Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierHardware

Avec Mediatek, Intel revient dans la 5G par la petite porte

Par Pierre Lecourt

Intel et Mediatek vont travailler main dans la main produire des modems 5G à destination des ordinateurs portables PC classiques. Si on connait surtout Mediatek pour ses SoC ARM nombreux et variés, c’est également un fournisseur de puces accessoires assez prisées comme des modules GPS, des solutions pour l’industrie automobile, mais également des solutions très connues sur lesquelles la marque reste dans l’ombre. Peu de particuliers savent, par exemple, que leur enceinte connectée Amazon Alexa est pilotée par une de leurs puces.

Loin de l’image du petit acteur, Mediatek est donc surtout un acteur de l’ombre. Un acteur qui se fait moins connaitre du public qu’un concurrent comme Samsung avec ses Exynos ou aussi et surtout Qualcomm et sa Snapdragon. Le fait qu’Intel ait choisi de s’associer avec Mediatek (et inversement) en dit assez long sur le poids de la marque sur le secteur.

2019-11-29 02_56_13-minimachines.net

Avec cette alliance, Mediatek va donc pouvoir proposer des puces modems 5G pour PC. Des solutions qui viendront fonctionner au sein des machines équipées de solutions processeur Intel et qui leur apporteront un contre argument à l’approche de Qualcomm sur ce segment. Le constructeur ARM propose en effet des Snapdragon qui embarquent des modems cellulaires. Cela fait partie de l’offre globale échafaudée par Microsoft sur ce secteur. Avec des puces modem 5G dans la boucle, Intel va pouvoir contrer la solution ARM de Windows dans l’énorme jeu d’échec qui se met en place pour le futur. 

Le contrat passé entre les deux entités est intéressant. Intel ne propose pas ses propres modems, il va adapter les solutions de Mediatek et en particulier le modem Helio M70 de la marque pour qu’il fonctionne parfaitement avec ses puces. Le fondeur veut dresser un cahier des charges correspondant à des profils précis de machines et proposer une solution clé en main aux constructeurs combinant processeur Intel et puce modem 5G Mediatek. L’idée est de fournir un terreau fertile à ces solutions 5G de manière à pouvoir faciliter leur intégration autant matérielle que logicielle. Un travail en amont indispensable pour baisser les coûts et inciter les constructeurs à s’emparer de cette technologie.

2019-11-29 02_56_44-minimachines.net

Dell et HP semblent déjà sur les rangs pour proposer cette solution de modems 5G signée Intel-Mediatek dans des portables et ultraportables. Les deux constructeurs sont les premiers à s’être fait connaitre… il faut dire que la distribution réelle de machines ainsi équipées n’est pas vraiment prévue pour demain mais plutôt pensée pour un calendrier débutant au mieux au premier trimestre… 2021. Pas de raisons de se presser, le marché de la 5G est balbutiant et tant que les infrastructures ne seront pas en place, il n’y a aucune raison de se précipiter.

Pour Mediatek l’intérêt est double, d’abord la marque sort un peu de l’ombre avec cette annonce qui pourra avoir des répercussions sur le  grand public et sur ses ventes, ensuite elle met quelques brindilles dans les roues de Qualcomm qui reste un de ses principaux concurrents pour vendre ses propres puces Helio pour Smartphone. Pour Intel, la solution est évidente, elle permet de proposer un des arguments phares des solutions ARM au sein de ses machines tout en mâchant le travail pour ses partenaires afin de rendre la 5G “Intel” plus abordable avec ses puces.

 

Avec Mediatek, Intel revient dans la 5G par la petite porte © MiniMachines.net. 2019

MediaTek Dimensity 1000 : Un SoC ARM 5G et Wifi6 pour 2020

Par Pierre Lecourt

Gravé en 7 nanomètres, ce nouveau SoC MediaTek Dimensity 1000 est construit de manière assez habituelle dans le monde ARM. Il s’agit d’une solution bigLITTLE classique composée de quatre cœurs ARM Cortex-A77 cadencés à 2.6 GHz qui joueront le rôle de processeurs performants et de quatre autres cœurs Cortex-A55 cadencés à 2 GHz tout de même qui se chargeront des tâches moins gourmandes pour économiser la batterie.

