Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierAudio Video 3D Art

Le Mandalorien est de retour : la saison 2 en images

Par : Shadows

Le chasseur de primes au mystérieux visage est de retour ! Disney+ dévoile un teaser pour la seconde saison de sa série The Mandalorian.

Dans cette seconde saison, le Mandalorien et celui que beaucoup ont surnommé « baby Yoda » (même s’il ne s’agit pas, pour rappel, du même personnage) continueront leur périple dans la galaxie. Dans cette ère qui suit l’effondrement de l’Empire Galactique, les dangers sont partout. Il leur faudra donc trouver des alliés…

Jon Favreau reste showrunner du projet. Lui et Dave Filoni, Kathleen Kennedy, Colin Wilson sont producteurs exécutifs, Karen Gilchrist étant co-productrice exécutive.

Cette seconde saison s’appuiera à nouveau fortement sur les effets visuels et les techniques de murs de LEDs. Il sera intéressant de voir si l’expérience de la saison 1 aura permis à l’équipe d’améliorer l’usage de cette approche.

Sortie prévue le 30 octobre sur le service de streaming Disney+.

Voici également la VF :

"Où que j'aille, il me suit." Découvrez la nouvelle bande-annonce de #TheMandalorian, en streaming dès le 30 octobre exclusivement sur #DisneyPlus. pic.twitter.com/Etahq3mQrw

— Disney+ FR (@DisneyPlusFR) September 15, 2020

L’article Le Mandalorien est de retour : la saison 2 en images est apparu en premier sur 3DVF.

UpNano imprime en 3D des pièces allant de plusieurs micromètres à quelques centimètres

UpNano est une jeune entreprise basée à Vienne qui a développé une technologie de micro-impression 3D à haute résolution. Basée sur un procédé de polymérisation à 2 photons (2PP),  le système serait capable de produire des pièces en plastique d’un…

upnano_cover

RenderMan : une conférence ce vendredi, entre avenir technique et rendu stylisé

Par : Shadows

Dans le cadre des « PreVIEW » de la VIEW Conference (qui se tiendra en Italie en Octobre), une conférence en ligne gratuite est organisée ce vendredi.

Le technical artist Dylan Sisson de Pixar (qui est notamment à l’origine des fameuses théières Pixar) et le journaliste Ian Failes évoqueront RenderMan. Au menu, deux grands volets :

  • l’utilisation du moteur de rendu dans le film Onward/En Avant ;
  • les dernières avancées techniques de RenderMan et son avenir, notamment en ce qui concerne le rendu non photoréaliste (NPR). Le studio Pixar planche en effet sur des outils qui vont étendre les capacités graphiques de RenderMan, du photoréalisme absolu à des approches plus stylisées.

L’inscription est gratuite mais obligatoire, et il est aussi possible d’envoyer des questions à info@viewconference.it pour que Dylan Sisson y réponde durant la présentation.

La conférence sera par contre relativement tardive depuis la France, puisqu’elle débutera demain 24 avril à 23h30 CET, et donc à minuit 30 en France.

RenderMan

L’article RenderMan : une conférence ce vendredi, entre avenir technique et rendu stylisé est apparu en premier sur 3DVF.

En Avant, Soul : Pixar dévoile en vidéos ses derniers secrets techniques et artistiques

Par : Shadows

Pixar a mis en ligne de nouvelles vidéos et publications sur les dernières avancées et recherches du studio, employées notamment sur le film d’animation En Avant (sorti en début d’année) et sur Soul, prévu pour la fin 2020.

