Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Adobe Aero : une appli iOS gratuite pour créer de la réalité augmentée

Par Bastien L
adobe aero

Adobe Aero est une application gratuite pour iOS permettant de créer facilement du contenu en réalité augmentée. Plutôt que d’avoir à coder, les utilisateurs peuvent créer leurs applis AR avec une interface visuelle ou en utilisant leurs mains.

La réalité augmentée est une technologie fascinante, mais il n’est pas toujours évident de se lancer dans la création de contenu AR. Afin de permettre au plus grand nombre de le faire, Adobe lance Aero : une application Creative Cloud permettant de créer des applications AR pour iOS à l’aide du framework ARKit 2. Et ce, sans avoir besoin de savoir coder.

Plutôt que d’avoir à rédiger du code informatique complexe, l’utilisateur pourra créer son appli à l’aide d’une interface visuelle intuitive en suivant des instructions didactiques. Il sera également possible de créer des animations 3D en utilisant vos mains et votre téléphone / tablette pour disposer des objets dans l’espace, définir leur trajectoire et ajouter des interrupteurs permettant aux spectateurs d’interagir avec ces objets. Ce logiciel devrait donc fortement faciliter la création de contenu AR et aider les créateurs à délivrer leurs expériences plus rapidement.

Adobe Aero ouvre la création de contenu AR au plus grand nombre

Cette application fait partie de la gamme Creative Cloud, et fonctionnera donc avec d’autres applications de création telles que Photoshop et Dimension. Elle sera par ailleurs compatible avec les standards ouverts comme usdf et GITF. Adobe travaille également en partenariat avec des plateformes et des créateurs de contenu tels que Pixar, Apple, Facebook et Microsoft.

Afin de démontrer les possibilités offertes par Aero, Adobe a dévoilé plusieurs exemples de cas d’usage. L’artiste Gabe Barcia-Colombo l’a utilisée pour créer une mise à jour pour son expérience Descent AR, proposant aux utilisateurs de visiter les rêves d’avatars créés à partir de scans de personnes réelles. De même, l’expérience Terminator : Dark Fate vous proposer d’entrer dans une scène du film éponyme sorti en salle la semaine dernière.

En parallèle, Adobe annonce aussi le programme Adobe AR Residency permettant aux artistes de créer des applications AR et de donner leur feedback à l’équipe produit. Adobe Aero est disponible dès à présent en tant qu’application gratuite pour iOS sur iPhone et iPad.

Cet article Adobe Aero : une appli iOS gratuite pour créer de la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Open Signal Upgrades Main Studio Lighting with Brightline

Par Pipeline Communications

Bridgeville, Penn. – Nov. 5, 2019 – Brightline, a leading manufacturer of energy efficient lighting systems, today announced Open Signal: Portland Community Media Center, a nonprofit media arts and broadcast center in Portland, Ore., has upgraded the lighting grid in its 2,000-square-foot main studio with 30 Brightline L1.2 SeriesONE LED fixtures. The new lighting was ...

The post Open Signal Upgrades Main Studio Lighting with Brightline appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Comment Microsoft créée des hologrammes dans ses studios

Par Pierrick LABBE
Hologrammes Microsoft studios réalité mixte

Les studios de réalité mixte de Microsoft créent des hologrammes très convaincants. Cette technologie naissante devrait s’imposer, dans le futur, comme une norme. Découverte…

Un hologramme est une représentation, en vidéo 3D avec le son, d’un personnage réel ou fictif dans notre environnement. Il est aussi possible d’interagir avec chose qui est impossible avec les vidéos et photos 3D. Cette technologie a été dévoilée par le cinéma de science-fiction comme, par exemple, avec le personnage de la princesse Leia dans Star Wars ou bien encore The Doctor dans Star Trek : Voyager. Voici comment Microsoft développe de telles vidéos dans ses studios de réalité mixte.

Des hologrammes en réalité mixte incroyables de réalisme

Selon Jason Waskey, le directeur de la création chez Microsoft et directeur du studio de réalité mixte qui réalise ces hologrammes : « Lorsque nous pensons aux raisons pour lesquelles les gens voudraient un hologramme, c’est la même raison pour laquelle vous souhaitez voir vos vidéos en son et en couleur. C’est parce qu’il reflète le monde de la façon dont nous évoluons dans le monde. Avoir quelqu’un de la taille de votre vie dans la même pièce que vous et vous rappeler de la façon dont ils étaient ou sont… c’est vraiment puissant. Alors que nous continuons à recréer le monde qui nous entoure avec autant de fidélité que possible, la prochaine étape consiste à ajouter de la profondeur. Partout où vous vous attendez à voir une vidéo, vous devez également vous attendre à une expérience véritablement volumétrique ».

Les studios de réalité mixte de Microsoft créant de tels hologrammes se trouvent à San Francisco. Ils utilisent la technologie de capture volumétrique avec des caméras à haute résolution. 106 caméras à infrarouge et RVB permettent ainsi d’enregistrer des images et vidéos à 360 degrés. Un excellent exemple du rendu d’un tel processus est la présentation faite par Julia White lors d’une récente conférence Microsoft. Son avatar sous forme d’hologramme visible dans un casque de réalité mixte HoloLens 2 était présenté à ses côté comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Cet article Comment Microsoft créée des hologrammes dans ses studios a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Terminator : Dark Fate, le film propose une expérience en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Terminator : Dark Fate

On aura désormais le droit à une déclinaison du film Terminator : Dark Fate en réalité augmentée avec Snapchat. Un rendu qui s’avère plutôt convaincant pour une opération promotionnelle réussie.

Le dernier film de la saga Terminator n’est sans doute pas le meilleur de la franchise mais les studios Paramount ont décidé d’accompagner l’expérience avec une déclinaison en réalité augmentée sur la populaire plateforme Snapchat.

Terminator : Dark Fate, plongée en réalité augmentée

Ce sont des petits effets Snapchat en réalité augmentée qui feront plaisir aux amateurs du film Terminator : Dark Fate. Les utilisateurs, qu’ils soient sur Android ou sur iOS, pourront désormais avoir accès à de nouveaux effets dans la carrousel. Deux effets différents sont disponibles pour les utilisateurs. Si vous utilisez la caméra frontale de votre smartphone, vous aurez désormais le droit à jouer au célèbre T-800, le visage quelque peu abîmé par les combats. De quoi vous filer, à vous et à Sarah Connor, quelques sueurs froides. Il suffit de faire glisser la barre, pour voir l’effet concrètement sur votre photo.

