Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Motion Picture Sound Editors (MPSE) Present the 67th Annual Golden Reel Awards

Par Artisans PR

HOLLYWOOD—The Motion Picture Sound Editors tonight presented the 67th MPSE Annual Golden Reel Awards at a black-tie ceremony at the Bonaventure Hotel in Los Angeles. Golden Reel Awards recognizing outstanding achievement in sound editing were presented in 23 categories encompassing feature films, long-form and short-form television, animation, documentaries, games, special venue and other media. Academy ...

The post Motion Picture Sound Editors (MPSE) Present the 67th Annual Golden Reel Awards appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Moon Rider : le jeu WebVR cumule plusieurs milliers de joueurs quotidiens

Par Bastien L
moon rider web vr

Le jeu Moon Rider, disponible sur WebVR, cumule plusieurs milliers de joueurs quotidiens. La preuve, s’il en fallait une, que la réalité virtuelle sur navigateur web peut connaitre un réel succès…

Avec le standard WebVR et le framework A-Frame, l’industrie de la réalité virtuelle cherche à faciliter l’accès à la VR tout en remédiant au problème de la fragmentation du marché. Aujourd’hui, le succès du jeu Moon Rider se révèle très encourageant.

Lancé en mai 2019, ce simple jeu de rythme en réalité virtuelle s’inspire de Beat Saber et d’autres titres similaires. Cependant, ce jeu se distingue par sa simplicité d’accès.

Développé avec A-Frame, Moon Rider peut être lancé sur n’importe quel casque VR depuis un simple navigateur web. Nul besoin de le télécharger et de l’installer depuis une boutique d’applications spécifique.

C’est cette simplicité qui a permis au jeu de fédérer un grand nombre de joueurs. Selon l’un de ses créateurs, Diego Marcos, Moon Rider compte aujourd’hui entre 2000 et 3000 joueurs actifs au quotidien avec une durée de session moyenne de 45 à 60 minutes et un taux de rétention de 50%.

Moon Rider est actuellement le plus grand succès de WebVR

Il s’agit donc clairement du jeu WebVR le plus populaire à ce jour. À travers ce projet totalement open source, les développeurs voulaient prouver ” que le web et A-Frame sont désormais aptes à délivrer du contenu VR de qualité “.

Pour lancer Moon Rider sur un casque pour PC, lancer un navigateur compatible WebVR comme Firefox. Visitez ensuite la page ” moonrider.xyz ” et pressez le bouton ” Enter VR ” pour lancer le jeu sur votre appareil. De même, vous pouvez lancer le jeu depuis le navigateur web de l’Oculus Quest.

Si ce jeu est actuellement le plus grand succès de WebVR, d’autres projets impressionnants ont été développés avec A-Frame. On peut citer l’outil de création artistique Supercraft, ou encore l’application de Social VR Mozilla Hubs. À l’avenir, le nombre d’applications WebVR ambitieuses et convaincantes devrait se multiplier à mesure que davantage d’internautes s’intéressent à ce standard…

Cet article Moon Rider : le jeu WebVR cumule plusieurs milliers de joueurs quotidiens a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Learning Curve: Getting Started Using a Light Meter

Par Rubidium Wu

A light meter is still a powerful tool for getting a correctly exposed image. Here's what you need to know to get started using one.

Holographic Opening Performance for the Launch of HTX ( Singapore )

Par Kennyhologrix
Holographic Opening Performance for the Launch of HTX ( Singapore )
HOLOGRIX’s latest productions for Ministry of Home Affairs’s Official Launch of HTX Opening Performance was set in the year future in Singapore, we crafted a story that shows how The Home Team Science and Technology Agency ( HTX ) act as a force multiplier through technology to secure Singapore’s borders, solve crimes, save lives and […]

Lenovo lance un casque VR autonome destiné aux écoles

Par Bastien L
lenovo vr classroom 2

Lenovo dévoile un casque VR dont la fiche technique et le design se rapprochent de l’Oculus Go. Cependant, le VR Classroom 2 est entièrement destiné au secteur de l’éducation…

Voilà bien longtemps que le leader mondial du PC, Lenovo, s’intéresse à la réalité virtuelle. En 2017, le géant chinois lançait son casque VR pour PC fonctionnant sous la plateforme Windows Mixed Reality de Microsoft.

En 2018, Lenovo s’associait avec Google pour lancer le Mirage Solo. Enfin, en 2019, la firme asiatique s’est chargée de fabriquer le casque Oculus Rift S de Facebook.

À présent, afin de s’émanciper des géants américains, Lenovo annonce son propre casque VR : le VR Classroom 2. Cet appareil succède au kit de démo VR Classroom lancé l’année dernière.

Ce nouvel appareil ressemble beaucoup à l’Oculus Go de Facebook, puisqu’il s’agit d’un casque autonome offrant une liberté de mouvement à trois degrés.

Les performances devraient être toutefois supérieures à celles du Go, puisqu’on retrouve la puce Snapdragon 835 embarquée par l’Oculus Quest. La définition d’écran s’élève à 1920×2160 par oeil avec un taux de rafraîchissement de 75Hz.

La batterie 4200 mAh devrait également offrir une autonomie plus importante que celle du Go. Autre avantage : un port microSD permettant d’étendre l’espace de stockage initial de 64GB. Un casque audio est également intégré.

