tout comme dans le secteur de la chirurgie où la VR est de plus en plus utilisée comme outil de formation, les chercheurs estiment que cette technologie pourrait offrir de formidables opportunités dans le domaine du sport. Elle pourrait permettre de surmonter les obstacles à l’entraînement des athlètes tels que le coût des équipements, les contraintes logistiques, ou encore les aléas météorologiques. De plus, les sportifs peuvent utiliser les données collectées par l’équipement VR pour surveiller leurs performances au fil du temps.

Cependant, les chercheurs ont conscience que leur étude ne confirme l’efficacité de la VR comme outil d’entraînement que dans certaines circonstances bien spécifiques. Davantage d’études devront être menées pour comparer son efficacité avec d’autres types d’entraînement. Par ailleurs, la puissance de calcul des ordinateurs risque d’être mise à mal par les athlètes professionnels. L’efficacité de cette technologie pour les entraînements de haut niveau est donc là encore réduite.

Malgré ces points faibles, des applications d’entraînement sportif en réalité virtuelle pourraient se révéler très utiles pour le grand public. Selon Stefan Michalski, co-auteur de l’étude, le UniSA Cognitive Ageing and Impairments Neurosciences Laboratory (CAIN) a quant à lui commencé à étudier de quelle façon la VR peut venir en aide aux personnes atteintes de handicaps mentaux afin de leur offrir davantage d’autonomie.

Ces personnes pourraient développer leurs compétences sociales et cognitives au sein d’un environnement virtuel confortable et sécurisé. Là encore, tout l’enjeu est de parvenir à transférer des capacités acquises dans la réalité virtuelle vers le monde réel

Cet article L’entraînement en VR permet d’augmenter les performances sportives a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

John Carmack n’est pas satisfait par le rythme auquel la VR évolue

Par Bastien L — 13 novembre 2019 à 08:00
john carmacck insatisfait industrie vr

John Carmack vient de voir sa carrière récompensée par un award « Lifetime Achievement » lors de la cérémonie des VR Awards. Cependant, il avoue ne pas être satisfait par le rythme auquel l’industrie de la réalité virtuelle se développe…

Dans le cadre des VR Awards 2019, John Carmack vient d’être couronné d’un award « Lifetime Achievement » visant à le récompenser pour son travail en tant que CTO d’Oculus VR et pour l’ensemble de sa carrière dans l’industrie vidéoludique. Rappelons ce programmeur de génie a co-fondé id Software, et qu’on lui doit de grands classiques tels que Doom, Quake ou Rage.

Selon le président de AIXR, Daniel Colaianni, John Carmack « a été une inspiration pour chacun d’entre nous dans l’industrie de la réalité virtuelle et nous sommes fiers de reconnaitre le travail qu’il a accompli et l’immense impact qu’il continue d’avoir ». À ses yeux, « à mesure que le hardware et la technologie poursuivent leur évolution, John dirigera sans nul doute l’innovation dans le domaine de la VR ».

John Carmack estime que la VR n’en est qu’à ses balbutiements

Ce prix remis à John Carmack par l’industrie de la réalité virtuelle est particulièrement prestigieux, puisquil s’agit du premier Lifetime Achievement Award décerné depuis la première édition des VR Awards il y a trois ans. Dans une vidéo enregistrée en guise d’acceptation et de remerciement pour cet award, Carmack estime toutefois que cette récompense est peut-être « prématurée » du fait que la VR n’en est qu’à ses balbutiements.

Ainsi, cet influenceur de renom se dit « insatisfait » par le rythme auquel l’industrie évolue et progresse. Dès lors qu’il revêt son casque VR, Carmack avoue ne pas pouvoir penser à autre chose qu’aux nombreuses choses qu’il reste à accomplir. Il estime donc qu’il « aura besoin d’un peu plus de temps pour se sentir vraiment fier de ses accomplissements »…

Par ailleurs, même s’il reconnaît avoir commencé à se lancer dans la VR dès les années 1990, il considère que l’ère moderne de la réalité virtuelle commence avec le prototype d’Oculus Rift de Palmer Luckey qu’il a aidé à présenter à l’E3. Même si la VR a beaucoup avancé depuis, John Carmack estime qu’elle reste cantonnée à un marché de niche. Il admet avoir aidé à poser les bases de la VR, mais considère qu’il ne s’agit que d’une toile vierge sur laquelle les créateurs de contenu devront composer

Cet article John Carmack n’est pas satisfait par le rythme auquel la VR évolue a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Découvrez les nouveaux métiers que la réalité virtuelle a créé

Par Pierrick LABBE — 13 novembre 2019 à 07:00
Nouveaux métiers de la réalité virtuelle

Comme de nombreuses nouvelles technologies, la réalité virtuelle a créé de nouveaux métiers. Découvrez de quels emplois il s’agit et des compétences requises. Leur portée est parfois surprenante.

On ne réalise pas un jeu, une application ou une vidéo en réalité virtuelle comme on le fait avec une technologie classique. Le matériel, ses contraintes, les possibilités offertes comme, par exemple, l’immersion, la 3D et le 360 degrés ont généré de nouvelles attentes de la part des studios et professionnels. Certains métiers classiques ont été bouleversés par l’arrivée de la VR et ceux qui travaillent dans ce domaine ont du s’adapter et se former a ces différences. Découvrez ces nouveaux emplois qui ont vu le jour avec l’arrivée et le développement de cette technologie.

Comment certains métiers sont nés avec la réalité virtuelle

Certains métiers sont directement nés de la réalité virtuelle. Pour ces derniers, il aura fallut passer par la case découverte et apprentissage pour poser les bases de ces nouvelles tâches, sensiblement différentes de postes existants auparavant.

Designer d’environnement immersif

La réalité virtuelle trompe le cerveau en lui faisant croire qu’il vit une expérience qui n’existe en réalité pas. Cet environnement immersif, qui plus est se déroule à 360 degrés, est donc un nouveau métier. Il faut être particulièrement créatif et avoir une excellente capacité de visualisation pour mettre au point de tels environnements.

Ingénieur en réalité virtuelle

Il n’existe pas, pour le moment, d’études spécifiques pour devenir ingénieur en réalité virtuelle. Une haute qualification en informatique est évidemment indispensable ainsi que des connaissances dans les interfaces homme/machine. L’ingénieur en réalité virtuelle est recherché pour trouver des solutions techniques au développement d’applications VR.

Nouveaux métiers : développeur multimédia en réalité virtuelle

Le développeur multimédia en réalité virtuelle va créer une expérience en assemblant des vidéos, des images, des sons et des textes dans un environnement à 360 degrés. Son travail passe aussi bien par la mise en œuvre technique que l’élaboration des scénarios et du codage. Un des nouveaux métiers créé par la réalité virtuelle qui ajoute un haut niveau de complexité par rapport à un développeur multimédia classique.

Autres métiers dont la réalité virtuelle a forcé l’adaptation

Certains métiers n’ont pas été créés réellement pour la réalité virtuelle mais la technologie a forcé certains professionnels à s’adapter. Là encore, une forme de découverte, d’apprentissage et d’adaptation aura été nécessaire.

Architectes et designers

Bien que les architectes et les designers travaillent depuis longtemps avec des outils en 3 dimensions, ces deux métiers doivent s’adapter aux exigences de la réalité virtuelle pour proposer des créations visibles de façon immersive.

