Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

MAJ – Coronavirus : face à la fuite des entreprises, la GDC 2020 finalement reportée

Par : Shadows

Mise à jour du 29 février : quelques heures seulement après la publication de notre article (lisible plus bas), l’équipe organisatrice, face à la multiplication des désistements, annonce finalement que la Game Developers Conference, évènement majeur du secteur du jeu vidéo, est reportée à une date non précisée.

La GDC se dit “contrariée et déçue” de ne pouvoir maintenir le salon comme prévu, soulignant le temps et les ressources investis depuis un an dans la préparation de cette édition. Une FAQ a commencé à être mise en place, et évoque entre autres les conditions de remboursement des pass.

publication initiale le 28 février 2020 :

Alors que certains évènements sont purement et simplement annulés en raison du Covid-19/coronavirus, d’autres tentent de se maintenir. C’est par exemple le cas de la Game Developers Conference, qui doit se tenir du 16 au 20 mars à San Francisco.

Cet évènement phare du secteur du jeu vidéo va malgré tout être fortement affecté : Epic Games, Unity Technologies, Microsoft, Speedtree, Sony, Kojima Productions, EA font partie des studios et entreprises ayant annoncé ne pas faire le déplacement. Ce, alors même que certains de ces groupes sont des partenaires et sponsors du salon. La fréquentation devrait donc chuter cette année, mais à ce stade l’équipe organisatrice confirme le maintien du salon.
La ville de San Francisco, de son côté, s’est placée en état d’urgence et a mis en place des mesures préventives (aucun cas n’est pour le moment à déplorer localement).

En ce qui concerne d’autres évènements du secteur de l’image, nous n’avons pour le moment pas d’annulations à annoncer. En dehors des zones les plus à risques, une politique attentiste sera de rigueur pour les équipes organisatrices : maintien des évènements par défaut, quitte à changer d’avis si la situation sanitaire devait évoluer.

Rappelons pour finir que des mesures sanitaires simples permettent de limiter la propagation du Covid-19 (et, plus largement, de nombreuses maladies), à commencer par se laver les mains régulièrement, tousser/éternuer dans un mouchoir ou dans le pli de votre coude. Les masques, eux, ne sont pas considérés comme utiles si vous n’êtes pas malade.
Le gouvernement français a mis en place une page dédiée qui donne notamment des conseils aux personnes désirant voyager ou revenant de zones à risque. N’hésitez pas à la consulter.

Un des visuels créés par le gouvernement Français pour un affichage dans les gares, ports et aéroports

L’article MAJ – Coronavirus : face à la fuite des entreprises, la GDC 2020 finalement reportée est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus : Substance Day d’Adobe et GTC de NVIDIA s’adaptent à leur tour

Par : Shadows

Dans la foulée du report de la Game Developers Conference, d’autres évènements liés à la 3D font eux aussi les frais de la crise liée au Covid-19 alias coronavirus.

Le Substance Day, tout d’abord, était prévu par Adobe autour de sa suite d’outils Substance durant la GDC. La journée sera donc décalée et l’équipe précise qu’un évènement en ligne la replacera. Les détails devraient être donnés dans les prochains jours.

La GTC de NVIDIA est elle aussi annulée, ou plutôt dématérialisée : exit le 22 au 26 mars à San Jose, la GTC sera réduite à des présentations à suivre en ligne et en direct. Là encore, nous en saurons bientôt davantage sur les dates et le programme.
Notez que la fameuse keynote du fondateur et CEO de NVIDIA Jensen Huang fera évidemment partie de ce livestream : on peut parier sur l’annonce de nouveaux produits. Enfin, les personnes disposant d’un pass GTC seront remboursées.

Tandis que certains évènements restent non perturbés par la crise, la dématérialisation semble être la solution de choix pour les conférences technologiques : cette approche a en effet des qualités, à commencer par le fait de pouvoir dès à présent fixer des dates au lieu d’opter pour un report de durée inconnue.

L’article Coronavirus : Substance Day d’Adobe et GTC de NVIDIA s’adaptent à leur tour est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus (Covid-19) : nouvelles annulations d’évènements dans le secteur de l’image

Par : Shadows

C’était malheureusement prévisible : dans la foulée de l’annulation, du report ou du changement de format d’évènements prévus ces dernières semaines, d’autres annonces similaires nous parviennent. Avec des conséquences parfois douloureuses, comme nous le verrons plus bas.

MIPTV, marché du film prévu fin mars à Cannes, est annulé. Même chose pour les évènements MIPDocs et MIPFormats.
Pas de report ici : l’organisation décide purement et simplement de sauter une année. Le prochain MIPTV se tiendra donc du 10 au 11 avril 2021.

– Du côté de l’association Les Femmes s’Animent, la table-ronde “Les Nouvelles entrepreneuses” du 9 mars est reportée à une date encore non précisée.

– Enfin, nous vous avions annoncé la tenue des masterclasses IAMAG 2020, prévues à Paris début mars en présence de nombreux artistes internationaux (dont Clément Griselain, auteur de l’illustration de cet article). L’évènement est annulé.
Comme l’explique l’organisation, ce choix est d’autant plus douloureux que des dépenses importantes ont déjà eu lieu et qu’IAMAG est loin d’être une structure massive : l’impact financier est donc particulièrement violent.
IAMAG précisera dans les jours à venir la façon dont les personnes ayant réservé des places seront indemnisées : remboursements, possibilité de reporter son ticket sur l’année 2021 font partie des pistes envisagées.
A ce stade, l’avenir de l’entreprise organisatrice est malheureusement loin d’être assuré, à tel point qu’un fonds de soutien a été mis en place afin de permettre à l’évènement de survivre.

Il est à noter que ces diverses annulations reposent sur plusieurs facteurs : d’un côté, le risque réel lié au virus, d’autre part le facteur humain : l’annulation en masse de speakers/intervenants peut facilement sceller le destin de conférences.

Nous aurons évidemment l’occasion de revenir sur l’impact de l’épidémie dans les semaines à venir.

