Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

The Multimedia Worldbuilding of the Star Wars Legends Franchise

Par Lewis McGregor

What do the Star Wars comics, games, and novels offer this multi-layered franchise? Go in-depth to discover how diverse storytelling can build a universe.

Build a Foolproof Budget for Your Short Film or Video

Par Jourdan Aldredge

Let’s take a hard look at some steps, tips, and tricks for building out a solid budget for your short film or video project.

Find the Funny: Tips for Directing and Editing a Comedy Short

Par Jourdan Aldredge

Here are some helpful tips and tricks for shooting, directing, and editing comedy shorts to capture that magic for the world to see.

Le Mans 1955 : en pleine course, le terrible drame

Par Shadows

Quentin Baillieux dévoile son court-métrage Le Mans 1955, qui restera en ligne durant un mois avant d’être retiré en vue des Oscars.

En s’appuyant sur le talents de plusieurs entités (Eddy, De Films en Aiguille, Brunch Studio, Nightshift, Les Androids Associés, Blackmeal, Polyson), Quentin Baillieux revisite ici un drame bien réel qui frappa les 24h du Mans en 1955. En pleine course, une collision projette les débris du bolide de Pierre Levegh hors de la piste, frappant la foule de plein fouet. Plus de 80 personnes perdront la vie. La course, elle, ne sera pas annulée, et les furies métalliques poursuivront leur tournoi.

Pour son film, Quentin Baillieux a choisi de se focaliser sur John Fitch. Ami et co-pilote de Pierre Levegh chez Mercedes, il se prépare à prendre le relais lorsque le drame survient.

Outre le court-métrage, nous vous invitons à faire un tour sur le site officiel du projet. Quentin Bailleux y explique notamment l’origine du film : lors d’une exposition, il avait vu deux photos de la course, l’une montrant l’accident et l’enfer des flammes, l’autre dévoilant des conducteurs après la course, célébrant la victoire au champagne. Un contraste violent qui lui a donné envie d’explorer l’évènement et d’aborder “la tendance des hommes à s’autodétruire, oubliant leur humanité tout en étant consumés par leur fierté, leur passion et leurs sentiments”.
Sur le plan esthétique, enfin, le réalisateur adopte une approche stylisée et anguleuse qu’il avait déjà utilisée sur d’autres projets. Un parti pris esthétique qui, comme vous le verrez, ne l’empêche absolument pas de mettre en scène des personnages très expressifs.

PRODUCTION : EDDY and DE FILMS EN AIGUILLE
With the support of the CNC, CANAL +, Pays de La Loire, Mairie de Paris, Procirep and Angoa.
DISTRIBUTION : SND FILMS – Sydney Neter – sydney@sndfilms.com
FESTIVALS : STUDIO WASIA – Mikhal Bak – mikhal.bak@gmail.com
CREDITS
With the voices of :
John Fitch – Nathan Willcocks
Alfred Neubauer – Joe Sheridan
Pierre Levegh – Nicholas Mead
Director – Quentin Baillieux
Producers – Nicolas de Rosanbo and Carole Lambert
Scriptwriter – Julien Lilti
Editer – Benjamin Massoubre and Vincent Tricon
Sound designer – Xavier Dreyfuss
Line Producer – Céline Vanlint
Original score by Ali Helnwein
COPRODUCER – BRUNCH STUDIO
Line Producer – Julie Bellemare
CGI Supervisor – Jean-Charles Kerninon
Production manager – Mélanie Parisi
Texturing – Lucas Durkheim, Maxime Dupuy, Sébastien Kirszenblat, Justine Thibault
Character Modeling/surfacing – Clément Lauricella
Rig/ Set up – Maxime Granger
Final Assembly – Rémi Julien
CGI Lead Animator – Axel Digoix
CGI Animators – Geoffrey Lerus, Paul Lavau, Daniel Quintero, Alice Dumoutier, Julie Bousquet
2D Animators Leyla Kaddoura, Vic Cchun, Louis Holmes, Grégoire Debernouis
Compositing – Mathieu Maurel, Maxime Granger, Victor Kirsch
Facial expression design – Wandrille Maunoury, Paul Lacolley
Modeling assistants – Mélanie Lopez, Edouard Heutte
Visual development – Leïla Courtillon, Arthur Chaumay
Pipeline development – Radouane Lahmidi, Alexis Prayez
COPRODUCER – LES ANDROIDS ASSOCIÉS
Storyboard – Ivàn Gomez Montero, Diane Fontaine
Previz – Volcy Gallois-Montbrun, Tristan Laville, Henri Zaitoun, Margaux Durand-Rival, Guillaume Robert, Florian Sauvage, Andréa Fernandez
POST-PRODUCTION – NIGHTSHIFT
Managing directors – Julien Desplanques, Mathieu Hue, Nolwenn Hajo
Grading artist – Gabriel Porier
Post-Producer – Nicolas Lim
Grading assistant – Johanna Dalmede
Post-Production assistants – Clara Escoffier, Margot Pluet, Laura Ballouhey, Justine Seris, Jan Vandewalle
SFX – BLACKMEAL
Managing directors – Matthieu Colombel, Vincent Ben Abdellah, Thomas Lecomte
Production manager – Charline Pineau
Animators – Vincent Cheaoum, Tom Goyon, Mélanie Gohin, Thomas Lecomte
SOUND STUDIO – POLYSON
Foley artist – Marie Mazière