Le second effet, s’intéresse de son côté à la caméra arrière de votre smartphone. Dans un nuage de fumée, un Terminator apparaîtra dans votre espace physique. De quoi vous donner envie de lui tirer dessus, ce qui sera possible en tapotant l’écran jusqu’à le faire exploser. Snapchat prouve encore une fois sa capacité à attirer les blockbusters après le dernier Spiderman, le 3e opus de John Wick , Shazam ou encore X-Men : Dark Phoenix c’est désormais au tour de Terminator : Dark Fate de proposer une expérience AR.

Cet article Terminator : Dark Fate, le film propose une expérience en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

GB Labs and Trams target new market sectors for storage solutions

Par Manor Marketing

Aldermaston, UK, 4 November 2019 –  GB Labs, innovators of powerful and intelligent storage solutions for the media and entertainment industries, has formalised a storage systems partnership with Trams Ltd, the award-winning IT solutions provider. GB Labs and Trams have already enjoyed success in selling and supporting GB Labs systems to some of Trams’ top customers, primarily to ...

The post GB Labs and Trams target new market sectors for storage solutions appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Iliad : le futur outil créatif présenté en détail

Par Shadows

La startup française Praxinos a présenté le 31 octobre son futur outil Iliad, une solution de texturing avancé pour Unreal Engine.

L’enregistrement est désormais disponible ci-dessous ou directement sur Twitch, en anglais. A partir de 8 minutes 40, la présentation débute : Praxinos souligne notamment que son objectif final est de créer un outil d’animation à part entière, et qu’Iliad était une étape nécessaire pour y parvenir. L’équipe nous propose ensuite une démonstration de l’outil avec tout d’abord du texturing basique. Mais Iliad ne s’arrête pas là : son moteur de brosses bâti avec Blueprints permet d’envisager des outils poussés, comme on peut le voir à partir de 27 minutes 43 avec une sorte de brosse-kaléidoscope. Plus loin (31 minutes 30) est abordé la création de sprites, puis (40 min) le texturing de personnages ou encore (54 minutes) la mise en place de textures bouclables.

Le plugin Iliad dépasse donc clairement le simple outil de peinture 2D, et son puissant moteur de brosse ouvre des perspectives intéressantes. Encore en développement, l’outil sera bientôt disponible.

D’ici là, nous vous invitons à découvrir notre interview de l’éditeur Praxinos, qui ne porte pas sur Iliad mais sur le fonctionnement atypique de l’entreprise (une SCOP). N’hésitez pas également à faire un tour dans les commentaires : Praxinos et Les Fées Spéciales (studio lui aussi organisé en SCOP) ont apporté de nombreuses précisions et répondent aux questions posées.

Regardez Unreal Engine – ILIAD (Intelligent Layered Imaging Architecture for Drawing) de UnrealEngine sur www.twitch.tv

L’article Iliad : le futur outil créatif présenté en détail est apparu en premier sur 3DVF.

« Ojo 500 », le casque de réalité virtuelle d’Acer enfin lancé

Par Pierrick LABBE
Acer Ojo 500

Après un délai d’un an, le casque de réalité virtuelle Windows Mixed Reality lancé par Acer arrive enfin dans les boutiques. On fait les présentations de ce modèle Ojo 500 qui s’est fait attendre.

C’est en novembre 2018 qu’il devait initialement être lancé. ACER avait tout préparé, avant de repousser discrètement la date de sortie de son casque orienté vers les professionnels. On vient finalement d’avoir le droit à un lancement pour le moins discret… un an après la date annoncée.

« Ojo 500 » pensé pour les entreprises

Le casque lancé par Acer n’est pas vraiment à la pointe des nouvelles technologies. Côté techniques la proposition est simple, un double affichage LCD pour une résolution totale de 2880 x 1440 pixels, à 90 Hz. Soit la même configuration que le modèle précédent lancé en 2017. Quel intérêt donc de lancer un tel casque ? L’offre est avant tout pensée pour les entreprises. Avec un affichage détachable, un strap détachable pour la tête, l’audio intégré, un ajustement manuel IPD et même des logos customisables, l’idée, avec le Ojo 500 est donc de séduire des entreprises qui veulent un casque prêt à servir, déjà testé par le passé et qui a fait ses preuves.

L’an dernier, le Ojo 500 avait été annoncé à un prix de départ de 500 euros en Europe et 400 dollars eaux Etats-Unis. Cependant, il semble avoir baissé un peu puisque les magasins en ligne d’Acer le vendent désormais à 450 euros ou 400 livres pour le Royaume-Uni. On sait qu’Acer prévoyait aussi une version haute-résolution de son casque, mais pour l’instant rien n’a été dévoilé sur le sujet.

Cet article « Ojo 500 », le casque de réalité virtuelle d’Acer enfin lancé a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Polaroid Lab donne vie à vos photos grâce à la réalité augmentée

Par Bastien L
polaroid lab réalité augmentée

Le Polaroid Lab est un nouvel appareil permettant de donner vie à vos photos grâce à la réalité augmentée. Un petit code-barre apposé aux clichés permet d’afficher une vidéo sur l’écran d’un smartphone…

À la fin des années 1940, Polaroid révolutionnait le monde de la photographie en commercialisant le premier appareil instantané. Plusieurs décennies plus tard, l’entreprise est toujours active et n’a pas perdu son goût pour l’innovation.

La Polaroid Lab est un nouvel appareil permettant d’imprimer une photo numérique au format physique instantanément. Ainsi, ce nouveau produit fait passer le concept de l’appareil photo instantané à l’ère du tout digital…

Polaroid Lab dissimule une vidéo dans vos photos

Ce n’est pas tout. Le Polaroid Lab exploite aussi la technologie de réalité augmentée pour permettre à l’utilisateur de donner vie à ses photos. Il suffit de choisir une vidéo sauvegardée sur votre smartphone dans l’application Polaroid Originals et de sélectionner une partie du clip.

