Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

1871 : La Commune de Paris s’effondre dans le sang. 2019 : Les Gobelins se souviennent

Par Shadows

Vincent Chansard dévoile Pour la France, son court de fin d’études aux Gobelins. Pour son film, il a choisi d’évoquer la Commune de Paris, et plus précisément sa fin tragique.

Rappelons brièvement le contexte historique : en 1870, la guerre entamée par Napoléon III contre la Prusse vire au désastre. L’Empire s’effondre, remplacé par le « gouvernement de défense nationale ». Durant l’hiver 1870-71, Paris assiégée par les prussiens souffre de la famine. C’est alors que le gouvernement provisoire signe une paix avec les prussiens, tandis que l’Empire allemand est proclamé dans la Galerie des Glaces de Versailles.
Un faisceau d’évènements, de l’arrivée massive de monarchistes à l’Assemblée Nationale à la décision du gouvernement de désarmer Paris, achève de creuser le fossé entre gouvernement et peuple parisien. Ce dernier se soulève alors, créant la fameuse Commune de Paris : deux mois durant lesquels la ville met en oeuvre des pratiques issues des courants d’autogestion et du communisme, tandis que le gouvernement fuit à Versailles.

Cette situation sera de courte durée : du 21 au 28 mai 1871, la Commune de Paris est écrasée par la force. Les forces gouvernementales reprennent la ville dans le sang. Environ 20 000 personnes mourront, l’immense majorité du côté des communards.

C’est sur cette semaine que revient ici Vincent Chansard. Il met en scène deux personnages que l’Histoire a placés de part et d’autre des barricades…

Musique / Soundtrack : BERARDO Roy, OGERET Marc
Montage sonore / Sound Design : VAN LEUR Emmerek
Mixage / Mix : VAN LEUR Emmerek

Vincent Chansard adopte une animation 2D parfois très stylisée, choisissant par exemple de représenter de nombreux personnages sans yeux. On notera aussi l’importance de la musique de Roy Berardo, et la présence en fin de court-métrage de La Semaine sanglante, chant révolutionnaire que l’on doit à Jean Baptiste Clément, lui-même communard ; c’est également à ce chansonnier que l’on doit le fameux Temps des cerises.

Loin d’être une simple évocation historique, Pour la France est donc clairement un film politique, qui s’inscrit dans une longue tradition d’oeuvres artistiques liées à la mémoire de la Commune.

L’article 1871 : La Commune de Paris s’effondre dans le sang. 2019 : Les Gobelins se souviennent est apparu en premier sur 3DVF.

Out of Range : un court des Gobelins au coeur de la forêt

Par Shadows

Yijia Cao, Lana Choukroune et Cécile Guillard dévoilent Out of Range, leur court de fin d’études aux Gobelins. Un film qui vous emmènera loin des réunions PowerPoint et autres revues de projets…

Sue, une avocate qui vit à cent à l’heure, se rend au meeting le plus important de sa carrière. En chemin, une panne de voiture la contraint à s’enfoncer dans la forêt, et c’est en s’y perdant qu’elle saura se retrouver.

Musique / Soundtrack : CHOUZIER Etienne
Montage sonore / Sound design : TIGER Mathieu
Mixage / Mix : TIGER Mathieu

L’article Out of Range : un court des Gobelins au coeur de la forêt est apparu en premier sur 3DVF.

Dogs : guerre et enfer dans un court-métrage des Gobelins

Par Shadows

Benjamin Berrebi, Jakub Bednarz, Diego Cristófano, Théo Lenoble, Mohammad Babakoohi, Karlo Pavicic-Ravlic et Marthinus Van Rooyen présentent Dogs, leurs courts-métrages de fin d’études aux Gobelins. Un projet à la symbolique forte, qui s’appuie en prime sur une direction artistique soignée : on appréciera notamment la musique mais aussi l’opposition entre le personnage principal stylisé et les décors au style peint richement détaillés.

Le film nous plonge aux abords de l’insurrection de Varsovie, soulèvement armé massif de la résistance polonaise en 1944 contre l’occupation allemande :

Un jeune partisan polonais s’enfuit de l’insurrection de Varsovie. En pleine campagne, il trouve refuge dans le jardin d’un vieux manoir, mais est attaqué par un énorme chien. Il parvient à s’échapper en escaladant un arbre, mais s’y trouve dorénavant coincé.

Musique / Soundtrack : Vladimir GUICHEFF BOGACZ / Bartosz IZBICKI Montage sonore / Sound designer : Cédric DENOOZ Mixage / Mix : Cédric DENOOZ

L’article Dogs : guerre et enfer dans un court-métrage des Gobelins est apparu en premier sur 3DVF.

Protocole Sandwich : un court des Gobelins joue avec glitches et artefacts

Par Shadows

Si l’utilisation de glitches, bugs et artefacts de compression est chose courante dans des projets expérimentaux (notamment via la technique du datamoshing), cette approche est rarissime dans les courts-métrages étudiants. Ce qui rend d’autant plus intéressant le projet Protocole Sandwich, réalisé aux Gobelins par Valérie Bousquie, Joséphine Meis, Côme Roy, Antoine Vignon, Benjamin Warnitz. L’équipe utilise ici la détérioration visuelle au coeur de son scénario…

Dans un vaste désert inhabité, une escouade de rangers du futur est chargée d’en arpenter les chemins pour secourir les êtres qui s’y sont perdus. L’un d’entre eux, Jean-Mi, va s’écarter du groupe et faire une rencontre inattendue.

Musique / Soundtrack: Côme ROY
Montage sonore / Sound designer : Mathieu TIGER
Mixage / Mix : Mathieu TIGER

L’article Protocole Sandwich : un court des Gobelins joue avec glitches et artefacts est apparu en premier sur 3DVF.

Déjeuner sur l’herbe : des convictions brisées dans un court des Gobelins

Par Shadows

Jules Bourges, Jocelyn Charles, Nathan Harbonn Viaud et Pierre Rougemont présentent Déjeuner sur l’herbe, leur court de fin d’études aux Gobelins. Un court-métrage qui explore différentes thématiques et propose un traitement graphique soigné : on appréciera notamment quelques vues en coupe assez atypiques.

Un scientifique émérite voit ses convictions s’effondrer lors d’un déjeuner sur l’herbe.

Musique / Soundtrack: Amandine ROBILLARD, Anna CORDONNIER
Montage sonore / Sound design : Cédric DENOOZ
Mixage / Mix: Cédric DENOOZ

L’article Déjeuner sur l’herbe : des convictions brisées dans un court des Gobelins est apparu en premier sur 3DVF.

Royal madness : après les monstres, l’ennui

Par Shadows

Eunbyeol Ko, Milàn Salmona, Mriganka Bhuyan, Romain Couderette, Sean Lewis et Wenkai Wang dévoilent Royal Madness, leur court de fin d’études aux Gobelins. Un film qui s’intéresse à ce qui se passe une fois qu’une quête est achevée…

Il y a bien longtemps, un puissant roi, protégeant son royaume, chassa et élimina tous les monstres présents. Maintenant, sans plus aucun monstre vivant, il a perdu sa raison de vivre et sombre dans une dépression. Pour tenter de le sortir de son marasme, sa fille va mettre en place un projet fou…

Musique / Soundtrack: Mathieu ALVADO
Montage sonore / Sound design : Cédric DENOOZ
Mixage / Mix : Cédric DENOOZ

L’article Royal madness : après les monstres, l’ennui est apparu en premier sur 3DVF.

❌