2019-11-27 01_09_50-minimachines.net

La partie graphique du MediaTek Dimensity 1000 sera confiée à un circuit ARM Mali-G77 9 coeurs qui devrait largement assurer les services demandés à une machine Android actuelle. Le soc sera capable de prendre en charge des écrans FHD+ à des fréquences de rafraîchissement pouvant atteindre les 120 Hz. La puce pourra également prendre en charge les écrans en 2K en 90 Hz. La décompression vidéo sera assurée matériellement avec, par exemple, la prise en charge du codec AV1 en UltraHD à 60 images par seconde.

La puce proposera, en outre, un circuit dédié à l’IA de la marque avec le MediaTek AI Processing Unit qui annonce 4.5 TOPS de performance en calcul et pour finir un circuit 5-core Imagiq+ de traitement d’image. Un vrai couteau suisse de cœurs et de circuits dédiés pour tout faire : Aussi bien de la 3D que de l’affichage à haute fréquence, de la décompression de vidéo ou de la reconnaissance d’empreintes.
2019-11-27 01_51_49-minimachines.net

Mais ce qui fait la vraie nouveauté de ce SoC, c’est également les éléments annexes comme ses modems. Mediatek  annonce la possibilité de piloter des réseaux 5G et pourra piloter deux cartes SIM à ce format. Le modem agrégera les capacités de 2 fournisseurs pour des débits maximum de 4.7 Gbps en download et 2.3 Gbps en upload… Dans les meilleures conditions possibles en 5G. Les réseaux 4G seront évidemment également compatibles et gérées par la puce. Le module Wifi embarqué sera un Wifi6 ou 802.11ax et l’ensemble sera compatible avec la norme Bluetooth 5.1+ et fournira même la FM.

La solution pourra piloter des capteurs d’images performants avec la prise en charge de solutions 80 mégapixels pouvant atteindre 24 images par seconde ainsi que des propositions mixant plusieurs capteurs. En mode prise de vue, la puce profitera de son unité de calcul d’Intelligence Artificielle pour seconder le photographe et améliorer l’image. Il pourra prendre en charge l’autofocus, la balance des blancs, l’exposition, les fonctions HDR ou celles permettant de réduire le bruit en post traitement. Il s’occupera également de gérer les vidéos HDR. 

2019-11-27 01_09_50-minimachines.net

Prévu pour le premier trimestre 2020, ce nouveau SoC a donc beaucoup d’éléments pour lui sur le papier. Le MediaTek Dimensity 1000 devrait évidemment débarquer avant tout dans des smartphones haut de gamme et ne sera probablement pas aussi bon marché que les autres solutions de la marque. On peut imaginer un prix en deçà des ténors du secteur mais il faudra tout de même assurer les frais liés à la recherche et au développement de la puce, sa probable grande difficulté de conception et les frais liés aux royalties de toutes les technologies embarquées. Pas de miracles donc, si certains produits sortent en début d’année 2020 avec cette puce, ils ne seront pas donnés. On peut néanmoins s’attendre à ce que ces puces subissent une plus forte et rapide et érosion de leurs tarifs au fur et à mesure que la concurrence se positionne sur ce même créneau. Mediatek est également connue pour son ouverture avec d’autres fabricants que les majors de la téléphonie. On peut espérer que la marque ouvre ce circuit à d’autres machines. Pourquoi pas des tablettes ou des TV-Box si la marque décide d’en faire une version “light” sans 5G pour amortir plus facilement son développement ?

Source : Mediatek

MediaTek Dimensity 1000 : Un SoC ARM 5G et Wifi6 pour 2020 © MiniMachines.net. 2019

❌