Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

HASBRO and Oculus Bring Popular Gaming Brands to Oculus GO

Par lumenadmin

PAWTUCKET, RI – MAY 2, 2018 – Announced yesterday at Facebook’s F8 Developer Conference, Hasbro Inc. (NASDAQ:HAS) is working with Oculus to bring Virtual Reality (VR) experiences for Boggle, Trivial Pursuit and Monopoly to people with Oculus Go, for the first time. The VR games will be accessible in the Oculus Store wherever Oculus Rooms […]

The post HASBRO and Oculus Bring Popular Gaming Brands to Oculus GO appeared first on LUMEN.

Surprise… Dirt Rally 2.0 se lance sur les casques de réalité virtuelle PC

Par Pierrick LABBE
Dirt Rally 2.0 VR réalité augmentée

On savait déjà depuis quelques mois que Dirt Rally 2.0 en VR allait être disponible sur l’Oculus Rift durant l’été. Cependant, le studio ne s’est pas arrêté là. Le dernier jeu de course de Codemaster est aussi disponible sur Rift, Index et Vive.

Ceux qui n’ont pas la patience de la réalité virtuelle ont déjà pu expérimenter le jeu complet depuis février dernier. Cependant, pour la réalité virtuelle, les choses sérieuses commencent maintenant.

Dirt Rally 2.0 : le choix d’Open VR

On peut donc sans surprise profiter du jeu Dirt Rally 2.0 complètement à l’intérieur de l’Oculus Rift. Cependant, le choix de le lancer avec la compatibilité Open VR ouvre son usage à d’autres équipements. Autant dire que les équipes de Codemaster s’attendent à un gros succès comme ils l’ont écrit sur Steam. « Depuis que nous avons teasé la VR il y a plusieurs mois, ce jeu a été tout en haut de la liste des souhaits de notre communauté et maintenant il est là. C’est l’occasion idéale pour redécouvrir le jeu ou bien vous lancer pour la première fois ».

Ces jeux sont connus pour offrir une expérience unique à la première personne, ce qui en fait bien entendu un choix idéal pour une expérience en réalité virtuelle. Si on en croit la première vidéo Dirt Rally 2.0 qui a filtré,  le résultat s’annonce tout simplement bluffant. Pour rappel, la même stratégie avait été adoptée avec le premier opus qui avait été lancé sans la réalité virtuelle avant d’être déployé sur le Rift puis le PSVR.

Cet article Surprise… Dirt Rally 2.0 se lance sur les casques de réalité virtuelle PC a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le dernier co-fondateur d’Oculus VR quitte Facebook après sept ans

Par Bastien L
nate mitchell oculus facebook

Nate Mitchell, co-fondateur d’Oculus VR, quitte Facebook après 7 ans. Suite à son départ, il ne reste plus aucun co-fondateur d’Oculus au sein de l’entreprise de Mark Zuckerberg…

En 2017, le co-fondateur d’Oculus, Palmer Luckey, quittait Facebook sur fond de discorde avec Mark Zuckerberg. Un an plus tard, le second co-fondateur et ancien CEO de la firme, Brendan Iribe, prenait lui aussi son départ. Plus tôt en 2019, c’était au tour de Michael Antonov de rendre son tablier.

Ce 14 août 2019, le dernier co-fondateur d’Oculus VR, Nate Mitchell, annonce son départ après 7 ans de bons et loyaux services. Dans un billet publié sur Reddit, il revient sur son les débuts d’Oculus et s’exprime quant au futur de la réalité virtuelle.

Comme il le rappelle, lorsque le Kickstarter de l’Oculus Rift fut lancé en 2012, ” la VR faisait encore partie de la science-fiction. Selon ses propres dires, il ignorait à l’époque ” si les gens prendraient le projet au sérieux “. Il confie d’ailleurs qu’il ” n’était même pas sûr d’atteindre l’objectif fixé à 250 000 dollars “.

Cependant, ” grâce à une communauté formée de personnes du monde entier, la VR a pu devenir réalité “. Aujourd’hui, Nate Mitchell estime que cette technologie ” change la vie des gens chaque jour “. Il tient à remercier ceux qui ont soutenu ce projet.

Nate Mitchell : quatrième et dernier co-fondateur d’Oculus à quitter Facebook

Concernant l’avenir, il considère que la réalité virtuelle n’en est encore qu’à ses balbutiements et qu’on ignore ce qui se profile à l’horizon. À ses yeux, ” c’est justement ce qui rend la VR excitante, alors restez audacieux et continuez à poursuivre le futur “.

De son côté, l’homme compte profiter de son départ pour prendre le temps de voyager, être avec sa famille et recharger ses batteries. Il promet toutefois de continuer à faire partie de la communauté, même si son rôle sera moins important.

Suite au départ de Nate Mitchell, il ne reste plus aucun co-fondateur d’Oculus VR chez Facebook. Désormais, Mark Zuckerberg est seul aux commandes de l’entreprise qu’il a racheté en 2014 pour 2 milliards de dollars…

Cet article Le dernier co-fondateur d’Oculus VR quitte Facebook après sept ans a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook travaille sur des gants haptiques évolués à retour de force pour la VR

Par Pierrick LABBE
Facebook gants haptiques retour de force brevet

Plusieurs brevets accordés à Facebook au cours de l’année écoulée, révèlent à quel point le géant des réseaux sociaux veut vraiment réussir à percer dans le domaine des gants haptiques à retour de force.

Difficile de ne pas s’emballer face à la perspective de gants haptiques pour la réalité virtuelle. Et si on pouvait vraiment avoir l’impression de toucher ce que l’on voit dans notre casque ? Il s’agit d’un vrai objectif pour de nombreux acteurs de la réalité virtuelle, dont le géant américain propriétaire d’Oculus.

Des gants haptiques avec retour de force bientôt ?

Quand on parle de gants haptiques, cela concerne en général, des petits moteurs vibrants dans les doigts. Cependant, des gants haptiques à retour de force pourraient par exemple bloquer le déploiement de vos doigts face à une surface dure. On savait déjà que Facebook nourrissait des ambitions dans le domaine des gants haptiques mais ces brevets montrent que les équipes de Mark Zuckerberg veulent aller plus loin. Au total, ce sont trois brevets qui présentent une technologie évoluée dans le domaine.

Le premier brevet Facebook concerne des fluides dans le gant qui permettraient d’ajuster la pression et ainsi d’interdire potentiellement un mouvement. Le second concerne la simulation de la rigidité des objets virtuels avec retour de force, grâce à un ensemble de plaques, les gants pourraient simuler la résistance de l’objet touché dans la réalité virtuelle. Le troisième concerne une alternative aux fluides avec des pneumatiques pour fournir une véritable résistance sous les doigts. Cette dernière peut potentiellement générer plus de pression. Notez que Facebook avait déjà créé un bracelet haptique.

Cet article Facebook travaille sur des gants haptiques évolués à retour de force pour la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Battlewake : le jeu de pirate en VR disponible le 10 septembre

Par Gaetan R
battlewake vr

Le très attendu Battlewake a enfin une date de sortie. L’expérience multijoueur de piraterie en VR sera disponible au mois de septembre sur PC et PS VR

Tout le monde sur le pont ! Battlewake, le jeu développé par Survios,  a enfin une date de sortie. Vous pourrez voguer sur les mers caribéennes dès le 10 septembre. Le titre sera d’abord accessible sur PC (Oculus Rift et HTC Vive) et PS VR. Malheureusement, le planning n’a pas encore été dévoilé pour la version Oculus Quest.

Pour rappel, Battlewake vous met à la barre d’un navire pirate. En solo ou en multijoueur, vous devrez affronter vos rivaux à coup de canons. La campagne principale comprend 20 niveaux que l’on peut parcourir seul ou entre amis.

Battlewake promet des affrontements explosifs en VR

Bien évidemment, les joueurs sont particulièrement curieux de voir si le mode PVP tient toutes ses promesses. En effet, les développeurs de Battlewake ont principalement axé leur communication sur cette fonctionnalité.

