Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Form Swim Goggles : des lunettes de natation en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Form Swim Goggles

Form Swim Goggles sont des lunettes de natation qui donne de précieuses informations, en temps réel, aux nageurs. Elles seront lancées début août au prix de 200 dollars.

Une fois dans l’eau, les nageurs n’ont aucun moyen de savoir quelle distance exacte ils ont parcouru et encore moins le temps qui s’est écoulé. La surprise arrive au moment de l’arrivée. C’est assez gênant que ce soit en compétition ou lors d’un entraînement. Les lunettes de natation sont conçues pour protéger les yeux de l’eau et éviter d’irriter les yeux avec l’eau de la piscine et le chlore qu’elle contient. Un nouveau modèle révolutionnaire de lunettes de natation vient bouleverser la donne.

Form Swim Goggles : de la réalité augmentée pour la natation

La start-up Form a mis au point des lunettes de natation en réalité augmentée. Alors que vous nagez, vous pouvez suivre différentes indications d’activité en temps réel. Pas d’information sur les rappels de réunion, les messages reçus ou un appel en cours, mais vous pourrez connaître le temps écoulé, la distance parcourue mais aussi le rythme de nage. Les lunettes sont dotées d’un petit ordinateur intégré qui affiche les informations sur les lunettes transparentes.

Ce n’est pas tout puisque les lunettes Form Swim Goggle peuvent être couplées à une application gratuite fonctionnant sur Android ou iOS. Cette application permet de suivre vos statistiques de nage et de partager les données d’entraînement avec d’autres personnes. L’affichage des données peut aussi être personnalisé. Ces lunettes sont étanches jusqu’à 10 mètres de profondeur. Elles seront commercialisées à partir du 7 août prochain et seront vendues au prix de 200 dollars.

Cet article Form Swim Goggles : des lunettes de natation en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

HoloLens : un élément clé de la Nasa pour la recherche de vie sur Titan

Par Pierrick LABBE
Nasa Titan HoloLens

La Nasa va lancer une expédition pour rechercher d’éventuelles traces de vie sur Titan, la lune de Saturne. Voici comment l’agence compte utiliser les lunettes AR HoloLens pour les aider.

De nombreux scientifiques pensent qu’une forme de vie extra-terrestre pourrait exister sur Titan. C’est d’ailleurs l’un des meilleurs candidats à une éventuelle vie dans notre système solaire. Le plus grand satellite de Saturne présente effectivement des conditions chimiques qui pourraient favoriser l’apparition d’une certaine forme de vie sur cette lune. En effet, son atmosphère épaisse est notablement active et riche en composés carbone. Même si l’on ne retrouvera sans doute pas d’eau sous forme liquide à sa surface, le satellite de Saturne contiendrait les rivières, lacs et mers de méthane et d’éthane liquide pouvant remplacer l’eau pour une forme d’organismes différents. Les scientifiques s’appuient sur les lunettes de réalité mixte de Microsoft pour les aider dans cette recherche. Explications…

La Nasa utilise HoloLens pour chercher de la vie sur Titan

L’équipe du Laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins s’efforce depuis des années de faire approuver sa mission de sonde robotique sur Titan. Elle a finalement reçu le feu vert il ya quelques jours à peine par la Nasa. Le giravion-atterrisseur qui se rendra à Titan s’appelle Dragonfly. Pour concevoir et préparer la mission, l’équipe a créé des simulations en réalité virtuelle et en réalité mixte afin de leur permettre de manipuler le drone robotique dans des situations similaires à celles qu’il rencontrera à la surface de Titan.

Une grande partie du travail de simulation en réalité mixte se fait en utilisant les lunettes HoloLens 1 de Microsoft. L’équipe n’utilisera pas les lunettes de réalité mixte uniquement pour la simulation mais songe aussi à les utiliser une fois que Dragonfly aura atteint la surface du satellite. Notez toutefois que le lancement effectif de la mission Dragonfly par la NASA ne se fera pas avant 2025 et le quadricoptère double Dragonfly n’atteindra la surface de Titan qu’en 2034. Il est donc fort probable que, d’ici là, d’autres lunettes de réalité mixte seront utilisées.

Cet article HoloLens : un élément clé de la Nasa pour la recherche de vie sur Titan a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La mise à jour du jeu Jurassic World Alive offre de nouvelles fonctionnalités

Par Pierrick LABBE
Jurassic World Alive Mise à jour nouveautés

Manger des chèvres, jouer avec un pneu ou détruire des véhicules voici, entre autre, ce que propose la nouvelle mise à jour 1.8 du jeu en réalité augmentée Jurassic World Alive.

Le jeu en réalité augmentée basé sur la localisation est inspiré du célèbre Pokémon Go. Ici cependant, il s’agit de partir à la recherche de dinosaures. La toute dernière mise à jour ajoute des fonctionnalités spectaculaires notamment un système de sanctuaires pour plusieurs joueurs. Cette mise à jour est disponible sur le Store Google Play ainsi que sur l’App Store d’Apple.

Mise à jour 1.8 de Jurassic World Alive : les améliorations

Cette mise à jour intervient peu de temps après la sortie de « Harry Potter Wizards Unite » que nous avons testé. Sans doute cette actualisation a été lancée pour éviter que de trop nombreux joueurs soient tentés par l’autre jeu de sorciers en réalité augmentée. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus la version 1.8 de Jurassic World Alive offre des nouveautés intéressantes.

Le jeu propose désormais un système de sanctuaires, qui sont en fait des lieux virtuels présents dans des espaces publics réels. Dans ces sanctuaires, les joueurs peuvent interagir avec les dinosaures qu’ils ont collectés ainsi qu’avec les créatures placées par d’autres joueurs. Cela ressemble, d’une certaine façon aux gymnases de Pokémon Go, les combats en moins. Vous pourrez alimenter vos dinosaures en leur donnant une chèvre comme offrande ou bien encore les laisser jouer avec un pneu comme s’il s’agissait d’un jouet et même les laisser détruire des véhicules. D’autres nouveautés sont aussi à découvrir.

Cet article La mise à jour du jeu Jurassic World Alive offre de nouvelles fonctionnalités a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Développement VR : Survios lance une Master Class en réalité virtuelle

Par Bastien L
survios master class vr

Le CTO de Survios, l’un des studios les plus éminents du VR Gaming, annonce le lancement d’une Master Class en réalité virtuelle. En suivant ce cours d’un semestre, vous pourrez apprendre à développer des jeux VR avec Unreal Engine…

Si vous êtes un tant soit peu fan de VR, vous connaissez forcément Survios ou du moins les jeux développés par ce studio. On lui doit notamment les titres Raw Data, Sprint Vector, Creed : Rise to Glory ou encore Electronauts. Ce développeur est l’un des pionniers de la réalité virtuelle.

À présent, le CTO et co-fondateur de Survios, Alex Silkin, s’apprête à partager ses connaissances et son expérience à travers une Master Class d’un semestre complet. En suivant ce cours, vous pourrez devenir un expert du développement de jeux en réalité virtuelle avec Unreal Engine. De nombreux industriels seront également présents pour jouer le rôle de mentors.

Précisons que cette Master Class sera donnée directement dans la réalité virtuelle. Il sera donc possible de suivre le cours à distance comme si vous étiez sur place, en face à face avec Silkin. Les participants devront se rendre deux fois par semaine dans une salle de classe virtuelle, afin d’apprendre à créer du contenu VR.

Développement VR : apprenez à créer des jeux en réalité virtuelle avec Unreal Engine

De son propre aveu, Alex Silkin s’estime très chanceux d’avoir pu travailler avec la VR dès 2012. Il souhaite à présent partager son expérience avec la communauté, afin de permettre aux débutants de se lancer plus facilement dans la création de contenu en réalité virtuelle.

C’est la raison pour laquelle il s’est associé à Axon Park, le créateur du premier cours en VR au MIT Media Lab. Ce cours visait à explorer les possibilités offertes par la VR pour l’éducation, et se focalisait sur le développement de contenu en réalité virtuelle avec Unity.

L’inscription pour le semestre complet au cours de Silkin sera tarifée à 2500 dollars. Toutefois, des aides financières seront proposées en fonction des profils grâce à un partenariat noué entre Axon Park et VR First : une organisation qui gère un réseau de laboratoires VR pour les universités et parcs scientifiques du monde entier. Les étudiants les plus défavorisés pourront ainsi accéder à du matériel VR ou à des ressources gratuitement ou à faible coût. Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site web officiel à cette adresse.

Cet article Développement VR : Survios lance une Master Class en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Agences VR françaises : quelles sont les meilleures ?

Par Bastien L
agences vr françaises

Les agences VR françaises vous proposent des services de création de contenu en réalité virtuelle et augmentée ou d’organisation d’événements. Découvrez quelles sont les meilleures.