  • « Garment Refitting for Digital Characters », pour commencer, est une technique permettant d’ajuster des vêtements 3D entre différents personnages de morphologies variées. Le plan présenté dans la vidéo montre montre un cas concret : les jeans du premier homme ont été adaptés pour l’enfant, et celui de la femme adulte à l’adolescente. Le sweat du premier homme a été ajusté à tous les autres personnages. Enfin, le pantalon du second homme a été ajusté pour correspondre à la taille de l’adolescent.
    Fernando de Goes, Donald Fong, Meredith O’Malley, qui présenteront une publication sur le sujet durant le SIGGRAPH, donnent quelques détails techniques ci-dessous. La technique s’appuie sur des itérations successives avec deux grandes étapes : une phase de relaxation (le vêtement est adapté à la forme de la cible tout en minimisant les distorsions du mesh) et une phase de réajustement qui remet à zéro l’espace entre le vêtement et le corps du personnage à l’aide de valeurs données par l’utilisateur.
    La technique gère des contraintes variées comme les épaisseurs multiples ou les coutures, et a été employée sur le film Soul.

We present a new technique to refit garments between characters of different shapes. Our approach is based on a novel iterative scheme that alternates relaxation and rebinding optimizations. In the relaxation step, we use affine-invariant coordinates in order to adapt the input 3D garment to the shape of a target character while minimizing mesh distortion. In the rebinding step, we reset the spacing between the refitted garment and the character body controlled by user-prescribed tightness values. Our method also supports additional constraints that encode the spatial and structural arrangement of multi-layers, seams, and fold-overs. We employed this refit tool in Pixar’s feature film Soul to transfer garment pieces between various digital characters.

  • « Sculpt Processing for Character Rigging » vise à accélérer le travail de rigging : l’utilisation de sculpts permet en effet de corriger efficacement les rigs de déformation, mais demande un travail fastidieux et beaucoup de nettoyage manuel. Les outils présentés par Fernando de Goes, Patrick Coleman, Michael Comet, Alonso Martinez durant le SIGGRAPH, et détaillés là encore dans une publication, permettent d’accélérer drastiquement la génération et la réutilisation de ces éléments.

Pose-space sculpting is a key component in character rigging workflows used by digital artists to create shape corrections that fire on top of deformation rigs. However, hand-crafting sculpts one pose at a time is notoriously laborious, involving multiple cleanup passes as well as repetitive manual edits. In this work, we present a suite of geometric tools that have significantly sped up the generation and reuse of production-quality sculpts in character rigs at Pixar.
These tools include a transfer technique that refits sculpts from one model to another, a surface reconstruction method that resolves entangled regions and a relaxation scheme that restores surface details. Importantly, our approach allows riggers to focus their time on making creative sculpt edits to meet stylistic goals, thus enabling quicker turnarounds and larger design changes with a reduced impact on production. We showcase the results generated by our tools with examples from Pixar’s feature films Onward and Soul.

  • « FaceBaker: Baking Character Facial Rigs with Machine Learning », publication de Sarah Radzihovsky, Fernando de Goes, Mark Meyer, part du constat que les rigs utilisés au cinéma sont très complexes et donc lourds à utiliser. L’idée est ici d’utiliser le machine learning pour déterminer des déformations approximatives du mesh facial, afin d’alléger les calculs associés. La méthode a d’autres avantages, comme la portabilité de rigs propriétaires sur des plateformes externes.

Character rigs are procedural systems that deform a character’s shape driven by a set of rig-control variables. Film quality character rigs are highly complex and therefore computationally expensive and slow to evaluate. We present a machine learning method for approximating facial mesh deformations which reduces rig computations, increases longevity of characters without rig upkeep, and enables portability of proprietary rigs into a variety of external platforms. We perform qualitative and quantitative evaluations on hero characters across several feature films, exhibiting the speed and generalizability of our approach and demonstrating that our method out performs existing state-of-the-art work on deformation approximations for character faces.

  • « Making Souls: Methods and a Pipeline for Volumetric Characters », enfin, est une publication de Patrick Coleman, Laura Murphy, Markus Kranzler, Max Gilbert. Comme son nom l’indique, elle se concentre sur les personnages fantomatiques du futur long-métrage Soul.
    Pixar nous indique ici que le style visuel a nécessité l’implication de nombreuses personnes au sein du studio, de l’art department au lighting en passant par les shaders, TDs, développeurs. L’enjeu artistique était d’équilibrer l’aspect éthéré des âmes avec un design attrayant et une bonne lisibilité.
    L’équipe s’est notamment appuyée sur un système procédural sous Houdini pour obtenir l’aspect doux des personnages et les lignes dynamiques, et a mis en place un système de contrôle automatisé pour gérer les calculs de façon configurable et prendre en compte, lors des rendus, les modifications faites aux performances des personnages.

