Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Installer manuellement une app’ iOS sur un Mac M1

Si vous avez un Mac M1 (ou un DTK), vous avez peut-être envie d’installer une application iOS qui n’est pas disponible sur le Mac App Store. Et il y a différentes solutions pour ça.

La solution de base avec un Mac M1 (pas le DTK, un peu particulier) est évidemment de passer par le Mac App Store. Si vous faites une recherche, il vous proposera les applications pour Mac (le choix par défaut, normalement le plus adapté) mais aussi les applications pour iPhone et iPad. Par ce biais, il n’y a rien de particulier à faire, tout va s’installer.

Le Mac App Store propose des applications iOS

Passer outre les limites d’Apple

Premier problème, certains développeur ne veulent pas que leurs applications soient lancées sur un Mac. Leurs raisons peuvent êtres bonnes, mais si vous voulez vraiment passer outre, il y a des solutions simples. J’ai essayé avec iMobie M1 App Checker, et ça fonctionne bien. Le programme est gratuit et permet de télécharger l’IPA (le fichier d’installation) d’une applications iOS.

Une fois lancé, il faut choisir iPhone App, se connecter à votre compte Apple (je ne garantis pas que le logiciel ne va pas récupérer les données, ils indiquent que non) et chercher une app’. Par exemple Instagram. Il devrait vous proposer l’application, et la possibilité de télécharger le fichier IPA.

Une fois que c’est fait, il apparaîtra dans la bibliothèque et vous pourrez le sauvegarder.

Deux applications indisponibles

Avec un Mac M1, il suffit ensuite de lancer l’IPA pour l’installer l’application et c’est terminé.

Installation en cours

Instagram… sur Mac

Cette solution marche globalement bien, mais il y a quelques défauts. D’abord, certaines applications n’apparaissent pas, par exemple celles supprimées de l’App Store ou celles qui sont payantes (si j’ai bien compris). Ensuite, certaines ne fonctionnent pas, soit parce qu’il y a vraiment un souci de compatibilité, soit – comme pour Netflix – parce que l’application a été pensée pour planter sur un Mac M1.

Une solution plus compliquée, mais plus efficace

Cette solution passe par un programme payant (iMazing) qui va permettre de récupérer les applications directement sur votre appareil iOS (si vous en avez un). Du coup, ça fonctionne avec les applications payantes ou disparues de l’App Store tant que vous pouvez la télécharger sur l’appareil. La première étape consiste à connecter l’appareil au Mac (en Lightning ou en USB-C).

Dans iMazing, choisissez Continuer l’essai.

Dans la barre de gauche, choisissez l’appareil iOS, puis en bas à gauche, l’option qui permet d’accéder aux applications. Vous devrez aller faire un tour dans les options de macOS pour donner l’accès.

Dans la colonne de droite, choisissez Gérer les apps.

Ensuite, allez dans l’onglet Bibliothèque.

Maintenant, sélectionnez une application et cliquez sur l’icône de téléchargement. L’application va se connecter chez Apple et télécharger l’application. Ensuite, il suffit de faire un clic droit et de choisir Exporter .IPA. La suite est la même que plus haut : il suffit d’installer l’IPA.

Doom est un mauvais exemple, vu les contrôles

Il existe sûrement d’autres méthodes, mais les deux présentées ici sont (assez) simples et devraient permettre de récupérer la majorité des applications.

Gimbals: The Ultimate Smartphone Filmmaking Accessory

Discover why smartphone gimbals are the top relatively low-cost phone accessory that can help you capture smooth, professional shots.

DPA Microphones Celebrates The Holidays With 14th Annual “Christmas At DePaul” Spectacular

Array of Microphones Deliver Total Transparency and Unrivaled Natural Sound for Virtual Performances Featuring School’s Students, Faculty, Staff and Alumni CHICAGO, DECEMBER 23, 2020 – DePaul University, the largest Catholic university in the United States, recently presented its 14th annual “Christmas at DePaul” holiday celebration as a virtual event. Long before the semester began, the ...

The post DPA Microphones Celebrates The Holidays With 14th Annual “Christmas At DePaul” Spectacular appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

StreamGear Wins 2020 NAB Show Product of the Year Award for VidiMo Go Live Streaming Production Solution

Smartphone-driven content creation suite recognized in Streaming category as one of this year’s most significant and innovative new offerings October 22, 2020 — Reading, PA: Streaming solutions innovator StreamGear Inc. has been honored as the winner of a 2020 NAB Show Product of the Year Award for the company’s smartphone-empowered VidiMo Go handheld, live video ...