La réalité virtuelle est un atout précieux pour la communication, le marketing, ou encore l’événementiel. Cependant, la création de contenu en VR requiert des compétences et des connaissances.

C’est la raison pour laquelle de nombreuses entreprises font appel à des agences VR, spécialisées dans la création de contenu VR / AR. En France, il existe plusieurs agences de ce type. Découvrez quelles sont les meilleures.

Emissive, l’agence VR française la plus prestigieuse

Fondée en 2005 par Fabien Barati et Emmanuel Guerriero, Emissive est une agence de réalité virtuelle située à Paris dans le IXème arrondissement. Depuis maintenant plus de dix ans, elle conçoit et réalise des expériences en réalité virtuelle pour ses clients. Parmi ses clients, l’agence compte de grands groupes comme Nestlé, EDF, Dasaults Systemes ou encore Eurosport.

Elle a notamment développé une application VR dédiée aux points de vente pour Adidas, ou encore des applications immersives pour Patek Philippe. C’est également à cette agence que le suédois IKEA a fait appel pour son application en réalité augmentée permettant d’essayer des meubles virtuellement avant de passer à l’achat.

Emissive propose aussi des installations interactives pour les musées. On peut citer l’expérience multijoueur ” The Enemy ” qui propose une réflexion sur les conflits intergénérationnels, ou encore l’exposition en réalité virtuelle ScanPyramids qui propose de visiter la pyramide de Kheops.

Emissive est répartie entre trois pôles différents : l’Agence, le Studio et le Lab. Au sein de l’Agence, les équipes commerciales et créatives conseillent les clients et leur proposent des projets sur-mesure. C’est ensuite au sein du Studio que sont conçues les applications. Enfin, au sein du Lab, Emissive expérimente en permanence les nouvelles technologies de réalité virtuelle.ts.

SmartVR, l’agence VR spécialisée dans l’eSport

Fondée en 2018 et basée à Montreuil, l’agence SmartVR a su se démarquer en se spécialisant dans l’eSport en réalité virtuelle. Elle propose à ses clients d’ouvrir une arène VR au sein de laquelle plusieurs joueurs peuvent s’affronter dans la réalité virtuelle. Il s’agit d’une offre clé en main regroupant les jeux exclusifs, le matériel, le support et la réservation en ligne.

L’agence a développé plusieurs jeux exclusifs, dont le shooter After-H permettant à deux équipes de huit joueurs de s’affronter armés de fusils connectés. La version Free Roaming permet de se déplacer simultanément dans la VR et dans le monde réel sur une superficie maximale de 100 mètres carrés. Dans un avenir proche, SmartVR compte lancer une version ” warehouse free roaming ” pouvant s’étendre sur 3000m². Parmi les autres titres de son catalogue regroupant plus de 30 jeux, on compte aussi Top Floor, Indy Run, Zero Gravity ou Pitstop VR.

SmartVR a également conçu différents ” PODs ” et structures de Free Roaming pour ses clients. Le Pod Solo est conçu pour les jeux en version arcade, le Pod 4 joueurs peut accueillir quatre joueurs, et le dispositif Free Roaming est pensé pour les expériences en Free Roaming laissant le joueur se déplacer sur une large surface dans le monde réel.

Cette agence propose aussi ses services d’animation en VR pour l’événementiel. Un large panel d’animations sont proposées, afin de rendre les événements mémorables grâce à la réalité virtuelle. Un showroom situé à Montreuil peut être réservé pour l’organisation d’événements, ou visité pour tester les dernières technologies de VR.

BackLight Studio, le studio de création d’expériences VR

La société de production BackLight est spécialisée dans les films d’animation et les expériences en réalité virtuelle. Fondée en 2008 par deux professionnels du jeu vidéo, elle regroupe des producteurs, des auteurs, des réalisateurs et des développeurs issus de divers secteurs.

Depuis 2013, cette agence française conçoit, réalise et produit des expériences en réalité virtuelle pour ses clients. Ces expériences peuvent être utilisées pour des projets de communication, d’industrie, de formation, ou encore de promotion immobilière. Parmi sa clientèle, BackLight compte aussi des entreprises du secteur du divertissement.

En 2019, l’agence française compte 55 employés et plus d’une cinquantaine de projets VR à son actif. Parmi ses clients les plus prestigieux, on retrouve BNP Paribas, Oasis, Renault Sport, Diesel ou Pernot Ricard. Elle développe également des jeux vidéo en VR pour la salle Illucity située à Paris.

AgenceRealiteVirtuelle.com, l’agence VR de realite-virtuelle.com

AgenceRealiteVirtuelle.com est l’agence VR du groupe Publithings, créateur et propriétaire du site Realite-virtuelle.com. Notre agence propose des services de création de contenu, de conseils ainsi que des solutions événementielles en réalité virtuelle, augmentée ou mixte.

Notre agence peut vous accompagner dans le processus de création de contenu en VR ou 360 degrés. Qu’il s’agisse d’un jeu, d’une application, d’un simulateur, d’un support événementiel ou d’une vidéo promotionnelle, nos équipes vous fournissent leur expertise. Nous pouvons également créer directement du contenu pour vous, ou adapter votre contenu aux différents casques VR / AR : Oculus Rift, HTC Vive, Samsung Gear VR, Microsoft HoloLens…

Si vous souhaitez capturer du contenu à 360 degrés, notre agence peut aussi vous aider à choisir la meilleure caméra. Vous pourrez profiter de nos connaissances et de notre veille perpétuelle sur le marché naissant des caméras à 360 degrés.

Si votre entreprise souhaite adopter la réalité virtuelle, vous pouvez vous rendre à l’une des formations sur la VR que nous organisons régulièrement. Vous y serez initié aux enjeux, tendances et prévisions du marché de la réalité virtuelle. Nous proposons aussi des formations au développement de contenu en réalité virtuelle ou augmentée.

Pour les professionnels de la réalité virtuelle et augmentée, nous proposons un service de mise en relation pour vous aider à nouer de nouveaux partenariats. De plus, nos meetings professionnels vous permettront de rencontrer des fonds d’investissement pour financer vos projets ou de faire la connaissance d’autres startups en provenance de toute la France.

Le pôle événementiel de l’agence propose des animations en réalité virtuelle pour vos événements. Il peut s’agir d’animations généralistes pour les événements en tout genre (salons, conférences, lancement de produit, fêtes d’entreprises, team building…), ou d’animations visant à sensibiliser sur la VR / AR pour les événements centrés sur ces technologies immersives.

Ces différentes prestations sont destinées aux responsables de services marketing, événementiel, communication et innovation. Les chargés de transformation numérique et digitale peuvent également faire appel à nous. L’agence est située à Paris, mais opère dans toute la France métropolitaine et dans la plupart des pays d’Europe.

Pour connaître nos tarifs, n’hésitez pas à demander un devis gratuit depuis le site officiel de AgenceRealiteVirtuelle.com. Notre équipe vous recontactera sous 24 à 48 heures pour vous indiquer le tarif en fonction de l’envergure de la commande et sur la base d’un mode tarifaire dégressif.

Cet article Agences VR françaises : quelles sont les meilleures ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Harry Potter Wizards Unite a rapporté 300 000 $ en un jour

Par Bastien L
harry potter wizards unite revenus

Harry Potter : Wizards Unite, le nouveau jeu en réalité augmentée de Niantic après Pokémon Go, a rapporté 300 000 dollars en 24 heures après sa sortie. Le titre semble en bonne voie pour connaître un succès phénoménal.

Les étoiles étaient alignées. En mariant le gameplay de Pokémon Go et l’univers de la saga Harry Potter, le nouveau jeu en réalité augmentée de Niantic, Harry Potter : Wizards Unite semblait inexorablement promis à un succès phénoménal. Ca n’a pas manqué.

Selon les données de SensorTower, Harry Potter : Wizards Unite aurait ainsi été téléchargé plus de 400 000 fois sur iOS et Android durant les 24 heures qui ont suivi sa sortie. En termes de revenus générés grâce aux achats in-app, le jeu aurait rapporté 300 000 dollars dès le premier jour.

De plus, soulignons que ces chiffres de lancement concernent uniquement le Royaume-Uni et les Etats-Unis puisque le jeu y est sorti avec un peu d’avance. Nul doute que la sortie en France (et dans d’autres pays) au cours du week-end aura permis à Niantic d’alourdir son trésor…

Harry Potter Wizards Unite démarre en trombe, sans égaler le raz-de-marée Pokémon Go

Bien que la somme engrangée soit impressionnante, le succès de Harry Potter WU est pour l’instant loin d’égaler celui de Pokémon Go. Lors de sa sortie en juillet 2016, le jeu avait rapporté 2 millions de dollars dès le premier jour.

