Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierCine.Tv.Industry

EVS rachète Axon et concrétise la plus importante acquisition de son histoire

La société belge EVS va débourser 10,5 millions d’euros en cash et par endettement, et ajoutera jusqu’à 2,5 millions d’euros selon les prochains résultats d’Axon (earn-out). La marque Axon (CA 2019 : 17,5M€) sera absorbée par EVS au cours des prochaines semaines et son portefeuille de produits sera intégré dans l’offre globale EVS. « L’objectif est de reprendre tous les collaborateurs d’Axon et d’investir davantage dans leur technologie et leur expertise », indique EVS dans un communiqué.

EVS est le spécialiste des technologies vidéo en direct pour les producteurs, diffuseurs

Grâce à l’intégration du portefeuille de produits (Neuron, Cerebrum, Synapse) de son cousin néerlandais Axon, EVS offrira à ses clients une infrastructure de production pour les tournages vidéo en direct très complète, une gestion optimisée des ressources, une plus grande évolutivité et un déploiement plus rapide sur les lieux de tournage lors des opérations en direct à distance (remote production). Les clients d’EVS pourront également mettre en œuvre des solutions clés en main pour faire migrer en douceur leur infrastructure vers l’IP et la production à distance.

Les acquisitions sont rares pour EVS. La plus récente concernait Scalable Video System GmbH (SVS) au début de 2015, qui est aujourd’hui le mélangeur Dvyi dans le portefeuille d’EVS. Précédement, EVS avait acquis Open Cube Solutions (toolkit MXF) au début de 2010.

cinetvindustry

Videomenthe au cœur du contrôle qualité de Deluxe Media Paris

Deluxe est un groupe américain employant 7500 collaborateurs, implanté dans 38 régions du monde, spécialisé dans la création, la transformation, la localisation (doublage, sous titrage, audiodescription…) et la distribution de contenus audiovisuels pour des studios de cinéma, sociétés de production, diffuseurs et chaînes de télé, les plateformes vidéo et agences de pub. Pour la France, Deluxe a choisi le système Eolementhe afin d’assurer le contrôle qualité de ses fichiers médias et la conformité du contenu envoyé à ses clients.

Fred Taieb Deluxe France

Fred Taieb, Deluxe Media Paris, Director Audio Services France

Portail collaboratif de création de workflows et d’échange de fichiers média dans le cloud, Eolementhe (développé par la société française Videomenthe) propose le transcodage, le contrôle qualité, la correction de niveaux audio, l’insertion de métadonnées, le sous-titrage multilingue, la livraison des fichiers PAD… au sein d’une même interface graphique conviviale. Videomenthe Eolementhe

« Notre priorité, c’est la qualité technique et artistique, et le respect de l’intégrité du contenu initial, explique Frédéric Taieb, Directeur Audio Services de Deluxe France. Outre les besoins fonctionnels, nous avions deux impératifs : la sécurité du contenu et la maîtrise de notre budget. Eolementhe nous permet de répondre aux critères de nos clients en termes de qualité de fichiers, tout en nous assurant un environnement sécurisé. Autre point notable : le workflow étant entièrement réalisé dans le cloud, nous bénéficions d’un modèle financier souple et évolutif».

2015-07-03 10.19.46

Muriel Le Bellac et son équipe de Videomenthe ont travaillé avec celle de Deluxe France pour établir les paramètres de la plateforme, et notamment les autorisations de traitement propres à chaque utilisateur. Des test-plans de contrôle qualité ont également été créés puis chargés sur la plateforme Eolementhe, utilisable par des opérateurs, technique ou non.

La vérification des fichiers passe par l’outil Baton d’Interra Systems, et la fonction « Pause sur le workflow » permet d’intégrer des étapes de vérification éditoriale et technique des fichiers, afin de faciliter le travail d’équipe.

cinetvindustry

Fred Taieb Deluxe France

Videomenthe Eolementhe

2015-07-03 10.19.46

Groupe M6 : un pas en avant vers la transition IP de ses infrastructures techniques

M6 Mathias Bejanin CTO M6

Mathias Bejanin, CTO du groupe M6

Harmonic, le fabriquant américain de matériels audiovisuels, vient d’équiper les chaînes du groupe M6 en serveurs de diffusion et de stockage qui contribueront au passage de son infrastructure réseau classique SDI à un dispositif média sur réseau IP. Ces équipements s’appuient sur les nouvelles normes SMPTE ST 2110 (professional media over managed IP networks) qui caractérisent la livraison des médias sur réseau IP ; ainsi que la norme SMPTE 2022-7 (seamless protection switching) qui définit une commutation « propre » des flux vidéo sur réseau IP.

