Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Beat Saber étend encore un peu sa gamme musicale

Par Pierrick LABBE
Beat Saber

Dans le jeu Beat Saber, la musique est essentielle. Autant dire que les joueurs peuvent se réjouir avec l’ajout de musiques de la chanteuse Camellia sur toutes les plateformes.

C’est Beat Games qui s’est chargé d’annoncer la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux. De nouvelles maps, de nouvelles chansons, l’idéal pour faire durer le plaisir sur son très bon jeu qui permet de se défouler.

Beat Saber se réjouit de l’ajout

Nous vous l’avions déjà annoncé, Beat Saber vient d’ajouter 3 nouvelles chansons gratuites à son répertoire. Camellia n’est pas forcément l’artiste la plus connue en France, mais au Japon et aux Etats-Unis elle a acquis une réputation avec des chansons qui sont selon Beat Games « vraiment très connues à l’intérieur des communautés de jeu basée sur le rythme et par nos joueurs ». Les chansons sont ajoutées en accès libre pour tous les joueurs sur toutes les plateformes. Cependant, les bonnes choses ne s’arrêtent pas là si on en croit l’annonce de Beat Games, en effet le jeu a annoncé des nouvelles cartes sur des chansons déjà existantes dans le mode « One Saber ».

(^ヮ^)/ Camelliaが来ます! (^ ω ^ *)

We're officially bringing 3 tracks by Camellia to Beat Saber! Go get the latest update NOW and play tracks by one of the most beloved artists in our community. @cametek

Crystallized
Cycle Hit
WHAT THE CAT!? pic.twitter.com/yN8duXMOLh

— Beat Saber (@BeatSaber) July 25, 2019

Une composante là aussi essentielle pour faire durer le plaisir chez les fans de Beat Saber. A noter que ces derniers temps, Beat Games avait annoncé à ses joueurs qu’ils auraient un important défi à affronter qu’ils allaient apprécier, et il semble que cela soit « Cycle Hit ». Une démonstration en mode Expert+ a été dévoilée et autant vous prévenir, cela va vraiment très vite. Beat Games a aussi offert les chansons de Imagine Dragons récemment.

Cet article Beat Saber étend encore un peu sa gamme musicale a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life VR : un portage Oculus Quest très prometteur réalisé par un fan

Par Bastien L
half-life vr oculus quest

Un fan de Half-Life travaille activement sur une adaptation du jeu en réalité virtuelle pour le casque Oculus Quest. Dévoilé en vidéo sur Reddit, le projet s’avère particulièrement prometteur…

Depuis la sortie de Half-Life 2 en 2004, les fans de la saga de FPS de Valve attendent désespérément un troisième opus. En attendant l’Arlésienne, un fan travaille actuellement sur un portage en VR pour Oculus Quest du premier épisode.

Sur Reddit, celui qui se fait appeler DrBeef_ldn partage l’avancée de ses travaux. Son projet a commencé il y a quelques semaines, mais avance à vitesse soutenue.

Half-Life VR : toutes les armes sont compatibles avec les contrôleurs 6DOF du Quest

Dans la vidéo partagée sur le forum américain, on découvre le tutoriel du jeu adapté en réalité virtuelle. Le fusil d’assaut et le pied de biche sont présentés en action, et le développeur confirme que toutes les armes sont déjà compatibles avec les contrôleurs 6DOF du Quest. Pour l’heure, malheureusement, le jeu n’est pas encore disponible au téléchargement.

D’autres projets amateurs Half-Life VR sont en préparation. Citons notamment un portage du premier volet sur Oculus Go, ou encore une adaptation du deuxième épisode.

Pour rappel, Valve a annoncé avoir plusieurs jeux en réalité virtuelle en préparation. Il est tout à fait possible que l’un de ces jeux se déroule dans l’univers d’Half-Life. En étant un peu optimiste, on peut même espérer que Half-Life 3 soit directement proposé sous la forme d’un jeu VR pour le casque Valve Index

Cet article Half-Life VR : un portage Oculus Quest très prometteur réalisé par un fan a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

De nouvelles chansons gratuites pour Beat Saber dans les prochains jours

Par Pierrick LABBE
beat saber nouvelles chansons gratuites

De nouvelles chansons gratuites devraient débarquer cette semaine sur Beat Saber si l’on en croit un tweet publié par le compte officiel du jeu rythmique star en réalité virtuelle.

Le jeu rythmique Beat Saber est une véritable bonne surprise. Il ne cesse de truster les premières places des ventes de jeux en réalité virtuelle depuis sa sortie il y a plusieurs mois. Les raisons du succès sont variables. Certains y trouvent un jeu terriblement addictif, d’autres un moyen de faire des efforts de manière amusantes, d’autres encore adorent les défis proposés et surtout tout le monde adore le concept de devoir découper des cubes avec des sabres laser en rythme avec des musiques. Justement, le répertoire de musiques gratuites devrait s’étoffer dans les prochains jours.

Beat Saber : de nouvelles chansons gratuites

C’est via un simple tweet publié par le compte officiel des développeurs de Beat Saber que l’on apprend la sortie prochaine de nouvelles musiques gratuites pour le jeu en réalité virtuelle. Le tweet indique : « Nous testons actuellement nos prochaines chansons gratuites et si tout se passe bien, nous les publierons la semaine prochaine ! ». Publié samedi dernier, le tweet laisse donc présager une sortie à la fin de la semaine voir au début de la semaine prochaine.

Taquins, les développeurs ont aussi placé une photo rigolote d’un chat précisant qu’il y avait un rapport avec les nouvelles chansons gratuites sans pour autant livrer d’autres indices. Vous pouvez donc déjà commencer vos suppositions concernant le nouveau lot de musiques qui seront ajoutées au jeu. Réponse dans les prochains jours… Notez que récemment une version à 360 degrés du jeu Beat Saber avait aussi été présentée.