Le scanner du Polaroid Lab se charge ensuite de scanner cette vidéo, et imprime le moment précis choisi par l’usager sous forme de photo. Cependant, cette photo est pourvue d’un petit code-barre dans le coin inférieur droit. En scannant ce code-barre à l’aide de l’application, la vidéo correspondante s’affichera sur l’écran du smartphone ! Un concept similaire à celui de PhotoBloom AR.

Désormais, grâce à cette innovation, vos simples photos pourront dissimuler des vidéos complètes et ainsi raviver vos souvenirs d’une façon plus intense. Le Polaroid Lab est disponible à la vente dès à présent.

Cet article Polaroid Lab donne vie à vos photos grâce à la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tilt Five : le jeu de société en réalité augmentée explose son Kickstarter

Par Bastien L
tilt five ar

Le plateau de jeu de société en réalité augmentée Tilt Five a levé trois fois plus que son objectif initial sur Kickstarter. Grâce à plus de 3000 contributeurs, tous les objectifs étendus définis par les créateurs du projet ont été atteints.

Tilt Five est un plateau de jeu de société s’accompagnant de lunettes de réalité augmentée. Il permet de faire passer le jeu de société dans l’ère des technologies immersives, en superposant des éléments virtuels sur le plateau.

Ce concept, simple et efficace, a fait fureur sur Kickstarter où la campagne de financement participatif vient de s’achever. Alors que ses créateurs visaient initialement un objectif de 450 000 dollars, ils sont finalement parvenus à lever 1 761 301 dollars auprès de 3345 contributeurs.

Tilt Five : 1 761 301 dollars levés auprès de 3345 contributeurs

I asked Gabe Newell to share some of his thoughts about @tiltfive AR glasses after his visit a few days ago. It was a proud moment for me to show him how far we’ve come!

Only six hours to get the glasses and free games ->

Thanks again Gabe! pic.twitter.com/vqJuqLdEmd

— Jeri Ellsworth (@jeriellsworth) 29 octobre 2019

Ainsi, les quatre objectifs étendus ont été atteints, permettant aux créateurs du projet de réaliser toutes leurs ambitions. De nouvelles couleurs choisies par les backers sont proposées pour le plateau, les lunettes, la baguette, et trois jeux gratuits supplémentaires ont été inclus gratuitement : Wartile, Chuck’s Challenge 3D et Cubiti pARti. Le dernier objectif, fixé à 1 750 000 dollars, a été atteint deux heures avant la fin de la campagne.

Plusieurs jeux gratuits seront fournis avec le système, mais de nombreux partenaires vont développer leur propre contenu au fil du temps. Parmi ces partenaires, on compte Monocle Society et le géant du jeu de société en ligne Tabletopia.

Pour 299 dollars, les contributeurs recevront une paire de lunettes AR, le plateau de jeu et la baguette permettant d’interagir ainsi que les différents accessoires nécessaires au fonctionnement du système. Cependant, pour jouer à plusieurs, il était nécessaire de débourser 879 dollars pour recevoir trois paires de lunettes et trois baguettes additionnelles. Autant dire que le jeu de société en AR n’est pas encore aussi accessible que le bon vieux Pictionnary des familles… les premières livraisons de Tilt Five sont attendues pour le milieu de l’année 2020.

Cet article Tilt Five : le jeu de société en réalité augmentée explose son Kickstarter a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dalet AmberFin Release Adds Dolby Vision and Socionext Acceleration

Par Zazil Media

Paris, France – October 29, 2019 – Dalet, a leading provider of solutions and services for broadcasters and content professionals, today announced that the latest release of the Dalet AmberFin media processing platform is the first software-based transcoding asset management system to include Dolby Vision® technologies, a leading HDR technology for media professionals, studios and streaming ...

The post Dalet AmberFin Release Adds Dolby Vision and Socionext Acceleration appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Magic Leap saute dans le domaine de la comédie musicale en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Comédie musicale en réalité augmentée Out There Magic Leap One

Les fans de comédie musicale peuvent se réjouir. Ils vont pouvoir entrer dans une nouvelle dimension dans le domaine des expériences multimédias avec une innovation de Magic Leap en réalité augmentée.

On peine encore à cerner tout le potentiel que peut avoir Magic Leap pour proposer de nouvelles narrations et les comédies musicales n’étaient sans doute pas en haut de la liste. Cependant, cette proposition s’avère particulièrement séduisante.

Vanessa Williams débarque dans une comédie musicale en réalité augmentée sur Magic Leap

La compagnie de production Wilkins Avenue, en partenariat avec Pollen Music Groupe, va donc lancer la première comédie musicale en réalité augmentée grâce aux lunettes de réalité augmentée Magic Leap One. Une découverte qu’il était possible de connaître… à Paris. C’est en effet à l’occasion du Comic-con, dans la capitale, ce week-end qu’il a été testé pour la première fois. Au programme donc, les chansons de Vanessa Williams, sur « Out There », racontant l’histoire d’une petite fille qui a passé sa vie dans sa chambre.

Non pas qu’elle soit agoraphobe, au contraire elle meurt d’envie d’explorer le reste du monde. Un rêve qui deviendra possible quand le décor de sa chambre commence à prendre vie. Avec le Magic Leap One, Wilkins Avenue réussit à placer ces bouleversements directement autour des spectateurs. Les mouvements des ces derniers génèrent aussi des réactions spécifiques. Un combo qui permet aux spectateurs de profiter d’une expérience unique et de donner vie au spectacle. Il n’y a plus qu’à continuer à rêver du jour où on pourra en profiter dans notre salon de cette comédie musicale en réalité augmentée.

Cet article Magic Leap saute dans le domaine de la comédie musicale en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft dévoile un contrôleur VR à retour de force pour saisir de petits objets

Par Bastien L
microsoft contrôleur vr retour de force

Les chercheurs de Microsoft ont développé un prototype de contrôleur pour la réalité virtuelle intitulé ” CapstanCrunch “. L’accessoire permet de simuler la saisie des objets dans la VR, grâce à un phénomène de résistance et de retour de force…

A l’heure actuelle, il est difficile de simuler le contact avec un objet dans la réalité virtuelle. Les accessoires proposant de simuler la résistance sont onéreux, encombrants, et nécessitent beaucoup d’énergie.