Médecins, chirurgiens et thérapeutes

Pour ces métiers de la santé, la réalité virtuelle n’a pas véritablement bouleversé leurs pratiques. Il s’agit avant tout d’outils nouveaux qui enrichissent leur pratique. Certains thérapeutes se sont cependant spécialisés dans les traitements avec la réalité virtuelle.

Acteur ou actrice porno en réalité virtuelle

Aussi curieux que cela puisse paraitre, les acteurs de films pornos en réalité virtuelle doivent totalement s’adapter à cette nouvelle façon de filmer. En effet, les films X en VR proposent généralement un point de vue à la première personne. Les acteurs doivent ainsi simuler qu’ils font l’amour au spectateur. Les positions sont aussi différentes et il n’y a presque pas de coupures. Les acteurs et actrices qui font du porno en réalité virtuelle ne sont généralement pas issus des films X classiques. Il s’agit bien là d’un nouveaux métier.

Cet article Découvrez les nouveaux métiers que la réalité virtuelle a créé a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Et si la solution du contraste en réalité virtuelle était de… mentir au cerveau ?

Par Pierrick LABBE — 12 novembre 2019 à 18:56
Contraste VR tromper le cerveau

Une équipe de chercheurs de Cambridge, de Berkeley, de Rennes ou encore du MIT ont développé une nouvelle méthode permettant de booster le contraste visible à l’œil nu dans les casques de réalité virtuelle en trompant le cerveau.

Plutôt que d’améliorer la technologie et s’il fallait s’adapter aux défauts du corps humain et même en profiter ? C’est la perspective innovante utilisée par ces chercheurs.

Un contraste augmenté artificiellement

De quoi parle-t-on ici ? Le cerveau peut facilement être trompé. Les illusions d’optique et les trompe-l’oeil en sont un bon exemple. L’idée ici est d’exploiter la vision « stéréo » du corps humain en dépareillant des éléments qui sont vus par les différents yeux. Notre cerveau augmente alors le contraste pour améliorer le rendu. Avec les derniers casques, nous avons pu voir une bascule des écrans OLED vers les LED. Ceux-ci ont une plus grande densité de pixels et un coût plus faible. Cependant, le contraste souffre du changement, notamment dans les noirs profonds.

Le système imaginé par les chercheurs vise donc à contrebalancer ce problème. Nommé Dice pour « Dichoptic Contrast Enhancement », il aurait un coût nul ou presque du côté technique. Les méthodes déjà mises à profit, qui utilisent une approche technique, sont trop lentes et trop gourmandes d’un point de vue de la puissance de calcul pour un usage efficace en réalité virtuelle. Reste que leur méthode compte d’autres problèmes, ce déséquilibre visuel peut provoquer une importante gêne pour les utilisateurs. C’est donc sur cette faible marge, entre l’efficacité et le confort que les chercheurs veulent jouer.

Cet article Et si la solution du contraste en réalité virtuelle était de… mentir au cerveau ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Les VR Awards 2019 ont livré leur palmarès

Par Pierrick LABBE — 12 novembre 2019 à 18:09
VR Awards 2019

La cérémonie des VR Awards 2019 qui a eu lieu lundi soir à Londres a permis de découvrir les meilleures expériences en réalité virtuelle de l’année. L’occasion d’un grand panorama.

De Blood & Truth à Astro Bot ou encore A Fisherman’s Tale, les concurrents étaient nombreux pour le jeu de l’année. Dans les autres catégories, la compétition s’annonçait rude aussi. Découvrez le palmarès de l’édition 2019 des récompenses pour le domaine de la réalité virtuelle.

Qui sont les primés des VR Awards 2019 ?

Tout d’abord, le prix Accenture, qui récompense une personne ayant apporté une importante contribution à la réalité virtuelle. Le prix a été accordé à John Carmack, le directeur technique d’Oculus.

C’est l’un de ses « bébés » qui a reçu le titre du meilleur équipement de l’année décerné par les VR Awards 2019, puisqu’il s’agit, sans grande surprise, de l’Oculus Quest. La récompense concerne aussi bien la qualité que l’impact sur le marché. Parmi les finalistes, on trouvait XTAL 5K HMD, Vive Pro Eye ou encore Teslasuit.

Le jeu de l’année ? On peut se permettre un léger cocorico, puisqu’il s’agit de « A Fisherman’s Tale », produit par Innerspace VR et Arte France. Parmi les finalistes, on trouvait Astro Bot Rescue Mission, Hellblade : Senua’s Sacrifice VR Edition ou Falcon Age.

L’expérience en réalité virtuelle de l’année est l’épisode I de Vader Immortal, qui bat Eleven Eleven, Awake ou encore Where Thoughts Go.

Enfin, le film en réalité virtuelle de l’année est « Wolves in the Wall », dont le 3e et dernier épisode vient de sortir. Il s’impose face à Lucid, Cycles ou encore Crow : The Legend.

Cet article Les VR Awards 2019 ont livré leur palmarès a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Pokémon Go : comment capturer Miaouss Shiny pour l’événement Team Rocket

Par Bastien L — 12 novembre 2019 à 11:19
pokémon go miaouss shiny

Dans le cadre de l arrivée des leaders de la Team GO Rocket dans Pokémon Go, vous aurez peut-être la chance de capturer un Miaouss en version Shiny. Découvrez comment mettre la main sur la version chromatique de ce Pokémon bien connu de première génération…

Depuis la semaine dernière, les joueurs de Pokémon Go peuvent affronter les chefs de la Team GO Rocket. En plus de permettre de capturer de nouveaux Pokémon en version Obscure, il semblerait que cette apparition ait aussi une influence sur les Pokémon qui apparaissent dans la nature à l’état sauvage…

Jusqu’au 14 novembre 2019, vous pourrez rencontrer plus fréquemment les Pokémon emblématiques de la Team Rocket tels que Smogo, Abo ou Miaouss. Les Pokémon chers à la Team Go Rocket et à leur grand patron Giovanni apparaîtront quant à eux en boss de raids.

Pokémon Go : Miaouss Shiny peut être rencontré dans la nature ou en boss de raid

Pour couronner le tout, et pour la première fois depuis le lancement du jeu, vous avez aussi l’opportunité de combattre et de capturer un Miaouss Shiny en boss de raid ou dans la nature. De par son rôle phare de vilain dans la série animée, et par sa faculté unique à parler le langage humain, Miaouss est considéré comme un Pokémon spécial par de nombreux fans et les collectionneurs ne doivent surtout pas manquer cette opportunité de l’ajouter à leur Pokédex en version chromatique…

Rappelons que vous pouvez aussi capturer Miaouss en version Obscure en combattant les chefs de la Team GO Rocket : Cliff, Arlo et Sierra. Ces derniers peuvent être rencontrés et combattus en utilisant le nouvel objet Rocket Radar, lui-même pouvant être obtenus en combinant six composants mystérieux récupérés sur les sbires de la Team Rocket.

Par ailleurs, une nouvelle mission spéciale vous propose d’affronter le Big Boss de la Team GO Rocket : Giovanni. En triomphant de ce sinistre personnage, vous aurez l’opportunité de capturer un Pokémon légendaire en version Obscure…

Cet article Pokémon Go : comment capturer Miaouss Shiny pour l’événement Team Rocket a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Apple : un casque VR type Oculus Quest en 2022, pas de casque AR avant 2023

Par Bastien L — 12 novembre 2019 à 09:39
apple lunettes vr ar

Apple aurait révélé sa stratégie pour la réalité virtuelle et augmentée lors d’une conférence organisée en interne auprès de plus d’un millier d’employés. La Pomme aurait finalement décidé de lancer un casque VR en 2022, puis un casque de réalité augmentée en 2023…

Aux dernières nouvelles, Apple devait lancer ses lunettes de réalité augmentée dès 2020. C’est ce qu’affirmait notamment l’analyste Ming-Chi Kuo, réputé pour la fiabilité de ses prédictions. Malheureusement, un nouveau rapport du site The Information vient contredire cette prédiction.

