Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

One Mix 4 : toutes les infos sur l’ultraportable 10.1″

One Netbook nous avait présenté quelques images en Décembre dernier d’un nouvel ultraportable de 10.1″ aux bordures fines et à l’équipement moderne. Une sorte de fils spirituel des netbook qui aurait évolué sur une île isolée pendant que ses congénères disparaissaient peu à peu. Le One Mix 4 est désormais officiel.

One Mix 4

Le One Mix 4 est donc un “portable” proposant un écran tactile IPS de 10.1″ de diagonale dont on ne connait pas encore la définition exacte. Ce que l’on sait par contre c’est que la marque a réussi a intégrer l’écran dans des bordures fines et que la charnière est rotative sur 360°. Ce qui permettra à ce petit engin d’être utilisé comme une tablette. On pourra pester sur la dalle brillante nécessaire à l’usage d’une dalle capacitive mais on se réjouira tout de même de ce format et de la possibilité d’employer un stylet actif sur une diagonale de ce type. Le côté “carnet de note” est bien présent. La dalle offrira 320 nits de luminosité et sa diagonale sera en 16:10.

One Mix 4

Tous les usages “classiques” de ce type de charnière seront évidemment disponibles. On pourra utiliser le One Mix 4 en mode portable mais également en mode “tente” pour regarder un film par exemple.

One Mix 4

En face de cet écran on retrouve un petit clavier rétro-éclairé qui profite à plein de l’espace disponible. Sur 6 rangées de touches il propose une implantation QWERTY1 assez bien maitrisées. Les touches sont de type chiclets, elles sont évidemment assez rapprochées mais semblent suffisamment grandes pour une frappe correctes. Evidemment les deux rangées de touches de fonction et de chiffres sont limitées en hauteur et ce clavier ne sera pas spécialement pratique pour gérer une comptabilité…. Mais pour le reste, et notamment pour de la rédaction classique, il semble tout à fait exploitable. Le pavé tactile est large et assez profond, sans commune mesure avec ce qui était proposé par les machines 10.1″ du temps des netbooks.

One Netbook

A l’intérieur du One Mix 4 on découvrira un processeur moderne, One Netbook a choisi les Intel Core i5-1130G7 et Core i7-1160G7. Des puces Tiger Lake de onzième génération. Un choix judicieux puisque ces puces sont à la fois performantes et peu gourmandes avec un TDP prévu entre 7 et 15 watts. Cela permettra de construire un engin à la fois autonome et léger. Deux éléments importants pour une machine de ce type puisqu’il semble difficile de lui ajouter une énorme batterie en épaisseur. Ces puces proposeront en outre un circuit graphique Intel Iris Xe aux performances très intéressantes.

One Netbook

On ne sait pas encore combien de mémoire sera embarquée, ni quelles capacités de stockage sera proposé. Au vu des productions récentes de la marque et du marché j’imagine que l’engin sera disponible en 16 Go de DDR4 avec de 256 à 512 Go de SSD PCIe NVMe. Ce dernier point est une certitude, la marque a déjà communiqué sur le fait que le One Mix 4 sera équipé d’un slot M.2 PCIe NVMe au format 2280. Un élément positif qui offrira une possibilité d’évolution intéressante mais cette présence effective ne signifie pas pour autant qu’il sera facile d’y accéder.

One Mix 4

Quelques raffinements bienvenus ont été intégrés à l’engin. Au vu de son usage possible en mode tablette, le bouton de démarrage a été intégré sur la tranche de l’appareil. Un capteur d’empreinte est intégré sur ce bouton pour vous identifier facilement. Au dessus o retrouve un port USB Type-C et un jack audio combo.

One Mix 4

De l’autre côté de la machine on retrouve deux autres ports USB Type-C et un lecteur de cartes MicroSDXC. Pas d’infos concernant les ports USB Type-C mais l’intégration d’un processeur Tiger Lake laisse supposer la possibilité d’une intégration Thunderbolt plus facile. On devrait pouvoir alimenter la machine grâce à ces ports mais également profiter d’une sortie vidéo et une gestion de données USB et Ethernet. J’apprécie au passage la petite LED témoin qui transmet sa lumière au travers d’un morceau de matière translucide à la fois sur le dessus du clavier mais également sur la tranche. Un détail qui permet de connaitre l’état de veille ou de mise en marche du One Mix 4.

One Mix 4

L’engin sera en Wifi6 et probablement en Bluetooth 5.1. j’imagine que le partenariat avec Intel a poussé également un module réseau de la marque à bord. Pas de tarif, pas de date de lancement et pas d’infos sur la distribution de la machine pour le moment. Il va sans dire qu’avec l’emploi d’un processeur Tiger Lake et un équipement de ce genre, le One Mix 4 ne sera pas au tarif des netbooks… Il est également possible que One Netbook passe par un financement participatif pour annoncer son produit.

Source : Liliputing

One Mix 4 : toutes les infos sur l’ultraportable 10.1″ © MiniMachines.net. 2021.

Lenovo lance ses lunettes AR pour entreprise, capables d’afficher 5 écrans

Par : Joarson
ThinkReality A3

Lenovo a annoncé le lancement officiel de la ThinkReality A3, une paire de lunettes AR à usage professionnel.

Bien qu’il soit difficile pour la réalité virtuelle ou mixte de faire son chemin dans le domaine public, elle fournit des applications utiles dans le domaine professionnel. C’est ce que Lenovo a fait savoir pendant le CES 2021, en mettant au point de nouvelles lunettes AR pour entreprises.

ThinkReality A3 : une paire de lunettes AR légère et ergonomique

L’affichage des lunettes présente une résolution de 1080p, grâce à la puce Snapdragon XR1 de Qualcomm. Une paire de caméras fisheye permet de suivre les mouvements, tandis qu’une caméra RVB de 8 mégapixels capture les vidéos pour une utilisation à distance.

