Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Studios, écoles : SATIS TV fait le point sur l’animation en France

Par : Shadows

SATIS TV, qui proposait la semaine passée une série de conférences, fut l’occasion de revenir sur l’écosystème de l’animation française au travers de deux tables rondes :

  • Tout d’abord, un échange sur les studios d’animation en France avec Carole Toledo (directrice du studio TeamTO à Bourg-lès-Valence), Julien Bagnol-Roy (Supamonks), Moïra Marguin (Responsable du département Cinéma d’Animation – Gobelins) et Franck Petitta (Ecole Georges Méliès).
    La discussion porte notamment sur l’attractivité des studios français par rapport à l’étranger, et la façon dont l’industrie peut retenir les talents issus des écoles de l’hexagone.
  • Dans une seconde conférence, Camille Campion (Creative Seeds), Julien Deparis (École des Nouvelles Images), Joan Da Silva (ArtFX) et Renaud Jungmann (VFX Workshop) échangent sur la thématique des nouvelles écoles d’animation et effets visuels en France, ainsi que sur leurs choix pédagogiques.

L’article Studios, écoles : SATIS TV fait le point sur l’animation en France est apparu en premier sur 3DVF.

Unigine 2.13 : des nouveautés qui méritent le détour

Par : Shadows

Le moteur 3D temps réel Unigine se met à jour, avec une version 2.13 riche en nouveautés :

  • un outil de lightmapping GPU ;
  • le SRAA (Subpixel Reconstruction Anti-Aliasing) fait son apparition en tant que nouvelle technique d’anti-aliasing ;
  • amélioration du système de nuages 3D ;
  • optimisation des performances pour les grandes forêts ;
  • amélioration des outils de génération de terrain avec support de sources SIG en ligne ;
  • tessellation hardware adaptative ;
  • amélioration de l’outil Project Build ;
  • nouveaux exemples ;
  • librairie de scans 3D gratuits.

Unigine est disponible en trois éditions (Community, Engineering, Sim), ces dernières étant développées en parallèle avec des mises à jour tous les 3 à 4 mois.
Rappelons que la version Community est gratuite pour les petites équipes indépendantes.

L’article Unigine 2.13 : des nouveautés qui méritent le détour est apparu en premier sur 3DVF.

Isotropix dévoile un ambitieux projet : Angie

Par : Shadows

Bien connu pour sa solution Clarisse pensée pour la création et l’assemblage d’environnements massifs, mais aussi le look dev, lighting et rendu, Isotropix dévoile le résultat de longs travaux de R&D.

Angie, c’est son nom, est un nouveau moteur de rendu hybride, capable de s’appuyer sur le CPU comme sur le GPU.

Si la vidéo de présentation reste assez courte, elle donne tout de même quelques détails techniques, comme le fait qu’Angie repose sur OSL, ou que l’échantillonnage est pensé pour fonctionner en tandem avec du denoising.
C’est surtout sur la vitesse qu’Isotropix insiste : le rendu CPU serait jusqu’à 10 fois plus rapide que celui disponible dans la dernière version de Clarisse. La combinaison CPU+GPU permettant évidemment d’aller encore plus loin.

Le moteur de rendu sera gratuit pour les clients de Clarisse et sa version en ligne de commande, CNode. Le lancement devrait avoir lieu courant 2021.

L’article Isotropix dévoile un ambitieux projet : Angie est apparu en premier sur 3DVF.

Blender 2.91 disponible : Noël en avance pour les artistes

Par : Shadows

Blender se met à jour et passe en version 2.91, quatrième mise à jour majeure de l’année.

L’équipe de développement, désormais massivemement financée par des entreprises, n’a pas chômé. La page de l’annonce détaille les principales avancées ; on notera ainsi des améliorations sur la sculpture de vêtements, les opérations booléennes, les conversions de volume en mesh et réciproquement, un système de recherche qui vous aidera à trouver les paramètres dont vous avez oublié la localisation (y compris ceux des addons), ou encore quelques centaines de bugs éliminés.

Si cette version ne révolutionne pas Blender, elle apporte donc un lot notable d’avancées qui devraient faciliter votre travail quotidien.

Blender 2.91 peut d’ores et déjà être téléchargé.

L’article Blender 2.91 disponible : Noël en avance pour les artistes est apparu en premier sur 3DVF.

NVIDIA met à jour ses Studio Drivers

Par : Shadows

NVIDIA annonce la mise à jour de ses Studio Drivers, pensés pour les artistes utilisant sa gamme GeForce.