L’une des causes principales est que ces accessoires utilisent de larges actionneurs très puissants. Afin de remédier à ce problème, les chercheurs de Microsoft Research ont développé un prototype de contrôleur VR à retour de force particulièrement novateur.

Intitulé ” CapstanCrunch “, le prototype utilise un mécanisme permettant d’amplifier la force d’un moteur relativement petit en la multipliant jusqu’à 40 fois. De cette manière, le moteur sera suffisamment résistant pour la force d’un humain, tout en consommant nettement moins d’énergie que les solutions existantes.

Microsoft CapstanCrunch est le plus petit contrôleur VR à retour de force à l’heure actuelle

Ce mécanisme s’applique au pouce et à l’index, ce qui permet de simuler la saisie d’un objet rigide entre ces deux doigts en appliquant la force lorsque le doigt de l’utilisateur atteint la position de l’objet virtuel. Il est aussi possible de simuler des objets plus doux en augmentant la force à mesure que l’utilisateur augmente la pression.

En outre, Microsoft dévoile deux exemples d’interactions plus avancées rendues possibles par ce système. Il est ainsi possible de connecter deux blocs de Lego dans la VR, ou encore de couper du carton à l’aide d’une paire de ciseaux de façon réaliste. Jusqu’à présent, ce type d’interactions complexes était tout simplement évité par les développeurs de jeux VR.

Il est peu probable que le CapstanCrunch devienne un produit commercialisé par Microsoft, mais ce prototype confirme l’implication des chercheurs de la firme de Redmond dans le domaine des contrôleurs VR. Déjà en mai 2019, Microsoft dévoilait un autre prototype baptisé TORC et permettant de simuler la texture et la forme des objets dans la réalité virtuelle. Dans le futur, il est possible que ces deux technologies soient combinées en un seul et même contrôleur pour les futurs casques Windows Mixed Reality

Cet article Microsoft dévoile un contrôleur VR à retour de force pour saisir de petits objets a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

RGB Haptics pour Unity permet d’ajouter des retours haptiques aux jeux VR

Par Bastien L
rgb haptics

RGB Haptics est un package pour Unity permettant aux développeurs d’ajouter des effets haptiques de haute qualité à leurs jeux VR. Cet outil s’inspire de la fonction HD Rumble de la Nintendo Switch, reposant sur les mêmes composants que les contrôleurs Oculus Touch, Vive Wand et Valve Index…

Les retours haptiques permettent de renforcer la sensation d’immersion procurée par les jeux en réalité virtuelle. Malheureusement, à l’heure actuelle, peu d’outils permettant d’ajouter de tels effets sont à disposition des développeurs.

Pourtant, même les jeux vidéo ” traditionnels ” font usage de cette technologie. C’est d’ailleurs en observant la fonctionnalité HD Rumble de la Nintendo Switch que la startup RGB Schemes, basée à Seattle, a trouvé l’inspiration. En menant son enquête, la firme a découvert que les Joy-Cons de la Switch contenaient le même hardware haptique Linear Resonant Actuators (LRAs) que les contrôleurs Oculus Touch, HTC Vive Wand et Valve Index.

La startup a donc décidé de développer un support logiciel similaire à celui de Nintendo pour la réalité virtuelle. Son nouveau package RGB Haptics pour Unity permet aux développeurs d’ajouter très facilement des retours haptiques de haute qualité à leurs jeux VR.

RGB Haptics cale automatiquement les effets haptiques sur les ondes sonores

Il suffit de fournir à l’outil un fichier audio, ou de concevoir une forme d’ondes à l’aide de l’éditeur Unity. Les données seront ensuite décomposées automatiquement par le logiciel afin de correspondre au taux de rafraîchissement des contrôleurs pour des retours haptiques extrêmement précis.

En guise d’exemple, RGB Schemes a simulé l’effet haptique d’une balle se déplaçant dans un container. Un hommage à la démo des glaçons dans une coupe dévoilée par Nintendo lors de l’annonce de la Switch et de la fonction HD Rumble.

Le logiciel RGB Haptics repose sur la plateforme Unity XR, et devrait donc fonctionner avec tous les contrôleurs VR pris en charge nativement par Unity. Néanmoins, il ne prend pas pleinement en charge les nouveaux contrôleurs Touch des casques Oculus Quest et Rift S qui reposent sur des actionneurs Eccentric Rotating Mass (ERM). C’est également le cas pour les contrôleurs Windows MR. RGB Haptics est disponible dès à présent sur le Unity Asset Store pour 29,99$.

Cet article RGB Haptics pour Unity permet d’ajouter des retours haptiques aux jeux VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Iliad : un futur outil à découvrir le 31 octobre

Par Shadows

L’entreprise française Praxinos nous avait déjà proposé au Festival d’Annecy un aperçu d’Iliad, un plugin de dessin 2D sous Unreal Engine utile entre autres pour le texturing.

Une nouvelle présentation aura lieu le 31 octobre à 14h heure de la côte Est des USA, soit à 19h heure française. L’équipe y présentera davantage son outil, en anglais.

La présentation aura lieu sur le Twitch officiel d’Epic Games.

Voici les vidéos déjà disponibles sur Iliad :

L’article Iliad : un futur outil à découvrir le 31 octobre est apparu en premier sur 3DVF.

Le concept car de Mitsubishi qui mise sur la réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Mitsubishi realite augmentee

Quelle place occuperont la réalité virtuelle ou la réalité augmentée dans les véhicules de demain ? Au-delà de la distraction, du loisir, peut-on imaginer des usages plus concrets ? C’est ce que pense Mitsubishi.

A l’occasion du Tokyo Motor Show, l’entreprise japonaise a donc dévoilé à quoi pourrait ressembler son SUV Hybrid « Mi-Tech », avec un vrai usage de la réalité augmentée au niveau de son tableau de bord, notamment pour prévenir du danger.