Cet article De nouvelles chansons gratuites pour Beat Saber dans les prochains jours a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tarzan VR : bienvenu dans l’univers sauvage de l’homme de la jungle

Par Pierrick LABBE
Tarzan VR

Tarzan VR est un jeu en réalité virtuelle qui vous plonge dans l’univers de Tarzan. Un jeu d’aventure qui sortira plus tard dans l’année et qui se dévoile, un peu, dans ce premier trailer.

C’est à Edgar Rice Burroughts à qui l’ont doit le personnage imaginaire de Tarzan, l’homme de la jungle élevé par des grands singes. Sorti en 1912, le roman « Tarzan seigneur de la jungle » a depuis été repris par de nombreux supports, la bande dessinée, le cinéma mais aussi les dessins animés. Ces adaptations ont permit de consacrer le mythe de l’homme sauvage au cri légendaire. C’est désormais sous la forme d’un jeu en réalité virtuelle que le mythe de l’enfant sauvage élevé par des singes continue.

Tarzan VR : déplacez vous comme le roi de la jungle

Peu d’informations ont filtré de la part de Stonepunk Studios qui développe le jeu d’aventure Tarzan VR.  Cependant, grâce à la page Steam créée, nous en savons désormais davantage. Il s’agit d’un jeu en réalité virtuelle qui vous permettra de parcourir le territoire de l’homme sauvage. Vous pourrez bien évidement vous balancer de liane en liane mais bien pus encore puisqu’escalada, nage et course sont au programme.

Selon la page dédiée au jeu, il s’agit d’un jeu d’aventure épisodique dans lequel le studio se veut d’équilibrer autant la partie exploration de territoire, combat et interaction avec les animaux de la jungle africaine. Chaque environnement propose ses propres découvertes et ses dangers inhérents. Votre personnage pourra profiter de compétences uniques comme son célèbre cri pour invoquer vos alliés ou bien encore différentes formes de visions. Tarzan VR sortira dans le courant de l’année et sera disponibles sur Valve Index, HTC Vive et sur Oculus Rift.

Cet article Tarzan VR : bienvenu dans l’univers sauvage de l’homme de la jungle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus éclaircit un peu sa politique sur les remboursements de jeux

Par Pierrick LABBE
Remboursements Oculus

Jusque-là, il était possible grâce à la politique de remboursements sous 30 jours de tester une expérience et de se faire rembourser si on ne l’aimait pas. Les choses évoluent.

Comme souvent, c’est à cause d’abus, où du moins c’est ainsi qu’ils sont présentés par Oculus que le système va évoluer. Afin sans doute d’empêcher des joueurs d’enchaîner les jeux en réalité virtuelle sans payer, le système ne sera plus aussi simple.

5 remboursements sous 30 jours comme amximum

A la base, le concept était vu comme une incitation, alors que les prix restent en général plutôt élevés. L’occasion de prendre un « risque » sans coût en proposant les remboursements de jeux à peine testés. Cependant, récemment, des utilisateurs ont signalé qu’Oculus n’acceptait plus aussi facilement de rembourser les expériences, signalant que certains cas relevaient de « l’abus potentiel du système ». Contacté par nos confrères américain du site spécialisé, Upload VR, pour éclaircir sa politique, Oculus a donc précisé sa vision des choses. Vous pouvez vous faire rembourser une application jusqu’à 14 jours après son achat si elle n’a pas été utilisée pour plus de deux heures.

Dans ce cas, aucune raison n’a besoin d’être signalée. Cependant, une clause particulière signalée par un utilisateur semble limiter l’ampleur de ces remboursements à cinq expériences. Il s’agirait en fait d’une sorte de marge de manœuvre que s’accorde l’entreprise pour les cas qui semblent relever de l’abus du système. Quand plus de cinq demandes sont identifiées sur une période de 30 jours, alors c’est l’équipe qui prend une décision manuellement. De quoi frustrer les joueurs qui ne l’auraient pas su avant.

Cet article Oculus éclaircit un peu sa politique sur les remboursements de jeux a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook crée un bracelet pour le retour haptique et le hand tracking VR

Par Bastien L
facebook bracelet haptique vr

Les chercheurs de Facebook ont créé le Tasbi : un prototype de bracelet permettant les retours haptiques dans la réalité virtuelle et augmentée. Cet appareil pourrait aussi permettre le tracking des mains dans la VR / AR sans contrôleurs…

Et si, dans un futur proche, il était possible d’interagir dans la réalité virtuelle sans avoir besoin de contrôleurs ni même de gants à retour haptique ? Dans le cadre de la World Haptics Conference 2019, Facebook vient de dévoiler un prototype de bracelet permettant les retours haptiques dans la réalité virtuelle et augmentée : Tasbi.

Cet appareil a été créé par une équipe de six chercheurs du Facebook Reality Lab aux côtés d’un stagiaire de la Rice University. L’utilisateur doit porter un bracelet sur chaque poignet, et le retour haptique est procuré par une combinaison de vibrations et de pression grâce à un ajustement de tension dynamique. Ainsi, le porteur peut avoir l’illusion de toucher les objets dans la VR.

Chaque ” tactor ” du bracelet inclue un actionneur linéaire individuel afin de permettre le contrôle précis des vibrations. De plus, chaque tactor utilise un connecteur découplé du bracelet afin de produire des forces uniformes tout en maintenant la position radiale du récepteur.

Facebook nous offre un aperçu du futur des Oculus Touch

Le Tasbi ne permet pas le tracking des doigts, mais une technologie de vision par ordinateur pourrait se charger d’analyser les images filmées par les caméras du casque VR. Il serait aussi possible pour l’appareil d’utiliser un signal électrique pour détecter la position des doigts. Ainsi, le porteur pourrait se servir de ses mains dans la réalité virtuelle de façon naturelle et intuitive.