The soul characters in Disney/Pixar’s Soul have a stylized appearance that sets them into a unique world, which introduced many new challenges. Everyone from the art department and character modelers and shaders to the technical directors and developers in the effects, lighting, and software groups collaborated to bring this new visual style to screen. The soul world is abstract and ethereal; this needed to be balanced with visual clarity and design appeal. As our character rigging and animation tools use rigged surfaces, a key challenge was presenting a new representation derived from this data that meets our visual goals. To achieve softness of volumetric form and dynamically changing linework, we built a system to procedurally generate this data in Houdini. Significant numerical computation was required to create this data at the fidelity required. We developed an automated system for managing this computation in a configurable way, while keeping data for downstream renders in sync with changes to character performances.

Rappelons pour finir que Soul devrait sortir le 25 novembre en France.

L’article En Avant, Soul : Pixar dévoile en vidéos ses derniers secrets techniques et artistiques est apparu en premier sur 3DVF.

Pinkman.tv dévoile une bande-annonce dans la lignée de Love, Death and Robots pour Watch Dogs : Legion

Par : Shadows

Si la conférence Ubisoft Forward n’a pas été l’occasion pour le groupe d’évoquer ses troubles internes, le studio a fait plusieurs annonces durant la soirée. Une cinématique pour le jeu Watch Dog : Legion a été dévoilée.

Si le style vous évoque l’épisode Le Témoin de la série Love, Death and Robots, ce n’est pas un hasard : le même studio Pinkman.tv en est à l’origine, avec Alberto Mielgo à la réalisation dans les deux cas. Notez également qu’Alberto Mielgo et son équipe de Pinkman.tv avaient déjà travaillé sur la préproduction de Spider-Man : New Generation, avec là encore une filiation graphique assez nette.

Pour cette cinématique, l’équipe était composée entre autres Pablo Vasquez (lighting artist connu des adeptes de Blender pour avoir créé la série Caminandes), de Lara Cores au compositing, ou encore de la concept/visdev artist Yun Ling.
Au niveau technique, Pablo Vasquez précise que « les logiciels utilisés étaient secondaires », chaque artiste ayant utilisé ses outils favoris (Blender, Maya, Cycles, Arnold…) afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

L’article Pinkman.tv dévoile une bande-annonce dans la lignée de Love, Death and Robots pour Watch Dogs : Legion est apparu en premier sur 3DVF.

Maman : plongée dans un foyer dysfonctionnel, par Ugo Bienvenu et Kevin Manach

Par : Shadows

Miyu Distribution a mis en ligne Maman, court-métrage réalisé par Ugo Bienvenu et Kevin Manach en 2013. Un projet qui met en scène les trois membres d’une famille dans son quotidien. Dans un style 2D crayonné, le duo de réalisateurs se concentre sur l’ambiance, pesante.

Papa repasse. Enfant range. Maman expire.

Directors: Ugo Bienvenu and Kevin Manach
Production : Miyu Productions
Screenplay : Ugo Bienvenu amd Kevin Manach
Editing: Ugo Bienvenu and Kevin Manach
Sound effects: Nicolas Fioraso
Mixage: Lionel Guenoun
Sound Editing: Arthur Lesueur
Maman

Danse, performances, requin : l’INREV dévoile ses derniers projets

Par : Shadows

L’équipe de recherche Image Numérique et Réalité Virtuelle (INREV), rattachée à l’Université Paris 8, a mis en ligne des aperçus vidéos de certaines de ses activités de ces derniers mois.