L’article Coronavirus (Covid-19) : nouvelles annulations d’évènements dans le secteur de l’image est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus Fears Rattle The Dance Music Industry In 2020

Par : Dan White
Coronavirus fears hit the dance music community

We’ve seen dramatic cancellations of big festivals – first Ultra, Tomorrowland Winter, and just today, SXSW has been called off. The reality is that these festivals and similar scale events have become what drives a lot of the dance music industry forward – and a fear of public gatherings could have huge impacts on DJs, […]

The post Coronavirus Fears Rattle The Dance Music Industry In 2020 appeared first on DJ TechTools.

Laval Virtual 2020 annulé, mais l’organisation cherche des alternatives

Par : Shadows

Laval Virtual, salon international incontournable de la réalité virtuelle/augmentée, rend lui aussi les armes face au Coronavirus. L’équipe organisatrice réfléchissait depuis plusieurs jours déjà aux solutions envisageables, mais l’annonce gouvernementale d’une interdiction des évènements de plus de 1000 personnes a définitivement enterré tout espoir d’une tenue classique du salon.

Exit, donc, la 22ème édition prévue du 22 au 26 avril. En revanche, l’équipe organisatrice explique chercher des “solutions alternatives” qui permettraient de faire vivre la communauté VR/AR sans attendre l’an prochain. Nous en sauront plus dans les jours à venir, mais il pourrait par exemple s’agir de conférences en ligne.

Notez enfin que le salon compte bien revenir l’an prochain. 3DVF sera une fois de plus au rendez-vous pour couvrir cette future édition.

L’article Laval Virtual 2020 annulé, mais l’organisation cherche des alternatives est apparu en premier sur 3DVF.

Les annonces se suivent et se ressemblent : FMX 2020 annulé

Par : Shadows

Sans réelle surprise, le FMX 2020 prévu pour ce printemps à Stuttgart, en Allemagne, annonce lui aussi son annulation.

Il ne s’agit pas d’un report à une date indéfinie mais bien d’une annulation pure et simple ; les billets déjà commandés seront automatiquement remboursés (ne les annulez pas vous-mêmes, vous éviterez les frais d’annulation classiques).

Dans le communiqué officiel visible ci-dessous, l’organisation annonce par contre une édition 2021, du 4 au 7 mai.

Cancellation of FMX 2020

Dear partners, guests, speakers and visitors,

It is with great regret that we have to inform you that this year’s FMX, scheduled for May 5 to 8, 2020, cannot take place due to the continuing global spreading of the coronavirus.

Filmakademie Baden-Wuerttemberg is acting upon the current guidelines of the Robert Koch-Institut for the risk assessment of large-scale events. After consultation, the Office for Public Order of Stuttgart considers the decision to cancel FMX as being plausible in the light of infection prevention.

Taking this step has been very difficult for us but necessary as the health of our international and national partners, guests, speakers, visitors, and team members is our highest priority.

We hope for your understanding and look forward to welcoming you at the 25th anniversary edition of FMX from May 4 to 7, 2021, in Stuttgart.

Sincerely,

Prof. Thomas Schadt (CEO of Filmakademie Baden-Wuerttemberg), Prof. Andreas Hykade (Conference Chair FMX), Heike Mozer, Joachim Genannt, and the FMX team

L’article Les annonces se suivent et se ressemblent : FMX 2020 annulé est apparu en premier sur 3DVF.

Demoscene : annulée, Revision ne s’avoue pas vaincue

Par : Shadows

Le coronavirus (Covid-19) a eu raison d’un nouvel évènement : l’équipe de la demoparty Revision, évènement majeur de la demoscene, annonce son annulation.

Une situation à haut risque

En effet, le Land (état fédéré allemand) dans lequel la compétition doit se tenir a interdit les rassemblements de plus de 1000 personnes. Certes, l’évènement arrive tout juste à ce chiffre, mais comme l’explique l’équipe organisatrice, Revision concentre les risques : des personnes issues d’une trentaine de pays, concentrées tout un week-end dans un espace confiné et mal aéré, avec en prime la culture chaleureuse de la demoscene qui fait que les personnes participantes ne sont pas avares de bises et câlins. Autant dire que maintenir l’évènement était la recette assurée d’un désastre.

Repousser la compétition était par ailleurs exclu : les autres dates possibles auraient créé une concurrence avec d’autres demoparties, et Revision n’aurait du coup sans doute pas attiré autant de monde que d’habitude. A la clé, le risque de placer l’évènement dans une situation financière désastreuse susceptible d’empêcher la tenue des futures éditions.
L’annulation était donc la seule solution viable.

Les participations de l’édition 2019, dans la catégorie Compo – PC 4K Intro

La demoscene n’a pas dit son dernier mot

Si l’organisation explique avoir “le coeur brisé” par cette décision, elle ne baisse pas pour autant les bras. Un évènement streamé sera proposé en remplacement, afin d’apporter à la communauté “l’expérience qu’elle avait prévue et qu’elle attend”.
Compétitions, conférences, concerts, évènements spéciaux devraient donc tout de même être proposés. Les dates devraient être identiques à celles prévues initialement pour l’évènement physique (du 10 au 13 avril). Enfin, il sera possible de participer et voter depuis chez vous.

Regarder le flux vidéo en direct sera gratuit, mais il vous faudra soutenir financièrement l’évènement pour participer dans les compétitions ou voter.

Tickets, remboursements et aide

Si vous comptiez aller à Revision, soyez rassurés : les tickets seront remboursés. L‘annonce donne aussi des informations concernant les vols aériens et logements : selon le cas, vous pourrez peut-être retrouver l’intégralité de vos dépenses.

Enfin, l’annonce souligne que l’équipe est ouverte aux aides extérieures, par exemple si vous souhaitez organiser, localement, des évènements de visionnage de la demoparty en ligne.

L’article Demoscene : annulée, Revision ne s’avoue pas vaincue est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus : à leur tour, E3 et NAB annulés

Par : Shadows

Les jours se suivent et se ressemblent : deux évènements majeurs viennent rejoindre la liste des annulations et hypothétiques reports liés à la pandémie de Covid-19 (coronavirus).

L’E3, tout d’abord, grand rendez-vous du secteur du jeu vidéo, est purement et simplement annulé. L’organisation évoque toutefois une possible “expérience en ligne” pour mettre en avant les annonces de l’industrie prévues en juin. D’ici là, l’équipe compte rembourser intégralement exposants et visiteurs.