Selon la société, les écrans peuvent afficher « jusqu’à 5 affichages virtuels » pour une plus grande productivité au travail et pour les situations où les utilisateurs ont besoin d’un accès privé aux écrans. Les cas d’utilisation de ThinkReality A3 comprennent l’utilisation de moniteurs virtuels, la visualisation d’objets en 3D et la formation immersive.

L’appareil est conçu pour se connecter à un PC ou à une poignée de téléphones Motorola via USB-C. Lenovo affirme que les écrans virtuels sont « optimisés et compatibles avec les principaux ordinateurs portables ThinkPad et stations de travail mobiles de Lenovo équipés de processeurs Intel et AMD Ryzen ».

Des outils pour contribuer à la performance de toutes entreprises

Lenovo a déclaré que les lunettes sont proposées en deux variantes. La variante « édition PC » permet une utilisation plus axée sur les travaux de bureau tandis que la variante « édition industrielle » comprend des options de cadre industriel plus durables.

« Pour une utilisation dans des scénarios allant des ateliers d’usine et des laboratoires aux espaces de vente au détail et d’accueil très fréquentés, les applications clés en main certifiées de la plateforme Think Reality permettent l’assistance à distance, les flux de travail guidés et la visualisation 3D », écrit la société.

« Maintenant, les travailleurs industriels disposent d’un ensemble de lunettes intelligentes légères, flexibles et évolutives pour augmenter la productivité et la sécurité tout en diminuant le taux d’erreur dans les tâches quotidiennes ».

La ThinkReality A3 devrait arriver sur le marché professionnel à un moment donné au milieu de l’année. Pour l’instant, Lenovo n’a rien communiqué concernant le prix, ce qui n’est pas vraiment surprenant pour un appareil réservé aux entreprises.

Cet article Lenovo lance ses lunettes AR pour entreprise, capables d’afficher 5 écrans a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apple : les lunettes AR dès 2021 selon l’expert Ming-Chi Kuo

Par : Joarson
apple AR 2021

Apple lancerait son premier appareil de réalité augmentée (AR) en 2021, en même temps que les traqueurs d’articles AirTag.

Selon une nouvelle note de recherche de l’analyste réputée Ming-Chi Kuo, Apple prévoit de sortir en 2021 ses traqueurs d’articles AirTags tant attendus, un appareil de réalité augmentée non spécifié, ainsi que d’autres nouveaux produits.

Apple 2021 : des lunettes AR en préparation et l’Airtag en lancement

Les AirTags devraient aider les utilisateurs à garder la trace de leurs effets personnels et avertiraient les utilisateurs sur leurs appareils Apple lorsqu’ils sont séparés d’un article étiqueté. Les utilisateurs pourront attacher un traceur AirTag à un objet tel qu’un sac à dos, une porte-clé ou une carte bancaire, et le localiser dans l’application Find My sur iPhone, iPad et Mac.

En ce qui concerne l’AR, la rumeur veut qu’Apple travaille sur un casque ou des lunettes de réalité augmentée, ou les deux, mais Kuo n’a pas précisé. Les iPhones offrent déjà des fonctions de réalité augmentée, ce qui laisse suggérer que ce nouveau produit AR pourrait être lié aux smartphones de la marque.

Apple 2021 : une année prometteuse pour la firme

Comme prévu, Kuo a également déclaré qu’Apple prévoit de sortir de nouveaux AirPods, d’autres Apple Silicon Mac, et ses premiers appareils avec des écrans Mini-LED tout au long de l’année. Des rumeurs antérieures ont fait état d’un nouvel iPad Pro de 12,9 pouces et de divers modèles de MacBook avec écrans Mini-LED lancés en 2021, offrant des couleurs plus riches, un contraste amélioré, et plus encore.

Kuo a précédemment déclaré qu’Apple prévoit de lancer en 2021 des modèles de MacBook Pro 14 et 16 pouces redessinés avec des écrans Apple Silicon et Mini-LED. Il avait également prévu qu’un nouveau MacBook Air avec écran Apple Silicon et Mini-LED serait lancé en 2022, mais il n’est pas certain que cet ordinateur portable aura également un nouveau design.

Apple a déjà annoncé qu’il prévoyait de faire passer toute sa gamme de Mac au Silicium d’ici environ deux ans, avec d’autres modèles en préparation, notamment un iMac 24 pouces redessiné et un ordinateur de bureau plus petit de type Mac Pro.

Cet article Apple : les lunettes AR dès 2021 selon l’expert Ming-Chi Kuo a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La carte Aquantia qui m’a fait passer au Mac M1

J’en ai déjà parlé plusieurs fois, j’ai un souci avec les cartes Ethernet à base d’Aquantia. Sur ma machine, impossible d’utiliser AirPlay 2 correctement.

Je vais mettre un peu de contexte : ça fait un moment que j’utilise de l’Ethernet 10 Gb/s chez moi, mais avec des cartes qui nécessitent des pilotes. C’est franchement un problème dans l’absolu : les pilotes pour les cartes Tehuti sont instables, ceux pour les cartes Intel viennent de chez Small Tree et les cartes sont onéreuses (même si on peut hacker une carte Intel). La solution la plus simple reste une carte à base d’Aquantia, étant donné que les pilotes sont intégrés à macOS, mais j’avais un souci (en fait deux, je vais y venir). Le premier, c’est un souci avec AirPlay 2 : impossible d’obtenir du son en AirPlay 2. Ça n’arrive qu’avec ce type de carte, je ne suis pas le seul touché, et je n’ai absolument pas trouvé de solution. Le HomePod apparaît, mais impossible d’envoyer le son : rien ne sort.