Selon la source, Apple aurait dévoilé en détail sa stratégie concernant la réalité virtuelle et la réalité augmentée lors d’une présentation en interne devant près d’un millier d’employés. Or, la feuille de route présentée pendant l’événement n’a rien à voir avec ce qu’annonçaient les analystes.

Dans un premier temps, en 2022, Apple lancerait un casque de réalité mixte portant le nom de code N301. Cet appareil est décrit comme très similaire à l’Oculus Quest de Facebook, notamment constitué de tissu, avec toutefois un design plus élégant. La Pomme chercherait notamment en priorité à réduire le poids du casque pour qu’il soit confortable même sur de longues périodes.

Il s’agirait principalement d’un casque VR. Cependant, le mapping spatial permettrait d’incorporer des éléments du monde réel présents dans la pièce au sein de l’environnement virtuel. On peut donc parler d’un casque de réalité mixte, à mi-chemin entre VR et AR.

La définition serait quant à elle suffisante pour lire des textes écrits en petits caractères. En outre, Apple fabriquerait sa propre puce pour cet appareil et pourrait donc surpasser Facebook qui se procure les puces auprès de Qualcomm pour l’Oculus Quest. Toujours selon la source, la Pomme commencerait à contacter les développeurs à partir de 2021 pour les inviter à créer du contenu pour la plateforme.

Apple a dévoilé sa feuille de route VR / AR devant un millier d’employés

Alors, quid des lunettes de réalité augmentée tant attendues ? Toujours d’après The Information, ces lunettes AR porteraient le nom de code N421.

Il s’agirait d’un appareil particulièrement ambitieux, puisque ces lunettes AR très légères pourraient être portées toute la journée. L’une des sources du magazine, ayant vu le prototype de ses propres yeux, le décrit comme ressemblant à ” des lunettes de soleil haut de gamme avec un cadre épais abritant la batterie et les puces “.

Il semble certain que le N421 est le produit annoncé par les rumeurs depuis longtemps, et directement mentionné dans le code iOS 13. Cependant, Apple n’a manifestement pas pu s’en tenir à la date de 2020 et il sera donc nécessaire de patienter quelques années de plus pour mettre la main sur ce produit révolutionnaire. La date de lancement serait maintenant prévue pour 2023…

Toujours selon le rapport de The Information, Snapchat pourrait finalement être le premier à lancer des lunettes AR mobile grand public avant Apple et Facebook qui prépare également son appareil. En effet, la quatrième génération de lunettes Spectacles, portant le nom de code H, serait équipée d’un appareil permettant d’afficher des effets de réalité augmentée…

Cet article Apple : un casque VR type Oculus Quest en 2022, pas de casque AR avant 2023 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le dernier chapitre de « Wolves in the Wall » est disponible

Par Pierrick LABBE — 11 novembre 2019 à 19:39
Wolves in the Wall

L’incroyable expérience en réalité virtuelle « Wolves in the Wall » s’était déjà dévoilée, en partie, l’an dernier. La suite vient désormais de débarquer et elle se révèle incontournable.

Il existe des projets qui vous prennent à cœur pour leur capacité à nous faire percevoir de multiple émotions, à nous proposer une expérience réellement immersive. Cette série de films en réalité virtuelle est, sans aucun doute, à ranger dans cette catégorie. La réalité virtuelle, avec la possibilité de regarder à 360 degrés et en 3D offre des perspectives aux nulles autres paraitre.

Wolves in the Wall, une expérience maîtrisée

L’an dernier, les deux premiers épisodes de Wolves in the Wall avaient été lancés sur le casque Oculus Rift. Les utilisateurs, pour beaucoup fans, étaient aussi restés sur leur faim. En cause ? Un incroyable cliffangher à la fin du second. Fable Studio, les anciens développeurs de Story Studio (l’équipe d’Oculus), ont lancé le 3e et dernier épisode de leur saga. Difficile de ne pas reconnaître qu’ils s’approchent de la perfection.

Si on pouvait déjà craindre les « Wolves in the Wall » d’une façon métaphorique, après les premiers épisodes, ils prennent désormais vie d’une façon terrifiante et parfaite. Que vous l’acceptiez ou non, vous vous attacherez à Lucy, l’héroïne de l’histoire et ne serez sans doute pas capable de lui dire que vous ne la croyez pas. L’œuvre en réalité virtuelle est adaptée d’un livre pour enfants de Neil Gaiman et Dave McKean. Une nouvelle preuve qu’il n’y a pas d’âge pour profiter d’une très bonne expérience en réalité virtuelle.

Cet article Le dernier chapitre de « Wolves in the Wall » est disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Microsoft HoloLens 2 officiel – Tout savoir sur le nouveau casque AR

Par Bastien L — 10 novembre 2019 à 17:04
microsoft hololens 2 officiel tout savoir

Le Microsoft HoloLens 2 vient enfin d’être lancé officiellement ce 7 novembre 2019. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau casque de réalité augmentée : caractéristiques techniques, design, fonctionnalités, applications, prix…

En 2015, Microsoft se plaçait comme un précurseur de la réalité augmentée en lançant le HoloLens : un casque AR à 5.000 dollars conçu pour les professionnels. Cet appareil permet de visualiser des images virtuelles superposées au monde réel, par exemple à des fins de visualisation de produit ou d’assistance à distance. C’est ce que Microsoft appelle la ” réalité mixte “.

Entre temps, toutefois, de nouveaux acteurs ont fait leur entrée sur le marché. Depuis l’été 2018, Magic Leap propose par exemple son casque de réalité augmentée Magic Leap One pour un prix de 2.295 dollars. De même, le bruit court qu’Apple lancerait son propre casque AR en 2020.

Il était donc plus que temps pour Microsoft de lancer une nouvelle version du HoloLens. C’est chose faite. Le dimanche 24 février 2019, dans le cadre du MWC de Barcelone, Microsoft a dévoilé le HoloLens 2. Le 7 novembre dernier sortait officiellement la seconde génération de lunettes de réalité mixte de Microsoft. Proposé pour la somme de 3.500 dollars, ce nouveau dispositif offre une meilleure qualité d’image ainsi qu’un confort et une simplicité d’utilisation accrus. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet appareil.

Microsoft HoloLens 2 : un design modifié pour plus de confort

Selon le CEO de Microsoft, Satya Nadella, l’informatique est désormais ” intégré à notre monde, partout et de toutes les manières “. En guise d’exemples, il cite par exemple les frigos et les machines à café connectés, ou encore les instruments chirurgicaux intelligents.

C’est la raison pour laquelle Microsoft a modifié son approche de la technologie qu’il produit. Désormais, ” ce n’est plus l’appareil qui est au premier plan, mais l’humain “. Plusieurs améliorations ont donc été apportées au design afin de rendre l’expérience plus confortable.