Lenovo VR Classroom 2 : un casque VR conçu pour le secteur de l’éducation

Cependant, plutôt que de tenter de concurrencer Facebook et l’Oculus Go frontalement, Lenovo a fait le choix stratégique de cibler une clientèle bien spécifique. Le VR Classroom 2, comme son nom l’indique, est entièrement dédié au secteur de l’éducation.

Les établissements scolaires qui le souhaitent pourront se le procurer pour permettre à leurs élèves d’apprendre grâce à la réalité virtuelle. L’écran 4K devrait d’ailleurs se révéler bien utile pour afficher du texte de façon nette.

Pour l’heure, le prix de vente de l’appareil n’a pas été dévoilé. Les établissements intéressés devront probablement contacter Lenovo pour recevoir cette information…

Cet article Lenovo lance un casque VR autonome destiné aux écoles a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Taiwan-based 17 Live Enhances the Online Viewing Experience with LiveU

Par Jump

One of Asia’s leading live streaming platforms has turned to LiveU’s HEVC IP bonding technology to provide high-quality live video coverage of its events. 17 Live is using LiveU’s leading LU600 HEVC units to transmit live coverage of the events direct to their 17 Channel, turning fans into loyal, long-term customers with engaging live online ...

The post Taiwan-based 17 Live Enhances the Online Viewing Experience with LiveU appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Leeds Trinity University chooses Quicklink TX for Yorkshire Voice

Par quicklink

Leeds Trinity University, a university renowned for teaching excellence in television and radio, have adopted the Quicklink TX to introduce guests into their Yorkshire Voice news show. The Yorkshire Voice is a local live news show produced by Journalism students at Leeds Trinity University which is broadcast live across the University’s social media platforms and ...

The post Leeds Trinity University chooses Quicklink TX for Yorkshire Voice appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Le support des Chromebooks passe à 8 ans (Maj : non)

Par Pierre Lecourt

Mise à jour : Ah ben non finalement. Google s’entête dans sa politique de gestion désastreuse et incompréhensible au sujet des mises à jour de ses Chromebooks. Ce que j’avais compris être un changement d’état d’esprit concernant toutes ses machines a partir de 2020 s’avère finalement être une simple petite annonce promotionnelle pour… deux nouveaux modèles. 

Tout ce qui est écrit plus bas, mon augmentation de capital sympathie pour ces engins en particulier, s’avère finalement faux. Certes, deux modèles de chez Lenovo et Acer vont bénéficier de 8 années de support. Mais la grande majorité des engins restera dans un vague bourbier calendaire incompréhensible. Cela est dû, comme déjà expliqué auparavant, à la fragmentation des machines. 

Difficile de faire un support quand le système est certes identique mais la machine qui l’accueille totalement différente de l’une à l’autre. Un engin avec un SoC ARM Rockchip peu utilisé aura peu de chances d’avoir une durée de support optimale. Tandis qu’un modèle s’appuyant sur une puce x86 pourra profiter d’un plus grand suivi. Si un constructeur est prêt à assumer le support d’un Chromebook pour une puce particulière, il est probable que d’autres machines fabriquées sur le même moule en profitent également. Si ce n’est pas le cas, votre support sera celui, minimal, offert directement par Google.

Mon avis global sur ces machines ne change pas donc, méfiez vous des Chromebooks.

Billet original publié plus tôt : Google a opportunément annoncé son changement de politique de suivi de ses Chromebooks quelques jours près la fin du support de Windows 7 de la part de Microsoft. Toutes les nouvelles machines commercialisées avec le système de Google bénéficieront d’un support complet pendant 8 ans après leur commercialisation.

Play Store ChromeOS

Jusqu’alors les machines sous ChromeOS bénéficiaient de 5 à 6.5 années de suivi et de mises à jour. Des éléments indispensables pour assurer la sécurité des données des utilisateurs. A la fin de ce support, continuer à utiliser sa machine était quelque peu dangereux, voir suicidaire d’un point de vue données personnelles.

En passant ce minimum à 8 années, Google fait coup double.

D’abord, il cesse de différencier les offres de différents constructeurs avec le même système. Tous les Chromebooks auront droit aux mêmes avantages et le client potentiel n’aura pas à chercher dans un listing pour savoir sur combien d’années de support il pourra compter. Seule la date de commercialisation de son ordinateur sera à prendre en compte puisque le début des 8 années démarrera à partir de la date de mise en vente de la machine. Un détail pas anodin quand une machine était proposée en soldes 1.5 ans après sa date de sortie si elle ne bénéficiait que de 3.5 ans de support.

Ensuite, il fait de son système une solution pérenne puisque les 8 années annoncées sont en général assez longues pour “venir à bout” des composants de la machine. ChromeOS a beau être léger, le web et les applications changent. Les pages sur lesquelles vous surfiez il y a 8 ans sont très différentes de celles d’aujourd’hui. On imagine que dans 8 ans, les pages web de vos sites préférés seront encore très différentes de celles d’aujourd’hui. Il est fort possible que l’engin que vous achetez aujourd’hui ne soit plus apte à faire fonctionner de manière optimale les applications du futur.

8 Ans, c’est également assez long pour les composants d’un Chromebook : sa batterie, ses charnières, son clavier, son écran et ses ports. Assurer un suivi pendant un temps aussi long est donc assez rassurant pour ne plus avoir peur d’avoir un engin lâché par Google alors qu’il est encore en pleine forme.