Sonnet a sorti récemment un firmware pour ma carte qui corrige des problèmes liés à l’AVB (un protocole qui est lié à mon souci) mais ça n’a rien changé, et j’ai perdu un après-midi à brancher un PC sous Windows pour effectuer la mise à jour, qui ne peut pas être lancée sous macOS. Et en branchant la même carte (dans le même boîtier Thunderbolt) à mon Mac mini M1, je me suis rendu compte que ça marchait.

La carte MSI ne fonctionne pas… sur mon Mac.

Le second problème est un peu lié : j’ai une seconde carte à base d’Aquantia, un modèle MSI fourni avec une carte mère. Et la carte n’est pas reconnue sur mon MacBook Pro. Alors qu’elle utilise la même puce que la Sonnet, rien : macOS ne charge pas les pilotes. C’est un peu énervant, parce qu’elle fonctionne dans le Mac mini M1 (et sur mon MacBook Air de test). J’ai fait les manipulations classiques pour essayer de revenir à zéro, mais impossible : la carte est vue mais le pilote ne se charge pas. Tout ce que je peux déduire, c’est que mon Mac a une installation bidouillée, modifiée, anciennes et pleines de trucs qui ne devraient pas être là. Et que ça bloque.

La carte n’est pas reconnue sous macOS sur mon Mac

Du coup, j’en ai eu marre : en attendant un MacBook Pro M1X ou M2, j’ai remplacé mon MacBook Pro 15 pouces par le Mac mini M1. Il faut être honnête, je perds certaines choses : le Touch ID, la possibilité de gérer un second écran en plus de mon modèle 5K, des ports USB rapides. Je perd aussi de la RAM (le mini a 8 Go, le MacBook Pro 16 Go), du stockage et un eGPU rapide. Et la possibilité de lancer Windows 10. Mais au moins, ma carte réseau fonctionne et je suis parti sur un système propre. Mais si c’est pour réinstaller un OS, en profitant des vacances et d’une période plus calme, autant le faire sur une nouvelle machine.

Au passage, j’ai tenté de flasher les cartes avec le firmware Apple en profitant d’un bug de macOS High Sierra, sans succès. Pour faire simple, la version 10.13.3 flashait par erreur les cartes avec le firmware Apple, mais je n’ai pas réussi à reproduire ça avec un vrai Mac et vu les retours, le « problème » ne se pose que sur les Hackintosh…

J’essayerais de faire un retour sur mon passage sur le Mac M1 plus tard, mais de toute façon je garde le MacBook Pro sous Big Sur, parce que je dois de temps en temps me déplacer avec ma machine, et j’ai aussi parfois besoin de Windows, dans sa variante x86.

Pandémie : 70% de chute de fréquentation dans les salles françaises en 2020

Par : Shadows

Le CNC a donné des chiffres concrets sur la fréquentation des salles de cinéma en France pour 2020. La chute est de taillé : -69,4%.

Si un effondrement était prévisible au vu des évènements de l’année, entre confinement et distanciation, les données du CNC permettent de mesurer concrètement l’ampleur du désastre pour les exploitants de salles, distributeurs et studios.

Très logiquement, la chute de fréquentation a aussi eu pour conséquence un nombre très réduit de blockbusters : si habituellement, explique l’AFP, une vingtaine de films atteignent ou franchissent la barre des deux millions d’entrées, cette année seuls trois longs-métrages ont réussi cette performance : 1917, Sonic et Tenet.

Ces mauvais chiffres devraient se poursuivre au moins au début de l’année 2021, puisque les salles sont fermées jusqu’à nouvel ordre.

L’article Pandémie : 70% de chute de fréquentation dans les salles françaises en 2020 est apparu en premier sur 3DVF.

One Netbook annonce un nouveau netbook 10.1 pouces

Un nouveau modèle que One Netbook compte annoncer d’ici la semaine prochaine et qui devrait embarquer un processeur Intel Core Tiger Lake. On ne sait pas encore grand chose sur cette machine, quelques éléments ont étés annoncés pour préparer le terrain d’une révélation qui aura lieu sous peu.

One Netbook

Plus grand, le nouveau venu entre dans la catégorie des 10.1 pouces. C’est la  gamme d’écran qui a eu le plus de succès lors de la période Netbook. Avec cette diagonale beaucoup d’utilisateurs trouvaient un compromis parfait entre ultraportabilité et usages. Au grand dam des utilisateurs préférant les 9 pouces qui ont alors quasi disparu. Pas de panique pour autant, les 10.1 pouces d’hier ne seront pas ceux de One Netbook.

One Netbook

Les bordures d’écran ont quasiment disparu et la marque annonce que son nouveau modèle sera livré avec une solution privilégiant l’affichage. Cela fait longtemps que j’ai fait le calcul et un 10.1 pouces d’aujourd’hui, en reprenant les charnières modernes d’un ultraportable tel que livré par la quasi totalité du marché, aura la même taille qu’un 9 pouces d’hier… On ne connait pas la qualité de la dalle ni la définition de celle-ci.

OneGX1 Pro

Autre info importante pour ce nouvel engin, la présence d’un processeur Intel Core de onzième génération. On ne connait pas le modèle de cette puce Tiger Lake mais au vu du gabarit, il peut s’agir d’une large gamme de modèles. De 7 à 15 watts ou de 12 à 25 watts suivant les choix de One Netbook, votre portefeuille et la dissipation assumée par ce nouveau gabarit. Le One Netbook GX1 Pro embarque un Tiger Lake Core i7-1160G7 qui monte jusqu’à 20 watts de TDP dans un gabarit 7 pouces. Il est possible que le constructeur embarque la même puce ou décide de monter plus haut, jusqu’à 25 watts par exemple, au vu de l’espace disponible pour son refroidissement.

M.2 SSD

Troisième info, le stockage. Elément plus évident de l’équation vu l’évolution actuelle du marché. Le stockage de la machine sera confié à un SSD au format M.2 PCIe 3.0 x4 NVMe. Trois points à retenir, d’abord la possibilité de faire évoluer ce poste, ensuite sa vitesse de transfert élevée et enfin un éventuel problème de chauffe. Ces modèles étant généralement générateurs de chaleur.

