Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hier3dvf.com - Actualité quotidienne

Chara design : Florent Auguy (Spider-Man, Life Is Strange) en conférence fin mars

Par : Shadows

Actuellement Art Director chez Dontnod, Florent Auguy a eu l’occasion de participer au character design de projets majeurs : Spider-Man : New Generation, Life is Strange, The Division, Detroit: Become Human.

L’artiste proposera le jeudi 26 mars à Paris, dès 19h, une conférence autour de son parcours avec un accent particulier mis sur Spider-Man : New Generation.

L’article Chara design : Florent Auguy (Spider-Man, Life Is Strange) en conférence fin mars est apparu en premier sur 3DVF.

As Above : 8mm² à explorer

Par : Shadows

Roman Hill dévoile son dernier court-métrage : As Above, un court-métrage fait d’un seul plan filmé sur une surface de 8 millimètres carrés seulement, durant une réaction chimique.

Le réalisateur nous explique avoir voulu explorer le lien entre monde microscopique et immensité de l’univers, un thème qui se retrouve dans le reste de ses oeuvres.

Le court est disponible en 4K, n’hésitez donc pas à le visionner en plein écran et haute définition.

Crédits :

Created by Roman Hill
Music by Thomas Vanz
Co-produced by Nano-Lab

Special thanks to
Léa Morel
Paul Mignot
Naïs Zoppi
Nicolas Méliand
Marie Pascale Carruel
Jonathan Fitas
Charles Hill
Chip Bailey

See more

Roman Hill
romanhill.fr
instagram.com/roman.hill/
roman.hill@hotmail.com

Thomas Vanz
thomasvanz.com
instagram.com/thomas_vanz/

L’article As Above : 8mm² à explorer est apparu en premier sur 3DVF.

Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets

Par : Shadows

Centroid, studio de motion et performance capture et production virtuelle, annonce le lancement d’une librairie en ligne de données de motion capture. Situé dans les célèbres studios de cinéma de Pinewood, Centroid a en pratique mis en place un site dédié qui compte déjà près de 400 éléments.

Au menu, pour le moment : humains en déplacement, actions pour vos foules (personnages assis ou debout qui observent, parlent, mangent, bougent légèrement, lisent, boivent, téléphonent…), cheval, mais aussi des collections thématiques telles que “zombies” et “pirates” (avec des personnages qui escaladent, chargent des canons, tirent, se battent au sabre, etc).

La collection a pour elle deux avantages principaux : d’une part, l’utilisation du service Sketchfab pour l’affichage 3D temps réel de chaque élément, ce qui permet contrairement à une vidéo d’observer le mouvement sous tous les angles, zoomer, faire pause afin d’être certain que ce que l’on achète convient.
D’autre part, les tarifs relativement abordables : les scènes avec humains sont toutes disponibles pour une quinzaine d’euros. Les scènes avec cheval sont plus chère, le record étant atteint avec l’extrait “lie down” (1500€ environ). On imagine évidemment que la raison est la nécessité de recourir à un cheval spécialement dressé.

Enfin, sur le plan technique, les données sont fournies au format FBX avec mouvement en 120fps appliqué à un squelette (les personnages des visualisations sont présents de façon purement esthétique et ne sont pas inclus).

L’article Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets est apparu en premier sur 3DVF.

MANU vous aide à créer des jeux vidéo sans ligne de code

Par : Shadows

Nous l’avions annoncé en juillet dernier, le voici enfin : MANU, outil de création de jeux vidéo qui promet de vous permettre de créer vos projets sans la moindre ligne de code.

En lieu et place des scripts et lignes de C++, l’outil propose un ensemble de systèmes visuels pour gérer les animations et interactions, l’utilisation de formules simples, et une interface centrée sur la tâche en cours.

Encore en alpha (gratuite), le produit dispose déjà de quelques exemples concrets qui vous aideront à débuter. MANU est disponible sous Windows et Mac OS.

L’article MANU vous aide à créer des jeux vidéo sans ligne de code est apparu en premier sur 3DVF.