Chromebook Spin 311

C’est un pas important pour espérer vendre des machines à des prix plus élevés que les modèles entrée de gamme. Peu de monde d’assez compétent pour comprendre les conséquences de l’absence de support aurait envie d’acheter un engin à plus de quelques centaines d’euros pour 3 à 4 années de suivi de la part de Google.

Certes, Microsoft a arrêté le support de Windows 7 après 10 ans de suivi, ce qui laisse l’éditeur devant Google sur ce point. Avec l’avantage pour Microsoft de proposer une compatibilité matérielle capable d’accueillir une foule de systèmes Linux compatibles et capables de faire des merveilles avec un matériel vieux de 10 ans. Les Chromebooks proposent également la possibilité de passer à des solutions Linux qui seront mises à jour. La grosse différence étant que leur choix est plus limité et que certaines machines aux composants jugés un peu trop exotiques ne sont pas particulièrement bien suivies par la communauté des développeurs.

2020-01-07 14_44_19-minimachines.net

Savoir que quand vous achetez un engin aussi cher qu’un Chromebook Flip C436 à 849€, il bénéficiera de 8 ans de suivi parait un peu moins délirant qu’avec 3.5 ou 5 années de support. Au moins, on est sur que l’engin sera exploitable jusqu’en 2028. D’ici là sa batterie, sa charnière, son écran ou la planète seront probablement définitivement cramés pour se poser la question de son support.

Source : Google

Le support des Chromebooks passe à 8 ans (Maj : non) © MiniMachines.net. 2020.

Ce magnifique gâteau ! à (re)découvrir à l’occasion des César

Par Shadows

A l’approche des César, le film Ce Magnifique Gâteau ! d’Emma de Swaef et Marc James Roels débarque en ligne et y restera accessible jusqu’au 31 janvier.

Produit par Beast Animation, Vivement Lundi! et Pedri Animation, ce moyen-métrage met en scène plusieurs personnages dans l’Afrique coloniale de 1886 : un roi inquiet, un pygmée vieillissant, un homme d’affaires raté, un porteur et un jeune déserteur.

Ce projet en stop-motion a déjà été largement primé en festival, notamment à Annecy et Clermont-Ferrand.

L’article Ce magnifique gâteau ! à (re)découvrir à l’occasion des César est apparu en premier sur 3DVF.

Xilam et Cube Creative finalisent leur rapprochement

Par Shadows

En juin dernier, nous annoncions que Xilam Animation, producteur et distributeur de contenus animés, entrait en négociations avec le studio Cube Creative en vue de racheter la majorité des parts de l’entité.

Xilam Animation annonce désormais avoir finalisé cette transaction, et possède donc 50,1% du capital et des droits de vote de Cube Creative.

Du côté de Xilam, cette acquisition permet au groupe de poursuivre sa croissance mais aussi de mettre la main sur une équipe dont le talent n’est plus à démontrer.
Nous en profitons pour republier le communiqué dévoilé lors de l’annonce des négociations, dans lequel

Xilam Animation (Code ISIN : FR0004034072, Mnémo : XIL), société indépendante de production et de distribution de programmes d’animation, annonce aujourd’hui entrer en négociations exclusives pour l’acquisition de 50,1% du capital et des droits de vote de CUBE CREATIVE, société française de production d’animation en images de synthèse et en 3D.

En ligne avec sa stratégie d’accélération des productions d’animation en 3D et images de synthèse, Xilam se dotera par cette opération d’une équipe de talents unique, experte sur ces technologies de pointe, au positionnement et à l’image de marque solidement ancrés dans le marché. Ce projet de rapprochement permettra à Xilam de poursuivre la croissance de ses livraisons de programmes d’animation et de l’accélérer à moyen-terme.

Marc du Pontavice, Président Directeur Général de Xilam, commente : « Ce premier projet d’acquisition s’inscrit pleinement dans notre plan de développement et renforcera notre avance stratégique grâce à un savoir-faire unique en images de synthèse. L’excellente réputation des équipes de Cube Creative s’est construite par leur créativité, leur adaptabilité et leur maîtrise parfaite des dernières technologies. Nous sommes impatients d’évoluer à leurs côtés pour contribuer à produire nos succès mondiaux de demain. »

Fondé en 2002 et basé à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Cube Creative est un studio intégré de production de films d’animation en images de synthèse qui œuvre sur un nombre très varié de formats : court-métrages, vidéo-clips, spots publicitaires, films « grands formats » en relief, séries et longs métrages. Elle compte parmi ses clients des marques célèbres comme Cartier, Lu, Total, Kelloggs ou encore Skoll, des parcs d’attraction, mais aussi les grandes chaînes de télévision française. Cube Creative développe avec succès depuis quelques années des productions propriétaires telles que les séries Athleticus (diffusée sur Arte), Kaeloo (sur Canal+, Teletoon+, C8), ou encore Tangranimo (en cours pour France télévisions) et Pfffirates (en cours pour TF1). Elle dispose par ailleurs de nombreux projets de qualité en développement.

L’opération, dont le paiement est prévu en numéraire, sera réalisée sur le modèle entrepreneurial, privilégié par Xilam Animation. Les fondateurs dirigeants détiendront post-opération 49,9% du capital et demeureront totalement opérationnels. En s’associant à Xilam, Cube Creative, dont le chiffre d’affaires moyen sur les trois derniers exercices est d’environ 5 M€, bénéficiera de la réputation éditoriale comme de la puissance commerciale de Xilam en France et à l’international, de son accès privilégié aux plateformes numériques, ainsi que de son savoir-faire en matière de marketing online.