Il ne s’agit pas seulement de détruire les  vaisseaux ou les frégates adverses, mais également de prendre des niveaux. Votre personnage évolue au fur et à mesure de vos parties, tout comme votre bateau. Vous aurez à disposition 13 armes différentes pour réduire en bouilli tous les affreux atteints du scorbut qui se dresseront sur votre chemin.

Avant cette annonce, Survios avait conduit une bêta fermée en juillet. Les premiers retours des joueurs et des journalistes promettent des parties endiablées.

Espérons que l’autre projet en cours dans le studio, The Walking Dead VR, n’ait pas un impact négatif sur Battlewake. Pour notre part, nous hisserons le pavillon noir dès le 10 septembre.

Cet article Battlewake : le jeu de pirate en VR disponible le 10 septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Groundhog Day VR : le 17 septembre est un jour sans fin

Par Gaetan R
groundhog day vr

Sony MWM Immersive et Tequila Works ont présenté la date de sortie de Groundhog Day VR : Like Father Like Son. L’aventure sera disponible le 17 septembre sur Oculus Rift, HTC Vive et PS VR.

Alors que le salon de la Gamescom bat son plein, Sony multiplie les annonces concernant les jeux VR. Cette fois-ci, c’est la date de sortie de l’adaptation d’Un jour sans fin (Groundhog Day dans la langue de Shakespeare) qui a été annoncée. Groundhog Day VR: Like Father Like Son sera compatible HTC Vive, Oculus Rift et PS VR et coûtera 29,99 euros.

La ville de Punxsutawney est une nouvelle fois le théâtre de cette aventure temporelle. Cette fois-ci vous ne suivez pas les péripéties de Phil Connors (Bill Murray dans le film), mais de son fils, Junior. Le scénario se déroule de nos jours et confronte Phil Connors Junior à des énigmes ainsi qu’à la même boucle temporelle vécue par son père.

Groundhog Day VR : la suite d’Un jour sans fin… pour les ados

Les développeurs ont choisi une esthétique cartoonesque tout en conservant certains personnages du film culte de 1993. Junior rencontrera notamment Rita, sa mère. Vous pourrez visiter les décors typiques inlassablement parcourus par Bill Murray autrefois.

Jake Zime, Senior Vice-Président VR chez Sony Pictures Entertainment déclare : “En prolongeant le monde de Un jour sans fin dans un jeu en réalité virtuelle, nous pouvons présenter à la nouvelle génération la magie du film et développer cet univers. Alors que le jeu présente une histoire et un protagoniste nouveaux et modernes, les thèmes explorés par le film original sont toujours d’actualité.”

Groundhog Day VR : Like Father Like Son profite d’une démo jouable à la Gamescom, à Cologne en Allemagne. Les précommandes sont ouvertes depuis hier au prix de 26,99 euros. Les premiers acheteurs recevront une copie numérique du film en Amérique du Nord.

Cet article Groundhog Day VR : le 17 septembre est un jour sans fin a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Westworld Awakening : découvrez l’univers de la série en VR

Par Gaetan R
westworld awakening vr

Survios, HBO et Warner Bros ont présenté le 20 août la sortie d’un nouveau jeu VR situé dans l’univers de la série d’anticipation à succès : Westworld Awakening.

Survios compte bien s’imposer comme le studio de développement de jeux VR à ne pas sous-estimer. Après Raw Data, Creed : Rise to Glory, Battlewake ou encore The Walking Dead Onslaught, il accouche de Westworld Awakening.

Le jeu VR tiré de la série éponyme se déroule pendant la deuxième saison. Vous jouez le rôle de Kate, une androïde/hôte qui a développé sa propre conscience dans le parc d’attractions étrange de Mesa. Il vous faudra déjouer les pièges du labyrinthe et des laboratoires tout en échappant à Hank, le tueur en série.

Westworld Awakening : une plongée angoissante dans Mesa

Il s’agit donc d’un mélange de puzzle game et de survie saupoudré d’infiltration. Kate devra éviter les autorités du parc, découvrir les secrets de cet univers étrange. Elle recevra l’aide d’un humain chargé de sa conception.

Afin d’éviter les effets de cinétose, Survios a mis au point une technique de déplacement particulière. Pour avancer, vous devrez agiter les bras afin d’estomper les possibles nausées. C’est la même astuce utilisée dans Sprint Vector, un autre jeu du studio.

Selon UploadVR qui a pu tester le titre, Westworld Awakening profite d’une histoire prenante, d’animations de qualité et de doublage de très bonne facture. En revanche, les puzzles ne sont pas difficiles à résoudre et l’aventure se termine en seulement 3 heures.

Westworld Awakening est disponible sur Steam au prix de 24,99 euros pour le HTC Vive, l’Oculus Rift, et le Valve Index. Il est également présent sur les plateformes Oculus Store et Viveport.

Cet article Westworld Awakening : découvrez l’univers de la série en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Curious Tale of the Stolen Pets, une histoire touchante

Par Pierrick LABBE
The Curious Tale of the Stolen Pets

The Curious Tale of the Stolen Pets est un petit jeu très particulier qui a été dévoilé à l’occasion de Gamescom, par Fast Travel Games, le studio derrière le très bon Apex Construct. On fait les présentations.

C’est une introduction plutôt limitée de cette expérience qui a été offert à travers un seul niveau. Cependant, on peut déjà vous dire que l’on y reviendra avec plaisir une fois l’heure venue

The Curious Tale of the Stolen Pets, une expérience incontournable

C’est donc un jeu qui se déguste encore et encore avec l’Oculus Touch. The Curious Tale of the Stolen Pets vous offre donc des puzzles à travers des scènes sous formes de diaporamas. Le premier niveau, présenté à la Gamescom, vous met donc face à une île en train de flotter face à fous. Avec le contrôleur de l’Oculus Touch en main vous pouvez la faire tourner et l’observer sous tous les angles. Cela permet de découvrir un coffre fermé, plein de petites portes et d’éléments interactifs en tout genre. Presque tout peut en fait réagir, de quoi donner une impression de vie à l’île.

Votre objectif dans The Curious Tale of the Stolen Pets est de trouver tous les animaux qui se trouvent sur le diorama en complétant des petits puzzles et en résolvant des énigmes. Certaines seront particulièrement simples, d’autres demandent en revanche que vous vous montriez particulièrement inventif. Son lancement est prévu d’ici la fin de l’année sur plusieurs casques dont les Oculus Quest, Oculus Rift, PS VR, Valve Index, HTC Vive ou encore les casques Windows VR…

Cet article The Curious Tale of the Stolen Pets, une histoire touchante a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus : l’exclusivité Stormland sera jouable en coopération à 2 joueurs

Par Jason Filankembo
Stormland VR

Insomniac Games a confirmé que Stormland, le jeu VR en monde ouvert du studio, bénéficierait d’une mode coopération à deux joueurs.

Bonne nouvelle pour les amateurs de coopération. Stormland, le jeu développé par le studio récemment racheté par Sony, Insomniac Games, accueillera un mode coopération à deux joueurs. Mike Daly, le lead designer de l’exclusivité Oculus, a annoncé la nouvelle en vue du PAX West à Seattle cette semaine. Il s’agira d’un mode deux joueurs drop-in / drop-out. Un nouveau trailer présentant plus en détail le gameplay du jeu est également disponible. 

Stormland : Un monde ouvert en coop qui promet

Le jeu d’action-aventure des développeurs de Spiderman sur PS4 promet une liberté sans précédent. Le monde ouvert de Stormland sera cyclique et chacun d’entre eux sera le même pour les joueurs. Sauter, tirer, grimper, voler : le gameplay au sein de cet univers science-fiction s’annonce d’un rare dynamisme et d’une grande variété pour un jeu en réalité virtuelle. Alors il y a d’autant plus de raison d’être emballé en sachant qu’il sera possible d’en profiter à deux. 