Maxime Lemane : bande démo grooming

Par : Shadows

Découvrez les travaux de Maxime Lemane, qui faisait partie de l’équipe du court-métrage Comme un ours. Il met ici en avant ses capacités en grooming.

L’article Maxime Lemane : bande démo grooming est apparu en premier sur 3DVF.

The Rest of My Days : la performance capture au service d’un clip addictif

Par : Shadows

Passion Paris nous présente un de ses derniers projets : le clip du titre The Rest of My Days de S+C+A+R+R, réalisé par Jack Antoine Charlot. Notez que l’artiste est produit par Dan Lévy, que vous connaissez déjà pour avoir créé la fulgurante BO du film d’animation J’ai perdu mon corps.

En s’appuyant sur le talent de spécialistes de la performance capture (Mocaplab et Dynamixyz sont cités dans les crédits), l’équipe d’artistes menée par le superviseur VFX Mehdi Alavi a réussi à créer un morceau de danse très réaliste et terriblement efficace : ce plan séquence avoisine déjà le million de vues.

Directed by JACK ANTOINE CHARLOT
Production executive : PASSION PARIS PRODUCTION
Music and Lyrics by S + C + A + R + R
Recorded Produced and Mixed by DAN LEVY at THE WATCHTOWER STUDIO – Madville

Choreographer NICOLAS HUCHARD
Assistant Choreographer YORINA BOSCO

DOP and VFX Supervisor MEHDI ALAVI
Cameraman and Stuntman PAUL LAVAU
Team Manager JULIE BELLEMARE
Fitness Trainer HADRIEN FARRE
Acting Coach AXEL DIGOIX
VFX Artist CLEMENTINE CHOPLAIN
Stylist MAXIME GRANGER
Osteopath PHILLIPE NGUYEN

Chief Carpenter ALAN GAC
Architect PAULINE DAGEVILLE
Light Shaft Engineer LUDIVINE ROME

Executive Producers MARC BODIN-JOYEUX & MARION VERMOGEN

Post Producers EMILE CHAILLOU & RITA OLIVEIRA

Special thanks to
REMI BRUN for his generosity
MATHIAS CHELEBOURG for technical support
CAMILLE BEAUPLAN for artistic advices

Mastered by
CHABMASTERING.
Sound Design by
REMI DUREL

CINQ 7
WAGRAM
PASSION PARIS
KOMBBO
MOCAPLAB
DYNAMIXYZ

L’article The Rest of My Days : la performance capture au service d’un clip addictif est apparu en premier sur 3DVF.

Shipshape : participez au nouveau concours Pixar et gagnez de nombreux lots

Par : Shadows

Pixar a lancé un nouveau concours, en partenariat avec plusieurs autres éditeurs de solutions ou services 3D. Le concept : à partir d’un modèle de navire fourni, vous devrez créer une scène digne de votre talent. Des juges du studio Pixar détermineront les vainqueurs, qui repartiront avec des prix alléchants : licences logicielles, crédits pour un service de rendu, accès au site de formation Fxphd, mais aussi des goodies tels que des teapots RenderMan. Chaque marche du podium aura ainsi droit à l’équivalent de plusieurs milliers de dollars de lots.

La date limite est fixée au 23 juin. L’accès au concours et aux informations utiles se fait via la page Challenges de RenderMan : il vous faudra créer un compte (gratuit) pour y accéder.

Notez enfin que l’usage de RenderMan est obligatoire pour participer, mais qu’il est évidement possible d’utiliser la version gratuite à usage non commercial du moteur.

L’article Shipshape : participez au nouveau concours Pixar et gagnez de nombreux lots est apparu en premier sur 3DVF.

Houdini HIVE Worldwide : des dizaines de présentations en accès libre

Par : Shadows

Il y a quelques jours, SideFX organisait en ligne Houdini HIVE Worldwide : une série de présentations en ligne sur un vaste panel de sujets. Solaris, motion graphics, fracturation, environnements, art, RenderMan, VFX… Qu’il s’agisse de présentations théoriques, de didacticiels ou de cas clients, vous devriez y trouver votre compte.