Xilam et Cube Creative entendent conclure cette opération avant la fin de l’année pour une pleine intégration dans les comptes de Xilam en 2020.

Lionel Fages, cofondateur de Cube Creative, conclut : « Au moment où les équipes de Cube Creative s’apprêtent à réussir leur pari en ajoutant au métier de prestataire haut de gamme celui orienté autour de la création d’IP et de la production déléguée, nous sommes fiers et enthousiastes de rejoindre le groupe Xilam Animation qui nous apportera sa forte expertise tant éditoriale que commerciale du marché mondial. Nos équipes et talents seront très complémentaires et nos savoir-faire rassemblés permettront au groupe d’être encore plus innovant dans la production et de franchir ensemble de nouveaux caps. »

L’article Xilam et Cube Creative finalisent leur rapprochement est apparu en premier sur 3DVF.

Gabriel Soares dévoile son travail de color key sur Klaus

Par Shadows

Le concept artist et modeleur 3D Gabriel Soares a publié une partie de son travail de color keying pour le film d’animation Klaus. Il a travaillé sous la direction artistique de Florian Aupetit.
Rappelons que nous vous avons déjà proposé un aperçu des coulisses de ce long-métrage réalisé par Sergio Pablos, au travers d’une interview des Films du Poisson Rouge sur le texturing et le développement d’outils de lighting.

L’article Gabriel Soares dévoile son travail de color key sur Klaus est apparu en premier sur 3DVF.

Intel NUC Panther Canyon et Phantom Canyon, la gamme NUC 11 dévoilée

Par Pierre Lecourt

Les prochains Intel NUC 11 ont eu droit à une annonce un peu anticipée grâce à FanlessTech, deux machines sont au rendez-vous et devraient proposer des processeurs Intel Tiger Lake-U de 28 watts de TDP. Le NUC 11 ou Panther Canyon embarquera un circuit graphique Intel Xe tandis que le NUC 11 Extreme ou Phantom Canyon fera appel à un circuit graphique indépendant.

NUC 11 Panther Canyon

Panther Canyon est donc le nom de code de la onzième version de minimachines NUC. L’évolution logique de l’offre avec à son bord la dernière génération de puces d’Intel, Tiger Lake. On peut donc s’attendre à des puces Tiger Lake-U qui embarqueront des circuits graphiques Intel Xe. Un duo qui devrait apporter des performances encore plus élevées et qui devrait être disponible au lancement de cette nouvelle génération de processeurs. La mémoire vive pourra monter à 64 Go de DDR4 grâce à deux slots SoDIMM DDR4-3200.

On retrouve les éléments habituels de la gamme avec sur cette face avant un double port USB dont un Type-C Thunderbolt 3, un port jack audio 3.5 mm combo et le bouton d’allumage. Les quatre petits trous sont probablement des emplacements micro pour une utilisation vocale d’assistants personnels. On remarque la double hauteur typique des NUC, ce modèle embarquera un stockage SSD sur carte M.2 2280 mais également un emplacement 2.5″. L’engin pourra prendre en charge une mémoire cache Intel Optane.

NUC 11 Panther Canyon

 

Une seconde version montre un châssis moins haut, signifiant qu’Intel gardera pour ces NUC 11 Panther Canyon l’option de solutions plus compactes sans emplacement 2.5″. On retrouvera à l’intérieur des processeurs Intel Tiger Lake-U de 28 watts  en Core i3, i5 et i7.

La partie arrière nous montre une connectique classique avec une sortie vidéo HDMI 2.1 plein format, un Mini DisplayPort 1.4, un port Thunderbolt 3 Type-C, deux USB supplémentaires et un port Ethernet 2.5 GbE. L’alimentation se fait via un jack classique. Le Panther Canyon embarquera un module Wifi6 et Bluetooth 5.0. 

Sortie prévue ? Seconde moitié de l’année.

Phantom Canyon

NUC 11 Extreme Phantom Canyon, la relève d’Hades

La gamme la plus évoluée des NUC est caractérisée par son goût pour le morbide. Elle a débuté avec les Skull Canyon en 2015 et inauguré la symbolique des têtes de mort sur son châssis. Elle a été suivie par Hades Canyon en 2018, un modèle qui embarquait les puces Kaby Lake-G d’Intel. Des processeurs qui avaient la particularité de faire cohabiter un circuit Core d’Intel avec une solution graphique AMD. Des processeurs qui ont, depuis peu, mis fin à leur carrière.

Hadès, maître des enfers de la mythologie Grecque va donc prendre sa retraite, pour laisser la place à Phantom Canyon également prévu pour cette année. Ce NUC 11 Extreme embarquera également un processeur Tiger Lake-U de 28 watts de TDP en Core i5 et i7. Intel descend donc d’un cran par rapport à la solution actuelle qui propose des puces de 45 watts de TDP. Il embarquera par contre un circuit graphique totalement à part avec 6 à 8 Go de mémoire vive dont on ne connait pas le détail.