Néanmoins, l’expérience proposée par ce nouveau jeu est plus complexe et plus profonde que celle de Pokémon Go à sa sortie. Le développeur s’est également servi de l’expérience accumulée avec PoGo pour éviter de refaire certaines erreurs.

Si la qualité est au rendez-vous, il est donc possible que Harry Potter Wizards Unite attire de plus en plus de joueur grâce au bouche-à-oreille. Le jeu pourrait aussi retenir les utilisateurs plus longtemps, et donc surpasser Pokémon Go sur le long terme. Il ne s’agit toutefois que de projections, et il sera nécessaire de patienter pour voir si la magie opère…

Cet article Harry Potter Wizards Unite a rapporté 300 000 $ en un jour a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Harry Potter Wizards Unite sort le 21 juin sur iOS et Android

Par Bastien L
harry potter wizards unite date lancement

Niantic annonce enfin la date de sortie de son nouveau jeu en réalité augmentée Harry Potter Wizards Unite. Le titre sera lancé le 21 juin 2019 sur iOS et Android…

Après le succès phénoménal de Pokémon Go, Niantic semble décidé à confirmer son statut de leader du marché du jeu mobile en réalité augmentée. Pour ce faire, la firme américaine n’hésite pas à multiplier les projets.

En novembre 2018, Niantic lançait ainsi Ingress Prime : une refonte complète de son tout premier jeu Ingress. À présent, le développeur s’apprête enfin à lancer son nouveau titre Harry Potter Wizards Unite.

Annoncé en 2017, et initialement attendu pour 2018, Harry Potter Wizards Unite est un jeu en réalité augmentée dans la lignée de Pokémon Go. Cependant, comme le nom le suggère, l’action prend place dans l’univers d’Harry Potter.

Harry Potter Wizards Unite : devenez le sorcier le plus puissant du quartier

The worldwide launch of Harry Potter: Wizards Unite begins this Friday, June 21! Keep your eyes peeled and wand ready for more information as the game goes live in your region soon. #WizardsUnite pic.twitter.com/ckk4s4mi8a

— Harry Potter: Wizards Unite (@HPWizardsUnite) 19 juin 2019

Le joueur incarne un sorcier, et doit choisir parmi trois classes de personnages différentes. Aux côtés d’autres joueurs, il devra monter un groupe pour explorer de vastes donjons remplis de mystère et de créatures magiques.

Grâce à la réalité augmentée, des ” Traces ” de magie seront visibles sur la carte du monde réel. Le joueur devra se rendre aux endroits indiqués pour trouver des ” Foundables “. En les récupérant, le joueur pourra obtenir diverses récompenses.

De longs mois d’attente touchent à leur terme, puisqu’une date de lancement est enfin annoncée pour Harry Potter Wizards Unite. Après un soft launch en Nouvelle-Zélande en avril 2019, le jeu sera lancé sur iOS et Android le 21 juin 2019.

Pour l’heure, cette date de sortie n’est confirmée que pour le Royaume-Uni et les États-Unis. Cependant, il est fort probable que le jeu soit lancé en France simultanément ou dans les jours suivants.

Sur le Google Play Store français, tout comme sur l’App Store iOS, il est déjà possible de se préinscrire pour recevoir une notification dès qu’il est possible de jouer. Tout semble indiquer que le lancement est imminent.

Cet article Harry Potter Wizards Unite sort le 21 juin sur iOS et Android a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Google ajoute la réalité augmentée aux tutos make-up de YouTube

Par Bastien L
youtube google réalité augmentée pubs

Google annonce l’ajout de fonctionnalités de réalité augmentée à sa plateforme YouTube, permettant aux utilisateurs de tester les produits numériquement avant de passer à l’achat directement depuis l’appli. En outre, le géant de Mountain View va permettre aux marques de créer des pubs à 360 degrés.

Dans le cadre du Festival International de la Créativité Cannes Lion, Google vient de dévoiler un nouvel outil pour YouTube. Celui-ci permet aux créateurs de vidéos d’ajouter une couche d’interaction à leurs contenus grâce à la réalité augmentée.

Afin de présenter les possibilités offertes par cette nouvelle fonctionnalité, le géant de Mountain View a fait la démonstration de son application sur les vidéos de la catégorie beauté et plus précisément sur les fameux ” tutos make-up “ qui prolifèrent sur la plateforme.

Grâce à l’intégration de la réalité augmentée, les spectateurs de telles vidéos pourront bientôt essayer des produits cosmétiques de façon numérique tout en visionnant des tutoriels ou des critiques sur ces mêmes produits.

Actuellement en cours de test alpha au sein du studio de contenu sponsorisé YouTube FameBit, cette nouvelle fonctionnalité est toutefois déjà utilisée par plusieurs marques de maquillage.

Parmi elles, on compte notamment MAC Cosmetics qui l’utilise pour promouvoir différentes teintes de rouge à lèvres. Après que le spectateur ait choisi la teinte qu’il préfère, il est en mesure de cliquer sur un lien pour l’acheter via le site web de l’enseigne.

Pour accéder à ces fonctionnalités d’essai en réalité augmentée, il suffira au spectateur de posséder un smartphone avec l’application mobile de YouTube.

Il lui sera alors possible de naviguer parmi les différents produits du catalogue, et de les essayer de façon virtuelle. Les effets en réalité augmentée pourront être superposés à son visage filmé par la caméra frontale du téléphone.

L’usage de la réalité augmentée pour l’essayage de cosmétiques n’est pas inédit. Dès 2017, MAC Cosmetics avait créé son propre miroir permettant d’essayer des vêtements en réalité augmentée pour ses boutiques.

De même, après l’acquisition de la startup ModiFace, le Français L’Oréal a créé sa propre application de testing de maquillage en réalité augmentée.

Cependant, en intégrant directement cette technologie à YouTube, plateforme privilégiée des Youtubeuses beauté, Google va faciliter les partenariats avec les marques pour les vidéastes professionnelles.

Selon les premiers tests menés avec les marques, la réalité augmentée suscite un vif engagement auprès des spectateurs. Près de 30% des spectateurs qui ont essayé un rouge à lèvres en AR l’ont acheté.

Bien évidemment, l’intégration de la réalité augmentée sur YouTube ne se limitera pas à la catégorie beauté. Google compte proposer ce nouveau service à d’autres marques très prochainement, notamment dans le domaine du divertissement ou de l’alimentaire…

Google lance Swirl, un format de pubs à 360 degrés

Parallèlement à cette nouvelle fonctionnalité de réalité augmentée, Google propose aussi aux marques un nouveau format de publicités intitulé ” Swirl “. Celui-ci permet de créer des publicités 3D à 360 degrés, laissant les spectateurs explorer librement les vidéos et images de produits…

De plus, un nouvel éditeur nommé Poly permettra aux marketeurs de changer les animations, de personnaliser l’arrière-plan et d’ajouter des effets aux assets 3D proposés avec Swirl. Ce nouveau format est encore en beta, et testé par plusieurs marques dont New Balance…

Cet article Google ajoute la réalité augmentée aux tutos make-up de YouTube a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Une vidéo qui dévoile Spacebridge, un logiciel de design Magic Leap

Par Pierrick LABBE
Spacebridge Wacom Magic Leap One

Voici la toute première démonstration, en forme de vidéo, du logiciel de design et de dessins fonctionnant sur Magic Leap One, Spacebridge. Il est issu d’une collaboration avec Wacom.

Lors de la conférence L.E.A.P., Magic Leap avait annoncé une collaboration avec l’entreprise japonaise Wacom portant sur a conception d’un logiciel de design et de dessin en réalité augmenté fonctionnant sur Magic Leap One. Les progrès ont été rapides et nous en avons désormais un peu plus de nouvelles sous la forme d’une vidéo visible ci-dessous et présentée par Nobutaka Ide, le patron de Wacom, lors d’une keynote le 13 juin dernier.

Spacebridge : du design et dessin en réalité augmentée

Selon le patron de Wacom qui s’est exprimé sur l’application Spacebridge : « Notre objectif est de fournir les meilleurs instruments d’expression créative. Notre solution unique, combinant la saisie au stylet de précision et l’informatique spatiale, permettra aux créateurs de toutes les disciplines, y compris les animateurs, les concepteurs industriels, les concepteurs de jeux et les éducateurs, de créer et de collaborer de façons peu imaginables ».

Dans la vidéo, l’utilisateur de Spacebridge utilise un Wacom Intuos Pro avec un stylet Pro Pen 3D pour manipuler directement un modèle 3D dans son environnement réel, le dessiner, le redimensionner, puis dessiner des notes non connectées sur le mur voisin, ce qui a été spatialement cartographié par le Magic Leap One. Il ne s’agissait là que d’une première présentation du potentiel du logiciel de design et de dessin en réalité augmentée. Aucune date de sortie n’a été avancée ni même de prix.