Le NAB, ensuite, centré sur le secteur media & entertainment et notamment sur la création de contenus audiovisuels, est lui aussi annulé. “Différentes options” sont passées en revues pour trouver des alternatives.

A ce stade, l’ensemble des plus gros évènements à venir, liés au secteur de l’image et prévus pour la première moitié de 2020, sont tous repoussés, transformés ou purement et simplement annulés.
Restent deux grandes inconnues : Annecy et le SIGGRAPH. Du côté du festival d’animation, l’organisation précise suivre la situation et considère qu’il est “prématuré d’affirmer quoi que ce soit” étant donné que le festival n’est pas censé avoir lieu avant 3 mois et demi.
Nous vous tiendrons évidemment au courant des évolutions sur ces deux évènements, qu’ils soient maintenus ou non.

L’article Coronavirus : à leur tour, E3 et NAB annulés est apparu en premier sur 3DVF.

Media storage provider ELEMENTS cancels NAB 2020 participation

Dusseldorf, Germany, 11 March 2020: ELEMENTS, provider of innovative, high-performance media storage and server systems for the post-production and broadcast industry, has today decided not to attend NAB 2020. The solutions due to be unveiled at NAB included the latest developments in flash-based storage technologies, ground-breaking on-premise AI, remote collaboration and smart workflow automation. These ...

The post Media storage provider ELEMENTS cancels NAB 2020 participation appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Coronavirus : l’impression 3D pour limiter les risques… mais avec d’importantes limitations

Par : Shadows

Comme l’ensemble de la population, vous prenez sans doute cette semaine des mesures spécifiques pour limiter les contacts entre personnes et éviter au maximum la diffusion du Covid-19/Coronavirus. Malheureusement, l’isolation et le télétravail ne sont pas forcément possibles et certaines personnes doivent donc partager des locaux.

Materialise, spécialiste de l’impression 3D, propose un modèle 3D gratuit qui pourra vous intéresser : il s’agit tout simplement d’un accessoire qui vient se fixer sur les poignées de porte et permet de les ouvrir facilement sans utiliser les mains, uniquement l’avant-bras. De quoi éviter ensuite les contacts avec le visage.

Le système est pour le moment compatible avec les poignées de porte cylindriques, de 18 à 22mm de diamètre. D’autres modèles devraient rapidement être proposés, mais d’ici là vous pouvez évidemment modifier le modèle 3D de départ.
Materialise propose aussi la commande de version imprimées, via son service en ligne d’impression 3D.

Attention toutefois, ce type d’astuce n’est évidemment pas une solution parfaite : la règle reste de se laver les mains après toute situation à risque, et pour la majorité des portes il sera bien plus simple de les bloquer en position ouverte. L’accessoire proposé vise plutôt les portes ne pouvant rester ouvertes : celles disposant d’un système de type code/badge, ou les portes coupe-feu, par exemple.

Autre limitation : si une personne tousse dans sa main, on peut imaginer que l’avant-bras recevra lui aussi du virus, donc que cet accessoire peut devenir une surface de transmission. Idéalement, il faudrait finalement un mécanisme permettant plutôt, par exemple, d’ouvrir plus facilement la porte avec le coude. Modifier la forme du modèle 3D proposé permettrait d’ailleurs sans doute d’y parvenir.

L’article Coronavirus : l’impression 3D pour limiter les risques… mais avec d’importantes limitations est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus et télétravail : les outils Substance gratuits pour un mois

Par : Shadows

Face aux consignes sanitaires et au télétravail de masse qui en découle, les éditeurs de logiciels ne tardent pas à réagir. C’est notamment le cas de l’équipe Substance chez Adobe : le système de période d’essai vient d’être remis à zéro.

Autrement dit, vous pouvez pendant 30 jours (après installation) utiliser les versions d’essai, y compris pour travailler : le compte officiel le dit explicitement.
Rappelons enfin que les licences éducation restent totalement gratuites. Les élèves et enseignants peuvent donc aussi continuer à utiliser ces produits.

Be creative at home: whether it's for work or for fun, we reset the trials for everyone to get 30 days to try our latest updates, for free. We also remind you that Substance for Students and teacher is free. – https://t.co/qLT9smskZZ#vfx #gameart #graphicdesign #3d #digitalart

— Substance (@Substance3D) March 13, 2020

L’article Coronavirus et télétravail : les outils Substance gratuits pour un mois est apparu en premier sur 3DVF.

Des formations Python gratuites par Thibault Houdon

Par : Shadows

Nous avons plusieurs fois eu l’occasion de relayer les formations de Thibault Houdon, qui a régulièrement proposé des promotions aux personnes lisant 3DVF.

L’offre qu’il nous annonce aujourd’hui est un peu différente : conscient du fait que de nombreux artistes et techniciens sont confinés chez eux en raison du Covid-19, et que certains auront des difficultés à travailler à distance du fait de contraintes techniques ou de confidentialité, il a décidé de rendre gratuites ses deux formations les plus populaires : Formation Complète Python et Python par la pratique : 101 exercices corrigés.

De quoi, vous permettre de vous former en cette période délicate afin, on l’espère, de mieux rebondir par la suite.

Les autres formations Python de Thibault Houdon restent payantes, mais passent à 9,99€ : le tarif promotionnel temporaire devient donc le tarif fixe.

Vous pouvez retrouver toutes ces formations, dont les deux gratuites, sur un site dédié.

L’article Des formations Python gratuites par Thibault Houdon est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus : Toon Boom aide studios et élèves à télétravailler

Par : Shadows

Vous l’avez vu dans nos derniers articles : avec les mesures de confinement, plusieurs entités prennent des mesures de manière à minimiser l’impact sur leurs clients.

C’est le cas de Toon Boom Animation, qui lance une offre gratuite permettant d’utiliser ses outils à domicile pour les studios et écoles (enseignants, élèves), durant 30 jours.
L’offre vise uniquement les clients actuels des produits Toon Boom (Harmony et Storyboard Pro) et la demande doit venir des studios ou écoles : les artistes, élèves doivent donc se tourner vers leur organisation pour plus d’informations.

La marche à suivre est détaillée sur le site de Toon Boom.