Dernier point, le Wifi sera géré par une carte délivrant 802.11ax ou Wifi6. Un détail plutôt évident qui découle du choix du processeur Intel. D’autres éléments pourraient être suggérés au vu de cette fiche technique basique comme une mémoire vive de 16 Go ou la présence de Thunderbolt par exemple.

One Netbook devrait annoncer plus d’informations la semaine prochaine.

Source : Liliputing

One Netbook annonce un nouveau netbook 10.1 pouces © MiniMachines.net. 2020.

Le OneGX1 Pro débute sa commercialisation

Avec le début de commercialisation de ce netbook très haut de gamme, on a désormais tout le détail de ses spécifications du OneGX1 Pro. Le dernier joujou en date de One Netbook est un engin de 7″ de diagonale qui embarque un processeur Intel Tiger Lake Core i7-1160G7 de onzième génération. Une puce qui propose un circuit graphique Intel Iris XE avec 96 Unités d’Execution.

OneGx1 Pro

Pour le moment, trois modèles sont en précommande chez GeekBuying avec une disponibilité prévue d’ici quelques jours :

-One Netbook OneGX1 Pro en 16/512 Go avec Wifi pour 1175.99€ disponible à 1148.72€ avec le code GX1PWF1

-One Netbook OneGX1 Pro en 16/512 Go avec Wifi et 4G pour 1209.59€ disponible à 1182.32€ avec le code GX1Pro4G

-One Netbook OneGX1 Pro en 16/512 Go avec Wifi et 5G pour 1453.19€ 

A ce prix de base, vous pourrez ajouter en option les manettes de jeux Bluetooth qui se connectent directement à la machine pour une meilleure jouabilité. Elles sont vendues 41.99€.

La livraison est effectuée via DHL et le port est en plus.

OneGx1 Pro

Sur AliExpress ce sont quatre références qui sont disponibles dans la boutique officielle de One Netbook :

-One Netbook OneGX1 Pro en 16/512 Go avec Wifi pour 1178.80€

-One Netbook OneGX1 Pro en 16 Go / 1 To avec Wifi pour 1238.62€

-One Netbook OneGX1 Pro en 16/512 Go avec Wifi et 4G pour 1212.50€

-One Netbook OneGX1 Pro en 16/512 Go avec Wifi et 5G pour 1455.96€ 

Les frais de port sont offerts mais aucune information n’est présente sur l’expéditeur. Seule la mention du transporteur standard AliExpress est présente. Le délai de livraison estimé est situé  au 3 Janvier. 

OneGX1 Pro

Le OneGX1 Pro proposera de varier les fréquences de son processeur qui pourra fonctionner de 9 à 20 Watts de TDP en passant par du 15 watts, ces réglages seront accessibles à l’utilisateur via le BIOS de la machine. Le Core i7-1160G7 sera refroidi pas une solution comportant des caloducs et un double ventilateur soufflant l’air réchauffé par des ailettes en cuivre vers l’extérieur. Les deux ventilateurs seront indépendants et permettront de refroidir la machine au gré des besoins en s’activant ou en restant silencieux.

Le processeur Intel proposera un circuit graphique Intel Iris Xe avec 96 EU dont les performances devraient profiter au concept même de cette minimachine orientée jeu. Avec 16 Go de DDR4 4266 et 512 Go de SSD PCIe NVMe, cet engin se présente comme une des solutions les plus compactes et les plus performantes du marché. Le OneGX1 Pro ne proposera que peu d’évolution mais la marque a tout de même prévu un emplacement de stockage secondaire M.2 2242 pouvant accueillir, au choix, un SSD supplémentaire ou un modem 4 ou 5G.

OneGX1 Pro

L’écran reste un IPS de 7 pouces 16:10 en 1920 x 1200 pixels, ce qui donne une densité de 323 pixels pouce. Il est évidement tactile, capacitif et supporte jusqu’à 10 points de contact. One Netbook confirme que la dalle prendra également en charge les stylets actifs de type GPP avec 2048 niveaux de pression. L’ensemble de la machine mesure 17.3 cm de large pour 13.6 cm de profondeur. Son, épaisseur ne dépasse pas les 2.1 cm pour un poids global de 623 grammes. Le châssis entier est réalisé en aluminium usiné pour proposer le meilleur ratio poids et sécurité à l’ensemble.

OneGX1 Pro

A l’intérieur, One Netbook a glissé une double batterie de 6000 mAh 46.2w en 3.7 volts qui pourra être rechargée en 5, 9 ou 12 volts. Elle supportera la charge rapide jusqu’en 65 watts via Thunderbolt. La solution prend en charge le Power Delivery 3.0 et sera compatible avec le chargement depuis une batterie externe. Un module Wifi6 est présent ainsi qu’un Bluetooth 5.0

OneGX1 Pro

La connectique proposée est très complète au vu du gabarit de la solution : pas moins de deux ports USB Type-C en Thunderbolt 4.0, un plus classique USB 3.0 Type-A, une sortie MicroHDMI, un port jack audio 2.5 mm combo et un lecteur de cartes MicrosDXC. La présence de ces deux ports USB Type-C assurera à la solution un usage sédentaire plus simple. On pourra connecter le OneGX1 Pro à un hub et retrouver instantanément un clavier, une souris, un accès Ethernet rapide, un ou plusieurs écrans externes et les périphériques USB souhaités pendant que le même et unique câble rechargera le netbook.

OneGX1 Pro

Le clavier est un QWERTY rétroéclairé RVB avec la possibilité d’assigner 7 réglages de couleurs différents. Le OneGX1 Pro proposera ainsi un mode permettant de mettre en avant les touches dédiées au jeu par exemple. Le clavier, comme la LED RGB arrière, pourront également être désactivés pour conserver un aspect plus sobre à l’ensemble.