Mitsubishi mise sur une réalité augmentée pour votre sécurité

Avec une vidéo qui a été dévoilée à l’occasion de l’événement (voir ci-dessus), le constructeur automobile nippon imagine donc comment la réalité augmentée pourrait vous permettre de conduire même dans de mauvaises conditions de vision ou dans des environnements particulièrement hostiles. Ainsi, on peut voir la voiture pensee par Mitsubishi circuler dans un terrain très complexe qui est notamment parsemé de geysers. Or, afin de permettre aux conducteurs de les éviter, des grands messages d’alertes apparaissent en réalité augmentée sur le pare-brise. Ainsi, l’information arrive plus vite et le conducteur se trouve alors à même de réagir.

Cependant, ce système pourrait aussi s’utiliser dans un brouillard épais pour détecter de façon plus précise les autres véhicules et ainsi réduire le risque de collisions. L’objectif de ce concept-car est clairement pour Mitsubishi de faire échapper les voitures électriques du mythe de la petite citadine avec une approche plus tournée vers l’aventure. On ignore si ces pare-brises du futur seront bientôt disponibles chez le constructeur japonais mais on a le droit d’en rêver…

Cet article Le concept car de Mitsubishi qui mise sur la réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La démonstration de la mission Apollo 11 en AR est incroyablement réaliste

Par Pierrick LABBE
Apollo 11 démonstration HoloLens 2

Epic Games vient de dévoiler une nouvelle vidéo sur la mission Apollo 11 qui est une démonstration de ce que pourront donner les visuels en AR de l’HoloLens 2. Autant dire, le casque de réalité augmentée possède un incroyable potentiel.

Les graphiques en réalité augmentée des lunettes AR HoloLens 2 de Microsoft que l’on peut voir dans la vidéo correspondent au cas d’un flux diffusé en streaming en temps réel depuis un ordinateur de l’entreprise avec Unreal Engine. Vous pouvez voir le résultat dans la vidéo ci-dessous.

Apollo 11, l’étalon de Microsoft en réalité augmentée

On avait déjà pu découvrir Apollo 11 : Mission AR à l’occasion de Microsoft Build 2019. Il s’agit d’une recréation de la mission historique, montrant le décollage avec la fusée Saturne 5 puis l’alunissage sur notre satellite naturel et les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune. L’ensemble des images ont été recréées à partir de données et d’images de la mission originales. Selon Epic Games, la démonstration compterait pas moins de 7 millions de polygones pour un rendu le plus réaliste possible et inclut des lumières et des ombres dynamiques, des effets volumétriques et plusieurs niveaux d’images.

Bien sûr, tout ne vient pas directement de l’Hololens 2. Les éléments holographiques sont diffusés sans fil depuis un PC en réseau avec UE 4.23, la dernière version d’Unreal Engine. On ignore encore si c’est possible simplement en ayant retour au cloud ou bien si un ordinateur est indispensable. Unreal Engine 4.23, dévoilé début septembre a été pensé spécifiquement pour l’Hololens 2. On devrait donc bientôt voir de nouveaux projets. En tout cas cette expérience Apollo 11 est incroyable.

Cet article La démonstration de la mission Apollo 11 en AR est incroyablement réaliste a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dalet Expands Quality Control Support with Interra Systems Technology Partnership

Par Zazil Media

Dalet integration of BATON AQC boasts advanced automated quality assurance and compliance delivery for Dalet Galaxy five and now the Ooyala Flex Media Platform Paris, France – October 23, 2019 – Dalet, a leading provider of solutions and services for broadcasters and content professionals, today announced it has expanded integration of the Interra Systems’ BATON platform ...

The post Dalet Expands Quality Control Support with Interra Systems Technology Partnership appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Nvidia annonce CloudXR pour le rendu en VR et AR d’applications avec la 5G

Par Pierrick LABBE
Nvidia CloudXR SDK

Nvidia vient de lancer le SDK de CloudXR en accès anticipé. Cela permet le streaming en réalité virtuelle et augmenté grâce au rendu de serveurs et de la communication par 5G.

L’un des problèmes de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée est la quantité énorme de calculs nécessaires pour générer les images en 3D et à 360 degrés des applications et des jeux. Cela demande notamment des cartes graphiques et processeurs très performants. Pour les smartphones et les casques autonomes c’est tout de suite plus limité et pour les PC, il faut une machine particulièrement puissante. En passant par une solution Cloud et via une communication 5G, le problème peut être contourné en ne proposant que du streaming depuis un serveur. C’est la solution proposée par Nvidia et son SDK. Voici la vidéo de démonstration.

Le CloudXR de Nvidia pourrait révolutionner l’AR et la VR

Nvidia a réalisé une démonstration convaincante de CloudXR lors du MWC de Los Angeles. La démonstration montrait un prototype d’un véhicule Mac Laren Senna qui apparaissait sur la scène de la conférence grâce à la vue en réalité augmentée reçue à travers d’un smartphone. Le streaming de rendu était envoyé via un service 5G de Verizon.

Cette communication a été réalisée entre le téléphone et le serveur doté d’une Nvidia Quadro RTX 8000 qui exécutait l’application Autodesk VRED. Le téléphone fonctionnait avec la 5G et le SDK de CloudXR du constructeur de cartes graphiques pour la réalité virtuelle. Ce SDK est aussi compatible avec OpenVR et les dispositifs basés sur Windows et Android. Le SDK est disponible en accès anticipé pour que les entreprises puissent implémenter cette connexion de streaming en réalité virtuelle et augmentée entre les serveurs et les clients.

Cet article Nvidia annonce CloudXR pour le rendu en VR et AR d’applications avec la 5G a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Ubisoft continue de recruter des experts en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
Ubisoft recrute en réalité virtuelle

L’entreprise de jeux-vidéo, Ubisoft, recrute à tour de bras des experts en réalité virtuelle. Cette fois, c’est en Inde que des annonces ont été découvertes, semble-t-il pour un nouveau projet.

Créée en 1986 par 5 frêres bretons, l’entreprise spécialisée dans les jeux-vidéo s’est depuis beaucoup développée au point de devenir l’un des leaders mondiaux dans ce domaine. Elle détient de nombreuses franchises à succès et possède différents studios en France mais aussi à travers le monde. L’entreprise bretonne n’a pas manqué le train de la réalité virtuelle. Ses salles d’Escape Room en VR rencontrent un véritable succès ainsi que les jeux en réalité virtuelle qu’elle a développé. Ce sont surtout les projets en cours de développement, dont certains Top Secret, qui attirent l’attention.