Cet article Une vidéo qui dévoile Spacebridge, un logiciel de design Magic Leap a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Airbus mise beaucoup sur la réalité mixte et les Microsoft HoloLens 2

Par Pierrick LABBE
Airbus HoloLens 2

Profitant du salon du Bourget, Airbus a annoncé un partenariat avec Microsoft. Le constructeur aéronautique européen compte utiliser massivement la réalité augmentée.

Les lunettes de réalité mixte HoloLens 2 de Microsoft trouvent de nombreuses applications dans le domaine militaire mais aussi industriel et éducatif. Le potentiel de cette technologie a tellement impressionné le constructeur aéronautique européen que celui-ci a développé un large partenariat avec Microsoft afin de l’aider dans de nombreuses opérations, de la conception à la vente en passant par la maintenance. C’est lors du salon du Bourget que l’entreprise a présenté son partenariat.

Airbus compte beaucoup sur les HoloLens 2

Le constructeur aéronautique européen souhaite construire beaucoup plus d’avions et augmenter considérablement sa capacité de production. L’objectif est de construire davantage mais aussi plus rapidement. Aussi, le groupe industriel et fleuron européen, a identifié plus de 300 opérations dans lesquelles la technologie des HoloLens 2 lui serait utile.

L’entreprise compte ainsi s’appuyer sur la réalité mixte pour valider le design de ses avions 80 % plus rapidement en réduisant les coûts. Côté production, Airbus compte utiliser les capacités d’affichage des instructions en 3D tout en laissant les mains libres aux opérateurs pour les tâches complexes de construction. Le constructeur espère réduire de 30 pourcent le temps de production des avions.

L’utilisation des lunettes de réalité mixte devrait aller beaucoup plus loin et servir aussi à mieux former les opérateurs et à faciliter les opérations de maintenance des appareils. Enfin, l’avionneur compte aussi utiliser les HoloLens 2 pour vendre des solutions à ses clients en réalité mixte.

Cet article Airbus mise beaucoup sur la réalité mixte et les Microsoft HoloLens 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apollo 11 : revivez le premier pas sur la lune en réalité augmentée

Par Bastien L
moonshot jfk apollo 11 ar

Revivez la mission Apollo 11 en temps réel depuis le confort de votre salon avec JFK Moonshot : une application permettant de revivre le premier pas sur la lune en réalité augmentée …

Le 20 juillet 1969, l’Homme posait le pied sur la lune pour la première fois. Cinquante ans plus tard, afin de commémorer cet événement historique, la John F. Kennedy Presidential Library lance une application en réalité augmentée permettant de revivre la mission Apollo 11 depuis votre canapé.

Créée en partenariat avec l’agence de marketing digital Digitas, l’application JFK Moonshot permet aux utilisateurs de superposer une représentation numérique de la fusée Saturn V à leur environnement réel. Il est ensuite possible de tester les propulseurs pour observer la façon dont l’engin spatial brule son carburant.

Cependant, comme dans le monde réel, la mission ne débutera que le 16 juillet 2019 à 9h32. C’est à cette date que la fusée a décollé il y a un demi-siècle. D’ailleurs, tout comme dans la réalité, la mission Apollo 11 se prolongera durant plus de 120 heures. L’alunissage aura lieu le 20 juillet.

Apollo 11 : une reconstitution AR en temps réel étoffée de documents d’archive

Il s’agit donc d’une reconstitution en temps réel. Afin d’éviter que les utilisateurs s’ennuient durant les moments les plus calmes, des photos et des vidéos qui mettent en lumière le rôle de John F. Kennedy dans l’organisation et le succès de la mission ont été incorporées.

Digitas a également interviewé Michael Collins, le troisième astronaute de la mission Apollo 11. En outre, les utilisateurs pourront s’adonner à quelques missions interactives. Il s’agira par exemple de faire atterrir la fusée sur la surface de la lune. Ces mini-jeux s’inspirent directement des outils d’entrainement de la NASA.

En parallèle, si vous avez la chance de visiter la JFK Library, située à Boston, entre le 16 et le 20 juillet 2019, vous pourrez contempler une reproduction grandeur nature de la Saturn V Rocket exposée sur le sol de la bibliothèque. Une conférence Space Sumit et un festival Space Fest seront également organisés pendant ces quelques jours.

L’application JFK Moonshot est disponible dès à présent sur les smartphones Android et iOS. Pour rappel, vous pouvez aussi revivre le premier pas sur la lune en réalité virtuelle avec l’application Apollo 11 VR

Cet article Apollo 11 : revivez le premier pas sur la lune en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus Touch : tout savoir sur le contrôleur des casques VR de Facebook

Par Bastien L
oculus touch tout savoir

L’Oculus Touch est le contrôleur officiel des casques VR Oculus Rift, Rift S et Quest. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet accessoire qui rend la réalité virtuelle bien plus immersive.

Lors de son lancement en mars 2016, l’Oculus Rift s’accompagnait seulement d’une manette XBox de Microsoft. Avec le lancement des contrôleurs Oculus Touch, début 2017, la sensation d’immersion proposée par la VR a été considérablement accrue.

Les Oculus Touch sont des accessoires à détection de mouvement spécialement conçus pour la réalité virtuelle. Leur principal intérêt est de permettre à l’utilisateur de se servir de ses mains et de ses doigts d’une façon relativement naturelle et intuitive au sein de la réalité virtuelle plutôt que de se contenter de presser les boutons d’une manette.

L’utilisateur tient un Oculus Touch dans chaque main, mais les deux s’utilisent finalement comme une seule manette que l’on aurait coupée en deux. En plus de la fonctionnalité de tracking des mains et des doigts, on retrouve aussi des sticks analogiques, des boutons et des gâchettes permettant davantage d’interactions dans les jeux.

Comment fonctionne l’Oculus Touch ?

L’Oculus Touch combine les fonctionnalités d’un contrôleur de jeu vidéo traditionnel avec une technologie de Motion Tracking similaire à celle du casque Oculus Rift.

Chaque contrôleur regroupe ainsi un joystick analogique, deux boutons, une gâchette pour l’index et une seconde gâchette à activer en pressant les autres doigts sur la poignée.

En plus de ces contrôles « standards « , chaque Touch embarque différents capteurs capacitifs permettant de localiser la position des doigts de l’utilisateur. Le contrôleur peut ainsi déterminer si l’index du joueur est posé sur la gâchette et si les pouces sont en contact avec les boutons ou le joystick.

C’est ce qui permet à l’utilisateur de se servir de ses « mains virtuelles » dans les jeux vidéo. Il est en mesure de pointer du doigt, de fermer son poing, de presser un bouton avec son index ou encore de saisir des objets.

De plus, chaque contrôleur Oculus Touch embarque une ” constellation de LEDs ”  invisibles à l’oeil nu. Ces diodes permettent aux capteurs Oculus Sensors de suivre la position de chaque contrôleur.

Le joueur peut ainsi bouger ses mains dans le monde réel et dans la VR simultanément, avec une liberté de mouvement à six degrés. C’est le même système que celui sur lequel repose le tracking du Rift, qui embarque lui aussi des LEDs sous sa visière.

Oculus Quest et Rift S : une nouvelle version du Touch

Avec les casques VR Oculus Quest et Oculus Rift S, lancés le 21 mai 2019, Facebook a fait le choix d’introduire de nouveaux contrôleurs Oculus Touch. Cette nouvelle version propose exactement les mêmes fonctionnalités, mais son design a été modifié pour répondre aux besoins du nouveau système de tracking Oculus Insight introduit avec ces deux appareils.

Sur la première version, on retrouvait une constellation de LEDs infrarouges sur la boucle située sous le contrôleur. Sur la nouvelle version, la boucle est située en haut afin que les LED puissent être détectées par les caméras intégrées au casque sans risque d’obstruction.

En effet, le système de tracking Oculus Insight ne repose plus sur des capteurs externes à disposer dans la pièce autour de l’espace de jeu, mais sur des caméras directement intégrées sous la façade du casque. Le design du contrôleur a donc été adapté en fonction.

Des améliorations nécessaires

MAJ : les nouveaux Oculus Touch souffraient de bugs. L’un des plus gênants a été réglé à la fin du mois de juin 2019. En effet, les caméras du Quest et du Rift S ne captaient pas correctement les manettes quand elles passaient derrière le dos des utilisateurs. Surtout, certains d’entre eux remarquaient que les Oculus Touch ne permettaient pas de tenir virtuellement un objet s’ils étaient proches l’un de l’autre.