L’article Coronavirus : Toon Boom aide studios et élèves à télétravailler est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus : leurs emplois menacés, les artistes VFX réclament du télétravail

Par : Shadows

Les mesures de confidentialité et sécurité des studios s’accordent mal avec le télétravail : le secteur des effets visuels, contrairement à d’autres industries, peut donc difficilement avoir un recours massif à cette approche, même en période de coronavirus.

Dans ces conditions, la tentation est grande pour les studios de repousser les projets et, en attendant la fin des mesures de confinement, d’alléger leur masse salariale. Autrement dit de ne pas renouveler les contrats, voire de licencier en cours de contrat. De telles mesures semblent déjà en cours d’application dans certains studios canadiens, d’après les échos que nous avons pu avoir auprès d’artistes locaux.

Face à cette situation, une pétition a été lancée par des artistes. Ils réclament que les gros studios de cinéma hollywoodiens acceptent de faire une entorse aux contrats de confidentialité afin d’autoriser les studios VFX à déployer des solutions de travail à distance.

Voici le texte de la pétition, initiée par Mario Rokicki (actuellement en poste chez Double Negative) et destinée à la MPAA (Motion Picture Association of America). Mario Rokicki y souligne que de nombreuses entreprises high-tech s’appuient désormais sur le télétravail dans le cadre de la crise du coronavirus, et que les NDAs sont LA raison qui empêchent les studios VFX de faire de même. Il demande donc à la MPAA et ses affiliés de revoir leurs règles afin que le travail puisse se poursuivre.

The Coronavirus (COVID-19) is a global pandemic. It is spreading around the globe and will affect everybody with projected up to 70% of the population contracting the disease. The experts agree that to prevent unnecessary deaths mainly caused by overloading hospitals is to observe social distancing to ‘flatten the curve’.

Many high technology companies sent their staff home and provide remote working capabilities. Unfortunately VFX Studios around the globe that work on projects for the Hollywood Studios and Streaming Companies are prevented from providing remote working solutions to their staff. NDAs (Non-Disclosure Agreements) pushed on VFX studios don’t allow artists, production, tech and support staff to work from home. With often overcrowded facilities and artists that sit elbow to elbow pushing long hour days with overtime puts not only me but also my loved ones at risk of catching the virus.

The NDAs that are forced on VFX Studios put artists and stuff at the peril. What was minor inconvenience before is the major life risk situation with Coronavisrus outbreak. VFX houses have or can quickly deploy secure technology solutions to allow work from home on the projects that with the magnitude of the pandemic will probably be delayed.

All I ask is to put aside often legal misguided IP protection measures and harsh NDAs and allow tens of thousands of dedicated artists to work from home and prevent total VFX studios shutdown and layoffs. We want to make the best of the tough times and towards creating the great work that we always delivered in the past.

Près de 5000 personnes ont déjà signé la pétition en deux jours. Si vous souhaitez les rejoindre, rendez-vous sur Change.org.

L’article Coronavirus : leurs emplois menacés, les artistes VFX réclament du télétravail est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus : Avid offre des licences à ses clients pour favoriser le télétravail

Par : Shadows

Comme d’autres éditeurs de logiciels, Avid fait le choix d’aider ces clients dans la période de crise que nous traversons.

Dès à présent et jusqu’au 17 avril, Avid proposera des licences temporaires gratuites (valides 90 jours) à ses clients. De quoi utiliser Media Composer | Ultimate, Pro Tools, Pro Tools | Ultimate et Sibelius | Ultimate sans sortir de chez soi ni retourner sur son lieu de travail.

L’offre est aussi valide pour le personnel enseignant et les élèves d’écoles qui utilisaient ces outils.

Pour plus de détails sur la marche à suivre, rendez-vous sur le site d’Avid.

L’article Coronavirus : Avid offre des licences à ses clients pour favoriser le télétravail est apparu en premier sur 3DVF.

D’abord dématérialisées, les annonces NVIDIA attendront la fin de la crise

Par : Shadows

NVIDIA devait profiter de sa conférence, la GTC, pour faire quelques annonces : potentiellement de nouveaux produits du côté professionnel.
Après l’annulation de la conférence pour cause de Coronavirus, NVIDIA avait évoqué une keynote en ligne.

Finalement, cette dernière n’aura pas lieu. Le groupe indique désormais que “les annonces peuvent attendre” et que la priorité est que les employés NVIDIA, partenaires, médias, analystes et clients puissent se concentrer sur l’essentiel : leur santé et la lutte contre la contagion.

Des contenus en streaming de chercheurs et développeurs restent prévus, mais les annonces principales sont donc reportées. Outre l’aspect sanitaire, cette décision est évidemment logique d’un point de vue économique au vu des mesures de confinement et télétravail.

A noter enfin : NVIDIA précise que ses employés sont désormais en télétravail complet (ce que nous a confirmé l’équipe de NVIDIA France). Par ailleurs, ses employés payés à l’heure n’ont pour la plupart plus de travail actif, mais conservent un salaire complet, conclut NVIDIA. Une mesure que l’on ne peut que saluer, dans un contexte où la baisse ou perte d’un salaire peuvent s’avérer catastrophiques.

L’article D’abord dématérialisées, les annonces NVIDIA attendront la fin de la crise est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus Times : L’impression 3D et le DIY au secours des malades

En Chine, au Japon, en Italie, en Espagne et en France, les histoires mêlant impression 3D et Coronavirus se multiplient. Des particuliers, de simples particuliers, comme des entreprises et des fablabs viennent en aide à leurs voisins, leur famille et, plus rarement, aux malades et aux hôpitaux avec ces fameuses imprimantes 3D qui pour beaucoup n’avaient aucun intérêt.

poignée de porte impression 3D

Dès les premiers jours de l’épidémie, l’impression 3D a commencé à proposer des solutions face aux problèmes liés à l’épidémie de Coronavirus Covid-19. La plupart du temps, les gens ont commencé à produire des supports pour fabriquer des masques de fortune. De simples clips plus pratiques que les solutions de base, que l’on pouvait changer facilement. Mais très vite des solutions de plus en plus évoluées sont apparues.