The post StreamGear Wins 2020 NAB Show Product of the Year Award for VidiMo Go Live Streaming Production Solution appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Souci du détail : les boîtes d’iPhone

Sur Twitter, je suis tombé récemment sur un post montrant différentes boîtes d’iPhone… pour le même modèle. Et j’ai donc cherché les différentes versions.

Apple fait en effet régulièrement évoluer les visuels de ses boîtes, en fonction de l’OS. J’ai juste fait une recherche sur eBay pour chaque modèle d’iPhone, donc j’ai peut-être raté des versions. Et désolé pour la qualité : ce sont des images eBay redressées, donc la géométrie n’est pas parfaite.

Commençons par l’iPhone 3G. J’ai pu trouver 3 variantes de la boîte. La première est reconnaissable à son icône Message avec le texte SMS. La seconde a une image de plus (le Voice Memo). La dernière vient directement des iPhone 3GS (mais c’est bien une boîte d’iPhone 3G, la version 8 Go).



Avec l’iPhone 3GS, j’ai trouvé quatre versions. Une en fond noir, iOS ne permettait pas de changer le fond à l’époque (il me semble). Les trois autres avec un fond d’écran, une avec le Game Center (apparu vers iOS 4) et une avec le Newsstand (un truc disparu).




Pour l’iPhone 4, j’en ai trouvé trois. Sur ce modèle, Apple ne montre qu’une partie de l’écran d’accueil, mais on voit bien une évolution liée aux versions d’iOS.



Avec l’iPhone 4S, j’ai trouvé quatre versions. Deux sous iOS 5 ou 6 (avec des différences sur les icônes), deux sous iOS 7. Dans cette version, le fond change en fonction de la couleur de l’iPhone.




L’iPhone 5 représente un iPhone avec un angle particulier, mais j’ai trouvé au moins deux versions. Pas de différences selon la couleur de l’iPhone.


Avec l’iPhone 5S, on garde la différentiation entre les iPhone blancs et noirs sur le fond, et au fil du temps, on gagne des icônes.




Je n’ai pas trouvé s’il y a plusieurs boîtes pour l’iPhone 5C (en dehors de la couleur du téléphone), et tous les iPhone suivants – à partir du 6 donc – ne montrent plus l’interface d’iOS. On a un fond d’écran ou l’arrière de l’appareil. Ca change peut-être au fil du temps, mais je me suis intéressé aux iPhone avec l’interface d’iOS et donc des icônes.

Encore un prototype du premier iPhone

Vu sur Twitter, encore un prototype du premier iPhone. Il n’a pas de marquage sur la face arrière et fonctionne sous SwitchBoard, l’OS de test.






Prise en main de la Smart Battery Case pour iPhone 11

Je suis passé d’un iPhone SE à un 11 et j’en ai profité pour me procurer un accessoire pratique (mais moche) : une Smart Battery Case.

Je le répète : c’est assez moche. L’iPhone 11 existe en plusieurs couleurs, la housse uniquement dans un blanc crème et du noir. La bosse, qui a évoluée depuis la première version (pour iPhone 6), prend maintenant tout le bas du téléphone. Depuis les versions successives – iPhone 6, iPhone 7, iPhone XS -, on a gagné quelques points, donc la charge sans fil en Qi, mais je n’ai pas essayé : je n’ai pas de chargeur. Question finition, rien à dire : c’est doux à l’intérieur, le silicone semble qualitatif (heureusement vu le prix), on a une petite LED interne pour indiquer que ça charge, etc. Les boutons sont taillés correctement et l’insertion simple. Pour rappel, Apple a choisi une voie une peu particulière : il faut plier le haut de la housse, insérer l’iPhone dans la coque et ensuite rabattre le tout. Le seul petit bémol vient du bouton silencieux, qui est moins accessible.

Avec l’iPhone


La fameuse bosse et le bouton peu accessible

Question charge, la batterie va d’abord charger l’iPhone et ensuite prendre le relais. Quand elle est vide, l’iPhone reprend la main. On peut voir les deux jauges dans les réglages, c’est assez efficace. La prise Lightning transfère bien les informations, donc les accessoires filaires fonctionnent directement, sans sortir le smartphone.