Il est maintenant beaucoup plus facile de tirer à l’arc ou d’utiliser une arme à feu en réalité virtuelle. Par ailleurs, il n’y a plus besoin de toucher le sol afin de réaliser la configuration du guardian.

Un autre problème, cette fois-ci imputable à Steam ne permettait pas de profiter pleinement des contrôleurs. Steam VR ne les reconnaissait pas. Au lancement du produit, certains jeux refusaient tout simplement de se lancer. Par ailleurs, les titres affichaient les anciennes manettes, ce qui est parfois perturbant. Depuis la mise à jour, le problème est résolu. Notons que certains joueurs ont rencontré des soucis. Les contrôleurs étaient remplacés par le symbole ERROR caractéristique d’un asset graphique manquant.

Pourquoi acheter l’Oculus Touch ?

L’Oculus Touch rend la réalité virtuelle bien plus immersive. En plus d’avoir les sens trompés par son casque Rift, l’utilisateur est en mesure d’interagir de façon naturelle en se servant de ses mains. L’illusion s’en trouve renforcée.

Depuis le mois d’août 2017, toutefois, l’Oculus Touch est fourni avec l’Oculus Rift. Il est donc inutile d’acheter le Touch séparément si vous achetez le Rift aujourd’hui. Sauf si vous optez pour du matériel d’occasion.

Principaux avantages des Oculus Touch

L’Oculus Touch présente plusieurs avantages majeurs. Tout d’abord, comme évoqué précédemment, ces accessoires permettent des contrôles plus naturels dans la réalité virtuelle. L’utilisateur peut pointer, attraper, ramasser et interagir avec le monde virtuel de manière intuitive.

En outre, ses deux joysticks analogiques permettront aux habitués du ” gaming ” traditionnels de retrouver rapidement leurs marques. Là encore, c’est un atout dont ne disposent pas les contrôleurs Vive Wands de HTC, qui se contentent d’un pavé tactile.

L’Oculus Touch est également agréablement léger et confortable. Son design inspiré par la poignée d’un sabre le rend très ergonomique. Il est donc possible de l’utiliser pendant plusieurs heures consécutives sans ressentir de fatigue physique.

Enfin, citons aussi les retours haptiques lorsque l’utilisateur touche un objet virtuel ou interagit dans la VR. Ceci permet d’augmenter encore la sensation d’immersion.

Fiche technique

  • Tracking de mouvement : 6DoF
  • Contrôles directionnels : joysticks analogiques
  • Boutons : quatre boutons et quatre gâchettes
  • Retours haptiques : Oui
  • Piles : Une pile AA par contrôleur
  • Poids : 272 grammes
  • Disponibilité : disponible depuis décembre 2016, vendu avec le Rift depuis 2017

Les alternatives

Lorsque l’Oculus Rift est sorti, l’Oculus Touch n’était pas encore disponible. De fait, de nombreux jeux fonctionnent sans ces accessoires et il est possible d’utiliser d’autres contrôleurs en guise d’alternative.

Tout d’abord, grâce à un partenariat entre Oculus et Microsoft, un contrôleur Xbox One était inclus avec chaque Oculus Rift jusqu’à la sortie du Touch. Malheureusement, depuis la sortie de ce contrôleur officiel, le contrôleur Xbox One n’est plus fourni. En revanche, il est toujours possible de connecter une manette achetée séparément au casque VR.

De même, le Rift était jadis fourni avec la télécommande Oculus Remote. Il s’agit d’une petite télécommande permettant d’interagir avec le Rift. Cependant, cet accessoire permet plutôt de naviguer dans les menus que de jouer à des jeux vidéo. Il permet uniquement de pointer et de cliquer, et n’offre pas les mêmes fonctionnalités de tracking de position que l’Oculus Touch. L’Oculus Remote n’est plus livré avec le Rift, mais peut toujours être achetée séparément.

Dans un avenir proche, il est probable que l’Oculus Touch cède à son tour sa place à une nouvelle génération de contrôleurs. On peut par exemple s’attendre à une démocratisation des gants haptiques permettant à l’utilisateur de se servir de ses mains et d’interagir avec les objets virtuels de façon réaliste…

 

Cet article Oculus Touch : tout savoir sur le contrôleur des casques VR de Facebook a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Stranger Things : un jeu en réalité augmentée à la Pokémon Go bientôt disponible

Par Bastien L
stranger things next games

Le développeur finlandais Next Games annonce un jeu vidéo tiré de la série Netflix à succès Stranger Things, reprenant le concept et le gameplay de Pokémon Go avec l’intégration de Google Maps… 

Compte tenu de l’immense succès de Pokémon Go, il est bien normal que le jeu de Niantic Labs fasse des émules. Le concept a d’ailleurs déjà été appliqué à d’autres franchises telles que Ghostbusters, Jurassic World, ou plus récemment Dragon Quest et Minecraft.

Aujourd’hui, le développeur finlandais Next Games annonce un jeu mobile tiré de la série Netflix à succès Stranger Things. Dans ce jeu de type puzzle / RPG, les joueurs arpenteront le monde de l’Upside Down et devront collaborer avec les protagonistes pour combattre les forces du mal.

Grâce à l’intégration Google Maps, les joueurs pourront progresser dans le jeu en explorant leur environnement réel. Il s’agira donc d’un jeu ” location-based ” au même titre que Pokémon Go.

Stranger Things : le 2ème jeu AR de Next Games avec Walking Dead : Our World

Les développeurs se sont fixés pour objectif de retranscrire les thèmes forts de la série Stranger Things, tels que l’amitié ou encore l’aventure surnaturelle. Ce n’est d’ailleurs pas le premier jeu ” location-based ” de Next Games, puisque le studio est aussi à l’origine du jeu The Walking Dead : Our World.

Le jeu Stranger Things de Next Games sera lancé en 2020 sur iOS et Android. En attendant, rappelons que la troisième saison de la série sera diffusée sur Netflix à partir du 4 juillet 2019…

Cet article Stranger Things : un jeu en réalité augmentée à la Pokémon Go bientôt disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Magic Leap a désormais la compatibilité Sketchfab sur son navigateur Helio

Par Pierrick LABBE
Sketchfab Magic Leap

Magic Leap continue son déploiement tout terrain après une mise à jour récente déjà ambitieuse. Désormais, c’est Sketchfab qui sera compatible. Tout sauf une surprise, mais une vraie bonne nouvelle.

La start-up new-yorkais Sketchfab est souvent à la pointe des nouveautés en réalité augmentée, il n’est donc pas surprenant que ce déploiement intervienne aussi rapidement pour le Magic Leap One.

Sketchfab : le premier partenaire WebXR

Magic Leap vient donc d’annoncer que Sketchfab serait son premier partenaire WebXR, une nouveauté introduite avec la mise à jour Lumin OS 0.96. Cela va permettre directement aux créateurs de voir et d’interagir avec la grande librairie d’objets de l’application. « En ce qui concerne le contenu, cela signifie qu’il existe désormais une bibliothèque de plus de 3.000.000 de modèles 3D – la plus grande bibliothèque de contenu volumétrique généré par l’utilisateur – qui peut être consultée avec Magic Leap » explique ainsi Alban Denoyal, le co-fondateur de Sketchfab.

Pour ceux qui n sont pas encore familiers avec la plateforme Magic Leap One, cela  signifie qu’ils pourront concrètement accéder aux contenus 3D à travers le navigateur natif Helio et interagir avec le contenu en réalité augmentée. « Du côté des utilitaires, cela signifie que tout créateur 3D peut explorer ses propres créations sur Magic Leap en les publiant simplement sur son compte Sketchfab » conclut Denoyal. Une bonne nouvelle qui devrait faciliter ceux utilisant des logiciels 3D et veulent visualiser leurs productions dans Magic Leap. Notez que les lunettes de réalité mixte Magic Leap One ne sont pas encore disponibles pour le grand public.

Cet article Magic Leap a désormais la compatibilité Sketchfab sur son navigateur Helio a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple : un jeu de bowling en réalité augmentée fait fureur à la WWDC 2019

Par Bastien L
apple swift strike

Durant la conférence WWDC 2019, Apple a présenté un jeu de bowling en réalité augmentée intitulé ” Swift Strike “. Celui-ci exploite toutes les nouvelles fonctionnalités introduites par ARKit 3, et a beaucoup plu aux visiteurs de la conférence…

Lors de la WWDC 2019, Apple a créé la surprise en annonçant ARKit 3 : une nouvelle version de son framework de réalité augmentée apportant d’importantes nouveautés telles que l’occlusion et le tracking des humains pour davantage de réalisme. La firme à la Pomme a aussi dévoilé un nouvel ensemble d’outils intitulé Reality Composer et permettant de faciliter la création d’applications AR pour iOS.

