Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hier3dvf.com - Actualité quotidienne

Enfin une version Indie pour Nuke

Par : Shadows

Foundry lance Nuke 12.2, et en profite pour faire une annonce de taille : une version « Indie » du logiciel, pensée pour les artistes solo.

Passons d’abord sur les avancées de Nuke 12.2. On y trouve un support pour « l’ingestion USD » : en clair, le node ReadGeo de Nuke permet de lire les données géométriques contenues dans les données USD. Foundry précise que Des extensions pour ReadGeo seront open-sourcées pour que les studios puissent personnaliser le node en fonction de leur workflow.

Egalement au menu : SyncReview, encore en beta, qui permet aux équipes de mettre en place des sessions de reviewing collaboratif sous Nuke Studio, Hiero, HieroPlayer. Un outil évidemment utile pour le télétravail.

L’API Pytho de Hiero a été étendue.
Enfin, Foundry évoque le support RLM Roaming du côté des licences. Les utilisateurs peuvent employer des licences flottantes en offline pour 30 jours maximum : de quoi travailler sur un plateau, mais aussi en télétravail.

Dans l’ensemble, cette version 12.2 apporte donc des outils utiles, même si l’on aurait évidemment pu apprécier disposer plus tôt des fonctionnalités associées au télétravail.

Nuke Indie, de son côté, est un nouveau produit qui vise les artistes solo (d’où l’absence de mention plus haut dans les outils collaboratifs).
Evidemment, qui dit version indie à bas prix (sous les 500€) dit également restrictions dans les fonctionnalités. Nous vous invitons ici à consulter la page produit, qui propose un tableau détaillé des fonctions présentes ou non. En particulier, l’outil ne va pas au-delà de 4K, ne supporte pas les plugins tiers ou le rendu externe, et le support de l’API Python est limité.

L’article Enfin une version Indie pour Nuke est apparu en premier sur 3DVF.

Cannes XR : Mowb, quand l’animation 2D rencontre la réalité virtuelle

Par : Shadows

Dans le cadre de Cannes XR, nous avons pu découvrir MOWB, un court-métrage de Kazuki Yuhara qui se présente sous forme d’une animation 2D immersive. Vous pouvez découvrir plus bas quelques images de ce projet très coloré.

Entre cycle vital et onirisme

Le film nous propose un voyage mêlant filiation, onirisme et boucle infinie : une mère, sa fille, un cordon ombilical et un retour de l’enfant au sein même de sa mère… La fille finira par absorber la vie de sa mère via son cordon, faisant disparaître cette dernière, avant de décider de devenir mère à son tour, répétant le cycle.

Micro-critique

Au-delà d’un scénario très clairement chargé en symbolique, MOWB (dont le nom est issu du reflet du mot WOMB) est avant tout un voyage onirique et visuel, enchaînant scènes et tableaux. Un univers dans lequel nous avons apprécié nous perdre.

Au milieu de la masse de projets VR en live action et en animation 3D, MOWB nous rappelle que l’animation 2D a elle aussi sa place dans l’art immersif.

MOWB poursuit actuellement sa tournée de festivals ; si vous avez l’occasion de le voir, nous vous le recommandons.

Anouk Nedellec, jeune artiste spécialisée lighting/compositing

Par : Shadows

Anouk Nedellec nous invite à découvrir son profil LinkedIn et son portfolio.Fraîchement issue de l’ESMA, elle était l’une des réalisatrices du court-métrage Avec le Do de la Cuillere (qui fait encore le tour des festivals mais dont un making-of est disponible ci-dessous et en ligne) et souhaite se spécialiser en lighting/compositing.
Elle est actuellement en recherche de poste.

L’article Anouk Nedellec, jeune artiste spécialisée lighting/compositing est apparu en premier sur 3DVF.

❌