De nombreuses personnes ont réfléchi à la fabrication de respirateurs maison, des solutions simples et efficaces utilisant les matériels existants déjà dans les hôpitaux mais ne coûtant pas plusieurs dizaines de milliers d’euro pièces. En adaptant des masques et des solutions manuelles avec des solutions développées maison, des machines efficaces ont pu être mises en place. Il suffit de suivre la page Facebook Open Source COVID19 Medical Supplies pour comprendre le génie de certains pour adapter des matériels non utilisés par manque de moyens mécaniques. dans beaucoup de pays en voie de développement, les respirateurs manuels sont adaptés à des solutions mécanisées de cette manière.Open Source COVID19

J’ai pu lire une histoire édifiante à ce sujet. Un paysan Indien atteint d’une maladie qui le paralysait peu à peu. Au bout de quelques jours, il n’arrivait plus à respirer tout seul. Dans son hôpital de province, aucun respirateur artificiel n’était disponible. Seule solution locale, un petit dispositif manuel où l’on presse une sorte de gros ballon transparent pour qu’il pousse de l’air vers un masque posé sur le nez et la bouche du patient. Le genre d’objets que l’on voit dans les séries médicales posés sur le visage des gens sur les brancards… Un objet qui ne coûte pas très cher. Problème, il faut quelqu’un pour le manipuler. L’homme a pu compter sur sa famille et ainsi sa femme et son frère se sont relayés à son chevet jour et nuit pour appuyer sur le respirateur manuel, 15 fois par minute, jour et nuit pendant…. 18 jours. Ce qui lui a permis de rester en vie. Assez pour ne plus avoir besoin d’une aide respiratoire et sortir de l’hôpital sur ses deux jambes.

Respirateur artificiel DIY

Cette aventure a lancé l’idée de construire des systèmes de respirateurs adaptés à ces outils manuels en 2010 au MIT. Et cela a abouti au dispositif que vous voyez juste ci dessus en image. L’idée étant de proposer un matériel simple, efficace et employant des produits disponibles partout à des prix abordables. Le souci actuel étant de grande ampleur et “ponctuel”, le dispositif du MIT n’est cependant pas envisageable. Il faut des solutions rapides à développer avec les moyens du bord et non pas un appareil “low cost” à installer là où les appareils les plus chers ne sont pas disponibles. 

Avec l’épidémie de coronavirus, cette idée est donc relancée avec des tonnes d’exemples de développement maison autour de cette idée de “faire simple”. Un recours à la lowtech pour pallier le manque de matériel très haut de gamme disponible dans les hôpitaux. 

Open Source COVID19 Medical Supplies COVID19 Open Source COVID19 Medical Supplies

Avec du materiel de CNC classiques, des moteurs, tiges filetées, roulements et autres, largement disponibles en 2020 grâce au marché de l’impression 3D, des logiciels de conception 3D qui se sont démocratisés et des solutions microcontrôleur abordables, des dizaines de projets ont ainsi pu voir le jour. L’objectif étant de développer au final un respirateur Open Source, simple, efficace et abordable. Qu’un particulier pourrait construire lui même en cas de besoin pour aider un malade ou pour donner à des hôpitaux pour faire face à une épidémie. Des produits qui ne seront probablement jamais certifiés par nos systèmes de santé en temps normal mais qui pourraient sauver des vies dès aujourd’hui. Les hôpitaux d’une partie de notre pays étant déjà face au problème d’un choix à faire entre les patients faute d’un manque de ces respirateurs et de places.

valves FDM

A gauche l’original, à droite une des premières valves imprimées avec du PLA

L’histoire de ces sociétés Italiennes qui ont réussi à modéliser et imprimer des valves pour un hôpital de Brescia en Lombardie, une région particulièrement touchée par le COVID-19, a directement permis de sauver des vies. Ces valves font partie du système des respirateurs artificiels et doivent être régulièrement changées. Problème, le fournisseur a prévenu l’hôpital qu’il n’arriverait pas à livrer de nouvelles valves dans les temps et une rupture de ces simples objets en plastique allait rendre inopérants les respirateurs hors de prix.

valves SLS

Impression 3D de valves par un industriel

L’hôpital s’est tourné vers des fablabs et une petite société italienne a décidé d’aller directement à l’hôpital avec une petite imprimante 3D. Pour modéliser l’objet et le tester sur place. Une première production a été lancée avec quelques pièces et a permis de sauver immédiatement des vies. La production s’est ensuite tournée vers un solution d’impression industrielle pour produire ces valves en quantité. Suffisamment pour pallier au problème de livraison.

maj

Mise à jour de la mise à jour ! 19/03/2020

Nouveau rebondissement dans cette affaire de valve imprimée en 3D. L’entreprise mise en cause nie avoir menacé de procès l’entreprise Italienne désireuse de faire des copies de ses valves. Elle aurait simplement refusé de leur envoyer les plans de ses valves pour des raisons légales.

Un article de Business Insider affirmait pourtant que Massimo Temporelli, qui avait recruté l’équipe en charge du design de cette valve pour pallier au problème de rupture de stock avait subit des menaces de procès.
Jointe par The Verge, une des deux personnes ayant discuté avec un contact dans l’entreprise explique qu’il n’en est rien. La marque aurait bien refusé de donner les plans, expliquant son incapacité à le faire pour des raisons légales mais l’échange se serait arrêté là. Aucune menace de procès aurait été faite.
Autre information importante, le chiffre avancé pour le prix de la valve serait bien démesuré et sans rapport avec le prix réellement facturé aux hôpitaux par la société. La facture ne serait de quelques euros ce qui semble bien plus plausible pour un petit morceau de plastique.

Comment expliquer cette information erronée ? Peut être parce que le compte rendu de la conversation entre les personnes cherchant a fabriquer des valves “maison” dans l’urgence et al société s’est terminée par une notification sur le fait que la copie de ces valves brevetée était bien illégale. Et que le groupe qui a décidé de les fabriquer quand même a conclut que le risque d’un procès devait être pris par rapport à la situation des patients malades dépendant de la production de ces valves.

A l’issue de cette crise, aucun procès devrait être intenté envers les personnes ayant ainsi subvenu aux besoin des hôpitaux Italiens. Evidemment, si un industriel décidait de copier en masse ces éléments spécifiques, sans raison ou nécessité impérieuse, il serait quand à lui poursuivi.

valve (l'autre)

Mise à jour 18/03/2020 : J’apprend ce soir que les créateurs Italiens de ces valves ont été menacés de poursuites par le fabricant quand ils l’ont contacté pour récupérer les plans. Fabricant qui ne voyait pas d’un très bon oeil le fait que ces produits étaient répliqués pour une somme dérisoire alors que lui même les vend pour une somme astronomique. Certains médias parlent de 11000$ pièce ce qui me parait totalement grotesque et extravagant pour ce genre de produit. Cela n’a semble t-il découragé personne et devant ce cas de force majeure, les impressions ont bien été réalisées.