L’intérieur, bien conçu

La nouveauté de cette housse (et ses versions iPhone 11 Pro), c’est un bouton pour prendre des photos. Avec la coque, la prise en main est plutpot bonne, et le bouton est bien placé. C’est un avantage intéressant, surtout avec le positionnement des boutons de volume sur l’iPhone 11 : il faut retourner l’iPhone quand on veut utiliser le bouton + pour faire une photo. Avec le bouton de la coque, tout tombe directement sous les doigts. Attention à un truc : il faut presser le bouton un peu longuement pour lancer l’appareil photo. C’est un peu comme sur certaines touches : un appui vraiment bref ne fait rien, pour éviter les erreurs. Ce n’est pas long (pas une seconde) mais la pression doit être franche.

Le bouton pour les photos

Question autonomie, je n’ai pas de mesure vraiment évidente. J’ai juste laissé l’iPhone envoyer de la musique vers une enceinte toute la journée au boulot, et en partant, il restait encore 20 % dans la housse, donc c’est assez efficace. Avec un iPhone 11 qui tient assez bien question autonomie, il doit être possible de partir un long week-end sans chargeur. C’est cher (comptez 150 €), plutôt moche, mais efficace. Et c’est ce que j’attendais.

Sennheiser Enables Businesses Adapt to ‘New Normal’ with Touch-less Digital Audio Collaboration Solution

As Middle East businesses reopen offices, global audio solutions leader, Sennheiser, aims to enable organizations to deliver seamless virtual collaboration experiences in a reliable, safe and hygienic manner. The company’s offering centres around its TeamConnect Ceiling 2 solution which elevates web and video collaboration – making virtual meetings more effective by ensuring optimum audio quality ...

The post Sennheiser Enables Businesses Adapt to ‘New Normal’ with Touch-less Digital Audio Collaboration Solution appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Sound Insight with Sara Glaser, CAS

Though the numbers are certainly on the upward trend, it’s still rare to find “women in audio,” especially one as prominent as Sara Glaser, CAS. Having gotten her start in the industry in college as a recording engineer nearly 20 years ago, Glaser’s major successes can be found in her work as a production sound ...

The post Sound Insight with Sara Glaser, CAS appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

LCBC Church Mic Upgrade Takes Sound and Comfort to the Next Level

DPA Microphones 6066 CORE Subminiature Headset Delivers  Abundant Clarity, Consistency and Durability for Pennsylvania Megachurch MANHEIM, PA, JULY 15, 2020 – LCBC Church, an evangelical megachurch with 14 campuses through Central Pennsylvania, is one of the largest and most well-known churches in America. As such, its leaders expect only the best from the equipment they ...

The post LCBC Church Mic Upgrade Takes Sound and Comfort to the Next Level appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

About Kusmos Live by Kuflex Lab

Par : Marco Savo

During these tough and uncertain times it has been inspiring to see so many audiovisual artists and events coming up with tools and formats to overcome the quarantine restrictions and social distancing.

A few weeks back the guys from Kuflex Lab reached out to showcase their latest tool that stands out among all the virtual/hybrid solutions we have seen so far. Kusmos Live allows to turn online concerts into interactive digital shows. Pretty neat uh?

Kusmos - Kuflex Lab - Audiovisual Interactive Tool

Let’s dive in and explore how it works. Down to the nitty-nerdy-gritty Kusmos is a custom VJ software written on openFrameworks + VDMX5 + Syphon.

In spring 2020 Kuflex studio began an experimental project Kusmos Live. The purpose of the experiment was to upgrade the Kusmos system in order to create a interactive online home shows.

In 2018-2019 the Russian audiovisual studio experimented with the innovative tool together with SILA SVETA studio on the Therr Maitz concert, Caprices Festival 2018, Nina Kraviz experimental performance at Coachella 2019.

OK, really cool but how exactly does interactivity work? We gave some feedback to Kuflex lab with a few tricky questions to better understand the whole potential of this new audiovisual tool.

KUFLEX: The Tracker program receives depth-sensor data, calibrates a point cloud as we need it (we can rotate the cloud, cut off everything you don’t need keeping only the data of the artist oneself and merge point clouds from two sensors) and sends it to the renderer (UE4 scene).