Cependant, la véritable star de l’événement, celle qui a déchaîné les passions des développeurs et des journalistes présents sur place, est un jeu de bowling en réalité augmentée intitulé Swift Strike.

Apple Swift Strike : un jeu de bowling multijoueur exploitant tout le potentiel d’ARKit 3

Ce jeu multijoueur pour iPad Pro exploite toutes les nouveautés introduites avec ARKit 3. Les boules et les quilles qui apparaissent à l’écran impressionnent par le réalisme, notamment grâce à l’occlusion. En effet, si votre adversaire ou votre coéquipier passe devant les quilles, celles-ci seront masquées par son corps sur l’écran de votre iPad. Une prouesse que l’on a également pu admirer dans la première démo du jeu Minecraft Earth de Microsoft. En combinant ce réalisme visuel avec les vibrations haptiques de l’iPad lorsque la boule est lancée, l’illusion est bluffante.

Il ne s’agit que d’une démo, et rien ne garantit qu’Apple compte réellement lancer ce jeu sur l’App Store pour iOS. Si tel est le cas, il faudra attendre le lancement d’ARKit 3 sur iOS 13 et iPadOS prévu pour l’automne 2019.

Cependant, ce jeu prendrait une tout autre envergure s’il était jouable sur des lunettes de réalité augmentée plutôt que sur l’iPad. Le joueur n’aurait plus besoin de tenir sa tablette, et pourrait donc se concentrer sur ses mouvements. Pour rappel, les lunettes AR d’Apple sont attendues pour la fin de l’année 2020

Cet article Apple : un jeu de bowling en réalité augmentée fait fureur à la WWDC 2019 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple propose des aperçus de ses nouveaux Mac Book Pro en AR

Par Pierrick LABBE
Mac Book Pro en réalité augmentée

Apple a utilisé une nouvelle fonctionnalité appelée AR Quick Look de son système d’exploitation iOS pour proposer des aperçus de ses nouveaux Mac Book Pro en réalité augmentée.

C’est un secret de polichinelle, Apple travaille sur des lunettes de réalité augmentée depuis un bon moment déjà. La marque a la pomme s’est préparée en lançant l’ARKit sur ses iPhone. Le système permettant de créer des applications en réalité augmentée sur les smartphones floqués d’une pomme croquée est le plus avancé actuellement, offrant notamment plus de fonctionnalités que l’ARCore de Google sur Android. C’est justement en se basant sur l’ARKit et sur la fonctionnalité AR Quick Look qu’Apple propose désormais de visualiser, dans son salon ou son bureau, son prochain ordinateur haut de gamme pour les professionnels.

Un aperçu du futur Mac Book Pro en réalité augmentée

Concrètement, il suffit de se rendre sur la page présentant le futur Mac Book Pro ici. Si vous y accédez avec un iPhone fonctionnant sur iOS 12 ou supérieur alors un message apparaîtra disant « Voir Mac Pro en AR ». En cliquant sur le lien alors votre iPhone vous fera apparaître l’ordinateur dans votre environnement comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Vous pourrez facilement ajuster aussi bien la taille que l’orientation du Mac Book Pro afin de bien visualiser le rendu dans différents emplacements. La taille réelle permet de voir précisément l’espace occupé par l’ordinateur. L’ordinateur est effectivement plus volumineux que ce que pensent beaucoup de personnes. Notez que l’ARKit travaille très bien la partie lumières pour un rendu optimal et réaliste.

Cet article Apple propose des aperçus de ses nouveaux Mac Book Pro en AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Rick and Morty saison 4 : un épisode spécial en réalité augmentée

Par Bastien L
rick morty ar

La saison 4 de la série animée Rick and Morty pourrait comporter un épisode spécial en réalité augmentée, avec du contenu caché visible uniquement par le biais d’une application pour smartphone. Il s’agirait d’une première mondiale pour la télévision.

En novembre 2019, la série Rick and Morty fera son grand retour après deux ans d’absence avec une quatrième saison particulièrement attendue par les fans. Or, cette nouvelle fournée pourrait se révéler particulièrement surprenante…

Selon l’Economic Times, la saison 4 comporterait un épisode spécial en réalité augmentée ! A l’aide de leurs smartphones, les utilisateurs pourront se servir d’une application pour visualiser des éléments cachés dans l’épisode qui prendront vie à l’écran. Il s’agirait d’une grande première pour la télévision.

Rick and Morty saison 4 : du contenu AR caché visible à l’aide d’un smartphone

Ce n’est pas vraiment une surprise de voir Rick & Morty expérimenter les technologies immersives. Rappelons que les créateurs de la série s’intéressent depuis bien longtemps à la VR. En collaboration avec le studio Owl Alchemy de Google, un jeu Rick & Morty VR d’excellente facture a été développé.

De même, le co-créateur de la série, Justin Roiland, a récemment lancé le jeu VR déjanté Trover Saves the Universe sur PS4 et PC. La série en elle-même aborde de nombreux sujets scientifiques et technologiques, et il semble donc logique qu’elle soit la première à proposer du contenu en réalité augmentée.

La saison 4 de Rick and Morty est attendue pour novembre 2019. Selon Adult Swim, elle regroupera 70 épisodes et portera donc le nombre total d’épisodes de la série à 101

Cet article Rick and Morty saison 4 : un épisode spécial en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Square Enix dévoile Dragon Walk : un jeu Dragon Quest à la Pokémon Go

Par Bastien L
square enix dragon walk

Square Enix annonce Dragon Walk : un jeu Dragon Quest en réalité augmentée pour smartphone, dont le gameplay s’inspire directement de Pokémon Go. Une bonne surprise pour les fans de la célèbre saga de RPG japonais…

Depuis le premier opus lancé en 1986, Dragon Quest compte parmi les sagas de jeux de rôle les plus populaires au Japon et dans le reste du monde. La célèbre franchise a été déclinée sur de multiples supports, y compris sous forme de jeu en réalité virtuelle à la VR Zone Shinjuku de Tokyo.

Pour la première fois, Square Enix annonce un jeu Dragon Quest pour smartphone. Intitulé ” Dragon Walk “, le titre s’inspire indubitablement du jeu mobile en réalité augmentée Pokémon Go de Niantic. Sans doute alangui par le succès phénoménal de ” PoGo “, le studio japonais espère certainement connaître un triomphe similaire auprès des nombreux fans de Dragon Quest.

Dragon Walk : un jeu Dragon Quest en réalité augmentée pour smartphone

Dans Dragon Walk, les joueurs seront invités à sortir de chez eux et à se promener dans le monde réel, smartphone à la main, pour trouver des monstres sauvages et les affronter. En récompense, ils recevront des objets qui leur permettront de décorer une chambre…

Vous l’aurez compris, le gameplay est effectivement très proche de celui de Pokémon Go. Cependant, on peut espérer retrouver l’atmosphère et le charme unique de la saga Dragon Quest, dont les personnages sont dessinés par Akira Toriyama (le créateur de Dragon Ball)…

Pour l’heure, aucun autre détail n’a été communiqué sur Dragon Walk. Une version beta sera lancée au Japon dès le 11 juin 2019, mais on ignore à quelle date le jeu sera lancé à l’internationale…

Cet article Square Enix dévoile Dragon Walk : un jeu Dragon Quest à la Pokémon Go a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Minecraft Earth : une première démo à la WWDC d’Apple

Par Gaetan R
minecraft earth demo

La semaine dernière, Microsoft présentait Minecraft Earth, une version du célèbre jeu de survie/construction en réalité augmentée. La firme de Redmond en a fait une première démo sur un iPad lors de la WWDC 2019 en utilisant ARKit 3.0.

Ce matin, nous vous présentions ARkit 3.0. Le nouveau framework de développement permet de créer davantage d’applications en réalité augmentée pour iOS. Microsoft semble l’un des premiers clients de cette solution. La firme de Redmond a profité de la WWDC d’Apple pour montrer pour la première fois sur scène Minecraft Earth. L’application tourne sur un iPad et iPhone.

Minecraft Earth : un titre parfait pour présenter les capacités d’ARKit 3.0

Ce jeu AR permet de créer des niveaux et d’y intégrer les corps des joueurs humains. Pour cela, les développeurs de Minecraft Earth exploitent l’outil Motion Capture compris dans l’ARKit 3. Il convient alors de scanner l’environnement, ici la scène de conférence d’Apple, afin de visionner des créations. Si une personne en filme une autre, son avatar reproduit ses gestes. Dans la vidéo, l’on voit que cette fonctionnalité génère un délai de 1 à 2 secondes entre les mouvements et l’action de la joueuse.