Bien entendu, il serait faux de penser qu’un tel appareil pourrait directement remplacer les contrôleurs Touch des casques Oculus. L’absence de résistance physique, de boutons ou de joysticks n’en fait pas une option pertinente pour les jeux vidéo par exemple. Cependant, la technologie développée ici pourrait être utilisée pour créer la prochaine génération de contrôleurs Oculus Touch ou même pour des cas d’usage non vidéoludiques.

Quoi qu’il advienne, il est encourageant de constater que Facebook continue à rechercher activement des moyens d’améliorer la réalité virtuelle. Davantage de détails sur le Tasbi seront publiés dans les semaines à venir par les chercheurs de la firme américaine…

Cet article Facebook crée un bracelet pour le retour haptique et le hand tracking VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Racket : Nx donne une nouvelle dimension au sport en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
Racket : NX

Le jeu Racket : Nx, déjà présent sur l’Oculus Rift, débarque désormais sur l’Oculus Quest. Une vraie bonne nouvelle pour tous les amateurs de sport en réalité virtuelle tant il propose une expérience plaisante.

Pour ceux qui ont déjà eu l’occasion de tester le jeu de squash en réalité virtuelle, la première impression est souvent la même. Au programme, des visuels sur-vitaminés et un vrai plaisir de jeu. On (re)fait les présentations.

Racket : Nx : entre Breakout et Raquetball

C’’est le site VR Fitness Insider qui a proposé au moment de son lancement la meilleure présentation de Racket : Nx : « entre Breakout et le Raquetball ». Le jeu est servi par des très bons visuels et une bande-son engageante. Signe de son succès sur l’Oculus Store, il y décroche un classement plutôt séduisant de 4,75/5 selon les évaluations des joueurs.

Pour les curieux, Racket : Nx a été initialement lancé par des Israéliens de One Hamsa qui voulaient favoriser l’émergence d’une industrie autour du gaming dans leur pays. Dans un premier temps, il s’agissait simplement d’une démonstration destinée à présenter leur technologie. Cependant. au vu de son succès, l’expérience a eu le droit à une déclinaison complète sous forme d’un vrai jeu. La version PC en réalité virtuelle avait été lancée en Early Access en juillet 2017 puis un an plus tard auprès du grand public. Depuis son succès ne s’est pas démenti. Bonne nouvelle, grâce au cross-buy, ceux qui avaient le jeu sur le Rift pourront aussi l’avoir sur le Quest dès à présent et ce gratuitement.

Cet article Racket : Nx donne une nouvelle dimension au sport en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Ubisoft pourrait annoncer un deal avec Facebook pour des jeux VR

Par Pierrick LABBE
Ubisoft

C’est le patron de l’entreprise Ubisoft, Yves Guillemot, qui l’a reconnu à demi-mots dans une discussion avec ses investisseurs cette semaine. Il rebondissait sur des rumeurs récurrentes dans la presse.

Les premières informations sur le sujet sont apparues au début du mois de juillet. L’éditeur de jeux-vidéo penserait à proposer des licences Splinter Cell et Assassin’s Creed pour la plateforme Oculus. Une information qui n’est pas niée par le géant du jeu vidéo.

L’approche de la réalité virtuelle par Ubisoft

Dans l’affaire, on comprend bien entendu l’intérêt de Facebook, avoir plus de contenu, lié avant tout à des franchises à succès sur ses casques à réalité virtuelle. Cependant, pour Ubisoft, l’action n’avait rien d’évidente. Yves Guillemot n’a pas été interrogé directement sur ce « portage » en réalité virtuelle de ces franchises à succès, mais plutôt sur l’approche de la réalité virtuelle par son entreprise. « En ce qui concerne la réalité virtuelle, nous pensons que des expériences de qualité, un prix d’entrée adéquat et les bons jeux pourraient aider ce business (ndlr : la réalité virtuelle) à prendre son envol, car elle offre une bonne immersion pour les joueur. Mais nous devons nous assurer que ces éléments sont là pour le faire grandir ».

Concrètement, il aurait pu démentir l’information, ce qu’il n’a pas fait. Ce n’est pas encore une confirmation à 100% mais on s’en rapproche. Cependant, pour en savoir plus, il va falloir attendre. Il est clair que l’entreprise y voit un certain intérêt mais que les prix des matériels semblent encore prohibitifs. Ubisoft possède déjà plusieurs jeux en VR dont Eagle Flight et Star Trek : Bridge Crew.

Cet article Ubisoft pourrait annoncer un deal avec Facebook pour des jeux VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La correction du bug de flash statique de l’Oculus Rift S arrive « bientôt »

Par Pierrick LABBE
Bug flash statique Oculus Rift S

Bonne nouvelle pour les utilisateurs de l’Oculus Rift S qui font face au problème du flash statique. Le problème devrait bientôt être réglé grâce à une mise à jour logicielle.

Le dernier casque VR câblé d’Oculus n’aura pas vraiment été un long fleuve tranquille. Entre les problèmes de tracking et ceux liés au son, certains ont aussi eu le droit à ce flash statique avec leur appareil. Gênant pour un dispositif censé être à la pointe de technologie.

Flash statique sur le Rift S : un problème depuis le lancement

Ce problème est connu depuis le mois de mai dernier, lors du lancement de l’Oculus Rift S. Parfois, le casque de réalité virtuelle montre un schéma statique qui pourrait ressembler à ce qu’on a parfois sur une vielle télévision analogique tournée sur la mauvaise fréquence. Cela ne durait que quelques courts instants, mais restait problématique, notamment pour le sentiment d’immersion. Selon Facebook, cela ne concernait que quelques utilisateurs et c’est sans doute pour cette raison que ce n’était pas une priorité immédiate.