A ce propos, j’ai pu discuter avec les équipes de One Netbook au sujet d’un éventuel clavier AZERTY. Le minimum de commande est de 3000 unités pour pouvoir profiter d’une option de ce type. Autrement dit, il faudrait qu’un distributeur Français s’engage à commander 3000 machines pour avoir cette option un jour. Spoiler Alert : Cela n’arrivera pas.

OneGX1 Pro

Enfin, le OneGX1 Pro proposera le fameux système de manettes détachables de la marque qui permet de transformer le netbook en une console de jeu portable. Cette solution, connectée en Bluetooth, permet de porter la machine comme une sorte de Nintendo Switch avec les manettes sur les côté. Elle offrira des boutons de contrôle classique en plus de deux mini Joysticks Alps. L’ensemble embarquera des moteurs de vibration et des batteries autonomes. De telle sorte que l’on pourra jouer également sans le netbook en portant juste les manettes raccordées l’une à l’autre en connectant l’engin sur un écran externe par exemple. Enfin, il sera possible de jouer à deux en séparant les deux manettes dans les jeux compatibles.

Le OneGX1 Pro débute sa commercialisation © MiniMachines.net. 2020.

Magewell 4K NDI Encoders Win 2020 Streaming Media Readers’ Choice Award

Pro Convert products honored as best hardware input devices for live production; company’s Ultra Stream live streaming encoder also a finalist in its category November 23, 2020 — Nanjing, China: Magewell is proud to announce that the company’s 4K Pro Convert NDI® encoders have been chosen by online video professionals as winners of a 2020 ...

The post Magewell 4K NDI Encoders Win 2020 Streaming Media Readers’ Choice Award appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Ramping up remote: The Switch drives future production models with 100Gbit network expansion

  Boosts network capacity in northeast US, giving broadcasters and sports leagues access to 100Gbit fiber connectivity Powers broader industry shift to remote production Supports higher-capacity content services while allowing more feeds to be delivered to production hubs   New York – November 12, 2020 – The Switch, a leading provider of production services and ...

The post Ramping up remote: The Switch drives future production models with 100Gbit network expansion appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

OneGX Pro, l’ultraportable 7″ embarque un Core i7-1160G7 Tiger Lake

One Netbook annonce une nouvelle version de son ultraportable 7 pouces haut de gamme avec le OneGX Pro. Cet engin assez spectaculaire se démarque par un équipement très complet comprenant même des manettes adaptables sur les côtés de la machine. La marque ne cache pas son intention de présenter ce PC pour un public de joueurs tout en ouvrant évidemment la porte à d’autres usages.

La première version de cet engin, lancée cet été et baptisée le OneGX1, proposait déjà les grandes lignes de ce que le OneGX Pro annonce aujourd’hui. Mais si la version de base proposait un processeur Core i5-10210Y associé à un circuit graphique Intel UHD avec 24 EU. La nouvelle machine passe à un Core i7-1160G7 qui a échangé le circuit graphique pour une puce Intel Iris Xe embarquant 96 EU. Une solution autrement plus musclée que la première.

Pour accompagner ce processeur, on retrouvera de 8 à 16 Go de DDR4X et non plus de DDR3L comme sur le précédent modèle et de 256 à 512 Go de stockage M.2. Pour le reste, on est sur des éléments très proches avec le même écran IPS de 7″ en 1920 x 1200 pixels, un minuscule clavier QWERTY rétro éclairé en RGB et un petit capteur optique pour remplacer le pavé tactile. La connectique comporte un USB 3.1 Type-C, un USB 3.0 Type-A, une sortie vidéo micro HDMI et un jack audio 3.5 mm combo en plus d’un lecteur de cartes microSDXC. A noter que les manettes fonctionnant en Bluetooth, il est possible de relier son OneGX Pro en HDMI à un écran et de jouer avec depuis son canapé…

One GX

Les dimensions ne changent pas avec toujours 17.3 cm de large pour 13.6 cm de profondeur et une épaisseur maximale de 2.1 cm. Le châssis en aluminium est ventilé par un double système coiffant un caloduc. Le tout pèse 630 grammes environ avec une batterie 12000 mAh. Ce poids se calcule sans les manettes sans fil détachables qui se connectent grâce au Bluetooth de la machine. Le OneGX Pro propose évidemment du Wifi 6 et un Bluetooth 5.1 ainsi qu’une option pour un modem 4G LTE ou 5G grâce à une carte M.2 adaptée.

OneGX Pro

La vidéo postée par One Netbook nous montre un engin beaucoup plus à l’aise en jeu que le précédent modèle. La machine arrive à proposer une jouabilité confortable sous des titres récents comme Red Dead : Redemption 2 ou Monster  Hunter: World. Un jeu plus ancien comme GTA 5 est parfaitement jouable avec cette machine.

Reste un détail d’importance à connaitre, le tarif. Si le OneGX démarre à 800€ environ, pour une version 8 Go / 256 Go, le OneGX Pro risque de saler encore plus fort la note et pourrait démarrer encore plus haut.

OneGX Pro, l’ultraportable 7″ embarque un Core i7-1160G7 Tiger Lake © MiniMachines.net. 2020.

Intinor boosts power of internet streaming yet further

Umeå, Sweden, 28 October 2020: Intinor, Sweden’s leading developer of products and solutions for high-quality video over the public internet, has launched a new generation of its RACK+ product series. For the first time, as many as 12 independent video feeds can be combined in a single device, to be delivered synchronously across multiple internet paths. Intinor is widely ...

The post Intinor boosts power of internet streaming yet further appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Julien Peronnet dévoile un clip pour La Pietà

Par : Shadows

Julien Peronnet alias Al3ph nous présente sa dernière création : le clip du titre Pas Désolé de La Pietà.