Mais c’est là un vrai problème de société. Doit t-on laisser ce genre de développements à des sociétés privées qui, par soucis de rentabilité, préfèrent tenter de dissuader des gens de sauver des vies en les menaçant de procès alors qu’ils ne sont pas en mesure de fournir les produits indispensables à l’usage de leur matériel ?

Ne serait-ce pas utile que les hôpitaux et autres services d’urgence disposent de solutions Open-Source ? Que tout le monde puisse dépanner tout le monde en cas de besoin ponctuel dans un pays ? Que sauver une vie ne coûte pas des milliers d’euros de materiel quand ce materiel ne devrait coûter que quelques piécettes ? Que l’on manque de personnel d’un côté, de masques en quantité de l’autre, de lits… tout simplement parce que notre argent part dans des consommables hors de prix ?

Chez les particuliers, ce sont les masques qui ont sans doute le plus d’importance. L’impression 3D a permis de concevoir des modèles simples comme des masques sophistiqués, des solutions qui ne correspondaient pas aux besoins des malades déjà contaminés mais parfaits pour des personnes ayant besoin de sortir et de se protéger. Des solutions adaptées pour des vendeurs de produits de première nécessité n’ayant reçu aucun matériel pour se protéger. Boulangers, épiciers et autres personnels en supermarchés mais aussi facteurs, livreurs, éboueurs…  Ces solutions existent désormais partout et notamment sur Thingiverse, site où on peut les télécharger gratuitement.

Coronavirus  Flu Reusable Emergency Respiratory Mask

Un des premiers produits que j’ai pu croiser est ce masque proposé par dbeck sur Thingiverse. Une solution simple et rapide à imprimer qui vient coincer un tissu dans deux feuilles de plastique. Une super idée avec un petit défaut, il faut une imprimante capable d’imprimer en grand format pour l’exploiter. Il sera possible néanmoins de réduite la taille de l’objet dans votre slicer pour l’adapter à un enfant.

Flexible Mask Valvy
On trouve également des solutions haut de gamme comme ce masque à imprimer en plusieurs pièces directement sur du tissu proposé par Jczfirz sur Thingiverse. Une solution complexe mais réutilisable qui nécessite certes du temps de préparation mais qui propose l’utilisation de filtres assez évolués. 

Ce dispositif est complet mais complexe, si il ne nécessite qu’une imprimante 3D de 200 mm de côté, il demande également du materiel annexe comme un décapeur thermique par exemple. 

Coronavirus COVID-19

Il existe également des “pinces” pour plier du tissu et l’accrocher avec es élastiques. Là encore, c’est simple à imprimer et compatible avec tout type de format d’imprimante. Ce modèle est signé par Fernderam07 encore sur Thingiverse. Il en existe beaucoup d’autres sur le site.

Air Mask with two filters

Un projet particulièrement intéressant à suivre est le projet Open Mask qui en est à sa version 4.0. Disponible là encore sur Thingiverse, ce dispositif est en perpétuelle évolution sur le site openmask.altervista.org.

Open Source COVID19 Medical Supplies

Des systèmes de protection pour les yeux et le visage nécessaires aux personnels hospitaliers sont également développés. Des systèmes simples qui, imprimés en 3D, permettent de fixer une feuille de plastique transparente devant votre visage. On en trouve par exemple sur cette page de Prusa Printers ou chez Grabcad.

Des tutos pour fabriquer vos propres masques à partir de tissus adaptés et de guides imprimés en 3D sont également proposés. Comme celui-ci, très complet, découvert sur un site japonais qui permet de fabriquer son propre masque étape par étape.

Stéthoscope 3Dpoignéegel

Un stéthoscope prévu pour une impression 3D est également disponible gratuitement en suivant ce lien. Il existe des dizaines d’autres produits qui vont du système pour accrocher son masque sans le passer derrière ses oreilles aux équipements pour manipuler des poignées sans les toucher avec les mains en passant par des supports pour bouteilles de gel hydro alcoolique à placer de manière stratégique.

Le recours à l’impression 3D et au Do It Yourself trouve ici un écho formidable. Un particulier disposant d’une simple imprimante peut facilement proposer des solutions efficaces pour ses amis, ses voisins, sa famille. Il est possible d’imprimer un lot de masques en quelques jours et de les envoyer par la poste sans sortir de chez vous grâce au ramassage des colis proposé par le service postal.

Ce n’est pas parfait, ce n’est pas l’idéal mais ces outils peuvent peut être sauver des vies et limiter la propagation de la pandémie. Ce genre de geste, avec la garde des enfants des personnels hospitaliers, le respect des consignes de confinement et une attitude raisonnable face au virus sont indispensables pour limiter l’impact du virus. La réflexion sur notre système de santé, ce que l’on a fait de notre hôpital et pourquoi dans certaines régions, on est déjà à choisir les patients que l’on va sauver et ceux que l’on va laisser mourir devra avoir lieu plus tard.

Coronavirus Times : L’impression 3D et le DIY au secours des malades © MiniMachines.net. 2020.

Coronavirus : les équipes 3DVF et Progiss s’adaptent et restent à vos côtés

Par : Shadows

Malgré la situation compliquée que nous subissons toutes et tous, les équipes 3DVF et celles de notre partenaire Progiss restent à votre disposition.

La rédaction 3DVF poursuit son travail

Du côté 3DVF et comme vous avez pu le constater, nous poursuivons notre couverture de l’actualité, bien évidemment en télétravail, et nous continuerons à vous proposer jour après jour les articles que vous attendez.

Progiss, boutique 3DVF.fr : comme toujours à votre service

En ce qui concerne notre partenaire Progiss et la boutique 3DVF.fr : les équipes commerciales sont joignables par téléphone.
Stéphanie : +33 (0)6.86.56.24.10 | stephanie@progiss.com.
Yann : +33 (0)6.70.43.09.35 | y.roger@progiss.com.
Benoit : +33 (0)6.70.43.18.58 | b.marie@progiss.com.