Dans ce sens, le HoloLens 2 est équipé d’une visière pouvant être facilement levée ou abaissée. Ceci permet de revêtir l’appareil avec plus de simplicité, mais aussi de pouvoir l’utiliser avec des lunettes. Pour les personnes atteintes de problèmes de vue, il s’agit d’un véritable avantage par rapport au premier HoloLens ou à d’autres casques comme le Magic Leap One.

De même, le poids du casque a été légèrement réduit pour davantage de confort. Le premier HoloLens pesait 579 grammes, cette seconde version pèse 566 grammes.

Microsoft HoloLens 2 : caractéristiques techniques

Sous le capot du Microsoft HoloLens 2, on retrouve un CPU Qualcomm Snapdragon 850 Compute Platform. Ce processeur est combiné à une Holographic Processing Unit de seconde génération fabriquée par Microsoft, qui occupe le rôle du GPU.

L’écran quant à lui offre une définition de presque 2K par oeil avec un champ de vision de 52 degrés, pour un total de 47 pixels par degrés. En comparaison, le premier HoloLens se contentait d’une définition de 720 par oeil avec un champ de vision de 30 degrés. En façade, une caméra 8 MP est pensée pour les vidéoconférences et permet de filmer en définition 1080p à 30 FPS.

En termes de connectivité, le HoloLens 2 est pourvu d’un port USB Type-C. Il est compatible avec le WiFi 802.11a 2×2, mais pas avec les données cellulaires. On retrouve par ailleurs un microphone à 5 canaux, et un audio spatialisé grâce à deux haut-parleurs.

Microsoft HoloLens 2 : un champ de vision deux fois plus large

L’un des changements les plus importants apportés au HoloLens 2 concerne le champ de vision de l’écran. Pour rappel, le ” FoV ” détermine l’ampleur du champ de vision de l’utilisateur lorsqu’il met le casque sur sa tête.

Le premier HoloLens offrait un champ de vision de seulement 30 degrés, et il s’agissait de son principal point faible. Or, le nouveau HoloLens 2 offre un champ de vision de 52 degrés. Le nombre d’éléments virtuels pouvant être affichés à l’écran simultanément est donc considérablement accru.

Microsoft HoloLens 2 : le tracking des yeux et des mains le plus avancé du marché

Grâce à des capteurs intégrés au casque au niveau du nez et pointés vers les yeux, le HoloLens 2 est désormais capable de suivre les yeux de l’utilisateur. Ceci permet par exemple de déverrouiller l’appareil grâce à Windows Hello, ou encore de sauvegarder les paramètres d’utilisation individuels en cas d’utilisation partagée. Les développeurs tiers pourront également utiliser le Eye Tracking pour les applications qu’ils créent.

En parallèle, le tracking des mains a été fortement amélioré par rapport au premier HoloLens. Sachant que ce nouveau casque ne fonctionne toujours pas avec des contrôleurs, les utilisateurs devront se servir de leurs mains et de leur voix (via l’assistant Cortana) pour interagir. Alors que le premier HoloLens pouvait reconnaître des gestes basiques de clic et de pression, cette seconde mouture peut reconnaître 21 points d’articulation par main et permet des mouvements de mains plus réalistes. Le système de hand tracking du HoloLens 2 est donc le plus avancé du marché à l’heure actuelle.

Microsoft HoloLens 2 : batterie et autonomie

Avec le HoloLens 2, plus question de recharger son casque après chaque utilisation. Microsoft a tout mis en oeuvre pour proposer une autonomie supérieure à celle proposée par la première génération.

Comme le Magic Leap One, ce nouvel appareil pourra donc être utilisé 3 heures d’affilée entre chaque recharge. C’est un vrai progrès, même s’il n’est pas encore possible de garder le casque sur le nez toute la journée sans interruption.

Microsoft HoloLens 2 : nouvelle vague d’applications par Microsoft et ses partenaires

Parallèlement à son casque, Microsoft a aussi annoncé une nouvelle fournée d’applications pour le HoloLens conçues pour les entreprises. Par exemple, l’application Dynamic 365 Guides permettra aux entreprises de rassembler des instructions didactiques dans la réalité mixte.

L’application Dynamic 365 Layout, quant à elle, permet de créer une carte persistante du bâtiment dans lequel se trouve l’utilisateur et de sauvegarder cette carte. Ainsi, l’utilisateur pourra par exemple placer un hologramme sur une table dans une pièce, et cet hologramme sera toujours en place s’il revient ultérieurement et même avec un autre HoloLens connecté au même compte.

Parmi les applications développées par des tiers et mises en avant par Microsoft, on peut citer le logiciel de vidéo-conférence et de collaboration développé par Spatial. Cette application permet d’avoir l’impression de communiquer avec les interlocuteurs comme s’ils étaient dans la même pièce.

Airbus développe une appli HoloLens 2 pour l’armée américaine

La division Défense d’Airbus a créé une application militaire intitulée ” Holographic Tactical Sandbox ” pour le Microsoft HoloLens 2. Cette application permet d’afficher la carte du terrain et les mouvements des troupes en temps réel en 3D. L’objectif ? Permettre aux officiers de disposer d’une vision détaillée du champ de bataille.

Comme on le découvre dans la vidéo de présentation, les militaires sont en mesure de modifier la carte, de l’agrandir ou encore de la faire pivoter via de simples gestes. En outre, la carte peut être consultée en temps réel par plusieurs officiers séparés par la distance. Il seront alors représentés par des avatars holographiques…

Microsoft HoloLens 2 : un système ouvert

Avec le HoloLens 2, Microsoft a fait le choix de proposer un système ouvert. Comprenez par là que n’importe qui pourrait créer une boutique d’applications pour ce nouveau casque.

De même, c’est ce qui a permis au développeur de Fortnite, Epic Games, de créer des outils de programmation pour le HoloLens. De son côté, Mozilla propose son navigateur web en réalité mixte Firefox Reality.

En ouvrant son écosystème aux tiers, l’intention de Microsoft est évidente. La firme espère que de nombreux développeurs vont créer des applications pour le casque, augmentant ainsi son intérêt aux yeux de nouveaux utilisateurs potentiels.

Le grand public devra attendre le HoloLens 3

Face au prix élevé des casques AR de première génération, beaucoup espéraient que le HoloLens 2 amorce la démocratisation de la réalité augmentée grâce à un prix plus abordable. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Selon Microsoft, le HoloLens n’est toujours pas prêt pour un usage domestique par monsieur tout le monde. Cette nouvelle mouture reste destinée aux professionnels tels que les designers industriels ou les ouvriers du secteur de la fabrication, ainsi qu’au secteur militaire puisque Microsoft a signé un partenariat avec l’armée américaine. Dans tous les secteurs où les travailleurs ont besoin de recevoir des informations en gardant les mains libres, le HoloLens 2 peut s’avérer utile.

En revanche, pour le grand public, il faudra sans doute attendre le HoloLens 3. Selon Microsoft, celui-ci pourrait être disponible d’ici un à deux ans seulement et offrira encore plus confort et de simplicité d’usage.

Microsoft HoloLens 2 : prix et date de sortie

Le Microsoft HoloLens 2 est proposé pour la somme de 3.500 dollars : un prix inférieur au premier HoloLens à raison de 1.500 dollars, mais toujours plus cher que le Magic Leap One (2300 dollars) et beaucoup trop cher pour la plupart des particuliers.

Le casque est officiellement en vente depuis le 7 novembre 2019 et vous pouvez vous le procurez sur le site de Microsoft.