Cependant, sur les forums utilisateurs, on peut voir qu’un nombre conséquent de consommateurs semblent touchés. Bonne nouvelle, contrairement à ce que certains craignaient, un rappel des équipements n’est pas nécessaire. Une mise à jour du logiciel devrait régler le problème. Ce sera la 4e du genre déployée par Facebook depuis la sortie du casque. Avant cela Facebook a déjà augmenté la qualité de la vidéo, du son et bien sûr du tracking. Il y a encore d’autres problèmes sur la liste…

Cet article La correction du bug de flash statique de l’Oculus Rift S arrive « bientôt » a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le directeur technique d’Oculus qualifie d’audacieux le travail de Neuralink

Par Pierrick LABBE
Neuralink John Carmack Oculus

John Carmack, le directeur technique d’Oculus a eu l’opportunité de visiter les bureaux de Neuralink et il a été particulièrement impressionné par l’interface cerveau-machine.

Elon Musk est un touche à tout génial. Il a créé différentes entreprises très audacieuses comme Tesla pour les voitures électrique, SpaceX de fusées réutilisables, Hyperloop de trains à très grande vitesse, The Boring Company de tunnels sous les villes pour désengorger le trafic routier mais aussi de l’entreprise de neuro-technologie qui développe des implants neuronaux et des interfaces cerveau machine afin d’augmenter les capacités humaines et piloter directement des machines. L’entreprise fondée en 2016 a invité John Carmack, le directeur technique d’Oculus, qui est reparti enchanté de ce qu’il a pu voir.

I spent a day at Neuralink last week, and left with my head figuratively (for now?) stuffed with exciting new information. This is very bold work.

— John Carmack (@ID_AA_Carmack) July 16, 2019

John Carmack parle d’un travail très audacieux chez Neuralink

C’est via un tweet posté il y a 3 jours que John Carmack a évoqué sa visite chez Neuralink. Le directeur technique d’Oculus a ainsi évoqué cette visite : « J’ai passé une journée à Neuralink la semaine dernière et je suis repartie la tête au figuré (pour le moment?) bourrée de nouvelles informations passionnantes. C’est un travail très audacieux ».

Mardi dernier, Elon Musk a présenté le prototype d’implant baptisé « Capteur N1 ». Il s’agit d’un petit dispositif implantable doté de quelques fils externes plus fins qu’un cheveu. Ces câbles permettent de mesurer les courants électriques produits par le cerveau afin de lire, de traiter et éventuellement de réécrire des informations dans les neurones du cerveau. Cette technologie Neuralink permettra d’aider des personnes handicapées. Des tétraplégiques pourraient ainsi contrôler un smartphone ou un ordinateur simplement par la pensée. D’autres applications futures, plus ambitieuses sont aussi étudiées.

Cet article Le directeur technique d’Oculus qualifie d’audacieux le travail de Neuralink a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tetris Effect veut faire de l’effet aux joueurs PC en VR

Par Gaetan R
tetris effect pc epic

Le fameux casse-tête Tetris Effect arrive sur PC le 23 juillet 2019. Cette exclusivité Epic Games Store supporte l’Oculus Rift et le HTC Vive, ainsi que leurs contrôleurs.

Pour certains, c’est une vieillerie. Pour autant, le concept d’empiler des briques à un rythme effréné continue de séduire les joueurs. Tetris Effect était sortie sur PlayStation 4 en novembre dernier. Le casse-tête à l’allure psychédélique prend en charge le PlayStation VR.

Tetris Effect : VR et 4K sur PC

Le 23 juillet 2019, le titre développé par Monstars et Resonair sera disponible sur PC. Il supportera le HTC Vive et l’Oculus Rift, ainsi que leurs contrôleurs respectifs. Tout comme la version console, ceux qui ne possèdent pas de casques VR pourront s’essayer au titre. Ils pourront faire grimper la résolution en 4K. Précisons que différents paramètres graphiques seront ajustables afin d’adapter les effets de particules, des filtres de textures, etc. Par ailleurs, le nombre d’images par seconde n’est pas bloqué comme sur PS4.

Tetris Effect propose plus de trente niveaux et plus de dix modes différents. Si le gameplay reste une amélioration du grand classique, les effets visuels et l’immersion apportée par la VR rendent le jeu particulièrement accrocheur. Les nouvelles manières d’empiler des briques surprennent souvent. De plus, la musique adaptative change suivant vos actions.

Une exclusivité Epic Games Store

Certains regretteront que Tetris Effect soit une exclusivité Epic Games Store. En effet, le studio à l’origine de Rez a sans doute accepté la proposition des papas de Fortnite. D’ores et déjà en précommande, la plateforme vous fait profiter d’une offre limitée jusqu’au 6 août. Le prix baisse de 20 % (26,39 euros au lieu de 32,99 euros), vous bénéficiez de 10 fonds d’écrans 4K (bof) et de 7 morceaux de musique (cool) composés par Noboru Mutoh, à qui l’on doit la bande originale de Rez Infinite.

Cet article Tetris Effect veut faire de l’effet aux joueurs PC en VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

L’Oculus Rift et le Gear VR ont largement dépassé les 10 millions de vente selon Palmer Luckey

Par Bastien L
palmer luckey oculus rift gear vr

Les ventes combinées du Samsung Gear VR et de l’Oculus Rift auraient largement dépassé le cap des 10 millions. C’est ce qu’affirme Palmer Luckey, le créateur d’Oculus…

Ce dimanche 14 juillet 2019, le site web CNBC publiait un article dans lequel Jack McCauley, co-fondateur d’Oculus, explique pourquoi la VR de Facebook est condamnée à l’échec. Dans cet article, McCauley cite notamment les ventes décevantes de l’Oculus Rift DK1 (70 000 unités vendues) et DK2 (150 000).

Cependant, le co-fondateur a quitté l’entreprise fin 2015, avant le lancement de l’Oculus Rift CV1. De son côté, CNBC se base sur les données de SuperData pour estimer les ventes des autres casques lancés par Facebook par la suite. Le Rift aurait ainsi été vendu à 547 000 exemplaires depuis le début de l’année 2018, et le Quest à 1,1 million d’unités depuis son lancement en mai 2019.