Il nous précise avoir utilisé Redshift/Cinema 4D/Houdini et la suite Adobe sur ce projet en full 3D, réalisé en l’espace de 4 à 5 mois.

L’approche choisie se veut stylisée, inspirée du théâtre d’ombres, et fait appel à des lumières volumétriques :

Le parti-pris était de proposer une esthétique en bichromie, mettant en scène la vie d’un personnage, à travers des tranches de vie, quasiment de sa naissance à sa mort, dans un style à la fois naïf et évocateur. On suit ainsi la courbe d’une existence, avec ses joies et ses peines, de ce personnage qui est à la fois toi, moi, personne et tout le monde, le tout présenté comme une longue rêverie symbolique. L’usage de la bichromie, et du rendu très schématique permet à tout un chacun de s’identifier au personnage principal, quasiment le seul dont on perçoit le regard blanc, un peu à la manière dont la «ligne claire» d’Hergé autorise, par son abstraction, à se projeter facilement dans le héros.

On trouvera sur le site de Julien Peronnet plus de détails, notamment sur les influences artistiques.

L’article Julien Peronnet dévoile un clip pour La Pietà est apparu en premier sur 3DVF.

Invisible Network – A ‘social network’ for the machines

Invisible Network – A ‘social network’ for the machines
'Invisible Network' is a portable device that makes communication between machines perceptible and tangible. This device acts as a mediator between the user and the machines that surround him. Through its screen, it indicates the relations that it maintains with its personal environment.

Digital Record Pools: Revisiting ZIPDJ

Par : Nick James
ZIPDJ Revisit Review

It has been nearly four and a half years since we took a look at one of the hidden gems of the record pool world: ZIPDJ. Since our last review, a lot has changed for the company. It sports a brand new website, a new logo, and even more music than before. We figured it […]

The post Digital Record Pools: Revisiting ZIPDJ appeared first on DJ TechTools.

Sohonet’s ClearView Flex Secures Honorable Mention in HPA’s 2020 Engineering Excellence Awards

Sohonet has been awarded an Engineering Excellence Award Honorable Mention by the Hollywood Professional Association (HPA) for their real-time, remote review tool, ClearView Flex. The HPA Awards spotlight companies’ services to the professional media content industry for their outstanding technical and creative ingenuity in media, content production, finishing, distribution and archive. ClearView Flex provides media ...

The post Sohonet’s ClearView Flex Secures Honorable Mention in HPA’s 2020 Engineering Excellence Awards appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Cooke highlights /i technology for full frame shooting

(September 17, 2020) One of the focuses for Cooke Optics for the remaining months of 2020 will be on demonstrating to its customers how its /i technology enables new technical solutions to age old problems. And few problems have been given as much of a twist in recent years as the problem of keeping focus ...

The post Cooke highlights /i technology for full frame shooting appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣LUX...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣LUX NATURAE / Part 1 of 6 ⁣
⁣Glad to have my music played on the bridge in Skopje last week end, written for the SKOPJE LIGHT ART DISTRICT 2020 festival.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artists : Aurélien WOJTKO @_aurelien.w/, Susie-lou CHETCUTI, Patrick GRANDI, Jules HUVIG @juleshuvig/, Frédéric HAUDEGOND ⁣
⁣Original Music & Sound Design : Geraldine KWIK⁣
⁣Production : Loom Prod France⁣
⁣Organization : @sk_light_art_district/⁣
⁣Place : Stone Bridge - SKOPJE - MACEDONIA⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#skopje #ckonje #macedonia #stonebridge #bridge  #light #art #district #3rd #edition #going #green #mapping #projectionmapping #composingmusic #composer #orchestral #musicforpaintings #movingimage #digitalartist #night #millumin #frenchcomposer #streetart #skopjeinfo #instagraphynet #sklad2020 #skopjelightartdistrict (at Stone Bridge, Skopje)
https://www.instagram.com/p/CEaI-ccJtZn/?igshid=bu38zy4nlpuv

V-Nova and NETINT Technologies collaborate to enhance transcoding quality and speed with MPEG-5 LCEVC

• V-Nova and NETINT enhance Codensity™ T408 Video Transcoders with MPEG-5 LCEVC • V-Nova LCEVC enhancement provides significant quality and density uplift for NETINT modules • Represents the first step in roadmap to integrate LCEVC onto NETINT’s next-gen chips due in 2021 London, UK / Vancouver, Canada – 4 August 2020 – V-Nova, a leading ...

The post V-Nova and NETINT Technologies collaborate to enhance transcoding quality and speed with MPEG-5 LCEVC appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

ATEME Enables QNET Telecom to Deliver High-Quality Video Encoding

Par : Editor

ATEME, the emerging leader in video delivery solutions for broadcast, cable, DTH, IPTV and OTT, has announced that QNET Telecom, the leading internet, telephone, and television company in the state of Paraná , Brazil, has chosen to implement ATEME’s TITAN Live solution to transcode its line-up of channels. ATEME’s TITAN Live solution offers high video ...

The post ATEME Enables QNET Telecom to Deliver High-Quality Video Encoding appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Test : la manette SteelSeries Nimbus+ et le support SmartGrip

En mai, SteelSeries annonçait la 3ème itération de sa manette MFi, la Nimbus+. Grâce à votre aide sur Patreon et aux liens Amazon du blog, je me suis acheté cette dernière. Je possédais déjà la Stratus XL, la première manette au format classique de la marque.