Scene functions build a 3D model using the data provided by the Tracker and then we can layer all kinds of features with effects on the model and also transform and distort it according to the artistic concept. We also captured video from the laptop’s webcam and sometimes showed its picture. 3D scene acting as the artist surrounding, a set of virtual cameras for capturing from different viewpoints and visual effects were set up in advance in the Unreal Engine. Then the OBS program captures the video of the launched scene and sends it to the video streaming server.

Kusmos Live - audiovisual tool

During our second live experiment we tested some new features for the viewers interactive communication with the stream. While Leksha (Smolensk, Russia) was playing his ambient-set, a VJ (Moscow, Russia) was controlling visual effects with the use of commands via YouTube chat in real-time mode. Our team has implemented this function between the concerts and decided not to tell the viewers about it.

During the stream, noticing weird messages in the chat, some of the viewers started to realize that they could not only send a message to the chat but to even affect visualization. In the end the concert has turned into a digital quest. Some viewers picked up effect control by sending particular commands to the chat. We have yet to comprehend how to develop this function in the future.

 AVC: We think it’s a really interesting and innovative project responding to the challenges of the pandemic. In terms of appeal for VJs there is the risk of potentially being extremely limited for the audiovisual artists creativity, and the aesthetic I guess would always be the same.

It would be key for the tool to have a wider range of possibilities of customization for the artists otherwise they might get tired soon. I guess they all want to leave their unique mark in the scene.

KUFLEX: Kusmos is a universal software tool, with the possibility of variability of visual and interactive solutions. As a rule, our team creates a virtual stage specifically for the performance of the musician. Of course, we want to upgrade the program creating a database with different scenes, effects. In this case, the user will be able to construct the scene himself and combine the effects for his live/stream. 

AVC: It’s a bit unusual to keep promoting the idea of “God is DJ”. Is the DJ persona so relevant the viewer wants to watch during the entire show in a virtual environment?

KUFLEX: Regarding Kusmos Live project, the Kuflex team is collaborating with various musicians. We wanted to support the performers. So this approach determined the emphasis on the figure of the musician on the virtual stage, under whose musical personality, sound we come up with a visual solution. We do not just shoot a video with a musician, as is often done in broadcasts, but create a digital avatar that changes depending on the script, music and VJ control.

At the same time, Kusmos Live is primarily a show, a kind of mix of live performance, a computer game and fantastic movie. The virtual camera can fly through digital space, we can switch to different visual elements of the scene and include additional visual effects to the music.

Kusmos Live - Audiovisual Tool

We try to achieve the effect of real interaction with the viewer as well. Our team is developing a function of interaction through chat – viewers’ comments fall into the scene, they can affect the content through certain chat commands. But Kusmos can be used by artists of other genres. In the near future we want to try to create a dance performance. Now we are discussing this idea with one Russian choreographer.

We will explore the topic of distances – where physical space ends, digital begins, the relationship of body and sound. Both dance and music will take place in live format.

Technically, the performer will find himself in different areas of camera scanning, on the screen we will observe how his digital avatar changes. Again, it will all be like shooting a movie in one shot and in real time!

360 Visual Festival - audiovisual event
AVC: We truly appreciate the viewers becoming active, participating and communicating with the stream. That creates a collective experience. Could people really tell if this was a live performance or not? It feels like the interaction should be more meaningful somehow, with a bigger impact to the overall audiovisual artwork.

KUFLEX: Our team worked on a concert from different cities. We thought about how best to organise remote control of virtual cameras and effects. And suddenly our creative director had an idea to manage content through Youtube chat. During the broadcast, he wrote commands like cam1 (switching camera 1), stars ( the star effect was launched).

We intentionally did not talk about this function in advance to get the quest. As a result, some viewers guessed and began to help in managing the scene. We explore different possibilities about other ways of interaction.

In the future we want to create a client application for connecting to the broadcast via a mobile phone, desktop PC screen or VR. We intend to develop Kusmos as an art tool. Our team believes in a power of collective interaction. We want to give a palette of visual solutions, effects. Let’s all together create beauty here and now! This idea is a sincere inspiration for us. 

AVC:  We would like to know more about how the collaboration you have done with Leksha where the viewers were controlling visual effects with the use of commands via YouTube chat in real-time mode.” How does the input of data modify the visuals? is it like a live coding or common human language and how it is related to the VR software?

kusmos live - kuflex and leksha - audiovisual artists

KUFLEX: Usually in an offline format, we work like this: musicians play music, and VJ manages visual content live using MIDI controllers. Some effects are linked to the amplitude of the sound. But in a situation where we did not have the opportunity to be onsite will all team, we decided to make control through chat commands.