L’intérêt de ce choix étant, en général, la possibilité de fonctionner avec le circuit graphique interne aux puces Intel pour les usages classiques et ne basculer vers le circuit secondaire que pour les utilisations plus musclées. Cela évite la surchauffe et permet de profiter d’un engin relativement calme pour les utilisations bureautiques, web et vidéo de sa machine. A noter que les modèles précédents, et surtout l’actuel Hades Canyon, sont extrêmement bien travaillés d’un point de vue ventilation et bruit par les équipes NUC d’Intel. On peut donc espérer des machines Phantom Canyon aussi discrètes.

La mémoire vive sera aussi capable d’atteindre 64 Go grâce à deux slots de mémoire SoDIMM DDR-3200 double canal, le stockage sera confié à une solution M.2 2280 PCIe X4 Gen3 NVMe. L’ensemble prendra également en charge des solutions de cache Optane. 

La connectique comprendra un port HDMI 2.0b, un Mini DisplayPort 1.4, deux ports Thunderbolt 3.0, six ports UBS 3.0 Type-A, un lecteur de cartes SDXC en façade, un jack audio combo et un port Ethernet 2.5 GbE. Là encore, un module Intel Wireless-AX 201 proposera du Wifi6 et du Bluetooth 5. 

2020-01-20 13_28_15-minimachines.net

Le NUC Skull Canyon et ses deux coques

Un décor qui se trompe de cible

Intel continue sur sa lancée et propose encore un châssis “décoré” d’un crâne stylisé. Je ne suis pas certain de la pertinence de ce choix. Il faudrait, à minima, que la marque propose dans son offre par défaut, comme pour le Skull Canyon à l’époque, une coque de remplacement plus neutre pour ce futur engin. De quoi lui donner une esthétique passe-partout. Même si, il faut le souligner comme cela a été fait en commentaire, il est possible de “supprimer” ce décor en éteignant les LEDs de la machine via une application sur Hades Canyon.

Je comprend l’idée d’Intel de viser un public de joueurs avec cette thématique “tête de mort”. Un décor qui peut fonctionner quand on vise un public adolescent. Je suis cependant assez pessimiste quant à la réalité du terrain. Le public capable de céder aux sirènes de cette iconographie n’a pas l’âge du public qui va réellement envisager l’achat d’un NUC 11 Extreme.

Soyons francs, en grandissant, on se rend assez vite compte que le look “tête de mort” n’est pas forcément ce que l’on va rechercher sur un PC. Ceux qui pourraient craquer sur cet aspect esthétique seront en réalité plus regardants sur leurs dépenses et préféreront un PC moins compact mais moins cher ou plus performant pour le même prix. 

2020-01-20 13_29_43-minimachines.net

Skull Canyon

Le problème étant que beaucoup de professionnels ne passeront pas à Phantom Canyon du simple fait qu’une tête de mort soit visible sur sa coque. De nombreux médecins, avocats, dentistes, notaires et autres pro qui reçoivent du public m’ont contacté à la sortie de ces différentes machines. Autant j’ai pu les rassurer avec les séries Ghost Canyon en indiquant qu’il était facile de changer la coque pour une autre plus neutre. Autant cela m’a été impossible pour Hades Canyon faute de suivi dans cette offre de la part d’Intel. Une grave erreur puisque ces pros ne peuvent pas envisager recevoir des patients ou des clients avec un PC arborant ce type de symbole sur leur bureau. Ils sont donc passés à autre chose et ont laissé tomber la gamme.

Intel NUC Hades Canyon

Hades Canyon

Autant un cancérologue ou un avocat semble parfaitement ravi du format et des performances d’un NUC de ce type, autant on imagine la difficulté pour ces métiers de présenter au public ce type d’iconographie. Du coup, on se retrouve avec un produit mal calibré pour ces deux publics : les “gamers” les plus jeunes vont rechercher en majorité le meilleur ratio de performances par rapport à leur budget. Et cela ne passe pas par la case NUC. Les pros, de leur côté, vont rechercher exactement ce type de machine d’un point de vue encombrement et performances sans trop se soucier du prix mais ne vont pas passer à l’achat à cause du décor proposé.

Reste le public des joueurs au bureau trop encombré pour acheter une tour classique… ce qui ne constitue tout de même qu’une niche de clientèle assez faible… La solution est simple pour Intel, il suffit de proposer un engin neutre par défaut et, éventuellement, une coque avec cette fameuse tête de mort en option. Ou proposer un logo différent sur le châssis. Pourquoi pas un logo NUC ?

Source : FanlessTech

Intel NUC Panther Canyon et Phantom Canyon, la gamme NUC 11 dévoilée © MiniMachines.net. 2020.

Coiffure, un nouveau plugin Maya pour accélérer votre workflow

Par Shadows

Florian Croquet nous dévoile sa dernière création : Coiffure, un outil Maya qui comme son nom l’indique se concentre sur le grooming. Plus précisément, ce plugin vous permettra de créer du hair temps réel plus facilement et rapidement. Comme l’explique le créateur, Coiffure simplifie le workflow XGen pour la création d’assets de jeux vidéo.

Outre l’aperçu vidéo ci-dessous, une série de tutoriels a été mise en ligne sur Youtube.

Payant, l’outil est disponible sur Gumroad sous forme de licence perpétuelle ou avec souscription, au choix.

L’article Coiffure, un nouveau plugin Maya pour accélérer votre workflow est apparu en premier sur 3DVF.