Physiquement, il n’y a pas tellement d’évolution : la Nimbus+ ressemble à la Stratus XL, mais aussi à une manette de Xbox One. On a les branches classiques, les boutons, et deux sticks analogiques. SteelSeries a choisi la disposition de Sony plutôt que celle de Microsoft, avec deux sticks placés en bas, de façon symétrique, mais la structure reste la même. Pour les joueurs, la Nimbus+ amène quelques nouveautés. Premièrement, elle propose des boutons L3 et R3, c’est-à-dire des sticks cliquables. Deuxièmement, au lieu d’un seul bouton au centre, elle offre un bouton Home (qui va servir à allumer la manette), ainsi que deux boutons latéraux. Un qui sert de bouton start sous iOS, et un second, avec trois points, utiles dans certains jeux. Les boutons supplémentaires servent essentiellement dans un cas : avec le cloud gaming. Les jeux PC attendent la présence de ces boutons (qui sont bien présents sur les manettes de Xbox One et PlayStation 4) et c’est parfois un problème avec une manette purement MFi. Dans les jeux iOS, l’usage reste plus rare étant donné qu’une bonne partie des manettes ne les a pas. On peut aussi noter que la croix directionnelle est différente : celle de la Stratus XL est complète, avec les diagonales, et assez douces. La Nimbus+ se limite à une croix concave qui clique (physiquement et de façon audible) lors des pressions. La différence est marquée, mais c’est vraiment une question de feeling et c’est très subjectif.

La Nimbus + devant


La nouvelle croix


Du Lightning

Le second point qui va différencier la Nimbus+ de la Stratus XL de 2014, c’est la batterie. La Stratus XL utilise deux piles AA (ou un connecteur micro USB caché), la Nimbus+ a une batterie intégrée avec une autonomie annoncée de 50 heures. Elle se charge en Lightning, ce qui est pratique si vous avez des appareils iOS, mais le câble n’est pas dans la boîte. Vu le prix, c’est un peu radin.

On peut utiliser les boutons L3 et R3

Le support smartphone

La Nimbus+ arrive avec un support pour le smartphone, avec une conception un peu particulière. Il propose une pince classique pour le smartphone qui s’adapte bien aux iPhone récents, mais ne convient pas pour les anciens modèles, ou pour un iPhone SE de première génération. Le support se fixe sur la manette à travers deux tiges de métal qui rentrent dans deux trous de la manette. L’avantage, c’est que le support est compact. Le défaut, c’est qu’il n’y a pas de réglage de l’orientation du smartphone, et que les tiges peuvent bouger. Si c’est efficace dans un canapé ou pour jouer de façon fixe, ça risque franchement de bouger dans une voiture ou le métro, même si je vous déconseille franchement de faire ça. Enfin, avec un téléphone un peu lourd (genre iPhone 11), la manette est déséquilibrée vers l’arrière.

Le support inséré


Avec un iPhone 11

J’ai aussi le SmartGrip pour la Stratus XL, qui est aussi compatible Nimbus (la première) et Stratus Duo (la version Android). Cet accessoire optionnel (10 €) se fixe sur la manette avec une pince et des manipulations qui ne sont pas très intuitives. La pince pour le smartphone a deux avantages : elle permet d’orienter le smartphone avec des roues crantées, et s’adapte aux petits appareils, genre iPhone 5S ou SE. Par contre, le SmartGrip a un gros défaut sur la Stratus XL : il recouvre la trappe des piles, le bouton d’allumage et les boutons de connexion. Il faut donc enlever le support à chaque intervention, ce qui est vite énervant.

Le support externe SmartGrip


Une fois mis en place


Il cale bien un iPhone SE

Maintenant, il y a une question simple : est-ce qu’il s’agit d’une bonne manette ? Oui. Elle est bien construite, efficace, visiblement solide. Mais elle est surtout onéreuse. Elle vaut 80 €, et ce n’est pas la présence du support qui va changer les choses, surtout quand il n’y a pas de câble dans la boîte. Pour rappel, Apple prend en charge les manettes Xbox One et PlayStation 4 et même si la connexion est parfois plus compliquée (surtout si vous utilisez les manettes avec les consoles respectives), et elles valent entre 50 € et 60 € (parfois moins en promotion). Qui plus est, iOS 14 va prendre en charge les vibrations sur les manettes, et la Nimbus+ n’a pas cette fonction. Apple va aussi supporter certaines fonctions spécifiques des manettes, comme le trackpad et les lumières des manettes Sony.

Ce n’est pas un mauvais produit, mais c’est un produit onéreux et vraiment limité aux gens qui jouent sous iOS (et un peu macOS), ce qui réduit quand même pas mal le marché. Et du coup, il est possible de jouer à plusieurs (sans soucis de liaison) à Crossy Road Castle sur Apple TV. Et c’est amusant.

OWNZONES BECOMES NEWEST MEMBER OF THE TPN: TRUSTED PARTNER NETWORK

The TPN establishes a single benchmark of security preparedness for media and entertainment vendors OWNZONES Entertainment Technologies, the leading cloud-based video supply chain company, has announced today its appointment as the newest member of the Trusted Partner Network (TPN). The TPN is a new, global and industry wide film and television content protection initiative. The ...

The post OWNZONES BECOMES NEWEST MEMBER OF THE TPN: TRUSTED PARTNER NETWORK appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Pourquoi pas s’entrainer avec un partenaire virtuel grâce à Ghost Pacer?

Pourquoi pas s’entrainer avec un partenaire virtuel grâce à Ghost Pacer?

Fan de sport et soucieux de respecter les distanciations sociales? Les lunettes Ghost Pacer semblent faites pour vous. Grâce à un avatar 3D qui se chargera de vous accompagner et vous motiver pendant votre entraînement, plus besoin de craindre les risques potentiels à cause de la crise sanitaire en s’entrainant avec quelqu’un.