La nouvelle version comporte des améliorations pour DaVinci Resolve 17 Beta, Keyshot 10, Notch, Topaz Video Enhance AI, BorisFX Continuum 2021, Red Giant Trapcode Suite 16, Magic Bullet Suite 14.

Rappelons que les drivers Studio ne prétendent pas apporter un gain de performances notable par rapport aux drivers Game Ready. En revanche, ils sont davantage pensés pour un usage multitâches, avec une gestion des ressources en conséquence, et sont censés apporter une meilleure stabilité grâce à des tests plus poussés.

Ces nouveaux drivers sont disponibles via l’application GeForce Experience ou directement chez NVIDIA.

L’article NVIDIA met à jour ses Studio Drivers est apparu en premier sur 3DVF.

Google AR Mandalorian met les personnages de la série chez vous

Par : Serge R.
Google AR Mandalorian

Si vous avez un faible pour Star Wars, la prochaine application AR de Google : Google AR Mandalorian est faite pour vous. Elle met le protagoniste de la série dans votre salon. Elle vous permet aussi de vous mettre dans la peau d’un chasseur de primes qui suit ses traces.

Les géants de la nouvelle technologie, comme Google, ne cessent d’épater les utilisateurs avec leurs divers appareils et applications. Pour cette entreprise américaine en particulier, elle vous propose désormais une application AR qui met le célèbre mandalorien dans votre salon. L’expérience promet d’être exceptionnelle.

Google AR Mandalorian : une appli AR dédiée aux fans de la série The Mandalorian

Si vous trouvez qu’il manque des personnages d’une galaxie lointaine dans votre salon, Google met désormais à votre disposition une application AR dédiée à cet effet

Baptisée Google AR Mandalorian, l’appli résulte d’un partenariat entre Google, Lucasfilm et Disney. Leur objectif est ainsi d’apporter les personnages de la série de Disney+ directement chez vous en réalité augmentée.

Toutefois, pour utiliser ce programme, il vous est indispensable de disposer d’un Google Pixel ou d’un autre appareil Android compatible 5G.

Ce que vous pouvez faire avec l’application

Google AR Mandalorian, donne vie aux instants emblématiques de la première saison de la série The Mandalorian. L’application vous met d’ailleurs dans la peau d’un chasseur de primes.

Vous pourrez alors suivre les traces de Mando lui-même selon Google. Vous pouvez aussi partir à la recherche de Baby Yoda et exploiter la force.

Il est à noter que l’appli a été mise au point à l’aide de la dernière technologie ARCore de Google. Elle jouit en outre de fonctionnalités, comme l’occlusion qui permet aux scènes 3D de se fondre dans le monde réel. Dans tous les cas, vous pouvez télécharger l’application sur Google Play dès maintenant.

Cet article Google AR Mandalorian met les personnages de la série chez vous a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Marvelous Designer 10 : la création de vêtements 3D s’améliore

Par : Shadows

L’éditeur CLO Virtual Fashion lance la version 10 de Marvelous Designer, sa solution de création de vêtements 3D.

Voici les principales nouveautés ; des sous-titres activables via l’interface Youtube vous donneront quelques précisions au passage :

  • une brosse permettant de créer dynamiquement des plis :
  • un système d’ajustement automatique avancé pour éditer vos créations pour différents avatars :
  • support du format SBSAR de Substance :
  • la possibilité d’appliquer des textures en utilisant l’UV Map :
  • de nouveaux avatars :
  • la taille par défaut des avatars peut être ajustée :
  • améliorations de l’édition UV :
  • meilleure compatibilité avec les tablettes :

Marvelous Designer 10 est d’ores est déjà disponible. Notre partenaire Progiss étant revendeur de cette solution, vous pouvez la retrouver à l’achat ou la location dans la boutique 3DVF.fr.

L’article Marvelous Designer 10 : la création de vêtements 3D s’améliore est apparu en premier sur 3DVF.

Matte painting, production, DA… Les offres d’emploi 3DVF – semaine 48/2020

Par : Shadows

Nous vous proposons un nouveau point sur les postes actuellement disponibles via notre système d’offres d’emploi.