Un second joueur pourra se joindre à la partie du premier à tout moment en conservant les capacités de son personnage. Il sera toujours possible d’en acquérir de nouvelles et de progresser en jouant en coopération. Néanmoins, il vous faudra quand même partager les munitions. Même s’il est dommage que la coopération se limite à deux joueurs, le mode présenté par Insomniac pour Stormland semble très bien pensé. 

A noter que les ennemis auront autant de santé et infligeront les mêmes dégâts en solo qu’en coop. La différence se fera dans le nombre d’ennemis à affronter, plus important si vous jouez à deux. Un mode nommé “Terminus” a aussi été annoncé par Mike Daly. Il s’agira du plus grand challenge de l’exclusivité Oculus Rift. Terminus aura un classement mondial qui vous permettra de mesurer vos performances à celles des autres joueurs de la communauté.  

La sortie de Stormland est toujours prévue pour 2019, probablement autour de la période des fêtes de fin d’année.

Cet article Oculus : l’exclusivité Stormland sera jouable en coopération à 2 joueurs a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Star Wars Vader Immortal : De nouvelles infos sur l’épisode II

Par Jason Filankembo
Star Wars Vader Immortal

L’épisode II de Star Wars Vader Immortal s’est dévoilé lors de l’événement D23 organisé par Disney à Anaheim, en Californie. 

Quoi de mieux que son événement maison pour parler de ses jeux ? Lors de la D23 Expo, Disney a livré de nouvelles infos sur Star Wars Vader Immortal : Episode II par la voie de ses créateurs du studio ILMxLAB. Des séquences inédites réservées au public présent sur place ont également été dévoilées.  

Star Wars Vader Immortal : Episode II : du neuf et du fan-service

L’épisode II devrait se concentrer davantage sur l’histoire de Mustafar. L’aventure vous amènera à découvrir comment la planète si accueillante a pu devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Le joueur devra apprendre à maîtriser la Force afin d’explorer les souterrains de la forteresse Corvax, où se trouve l’étoile brillante que vous devez rapporter à votre maître. Le joueur n’aura pour maître personne d’autre que Dark Vador lui-même. D’après les dires des développeurs, celui-ci n’aurait pas la patience de Maître Yoda… Vous pourrez également en apprendre plus sur Lady Corvax, qui aurait elle-même scellé l’artefact au pouvoir mystérieux dans sa forteresse.

Star Wars Vader Immortal : Episode II vous amènera à un duel épique contre le Darghast. Le monstre est tout simplement terrifiant et d’une envergure rarement vue dans un jeu en VR. Selon Matt Martin, créateur exécutif de l’histoire, l’une des testeuses “a rapidement enlevé son casque lorsqu’elle l’a rencontré pour la première fois et nous a grondé de ne pas l’avoir prévenue”. Les joueurs sont prévenus.

Un dojo d’entraînement permettra également de s’entraîner au sabre laser. Les possibilités s’annoncent encore plus nombreuses dans ce deuxième épisode de la trilogie. Les développeurs ont évoqué la faculté d’utiliser le sabre laser et la Force simultanément. Reste à voir si ces bonnes impressions se confirmeront lors de la sortie de Star Wars Immortal : Episode II. La sortie de l’exclusivité Oculus pourrait intervenir avant la fin de l’année 2019.

Cet article Star Wars Vader Immortal : De nouvelles infos sur l’épisode II a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Arizona Sunshine : le DLC The Damned repoussé à plus tard dans l’année

Par Jason Filankembo
Arizona Sunshine

La sortie de l’extension The Damned du jeu Arizona Sunshine, initialement prévue pour le 27 août, est reportée, a annoncé le studio Vertigo Games. 

Il faudra patienter un peu pour dégommer du zombie. Alors que sa sortie était prévue le 27 août, le deuxième DLC d’Arizona Sunshine, intitulé The Damned, est repoussé. Le studio de développement du jeu, Vertigo Games, a annoncé la nouvelle aujourd’hui.

Arizona Sunshine – The Damned : Vertigo Games justifie le report

Dans son communiqué, Vertigo Games explique pourquoi l’extension ne pouvait paraître ce 27 août : “The Damned est la plus grande mission d’Arizona Sunshine à ce jour. Il est important pour nous de livrer un jeu qui soit d’une qualité irréprochable. Malheureusement, cela signifie qu’il faut plus de temps que prévu pour se préparer à la sortie”. Les Hollandais n’ont pas précisé quand sortira le DLC. Une vague fenêtre sortie est évoquée : d’ici la fin de l’année 2019.

Arizona Sunshine est un shooter au gameplay grisant se déroulant dans l’Arizona. Alors que les zombies pullulent, le joueur a pour objectif de trouver de l’aide dans cette région hostile. De nombreuses armes sont à disposition pour exterminer la menace. L’extension The Damned emmènera le joueur dans un nouvel environnement, loin des déserts, caves et tunnels arizonniens du jeu original. Le DLC promet “un environnement vaste et complètement nouveau avec une sensation d’échelle unique” indique Vertigo Games. Le studio ajoute que les capacités de survie en VR des joueurs seront poussées à leur limite. Ne manque plus qu’une date de sortie.

Arizona Sunshine est disponible sur Oculus Rift, Rift S, HTC Vive et PS VR. The Damned sortira sur tous ces supports, mais également sur Valve Index.

Cet article Arizona Sunshine : le DLC The Damned repoussé à plus tard dans l’année a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Espire 1 : VR Operative a enfin une date de lancement et un trailer

Par Pierrick LABBE
Espire 1 : VR Operative

Cela fait désormais un très long moment que Espire 1 : VR Operative se faisait attendre après avoir été dévoilé et ébloui le public à l’E3. Bonne nouvelle, la sortie est annoncée pour le mois de septembre.

Tripwire Interactive, le studio à l’origine du jeu et le développeur Digital Lode ont décidé de faire une très belle surprise à leurs futurs clients en cette fin de mois d’août. On ne vous cache pas, que les derniers jours d’attente vont encore être très longs. Voici, ci-dessous, le nouveau trailer du jeu très attendu.

Espire 1 : VR Operative donne rendez-vous le 24 septembre

Dans un peu moins d’un mois le jeu d’infiltration silencieuse sera donc lancé. Le 24 septembre très exactement pour une sortie plutôt massive puisque Espire 1 : VR Operative sera disponible en même temps sur les plateformes suivantes : Rift, Vive, Index, casques Windows VR, Quest et même PlayStation VR. Bref, rare seront ceux qui ne pourront pas en profiter. Au vu des images qui ont déjà été montrées, le jeu en réalité virtuelle devrait tout simplement être le premier grand jeu d’infiltration en VR.

Espire 1 : VR Operative est déjà en précommande sur Steam dès aujourd’hui. Et la bonne nouvelle, c’est que si vous vous laissez tenter, vous aurez aussi le droit à Killing Floor : Incursion 100% gratuitement. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un jeu en mode survivor en mode coopération dans un monde dominé par les zombies. Si vous commandez le jeu sur PlayStation VR, vous aurez le droit à 15% de réduction à partir du 30 août.

Cet article Espire 1 : VR Operative a enfin une date de lancement et un trailer a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

End Space disponible dès maintenant sur Oculus Quest

Par Jason Filankembo
End Space

End Space, le jeu de batailles spatiales sorti en 2016, est disponible dès aujourd’hui sur Oculus Quest au prix de 14,99€. 

Après l’Oculus Rift, l’Oculus Go et le Gear VR, End Space s’invite sur une nouvelle plateforme. L’oeuvre conçue par Justin Wasilenko est disponible sur Oculus Quest depuis le 29 août dernier. 

End Space a encore beaucoup à offrir selon son créateur

L’aventure vous plonge au coeur de batailles spatiales en réalité virtuelle. Votre mission est simple : protéger à tout prix la technologie secrète de l’United Trade Consortium. Vaisseaux, météorites, mitrailleuses, lasers : tous les codes du jeu dans l’espace sont présents. Le jeu n’a cessé de connaître des ajouts depuis sa sortie en 2016. 