We wrote a special function for our software that receives data from chat on YouTube using the Google API. We came up with several commands, for example: cam1, cam2, skin1, skin2, electric noise, lasers and the like. And when someone in the chat wrote one of these words, then a certain visual effect or a corresponding camera was included in our program.

In general, we have an idea to expand the number of commands and their appearance, so that it looks more like live coding. For example, add numerical arguments to the commands, which will additionally specify the parameters of a particular visual effect.

As for virtual reality, we have plans to create our own application for viewers who can watch live broadcasts using VR devices, thus more deeply immersing themselves in the atmosphere of the digital scene and additionally receive personal effects. 

Kusmos Live - audiovisual tool
 AVC: Fascinating this idea of “universal tool” for content in real time and interactive show. We think it’s important now to dig more into the idea of how it can involve more people in the creative process. It opens new ways of investigation on how to make every audiovisual experience unique, not only in terms of the aesthetics of the piece but also regarding the narrative.

KUFLEX: Yes, this is the main object of research for us. Usually, a limited number of people can come to the offline exhibition. So we want to overcome any space frames. With Kusmos we don’t have any restrictions online! We can find ourselves in amazing digital worlds that are impossible in the physical world.

Now that Kuflex Lab and its creation Kusmos entered our radar we will most definitely keep following their progression, as always supporting innovation and creativity in the audiovisual art world.

The post About Kusmos Live by Kuflex Lab appeared first on Audiovisualcity.

Backtrack C6, l’éthylotest connecté à l’app’ Santé

Dans les appareils connectés dédié à la santé, un type d’appareil revient assez régulièrement : l’éthylotest connecté. Il en existe pas mal, et je me suis procuré un modèle souvent mis en avant, un Bactrack C6.

Visiblement, la marque n’est pas distribuée directement en France, mais on trouve assez facilement tout de même les appareils, et Bactrack a une gamme assez large. En version connectée, il y a le C6 (le mien, ~70 €), le C8 (~100 €) et le Mobile Pro (~100 €). Il y a des versions moins onéreuses sans la partie connectée, d’autres plus chers, etc. L’avantage du C6, c’est qu’il est compatible Santé, donc on peut enregistrer les données assez facilement.

Le Bactrack C6


La marque fournit des embouts de rechange

Sur le coup, je ne suis absolument pas un gros buveur, je bois rarement de l’alcool et généralement des choses légères comme de la bière ou du cidre. Pour tout dire, j’ai même acheté un truc un peu plus fort exprès. L’appareil est compact, il s’alimente avec une pile AAA (fournie) et peut s’accrocher à un porte-clés. Il dispose d’un petit écran OLED parce qu’il possède deux modes de fonctionnement : autonome ou connecté. On passe facilement de l’un à l’autre, et le résultat est le même. La connexion s’effectue en Bluetooth LE et je n’ai pas eu de soucis de détection pendant mes essais. En mode autonome, il affiche les résultats sur son écran, en mode connecté il faut utiliser le smartphone.

Le fonctionnement est simple, l’application aussi. L’appareil chauffe (quelques secondes), il faut inspirer puis souffler quelques secondes. Le calcul du taux d’alcoolémie est assez rapide, et pendant les étapes, l’application vous propose d’estimer votre taux.

Une valeur très élevée, juste après un verre


La même dans une autre unité, avec un temps d’attente élevé avant d’être sobre


0, 15 minutes après une bière légère

En fait, j’ai un peu plus de doutes sur le résultat. Déjà, le premier souci, l’application (et le mode autonome) affiche différentes unités, mais pas celle utilisée en France par défaut. Ici, on utilise généralement une valeur en grammes d’alcool par litre de sang (la limite est de 0,5 gramme), l’application propose le milligramme par litre, le ‰ (grammes par litre), le ‰/poids (milligrammes par gramme de sang) et le milligramme par 100 ml de sang. Les deux premiers sont utilisables en mode autonome, pas les autres. Et dans Santé, on est en %, donc les valeurs ne sont pas directement comparables (il faut multiplier par 10).