Pour les studios qui souhaiteraient également nous proposer leurs offres, rappelons qu’une offre promotionnelle est en place jusqu’au 30 novembre sur nos Packs Premium Annuels. Avec pour 199,5€HT la possibilité de poster vos annonces en illimité !
(si votre groupe dispose de plusieurs studios, des offres dégressives sont aussi disponibles)

https://cdn.001.3dvf.com/wp-content/uploads/2020/11/17101620/article-promo-1920x966.jpg

Quatre studios ont des postes à pourvoir :

Fortiche Production

Fortiche cherche à étoffer son équipe parisienne avec un poste en supervision matte painting (intermittence, démarrage dès que possible), un poste de chargé(e) de production département Layout (intermittence, démarrage en janvier 2021), un poste d’Assistant(e) Direction Artistique en CDDU (intermittence, démarrage dès que possible), un poste de Technicien(ne) Helpdesk (CDD de 6 mois, démarrage dès que possible).

Game Atelier

Le studio de jeux vidéo Game Atelier, basé à Paris, recherche un profil de type Senior VFX Artist Unreal Engine, en freelance ou CDD de 3 mois minimum.
Le travail à distance est possible.

SoWhen?

L’équipe SoWhen? recherche un profil en étalonnage. Il s’agit d’une mission courte.

In Efecto

In Efecto propose de nombreux postes, afin d’étoffer ses équipes aux Açores : lighting/rendering, shot TD, IT, Renderer, Assistant Manager, Product Manager.

L’article Matte painting, production, DA… Les offres d’emploi 3DVF – semaine 48/2020 est apparu en premier sur 3DVF.

Netfabb, le logiciel d’impression 3D pour préparer la fabrication

Autodesk propose plusieurs solutions logicielles de modélisation, la plus connue étant AutoCAD. C’est le logiciel de conception de choix pour les architectes, les ingénieurs et les professionnels de la construction. Même si vous pouvez créer des modèles 3D avec des…

Netfabb_cover1

Les VFX en 2021 : Framestore, Weta dévoilent les tendances le 2 décembre

Par : Shadows

Le 2 décembre prochain, La Visual Effects Society, avec le soutien de Foundry et Jon Peddie Research, organise une table ronde en ligne sur le thème VFX in 2021: What Works, Who Works & What’s Changing Forever.
L’inscription est obligatoire et gratuite. La table ronde débutera à midi heure du Pacifique, soit 21h en France.

Au menu, donc, une réflexion sur ce qui attend l’industrie des effets visuels après une année particulièrement difficile. L’essor des workflows distribués, du cloud et de la production virtuelle vont sans nul doute avoir un impact majeur sur la reprise du secteur.

La table ronde rassemblera :

  • Angus Kneale, directeur créatif chez Preymaker ;
  • Matt Mazerolle, directeur produit / Nouvelles technologies chez Foundry ;
  • James Rogers, directeur créatif/superviseur VFX chez Framestore ;
  • Erik Windquist , superviseur VFX chez Weta Digital ;
  • Dr. Jon Peddie de Jon Peddie Research (introduction) ;
  • Modération : Kathleen Maher., rédactrice en chef de Tech Watch Report chez JPR.

L’article Les VFX en 2021 : Framestore, Weta dévoilent les tendances le 2 décembre est apparu en premier sur 3DVF.

Maya Indie disponible en Europe : votre licence Maya pour 330€

Par : Shadows

L’été passé, nous vous avions annoncé le lancement de Maya Indie, une initiative d’Autodesk permettant d’acquérir une licence Maya à un prix plus économique.

Ciblant indépendants, jeunes diplômés ou encore artistes amateurs, le concept a récemment été étendu à la France et à d’autres pays d’Europe.

Voici la liste des pays désormais éligibles :

Canada, États-Unis, Mexique, Brésil, Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, Finlande, France, Allemagne, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Russie, Espagne, Suède, Suisse, Turquie, Royaume-Uni, Bulgarie , Croatie, Chypre, Estonie, Grèce, Irlande, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Islande, Lichtenstein, Australie, Inde, Nouvelle-Zélande, Singapour, Japon, Corée, Malaisie et Chine

Côté français, Autodesk impose un revenu brut annuel inférieur à 100 000€ ; si tel est votre cas, vous pourrez, via la page Maya Indie, obtenir une licence pour 330€/an.

L’article Maya Indie disponible en Europe : votre licence Maya pour 330€ est apparu en premier sur 3DVF.