A l’époque seulement disponible sur Gear VR, le jeu aujourd’hui multi-plateformes s’est vu agrémenter de nouveaux niveaux, un scénario, du voice-acting, la localisation ou encore de nouvelles méthodes de contrôle. 

Justin Wasilenko ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Le créateur du jeu souhaite ajouter un mode vague infini avec un classement. Il compte également ajouter de nouvelles missions à même de faire avancer l’histoire et plus de types d’armes. La sauvegarde dans le cloud devrait aussi permettre d’arrêter une partie sur Quest pour la reprendre sur Rift et inversement.

L’arrivé d’End Space sur le dernier casque autonome d’Oculus est accompagnée d’une autre bonne nouvelle : le jeu sera gratuit pour les joueurs possédant déjà le jeu sur Rift. Le prix d’End Space est descendu à 14,99€ sur Oculus Rift pour s’aligner sur le prix de vente du jeu à sa sortie sur Quest.

Cet article End Space disponible dès maintenant sur Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Acron : Attack of the Squirrels, un jeu VR de groupe fort en noisettes

Par Pierrick LABBE
Acron : Attack of the Squirrels

Acron : Attack of the Squirrels est un petit jeu destiné à vous amuser en groupe qui risque de vous procurer de nombreuses heures de diversions. Simple à prendre en main, fun et divertissant, un cocktail tout simplement parfait.

Même si on vous ne l’avait pas dit, vous auriez pu deviner rapidement. Derrière ce jeu, c’est Resolution Games qui est aussi aux manettes de Angry Birds VR : Isle of Pigs et Bait! Une nouvelle expérience qui sera sans nul doute rapidement incontournable.

Acron : Attack of the Squirrels, direction l’Oculus Quest et la plateforme du Rift

Acron : Attack of the Squirrels est un jeu qui propose donc toute une équipe d’écureuils poilus et un arbre qui semble désormais décidé à lui résister à tout prix. Atout non négligeable, à la différence de beaucoup d’autres expériences, il est possible d’y jouer jusqu’à 8 personnes en même temps. Autant dire que personne ne devrait avoir besoin de rester à côté de la console à vous regarder. Le jeu vient de débarquer le 29 août dernier sur la plateforme du Rift et l’Oculus Quest.

L’idée avec Acron : Attack of the Squirrels est de proposer une expérience en réalité virtuelle, en dehors de la VR. Comment ? Selon Tommy Palm, le co-fondateur de Resolution Games, « c’est l’idéal quand y joue ensemble sur le canapé et cela peut constituer un complément idéal à vos soirées jeux entre amis ». Dans le même temps, facile à prendre en main, c’est aussi une opportunité incroyable pour présenter la réalité virtuelle à de nouveaux utilisateurs. On parie que tout le monde va sauter dessus !

Cet article Acron : Attack of the Squirrels, un jeu VR de groupe fort en noisettes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Altspace VR va débarquer sur l’Oculus Quest dans les prochains jours

Par Pierrick LABBE
Altspace VR

C’est un autre réseau social en réalité virtuel qui fait le saut en avant vers l’Oculus Quest. Le 12 octobre prochain, on aura le droit à une déclinaison de Altspace VR sur le dernier casque.

Pas vraiment une surprise de la part du réaseau social puisque le lancement était initialement espéré pour le mois d’août. Un peu de retard est donc à constater, mais l’information a été confirmée sur les réseaux sociaux par le réseau social comme vous pouvez le voir dans le tweet ci-dessous.

It's officially official: we launch on @oculus Quest on September 12! Mark your calendars… pic.twitter.com/A942hgu8XV

— AltspaceVR (@AltspaceVR) August 28, 2019

Altspace VR, bientôt incontournable ?

Sur son compte Twitter, Altspace VR a donc annoncé que c’est le 12 septembre prochain que son application serait déclinée sur l’Oculus Quest. Il n’y a pas eu de détails spécifiques, mais à priori, il devrait bel et bien s’agir de l’application complète. Jusqu’à présent, l’application sociale est déjà disponible sur une très large gamme de casques de réalité virtuelle allant de l’Oculus Go au HTC Vive. La bonne nouvelle, c’est que jusque-là, le crossplay était déjà au programme, on peut donc penser qu’il en ira de même ici.

Le concept de l’application Altspace VR est plutôt simple pour ceux qui ne le connaissent pas, elle offre la possibilité de rencontrer vos amis réels en réalité virtuelle, comme si vous étiez dans la même pièce. Vous pouvez créer votre avatar aux allures de cartoon, et vous projeter dans différents jeux et des espaces variés. C’est aussi l’opportunité de voir des spectacles comiques ou des Q&A de personnalités connues outre-Atlantique. Enfin, l’application devrait bien entendu rester gratuite. A découvrir donc.

Cet article Altspace VR va débarquer sur l’Oculus Quest dans les prochains jours a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus Rift CV1 : Facebook ne rassure pas les utilisateurs hors garantie

Par Pierrick LABBE
Oculus Rift CV1 hors garantie pièces détachées

Il est difficile d’obtenir des pièces détachées pour le casque Oculus Rift CV1 lorsque la garantie est terminée. Interrogé par nos confrères, Facebook assure évaluer les options disponibles.

Le tout premier modèle d’Oculus Rift, sorti en 2016, n’est plus en vente. Il a été remplacé par un autre modèle. Se pose cependant la question des pièces détachées. Il semblerait effectivement que Facebook aurait décidé que sa filiale n’en ferait plus fabriquer. Cela concerne notamment le problème des câbles, tendon d’Achille de ce modèle de casque de réalité virtuelle. Pour ceux qui disposent d’un tel modèle encore sous garantie, la question ne se pose pas. Cependant, pour ceux qui ont un appareil hors garantie, le sujet est plus délicat. Explications.

Oculus évalue les options pour les pièces de l’Oculus CV1

Nos confrères américains du journal spécialisé dans la réalité virtuelle, « Upload VR » ont entendu  parler d’inquiétudes concernant les possesseurs d’Oculus CV1 première génération sur la disponibilité des pièces détachées de ce modèle et tout particulièrement les câbles. Aussi, nos confrères ont contacté Facebook qui a déclaré via une réponse électronique : « Pour les clients encore sous garantie, nous fournissons toujours les câbles de remplacement nécessaires. Comme Rift est un produit qui n’est plus sur le marché, notre équipe évalue les options pour les clients ne bénéficiant pas de garantie ».

Même si Oculus reconnait les inquiétudes des possesseurs de CV1, la réponse est peu rassurante pour ceux qui ne sont plus sous garantie du constructeur. Ce modèle reste effectivement une référence pour son réglage mécanique du raccord «IPD». A ce jour, il est encore possible d’acheter un contrôleur, un capteur, une interface faciale ou une télécommande Oculus d’origine sur le site américain du constructeur, tandis que d’autres pièces de rechange, telles que des accessoires audio et le câble permettant de connecter le casque à l’ordinateur, ne sont plus disponibles.

Cet article Oculus Rift CV1 : Facebook ne rassure pas les utilisateurs hors garantie a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Afterlife : le court métrage interactif en live-action est disponible

Par Jason Filankembo
Afterlife

L’expérience interactive en live action Afterlife, à mi-chemin entre le jeu et le film, est disponible sur PSVR, Steam, Oculus et l’App Store. 

Grâce à des studios comme Quantic Dream ou Telltale (R.I.P), les jeux narratifs où les choix du joueur influencent l’histoire ont vu leur popularité exploser ces dernières années. De nombreux studios ont  leur ont emboîté pas depuis (DONTNOD, Supermassive Games). Les expériences du genre se faisaient tout de même assez rares en VR. Signal Space Lab s’est donc engouffré dans la brèche non sans originalité avec son nouveau “jeu” : Afterlife. L’expérience interactive des créateurs de We Happy Few est tournée avec de vrais acteurs et se situe à la frontière entre le jeu vidéo et le court métrage. Afterlife place le joueur au coeur de l’action et lui permet d’influencer l’histoire par ses choix. 