On peut changer les unités et activer Santé (ou appeler un Uber)


Dans Santé


Pas de changement d’unité possible

J’ai testé avec des bières légère (3,5 et 4 %), du cidre (3 %) et du porto (19 %) avec des résultats un peu étonnants. SI on souffle directement après avoir fini un verre, on a des valeurs assez élevées qui peuvent induire en erreur. C’est un défaut de la technologie, bien expliqué : s’il reste des vapeurs d’alcool dans votre bouche, le résultat est artificiellement élevée. Typiquement, après un verre de porto, je suis monté à 1,13 g/l. Il faut donc attendre ~15 minutes avant de faire le vrai test, mais du coup les valeurs semblent faibles : 0,25 g/l pour le même verre de porto, et… 0 pour les bières ou le cidre. Même en considérant que c’est très léger, se retrouver à 0 peut aussi induire un doute. Dans l’absolu, de toute façon, la société indique bien que son produit ne doit pas être utilisé comme blanc-seing pour conduire, et le site de la marque met bien en avant les méfaits de l’alcool, tout comme l’application d’ailleurs. L’exemple type va être le temps indiqué pour être sobre, qui semble complètement aux fraises.

Un truc honteux


Un joli disclaimer

Disons que si vous avez peur de votre consommation d’alcool, ça reste un produit intéressant. je ne suis pas certain de la fiabilité, mais je ne suis pas médecin. Mon but est surtout de montrer que ça existe, que c’est simple d’utilisation et que les données sont facilement exportables. C’est peut-être le point le embêtant, d’ailleurs : comme expliqué plus haut, l’appareil ne propose pas toutes les unités en mode autonome (dont celle utilisée largement en France) et l’application Santé se limite au pourcentage. Attention quand même, l’application demande un enregistrement pour profiter de la garantie (oui, je sais…). Et dans les trucs sympas, elle dispose d’un lien pour appeler un Uber.

Univision Utilizes Innovative Sound Solutions for Leading Broadcasts

DPA Delivers Unrivaled Sound Quality and Reliability for Network’s Audio Supervisor Jose Gonzales MIAMI, JUNE 17, 2020 – For over two decades, Audio Supervisor Jose Gonzales has been responsible for capturing crystal clear sound for various broadcast programs at America’s leading Spanish-language network, Univision. During that time, Gonzales has seen many technological advances, but one ...

The post Univision Utilizes Innovative Sound Solutions for Leading Broadcasts appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Synchroniser audio et vidéo avec l’Apple TV et un iPhone

Je suis tombé récemment sur un truc intéressant sur le blog de Cuk, que j’avais raté : avec iOS 13, on peut gérer la latence des enceintes AirPlay et Bluetooth sur l’Apple TV.

Les problèmes de latence interviennent dans plusieurs cas. Le plus évident, c’est AirPlay : la technologie d’Apple a une grosse latence. Ensuite, il y a le Bluetooth, avec une latence qui varie en fonction des appareils : certains casques sont meilleurs que d’autres, tout comme les enceintes. Enfin, il y a quelques téléviseurs et amplificateurs qui induisent une latence élevée. Dans ces différents cas, le son arrive trop tard, après l’image. Il y a aussi un autre souci, lié aux traitements sur la vidéo par le téléviseur : le son peut être bien synchronisé dans l’absolu et arriver avant l’image.

L’option est dans Réglages -> Vidéo et audio -> Synchronisation de l’audio sans fil (tout en bas). Ensuite, un message devrait apparaître sur l’iPhone, qui doit être sous iOS 13 et assez proche de l’Apple TV.

Le menu


Un message apparaît

Ensuite, si tout se passe bien, l’Apple TV va émettre un son, l’iPhone va le capter et l’Apple TV va déterminer la latence et corriger le tout. La bonne nouvelle, c’est que l’option ne dépend pas de la source : ça va fonctionner aussi si vous envoyez une image en AirPlay sur l’Apple TV.

Le message apparaît




Bon, en réalité, j’ai eu un petit souci : impossible de lancer la calibration. Après quelques essais, je me suis rendu compte que ça venait de la liaison entre l’iPhone et l’Apple TV quand l’Apple TV est en Ethernet. J’ai des soucis d’AirPlay chez moi, et de temps en temps, passer en Wi-Fi règle ça : je suppose qu’un de mes appareils fait des trucs bizarres sur le réseau.

Une erreur


Quand c’est terminé, le menu affiche « Etalonné » et il est possible de recommencer (si vous utilisez une autre enceinte) ou de supprimer l’étalonnage.