HoloLens 2 : comment l’intelligence artificielle avancée a été utilisée

La première fois que les personnes revêtent le nouvel HoloLens 2 sur la tête, l’appareil fait automatiquement leur connaissance: il mesure tout, de la forme précise de leurs mains à la distance exacte entre leurs yeux. Jamie Shotton, partenaire scientifique qui dirige l’équipe scientifique HoloLens à Cambridge au Royaume-Uni, a déclaré que la recherche et le développement en intelligence artificielle qui permettaient ces capacités « étaient étonnamment compliqués », mais essentiels pour rendre l’expérience de l’utilisation du dispositif « instinctuelle ».

« Nous voulons que vous sachiez utiliser HoloLens sans avoir à apprendre à l’utiliser », a-t-il déclaré. « Nous savons comment interagir avec les choses dans le monde réel et physique : nous relevons les choses, nous appuyons sur des boutons, nous montrons des choses. Nous visons, dans la mesure du possible, à traduire cela directement en réalité mixte ». Microsoft a annoncé le 7 novembre dernier que HoloLens 2 était désormais disponible pour les clients. Le casque d’informatique holographique bourré de capteurs utilise l’intelligence artificielle pour déplacer l’espace et le temps, créant ainsi une réalité mixte de personnes, d’endroits et de choses afin de faciliter l’une de nos pulsions humaines les plus fondamentales : l’échange de connaissances.

Alex Kipman, associé technique à Microsoft, a déclaré que le casque définissait le filigrane le plus élevé des périphériques intelligents : des technologies compatibles avec l’intelligence artificielle, capables de collecter et de traiter des données même sans connexion Internet fiable, et de partager tout ou partie de ces données avec le Cloud intelligent lorsqu’il est lié. Récemment, Kipman a dessiné un schéma de cette toile informatique omniprésente sur un tableau blanc numérique de son bureau. HoloLens, a-t-il déclaré, « est le premier appareil natif à avoir été inventé à partir de zéro avec cette vision du monde à l’esprit ».

Le mariage de l’intelligence artificielle dans HoloLens 2 avec les fonctionnalités d’intelligence artificielle d’Azure, la plate-forme d’informatique en Cloud de Microsoft, permet aux travailleurs directs et indirects d’acquérir des compétences qui font avancer leur carrière, et il est possible pour les personnes aux extrémités opposées de la Terre qui parlent différentes langues de collaborer avec un sens partagé de la présence physique. « Vous pouvez faire des choses vraiment intéressantes avec HoloLens et du Cloud », a déclaré Julia White, vice-présidente du marketing d’Azure chez Microsoft. « Mais quand vous voyez ces deux choses se confondre, cela change le jeu en termes de ce que les gens peuvent réellement faire ».

Fournir une réalité mixte avec l’intelligence artificielle

Pour permettre des interactions instinctives avec HoloLens 2, Shotton et ses collègues ont développé, formé et déployé des modèles d’intelligence artificielle sur un appareil permettant de suivre les mouvements de la main et le regard de manière à ce que, par exemple, ils puissent percevoir un hologramme flottant devant eux et tendre la main pour le redimensionner ou le repositionner. Pour construire le système de suivi des mains, l’équipe a construit une plate-forme avec un dôme de caméras orientées vers l’intérieur, qui servait à enregistrer les mains de nombreuses personnes. Ensuite, l’équipe a utilisé le traitement en Cloud hors ligne pour créer un modèle 3D capable de représenter toutes les formes et tous les mouvements de la main.

À partir de ce modèle 3D, l’équipe a pu utiliser des graphiques informatiques pour restituer des images de mains réalistes et synthétiques, ainsi que des étiquettes synthétiques pour rendre le modèle robuste dans une variété de formes, de poses et de mouvements des mains. « Vous pouvez générer efficacement des quantités illimitées de données d’entraînement », a déclaré Shotton. L’équipe a utilisé ces données pour former un réseau de neurones profonds compacts, un type d’algorithme d’intelligence artificielle, qui s’adapte au processeur embarqué de HoloLens et fonctionne efficacement sur chaque image provenant du capteur de profondeur de l’appareil.

Lorsqu’un nouveau client utilise un HoloLens 2, le système utilise ce réseau de neurones pour aider à adapter un modèle 3D personnalisé à ses mains, permettant ainsi un suivi précis permettant une interaction instinctive avec les hologrammes. L’équipe de Shotton a adopté une approche similaire pour élaborer et former le modèle de suivi du regard, en portant une attention particulière à ce que l’on appelle la distance interpupillaire, ou la distance entre les centres des yeux des yeux, qui varie selon les personnes et affecte la perception qu’une personne a de près ou de loin des objets.

Le résultat est un modèle de suivi du regard qui permet à HoloLens 2 d’afficher avec précision des hologrammes devant les clients afin de permettre une interaction et une manipulation avec leurs mains et leurs yeux. « Sans suivi du regard, aligner les hologrammes sur le monde réel, en particulier la main physique de la personne, serait tout simplement impossible au niveau de précision requis pour permettre une interaction instinctive », a déclaré Shotton.

Cet article Microsoft HoloLens 2 officiel – Tout savoir sur le nouveau casque AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Star Trek Discovery : Away Mission, à tester avec Sandbox VR

Par Pierrick LABBE — 10 novembre 2019 à 14:57
Star Trek Discovery : Away Mission

La célèbre franchise continue à se décliner en réalité virtuelle en proposant aux utilisateurs de se retrouver au cœur d’une mission dangereuse sur une autre planète avec le jeu Star Trek Discovery : Away Mission.

Bonne nouvelle pour ceux qui ont une salle d’arcade Sandbox VR à proximité de chez eux. Ils pourront se retrouver dans la peau des aventuriers de l’espace. A découvrir très vite.

 

 

Star Trek Discovery : Away Mission vous dématérialise

C’est avec une téléportation bien connue des fans de Star Trek (Scotty téléporte-moi) que ceux qui testeront cette nouvelle expérience de Sandbox VR feront leurs premiers pas dans l’espace. Enfin, plutôt depuis votre vaisseau jusqu’à une planète alien ! Une accroche déjà séduisante mais qui ne constitue qu’un aperçu des références à la saga que l’on pourra trouver dans Star Trek Discovery : Away Mission. Ainsi, vous aurez le droit à des attaques de Klingons, de l’exploration, de l’enquête avec un tricorder, de superbes images du vaisseau Discovery en pleine bataille spatiale, manier un phaser pour vous défendre et pour ne rien gâcher c’est la voix de Tilly, qui vous guidera dans cette aventure.

Afin de vous permettre d’en profiter plus longtemps, Sandbox VR propose aux utilisateurs une vidéo de leur expérience qui leur est remise directement à la sortie. Si ce n’est pas la seule expérience proposée par l’entreprise, c’est une de celles qui devrait toucher le plus large public grâce au recours à une franchise connue internationalement. Après Star Trek : Bridge Crew, les amateurs de Star Trek devraient encore trouver leur bonheur avec Star Trek Discovery : Away Mission.

Cet article Star Trek Discovery : Away Mission, à tester avec Sandbox VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

VR Bangers se lance dans le porno en réalité augmentée avec AR Conk

Par Pierrick LABBE — 8 novembre 2019 à 22:49
Porno en réalité augmentée AR Conk VR Bangers

Quasiment inconnu, le porno en réalité augmentée offre pourtant un joli potentiel. Découvrez ce que propose cette première application de VR Bangers et réalisée par AR Conk.