Harmonic Spectrum X

Serveur Spectrum X Harmonic

« Nous faisons confiance aux solutions d’Harmonic depuis plus de dix ans et nous apprécions leur engagement en matière de fiabilité et d’innovation explique Mathias Bejanin, directeur technique du groupe M6. Quand notre infrastructure sera prête pour la production en direct sur IP, nous serons les premiers sur le marché à déployer cette technologie, marquant ainsi notre avance en matière d’innovation, d’efficacité et de sécurité des process ».

Harmonic MediaGrid

Stockage partagé MediaGrid Harmonic.

Les produits Harmonic sélectionnés par M6 incluent les serveurs Spectrum X et le stockage partagé MediaGrid. Les premiers serviront à l’acquisition des contenus, la commutation des sources en direct avec leurs habillages graphiques, les DVE, leur diffusion 24h/24 – 7j/7, la vérification des flux et leur supervision manuelle via le contrôleur vidéo Omnium (Broadteam). Le stockage partagé MediaGrid Harmonic sera rattaché aux opérations de montage et de diffusion au sein des équipes de M6.

cinetvindustry

M6 Mathias Bejanin CTO M6

Harmonic Spectrum X

Harmonic MediaGrid

Chine : premier cinéma équipé en EclairColor HDR avec l’exploitant Bestar Cinemas et l’intégrateur Great Ocean

  • Premier film chinois mastérisé au format EclairColor High Dynamic Range par Eclair

Le Groupe Ymagis, spécialiste des technologies numériques pour l’industrie du cinéma, et l’intégrateur Chinois Great Ocean annoncent le lancement de la première salle de cinéma en EclairColor HDR (High Dynamic Range) dans la ville de RuiAn avec l’exploitant Bestar Cinemas. Au sein du tout nouveau multiplexe de Bestar Cinemas, la technologie EclairColor est au cœur du dispositif Premium Large Format (PLF) baptisé « STARX » et qui est équipé d’un écran de 22 mètres de base, de 600 fauteuils et d’un système de projection quad SRX-R515QS de chez Sony Digital Cinema.

Ymagis_EclairColor_BestarCinemas Lite(4)

« Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir présenter pour la toute première fois en Chine cette nouvelle technologie HDR, au sein de notre nouveau multiplexe, situé dans le centre commercial Wuyue à RuiAn« , commente Jiang Yuanxin, Directeur Général Adjoint de Shanghai Bestar Cinemas Management Co. « EclairColor combiné à Sony délivre une qualité d’image supérieure qui apporte encore plus d’émotions à l’écran, améliorant ainsi de façon significative le taux de satisfaction de nos spectateurs. Dans le cadre de notre plan de développement, nous souhaitons ouvrir en Chine d’ici 2021, 50 salles STARX PLF équipées de la technologie EclairColor au sein de nos actuels et futurs cinémas. »

Ymagis_EclairColor_BestarCinemas Lite(1)

Pour Zhang Liang, Directeur Technique de l’intégrateur Chinois Great Ocean, « la collaboration avec les équipes d’EclairColor s’est parfaitement bien déroulée lors de l’installation de notre premier site à RuiAn. La palette de couleurs qu’apporte EclairColor est beaucoup plus riche et les nuances sont très fines permettant d’obtenir à l’écran de vrais couleurs noires, comme cela a été démontré lors de la projection du film Chinois Dying to Survive en EclairColor. Tous les cinémas, quelle que soit la taille des écrans, peuvent s’équiper en EclairColor HDR. Par ailleurs, le système de projection Sony Digital Cinema 4K peut être utilisé par les exploitants pour projeter aussi bien les contenus masterisés en EclairColor que les contenus au format habituel (« DCI »). »

Ymagis_EclairColor_BestarCinemas Lite(2)