Afterlife : une expérience en VR atypique

Le court-métrage commence par une tragédie : un couple vient de perdre son enfant de manière dramatique. Le joueur incarne l’esprit du bambin en regardant les événements suivant sa mort. Des événements joués par de vrais acteurs donc. 

La plupart du temps, vous ne ferez que regarder les événements se dérouler. Mais parfois, vos actions auront un effet direct sur l’histoire. A la fin de chaque chapitre, vous avez la possibilité de voir quel embranchement vous avez choisi (et inversement) en fonction de vos décisions.

En plus de ce système de choix explicite, Afterlife permet aussi de changer l’histoire de manière implicite. Si vous choisissez de vous concentrer sur un personnage en particulier à différents moments du jeu, une scène ou un chemin complètement différent s’ouvre à vous. Cependant, rien n’indique clairement le moment où un tel choix est possible. Interviewé par Upload VR, Etienne Archambault, directeur interactif du studio canadien, estime que la mécanique suit quand même une certaine forme de logique : “Nous nous sommes assuré que tout était bien adapté à l’histoire (…) nous ne voulions pas que vous fassiez un choix, sauf quand cela avait un sens” explique-t-il. 

Afterlife a été nominé dans la catégorie “Meilleure Expérience Cinématographique” et “Meilleure Première Expérience” du Raindance Festival (18-29 septembre). Il est disponible sur Steam (Valve Index et HTC Vive), PS VR, Oculus et l’App Store. 

Cet article Afterlife : le court métrage interactif en live-action est disponible a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook dément prendre des captures d’écran du domicile des joueurs

Par Jason Filankembo
Facebook

La rumeur de prises de captures d’écran de l’Oculus Quest et du Rift S par Facebook se répand depuis quelques jours. La firme dément l’accusation.

Facebook tente d’éteindre l’incendie. Depuis peu, une nouvelle polémique touche Oculus, filiale du groupe. A l’origine du scandale, un post Reddit d’un supposé employé de Facebook. Celui-ci explique que les phases de tests d’Insight et de Guardian, systèmes de paramétrage du Quest et du Rift S, permettaient d’obtenir des rapports internes. Ces rapports ont permis aux employés du siège social de Facebook d’obtenir des captures d’écran des casques. Certaines d’entre elles montraient même les chambres de certains cadres de l’entreprise. Beaucoup d’utilisateurs se sont donc inquiétés de voir des photos de leur domicile récoltées par Oculus par ce même moyen. 

Un méthode utilisée seulement en phase de test d’après Facebook

La firme américaine a souhaité mettre fin aux inquiétudes des possesseurs de ses casques. D’après un employé de Facebook contacté par UploadVR, le système aurait été utilisé uniquement pour les phases de tests et en toute connaissance de cause pour les testeurs : “Les employés ont la possibilité d’inclure une capture d’écran lorsqu’ils signalent des bugs et ils peuvent choisir s’ils veulent la soumettre”. Essayer d’effectuer une capture d’écran avec une version grand public du Quest en mode Guardian donnera uniquement une image noire. 

“Nous ne collectons pas et ne stockons pas d’images ou de cartes 3D de votre environnement sur nos serveurs ”, ajoute le représentant de Facebook. De manière assez étrange, il indique que Facebook préviendra les consommateurs si ces informations sont nécessaires à l’avenir. Une porte reste donc ouverte. A priori, pas de quoi s’inquiéter pour le moment pour les utilisateurs de casques Oculus.

Cet article Facebook dément prendre des captures d’écran du domicile des joueurs a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dance Central VR veut vous faire perdre du poids avec son appli de fitness

Par Gaetan R
dance central vr fitness

Dance Central VR, disponible sur Quest et Oculus Rift, bénéficie d’une mise à jour intéressante. Le jeu de rythme dispose maintenant d’une application de fitness.

Les plus sceptiques voient la VR comme un vecteur d’enfermement sur soi. Pour d’autres, c’est un moyen de se dépenser sans aller à la salle. Les développeurs de Dance Central VR (Harmonix, à qui l’on doit Guitar Hero) sont partisans de ce principe. En effet, ils avaient annoncé lors de l’E3 en juin 2019 que le titre bénéficierait d’un tracker fitness.

C’est maintenant chose faite avec la dernière mise à jour. L’application de fitness est à activer ou désactiver depuis le menu principal du smartphone in-game. Une fois la fonctionnalité enclenchée, le joueur peut indiquer son poids, sa taille et son niveau d’énergie. Cela ne change pas la morphologie de l’avatar présent à l’écran.

De la sorte, l’on peut consulter ses performances par chanson et sa de condition physique. Un élément visuel rappelle en temps réel ces informations, même dans le menu de sélection.

Dance Central VR se transforme en coach sportif

Arthur Inasi, Creative Lead pour Harmonix déclare dans un communiqué de presse :

“En travaillant sur Dance Central, nous avons commencé à réaliser que ce jeu est parfait pour les amateurs de jeux de fitness. Les gens qui faisaient des tests pour nous disaient toujours : ‘ Waouh ! En fait, c’est une bonne séance d’entraînement !’ ou, ‘Wow, j’ai fait plus d’exercice que je ne le pensais !’ Dans un même temps, la communauté VR était de plus en plus intéressée par des jeux qui fournissent des séances d’entraînement légères à modérées. Nous avions intégré des modes de mise en forme dans nos autres jeux DC, donc nous avions les outils et l’expérience pour intégrer un mode fitness dans la version Quest et Rift de Dance Central”.

Par ailleurs, la mise à jour de Dance Central VR comprend de nouveaux défis à relever auprès des PNJ (personnages non jouables) contrôlés par l’IA. Que ce soit en battant des humains ou des intelligences artificielles, ce qui compte, c’est de faire du sport. Alors, prêt à brûler vos calories en trop ?

Cet article Dance Central VR veut vous faire perdre du poids avec son appli de fitness a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Hotel R’n’R : quand un musicien raté fait un pacte avec le diable et détruit tout

Par Pierrick LABBE
Hotel R'n'R

Hotel R’n’R est un jeu assez loufoque mais idéal pour ceux qui ont eu une journée stressante et ont envie de se défouler en détruisant une chambre d’hôtel avec tout ce qui leur passe sous la main.

Le concept de ce jeu en réalité virtuelle est assez simple. Vous êtes dans la peau d’un musicien raté, alcoolique et dépressif. Au bout du rouleau, vous décidez de faire un pacte avec le diable. Celui-ci vous offre richesse, gloire et succès. En échange, vous devez complètement ruiner des chambres d’hôtel en les détruisant à grand coups d’objets qui vous passe sous la main. Vous avez sans doute, dans certaines circonstances, eu envie de tout casser. Cette fois c’est permit et vous pourrez, à loisir, casser la baraque dans un style totalement Rock ‘Roll !

Hotel R’n’R est sorti fin août et est très apprécié

Ce jeu Indie est sorti le 29 août dernier sur les casques de réalité virtuelle Valve Index, HTC Vive et Oculus Rift. Vendu au prix de 16,79 euros sur Steam, Hotel R’n’R est complètement Rock’ Roll. Mêlant le dessin animé (avec le personnage) et le réalisme, le jeu vous offrira un défoulement complet.

Hotel R’n’R est toujours en phase d’accès anticipé et le studio Wolf & Wood assure travailler sur une grande mise à jour. De nouvelles armes seront ajoutées ainsi que de nouveaux objets pour mettre encore davantage de chaos. Plus vous détruisez, plus vous gagnez d’argent ce qui vous permet d’acheter de nouvelles armes. Notez toutefois que vous devez vous échapper avant que le personnel de l’hôtel ne vous attrape.

Cet article Hotel R’n’R : quand un musicien raté fait un pacte avec le diable et détruit tout a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les éditeurs de jeux parlent des ventes très élevées de l’Oculus Quest

Par Pierrick LABBE
l'Oculus Quest ventes

Il n’y a pas de rapport sur les ventes du casque, l’Oculus Quest. Cependant, les ventes de jeux sur cette plateforme montrent qu’il s’agit d’un véritable succès commercial. Explications.