Si vous ne connaissez pas déjà cette entité, son équipe (environ 25 personnes en comptant enseignants-chercheurs, doctorants, chercheurs associés) présente son travail ainsi :

Les recherches créations et les expérimentations artistiques de l’INREV visent à créer des environnements visuels et sonores hybridant réel et virtuel, dans lesquels évoluent des entités de synthèse interactives dont les capacités cognitives et perceptives sont amplifiées par l’apprentissage, grâce aux techniques d’intelligence artificielle et de vie artificielle.

En pratique, l’INREV explore quatre axes principaux de recherche : intelligence et vie artificielle en lien avec la réalité virtuelle/mixte/étendue, les relations entre arts numériques et vivants, le jeu vidéo du point de vue de l’esthétique et des pratiques artistiques, et enfin le patrimoine.

En janvier dernier, l’INREV a notamment pu participer à un atelier en collaboration avec d’autres entités, et au cours duquel plusieurs installations et performances ont été mises en place : sharky shARky (monde sous-marin en réalité augmentée), Look at Me (une performance faisant appel à de la projection), I Don’t Know Nature (installation interactive). Un making-of est aussi disponible.

Autre projet récent de l’INREV : une jam session de danse en motion capture en compagnie de Teal Darkenwald de l’Université de Californie du Sud. Sur le plan technique, l’équipe s’est appuyée sur les solutions Rokoko et Perception Neuron.

Silk Pavilion II – Mediated Matter Group at the MoMA

Silk Pavilion II –  Mediated Matter Group at the MoMA
Latest in the series of groundbreaking projects by Mediated Matter Group (MIT Media Lab) is the new successor to the Silk Pavilion (2013) project, results currently on show (subject to COVID-19 restrictions) at the Museum of Modern Art in New York. The project utilizes an integrated kinetic mandrel designed to guide the natural spinning motion […]

FLEX 510 de INTAMSYS, une imprimante 3D grande vitesse pour les matériaux flexibles

Le fabricant chinois INTAMSYS vient de révéler une nouvelle machine industrielle conçue pour l’impression de matériaux flexibles. Baptisée FLEX 510, cette solution rejoint la gamme du fabricant qui nous avait habitués à des machines hautes températures, plutôt centrées sur des…

flex_cover

Face Nature – Future of the head and sensory apparatus

Face Nature – Future of the head and sensory apparatus
Created by Madeline Schwartzman, "Face Nature" is a series of experiments produced within the context of See Yourself X: Human Futures Expanded (SYX), a recent publication by Madeline that looks at human perception and the sensory apparatus and questions what will be the physical future of the head and the sensory apparatus in fifty years time.

The Mandalorian : un breakdown pour le droïde

Par : Shadows

Après un breakdown signé Image Engine et une interview de Chris Edwards de The Third Floor agrémenté de vidéos des coulisses par ILM, voici un nouveau making-of sur la série évènement de Disney, The Mandalorian.

C’est cette fois Hybride Technologies qui nous présente son travail. Comme l’explique le studio dans un article dédié, la confiance de Lucasfilm était logique, puisqu’Hybride a déjà travaillé sur l’ensemble des derniers films Star Wars, du Réveil de la Force à L’Ascension de Skywalker.

IG-11 : un droïde sans visage

En pratique, le studio s’est vu confier le personnage d’IG-11, un droïde assassin, mais aussi la création d’environnements virtuels pour la ville de Nevarro et les Lava Flats, une zone volcanique désertique.

Pour IG-11, explique Hybride, le studio a pu participer aux étapes de conception. Hal Hickel, superviseur d’animation, voulait une machine évoquant un assemblage grossier de pièces de voitures et un design rétro faisant penser à un pantin désarticulé. Hybride s’est alors basé sur les concepts issus de la production pour créer un modèle 3D. Une version physique de ce dernier a été mise en place sur le plateau afin de vérifier que rien ne posait problème. Quelques corrections plus tard, un modèle définitif a servi de référence durant le tournage.