Autrefois limité essentiellement aux magazines, l’industrie de la pornographie a trouvé un véritable essor en film grâce à l’arrivée des magnétoscopes puis en diversité avec l’arrivée de l’internet. Plus proche de nous, l’industrie du divertissement pour adultes a été complètement révolutionnée par la VR. Le porno en réalité virtuelle permet effectivement de vivre, à la première personne, des scènes dans lesquelles votre cerveau est totalement immergé. L’industrie des films X se lance désormais dans le porno en réalité augmentée et les avantages de ce dernier sont certains.

Porno en réalité augmentée : ce que la technologie offre

Le porno en réalité augmentée offre différents avantages que les autres technologies sont incapables de proposer. Tout d’abord, la scène se déroule dans un environnement familier puisqu’il s’agit de votre propre environnement. Vous pouvez ainsi placer la fille de vos rêves dans votre sofa, sur votre tapis ou dans votre lit. La pornographie en AR permet aussi de visualiser le personnage de votre choix en 3 dimensions dans votre environnement.

A la différence des films pornos en réalité virtuelle qui vous immergent totalement et vous coupent du reste du monde, le porno en réalité augmentée vous laisse dans votre environnement. Ainsi, personne ne peut vous surprendre dans une situation très embarrassante alors que vous avez un casque VR sur la tête et des écouteurs dans les oreilles. Essayer cette technologie c’est comme avoir un club de strip-tease à domicile sans avoir d’autres hommes à proximité.

L’application porno AR de VR Bangers

L’application de porno en réalité virtuelle proposée par VR Bangers est à télécharger ici. Elle n’est disponible, pour le moment que sur Android. Il faudra patienter encore un moment avant d’avoir une version iOS. L’installation est simple et l’application ne pèse que 120 Mo. Vous pouvez l’utiliser directement depuis votre smartphone ou, mieux encore, si vous disposez d’un dispositif de réalité augmentée comme, par exemple, Arizon ou Holokit. Certains Cardboards sont aussi compatibles.

Une fois lancée, vous pouvez vous placer dans un endroit agréable de votre maison. Une fois la reconnaissance de l’environnement réalisé, vous pourrez placer la jolie demoiselle où vous souhaitez. Sur votre tapis, votre sofa, une chaise, un lit, etc. Votre expérience de porno en réalité augmentée va alors débuter et la charmante demoiselle, nue comme un ver, réalisera différentes actions. Son hologramme se placera dans votre environnement comme si elle était présente dans votre salon ou votre chambre.

💾

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Le patron de PlayStation rassure sur leurs ambitions dans la réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE — 9 novembre 2019 à 14:46
PlayStation VR patron

Après l’annonce de la sortie de la PS5 l’an prochain, beaucoup se sont interrogés sur l’avenir du PlayStation VR et de la réalité virtuelle chez Sony. Jim Ryan se charge de rassurer les plus inquiets.

C’est ce que l’on peut qualifier de baptême du feu pour Jim Ryan, qui est devenu le CEO de la division console de jeux de l’entreprise au mois de février dernier. Alors que Sony fait face à une petite révolution interne et que beaucoup de nouveaux visages se retrouvent aux manettes, quelles conséquences pour la réalité virtuelle ?

Sony reste engagé sur la réalité virtuelle sur PlayStation

Dans cette interview à Gameindustry.biz, les nouveau patron de PlayStation est notamment revenu sur le turnover que connaît l’entreprise, destiné à la rendre plus efficace, en simplifiant notamment la prise de décision. Après s’être longuement épanché sur le futur de la PS5 et ses fonctionnalités, il finit enfin par toucher quelques mots sur la réalité virtuelle. L’occasion de confirmer que Sony est bien engagé sur la réalité virtuelle et que les choses ne devraient pas changer. De nouvelles annonces et offres devraient apparaître autour de Black Friday ou bien de la période de Noël.

En revanche, pas encore de réponse concernant un éventuel PlayStation VR version 2. Si Sony a déjà déposé de nombreux brevets et accordé beaucoup d’interviews, et que l’on peut penser qu’un nouveau casque est bien au programme, on peut douter qu’il arrive en même temps, pour de simples questions pratiques. Affaire à suivre dans les prochains mois sans aucun doute.

Cet article Le patron de PlayStation rassure sur leurs ambitions dans la réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

FlyCatcher : un jeu VR créé par des chercheurs pour étudier la prédation

Par Bastien L — 8 novembre 2019 à 15:47
flycatcher vr

FlyCatcher est un jeu en réalité virtuelle créé par des chercheurs britanniques. En jouant le rôle d’un prédateur cherchant à attraper des mouches, le joueur va permettre aux scientifiques de mieux étudier les mouvements des proies tentant de fuir leurs prédateurs…

Nous avons beau observer la nature depuis des milliers d’années, son fonctionnement conserve encore de nombreux mystères. Or, la réalité virtuelle pourrait permettre de percer certains de ses secrets les mieux gardés

Les chercheurs de l’Université de Lincoln, au Royaume-Uni, viennent de créer un jeu VR intitulé FlyCatcher. L’objectif du projet n’est pas de pouvoir s’amuser dans la réalité virtuelle entre deux expériences scientifiques, mais de mieux comprendre les déplacements de prédateurs et de leurs proies.

FlyCatcher : gobez des mouches dans la VR pour faire avancer la science

Dans ce jeu, le joueur peut incarner une grenouille, un caméléon ou une salamandre et tenter d’attraper un maximum de mouches en utilisant sa langue extensible. Les données collectées par les chercheurs à partir du jeu permettront d’étudier la façon dont les essaims de mouches se déplacent lorsqu’ils fuient un prédateur.

Plus précisément, les scientifiques comptent vérifier si certaines stratégies de déplacement peuvent augmenter les chances de s’échapper pour ces pauvres insectes. Les fruits de cette étude pourront notamment permettre de mieux comprendre les systèmes biologiques naturels, mais aussi être exploités dans le domaine de la recherche en intelligence artificielle ou en robotique.

Selon le directeur du projet, Graham Richardson, en téléchargeant ce jeu, « les participants aideront les chercheurs à mieux comprendre la dynamique prédateur / proie en biologie, et plus spécifiquement les processus impliqués dans les affrontements physiques entre proie et prédateur ». Le jeu FlyCatcher est disponible dès à présent et gratuitement sur Steam pour les différents casques VR pour PC à cette adresse.

Ce n’est pas la première fois que la réalité virtuelle est utilisée à des fins de recherche scientifique. Par exemple, Microsoft a déjà utilisé la VR pour simuler des catastrophes naturelles à l’échelle d’un bâtiment, tandis que cette expérience vous permet de visualiser le changement climatique dans la réalité virtuelle…

Cet article FlyCatcher : un jeu VR créé par des chercheurs pour étudier la prédation a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

La Reine des Neiges 2 : Disney installe un film VR sur le Hollywood Boulevard

Par Bastien L — 8 novembre 2019 à 13:42
disney myth frozen tale

Afin d’accompagner la sortie du film d’animation ” La Reine des Neiges 2 “, Disney a produit un court-métrage en réalité virtuelle basé sur l’univers de la licence et intitulé ” Myth : A Frozen Tale “. Avec cet ambitieux projet, le géant américain du divertissement confirme son enthousiasme à l’égard de la VR…

Depuis maintenant plusieurs années, Disney s’intéresse de près à la réalité virtuelle. Le géant américain a collaboré avec The VOID autour d’expériences tirées des sagas Star Wars et Avengers ou encore du film Les Mondes de Ralph. De plus, la firme a déjà produit deux courts-métrages en réalité virtuelle : Cycles en 2018, et A Kite’s Tale en 2019.