Le dernier casque autonome d’Oculus, lancé en mai dernier, semble être un véritable succès commercial. Le groupe a d’ailleurs rencontré des problèmes d’approvisionnement dès le début forçant le patron de Facebook à s’expliquer devant les actionnaires sur cette pénurie. Il semblerait effectivement que ces problèmes soient liés à une demande bien plus forte qu’espérée. Malheureusement, aucune donnée sur les ventes du casque autonome offrant 6 degrés de liberté n’a filtré. Nos confrères américains du journal « Upload VR » ont donc interrogé différents grands studios pour avoir une idée sur le succès du Quest et le résultat semble montrer que le casque se vend très bien. Explications…

Les très bonnes ventes de jeux pour l’Oculus Quest

Afin de se faire une petite idée des ventes de l’Oculus Quest, nos confrères américains ont donc contacté les éditeurs de jeux en réalité virtuelle afin d’avoir une idée comparative des ventes pour ce casque en comparaison des autres dispositifs. Les résultats sont assez surprenants et montrent un très grand intérêt pour le casque autonome de Facebook.

Red Matter et Superhot : des ventes tonitruantes

Le studio à l’origine des jeux Red Matter et Superhot ont expliqué : « Nous avons dépassé les ventes absolues de Red Matter sur Rift en quelques jours à peine sur Oculus Quest ». Evoquant le jeu Superhot, le studio parle de ventes 300 % supérieures sur le Quest par rapport au Rift. Notez que Superhot est sorti le 5 décembre 2016 ce qui signifie qu’en à peine plus de 3 mois, les ventes pour Quest sont 3 fois supérieures à celle du Rift en près de 3 ans !

Beat Saber : des ventes étonnantes sur l’Oculus Quest

Le studio derrière le jeu phénomène, Beat Saber, n’a pas souhaité donner de chiffres ou réaliser de comparaison mais a tout de même précisé que les ventes sur l’Oculus Quest « dépassaient nos attentes ».

Space Pirate Trainer : des ventes exceptionnelles aussi

I-Illusions, le studio derrière le jeu Space Pirate Trainer explique que le jeu est sorti en avril 2016 et a été rendu compatible avec l’Oculus Rift en décembre de la même année. Le studio a expliqué qu’au cours de la première semaine de vente, comparé aux lancements précédents sur d’autres casques, les ventes sur le Quest ont été le double que sur d’autres plateformes. Le studio ajoute : « si nous regardons les statistiques actuelles de Quest, elles se débrouillent beaucoup mieux que Touch, bien plus que le double ».

SculptrVR : de très bons résultats malgré la concurrence

Les développeurs de SculptrVR et de Virtual Desktop ont également partagé leurs performances commerciales. Sur Rift, SculptrVR était en concurrence avec l’application de sculpture d’Oculus, qui est souvent fournie gratuitement avec l’achat d’un casque. Bien que SculptrVR ait été publié pour la première fois sur Steam en 2016 et qu’il soit depuis apparu sur pratiquement toutes les grandes plates-formes de réalité virtuelle, Medium n’est pas disponible sur Quest, ni Minecraft. Après une semaine sur Quest, SculptrVR « a déjà dépassé les ventes de Rift, Daydream et Gear / Go ». Le studio a ajouté : « Étant donné que Quest est une jeune plate-forme en pleine croissance, je pense que la queue des ventes sera bien plus longue que sur PS4. Elle deviendra donc probablement ma plate-forme la plus vendue à la même époque l’an prochain ».

Cet article Les éditeurs de jeux parlent des ventes très élevées de l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft étudie un portage de Minecraft vers l’Oculus Quest

Par Pierrick LABBE
Minecraft sur Oculus Quest

L’entreprise de Richmond serait en train de sérieusement considérer l’option d’un portage de Minecraft sur l’Oculus Quest alors que de nombreux internautes le réclame désormais depuis plusieurs mois. Affaire à suivre. 

C’est le meilleur jeu et de loin imaginé par Microsoft. Cependant, pourquoi n’est-il pas plus accessible en réalité virtuelle ? C’est là une question que se posent régulièrement de nombreux utilisateurs des casques Oculus qui le réclament à cor et à cri.

L’interrogation de Microsoft sur l’opportunité de Minecraft sur Quest

La demande avait déjà été faite en juillet 2018 pour l’Oculus Go et avait reçu de nombreux votes des internautes. Désormais, c’est l’Oculus Quest qui est au menu, depuis une demande faite en mai dernier par un internaute exigeant Minecraft sur l’Oculus Quest. C’est désormais la 3e suggestion la plus “upvotée” chez Microsoft et l’entreprise s’est sentie obligée de réagir. La suggestion est désormais affublée d’un tag “à l’étude”, avec le message suivant. “Même si nous avons décidé contre un client Java pour ces plateformes, nous évaluons toujours l’intérêt pour une version Bedrock sur ces plateformes”.

Minecraft est le jeu en 3D qui s’est le plus vendu de l’histoire avec plus de 150 millions de copies vendues, et se trouve désormais sur toutes les plateformes ou presque. Du côté de la réalité virtuelle, on peut y jouer sur l’Oculus Rift ou le Samsung Gear VR, depuis 2016. Une liste qui pourrait donc bientôt être amenée à s’étendre si le défi posé par le casque autonome peut être relevé par Microsoft, ce qui semble être le principal obstacle à  l’heure actuelle.

Cet article Microsoft étudie un portage de Minecraft vers l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

“Winter Fury: The Longest Road” : le jeu dont vous allez rêver la nuit

Par Pierrick LABBE
Winter Fury: The Longest Road

On pensait sans doute avoir fait le tour dans les expériences liées à la Seconde Guerre mondiale. Cependant, il y a encore du potentiel notamment pour les amateurs de gaming comme le montre Winter Fury: The Longest Road. Présentation.

C’est un étrange mélange de différents jeux qui nous est proposé avec ce jeu en réalité virtuelle mais l’ensemble, sans pour autant révolutionner le genre, nous propose un résultat séduisant, parfait pour ceux qui sont en quête d’une bonne expérience d’arcade.

Winter Fury: The Longest Road, un jeu à découvrir

Dans ce jeu, au lieu d’être une arme à la main, vous êtes tout simplement aux commandes d’un tank. Plus précisément, un Sherman M-4. Vous vous installez aux commandes et c’est à vous de désormais tuer vos adversaires les uns après les autres. L’idée est plutôt simple. Proposer une expérience abordable aux joueurs « casual ». Plusieurs modes sont toutefois disponibles afin de permettre à tous les niveaux de gamers d’en profiter. L’élément particulier est que chaque mode offre vraiment une expérience particulièrement différente.

Pour ceux qui préfèrent le corps-à-corps, une expérience plus classique dans un monde ouvert devrait bientôt être rendue disponible. Pour ceux qui ne veulent pas attendre, Winter Fury: The Longest Road est actuellement en Early Access sur Steam au prix de 19,99 dollars. Côté compatibilité, vous l’aurez sur Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift, et les casques Windows Mixed Reality. L’expérience aurait une durée de vie d’environ 2 h 30 selon l’éditeur. Les visuels, que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessus, sont assez réussis.

Cet article “Winter Fury: The Longest Road” : le jeu dont vous allez rêver la nuit a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

After-H : le free-to-play VR qui vise la scène e-sport sort le 23 septembre

Par Jason Filankembo
After-H

After-H, jeu du studio de développement français SmartVR, sortira le 23 septembre prochain avec l’ambition d’investir la scène e-sport.

Le monde de l’e-sport continue d’attirer du beau monde. La réalité virtuelle ne compte pas louper le coche. SmartVR, studio de développement français, frappe à la porte avec After-H. Le free-to-play sort le 23 septembre et compte bien faire parler de lui sur la scène e-sport. 