En termes d’animation, l’absence de visage représentait un défi ; il a fallu exprimer les émotions et pensées du robot uniquement par ses mouvements et déplacements.

Nevarro

La ville de Nevarro, située dans un désert volcanique, a été entièrement conçue par Hybride à partir de scans issus d’Hawaï et d’Islande : deux régions qui ont déjà inspiré de nombreuses oeuvres pour leurs décors.

Hybride précise avoir utilisé plusieurs textures haute résolution afin d’imiter la lave via de multiples réflexions et textures : l’idée étant d’obtenir un tout cohérent et composé de plusieurs types de sols et couches.

En ce qui concerne la ville elle-même, un ensemble d’éléments (façades, portions de sol, accessoires, tours, tourelles) rassemblés dans une banque d’assets ont servi à créer une douzaine de scènes. 250 éléments au total, précise Hybride, ont été intégrés à partir des références visuelles de la production. Afin de proposer un rendu plus naturel, une passe globale a été appliquée pour altérer les bâtiments : elle est censée simuler l’effet des intempéries atmosphériques sur cette bourgade vieillissante.

Au total, Hybride aura truqué 451 plans en 15 mois. Voici pour finir le breakdown vidéo :

L’article The Mandalorian : un breakdown pour le droïde est apparu en premier sur 3DVF.

The Mandalorian : Image Engine dévoile les effets visuels de la série

Par : Shadows

L’équipe d’Image Engine présente un breakdown de son travail sur la série The Mandalorian. L’occasion de constater que ce projet ancré dans l’univers Star Wars n’a pas été tourné uniquement sur un plateau cerné d’écrans de LEDs.

Image Engine a contribué aux effets de 441 plans répartis sur plusieurs épisodes, qu’il s’agisse de décors complets ou étendus, de créatures, droïdes ou doublures numériques.

Production VFX Supervisor: Richard Bluff
Production VFX Producer: Abby Keller
Image Engine VFX Supervisor: Robin Hackl
Image Engine VFX Producer: Cara Davies

L’article The Mandalorian : Image Engine dévoile les effets visuels de la série est apparu en premier sur 3DVF.

Les imprimantes 3D FDM/FFF de PEEK et d’ULTEM

Les matériaux d’impression 3D techniques n’ont cessé de se développer ces dernières années, répondant à la demande des professionnels et des industriels à la recherche de solutions pouvant répondre à leurs contraintes physiques, mécaniques et chimiques. Le marché de la […]

HPP_cover

Crowdfunding : à quelques heures de la date limite, franc succès pour la Creality CR-6 SE

Par : Shadows

La société Creality est assez connue des adeptes de l’impression 3D à filament : ses produits abordables en kit, tels la Ender 3, ont permis à toute une génération de se lancer à moindre coût dans l’aventure. Si le prix réduit a parfois des inconvénients (bruit, choix des composants, conception), la communauté a mis en place de nombreux éléments (souvent eux-mêmes en impression 3D) pour améliorer ces produits : meilleur guidage du filament, changement du ventilateur de refroidissement, de la plaque d’impression, etc.
Bref : les imprimantes Creality sont souvent la décision par défaut pour les personnes cherchant un produit éprouvé, sous les 500€ et pouvant être amélioré moyennant un peu de bricolage.

Récemment, Creality a lancé une campagne Kickstarter autour de la Creality CR-6 SE : une nouvelle imprimante 3D dans la lignée de la Ender 3 mais avec des améliorations notables.
On notera en particulier l’arrivée d’un second moteur sur l’axe Z, d’un écran LCD tactile pour le contrôle, des composants censés minimiser le bruit, ou encore un système pour niveler automatiquement le plateau.

Le tout cause une inflation tarifaire par rapport à la Ender 3 : le prix de vente final devrait se situer autour de 430 dollars, mais participer au financement participatif permet d’économiser une centaine de dollars (soit environ 300€ au total auxquels viennent se rajouter les frais de port, mais pas la TVA, Creality ayant indiqué que les envois pour l’Europe se feront depuis l’Europe).