Un prototype de carte mère de MacBook Pro

Par Pierre Dandumont

Vu sur eBay, un prototype de carte mère de MacBook Pro 17 pouces, dans sa version 2007. Le vendeur la propose pour 200 $.

En dehors de la couleur verte inhabituelle (même si le rouge est plus courant pour les prototypes), la carte intègre quelques connecteurs de debug. La photo ne permet pas de vérifier le modèle de GPU, mais la taille et la marque (Nvidia) ne laissent pas trop de doutes sur le fait qu’il s’agit du G84 (GeForce 8600M) de la version finale. Vu la fréquence, le CPU est a priori un Core 2 Duo T7700, un modèle avec deux coeurs à 2,4 GHz. Pour le reste, rien de spécial.




Quelles sont les ambitions de Marie Langer, nouvelle PDG d’EOS GmbH ?

Par Mélanie R.

En octobre dernier, Marie Langer a été nommée PDG du groupe EOS GmbH, succédant ainsi à son père, le Dr Hans Langer qui a fondé l’entreprise allemande en 1989. Très vite, le fabricant de solutions de fabrication additive industrielles s’est […]

Avid Pro Tools HDX : NAMM 2020 Nouveaux Bundles

Par jcperney@ctmsolutions.com (Jean Christophe Perney)
Capture_decran_2020-01-19_a_23.14.31[Avid Pro Tools HDX : NAMM 2020 Nouveaux Bundles; nouvelle interface Audio MTRX Studio; Nouveau châssis Avid] Bientôt disponibles chez CTM Audio en vente et en location. Les nouveaux Bundles Avid Pro Tools | HDX Thunderbolt 3 comprenent : une carte HDX, un châssis Thunderbolt 3 (bureau ou rack), Pro Tools | logiciel ultimate, une interface audio Avid adaptée :

Nyrius ARIES Pro + vidéo 1080p sans fil

Par LeCollagiste
ARIES Pro +

Un émetteur et un récepteur vidéo sans fil qui envoie un signal vidéo non compressé en 1080p avec une latence en dessous de 1 milliseconde, le ARIES Pro + de Nyrius.

Idéale pour la transmission vidéo vers un vidéoprojecteur, un écran dynamique, une TV … Tous appareils compatibles HDMI fonctionne avec le ARIES Pro +, il est plug and play, compact avec une portée de 50m, sans WiFi sur une fréquence de 4,9 – 5,9 GHz, le tout sur un protocole standard HDMI 1.3 et HDCP 1.2.

275 $ la bestiole.

ARIES Pro +
ARIES Pro +
ARIES Pro +
ARIES Pro +
ARIES Pro +
ARIES Pro +

Nyrius ARIES Pro + vidéo 1080p sans fil est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

La présentation de l’Apple Watch Hermès

Par Pierre Dandumont

Récemment, jai trouvé sur eBay un petit livret intéressant : celui livré lors de la présentation de l’Apple Watch Hermès en 2015. Il présente quelques conversations entre Jony Ive et Pierre-Alexis Dumas ainsi que des photos des modèles exclusifs de la marque.

Je l’ai numérisé, ce qui permet de voir le dégradé orange à l’intérieur. J’ai aussi numérisé le signet, mais c’est un peu compliqué de montrer l’effet de relief. Le texte est intéressant quand on s’intéresse au processus de création. J’ai mis le booklet complet , je ne publie ici que les pages avec du texte en français (il y a la version anglaise).

Si jamais quelqu’un possède le bracelet orange et ne l’utilise pas, ça m’intéresse.

Facebook multiplie de manière impressionnante les brevets en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Facebook brevets réalité augmentéee

C’est une découverte particulièrement surprenante qui a été faite par Fairview Research en analysant les brevets  qui ont été déposés au cours de l’année écoulée. Facebook a publié un nombre impressionnants de brevets en réalité augmentée.

Il n’est désormais plus possible de résumer l’entreprise à sa seule fonction première de réseau social. L’entreprise est clairement passée à la vitesse supérieure pour ce qui concerne ses ambitions dans la réalité virtuelle mais aussi désormais dans la réalité augmentée.

Facebook 36e du classement américain

L’étude du nombre de brevets déposés en 2019 place Facebook au 36e rang aux Etats-Unis avec 989 brevets déposés dans l’année. Un chiffre qui est très loin du premier, IBM avec 9.262 brevets, du second, Samung avec 6.469 ou encore de Microsoft avec 3.000 brevets. Cependant, pour l’entreprise de Mark Zuckerberg, on parle d’une croissance incroyable avec un bond de 64% du nombre de brevets par rapport à 2018. Une augmentation qui lui permet aussi d’entrer dans le top 50, puisque le réseau social était 58e en 2018. C’est cependant quand on regarde dans le détail que les choses deviennent intéressantes pour Facebook.

Fait très notable des brevets déposés par Facebook, c’est la catégorie « Optical Elements », qui a augmenté le plus sensiblement avec un total de 169 brevets en 2019.  La majorité de ceux-ci se trouvent dans la sous-catégorie « Heads-Up Display » qui fait référence à des affichages pour la réalité augmentée ou virtuelle. Par ailleurs, dans les autres catégories, on trouve aussi des brevets qui sont liés à l’eye-tracking, au machine learning ou encore à la livraison de contenu online. Autant de facteurs qui prédisent bien l’arrivée d’un casque de réalité augmentée chez Facebook.