After-H : un FPS futuriste de 2 à 8 joueurs

Le jeu en réalité virtuelle se déroule dans un avenir lointain, en 2050. L’humanité a lancé un programme de terraformation pour préparer son exil de la planète bleue à cause de la surpopulation et du manque de ressources. Après qu’une première fusée envoyée pour coloniser les planètes voisines soit introuvable, une seconde découvre que des machines ont pris le contrôle sur Mars. Les factions de soldats ont été “absorbées” par ces dernières. 

Les matchs se déroulent donc sur des planètes extraterrestres en vue à la première personne. Les parties se déroulent de la manière suivante : elles peuvent accueillir de 2 à 8 joueurs. Plusieurs modes de jeu sont disponibles tels que les matchs à morts par équipe ou Domination. 

Le contenu semble donc idéal pour investir la scène e-sport… Jean Mariotte, directeur de Smart VR, explique son objectif “a été de réaliser un vrai jeu e-sport tout en mettant l’accent sur la qualité graphique pour une immersion optimale en VR”.

Une bêta fermée prévue le 19 septembre

After-H est disponible depuis plus de deux ans dans les salles d’arcade. Jean Mariotte, explique qu’After-H est fait peut être utilisé un peu comme un jeu cross-plateform : “Nous voulons rassembler le plus de joueurs possible pour que les joueurs qui n’ont pas de casque VR à la maison puissent aller dans une salle de jeux, se connecter à leur profil et jouer avec leurs amis en ligne”.

After-H sera accompagné d’une application qui permettra de garder son profil même loin de chez soi. Le jeu totalement gratuit arrivera-t-il à investir le monde de l’e-sport avec sa formule rarement vue en VR ? Réponse à partir du 23 septembre, moment où le jeu sera disponible en accès anticipé sur Steam et Viveport. En attendant, il est possible de tester le jeu en avant-première en demandant une clef d’accès à la bêta fermée ici. Celle-ci aura lieu le jeudi 19 septembre de 19h à 1h du matin. 

Cet article After-H : le free-to-play VR qui vise la scène e-sport sort le 23 septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dreadhalls, le grand classique d’horreur en VR, va débarquer su Quest

Par Pierrick LABBE
Dreadhalls

Dreadhalls, l’un des pionniers de l’épouvante en réalité virtuelle, va être adapté à l’Oculus Quest. Il devrait sortir début octobre sur le casque autonome de Facebook.

On parle ici véritablement de l’un des pionniers de l’horreur en réalité virtuelle. Le jeu a effectivement été l’une des toutes premières expériences en VR. Il avait été lancé en 2015 sur le Gear VR, bien avant la sortie de l’Oculus Rift, du HTC Vive ou encore du PlayStation VR. Amélioré régulièrement, le jeu d’horreur en réalité virtuelle primé plusieurs fois a toujours maintenu sa popularité au fil des ans. C’est donc fort logiquement qu’il va aussi sortir sur l’Oculus Quest d’ici quelques jours.

Dreadhalls sortira sur Quest le 3 octobre

C’est donc le 3 octobre prochain que le célèbre jeu d’épouvante en VR sortira sur le dernier casque autonome de Facebook. Malgré son âge, Dreadhalls vaut vraiment la peine d’être découvert sur Oculus Quest. Ce jeu d’évasion à la première personne vous plonge dans un donjon terrifiant. Véritable labyrinthe peuplé d’horribles créatures, le jeu sait parfaitement jouer avec les sursauts d’effroi et une ambiance particulièrement angoissante.

L’un des gros avantages que propose Dreadhalls est le fait de pouvoir y rejouer avec des labyrinthes différents. Il s’agit là d’une des rares adaptations d’horreur en réalité virtuelle sur l’Oculus Quest avec « The Exorcist : Legion VR » et « Face Your Fears II ». L’horreur et la VR faisant bon ménage, il est cependant fort possible que d’autre adaptation de jeux de terreur en réalité virtuelle apparaissent sur le casque autonome à l’approche d’Halloween. Il faudra compter 9,99 dollars pour acquérir le jeu mais notez qu’il sera disponible en achat croisé pour ceux qui l’ont déjà acquis pour un autre support.

Cet article Dreadhalls, le grand classique d’horreur en VR, va débarquer su Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

4 jeux phare confirment un lancement canon sur l’Oculus Quest

Par Pierrick LABBE
Ventes Oculus Quest

Les studios derrière 4 jeux phare en réalité virtuelle ont évoqué leurs ventes sur Oculus Quest. Des chiffres qui montrent un énorme succès du casque autonome de la filiale de Facebook.

Oculus n’a jamais communiqué de chiffres sur les ventes de l’Oculus Quest. Mark Zuckerberg avait, devant les actionnaires de Facebook, évoqué de très bonnes ventes expliquant ainsi les problèmes d’approvisionnement qui ont suivi le lancement du casque. Aussi, nos confrères américains du site « Upload  VR » ont interrogé les studios ayant lancé un jeu phare sur d’autres plateforme avant de l’adapter au Quest. Les résultats laissent vraiment percevoir un très gros succès commercial de l’Oculus Quest.

Richie’s Plank : plus de ventes en une semaine

Toast VR qui a lancé la géniale expérience terrifiante, Richie’s Plank, n’ont pas souhaité donner de chiffres exact mais ont expliqué : « Je ne peux pas partager nos données spécifiques, mais je peux dire que nous avons vendu plus d’exemplaires de Richie’s Plank Experience sur Quest au cours de sa première semaine que nos ventes totales sur Oculus Rift durant les deux premières années ».

Le studio a par ailleurs précisé qu’au bout d’un mois les ventes sur Oculus Quest dépassaient celles de tous les autres casques réunis. Un lancement véritablement canon donc qui a, en un mois, doublé le chiffre d’affaires du jeu. Les développeurs ont toutefois précisé que l’adaptation sur le Quest avait demandé plus d’efforts que sur les autres supports.

The Exorcist: Legion VR, des ventes qui dépassent les attentes

Le célèbre jeu d’horreur en réalité virtuelle, The Exorcist: Legion VR, a lui aussi connu un véritable succès après son adaptation sur l’Oculus Quest. « Le lancement de The Exorcist: Legion VR sur Oculus Quest a dépassé nos attentes et a continué de nous surprendre même quelques mois après sa sortie. Il se comporte presque aussi bien que d’autres plates-formes établies telles que PlayStation ».

Le studio a, par ailleurs, salué la communication avec les équipes d’Oculus concernant le type de contenu convenant le mieux à ce casque autonome. Le groupe précise que les autres plateformes ne disposent pas d’une telle ligne de communication aussi ouverte de d’une vision claire du type de contenus qu’ils souhaitent voir.

Acron : très optimiste quand au potentiel de l’Oculus Quest

Resolution Games est le studio derrière plusieurs jeux de réalité virtuelle, dont Bait !, Angry Birds et leur dernier titre multi-joueurs multi-plateformes, Acron. Le studio a expliqué : « nous pouvons confirmer que Quest est une plate-forme très saine pour nous en termes de téléchargements et de ventes et que nous sommes très optimistes quant au potentiel de marché créé par le dispositif ».

Le groupe ajoute : « C’est sur Quest que nous voyons le plus de téléchargements pour Angry Birds VR: Isle of Pigs et Acron: Attack of the Squirrels ! ».

I Expect You To Die prédit un million d’Oculus Quest vendus

Le studio derrière l’immanquable I Expect You To Die assure aussi de très bonnes ventes : « Nous sommes heureux d’annoncer que, depuis le lancement de Quest, il s’agit de notre plateforme la plus vendue, semaine après semaine ». Schell Games a qui l’on doit le jeu collaboratif mais aussi Until You Fall avait, par la voix de son fondateur, Jesse Schell, prédit, en janvier que Facebook vendrait au moins un million d’Oculus Quest en 2019.

Cet article 4 jeux phare confirment un lancement canon sur l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Battler Wands a lui aussi débarqué sur l’Oculus Quest

Par Pierrick LABBE
Battler Wands

Le jeu multijoueur, Battler Wands, a enfin le droit à sa déclinaison sur l’Oculus Quest. Il a été lancé jeudi 19 septembre, pour le plus grand plaisir des fans.