Vous pouvez retrouver ces présentations chez SideFX, classées par thème et avec descriptif. Dans bien des cas, des fichiers sont aussi proposés pour suivre les formations et les reproduire chez vous.

Voici également une micro-sélection de vidéos qui vous donnera une idée du contenu proposé :

L’article Houdini HIVE Worldwide : des dizaines de présentations en accès libre est apparu en premier sur 3DVF.

Crowdfunding : à quelques heures de la date limite, franc succès pour la Creality CR-6 SE

Par : Shadows

La société Creality est assez connue des adeptes de l’impression 3D à filament : ses produits abordables en kit, tels la Ender 3, ont permis à toute une génération de se lancer à moindre coût dans l’aventure. Si le prix réduit a parfois des inconvénients (bruit, choix des composants, conception), la communauté a mis en place de nombreux éléments (souvent eux-mêmes en impression 3D) pour améliorer ces produits : meilleur guidage du filament, changement du ventilateur de refroidissement, de la plaque d’impression, etc.
Bref : les imprimantes Creality sont souvent la décision par défaut pour les personnes cherchant un produit éprouvé, sous les 500€ et pouvant être amélioré moyennant un peu de bricolage.

Récemment, Creality a lancé une campagne Kickstarter autour de la Creality CR-6 SE : une nouvelle imprimante 3D dans la lignée de la Ender 3 mais avec des améliorations notables.
On notera en particulier l’arrivée d’un second moteur sur l’axe Z, d’un écran LCD tactile pour le contrôle, des composants censés minimiser le bruit, ou encore un système pour niveler automatiquement le plateau.

Le tout cause une inflation tarifaire par rapport à la Ender 3 : le prix de vente final devrait se situer autour de 430 dollars, mais participer au financement participatif permet d’économiser une centaine de dollars (soit environ 300€ au total auxquels viennent se rajouter les frais de port, mais pas la TVA, Creality ayant indiqué que les envois pour l’Europe se feront depuis l’Europe).

A noter également, la campagne permet aussi de jeter votre dévolu sur la CR-6 Max, une imprimante très semblable à la CR-6 SE mais avec un volume d’impression massif de 40cm de côté. Le prix est en revanche largement plus élevé.

A l’heure où nous publions cet article, la campagne dépasse les 3,5 millions d’euros de soutiens. Il faut dire que même si les règles de prudence d’une campagne Kickstarter s’appliquent (en particulier, sur l’absence de garantie de finalisation du produit), l’expérience de Creality et le fait que des prototypes quasi finaux ont été envoyés à plusieurs vidéastes spécialistes de l’impression 3D font de cette campagne une précommande plus qu’un soutien au développement.

Vous trouverez ci-dessous les spécifications du produit et des tests vidéo des prototypes. Si vous souhaitez soutenir le projet, il vous reste un peu plus de 24h pour le faire. Notez que des addons ont été débloqués (composants de rechange ou additionnels) : n’hésitez pas à y jeter un oeil, de même qu’à la section FAQ.

L’article Crowdfunding : à quelques heures de la date limite, franc succès pour la Creality CR-6 SE est apparu en premier sur 3DVF.

The Mandalorian : Image Engine dévoile les effets visuels de la série

Par : Shadows

L’équipe d’Image Engine présente un breakdown de son travail sur la série The Mandalorian. L’occasion de constater que ce projet ancré dans l’univers Star Wars n’a pas été tourné uniquement sur un plateau cerné d’écrans de LEDs.

Image Engine a contribué aux effets de 441 plans répartis sur plusieurs épisodes, qu’il s’agisse de décors complets ou étendus, de créatures, droïdes ou doublures numériques.

Production VFX Supervisor: Richard Bluff
Production VFX Producer: Abby Keller
Image Engine VFX Supervisor: Robin Hackl
Image Engine VFX Producer: Cara Davies

L’article The Mandalorian : Image Engine dévoile les effets visuels de la série est apparu en premier sur 3DVF.

The Mandalorian : un breakdown pour le droïde

Par : Shadows

Après un breakdown signé Image Engine et une interview de Chris Edwards de The Third Floor agrémenté de vidéos des coulisses par ILM, voici un nouveau making-of sur la série évènement de Disney, The Mandalorian.