A noter également, la campagne permet aussi de jeter votre dévolu sur la CR-6 Max, une imprimante très semblable à la CR-6 SE mais avec un volume d’impression massif de 40cm de côté. Le prix est en revanche largement plus élevé.

A l’heure où nous publions cet article, la campagne dépasse les 3,5 millions d’euros de soutiens. Il faut dire que même si les règles de prudence d’une campagne Kickstarter s’appliquent (en particulier, sur l’absence de garantie de finalisation du produit), l’expérience de Creality et le fait que des prototypes quasi finaux ont été envoyés à plusieurs vidéastes spécialistes de l’impression 3D font de cette campagne une précommande plus qu’un soutien au développement.

Vous trouverez ci-dessous les spécifications du produit et des tests vidéo des prototypes. Si vous souhaitez soutenir le projet, il vous reste un peu plus de 24h pour le faire. Notez que des addons ont été débloqués (composants de rechange ou additionnels) : n’hésitez pas à y jeter un oeil, de même qu’à la section FAQ.

L’article Crowdfunding : à quelques heures de la date limite, franc succès pour la Creality CR-6 SE est apparu en premier sur 3DVF.

Houdini HIVE Worldwide : des dizaines de présentations en accès libre

Par : Shadows

Il y a quelques jours, SideFX organisait en ligne Houdini HIVE Worldwide : une série de présentations en ligne sur un vaste panel de sujets. Solaris, motion graphics, fracturation, environnements, art, RenderMan, VFX… Qu’il s’agisse de présentations théoriques, de didacticiels ou de cas clients, vous devriez y trouver votre compte.

Vous pouvez retrouver ces présentations chez SideFX, classées par thème et avec descriptif. Dans bien des cas, des fichiers sont aussi proposés pour suivre les formations et les reproduire chez vous.

Voici également une micro-sélection de vidéos qui vous donnera une idée du contenu proposé :

L’article Houdini HIVE Worldwide : des dizaines de présentations en accès libre est apparu en premier sur 3DVF.

METHOD Carbon Fiber, l’imprimante 3D à fibre de carbone de MakerBot

Le fabricant MakerBot vient de lancer une nouvelle machine professionnelle capable d’imprimer du nylon renforcé en fibres de carbone, également développé par le fabricant. Baptisée METHOD Carbon Fiber Editions, cette solution s’appuie sur la plate-forme METHOD développée en décembre 2018 […]

method_cover

La technologie SLEDM s’appuie sur des LED pour fusionner la poudre métallique

En raison de la crise COVID-19, le corps enseignants et les étudiants de l’Université de technologie de Graz travaillent depuis leur domicile depuis mi-mars. Cela n’a cependant pas empêché le département de recherche de l’université autrichienne de présenter un nouveau […]

cover-184

Shipshape : participez au nouveau concours Pixar et gagnez de nombreux lots

Par : Shadows

Pixar a lancé un nouveau concours, en partenariat avec plusieurs autres éditeurs de solutions ou services 3D. Le concept : à partir d’un modèle de navire fourni, vous devrez créer une scène digne de votre talent. Des juges du studio Pixar détermineront les vainqueurs, qui repartiront avec des prix alléchants : licences logicielles, crédits pour un service de rendu, accès au site de formation Fxphd, mais aussi des goodies tels que des teapots RenderMan. Chaque marche du podium aura ainsi droit à l’équivalent de plusieurs milliers de dollars de lots.

La date limite est fixée au 23 juin. L’accès au concours et aux informations utiles se fait via la page Challenges de RenderMan : il vous faudra créer un compte (gratuit) pour y accéder.

Notez enfin que l’usage de RenderMan est obligatoire pour participer, mais qu’il est évidement possible d’utiliser la version gratuite à usage non commercial du moteur.

L’article Shipshape : participez au nouveau concours Pixar et gagnez de nombreux lots est apparu en premier sur 3DVF.