« Nous espérons pouvoir annoncer dans les prochaines semaines de nouvelles installations en EclairColor grâce à notre premier site témoin à RuiAn avec notre partenaire Great Ocean« , déclare Simon Eyriès, Chef de projet EclairColor. « L’arrivée d’EclairColor en Chine est une étape clef pour les cinéastes et les exploitants chinois qui ont désormais accès à une technologie HDR disponible, efficace et économique. A cette occasion, Eclair (le pôle d’activités contenus du Groupe Ymagis) a produit le premier DCP EclairColor d’un long-métrage produit et filmé en Chine Dying to Survive, réalisé par Wen Muye« 

cinetvindustry

Ymagis_EclairColor_BestarCinemas Lite(4)

Ymagis_EclairColor_BestarCinemas Lite(1)

Ymagis_EclairColor_BestarCinemas Lite(2)

Thierry Drilhon (Euromedia) nommé Président de la Chambre de Commerce & d’Industrie Franco-Britannique

Euromedia_Thierry Drilhon

Le conseil d’administration de la Chambre de Commerce & d’Industrie Franco-britannique vient de nommer Thierry Drilhon Président de la Chambre avec effet immédiat.

«Je suis très honoré  de cette nomination et suis conscient  des enjeux pour nos deux pays à ce moment clé de notre histoire. Je continuerai avec la même passion le travail remarquable entrepris par Olivier Campenon et toute l’équipe de la Chambre pour faire entendre la voix des entreprises et contribuer ainsi à construire des relations commerciales fortes et pérennes entre nos deux nations » a-t-il déclaré.

Agé de 53 ans, Thierry Drilhon est diplômé de l’EAD Paris et de l’université de Stanford aux USA, il intervient comme Senior Advisor du fonds Francisco Partners et est Administrateur des sociétés Beijaflore, Synapscore et Tiaré Groupe. Il était également Vice-Président de la Chambre.

Il prend la présidence de la Chambre à un moment clé de ses 145 ans d’existence, exactement deux ans après le Référendum historique qui aboutira à la sortie de l’Union Européenne du Royaume Uni.

Le Président sortant, Olivier Campenon, a œuvré pendant ses deux années de mandat pour rapprocher les communautés franco-britanniques dans ce contexte nouveau et pour représenter avec fermeté la position et les intérêts des entreprises pendant les discussions à Londres et à Bruxelles. Le conseil d’administration a tenu à le remercier vivement pour son engagement sans faille tout au long de son mandat.

SON PARCOURS

Thierry Drilhon met au service de la Chambre son expérience d’une longue carrière internationale. Après avoir exercé des fonctions exécutives chez DIGITAL (11 ans), MICROSOFT (5 ans), il rejoint CISCO en 2000 comme CEO France puis Vice-Président Europe puis enfin, au niveau mondial, Senior Vice- Président Corp. en charge des Partenariats et Alliances et membre du Comité Exécutif.

Euromedia Car B40 UHD_8

Ces 5 dernières années, il pilote, en tant que Chairman et CEO, la transformation du groupe EUROMEDIA pour en faire le leader européen du Broadcasting au travers d’une profonde transformation, d’acquisitions (8) et de cessions mais aussi d’un renouvellement de l’actionnariat, avec l’entrée du fonds PAI, permettant ainsi de soutenir le développement du groupe. Il a développé durant toutes ces années un important savoir-faire en termes de leadership direct ou par influence.

EUROMEDIA a atteint des résultats record en 2017 avec un Ebitda de 72 millions d’Euros pour 360 millions de Chiffre d’Affaires.

Adepte d’une vision “Francoptimiste”, il est l’un des cofondateurs des “Etats de la France” qui réunit depuis 12 ans des dirigeants de grandes entreprises pour établir un bilan de conjoncture Economique, Politique, Sociale et Internationale.

Passionné par les sujets d’éducation, il donne des conférences au MBA d’HEC depuis près de 10 ans.

cinetvindustry

Euromedia_Thierry Drilhon

Euromedia Car B40 UHD_8

NBC Olympics s’est appuyé sur Grass Valley pour son infrastructure de production des JO d’hiver de PyeongChang

NBC Olympics, une division du groupe NBC Sports, chargée de la couverture olympique des jeux pour NBC Universal, a fait appel au fabricant d’équipements Grass Valley (Belden) pour son infrastructure technique de production des XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver (9 février – 25 février 2018) à PyeongChang, Corée du Sud.