L’Oculus Rift et le Gear VR sont les plus grands succès de Facebook selon Palmer Luckey

This article lists (supposed) sales figures for every headset on the Oculus platform except the two longest-running and best-selling devices (Rift CV1 and GearVR), which it fails to mention even by name. Combined, they sold well over 10 million units. Seems like a “hit” to me.

— Palmer Luckey (@PalmerLuckey) 14 juillet 2019

Suite à la publication de cet article, le créateur du Rift, Palmer Luckey, a tenu à réagir sur Twitter. Selon lui, l’article commet l’erreur de ne pas citer le nombre de ventes totales du Rift depuis 2016, et de ne même pas mentionner le Gear VR développé par Oculus en partenariat avec Samsung.

D’après ses dires, il s’agit des deux casques VR Oculus qui ont rencontré le plus de succès. A eux deux, ces appareils représenteraient ainsi ” largement ” plus de 10 millions d’unités vendues. Ainsi, Palmer Luckey vient contredire les déclarations de Jack McCauley et CNBC selon lesquelles Facebook n’aurait pas encore atteint le ” hit ” avec ses différents produits.

Néanmoins, rappelons que Facebook n’a jamais dévoilé officiellement les ventes du Rift. Il est donc difficile de trier le vrai du faux entre ces deux opinions contradictoires…

Cet article L’Oculus Rift et le Gear VR ont largement dépassé les 10 millions de vente selon Palmer Luckey a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La VR de Facebook est condamnée à l’échec, selon le fondateur d’Oculus

Par Bastien L
facebook vr échec oculus

La réalité virtuelle de Facebook est condamnée à l’échec, car il n’existe pas réellement de demande pour les casques VR dédiés au gaming. C’est ce qu’affirme Jack McCauley, l’un des six co-fondateurs d’Oculus qui a quitté l’entreprise fin 2015…

En 2017, lors de la conférence Oculus Connect, Mark Zuckerberg annonçait son intention d’attirer un milliard de personnes dans la réalité virtuelle. Pour y parvenir, depuis le rachat d’Oculus en 2014, Facebook ne lésine pas sur les investissements, la recherche et le lancement de nouveaux produits toujours plus aboutis tels que les nouveaux casques Oculus Rift S et Oculus Quest. Des partenariats avec Ubisoft et d’autres grands studios de jeu vidéo seraient d’ailleurs en préparation.

Malheureusement, il se pourrait que tous ces efforts soient vains. C’est du moins l’avis de Jack McCauley, l’un des six co-fondateurs d’Oculus. Auparavant, ce vétéran de l’industrie du gaming a travaillé sur Guitar Hero chez Activision, sur la Xbox 360 de Microsoft, et chez Electronic Arts.

Selon lui, la réalité virtuelle telle que Facebook l’envisage est condamnée à l’échec. Pour cause, la firme américaine cherche à positionner ses appareils comme des consoles de jeu. Or, McCauley estime qu’il n’existe pas réellement de marché pour de tels produits.

A ses yeux, la plupart des gens préfèrent jouer aux jeux vidéo sur un écran 2D entouré par leurs amis. Même s’il reconnaît que revêtir un casque VR procure une sensation d’émerveillement lié à la découverte, il ” ne sait pas quelle application VR pourrait retenir les joueurs pendant plus de six heures comme un jeu PC ou console ” en tenant compte de la fatigue oculaire et de sensations de nausée que peut procurer l’immersion…

Les casques VR de Facebook ne peuvent rivaliser avec les consoles de jeu

Même lorsqu’il travaillait pour Oculus, avant de se retirer en novembre 2015, McCauley avoue qu’il pensait que les gens ne se promèneraient pas en public avec un casque VR. Il se souvient d’ailleurs que les ventes des produits sur lesquels il a travaillé étaient plutôt décevantes.

L‘Oculus DK1 de 2013 s’était vendu à 70 000 unités, et le DK2 de 2014 à 150 000. Depuis lors, les ventes se sont nettement améliorées. Selon les analystes, Facebook a vendu 547 000 Oculus Rift en 2018 et l’Oculus Quest disponible depuis mai 2019 s’est déjà vendu à 1,1 million d’exemplaires. Un succès qui dépasse d’ailleurs les attentes de l’entreprise américaine.

Cependant, ces chiffres sont encore loin d’arriver à la cheville des ventes de consoles. En comparaison, en 2018, Sony a vendu 17,8 millions de PlayStation 4 et Nintendo 17 millions de Nintendo Switch. Autant dire que l’échelle n’est tout simplement pas la même à l’heure actuelle.

Ainsi, selon Jack McCauley, même si Facebook a les moyens de continuer à investir dans la VR au cours des années à venir, cela pourrait revenir à jeter l’argent par les fenêtres. Il ne s’agit toutefois que d’une opinion, et il faudra patienter quelques années pour vérifier si Facebook atteint son objectif.

Pour l’heure, même si la VR est encore loin de fédérer un milliard de personnes, le succès de l’Oculus Quest est clairement encourageant. La réalité virtuelle corrige peu à peu ses faiblesses, et la multiplication du contenu de qualité pourrait bel et bien séduire les gamers les plus exigeants…

Cet article La VR de Facebook est condamnée à l’échec, selon le fondateur d’Oculus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

L’Oculus Quest n’est que la fin du premier chapitre de la VR selon Facebook

Par Bastien L
oculus quest chapitre vr

Selon Jon Lax, directeur du design VR / AR chez Facebook, l’Oculus Quest n’est que la fin du premier chapitre de la VR. Découvrez ce que nous réserve le futur de la réalité virtuelle…

Disponible depuis le mois de mai 2019, l’Oculus Quest rencontre un succès phénoménal. Selon un article publié par The Information, les ventes du casque VR autonome dépassent d’ailleurs toutes les prévisions internes de Facebook.