L’équipe technique reste disponible via l’adresse générale technique@progiss.com.
Nous vous rappelons que des solutions de location mensuelle de logiciels (Autodesk, V-Ray, Renderman etc…) et de matériel (Station de travail HP, Renderfarm, Ecran, Stockage…) sont disponibles et que notre transporteur peut livrer partout en France.

En attendant un retour à la normale, les équipes 3DVF et Progiss vous invitent à faire preuve de prudence et à prendre soin de vous et de vos proches.

L’article Coronavirus : les équipes 3DVF et Progiss s’adaptent et restent à vos côtés est apparu en premier sur 3DVF.

Annecy 2020 tient bon : pour l’heure, pas d’annulation

Par : Shadows

Alors que les mesures de confinement sont en place dans toute la France, l’équipe du Festival d’Annecy annonce continuer son travail sur l’édition 2020, prévue mi juin.
A ce stade, donc, la partie grand public et le MIFA restent prévus, même si leur programme complet sera annoncé plus tardivement que prévu.

Par ailleurs, l’équipe d'#annecyfestival poursuit activement la préparation d’Annecy 2020 en télétravaillant.
Nous vous remercions de votre compréhension et sommes impatients de vous retrouver très bientôt !

— Annecy Festival (@annecyfestival) March 17, 2020

L’article Annecy 2020 tient bon : pour l’heure, pas d’annulation est apparu en premier sur 3DVF.

La formation 3D d’HELHa se dématérialise… Et offre ses cours !

Par : Shadows

HELHa (Haute Ecole Louvain en Hainaut), en Belgique, propose notamment des cours en animation 3D et effets visuels.

Face à la crise actuelle, le responsable pédagogique Jean-Yves Arboit a pris une initiative intéressante : il a décidé de mettre en ligne certains cours afin que les élèves puissent continuer à travailler. Mieux encore : plutôt que de filtrer uniquement ses étudiants, il a choisi de rendre ces cours accessibles à tous.

Vous trouverez ci-dessous une présentation succinte, suivie du premier cours : les bases de l’animation sous Houdini.

Le tout peut donc intéresser un vaste public : étudiants qui nous lisent mais ne sont pas encore dans une école 3D, personnes déjà en école, ou encore artistes désireux de compléter leurs compétences (par exemple en découvrant Houdini).

Le tout sera en Français et vous abonner à la chaîne vous permettra de suivre les cours en direct.

L’article La formation 3D d’HELHa se dématérialise… Et offre ses cours ! est apparu en premier sur 3DVF.

IAMAG lance une promotion, 300h de conférences à découvrir en ligne

Par : Shadows

Nous l’avions annoncé il y a quelques semaines : les masterclasses, conférences et workshops IAMAG ont fait partie des premiers évènements annulés en France pour cause de coronavirus.

Si l’édition 2020 n’aura finalement pas lieu, les éditions précédentes (plus de 300 heures de contenu) restent disponibles via un service vidéo dédié et payant (7,5$/mois, 70$/an). En voici la présentation officielle :

Découvrez et apprenez avec certains des plus grands artistes de l’industrie du jeu vidéo et du cinéma, avec IAMAG Video Librairie. Une sélection de plus de 300 heures de Master et Workshops avec des artistes de renoms tels que John Howe, directeur artistique de la saga du seigneur des Anneaux, Nicolas ‘Sparth’ Bouvier, directeur de la franchise Halo, Feng Zhu, Raphael Lacoste, pour n’en citer que quelques uns.  Découvrez les coulisses et la création des jeux et films qui ont marqué ces dernières années, avec des interventions d’artistes des plus grands studios.

Afin d’inciter davantage de personnes à découvrir ce service, IAMAG nous propose aujourd’hui une promotion sur l’abonnement mensuel : avec le code FIRSTMONTH50OFF3DVF (réservé aux 50 premières personnes qui l’utiliseront), vous aurez droit à 50% de réduction sur le premier mois.

Bien évidemment, vous pourrez annuler votre abonnement à tout moment : l’offre ne s’accompagne d’aucun engagement, et vous pouvez sans problème résilier sans attendre la fin du premier mois si le contenu ne vous convient pas.

Le catalogue complet est en ligne pour vous faire une idée des vidéos proposées. Après abonnement, les vidéos sont visibles depuis un ordinateur mais aussi sur support mobile (application iOS et Android).

L’article IAMAG lance une promotion, 300h de conférences à découvrir en ligne est apparu en premier sur 3DVF.

Rappel – Télétravail, confinement, finances, licences : une nouvelle rubrique sur le forum 3DVF pour vous aider

Par : Shadows

En cette période délicate, vous êtes nombreuses et nombreux à vous questionner, à chercher de l’aide ou à en proposer.

Gestion de vos finances en tant que freelance, mise en place technique d’un système de télétravail dans votre studio, suivi des mesures destinées aux artistes, gestion de vos licences logicielles, techniques pour télétravailler efficacement… Nous venons de lancer une rubrique dédiée au télétravail sur le forum 3DVF, qui sera là pour répondre à vos questions.

N’hésitez pas à y poster de nouveaux sujets, qu’il s’agisse de demander de l’aide, de chercher des réponses techniques/administratives, ou encore de proposer vos retours.
Notez d’ailleurs que les équipes du studio Dwarf Animation vous y proposeront leur expérience sur le sujet.

Cette section de forum sera aussi ouverte aux thèmes plus légers : vous y trouverez ainsi un sujet “détente” destiné à regrouper les initiatives actuelles pour vous changer les idées ou distraire vos enfants.

Bien entendu, tous les profils sont bienvenus, que vous soyez studio, artiste, technique, élève d’une école.

Comme toujours, nous sommes ouverts aux remarques et suggestions, que ce soit en réponse à cet article ou directement dans la rubrique dédiée au télétravail.

L’article Rappel – Télétravail, confinement, finances, licences : une nouvelle rubrique sur le forum 3DVF pour vous aider est apparu en premier sur 3DVF.