À présent, Disney s’apprête à franchir un cap avec un nouveau court-métrage intitulé Myth : A Frozen Tale. Il s’agit d’un court-métrage en réalité virtuelle visant à accompagner la sortie du film La Reine des Neiges 2 diffusé hier soir en avant-première au Dolby Theatre du Hollywood Boulevard.

Avec cette production, Disney passe à l’étape supérieure en ce qui concerne la VR. Tout d’abord, comme le souligne le réalisateur Jeff Gipson, il s’agit du tout premier film en réalité virtuelle présenté sur le Hollywood Boulevard. Un symbole fort pour le cinéma VR dans son ensemble.

La Reine des Neiges 2 : le court-métrage VR le plus ambitieux de Disney jusqu’à présent

Deuxièmement, cette expérience exploite les technologies immersives les plus récentes pour proposer une aventure inoubliable. Les spectateurs pourront ainsi s’asseoir dans un siège Positron Voyager Chair : un pod capable d’effectuer des rotations à 360 degrés et de secouer à la verticale et vers l’arrière à 35 degrés.

Dernier point fort : il s’agit du premier court-métrage VR de Disney à exploiter des personnages et des décors basés sur l’une de ses licences les plus populaires. À travers cette expérience, les spectateurs sont plongés dans une histoire racontée par une mère à son enfant. On y retrouve le style artistique, la forêt enchantée et les créatures élémentaires présentées dans La Reine des Neiges 2. La bande originale a toutefois été composée spécialement pour l’occasion.

Compte tenu de la popularité de la franchise ” La Reine des Neiges “, Disney va pouvoir attirer un public très large et très différent de celui séduit par les précédentes expériences développées avec The Void autour de Star Wars et Marvel Avengers. On peut en déduire que l’entreprise américaine est désormais pleinement confiante à l’égard de la réalité virtuelle et de son potentiel pour le cinéma grand public. Après cette avant-première, la firme devrait annoncer davantage de lieux et de dates de diffusion pour ” Myth : A Frozen Tale

Cet article La Reine des Neiges 2 : Disney installe un film VR sur le Hollywood Boulevard a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Une expérience en réalité virtuelle pour entrer dans un livre…

Par Pierrick LABBE — 8 novembre 2019 à 08:00
livre réalité virtuelle

A l’occasion d’un festival suisse de littérature, les participants ont pu tester une expérience en réalité virtuelle qui les faisait plonger dans un livre. On vous explique de quoi il retourne exactement.

Après la lecture sur mobile, tablette ou Kindle, on pensait sans doute avoir fait le tour de l’innovation pour la lecture. Cependant, la plongée dans un univers littéraire à 360° s’avère bluffante.

Un livre qui se décline aussi en réalité virtuelle

C’est à l’occasion du festival Züri Liest en Suisse que cette petite innovation a été présentée. De quoi parle-t-on concrètement ? D’une immersion dans Los, un livre écrit par Klaus Merz, un auteur plutôt connu de l’autre côté du lac Léman.Les créateurs ont donc mis au point une expérience en réalité virtuelle avec des caméras à 360°. L’objectif est tout simplement de vous plonger dans l’atmosphère du roman. On parle là de lieux, de sensations visuelles, d’ambiances qui viennent complimenter le texte, sans pour autant lui faire concurrence.

En jouant avec le son et les images, les créateurs du projet Los 360° VR cherchent à transporter le lecteur et sans doute faire entrer la littérature dans une autre dimension. Sandro Zollinger, l’un des créateurs de cette expérience, y voit un avantage évident. Le lecteur se retrouve immergé dans l’univers, sans perturbations possibles de l’extérieur. Il définit aussi cela comme une expérience personnelle, intime, qui pourrait se rapprocher à ce niveau là de la lecture classique. Difficile toutefois d’imaginer une adaptation à grande échelle pour l’instant. Notez toutefois que des expériences avaient été menées avec un livre de bande-dessinée en réalité virtuelle.

Cet article Une expérience en réalité virtuelle pour entrer dans un livre… a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Angry Birds va bientôt avoir son level builder de type Super Mario Maker

Par Pierrick LABBE — 8 novembre 2019 à 07:00
Lvel builder pour Angry Birds VR : Isle of Pigs

Il y a quelques mois, on a enfin eu le droit à la sortie d’Angry Birds VR : Isle of Pigs. Une expérience qui se base sur la célèbre franchise et disponible sur toutes les principales plateformes. Cependant, le bonheur n’est pas encore fini pour les fans.

Il faut le reconnaître, amener le jeu désormais iconique sur mobile en réalité virtuelle a tout du très gros succès. Cependant, les fans attendaient ce qui est désormais indispensable : un level builder. Or, celui-ci ne serait plus très loin.

Un level builder pour Angry Birds VR : Isle of Pigs lancé avant la fin d’année

Concrètement, selon Resolution Games, la possibilité de construire vos propres niveaux pour Angry Birds VR : Isle of Pigs devrait arriver très bientôt. L’objectif annoncé est celui des fêtes de fin d’année. L’idéal pour s’amuser en famille à l’occasion de Noël. Si on en croit le trailer qui a été mis en ligne, vous aurez le droit à des pièces plutôt basiques, mais aussi tous les personnages essentiels à renverser ou à utiliser pour les faire tomber avec votre célèbre lance-pierres.

Mauvaise nouvelle cependant, il sera uniquement disponible en usage local dans un premier temps, mais l’usage online devrait être dévoilé dans le courant de l’année 2020. De quoi donner une dimension compétitive à la création des niveaux. De quoi redonner un coup de fouet aussi aux ventes du jeu sans aucun doute. A découvrir dans les prochaines semaines sur Steam, Viveport, Oculus Store ou Playstation Store. Ce level builder pourrait redonner un second souffle à Angry Birds VR : Isle of Pigs.

Cet article Angry Birds va bientôt avoir son level builder de type Super Mario Maker a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

HTC vend des Vive d’occasion… pour le prix d’un Oculus Rift S neuf

Par Bastien L — 7 novembre 2019 à 20:28
htc vive 2016 occasion

HTC vend désormais des casques VR Vive de 2016 d’occasion pour un prix de 399 dollars. Pour le même prix, vous pouvez aussi commander un Oculus Rift S neuf…

Lors du lancement du casque VR pour PC HTC Vive Cosmos en octobre 2019, HTC a annoncé que le Vive originel de 2016 serait ” retiré du marché “. Le Cosmos se place donc en successeur direct de cet appareil qui a posé les bases de la réalité virtuelle grand public.

Cependant, HTC propose à présent des casques VR Vive d’occasion sur sa boutique officielle américaine. L’appareil est proposé pour 399 dollars, avec un fonctionnement garanti par le constructeur.

Ce prix représente une réduction massive par rapport au tarif de 799 dollars auquel était initialement propos le Vive à sa sortie. Par la suite, le prix avait été revu à la baisse à 599 dollars en 2017 puis à 499 dollars en 2018.

Le HTC Vive de 2016 n’a pas dit son dernier mot

Néanmoins, il semble important de rappeler que vous pouvez vous procurer, pour le même prix de 399 dollars, un Oculus Rift S flambant neuf. Cet appareil vous offrira une meilleure définition, un effet de grille réduit, et des contrôleurs Oculus Touch nettement plus ergonomiques que les Vive Wands de 2016.