Toutefois, selon un tweet de Jon Lax, directeur du design VR / AR chez Facebook, l’Oculus Quest ” n’est que la fin du premier chapitre de la VR “. Il affirme aussi que ” la suite est là où les choses intéressantes vont vraiment commencer “.

En effet, malgré toutes ses qualités, le Quest n’est pas une véritable révolution par rapport à ce que proposaient le Rift, le Go ou le Rift S. Cet appareil se contente de porter la technologie dans un format autonome tout-en-un. Ainsi, on peut effectivement le percevoir comme une forme d’apothéose de la première génération de casques VR.

I appreciate @fredwilson‘s measured take on building technology over the long haul. Quest is the end of our first chapter of VR. What’s next is where things really get interesting.

— Jon Lax (@jlax) 2 juillet 2019

Le tweet de Jon Lax a été liké par deux autres cadres de Facebook : Andrew Bosworth, le vice-président à la VR / AR, et Maria Fernandez Guajardo, directeur de l’entreprise AR / VR. On peut en déduire que la vision de Lax est partagée par toute la firme.

La question qui se pose à présent est donc de savoir ce que prépare Facebook pour la prochaine génération. Plusieurs offres d’emploi mises en ligne par l’entreprise font référence à un ” produit grand public de prochaine génération apportant des expériences de réalité simulée révolutionnaires “. Cependant, rien de concret n’a été dévoilé jusqu’à présent.

Après l’Oculus Quest, quel futur pour la réalité virtuelle ?

En se penchant un peu sur les précédentes innovations dévoilées par Facebook lors de ses différentes conférences (F8, Oculus Connect), on peut toutefois dégager des pistes. Tout d’abord, lors de la conférence F8 2018, la firme avait dévoilé un prototype de casque appelé ” Half Dome “. Celui-ci repose sur la technologie varifocale, permettant de déplacer mécaniquement l’écran en fonction de l’endroit où porte le regard de l’usager pour ajuster la focale de façon réaliste. Ceci permettrait en plus de réduire le Motion Sickness et d’améliorer la netteté de l’image.

On peut aussi s’attendre à ce que les futurs casques Oculus proposent une fonctionnalité d’Eye Tracking, permettant de suivre le regard de l’utilisateur dans la VR. Ceci permettra d’augmenter le champ de vision, sans pour autant diminuer la définition. Pour cause, le Eye Tracking permet le rendu fovéal. Cela signifie que les images peuvent être rendues en haute définition uniquement là où porte le regard de l’usager, tandis que le reste du champ de vision est affiché en définition plus basse. Les machines pourront donc afficher le contenu en haute définition sur un large champ de vision sans être surmenées.

On sait aussi que Facebook recherche activement des méthodes permettant d’utiliser ses mains et ses doigts dans la VR de façon naturelle, sans avoir besoin de tenir de contrôleurs type Oculus Touch. Les prochains casques Oculus pourraient donc être livrés avec des gants haptiques, ou même offrir un tracking de mouvements sans accessoires…

De la même manière, Facebook envisage de proposer le tracking du corps complet grâce à un capteur externe unique grâce à un modèle de simulation musculaire. La firme travaille aussi sur des avatars photo-réalistes au visage fidèle à l’utilisateur. Pour ce faire, elle compte combiner des caméras infrarouges intégrées au casque avec la technologie de Machine Learning.

Enfin, il est fort probable que les futurs casques Oculus puissent être connectés à un PC sans connexion filaire. Ceci permettrait de profiter des performances des casques pour PC comme le Rift et le Rift S, avec un confort d’utilisation comparable à celui d’un casque autonome comme le Quest. En 2018, le directeur scientifique d’Oculus, Michael Abrash, estimait que les casques VR pour PC seraient sans fil dans le courant de l’année 2021…

Rien ne garantit que ces différentes innovations seront intégrées à la prochaine génération de casques VR, et on ignore d’ailleurs à quelle date cette nouvelle génération débutera. Cependant, il ne fait aucun doute que la réalité virtuelle va continuer à évoluer à pas de géants au fil des années à venir. Le futur s’annonce particulièrement excitant pour les fans de technologies immersives !

Cet article L’Oculus Quest n’est que la fin du premier chapitre de la VR selon Facebook a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook s’offre Splinter Cell et Assassin’s Creed VR en exclu Oculus

Par Bastien L
splinter cell vr oculus facebook

Selon The Information, Facebook a signé un partenariat avec Ubisoft autour de jeux vidéo en réalité virtuelle exclusifs Assassin’s Creed et Splinter cell VR en exclusivité pour Oculus…

Depuis le lancement du premier Rift, Facebook Oculus a toujours misé sur le contenu exclusif pour se démarquer de la concurrence. Trois après la sortie du casque VR, l’Oculus Store regorge d’excellents jeux vidéo en réalité virtuelle auxquels il n’est possible de jouer que sur le Rift ou le Rift S. La firme de Mark Zuckerberg a poursuivi cette stratégie avec l’Oculus Quest, qui brille lui aussi pas son catalogue garni de pépites.

Selon un article publié par le site The Information, citant deux sources proches du dossier, Oculus compte aller encore plus loin dans cette direction en nouant des partenariats exclusifs avec des développeurs de renommée mondiale.

Facebook Oculus s’associe avec Ubisoft pour des jeux AAA exclusifs

Ainsi, un premier contrat aurait été signé avec Ubisoft autour de jeux VR pour les fameuses sagas Splinter Cell et Assassin’s Creed. Pour rappel, Splinter Cell est une célèbre série de jeux d’infiltration basée sur l’oeuvre de Tom Clancy, entamée en 2002 avec le premier opus.