Cet article Facebook multiplie de manière impressionnante les brevets en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook baisse le prix du casque VR Oculus Go de 50 euros

Par Bastien L
oculus go baisse prix

Facebook annonce une baisse de prix définitive pour l’Oculus Go. Le casque VR est désormais disponible à partir de 159 euros au lieu de 219 euros.

C’est la saison des chutes de prix, au pays des casques VR. La semaine dernière, HTC annonçait une baisse massive et définitive du prix du HTC Vive Pro.

A présent, c’est au tour de Facebook d’annoncer une réduction permanente pour son casque Oculus Go. En France et dans le reste de la Zone Euro, l’appareil est désormais proposé pour 160 euros au lieu de 219 euros en version 32Go, et 219 euros au lieu de 269 euros pour la version 64Go.

Une décision qui fait probablement suite à l’immense succès du Go lors du dernier Black Friday. Un discount similaire avait alors été mis en place.

Facebook continue à rendre la VR plus abordable

Pour rappel, l’Oculus Go fut lancé en mai 2018. Il s’agit du tout premier casque VR autonome du constructeur. Cet appareil ne propose qu’un tracking 3DoF et un seul contrôleur. La sensation d’immersion et les possibilités d’interaction sont donc considérablement réduites par rapport à un casque comme le Quest.

Cependant, le Go ne se destine pas aux gamers. Il est davantage pensé pour les néophytes et les curieux souhaitant découvrir la réalité virtuelle. Plutôt que de jouer à des jeux vidéo, ce casque est idéal pour visionne des vidéos sur les applications Netflix, Hulu ou encore YouTube.

Son principal avantage était déjà de permettre de découvrir la VR pour un prix abordable. Suite à cette baisse de prix, c’est donc la porte d’entrée vers la réalité virtuelle qui devient encore plus accessible…

Cet article Facebook baisse le prix du casque VR Oculus Go de 50 euros a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Ready for a new mapping light show with my new original music written for the Church in Lievin playing this night to Sunday night !!!⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artists : Susie-lou CHETCUTI, Patrick GRANDI, Jules HUVIG @juleshuvig/, Lucille JEANNIN, Loan LE HOANG, Simon LEBON, Hamza MRABET, Aurélien WOJTKO @_aurelien.w/ ⁣
⁣Music & Sound Design : Geraldine Kwik⁣
⁣Technique & Lights : Aurélien WOJTKO⁣
⁣Place : Église Saint-Amé - LIEVIN - FRANCE .⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#church #lightshow #lightart #light #lightinstallation #videomapping #loomprod  #originalsountrack #musicforpaintings  #mapping #composer #frenchcomposer #musicscore #ambient #composingmusic #sound #sounddesign #art #visual #millumin #madmapper #motiondesign #aftereffects #design #architecturalmapping #projectionmapping #movingimage #digitalartist #night
https://www.instagram.com/p/B7ba5jWppcU/?igshid=84b7s5bq9hzr

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @modulight_⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Immersive...




⁣⁣
⁣#repost @modulight_⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Immersive installation for Maze of Decision.⁣
⁣⁣
⁣The maze designed to give an experience of making decision in the maze of life. Each room has a situation and each door has different option to find the way out.⁣
⁣⁣
⁣Because every decision will bring a new story. ⁣
⁣#amazeofdecision #youDecide #modulight #artwork #artinspiration #visualart #millumin #lightinstallation #humanexperience #artinstallation
https://www.instagram.com/p/B7bb2SyJfdr/?igshid=1p0dl3hl50ism

Mojo Vision a créé les premières lentilles de contact à réalité augmentée

Par Bastien L
mojo vision lentilles ar

Mojo Vision a créé les premières lentilles de contact à réalité augmentée. Le prototype fonctionne, mais ne sera pas prêt pour le grand public avant au moins deux ans…

D’ici quelques années, les GAFAM comptent commercialiser des lunettes de réalité augmentée capables de remplacer les smartphones. C’est le cas de Facebook, Apple, mais aussi Samsung ou encore Amazon.

Cependant, ces géants de la technologie pourraient être pris de vitesse par une petite startup dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler : Mojo Vision. Plutôt que des lunettes AR, cette startup compte brûler les étapes en proposant directement les lentilles de contact pour la réalité augmentée.

Ces lentilles de contact embarquent un minuscule écran capable d’afficher des informations directement dans le champ de vision de l’utilisateur. L’objectif de Mojo Vision est de permettre ” l’invisible computing ” (informatique invisible).

Mojo Vision veut remplacer votre smartphone par des lentilles AR

Pour l’heure, cette lentille AR n’est qu’au stade de prototype et la startup estime que son produit ne sera pas prêt pour le grand public avant au moins deux ans. Cependant, ceux et celles qui ont eu la chance de le tester se disent tous impressionnés.

Dans un premier temps, Mojo Vision compte fournir sa technologie au secteur médical. Elle travaille actuellement avec la FDA sur des lentilles spécialisées destinées aux personnes atteintes de troubles oculaires.