J55 de Stratasys, l’imprimante 3D PolyJet de bureau aux milliers de couleurs

Le fabricant Stratasys vient de lancer sa nouvelle machine PolyJet : la J55 est une solution compacte, adaptée à tous les concepteurs qui souhaitent donner vie à leurs designs. L’imprimante est plus petite mais conserve ses fonctionnalités multi-matériaux et multi-couleurs […]

J55_covr

AON-M2 2020, une machine haute température compatible avec une centaine de matériaux

Le fabricant canadien AON3D vient de lancer une nouvelle machine industrielle, AON-M2 2020, compatible avec une large gamme de thermoplastiques dont des matériaux hautes performances comme le PEEK, le PEKK et l’ULTEM. Doté d’un volume d’impression assez généreux de 454 […]

grindruberairbnb.exposed – Network and invisible systems of control

grindruberairbnb.exposed – Network and invisible systems of control
An exploratory project into networks' ability to guide movement through physical space - the name concatenates three popular digital services which perform acts of choreography on a mass scale.

KAZU “Come Behind Me, So Good!” – Music video by Daito Manabe + Kenichiro Shimizu

KAZU “Come Behind Me, So Good!” – Music video by Daito Manabe + Kenichiro Shimizu
A collaboration between Daito Manabe (Rhizomatiks) and Kenichiro Shimizu (PELE) for Kazu Makino, 'Come Behind Me, So Good!' music video combines photogrammetry and mixed reality to create a seamless dream-like landscape, invigorated by Elevenplay performance.

Digital Metal triple la vitesse d’impression de son imprimante 3D métal

Le fabricant suédois Digital Metal, spécialisé dans la fabrication additive métal, a annoncé une amélioration de son logiciel d’impression afin d’offrir à l’utilisateur une vitesse d’impression trois fois plus rapide sur la machine DM P2500. Initialement, elle était de 100 […]

TOP 16 des imprimantes 3D les moins chères

Par : 3Dnatives

Avec une offre chaque jour plus large, le marché des imprimantes 3D connaît une concurrence acharnée avec à la clé des prix toujours plus intéressants. Alors qu’il fallait compter près de 2000€ pour une imprimante 3D personnelle il y a 5 ans, il […]

Mimaki 3DGD-1800, une nouvelle imprimante 3D grand format

En septembre 2017, le fabricant japonais Mimaki, spécialiste de l’impression 3D 2D, nous révélait une machine 3D capable de créer des pièces avec 10 millions de couleurs. La 3DUJ-553 répondait ainsi à de nombreuses exigences professionnelles, notamment dans le secteur […]

Aerosint développe un procédé d’impression 3D multi-métaux

Le fabricant belge Aerosint vient d’annoncer qu’il a réussi à imprimer en 3D une pièce complexe et des petits cubes avec deux métaux différents, à partir d’un procédé de fusion laser sur lit de poudre ! La pièce la plus […]

Anycubic ajoute la Mega X à sa gamme d’imprimantes 3D low-cost

Basé en Chine, Anycubic a développé et lancé sa première solution d’impression 3D en 2016. Baptisée Mega, cette imprimante 3D FDM abordable a été pensée pour répondre à la demande croissante des utilisateurs d’imprimantes 3D en kit qui cherchaient davantage […]

Quels sont les avantages de la fabrication additive métal sans support ?

Aujourd’hui, la fabrication additive métal est encore principalement utilisée pour fabriquer des prototypes fonctionnels, de l’outillage et des pièces détachées. Peu à peu, elle commence à être utilisée pour des applications orientées vers la production. Dans une étude publiée par […]

microArch, la technologie de micro impression 3D de Boston Micro Fabrication

Boston Micro Fabrication (BMF) est un jeune fabricant de solutions de micro impression 3D qui, après s’être développé avec succès en Asie ces 18 derniers mois, lance officiellement sa technologie baptisée microArch dans le monde entier. Celle-ci serait capable d’imprimer […]

❌