Une adaptation en réalité virtuelle pourrait être très intéressante, d’autant que les jeux d’infiltration en réalité virtuelle sont encore des denrées rares. Si Ubisoft parvient à transposer les codes du genre à la VR, ce projet pourrait lui donner ses lettres d’or…

De son côté, Assassin’s Creed est l’une des franchises vidéoludiques les plus populaires de ces dernières années. Elle propose de revisiter différentes périodes de l’Histoire en incarnant un assassin.

Plusieurs jeux VR Assassin’s Creed pour les salles d’arcade ont déjà été développés par Ubisoft, mais c’est la première fois qu’un jeu VR tiré de la saga sera proposé sur un casque grand public. Il en va de même pour Splinter Cell, qui n’a tout simplement jamais été porté dans la réalité virtuelle…

Toujours selon la source, cette décision de doubler la mise sur les exclusivités serait partiellement liée au succès phénoménal de l’Oculus Quest. L’article révèle ainsi que les ventes du casque autonome ont ” largement dépassé les prévisions internes de Facebook “. On ignore toutefois si les jeux VR Ubisoft seront proposés sur Oculus Quest, Rift, ou sur les deux.

Cet article Facebook s’offre Splinter Cell et Assassin’s Creed VR en exclu Oculus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Soldes d’été : Steam VR frappe très fort avec des promotions sur 1.200 produits

Par Pierrick LABBE
Soldes d'été Steam VR

Pour les soldes d’été, qui ont débuté le 25 juin, Steam VR propose des réductions sur plus de 1.200 jeux et expériences en réalité virtuelle. Voici une ample sélection d’immanquables.

C’est désormais une habitude. Pendant les vacances d’été, Steam lance des promotions sur de nombreux jeux et expériences en réalité virtuelle. C’est aussi le cas cette année, avec les promotions baptisées Grand Prix, et la filiale de Valve nous a particulièrement gâtés. Ce sont en effet plus de 1.200 jeux VR et expériences en réalité virtuelle qui sont en solde. Les promotions ont débuté le 25 juin et dureront jusqu’au 7 juillet. Peu de temps donc pour faire son choix. Aussi, pour vous aider, nous vous avons concocté une liste complémentaire aux 5 meilleures offres des meilleurs jeux en réalité virtuelle en promotion que nous vous avions déjà proposés il y a quelques jours. Cette fois, nous vous avons choisi un grand nombre de jeux et expérience à ne pas rater et pour lesquelles vous n’aurez qu’à payer que quelques euros. Steam vous propose, par ailleurs, de faire équipe avec vos amis afin d’obtenir des récompenses personnelles.

Notre sélection des meilleures promotions d’été Steam VR

Nous vous avons sélectionné un large choix de jeux en réalité virtuelle pour tous les goûts et tous les styles. Des jeux qui ont marqué lors de leur sortie et qui restent des références encore maintenant.

Subnautica est à moins – 30 %

Subnautica est un jeu en réalité virtuelle qui vous fera suffoquer. Vous descendez dans les profondeurs d’un monde sous-marin étranger plein à la fois de merveilles et périls. Le jeu mêle survie et exploration.

Le pack VR Essential est à – 54 %

Voici un pack complet idéal pour les débutants. Il s’agit d’une collection des meilleurs jeux de combat, de tir et de violence en réalité virtuelle.

Vous y trouverez notamment:

« SUPERHOT VR », « Arizona Sunshine », « Sairento VR », « Thumper », « GORN » et « Job Simulator »

Pour les coquins : VR Kanojo est en promotion à – 45 %

Si vous aimez mater sous les jupes des filles, surtout si elles sont japonaises alors ce jeu coquin est fait pour vous. Vous pourrez non seulement assouvir vos fantaisies de voyeur mais aussi aller un peu plus loin que simplement regarder…

Soldes d’été, Pavlov VR est à -40%

Le jeu de tir Pavlov VR reste une référence des jeux multi-joueurs en coopération en réalité virtuelkelle.

IL-2 Sturmovik: Battle of Stalingrad à – 66%

Voici un grand classique des combats aériens. IL-2 Sturmovik: Battle of Stalingrad vous plongera en pleine seconde Guerre Mondiale pendant la terrible bataille de Stalingrad.

Gorn est en promotion à – 25 %

Voici un jeu de combat d’arène particulièrement sanglant et loufoque. Vous affronterez de multiples adversaires.

L’expérience Rise of the Tomb Raider est à – 85 %

Voici une expérience en réalité virtuelle tirée de la franchise à succès Tomb Raider.

Project CARS 2 disponible à – 75 % pendant les promos d’été Steam VR

Voici un condensé de courses de voitures d’exception et de sites uniques. De très nombreux modes et un large choix de véhicules et de circuit raviront les amateurs.

Le jeu gore The Forest est à – 40 %

The Forest est un jeu de survie à la première particulièrement gore. Vous devrez survivre à des mutants cannibales dans le décor angoissant d’une mystérieuse forêt.

PAYDAY 2 à – 75 % pendant les soldes d’été

Le célèbre jeu d’attaque de banques par un groupe de bandits masqués, PAYDAY 2 est un immanquable pour les amateurs de jeux de tir en coopération.

Cet article Soldes d’été : Steam VR frappe très fort avec des promotions sur 1.200 produits a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les jeux exclusifs d’Oculus sont compatibles avec les contrôleurs Index

Par Pierrick LABBE
Revive Valve Index jeux exclusifs Oculus

Bien qu’il était techniquement possible de jouer à des jeux exclusifs à Oculus sur d’autres casques, l’absence de compatibilité des contrôleurs rendait l’expérience difficile. Ce n’est plus le cas avec les contrôleurs Index.