Vos CPUs/GPUs à l’assaut du Covid-19, avec Folding@home

Par : Shadows

Vous connaissez sans doute déjà l’initiative Folding@Home : un projet de recherche médical qui a pour objectif de simuler et étudier le repliement de protéines. Le but final est d’utiliser les résultats obtenus pour créer de nouveaux médicaments. Enfin, le système est participatif : chacun peut aider le programme, en effectuant chez soi une petite partie de ses simulations. Le tout est pensé pour le grand public et ne nécessite aucune connaissance particulière.

Dans la situation actuelle, Folding@Home a revu ses priorités et a annoncé travailler activement sur le Coronavirus / Covid-19. L’idée est donc ici d’étudier le fonctionnement des protéines du virus, afin d’aider les chercheurs à, peut-être, trouver de quoi combattre l’épidémie.

Un article donne plus de détails ; si vous souhaitez aider, il suffit de télécharger l’outil. Par défaut, il travaillera sur Covid-19.
Le programme est pensé pour utiliser que la puissance de votre machine uniquement si vous ne vous en servez pas à 100%, mais vous pourrez ajuster manuellement la puissance allouée si nécessaire. Le tout est compatible Windows, MacOS, Linux.

Notez enfin que face à l’engouement actuel, il peut arriver que votre programme local soit à court de tâches : il suffira alors de patienter le temps que d’autres simulations soient générées.

L’article Vos CPUs/GPUs à l’assaut du Covid-19, avec Folding@home est apparu en premier sur 3DVF.

Face à la désertion des salles, le secteur du cinéma tente de s’adapter

Par : Shadows

Confinement dans certains pays, simple évitement social ailleurs… Sur tous les continents, les salles de cinéma se vident. Un défi majeur pour l’industrie, qui doit trouver les moyens de s’adapter à ce contexte.

Pour l’heure, les studios affichent des stratégies variées qui témoignent de l’incertitude concernant la durée de la pandémie, mais aussi de situations diverses selon que le film soit déjà sorti ou non.

Certains ont choisi de repousser les sorties sans forcément se fixer de nouvelle date : c’est par exemple le cas de Black Widow (Marvel/Disney), du prochain Fast & Furious (Universal) mais aussi de bien d’autres films : Mulan, No Time To Die (le prochain James Bond), etc.

A l’inverse, pour d’autres films, la moindre activité des salles se traduit par une sortie simultanée ou anticipée sur le marché VOD. Les Trolls 2 : Tournée mondiale, Invisible Man ont par exemple droit à ce traitement.

En parallèle, les services de streaming font face à une demande accrue ; côté français, rappelons l’imminence de l’arrivée de Disney+ face aux acteurs historiques tels que Netflix, tandis que Canal+ a choisi de passer en clair sur les box internet des non-abonnés (les abonnés ayant droit, eux, à des chaînes supplémentaires).

Le CNC, enfin, réfléchit à un éventuel bouleversement de la fameuse “chronologie des médias” françaises, qui permettrait aux longs-métrages de passer plus rapidement en VOD.

Quelles que soient les solutions retenues, l’industrie va évidemment faire face à un important manque à gagner, avec tout ce que cela implique. Un défi d’autant plus difficile à surmonter que les acteurs de la chaîne (studios de cinéma, corps de métiers impliqués dans la fabrication et post-production, distribution, exploitants de salles…) ont des intérêts divergents.

L’article Face à la désertion des salles, le secteur du cinéma tente de s’adapter est apparu en premier sur 3DVF.

Luxion facilite le télétravail des clients KeyShot

Par : Shadows

Comme de nombreux éditeurs, Luxion s’adapte aux contraintes actuelle. L’éditeur fournit désormais des versions temporaires aux clients KeyShot dont l’activité est affectée par la pandémie.

Si Luxion n’a pas publiquement communiqué en ce sens, cette information nous a été confirmée par notre partenaire Progiss, revendeur de KeyShot.

Nous invitons donc les personnes qui souhaiteraient bénéficier de cette possibilité à se rapprocher de l’éditeur ou de leur revendeur, selon le cas.

L’article Luxion facilite le télétravail des clients KeyShot est apparu en premier sur 3DVF.

A son tour, E-on Software propose son aide aux artistes, clients ou non

Par : Shadows

Depuis quelques jours, nous référençons dans nos actualités quotidiennes les initiatives des éditeurs de logiciels afin de faciliter le télétravail des artistes ; d’autres optent pour des promotions afin d’alléger leur impact financier.

E-on Software a fait quelques annonces qui vont en ce sens, effectives jusqu’au 15 avril prochain :

– Tout d’abord, les licences annuelles “Professional” et “Enterprise” sont désormais proposées avec un rabais de 40% ;
– ensuite, les studios disposant de licences flottantes peuvent, en contactant E-on, recevoir des licences nodelocked gratuites afin de permettre à leurs artistes de télétravailler ;
– pour les artistes, si vous disposez déjà d’une licence Creator (en souscription annuelle ou mensuelle), vous pouvez avoir droit à 2 mois gratuits d’accès à PlantCatalog ;
– enfin, quel que soit votre profil et donc sans condition, E-on vous offre 2 mois d’accès aux solutions Creator afin de vous aider à passer le temps de façon créative durant le confinement.

Pour bénéficier de ces offres, rendez-vous sur le site de l’éditeur.

Rappelons enfin que nous avons mis en place une section “télétravail” dans le forum afin de vous aider au mieux durant la crise actuelle.

L’article A son tour, E-on Software propose son aide aux artistes, clients ou non est apparu en premier sur 3DVF.

Goldcrest Post Implements Remote Post-Production Services in Wake of Coronavirus

Colorists, editors and other staff are working on film and television projects off-site. NEW YORK CITY—  In response to the coronavirus outbreak, Goldcrest Post has established the capability to conduct most picture and sound post-production work remotely. Colorists, conform editors and other staff are now able to work from home or a remote site and ...

The post Goldcrest Post Implements Remote Post-Production Services in Wake of Coronavirus appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DJs Unemployed by Coronavirus: Now What?

Unemployed by Coronavirus

One of the biggest events in the past 50 years is unfolding right now: COVID-19 is putting millions of lives at risk, shutting down the global economy, and bringing the live event industry to a grinding halt. This is probably the most devastating event to take place in the lives of most career DJs. What’s […]

The post DJs Unemployed by Coronavirus: Now What? appeared first on DJ TechTools.

❌