L’article Le Mans 1955 : en pleine course, le terrible drame est apparu en premier sur 3DVF.

Nina Verhagen

Par Nina Verhagen

film-aestheticNina Verhagen a twenty-one-year-old translating student. I’m a writer and a film enthusiast.

Fascinated by music, video, photo, and film- I dive into everything regarding audiovisual that interests me or sparks my interest. Same thing.

Social media is amazingit is a way to connect and speak to people all over the world. One image can go through so many countries. It’s fascinating!

The post Nina Verhagen appeared first on Audiovisualcity.

Jornadas A/V B12 Gallery Ibiza & SO.

Par volatil

La Galería B12 acogió en Ibiza, durante un fin de semana, una propuesta liderada por el colectivo Visuals For The Masses, del que ya te hemos hablado, y esperamos hayas escuchado, ya que se trata de un potente podcast colaborativo con profesionales del sector visual de todo el mundo. De la mano de este colectivo, tuvieron lugar las primeras jornadas sobre artes visuales y visualistas con la idea de que se celebren de forma mensual.

Para la inauguración, el viernes 11 de enero, tuvo lugar una masterclass de la mano de Gnomalab (Juanjo Fernández). La jornada de networking continuó con una comida junto al colectivo Visuals For The Masses y una mesa redonda sobre Show Running en Clubs. Participaron grandes profesionales como Pedro Comesaña (3DLight), Ivi (Improbable Films), Gus (vídeos de Amnesia), Masha (Icemash), Karlos Molina (Dj), Danny Lloyd (DJ), Elimaginario (diseñador visual de Music On y uno de los organizadores de la cita) y otros miembros de Visuals For The Masses.

El sábado 12 tuvo lugar una sesión muy especial en B12 Ibiza con una nueva edición de la fiesta So en la que los asistentes pudieron disfrutar de una instalación de láser y visuales creada por Elimaginario y A.P patrocinada por Pirolaser FX. Las visuales corrieron a cargo de Gnomalab y Elimaginario.

Welcome atmosphere_Daze Tie A/V set up.
Live A/V Karlos Molina + Danny Lloyd + Gnomalab + El Imaginario.
Instalación Visual_El Imaginario + A.P. + Pirolaser FX

La entrada Jornadas A/V B12 Gallery Ibiza & SO. aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

Georacing à la manœuvre sur le suivi virtuel de la compétition du Tour Voile 2018

Par Cine.Tv.Industry

La société Trimaran a été choisie par Amaury Sport Organisation (ASO) pour déployer ses technologies Georacing de tracking GPS et de visualisation virtuelle d’événements sportifs « outdoor » (en extérieur) lors du Tour Voile 2018 (l’ancien Tour de France à la voile), du 6 juillet au 22 juillet, soit 15 jours de compétition et 2 jours de repos. Un parcours qui débute à Dunkerque et se termine à Nice.

Georacing_Tour-voile-2018

Grâce à des balises GPS positionnées sur les bateaux des 26 teams participants, les fans peuvent suivre en temps réel toutes les régates sur un lecteur vidéo interactif pour le digital (web et mobile). Positionnements, vitesses, écarts, classements… sont accessibles à tous, via le lien « Cartographie » du site internet du Tour Voile et grâce à l’application mobile Georacing (iOS & Android). Georacing réalise quotidiennement des séquences virtuelles en 3D en alternance sur la finale des stades nautiques et le raid côtier qui viennent enrichir le contenu des résumés sportifs diffusés dès le lendemain sur différents médias (TV & Digital).

Georacing_3D-1024x577

Cette année, le Tour Voile fête ses 40 ans. Plus condensé que les années précédentes et alternant entre des manches en Stades Nautiques et des Raids Côtiers, il est encore plus intense et exigeant pour les participants. Il passe notamment par Dunkerque, Dieppe, Barneville-Carteret, Baden-Golfe du Morbihan, Gruissan, Hyères et Nice.

❌