Facebook, via sa filiale Oculus est l’un des principaux fournisseurs de contenus en réalité virtuelle. Le réseau social géant souhaite toutefois conserver l’exclusivité de certains titres disponibles uniquement sur ses casques de réalité virtuelle. Revive, un Mod non officiel, permettait cependant d’y jouer avec d’autres casques. Cependant, bien que cela soit possible, le résultat était souvent décevant. En cause, les différences entre les contrôleurs. Les jeux sur Oculus étant conçus pour les contrôleurs Oculus Touch, cela était donc problématique avec des contrôleurs d’autres casques comme le HTC Vive ou d’autres casques Steam VR. Grâce aux contrôleurs Index de Valve, le problème ne se pose plus. Explications…

Les jeux exclusifs Oculus fonctionnent avec Revive et les contrôleurs Index

Selon nos confrères américains du journal « Road to VR », les contrôleurs Index de Valve permettent de simuler très bien ceux de l’Oculus Touch avec le Mod Revive. Nos confrères ont ainsi mené des tests avec des jeux exclusifs à Oculus sur d’autres casques en utilisant le Mod Revive ainsi que les contrôleurs Valve Index. Nos confrères ont été « surpris de découvrir une expérience presque native ».

Nos confrères ont ainsi pu tester avec succès, des jeux comme Robo Recall (voir la vidéo ci-dessus). Malgré les différences de position des boutons, l’expérience a été très réussie et intuitive. Le résultat a été similaire avec les jeux exclusifs à Oculus, Echo Arena ou bien encore First Contact. Le casque Valve Index offrant l’un des meilleurs casques de réalité virtuelle, mais Oculus offrant une grande partie du contenu exclusif de réalité virtuelle, nous savons désormais que les deux sont compatibles avec le Mod Revive.

Cet article Les jeux exclusifs d’Oculus sont compatibles avec les contrôleurs Index a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le jeu d’espionnage, Defector, arrive en exclusivité sur le Rift

Par Pierrick LABBE
Defector

Le thriller d’espionnage en réalité virtuelle que l’on espérait voir à l’E3 arrive finalement dès le 11 juillet prochain. On fait le point sur l’arrivée de Defector et ce à quoi il faut vous attendre !

Twisted Pixel aura donc attendu un peu plus d’une semaine après l’E3 pour dévoiler la surprise. Le jeu arrivera très bientôt sur le store de l’Oculus, c’est Facebook qui vient de l’annoncer dans un post de blog.

Defector : un jeu qui s’est fait attendre

Certains avaient pu le tester brièvement durant l’E3 2018. Cependant, depuis cette époque-là, le jeu en réalité virtuelle s’était fait étrangement absent de tous les rendez-vous durant lesquels on aurait pu l’attendre. Bonne nouvelle, désormais l’attente se compte en jours. En effet, Defector, va être lancé le 11 juillet prochain, au prix de 19,99 dollars et il s’agit d’une exclusivité pour l’Oculus Rift et le Rift S. Des premières images que l’on a pu voir jusque-là, le jeu semble vouloir se placer comme une sorte de Mission Impossible en réalité virtuelle comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Vous pourrez y combattre à mains nues, tirer avec des armes, avoir des vrais dialogues, conduire des voitures de sport dans des conditions très particulières… Bref, une promesse très complète. On attend tout de même avec curiosité de savoir l’impact que vont avoir ces dialogues sur le jeu d’un point de vue de la profondeur et de la narration. On a vu beaucoup de choses intéressantes dans ce domaine par le passé, mais peu qui ont vraiment accompli leurs promesses.

Cet article Le jeu d’espionnage, Defector, arrive en exclusivité sur le Rift a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Touring Karts : un jeu de karting en réalité virtuelle mais pas que…

Par Pierrick LABBE
Touring Karts jeu VR karting kart

Touring Karts est un très ambitieux jeu de karting développé sur plusieurs plateformes dont la réalité virtuelle. Découverte de ce jeu original qui sortira à la fin de l’année.

Le jeu de karting est un grand classique sur console et PC. La sortie récente du jeu Crash Team Racing le prouve d’ailleurs avec brio. Cependant, en réalité virtuelle, c’est un secteur très peu utilisé. Seul le jeu « VR Karts », au succès très mitigé, a tenté l’incursion en VR. L’annonce du studio Ivanovich Games pourrait donc relancer le genre surtout que le jeu est multi-joueurs (jusqu’à 8 joueurs simultanés) et multiplateformes.

Touring Karts proposera différents modes de vue en VR

Le jeu Touring Karts entend réinventer les courses de kart en arcade. Le jeu sera disponible à la fois en arcade, sur console de jeu, sur smartphone mais aussi en VR avec les casques de réalité virtuelle PlayStation VR, Windows Mixed Reality, Oculus (sans doute Quest, Rift et Rift S) et HTC Vive. Dans le mode réalité virtuelle, le jeu proposera différents modes de vue comme à la première personne comme si vous étiez dans le Kart, à la troisième personne juste derrière le Kart ainsi qu’un point de vue arcade extérieur en Room Scale.

Le studio Ivanovich Games a annoncé que le jeu Touring Karts serait aussi multi-joueurs pour des parties endiablées. 22 circuits seront disponibles ainsi que 30 véhicules dont beaucoup inspirés des voitures de formule 1. Différentes armes loufoques seront disponibles comme, par exemple lancer un poulet. Il sera aussi possible de combiner deux armes, comme, par exemple, un lance missile et une banane ce qui donne un lance-bananes. Le jeu sortira au quatrième trimestre de cette année sans date précise pour le moment.

Cet article Touring Karts : un jeu de karting en réalité virtuelle mais pas que… a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

HASBRO and Oculus Bring Popular Gaming Brands to Oculus GO

Par lumenadmin

PAWTUCKET, RI – MAY 2, 2018 – Announced yesterday at Facebook’s F8 Developer Conference, Hasbro Inc. (NASDAQ:HAS) is working with Oculus to bring Virtual Reality (VR) experiences for Boggle, Trivial Pursuit and Monopoly to people with Oculus Go, for the first time. The VR games will be accessible in the Oculus Store wherever Oculus Rooms […]

The post HASBRO and Oculus Bring Popular Gaming Brands to Oculus GO appeared first on LUMEN.

❌