Ubisoft recrute en Inde pour un projet en réalité virtuelle

Début septembre Ubisoft publiait des offres d’emploi pour un projet en réalité virtuelle AAA tenu secret à Dusseldorf en Allemagne. Depuis l’entreprise bretonne poursuit sa recherche d’experts en VR pour différents projets. On pense notamment à l’adaptation en réalité virtuelle d’une de ses franchises à succès mais aussi de différents projets, en collaboration avec Facebook, dont les rumeurs d’un accord ne cessent de s’amplifier.

Ce mois-ci cependant c’est pour un autre studio, à Pune en Inde, que des offres d’emploi ont été découvertes par nos confrères américains du journal « Upload VR ». L’entreprise bretonne recherche des postes de testeur de développement, développeur Unity, artiste VFX, directeur artistique, concepteur de niveaux et artiste de personnages. Les listes elles-mêmes ne révèlent pas grand chose sur le projet. Des doutes subsistent toutefois sur le fait qu’il s’agisse d’une collaboration avec le studio allemand ou s’il s’agit d’un nouveau projet secret.

Cet article Ubisoft continue de recruter des experts en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Marco Borsato at De Kuip Stadium 2019

Par Amisa Saari-Stout

–disguise’s vx 4 servers and Augmented Reality features play a key role at Marco Borsato’s 2019 Record-Breaking Concert Series– Dutch megastar Marco Borsato recently played a stream of sold out record breaking shows at De Kuip stadium in The Netherlands. The set included a huge scale canvas in the form of a 1,000 square-meter LED ...

The post Marco Borsato at De Kuip Stadium 2019 appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Vista-AR : un programme pour rendre les sites touristiques accessibles à tous

Par Pierrick LABBE
Vista-AR

Le projet européen Vista-AR vise à démocratiser la réalité virtuelle et augmentée et permettre à certains petits sites culturels européens d’en bénéficier. Le site Tour-Mag a interrogé Jean-Baptiste Suquet, son coordinateur.

La réalité virtuelle et la réalité augmentée se font petit à petit une place dans nos smartphones et dans nos vies. Cependant, il reste encore du chemin à faire comme le prouve le prouve l’expérience de ce programme européen.

Vista-AR : passer du gadget à la médiation culturelle

Interrogé, celui qui est aussi enseignant-chercheur de Neoma Business School explique l’ambition derrière le projet. « Nous souhaitons créer de nouvelles expériences visiteurs en adoptant des technologies numériques de pointe dans des sites culturels et patrimoniaux partenaires ».  D’un point de vue technologique, cela ne pose pas de problèmes. C’est cependant l’aspect économique qui pose souci. Souvent ce sont, selon lui, des élus locaux qui poussent les projets pour sembler innovants mais sans coordination sur l’ensemble patrimonial. C’est pour cela que Vista-AR se base sur trois piliers : médiation culturelle, économie et technologie.  Leur ambition ne concerne pas le Louvre, mais des petits sites et musées pour lesquels les nouvelles technologies sont souvent inaccessibles. Sur les trois prochaines années, ce ne sont pas moins de 150 sites qui devraient être intégrés à ce projet.

Comme exemple, Jean-Baptiste Suquet donne l’exemple du château de Fougères. « Typiquement, il ne reste que 3 colonnes et un bout de mur du logis seigneurial au Château de Fougères. Nous avons voulu partir sur la reconstitution du bâtiment à l’aide d’une tablette ». Le projet Vista-AR, ralenti par les connaissances scientifiques de l’institution sera finalement déployé en 2021. Dans une autre salle, les visiteurs pourront revivre une bataille du point de vue d’un soldat. Le plus difficile selon lui ? « Il y a un fossé important entre les concepteurs de la réalité virtuelle et les responsables des sites culturels. Les uns veulent mettre du fun, alors que les autres sont dans une logique de transmission des savoirs ». Deux mondes qui semblent difficiles à concilier.

Cet article Vista-AR : un programme pour rendre les sites touristiques accessibles à tous a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Portal-ble permet de manipuler des objets virtuels à la main sur smartphone

Par Bastien L
portal-ble réalité augmentée mains

Portal-ble est un système développé par des chercheurs de la Brown University. Il permet de manipuler des objets virtuels en réalité augmentée sur smartphone en utilisant ses mains…

En mêlant le virtuel au réel, les applications de réalité augmentée mobiles comme Pokémon Go proposent une expérience d’un genre nouveau. Cependant, même si les images virtuelles viennent se superposer à celles du monde réel filmées par le smartphone, les interactions se font toujours en touchant l’écran comme sur une application traditionnelle. La magie s’en trouve très rapidement estompée.

Afin de remédier à ce problème, les chercheurs de la Brown University ont développé un système logiciel intitulé ” Portal-ble “. Celui-ci permet aux utilisateurs de smartphones de placer des blocs, des meubles ou tout autre objet virtuel sur un arrière-plan réel pour ensuite les manipuler de façon réaliste et naturelle en utilisant leurs mains.

Portal-ble permet d’interagir avec la réalité augmentée de façon naturelle

Pour permettre de telles interactions, les chercheurs ont placé un petit capteur infrarouge à l’arrière du smartphone. Ce composant suit les mouvements des mains en relation avec les objets virtuels, permettant de les saisir et de les relâcher comme de véritables objets.

Initialement, les chercheurs ont voulu appliquer les lois physiques du monde réel à leur système. Malheureusement, ils se sont vite aperçus que la tâche n’était pas si aisée. Les utilisateurs tentent d’attraper les objets au mauvais endroit, ou placent leurs doigts à travers les objets. Il a donc fallu que l’équpe observe attentivement la manière dont les utilisateurs tentaient d’interagir avec ces objets pour ensuite permettre au système de s’y adapter.

Pour faciliter les interactions entre les mains et les objets virtuels, les chercheurs ont utilisé le feedback sensoriel ou des mises en lumière visuelles ainsi que les vibrations du smartphone. Ces dernières aident les utilisateurs à interagir et à ressentir un contact physique lorsqu’ils saisissent les objets virtuels. Selon les testeurs, ce feedback facilite et accélère les tâches tout en rendant les interactions plus satisfaisantes.