C’est cette fois Hybride Technologies qui nous présente son travail. Comme l’explique le studio dans un article dédié, la confiance de Lucasfilm était logique, puisqu’Hybride a déjà travaillé sur l’ensemble des derniers films Star Wars, du Réveil de la Force à L’Ascension de Skywalker.

IG-11 : un droïde sans visage

En pratique, le studio s’est vu confier le personnage d’IG-11, un droïde assassin, mais aussi la création d’environnements virtuels pour la ville de Nevarro et les Lava Flats, une zone volcanique désertique.

Pour IG-11, explique Hybride, le studio a pu participer aux étapes de conception. Hal Hickel, superviseur d’animation, voulait une machine évoquant un assemblage grossier de pièces de voitures et un design rétro faisant penser à un pantin désarticulé. Hybride s’est alors basé sur les concepts issus de la production pour créer un modèle 3D. Une version physique de ce dernier a été mise en place sur le plateau afin de vérifier que rien ne posait problème. Quelques corrections plus tard, un modèle définitif a servi de référence durant le tournage.

En termes d’animation, l’absence de visage représentait un défi ; il a fallu exprimer les émotions et pensées du robot uniquement par ses mouvements et déplacements.

Nevarro

La ville de Nevarro, située dans un désert volcanique, a été entièrement conçue par Hybride à partir de scans issus d’Hawaï et d’Islande : deux régions qui ont déjà inspiré de nombreuses oeuvres pour leurs décors.

Hybride précise avoir utilisé plusieurs textures haute résolution afin d’imiter la lave via de multiples réflexions et textures : l’idée étant d’obtenir un tout cohérent et composé de plusieurs types de sols et couches.

En ce qui concerne la ville elle-même, un ensemble d’éléments (façades, portions de sol, accessoires, tours, tourelles) rassemblés dans une banque d’assets ont servi à créer une douzaine de scènes. 250 éléments au total, précise Hybride, ont été intégrés à partir des références visuelles de la production. Afin de proposer un rendu plus naturel, une passe globale a été appliquée pour altérer les bâtiments : elle est censée simuler l’effet des intempéries atmosphériques sur cette bourgade vieillissante.

Au total, Hybride aura truqué 451 plans en 15 mois. Voici pour finir le breakdown vidéo :

L’article The Mandalorian : un breakdown pour le droïde est apparu en premier sur 3DVF.

Danse, performances, requin : l’INREV dévoile ses derniers projets

Par : Shadows

L’équipe de recherche Image Numérique et Réalité Virtuelle (INREV), rattachée à l’Université Paris 8, a mis en ligne des aperçus vidéos de certaines de ses activités de ces derniers mois.

Si vous ne connaissez pas déjà cette entité, son équipe (environ 25 personnes en comptant enseignants-chercheurs, doctorants, chercheurs associés) présente son travail ainsi :

Les recherches créations et les expérimentations artistiques de l’INREV visent à créer des environnements visuels et sonores hybridant réel et virtuel, dans lesquels évoluent des entités de synthèse interactives dont les capacités cognitives et perceptives sont amplifiées par l’apprentissage, grâce aux techniques d’intelligence artificielle et de vie artificielle.

En pratique, l’INREV explore quatre axes principaux de recherche : intelligence et vie artificielle en lien avec la réalité virtuelle/mixte/étendue, les relations entre arts numériques et vivants, le jeu vidéo du point de vue de l’esthétique et des pratiques artistiques, et enfin le patrimoine.

En janvier dernier, l’INREV a notamment pu participer à un atelier en collaboration avec d’autres entités, et au cours duquel plusieurs installations et performances ont été mises en place : sharky shARky (monde sous-marin en réalité augmentée), Look at Me (une performance faisant appel à de la projection), I Don’t Know Nature (installation interactive). Un making-of est aussi disponible.

Autre projet récent de l’INREV : une jam session de danse en motion capture en compagnie de Teal Darkenwald de l’Université de Californie du Sud. Sur le plan technique, l’équipe s’est appuyée sur les solutions Rokoko et Perception Neuron.

❌