Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Grève du 5 décembre : le secteur du jeu vidéo participera au mouvement

Par Shadows

Le STJV (Syndicat des Travailleurs et Travailleuses du Jeu Vidéo) a lancé un appel à se joindre au mouvement de grève prévu le 5 décembre.

L’organisation, qui avait déjà soutenu un mouvement de grève au sein du studio Eugen Systems en 2018, reprend l’opposition au projet de réforme des retraites déjà largement mise en avant par les syndicats et y ajoute des revendications plus spécifiques : “stop au crunch, hausse des salaires, égalité des genres, lutte contre le harcèlement et toutes les discriminations, stop au CDD généralisé et au salariat déguisé, stop à l’exploitation des stagiaires !”.

Le STJV rappelle enfin que les personnes salariées du secteur privé n’ont aucune démarche particulière à effectuer pour participer au mouvement : comme il s’agit d’un appel syndical national, il suffit aux grévistes de ne pas aller travailler le 5 décembre.

Voici l’appel du STJV dans son intégralité :

Le STJV appelle l’ensemble des travailleurs et travailleuses de l’industrie du jeu vidéo, les étudiant·e·s, et toute autre personne susceptible de le faire, à faire grève le Jeudi 5 Décembre contre le projet de réforme des retraites et pour au contraire obtenir une amélioration du système actuel, de meilleures conditions de travail, moins de précarité et plus d’égalité.

Ce projet de retraite à points a pour objectif de nous faire travailler plus longtemps et de réduire le montant des pensions. Nous ne pouvons accepter plus de précarité pour les retraites, d’autant plus après des carrières désastreuses pour la santé et sous-payées dans le jeu vidéo. Nous ne voulons pas perdre notre vie à la gagner ! En s’attaquant aux régimes « spéciaux » des retraites, gagnés par des luttes sociales, le gouvernement cherche à nous diviser. Chaque secteur, chaque profession qui perd des droits est une excuse de plus pour justifier un nivellement général par le bas. Nous devons nous unir et défendre, ensemble, notre envie d’une vie meilleure.

Sur le travail le gouvernement actuel, comme ses prédécesseurs, est parti pour déconstruire tous les acquis sociaux. Les travailleuses et travailleurs du jeu vidéo, déjà précarisés par les pratiques néo-libérales qui dominent l’industrie, ne peuvent plus supporter des réductions de leurs droits. Entre la réforme du chômage, qui réduit déjà le niveau de vie de nombre d’entre nous coincé·e·s entre deux CDD dans un secteur qui recrute peu, et le CDI de Projet qui se dessine à l’horizon, l’avenir de notre industrie ne s’envisage pas sans lutte.

Nous revendiquons de meilleures conditions de travail et un respect de nos droits : stop au crunch, hausse des salaires, égalité des genres, lutte contre le harcèlement et toutes les discriminations, stop au CDD généralisé et au salariat déguisé, stop à l’exploitation des stagiaires !

Nous pensons que l’unité des travailleurs et travailleuses, à travers les différentes industries et les différentes revendications, nous permettra de créer une base collective à même de créer, avec toutes les personnes qui portent cet espoir, un meilleur avenir non seulement dans nos professions mais aussi pour toute la population et pour la planète. Cette grève sera l’occasion de nous retrouver et d’unifier les revendications de toutes et tous.

C’est pourquoi le STJV lance cet appel à la grève, et défilera dans divers cortèges avec les autres organisations syndicales. Nous invitons toutes les personnes travaillant, ayant travaillé, ou souhaitant travailler dans l’industrie du jeu vidéo, quel que soit leur statut, à se retrouver aux points de rendez-vous que nous organiserons. Nous rappelons à tout·e·s les salarié·e·s du privé que, s’agissant d’un appel national, ils et elles n’ont pas de démarches particulières à entreprendre pour participer à cette grève : il suffit de ne pas aller travailler le 5 Décembre.

L’article Grève du 5 décembre : le secteur du jeu vidéo participera au mouvement est apparu en premier sur 3DVF.

Jeu vidéo : le STJV va aider étudiantes et étudiants à connaître leurs droits

Par Shadows

Nous avons déjà eu l’occasion de parler du STJV (Syndicat des Travailleurs et Travailleuses du Jeu Vidéo), qui s’est lancé en France alors que le secteur du jeu vidéo ne disposait pas de syndicat dédié. Face aux éditeurs et grands studios, l’entité entend rétablir un certain équilibre, qu’il s’agisse de faire porter la parole de toutes les personnes du secteur auprès de la société et du gouvernement, ou tout simplement d’améliorer les conditions de travail dans l’industrie face à des dérives fréquentes.

Le STJV englobait déjà les jeunes encore en cours de formation dans son champ d’action, mais le syndicat entend désormais renforcer ce point. Une commission dédiée est donc annoncée.

#EnSeptembreOnSeSyndique, et c’est aussi le moment de la rentrée pour beaucoup d’étudiant·e·s. C’est l'occasion idéale pour nous d’annoncer que nous sommes maintenant doté d’une commission étudiant·e·s ! pic.twitter.com/qznE9Dgm14

— STJV (@stjv_fr) September 23, 2019


Le STJV dénonce au passage l’absence de sensibilisation effectuée par les écoles, qui selon le syndicat n’évoquent pas ou pas assez le droit du travail (qu’il s’agisse des stages ou des futurs emplois) tandis qu’à l’inverse les écoles habitueraient leurs élèves à supporter sans broncher des pratiques telles que le crunch.

La nouvelle commission aura donc pour vocation de contrer les problèmes pointés du doigt en créant un lieu d’échange et d’organisation pour les élèves.
Sont bienvenus au sein de cette commission : les élèves et anciens élèves, mais aussi les personnes qui interviennent dans des formations en lien avec le jeu vidéo.
Afin de faciliter les adhésions, le STJV propose sur son formulaire une cotisation à prix libre : les personnes intéressées sont donc libres de donner en fonction de leurs moyens.

L’article Jeu vidéo : le STJV va aider étudiantes et étudiants à connaître leurs droits est apparu en premier sur 3DVF.

❌