A l’avenir, les chercheurs envisagent d’étoffer la bibliothèque d’objets virtuels de leur système, d’améliorer les interactions et de développer de nouvelles activités. Ils comptent également permettre au système de fonctionner sur le smartphone sans avoir besoin de capteur infrarouge additionnel. A terme, ce système vise à permettre aux développeurs, aux artistes ou encore aux designers d’utiliser la réalité augmentée sans avoir besoin de porter de casque…

Cet article Portal-ble permet de manipuler des objets virtuels à la main sur smartphone a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Mike Ruddell joins Ncam to support continued growth of AR and VR in Broadcast and Live Production

Par Denise Williams

Ncam Technologies, the leading developer of real-time augmented reality technology for the media and entertainment industries, has announced the immediate appointment of Mike Ruddell to the role of Global Business Development Director – Sports & Broadcast. Alongside the current growth in Ncam’s core markets of broadcast graphics, film and TV VFX, sports, and enterprise AR, ...

The post Mike Ruddell joins Ncam to support continued growth of AR and VR in Broadcast and Live Production appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Switch Media Unveils Cost-Effective Fast-to-Market OTT Platform MediaHQ Lite

Par Jump

Switch Media, a world leader in online video technology, is announcing the launch of MediaHQ Lite. This is an end-to-end OTT platform that provides a comprehensive feature set at a cost-effective price point allowing an OTT service to be delivered swiftly. MediaHQ Lite keeps complexity to a minimum while satisfying core OTT requirements, reducing overheads ...

The post Switch Media Unveils Cost-Effective Fast-to-Market OTT Platform MediaHQ Lite appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Les ventes de matériel de réalité virtuelle et augmentée explosent selon IDC

Par Pierrick LABBE
Ventes réalité virtuelle augmentée cabinet IDC

Le cabinet d’études IDC vient de publier une nouvelle enquête portant sur les dépenses en matière de technologies et c’est la réalité virtuelle et la réalité augmentée qui représenteront les plus fortes progressions d’ici 2023.

La technologie ne cesse de s’améliorer. Chaque année, des smartphones plus puissants font leur apparition, des téléviseurs de meilleure qualité, etc. La croissance des dépenses pour ces technologies traditionnelles restent lentes. Qu’en est-il des nouvelles technologies comme la réalité virtuelle et la réalité augmentée ? Un célèbre cabinet, spécialisé dans l’information sur l’évolution des marchés des technologies, de l’information, des télécommunications et plus généralement des technologies grand public vient de publier une étude intéressante.

Très forte progression des ventes dans la VR et l’AR selon le cabinet IDC

Selon l’étude publiée par IDC le 11 octobre dernier, les dépenses en matière de technologies devraient atteindre la barre des 1.600 milliards en cette année 2019. Ceci représente une augmentation de + 5,3 % par rapport à l’année 2018. Cependant, cette croissance n’est pas similaire selon les types de technologies. L’étude montre qu’environ les trois quart de ces achats sont pour des technologies traditionnelles comme la téléphonie mobile et l’informatique. Le taux de progression des ventes dans ces technologies traditionnelles est cependant assez faible de +2,2 %.

C’est du côté des technologies émergeantes que l’on retrouve les plus fortes progressions. Ainsi les ventes de casques de réalité virtuelle ou les lunettes de réalité augmentée présentent une progression nettement plus forte et le cabinet IDC pense que celle-ci sera de près de 56% d’ici 2023 en constante annuelle. De très bon chiffres donc qui seront sans doute portés, cette année, par les ventes de l’Oculus Quest qui semblent aller bien au-delà des espérances.

Cet article Les ventes de matériel de réalité virtuelle et augmentée explosent selon IDC a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

De la végétation pour vos projets temps réel : une formation gratuite

Par Shadows

Simon Piquemal propose chez Tuto.com une formation gratuite de 3h environ autour de SpeedTree, solution de création de végétation pour les effets visuels, l’animation et le jeu vidéo. C’est ce dernier marché qui intéresse ici Simon Piquemal : la formation vise à créer des assets utilisables en temps réel sous Unreal Engine.

L’article De la végétation pour vos projets temps réel : une formation gratuite est apparu en premier sur 3DVF.

Laval Virtual et VR Days s’associent

Par Shadows

Laval Virtual, salon international incontournable de la réalité virtuelle et augmentée, et VR Days, évènement annuel centré sur les mêmes thématiques et situé à Amsterdam, annoncent la signature d’un partenariat. En jeu : Laval Virtual devient co-organisateur des VR Days.

Du côté de Laval Virtual, dirigé par Laurent Chrétien, cette annonce sonne comme une confirmation. Le salon, qui se tient chaque année au printemps à Laval et se décline désormais aussi en Chine, confirme son statut d’acteur majeur dans l’écosystème de la réalité virtuelle et augmentée. Ce n’est d’ailleurs pas une surprise : nos visites annuelles sur le salon confirment sa montée en puissance continue.

Les VR Days dirigés par Benjamin de Wit, eux, vont sans nul doute bénéficier de cet accord et prendre de l’essor. La cinquième édition se tiendra du 13 au 15 novembre et proposera exposants, conférences, opportunités de networking.

L’article Laval Virtual et VR Days s’associent est apparu en premier sur 3DVF.

MelroseINC selected by Marquis Broadcast as an elite reseller

Par Liz Cox

New partnership strengthens Marquis’s offerings in the U.S. Marquis Broadcast has selected MelroseINC – an award-winning technology retailer and professional services company based in Los Angeles – as one of just four elite partners for the company in the United States. As a Marquis Elite Reseller, this new partnership will help MelroseINC provide its clients ...

The post MelroseINC selected by Marquis Broadcast as an elite reseller appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Sony dévoile un casque de réalité augmentée et un jeu Ghostbusters

Par Bastien L
sony ghostbusters ar

Jusqu’au mois de décembre 2019, Sony va laisser les fans japonais tester une expérience multijoueurs en réalité augmentée basée sur l’univers de Ghostbusters. Le jeu tournera sur un prototype de casque AR, laissant penser que la firme compte se lancer sur le marché de la réalité augmentée…

Le 12 décembre 2019, le film Ghostbusters fêtera son 35ème anniversaire. Pour l’occasion, le géant japonais du jeu vidéo, Sony, annonce une expérience en réalité augmentée basée sur la célèbre franchise.