C’est étalonné


On peut recommencer

Quelques appareils iOS un peu rares ou particuliers

Dans les appareils iOS, il y a les variantes classiques, courantes, et puis… il y a les autres. Des appareils plus rares, un peu particuliers, avec de petites différences par rapport à la norme. Ceux que vous n’avez peut-être jamais vu.

Le premier ? L’iPhone 4 Go. Le premier modèle d’iPhone est en effet sorti avec seulement 4 Go de stockage, avant d’évoluer rapidement vers 8 et 16 Go. Inédit en France, il est plutôt rare, même aux USA.

Pour les iPhone 3G et 3GS, il existe deux variantes rares : les A1324 et A1325. Les deux modèles n’ont pas de puce Wi-Fi et visent le marché chinois. Je ne sais pas si la puce est vraiment absente ou si elle est juste désactivée, d’ailleurs.

Pour l’iPhone 4, il y a d’abord le modèle blanc. Il est sorti nettement plus tard que le noir et reste donc un peu plus rare. Mais il y a surtout le modèle CDMA (A1349) : il n’a pas d’emplacement pour une carte SIM. C’est un cas assez particulier, c’est le premier modèle CDMA pour Verizon et il a eu pendant longtemps des mises à jour séparées.

Pour l’iPhone 4S, il y a aussi un modèle « Chine », le A1431. Il est compatible WAPI, une norme liée au Wi-Fi et utilisée en Chine.

L’iPhone 5, l’iPhone 5c et l’iPhone 5S ont plusieurs variantes en fonction des pays, mais c’est lié essentiellement au support de la 4G. En fonction du modèle, vous n’aurez pas les mêmes bandes et donc pas le même support. La version française de l’iPhone 5 ne fonctionne par exemple que chez Bouygues en 4G et de façon marginale chez Orange. C’est à peu près la même chose pour les iPhone 6 et iPhone 6S (et les variantes Plus), les différences entre les versions sont liées aux bandes de fréquence et aux normes. Pour les modèles plus récents, on peut noter des versions spécifiques pour le Japon pour l’iPhone 7 – liées à la présence de fonctions pour les cartes sans contact FeliCa – et des modèles avec deux emplacements SIM dans les variantes chinoises des iPhone XS, XR, 11, etc. (tous ceux avec eSIM). Enfin, certains modèles utilisent des modems 4G différents selon le pays, comme l’iPhone 8 ou l’iPhone X. Dans les deux cas, on a du Qualcomm performant ou du mauvais Intel.

Les iPad

Pour chaque iPad, ou presque, il y a trois variantes : Wi-Fi, cellulaire et cellulaire CDMA ou Chine. Le seul modèle un peu notable est l’iPad2,4, aka iPad 2. C’est un modèle doté d’une puce gravée en 32 nm, qui consomme nettement moins. L’iPad a donc une autonomie un peu meilleure. Il existe uniquement en Wi-Fi, et offre les mêmes fonctions que la variante classique, mais peut poser des soucis avec les MAJ (ce ne sont pas exactement les mêmes fichiers).

Les iPod touch

Le premier modèle notable… n’existe pas. La numérotation des iPod touch passe de iPod7,1 (la 6e génération) à iPod9,1 (la 7e). Il n’y a pas d’iPod8,1 officiellement, mais on peut supposer un modèle assez proche du premier iPhone SE. Je suppose qu’on en verra passer un sur eBay un jour… Le second est l’iPod touch de 5e génération sans caméra arrière. Sorti après les autres modèles, il n’a pas de caméra arrière, donc, ni d’emplacement pour une sangle. Reste qu’il garde une caméra, en face avant.

Les Apple TV

Dans les quelques modèles d’Apple TV, il y a le modèle de 2013, vendu sous le nom Apple TV de 3e génération. Cette version qui porte le nom AppleTV3,2 possède un SoC gravé plus finement et la possibilité de faire du AirPlay en peer-to-peer. les différences sont assez maigres par rapport au modèle standard, donc Apple n’a pas changé le nom.

Si vous avez d’autres modèles un peu particulier, les commentaires sont là.

DPA 6000 Series` Ruggedness Proves Itself Throughout the Industry

Mics’ ‘CORE by DPA’ Technology Offers Natural Sound With Incomparable Durability ALLEROED, DENMARK, JUNE 8, 2020 – DPA Microphones are well known for producing the pinnacle of sound technology and the latest 6000 Series of subminiature lavaliers and headsets is no exception. Utilizing the innovative ‘CORE by DPA’ technology in a compact three-millimeter (0.12 inches) ...