À terme, toutefois, la startup compte bel et bien vendre son produit au grand public. Son objectif est tout simplement de remplacer les smartphones

Cet article Mojo Vision a créé les premières lentilles de contact à réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TEST] VRNRGY Power Pack : donnez un second souffle à votre Quest

Par Gwendal P
test powerpack une

Depuis sa sortie il y a quelques mois, l’Oculus Quest a récolté un franc succès. En effet, ce casque autonome offre de nombreuses possibilités, et par-dessus tout, une liberté accrue par rapport aux autres casques du marché. Pas de câbles ni d’ordinateur nécessaire, le Quest se suffit à lui-même. Cela veut également dire qu’il fonctionne à l’aide d’une batterie. Or, l’utilisateur peut rapidement être frustré s’il est forcé d’interrompre sa partie ou une quelconque vidéo en plein milieu. Pour éviter une telle mésaventure, il existe des solutions pratiques et abordables. Nous testons ici l’une d’entre elles : le Power Pack de VRNRGY.

  • marque : VRNRGY
  • modèle : Power Pack pour Oculus Quest 
  • catégorie : Batterie externe
  • capacité : 7 000 mAh
  • autonomie : Jusqu’à 6h en jeu, 8h pour de la vidéo
  • prix : 58,99 euros
  • disponibilité : disponible

Unboxing

La petite boîte qui accueille le Power Pack est très simple, mais stylée. Elle contient la batterie, les sangles de fixation, la notice d’utilisation en anglais, ainsi que des câbles USB. S’y trouve également un adaptateur micro-USB vers USB-C. 

Design et ergonomie du Power Pack

Le Power Pack de VRNRGY est très compact. Il se fixe à l’arrière de l’Oculus Quest, sur l’arceau souple qui sert à maintenir le casque sur la tête. Livré avec ses propres straps, la manipulation pour l’attacher est très rapide, même si la brève notice n’est qu’en anglais. Le câble qui relie la batterie au casque est à la bonne taille pour ne pas gêner. Il sait également se faire discret pour ne pas déranger l’esthétique générale, même si ce n’est vraiment pas le plus important. 

Les sangles d’attache sont en néoprène respirant. Le Power Pack n’est pas directement au contact du crâne puisqu’un cache, partie intégrante des sangles, fait l’interface entre les deux. Ainsi, ce complément au casque n’est pas gênant, même après de longues sessions de VR. Le poids de la batterie quant à lui est contrebalancé, ou plutôt contrebalance celui du casque. Dans l’ensemble le niveau de confort est bon et le port de ce pack supplémentaire n’est pas désagréable. Nous apprécions particulièrement le côté pratique des sangles et la conception qui s’intègre directement à l’Oculus Quest sans bricolage particulier.

À l’arrière du Power Pack se trouvent les deux entrées USB pour la recharge et la connexion au casque. En outre, une rangée de quatre diodes bleues informe de l’état de charge de la batterie.

Utilisation du Power Pack

Rien de bien sorcier dans l’utilisation de cette batterie externe. Il suffit de l’installer, de la brancher (après avoir bien vérifié que le Quest est chargé à fond), et voilà ! Dans le casque, la jauge de batterie indique que le casque est en charge. Sa propre batterie rentre en jeu seulement quand celle du Power Pack s’est vidée. 

Cela donne une autonomie totale de l’ordre de 6h pour des sessions de jeu. C’est trois fois plus que la durée de vie normale de la batterie du casque autonome d’Oculus. Cette nouvelle période de jeu est suffisante pour satisfaire la plupart des gamers. Ils ont ainsi moins l’inquiétude de voir leurs parties s’interrompre en plein milieu d’un moment crucial. La capacité des batteries de 7 000 mAh aurait pu être revue à la hausse pour atteindre au moins 10 000 mAh et donc proposer une expérience de jeu encore plus longue. Cela aurait cependant pu rendre l’ergonomie du produit moins agréable. Au contraire, l’équilibre est ici bien trouvé entre confort et plaisir.

De plus, il est possible d’allonger encore plus l’autonomie du Quest en remplaçant les batteries du Power Pack. Le modèle spécifique qui s’intègre dans le boîtier de VRNRGY est disponible à l’achat séparément. Cela permet alors de s’approcher des 10 heures de jeu.  

Conclusion

L’autonomie de l’Oculus Quest est un des problèmes du casque et cela peut vite devenir frustrant. C’est pourquoi l’ajout d’une batterie externe est recommandée, si ce n’est nécessaire. Bien sûr il est possible d’acheter un produit lambda et de bricoler quelque chose soi-même. En revanche, il faut s’attendre à un résultat bancal et peu pratique. Le gros avantage du Power Pack de VRNRGY et sa configuration étudiée pour le Quest. Il s’intègre facilement et procure même un confort accru à l’expérience générale. Profitant d’un bon rapport qualité/prix, cet accessoire est indispensable pour les gamers VR invétérés. 

 

Points positifs

  • Batterie externe étudiée pour l’Oculus Quest
  • Session de 6h de jeu
  • Équilibre le poids du casque

Points négatifs

  • On aurait préféré une batterie 10 000 mAh

Cet article [TEST] VRNRGY Power Pack : donnez un second souffle à votre Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Crystal Vision now shipping IP gateways that work with both ST 2022 and ST 2110

Par Sarah Sales

Crystal Vision has released three IP gateways which work with ST 2110 video as well as ST 2022, increasing their usefulness in broadcast systems. IP inputs and outputs are individually selectable between ST 2022 and ST 2110, allowing use with both protocols at the same time if required. Designed for transporting uncompressed video over 10GbE ...

The post Crystal Vision now shipping IP gateways that work with both ST 2022 and ST 2110 appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

❌