Bien évidemment, l’on peut toujours contrôler son personnage à la première personne et ainsi bâtir des infrastructures gigantesques. De plus, Minecraft Earth gère l’espace et les effets de profondeur. L’on peut aussi explorer les caves et les mines dangereuses, mais lucratives présentes dans cet univers. Un bon point pour vivre les mini-aventures.

Une bêta fermée sur iOS dès cet été

Cependant, Mojang sous la direction de Microsoft cherche à créer une application de partage entre les bâtisseurs virtuels du monde entier. Ainsi, ils peuvent collaborer pour concevoir des constructions folles ou des variantes rigolotes.

La firme de Redmond a profité de la conférence WWDC pour préciser la première disponibilité de Minecraft Earth. L’application compatible à partir d’iOS 10 et d’Android 7 sera accessible en bêta fermée sur iOS dès cet été. Les joueurs français pourront être parmi les premiers à l’essayer. Selon toute vraisemblance le mode qui permet d’intégrer un humain ne serait compatible qu’avec les smartphones Apple.

Cet article Minecraft Earth : une première démo à la WWDC d’Apple a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple RealityKit facilite à l’extrême la création d’apps en réalité augmentée

Par Bastien L
apple reality kit

Apple cherche à simplifier le développement d’applications en réalité augmentée pour iOS avec RealityKit. Il s’agit d’une solution permettant de créer des expériences AR sans avoir de notions de compétences en 3D.

Jusqu’à présent, la création d’applications en réalité augmentée était réservée aux développeurs dotés de compétences en création d’applis 3D. Un obstacle qui dissuade de nombreux enthousiastes à se lancer, et qui limite donc le nombre d’applications AR en circulation.

Dans le cadre de la WWDC 2019, en plus de son framework ARKit 3, Apple a dévoilé RealityKit : un nouvel outil permettant de créer des applications en réalité augmentée pour iOS plus facilement. Avec ce kit, Apple cherche à permettre aux développeurs de se lancer dans la réalité augmentée même sans avoir de compétences en développement d’applications 3D jusqu’alors indispensables.

ReaityKit propose des effets de caméra, des animations, un moteur physique et bien plus encore. Ainsi, les développeurs pourront créer des expériences en réalité augmentée sans avoir besoin de maîtriser des moteurs de jeu traditionnels comme Unity ou Unreal Engine.

Apple affirme aussi que son moteur permet un rendering ” photo-realiste “. Des effets visuels sont désormais ajoutés aux objets virtuels pour donner l’illusion qu’ils sont directement capturés par la caméra.

Des éléments physiques comme la réflexion de l’environnement, les ombres au sol, le ” bruit ” de la caméra, le flou lié au mouvement seront désormais ajoutés pour rendre la fusion entre le contenu virtuel et la réalité totalement crédible.

Ce nouveau kit repose sur la Swift API. Il offre aussi une solution réseau pour permettre la création d’expériences AR partagées sur iOS.

Apple Reality Composer : une bibliothèque de modèles et d’animations 3D

Un second outil intitulé Reality Composer a aussi été présenté. Il s’agit d’une bibliothèque de modèles et d’animations 3D permettant aux développeurs de se lancer dans la réalité augmentée sans avoir à créer leurs propres modèles. Une interface de type ” glisser déposer ” va simplifier la création d’expériences AR au maximum.

Les expériences de réalité augmentée créées avec Reality Composer pourront être intégrées avec les applications utilisant Xcode, ou pourront être exportées avec AR QuickLook. En plus de sa bibliothèque d’objets, l’outil permettra aussi l’importation de fichiers 3D au format USDZ.

Avec ces différents outils, Apple compte ouvrir à tous le développement d’applications en réalité augmentée. Ceci permettra d’augmenter le nombre d’applications AR existantes, et donc d’augmenter l’intérêt de cette technologie et de varier les cas d’usage de cette technologie.

De plus, en proposant son propre moteur et sa boutique d’assets, Apple espère prendre sous son aile les développeurs d’applications AR et profiter des retombées économiques par la suite. Ainsi, la Pomme semble avoir pour ambition d’occuper le même rôle que Unity ou Epic Games avec Unreal Engine pour la réalité virtuelle

Cet article Apple RealityKit facilite à l’extrême la création d’apps en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple ARKit 3 : un pas de géant inattendu pour la réalité augmentée

Par Bastien L
apple arkit 3

Apple ARKit 3 est une nouvelle version du framework de développement d’applications en réalité augmentée de la Pomme, dévoilé lors de la WWDC 2109. Il introduit de nombreuses innovations majeures pour la réalité augmentée, et c’est une véritable surprise de la part d’Apple…

Dans le cadre de sa conférence annuelle destinée aux développeurs, la WWDC 2019, Apple vient d’annoncer ARKit 3. Il s’agit de la nouvelle version du framework de réalité augmentée ARKit de la Pomme, lancé en 2017 et permettant de développer des applications AR pour iOS. Cette nouvelle version introduit plusieurs avancées majeures.

Apple ARKit 3 permet désormais le tracking et l’occlusion du corps humain

Tout d’abord, cette troisième itération du framework permet le tracking du corps et l’occlusion. Ceci permet désormais de placer les objets en réalité augmentée devant ou derrière les personnes de façon réaliste. Il s’agit d’une amélioration massive pour ARKit, qui permettait déjà jusqu’à présent aux iPhone de placer des objets virtuels sur des surfaces planes grâce à la technologie de vision par ordinateur.

C’est cette même technologie qui permet maintenant à ARKit 3 de comprendre la position des personnes dans l’espace visible par la caméra. Ainsi, le système pour placer les objets devant ou derrière les personnes en fonction de la distance qui les sépare de l’appareil. La réalité augmentée s’en trouvera donc nettement plus crédible.

Mieux encore, grâce au tracking du corps, il est désormais possible pour l’utilisateur d’interagir directement par des gestes avec des objets virtuels. ARKit 3 permet le tracking d’une ” copie ” virtuelle de la personne filmée par l’iPhone. Ainsi, il est par exemple possible de reproduire les mouvements du corps de cette dernière sur un avatar pour des jeux vidéo ou d’autres types d’applications.

De nombreuses nouveautés et améliorations

Outre ces nouvelles fonctionnalités, ARKit 3 va permettre la capture simultanée de la caméra frontale et de la caméra dorsale de l’iPhone, la capture du mouvement, le chargement d’image de référence plus rapide, la détection automatique de la taille des images, une meilleure cohérence visuelle, et une détection des objets 3D améliorée.

L’application Quick look va aussi permettre l’enregistrement vidéo en réalité augmentée, la prise en charge de l’audio, la prise en charge de modèles multiples, et le paiement via Apple Pay en réalité augmentée. Elle va également permettre aux applications natives iOS comme Safari, Messages ou Mail de visualiser rapidement les objets 3D à l’échelle via la réalité augmentée.

Le tracking multi-visages sera désormais pris en charge, et il sera possible de lancer des sessions collaboratives. Jusqu’à 100 images pourront être détectées. Le framework permettra aussi les textures d’environnement HDR. Enfin, Apple dévoile l’interface utilisateur AR Coaching pour la réalité augmentée.

Apple ARKit 3 pave la voie pour les lunettes de 2020

Même s’il n’est plus vraiment un secret qu’Apple prépare des lunettes de réalité augmentée, personne n’aurait réellement pu soupçonner que les recherches d’Apple dans le domaine de la réalité augmentée étaient aussi avancées. La firme californienne a racheté de nombreuses startups dédiées à la réalité augmentée au cours de ces dernières années sans dévoiler ces projets, et le voile se lève enfin sur Apple ARKit 3.

Ainsi, cette nouvelle version du framework est en quelque sorte l’une des plus grosses surprises d’Apple depuis de nombreuses années. Il s’agit peut-être de la plus grande innovation de la Pomme depuis l’iPhone. Du moins, il est désormais certain que le framework ARKit pour iOS a pour rôle de paver la voie pour les futures lunettes Apple Glass et leur OS qui seront certainement annoncées dans un peu plus d’un an.

L’occlusion et le body tracking seront des fonctionnalités essentielles pour les lunettes de réalité augmentée, puisque l’utilisateur les portera en permanence. Si les objets virtuels ne se superposent pas correctement sur les personnes qu’il croise, le réalisme de l’expérience sera totalement ruiné. Ainsi, Apple dispose désormais d’une longueur d’avance sur ses concurrents tels que Facebook ou Microsoft. On ignore toutefois quelles cartes ces derniers cachent dans leurs manches…

Cet article Apple ARKit 3 : un pas de géant inattendu pour la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Voici comment fonctionne la réalité augmentée dans Google Search

Par Pierrick LABBE
Google Search AR

Vous cherchez une photo de tigre, d’ours ou d’alligator sur Google Search.  Grâce à la réalité augmentée, ils pourront bientôt prendre vie dans votre salon ou à votre bureau.