The post DPA 6000 Series` Ruggedness Proves Itself Throughout the Industry appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Un prototype d’iPhone 6S sur eBay

Vu sur eBay, un prototype d’iPhone 6S. Proposé pour 520 €, c’est un modèle assez particulier.

Comme pas mal de prototypes, déjà, il fonctionne sous SwitchBoard, l’OS de test d’Apple. L’arrière est recouvert d’un scotch bleu, qui laisse l’appareil photo visible. On peut voir un marquage assez léger (iPhone [S]) et un connecteur Lightning rouge, assez caractéristique des prototypes de l’époque. Visiblement, c’est un 6S selon le vendeur, avec 4 Go (de RAM, de stockage ? Aucune idée).

SwitchBoard




StreamGear Celebrates Coveted Award Win for VidiMo Live Streaming Production Solution

Innovative hardware-and-app combination recognized in special edition of Future’s Best of Show Awards, presented by Digital Video June 4, 2020 — Reading, PA: Streaming solutions innovator StreamGear Inc. is proud to announce that its smartphone-empowered VidiMo handheld, live production system has been honored with a 2020 Special Edition Best of Show Award, presented by Digital ...

The post StreamGear Celebrates Coveted Award Win for VidiMo Live Streaming Production Solution appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Un prototype d’iPhone 3GS sur eBay

Vu sur eBay, un prototype d’iPhone 3GS. Vendu 230 €, il n’a rien de très particulier visuellement.

Le seul point particulier, c’est que l’appareil est sous SwitchBoard, l’interface de test d’Apple. C’est un iPhone 3GS de 16 Go assez standard pour le reste, visiblement.

Sous SwitchBoard


Rien de spécial

DPA Microphones’ MMA-A Digital Audio Interface Proves Essential to Work-From-Home Productions

ALLEROED, DENMARK, MAY 14, 2020 — Everything from broadcasts, webinars, classes and interviews to worship sermons, theatrical performances and musical concerts are now being streamed to (and from) living rooms. As a result, production organizers are quickly developing new ways to provide valuable replacements for everyday communication and entertainment. In light of these latest trends, ...

The post DPA Microphones’ MMA-A Digital Audio Interface Proves Essential to Work-From-Home Productions appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Bryan ‘Sol’ Aponte Takes DPA Microphones Back to the ’80s on the Set of Mixed-ish

Emmy-Nominated Sound Mixer Calls on 4061 Miniature Omnidirectional Mics To Provide Natural Sound and Superior Audio Quality for TV Sitcom LOS ANGELES, MARCH 25, 2020 – Veteran Sound Mixer Bryan “Sol” Aponte relies on DPA Microphones’ 4061 Miniature Omnidirectional Mic to capture the hilarious and witty dialogue of one of the network’s top sitcoms, mixed-ish. ...

The post Bryan ‘Sol’ Aponte Takes DPA Microphones Back to the ’80s on the Set of Mixed-ish appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones

Par : whitenoise

For more than 10 years, Production Sound Mixer and Location Sound Recordist David Thirion has been using DPA microphones to capture audio for film and television projects. Their audio quality and natural sound was a key reason for his choice, but equally important was the tiny size of some models, which makes them ideal for ...

The post Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

StreamGear to Make NAB Show Debut with Hotly Anticipated VidiMo Live Streaming Production Solution

Smartphone-enabled content creation platform combines innovative hardware and feature-rich app to put live, multi-camera production power in users’ hands March 9, 2020 — Reading, PA: Excitement around the smartphone-empowered VidiMo handheld, live production system from streaming solutions startup StreamGear Inc. has been rapidly building since its first private showings in the fall and its public ...

The post StreamGear to Make NAB Show Debut with Hotly Anticipated VidiMo Live Streaming Production Solution appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Authors and Literary Celebrities Find Their Festival Voice With DPA

Par : whitenoise

Clarity, ease of use and the ability to match the colour of the microphone to different skin tones were all good reasons why Toby Chevis, Director of UK live events company Patch Productions, chose DPA’s 6066 Subminiature Headset Microphones to amplify speakers at the prestigious Cheltenham Literature Festival. During the 10 day event, the company ...

The post Authors and Literary Celebrities Find Their Festival Voice With DPA appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Streamer of NAB Show - NAB Show LIVE.

❌