De plus, l’Oculus Rift S propose un système de tracking sans fil tandis que le HTC Vive requiert de disposer des capteurs autour de soi. Et, bien entendu, opter pour un casque neuf permet aussi d’éviter de porter un casque dans lequel le précédent propriétaire a copieusement transpiré pendant des heures passées sur Beat Saber ou Raw Data…

Si malgré tout vous préférez opter pour un HTC Vive d’occasion que pour un Rift S neuf, vous pouvez passer commande dès maintenant sur la boutique américaine de HTC Vive. Le casque est proposé avec une garantie d’un an.

Cet article HTC vend des Vive d’occasion… pour le prix d’un Oculus Rift S neuf a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Pokémon Go Buddy Adventure : un nouveau mode multijoueur coopératif

Par Bastien L — 7 novembre 2019 à 19:10
pokémon go buddy adventure

Un nouveau mode multijoueur coopératif intitulé ” Buddy Adventure ” va bientôt être ajouté à Pokémon Go. Ce mode permettra aux joueurs de prendre soin de leurs monstres de poche virtuels ensemble…

Niantic avait déjà annoncé que les combats PvP en ligne seraient ajoutés à Pokémon Go dans le courant de l’année 2020. A présent, le développeur annonce qu’un mode multijoueur coopératif sera également ajouté. Parfait pour ceux qui préfèrent faire équipe que de se battre entre eux !

Ce nouveau mode, portant le nom de code ” Buddy Adventure “, proposera aux joueurs de prendre soin des Pokémon ensemble. Il sera possible d’interagir avec vos Pokémon par le biais de la caméra en réalité augmentée, mais aussi de voir les autres joueurs interagir avec leurs propres monstres de poche. C’est donc la première fois que la réalité augmentée multijoueurs est exploitée par l’application, même si Niantic avait présenté sa technologie Tonehenge en juin dernier…

Pokémon Go : prenez soin de vos Pokémon entre amis avec le mode Buddy Adventure

En revanche, on ignore pour l’instant s’il sera possible d’interagir avec les Pokémon d’autres joueurs. Quoi qu’il en soit, cette nouvelle fonctionnalité devrait permettre de continuer à développer l’aspect communautaire qui fait toute la richesse de Pokémon Go.

Ce nouveau mode supportera le crossplay, et les joueurs iOS pourront donc rejoindre les joueurs Android. On ignore à quelle date le mode Buddy Adventure sera déployé dans Pokémon Go, mais il semblerait que Niantic prévoit de le lancer avant les combats PvP en ligne.

En parallèle, Niantic vient également de dévoiler plusieurs nouveaux programmes et initiatives s’inscrivant dans une vision à long terme pour la réalité augmentée mobile. Un fonds Niantic Creator va notamment permettre d’aider les développeurs indépendants à créer leurs propres jeux en réalité augmentée basés sur la même technologie que Pokémon Go…

Cet article Pokémon Go Buddy Adventure : un nouveau mode multijoueur coopératif a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

3 jeux en réalité augmentée créés sur la plateforme de Niantic

Par Pierrick LABBE — 7 novembre 2019 à 19:06
Jeux en réalité augmentée Niantic

Avec Pokémon Go, Niantic a initié quelque chose d’inédit dans le monde du gaming mobile. Désormais, d’autres développeurs de jeux en réalité augmentée se lancent sur ses traces, avec sa bénédiction et son soutien.

Le développeur du jeu phénomène (et ultra rentable) a en effet décidé d’ouvrir sa plateforme utilisée pour construire le jeu à d’autres expériences. Suite à un concours, différents développeurs ont été aidés dans leur création.

10 studios indépendants de jeux en réalité augmentée aidés par Niantic

Le studio a récemment animé un événement organisé « Niantic Beyond Reality Content ». L’occasion d’inviter 10 studios indépendants de jeux en réalité augmentée à créer des expériences en utilisant la plateforme qui a servi à Pokémon Go et Harry Potter : Wizards Unite. 300.000 dollars à la clé pour les meilleurs projets. Le premier dans la liste est Run to My Heart, de JC Soft. Leur expérience, une application qui mélange le fitness et le divertissement. Les joueurs doivent courir pour sauver leurs amis qui ont été transformés de pommes de terre. Vous devrez aussi apprendre à rythmer votre course pour progresser et battre… des hamsters mutants géants.

D’autres ont proposé des expériences tout aussi innovantes. Ainsi, on peut penser à CryptOS, qui vous transforme en hacker de la réalité augmentée, en s’attaquant aux problèmes de cybersécurité actuels. Wild Sanctuary vous aide à vous plonger dans les merveilles de la nature tout en sauvant les espèces en danger… Niantic veut désormais lancer un programme pour les créateurs afin d’aider au développement de la communauté du réalité augmentée. Les participants souhaitant créer des jeux en réalité augmentée auront le droit à un vrai soutien technologique de Niantic.

Cet article 3 jeux en réalité augmentée créés sur la plateforme de Niantic a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

☐ ☆ ✇ Réalité-Virtuelle.com

Microsoft annonce que le HoloLens 2 est désormais disponible

Par Pierrick LABBE — 7 novembre 2019 à 15:38
HoloLens 2 prix date sortie vente

La seconde version des lunettes de réalité mixte de Microsoft, les HoloLens 2, sont désormais en vente. Avec un prix de 3.500 dollars le dispositif se tourne résolument vers les professionnels.

Microsoft a été l’un des pionniers de la réalité mixte en proposant, dès mars 2016, ses lunettes HoloLens. Ce dispositif, révolutionnaire pour l’époque, était promis à un grand avenir. Sans véritable concurrent à l’époque Microsoft était le seul à proposer des lunettes de réalité mixte de cette qualité. Désormais avec les Meta 2 et surtout les Magic Leap One, Microsoft se retrouve face à une certaine concurrence. C’est sans oublier aussi la probable sortie prochaine des lunettes de réalité mixte signées Apple. Le géant américain vient donc de lancer officiellement sa seconde version de son dispositif pour se positionner auprès d’un public d’entreprises.

Les lunettes HoloLens 2 désormais en vente

Les lunettes HoloLens 2 avaient été officiellement présentées lors du Mobile World Congress plus tôt dans l’année. Le dispositif de réalité mixte diffère de son prédécesseur sur différents points. Le design tout d’abord qui est plus élégant, plus confortable mais est aussi plus facile d’utilisation. Le champ de vision a été amélioré, une reconnaissance des gestes et une technologie de l’Eye-Tracking ont aussi été ajoutées. D’autres améliorations mineures ont aussi été apportées.

Concrètement, le HoloLens 2 est un appareil entièrement autonome qui n’utilise pas de câbles. Il dispose d’une paire de lentilles qui projettent, sur la visière, des images virtuelles dans le monde réel. L’appareil permet d’interagir avec ces hologrammes et prend en compte l’environnement de l’utilisateur. Il faut compter la somme de 3.500 dollars pour se procurer les lunettes de réalité mixte soit 1.000 dollars de plus que le kit Magic Leap One Creator. Un tel prix oriente évidemment le dispositif vers les professionnels. Vous pouvez vous procurer les lunettes directement sur le site de Microsoft ici.

Cet article Microsoft annonce que le HoloLens 2 est désormais disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