Cela fait moins d’un mois que Google a annoncé la nouveauté. Il est désormais possible d’intégrer du contenu 3D dans les résultats de recherche mobile. Ceux-ci peuvent ensuite être vus en réalité augmentée à travers un périphérique compatible ARCore.

Google Search : une carte indiquant la 3D

Qui peut y accéder ? Il faut avoir un appareil compatible ARCore, avec la version 1.9 installée. Attention, cela ne marcherait pas sur certains appareils fonctionnant sous la beta d’Android Q. Ensuite, dans Google Search, il faut chercher une petite indication dans le moteur de recherche qui indique « vue en 3D ». Les animaux constituent à l’heure actuelle vote meilleure chance si vous voulez tester rapidement le système. On trouve par exemple les requins comme celui qui avait été montré à la conférence I/O.

L’animal apparaît alors en version 3D que vous pouvez faire tourner et modifier l’échelle avec les doigts. Ensuite, « view in your space », vous permet d’activer l’expérience en réalité augmentée. Au premier usage, il faudra donner l’autorisation à la caméra, et l’application vous demandera ensuite de scanner une surface pour faire apparaître l’animal. Une fois que c’est réglé, celui-ci pourra apparaître. Une fonction photo vous permet d’immortaliser le moment. Google espère pouvoir l’utiliser dans le domaine du commerce et de nombreux sites externes. On trouve déjà Volvo, Wayfair ou encore la Nasa parmi les partenaires de la réalité augmentée sur Google Search.

Cet article Voici comment fonctionne la réalité augmentée dans Google Search a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La startup Leap Motion rachetée par UltraHaptics pour 27 millions d’euros

Par Jason Filankembo
Leap Motion

Selon le Wall Street Journal, la startup Leap Motion a été rachetée par UltraHaptics pour la somme de 27 millions d’euros.

Après neuf ans d’existence, s’en est fini de Leap Motion. Suite à une tentative d’achat de la startup par Apple, refusée par ses dirigeants, c’est UltraHaptics qui signe ce beau coup. Le spécialiste de la réalité virtuelle et augmentée est racheté par une boîte qui utilise déjà ses technologies. Avec son système d’illusion du toucher dans l’air par les ultrasons, UltraHaptics pourrait amener plus loin le concept d’interface sans contrôleur.

Leap Motion : Une hype vite retombée

A ses débuts, l’entreprise avait pour objectif de fabriquer des contrôleurs de mouvements destinés à remplacer les souris d’ordinateur. Une technologie qui avait intrigué, censée propulser Leap Motion économiquement. Ca ne sera jamais le cas et la hype retombera rapidement.

Toutefois, la technologie a tout de même été utilisée pour la réalité virtuelle et augmentée avant les contrôleurs que nous connaissons. Malgré les quelques licences que Leap Motion a réussi à céder, la startup ne fera plus parler d’elle pendant quelques années avant l’année dernière. North Star AR, un prototype de casque de réalité augmentée à faible coût en open source, avait été présenté. 

Un rachat prévisible

Le rachat de la société n’a donc rien de surprenant. Ce qui est étonnant, c’est surtout qu’elle ne le soit pas par Apple. Selon certaines rumeurs, le géant américain faisait des pieds et des mains pour tenter d’accaparer Leap Motion. D’abord en 2013 puis l’année dernière. Cependant, les fondateurs refusent. David Holz, l’un de ces deux créateurs, aurait invoqué le “manque d’innovations technologiques d’Apple “ et éprouverait un certain mépris envers la marque à la pomme.

Finalement, c’est aux sirènes d’Ultrahaptics qu’aura cédé l’entreprise. Les 27 millions d’euros annoncés du rachat sont bien loin des 50 millions qu’Apple lui avait promis. Quoi qu’il en soit, l’avenir n’est pas si sombre pour la future ex-startup. Ultrahaptics prévoit de recruter une bonne partie des effectifs de Leap Motion. Son directeur et cofondateur Michael Buckwald, lui, ne sera pas de la partie.

Cet article La startup Leap Motion rachetée par UltraHaptics pour 27 millions d’euros a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Nreal Light : Les lunettes AR seront commercialisées cette année

Par Gaetan R
nreal light commercialisation

Dans un communiqué de presse, Nreal annonce la commercialisation prochaine en 2019 des Nreal Light, des lunettes de réalité augmentée. Les deux modèles restent relativement peu chers par rapport à la concurrence.

Nous avions déjà présenté les Nreal Light, des lunettes de réalité augmentée. La startup derrière ce projet a mis à jour son site web en indiquant le prix de ce produit très intéressant. Le modèle consacré au grand public coûtera 499 dollars, tandis que la version développeur vaut 1199 dollars.

Ce kit inclura les lunettes Nreal Light, un contrôleur et une unité de calcul simulant les performances d’un smartphone. Information importante à retenir, elles seront disponibles dès cette année 2019 en quantité limitée. La version développeur sera livrée à partir de septembre, l’autre en fin d’année.

Un concurrent solide au Magic Leap One

En effet, ces lunettes de réalité augmentée se branchent à un téléphone équipé d’un processeur Snapdragon 855. Ce SoC alimente des smartphones comme le Samsung Galaxy S10, le Lenovo Z5 Pro, le OnePlus 7 Pro ou le Xiaomi Mi 9.

Les Nreal Light se situent quelque part entre les Google Glass premières du nom et le Magic Leap One. Vous pouvez regarder des vidéos sur un écran virtuel ou encore placer des objets 3D tout autour de vous. Les projecteurs lasers 1080p à 60 fps proposent un champ de vision de 52 degrés. Seulement, le dispositif pèse à peine 88 grammes. Nous sommes loin des 579 grammes de l’HoloLens.

Les Nreal Light compatible avec la 5G en 2020

Toutefois, les premiers acheteurs ne bénéficieront pas de l’ensemble des capacités de l’accessoire de réalité augmentée. En effet, une deuxième phase de commercialisation aura lieu en 2020. Pourquoi ? Tout simplement parce que les Nreal viennent d’obtenir la certification XR de Qualcomm. Les utilisateurs pourront alors profiter de vidéos, de jeux et de logiciels en haute qualité grâce à la 5G. Des opérateurs comme Swisscom, China Mobile, China Telecom, China Unicom, LG Uplus et Softbank supporteront le produit. La majorité des partenaires sont asiatiques, ce qui est tout à fait logique. Nreal est en effet basé en Chine.

Reste à savoir quelles seront les applications qui accompagneront la commercialisation des Nreal Light. Il serait idiot de ne pas pouvoir s’en servir.

Cet article Nreal Light : Les lunettes AR seront commercialisées cette année a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Minecraft Earth bientôt sur iOS et Android en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Minecraft Earth

Pour les dix ans de son célèbre jeu, Microsoft va sortir une version en réalité augmentée sur smartphone. Minecraft Earth sera disponible sur iOS et Android dès cet été en version bêta.

Cet article Minecraft Earth bientôt sur iOS et Android en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Snapchat entre en guerre contre la réalité augmentée porno

Par Bastien L
snapchat naughty america

Snapchat vient de supprimer les Lenses pornographiques en réalité augmentée de Naughty America. Malheureusement, il semblerait que ce ne soit que le début d’une longue guerre entre Snap Inc et le contenu AR classé X…

Snapchat entre en guerre contre la réalité augmentée porno a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple recrute 30 fois plus qu’en 2018 pour la réalité augmentée

Par Bastien L
apple ar

Apple propose actuellement 33 offres d’emploi liées à la réalité augmentée. C’est trente fois plus qu’en 2018, ce qui montre que cette technologie occupe une place de plus en plus importante dans la stratégie de la Pomme…

En mai 2018, Apple ne proposait qu’une offre d’emploi liée à la réalité augmentée. Toutefois, au fil des derniers mois, la Pomme a fortement intensifié ses efforts en lien avec cette technologie révolutionnaire.

Cet article Apple recrute 30 fois plus qu’en 2018 pour la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

WalkOVR : succès fou sur Kickstarter pour ce système de déplacement en VR

Par Pierrick LABBE
WalkOVR

Le système de déplacement en réalité virtuelle pose toujours des soucis. WalkOVR arrive avec une approche innovante et elle semble séduire les fans.

Cet article WalkOVR : succès fou sur Kickstarter pour ce système de déplacement en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Magic Leap met la main sur la start-up de téléprésence, Mimesys

Par Pierrick LABBE
Mimesys

Ce jeudi, Magic Leap a annoncé l’acquisition de la start-up belge Mimesys  qui permet de réaliser des réunions en téléprésence. Une innovation aux multiples possibilités.

Cet article Magic Leap met la main sur la start-up de téléprésence, Mimesys a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