Le studio Cortopia a enfin dévoilé la déclinaison de son jeu de combats magiques multijoueur en réalité virtuelle sur Oculus Quest. Ici, l’accent est vraiment mis sur l’aspect multijoueur et autant le dire, c’est réussi.

Battler Wands, jouez à Harry Potter

Battler Wands est l’un des tout premiers jeux à avoir proposé des combats de magicien en réalité virtuelle. Cependant, à la différence de « The Wizards » de Carbon Studio, ici on ne vit pas une aventure en solo. L’idée est bien de mettre l’accent sur les combats multijoueur. Chaque jour sélectionne les sortilèges qu’il veut avoir à sa baguette, et se place ensuite en position de combat. Ensuite, c’est à vous de jouer ! A noter qu’un mode solo est aussi disponible, en mode survival, vous devez affronter des vagues d’ennemis dans différentes arènes.

Au fil des dernières années, Battler Wands a eu le droit à une multitude de mises à jour parmi lesquelles de nouvelles cartes, des personnages, des ateliers… Lancé sur le Samsung Gear VR, il a vu passer beaucoup d’évolution ces dernières années. L’Oculus Quest va permettre d’avoir un vrai « head tracking » mais aussi le suivi des mains qui rendra l’expérience toujours plus immersive et attrayante. A noter que Cortopia est désormais en train de développer son premier jeu « Down the Rabbit Hole », qui vous plongera dans l’univers d’Alice au Pays des Merveilles.

Cet article Battler Wands a lui aussi débarqué sur l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Un jour avant son lancement, Espire 1: VR Operative est reporté

Par Pierrick LABBE
Espire 1: VR Operative

Le jeu furtif en réalité virtuelle, Espire 1: VR Operative, devait sortir aujourd’hui. Las, le studio a annoncé hier le report de sa sortie à plusieurs semaines. Explications sur ce nouveau retard.

Présenté lors de différents événements d’ampleur, le jeu avait conquis son public et était particulièrement attendu. Sa sortie, déjà repoussée auparavant, avait finalement été annoncée pour le 24 septembre. Un jour avant, patatras, une mise à jour de la page Steam du jeu annonçait un nouveau report de plusieurs semaines. Un nouveau report qui fait enrager les fans impatients mais que le studio justifie en précisant qu’il souhaitait résoudre des « problèmes de stabilité et de performances ».

La sortie de Espire 1: VR Operative est encore reportée

Digital Lode et Tripwire ont annoncé cette annonce via une mise à jour publiée avant hier sur la page Steam d’Espire 1: VR Operative soit 24 heures avant la sortie prévue du jeu furtif en réalité virtuelle. Il est vrai que les problèmes de lancement sont quelque chose qui a déjà nui à d’autres jeux de réalité virtuelle, tels que les réductions budgétaires mais aussi des demandes de remboursement et des clients mécontents.

Selon le communiqué du studio : « Tout au long de l’année, nous avons invité Espire 1: VR Operative à des spectacles et rencontré des fans enthousiastes lors d’événements tels que l’E3, la Gamescom, la PAX et d’autres. Au cours de cette période, nous avons reçu de précieux commentaires de la part de ces joueurs et nous nous sommes rendu compte que nous ne pourrions pas en intégrer autant que nous le souhaiterions dans la phase de lancement ».

Le communiqué poursuit : « Et, alors que nous travaillions avec nos partenaires pour effectuer des contrôles d’assurance qualité autour des versions pilotes, il est devenu évident que quelques problèmes persistants n’étaient pas aussi évidents lors des tests précédents. À l’heure actuelle, nous avons constaté des problèmes de stabilité et de performances qui, même s’ils ne touchent pas toujours le joueur, seront suffisamment fréquents avec un jeu soutenu pour nuire à votre plaisir ». Aucune date précise n’a été donnée pour la sortie hormis que le jeu est prévu pour l’automne.

Cet article Un jour avant son lancement, Espire 1: VR Operative est reporté a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Doctor Who : Edge of Time, la petite expérience british qu’il vous faut

Par Pierrick LABBE
Doctor Who : Edge of Time

C’est un univers qui vit et qui est même florissant à la télévision depuis plus de 60 ans. Doctor Who : Edge of Time est une nouvelle expérience en réalité virtuelle qui semble toute droite sortie de l’imagination d’un fan.

Le Docteur ? Docteur Who ! C’est un classique de la BBC qui a connu une visibilité internationale grâce à Internet. De quoi transformer l’essai du côté du jeu en réalité virtuelle. On fait les présentations.

Doctor Who : Edge of Time se déguste avec amour et passion

C’est une série iconique qui réussit l’exploit d’être incontournable alors même que son personnage principal change très régulièrement. C’est cependant tout un univers qui fascine, qui attire. Comme dans la série, le Tardis est la base de l’expérience en réalité virtuelle. C’est la voix de Joddie Whittaker qui se charge de vous accompagner d’un point de vue audio. Au programme de Doctor Who : Edge of Time, une aventure qui vous emmènera dans des forêts profondes, vous invitera à résoudre des puzzles toujours plus complexes.

Visuellement, l’expérience Doctor Who : Edge of Time est très réussie, le gameplay est une invitation à y passer des heures et on profite même avec plaisir du célèbre tournevis sonique. Les fans y retrouveront aussi les Daleks, indispensable dans toute bonne aventure du Doctor Who. L’histoire est inédite, mais elle fera plaisir aux très nombreux fans de la série. Le jeu devrait bientôt être disponible sur PlayStation VR, les casques PC VR et Oculus Quest. Il ne vous reste plus qu’à patienter, le Docteur est tout proche.

Cet article Doctor Who : Edge of Time, la petite expérience british qu’il vous faut a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook annonce le hand-tracking sur Oculus Quest pour 2020

Par Bastien L
oculus quest hand tracking facebook

Facebook a créé la surprise lors de la conférence Oculus Connect 6 en annonçant le Hand-Tracking pour Oculus Quest. Le casque VR de Facebook permettra désormais d’interagir directement avec ses mains, sans avoir besoin de contrôleurs.

Jusqu’à présent, il était nécessaire d’utiliser des contrôleurs Oculus Touch pour interagir avec la réalité virtuelle de l’Oculus Quest. Cependant, dans le cadre de la conférence Oculus Connect 6, Mark Zuckerberg annonce que le casque VR permettra bientôt le hand-tracking. En d’autres termes, les mains de l’utilisateur seront détectées directement par les caméras intégrées au casque sans qu’il ait besoin de tenir d’accessoire tiers.

C’est une véritable avancée pour la réalité virtuelle. Désormais, il sera possible d’utiliser ses mains de façon totalement naturelle et intuitive, sans même porter de gants. La sensation d’immersion s’en trouvera largement renforcée et les possibilités multipliées. Cette fonctionnalité sera disponible dans le courant de l’année 2020.

Comme l’a souligné Mark Zuckerberg, la VR a beaucoup évolué depuis le lancement des premiers casques en 2016. Il y a trois ans, il était nécessaire disposer d’un puissant PC et de disposer des capteurs dans son salon pour pouvoir plonger dans la VR. Des contrôleurs étaient requis pour interagir dans ce monde virtuel. A présent, un simple casque suffit.

Facebook veut vous permettre d’interagir dans la VR par la pensée

Ce n’est qu’un début selon le PDG de Facebook, qui est revenu sur l’acquisition de la startup CTRL-Labs durant le keynote. Selon lui, un bracelet permettant de contrôler la VR par la pensée est la prochaine étape dans l’évolution de la réalité virtuelle…

Facebook a également annoncé Oculus Link, qui permettra dès le mois de novembre 2019 de connecter un Oculus Quest à un PC gaming. Si l’ordinateur est suffisamment puissant, il sera possible de jouer à tous les jeux du catalogue Oculus Rift. Pour résumer, comme le dit Mark Zuckerberg, le Quest sera donc aussi un Rift

Cet article Facebook annonce le hand-tracking sur Oculus Quest pour 2020 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