Cette expérience proposera à un groupe de quatre amis de coopérer pour combattre des hordes de spectres à la manière des chasseurs de fantôme. Elle sera proposée dans le building de Sony au Ginza Park, à Tokyo, du 12 octobre au 8 décembre 2019.

Les joueurs porteront un prototype de casque de réalité augmentée développé par Sony. Cet appareil semble similaire au casque Lenovo Mirage AR sur lequel les joueurs peuvent profiter de jeux Star Wars et Marvel Avengers en réalité augmentée.

Sony prépare-t-il un casque Playstation AR ?

Cette aventure immersive sera proposée gratuitement, mais les joueurs devront remplir un questionnaire pour fournir leurs retours. Le jeu dure environ une heure, et seuls 2 ou 4  groupes par jour pourront s’y adonner.

Pour avoir la chance d’obtenir un ticket, il faudra participer à une loterie sur le web à cette adresse. Autant dire que seule une poignée d’heureux élus auront la chance de découvrir le casque de réalité augmentée de Sony et son expérience Ghostbusters.

Cependant, le nombre de places restreint, la durée limitée et le questionnaire de fin semblent clairement indiquer qu’il s’agit d’un test pour Sony. Si les résultats sont concluants, on peut s’attendre à ce que le géant japonais parte à la conquête du marché encore naissant de la réalité augmentée hors-domicile.

S’il existe déjà de nombreuses salles d’arcade VR hors-domicile, peu de salles proposent des expériences AR. En faisant figure de pionnier, Sony pourrait adopter une stratégie pertinente qui pourrait lui permettre de se faire une place dans l’industrie AR après s’être hissée au rang de leader dans le domaine de la VR.

Il est aussi possible que la firme commercialise son casque auprès du grand public, pour concurrencer directement le Microsoft HoloLens ou le Magic Leap One. Bientôt un « PSAR » ? Affaire à suivre…

Cet article Sony dévoile un casque de réalité augmentée et un jeu Ghostbusters a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les plans de Facebook pour le contrôle de la VR et l’AR par la pensée

Par Pierrick LABBE
Contrôle par la pensée interface cerveau machine Facebook réalité virtuelle augmentée

Une fuite dévoile les projets de Facebook en ce qui concerne les interfaces cérébrales et le contrôle par la pensée dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée à l’image de ce que fait Neuralink.

Neuralink est l’entreprise fondée par Elon Musk et qui est pionnière dans cette technologie de contrôle par la pensée grâce à des interfaces cerveau / machine comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Cependant, le patron de Tesla, de SpaceX et d’autres entreprises très innovantes n’est pas le seul à s’intéresser de près à de telles interfaces. Mark Zuckerberg l’est aussi et à des plans pour des applications en réalité virtuelle mais surtout en réalité augmentée. Une fuite de documents nous donne sa vision et surtout les problèmes qu’elle soulève.

La fuite d’un document audio sur les interfaces cerveau / machine

Lors d’une récente réunion interne au sein de l’entreprise, Mark Zuckerberg a été interrogé sur la manière dont Facebook réagirait aux développements de l’interface cerveau / machine conduit par Neuralink d’Elon Musk. Neuralink utilise une connexion invasive au cerveau qui permettrait aux utilisateurs de contrôler leurs appareils avec leurs pensées. La question, posée par un employé, portait précisément sur l’impact de tels développements et sur les perspectives de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle de Facebook via sa filiale Oculus.

Dans un enregistrement audio qui a fuité, le patron de Facebook explique : « L’interface cerveau-ordinateur est une idée excitante. Le champ se divise rapidement en deux approches : invasive et non invasive. L’approche invasive nécessite une intervention chirurgicale ou des implants, mais qui a l’avantage d’être dans votre cerveau, vous permettant ainsi d’obtenir plus de signal. L’approche non invasive, c’est comme si vous portiez un bandeau ou, pour des lunettes, allumiez une lumière optique et obteniez une impression de circulation sanguine dans certaines zones du cerveau. Vous obtenez moins de signal avec l’approche non invasive ».

La vision de Zuckerberg sur ces technologies

Le patron de Facebook a poursuivi son explication sur le contrôle par en pensée en expliquant : « Je suis très enthousiasmé par les interfaces cerveau / ordinateur par un traitement non invasif. Ce que nous espérons être en mesure de faire, c’est simplement de pouvoir en capter quelques-unes. Pour que vous puissiez faire quelque chose du genre dans la réalité augmentée, et vous pouvez cliquer avec votre cerveau. C’est excitant … Ou un dialogue s’installe, et vous n’aurez pas à utiliser vos mains, vous pouvez simplement dire oui ou non ».

Il a poursuivi en donnant sa vision des interfaces : « Je pense que pour la réalité augmentée et  la réalité virtuelle, nous aurons des interfaces avec les mains, la voix, et je pense que nous aurons un peu de cerveau direct… Nous sommes focalisés sur l’approche non invasive, et en fait, c’est un peu excitant les progrès que nous réalisons. Nous essayons de faire de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle une chose importante dans les cinq à dix prochaines années ».

Le problème du respect de la vie privée avec le contrôle par la pensée

L’un des employés présents lors de la réunion sur le contrôle par la pensée a posé une question embarrassante au patron de Facebook : « Que pensez-vous de la vie privée dans un monde où nous pourrions capturer une intention d’achat et diffuser des annonces en utilisant un lien direct du cerveau ? ». Mark Zuckerberg s’est abstenu de répondre à cette question. Le sujet est effectivement particulièrement délicat au sein du réseau social géant.

C’est pourtant une question particulièrement pertinente compte tenu de la riche histoire de Facebook en ce qui concerne le manque de confidentialité des utilisateurs et la nature incroyablement envahissante des lunettes de réalité augmentée pensées par sa filiale Oculus. La question du respect de la vie privée va immanquablement se poser sérieusement à un moment ou un autre avec le développement des interfaces de contrôle par la pensée. Le potentiel d’abus semble effectivement encore bien plus grand qu’avec le réseau social et la question de la confiance des utilisateurs feront à Facebook aussi.

Cet article Les plans de Facebook pour le contrôle de la VR et l’AR par la pensée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