Pallier un problème actuel grâce au Ghost Pacer

S’entrainer accompagné de quelqu’un apporte toujours de meilleurs résultats et aide au soutien mental. Face à la situation sanitaire actuelle, la distanciation sociale est de rigueur, poussant ainsi aux entrainements individuels ou à obéir à de nombreuses contraintes. Aussi, de jeunes diplômés américains ont estimé que devoir choisir entre s’entrainer et rester en bonne santé n’était pas  logique. Ils ont donc décider d’allier les deux grâce à leur invention: le Ghost Pacer.

Ces lunettes de réalité augmentée conçues pour les coureurs vont résoudre ce problème. Un avatar 3D se chargera de vous tenir compagnie en courant avec vous tout au long de votre entrainement. Avec un design réfléchi pour les coureurs, le Ghost Pacer vous ira comme un gant.

De nouvelles lunettes pour un entrainement productif

Son poids de 90 grammes garanti l’absence de casque encombrant tout au long de l’expérience. Son système optique breveté et sa capacité à produire un avatar réaliste dans un espace 3D font des lunettes l’outil idéal pour tout coureur. Dépasser ses limites se fera sans problème via l’application fitness Strava. Les performances de vos amis y seront enregistrées de sorte que l’avatar qui vous accompagnera les reproduira. Chemins et vitesses seront identiques, vous permettant de faire la course en extérieur avec eux sous forme d’avatar holographique.

L’idée de ce projet est due à son PDG, étant lui même un coureur ayant été confronté aux problèmes de coordination des horaires avec des amis. En effet, AbdurRahman Bhatti confie: “courir contre un avatar holographique avec lequel vous pouvez vous entraîner n’importe où et à tout moment est la prochaine meilleure chose.”. Les débuts du Ghost Pacer remonte à trois ans. Trois années durant lesquelles le PDG et le directeur technique de l’entreprise ont collaboré avec une équipe d’experts en technologie et en fitness. Ils expliquent ainsi que: “le Ghost Pacer est conçu POUR les coureurs, PAR les coureurs.”

Cet article Pourquoi pas s’entrainer avec un partenaire virtuel grâce à Ghost Pacer? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

These are the best AI platforms to help you make music

Par : Dan Cole
AI composition tools for producers

How AI is changing the way we make music – and the services that are out there to help. Right now, AI music services are all the rage, and rightly so. The technology, data, and demand is there. As a producer, if you can use online tools to help inspire or improve your productions, why […]

The post These are the best AI platforms to help you make music appeared first on DJ TechTools.

Steve Gerges

Par : Marco Savo

Steve Gerges has developed an impressive portfolio of commercial projects with top-tier brands, delivering powerful audiovisual storytelling across multiple formats and media.

Nevertheless, we can only appreciate his true artistic self through his mesmerizing audiovisual projects, both conceptually profound and technically advanced.

Many audiovisual artists have to balance their design gigs with their artistic work. When companies hire an artist (rather than a mere designer) they gain an unique creative input empowering the whole marketing campaign. But the actual artistic expression is restricted by the brand identity.

When artists are free to work on the concept as they are on the technical implementation, they deliver a much more powerful and meaningful experience to the viewer.

Steve Gerges began to take an interest in Digital Art in 2000 when he created Visual-Delight, the first collective of VJ’s (visual-jockeys) in Luxembourg. This project allowed him to take his first steps in this innovative art form for that time.

Following a trip to Montreal to the Elektra Festival in 2012, he created his first interactive digital artwork entitled LAN 1.0 at the Carré Rotondes in 2014. Here a few projects we felt best showcased his main features as an audiovisual artist.

ONE

ONE is a generative art sculpture that develops in real time. The audiovisual totem grows and evolves while progressively revealing its organic essence to the viewer.

One tells us the story of the creation of the universe, from the big bang, to energy flows, creation of planets and humankind.

Steve Gerges



RISE OF THE MACHINES

We love this amazing kinetic sculpture that exploits the use of machine programming. Light is the main course of this audiovisual feast. An ethereal force that contours the surrounding space in a beautiful ephemeral moment.



CRONOS

This is an immersive and impressive projection mapping representing the creation of the universe, a recurring them in Steve Gerges work. The audiovisual storytelling features abstract patterns slowly turning into figurative elements.

The viewers is invited to reflect upon the strive of mankind to understand and explore the unattainable complexity of the universe.

There is so much more to explore about Steve Gerges. We strongly invite you to dive deeper into his audiovisual world.

Contact

Website

Facebook | Twitter | Vimeo

The post Steve Gerges appeared first on Audiovisualcity.

Arvato Systems re-launches Vidispine as go-to-market brand for Media Management & Monetization

Streamlined and integrated product portfolio Enabling customers to benefit further from product synergies Clear positioning in the marketplace  (Arvato Systems) Gütersloh – Arvato Systems announced today that it will combine the synergistic product portfolios of its media & entertainment related Arvato Systems and Vidispine businesses, presenting them under a relaunched Vidispine brand. The move will ...

The post Arvato Systems re-launches Vidispine as go-to-market brand for Media Management & Monetization appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Calrec: Craft Interview, John Hunter, A1 Mixer

Par : Jump

A freelance audio engineer (A1) for Dome Productions in Canada, John Hunterfirst discovered his passion for audio with live music. Eventually, his path led him to sports and he (in normal times) mixes every Toronto Raptors home game on TSN and Sportsnet and has travelled with the production team to work every playoff game, including ...

The post Calrec: Craft Interview, John Hunter, A1 Mixer appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @joan_____giner⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Abstract...




⁣⁣
⁣#repost @joan_____giner⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Abstract waves 01 #videomapping #sculpture #digitalart #lightdesign #contemporaryart #interiordesign #visualart #kineticart #multimediaart #art #lightart #digitalinstallation #videoprojection #experiment #waves #millumin2 #aftereffects #motiongraphics #insitu #installation #abstractart #geometricart #triangles #stripes #hypnotizing #artwork #fold #geometric
https://www.instagram.com/p/CB7cIL6pIqh/?igshid=56c4aynq7hil

❌