NUP_181795_0092.JPG

NBC Olympics doit gérer quotidiennement plusieurs centaines de flux pour la transmission en direct des JO d’hiver de PyeongChang. © NBC Sports Group

Partenaire technique de NBC Olympics depuis 2006, Grass Valley a mis en place pour les plateaux Tv de NBC à l’intérieur du centre IBC et dans divers emplacements des JO, une gamme de cartes d’encodage SME-1901 (SME-1901 Streaming Encoder) pour la distribution des signaux multi-format audio/vidéo sur IP. Ces matériels permettent notamment à l’équipe de NBC Olympics de contrôler directement les flux vidéo de n’importe quelle caméra, mais aussi de monter les images en basse et haute résolution depuis un ordinateur portable ou de bureau. Les cartes SME-1901 acceptent tous les formats vidéo et délivrent deux flux vidéo H.264 en haute et basse résolution. Elles sont intégrées à un rack Densité 3+ FR4 Frame à côté d’’un convertisseur XVP-3901 pour le traitement des signaux vidéo, audio et des métadatas. Le XVP-3901 dispose de sorties 3G, HD et SD. Il prend en charge la conversion up/down/cross du signal et des couleurs, la synchronisation d’image, l’en(dé)-capsulage audio et dispose E/S fibre optique.

Gary Zenkel, President, NBC Olympics; Mike Tirico, NBC Olympics Primetime Host; and Jim Bell, President, Production and Executive Producer, NBC Olympics

Gary Zenkel, président, NBC Olympics ; Mike Tirico, présentateur vedette NBC Sports ; et Jim Bell, président et producteur exécutif, NBC Olympics. © NBC Sports Group.

Pour assurer la fluidité des signaux durant la production, NBC Olympics utilise le système iControl de monitoring et de contrôle (QC) de l’ensemble de son workflow (détection des macroblocks, des décalages audio…).

NBC Olympics PyeongChang Games IBC Rooftop Winter Lodge Set

Un des plateaux Tv de NBC Sports sur le toit de l’IBC. © NBC Sports Group.

Avec iControl, l’équipe de production a mis en place un monitoring de surveillance pour les opérateurs QC, regroupant plusieurs fonctions pilotables via une seule interface graphique qui facilite la réactivité des équipes. iControl assure la supervision du convertisseur XVP-3901, le suivi du flux de forme d’onde (WFM) et le contrôle du routeur QC. Il améliore également le contrôle des images en permettant aux opérateurs de choisir des flux spécifiques qu’ils souhaitent particulièrement superviser.

2018 Winter Olympic Games

Ambiance sport d’hiver lodge pour un des plateaux Tv de NBC Sports. ©NBC Sports Group.

Grass Valley a également installé d’autres systèmes pour la couverture des JO d’hiver par NBC Olympics, comprenant :

  • Un panneau de contrôle Densité Remote Control Panel pour les cartes Densité.
  • Trois routeurs NVISION 8500 HYBRID avec leur interface graphique offrant un contrôle simplifié des signaux audio/vidéo.
  • Le routeur NVISION Compact CQX avec ses sorties propres et silencieuses pour les signaux 3G/HD/SD associées à 6 sorties auxiliaires pour le preview ou le monitoring des transitions audio et vidéo.
  • LUMO Series High Density Fiber Converter, convertisseur fibre pour fluidifier le câblage de la production dans un boîtier 1U avec 36 convertisseurs fibre SFP.
  • 34 mosaïques Kaleido-IP Multiviewers pour le contrôle des sources IP et SDI sur un seul moniteur.
NUP_181795_0009.JPG

Le centre de hockey Gangneung au parc olympique Gangneung. © NBC Sports Group.

Afin d’être réactif aux événements sur place, Grass Valley a livré 3 routeurs NVISION 8500 Hybrid et plusieurs mosaïques Kaleido en caissons transportables (flypack) pour leur déplacent d’un lieu à un autre.

« Il s’agit de la 8ème fois consécutive que NBC Olympics travaille avec Grass Valley sur son infrastructure au sein de l’IBC et dans ses différents lieux d’installation », note Terry Adams, ingénieur centre international de diffusion (IBC) et vice président de NBC Olympics. « Pour un événement comme les JO, nous devons gérer des centaines de flux entrants et sortants, dans de multiples endroits, tous exigeants du routage, du contrôle et de la surveillance. Les solutions fournies par Grass Valley permettent de gérer de façon proactive tous ces workflows complexes dans un environnement hautement sensible lié à la diffusion en direct des différentes compétitions ».

❌