Apple : la réalité augmentée sera bientôt aussi présente qu’internet

Par : Bastien L
apple ar internet

Selon Mike Rockwell, le directeur de la réalité augmentée d’Apple, la réalité augmentée sera bientôt tout aussi présente qu’internet dans nos quotidiens. Le lancement du casque AR de la Pomme semble de plus en plus imminent…

Vous souvenez-vous de la vie avant internet ? Il est indéniable que cette technologie a transformé notre monde. D’ici quelques années, la réalité augmentée sera tout aussi intégrée à nos quotidiens.

Du moins, c’est ce que présage Mike Rockwell, directeur de la réalité augmentée chez Apple. Lors d’une interview accordée à CNET, le cadre prédit que la réalité augmentée fera bientôt partie de ces choses que l’on utilise chaque jour sans se rappeler comment l’on faisait sans.

Déjà aujourd’hui, la senior product manager AR d’Apple, Allessandra McGinnis, rappelle que la réalité augmentée a déjà un impact concret sur le monde de l’entreprise. Par exemple, Home Depot a découvert que les consommateurs ont 2 à 3 fois plus de chances d’effectuer un achat lorsqu’ils visionnent un produit en AR.

Apple veut créer une plateforme AR rentable pour les développeurs

A présent, selon Rockwell, la priorité d’Apple est de permettre au grand public d’accéder à la réalité augmentée via son écosystème d’appareils. Actuellement, seul un petit pourcentage des utilisateurs d’iPhone et d’iPad profitent des fonctionnalités AR déjà disponibles. L’objectif de l’entreprise américaine est de développer une plateforme suffisamment lucrative et rentable pour donner aux développeurs l’envie d’y investir du temps et de l’argent…

Pour rappel, selon Bloomberg, Apple pourrait dévoiler et même lancer son casque de réalité augmentée dès le début 2021. Par la suite, un casque entièrement conçu pour le ” gaming “ pourrait être lancé en 2022. Pour l’heure, la Pomme n’a toutefois laissé échapper aucune information à ce sujet…

Cet article Apple : la réalité augmentée sera bientôt aussi présente qu’internet a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Animation en France : le point sur le secteur et l’emploi, mercredi 9 décembre

Par : Shadows

L’équipe organisatrice des RADI-RAF, journées de conférences centrées sur l’industrie de l’animation qui se déroulent (hors pandémie) chaque année à Angoulême, annoncent un évènement le 9 décembre.

En effet, les RADI-RAF sont toujours l’occasion de présenter un bilan annuel et chiffré du secteur : l’équipe organisatrice a décidé de présenter ce bilan en ligne, sans attendre la tenue de l’édition 2020, décalée au début de l’année 2021 en raison du contexte sanitaire.
Présenter dès maintenant les chiffres est d’autant plus logique qu’ils prennent du temps pour être établis, ce qui génère une année de décalage : ce sont les chiffres 2019 qui seront présentés, et les dévoilés en 2021 aurait été très tardif.

Le CNC, Audiens, AnimFrance et le Pôle Image Magelis participent à cette présentation. La conférence sera à suivre en ligne sur la chaîne de Magelis, sur le site des RADI-RAF ou sur 3DVF (nous posterons un rappel à l’approche du 9 décembre), et ne nécessite pas d’inscription.

Voici le programme prévu :

15h00    Ouverture Jérôme Sourisseau, Président du Pôle Image Magelis

15h05    Introduction Patrick Eveno et Véronique Dumon, concepteurs éditoriaux des RAF

15h10    Le marché de l’animation en 2019

Comment le marché de l’animation a-t-il évolué en 2019 ? Analyse des données disponibles dans les domaines de la télévision, des plateformes, du cinéma, de l’exportation…

                Intervenants :

Benoît Danard (Directeur des études, des statistiques et de la prospective – CNC)

Stéphane Le Bars (Délégué Général – AnimFrance)

15h30    Les chiffres de l’emploi 2019

Comment l’activité économique s’est-elle traduite en termes d’emploi ? La dynamique positive constatée ces dernières années s’est-elle poursuivie ?

                Intervenants :

François Caillé (Délégué aux affaires sociales – AnimFrance)

Philippe Degardin (Responsable Pilotage et statistiques Data – AUDIENS)

15h50    Séance de questions-réponses

16h10    Fin de la manifestation

L’article Animation en France : le point sur le secteur et l’emploi, mercredi 9 décembre est apparu en premier sur 3DVF.

Covid-19 et intermittence : une pétition tire la sonnette d’alarme

Par : Shadows

On le sait, les intermittents du spectacle ont fait partie des métiers fortement touchés par la crise sanitaire : cinéma, spectacle vivant, évènements culturels ont bien souvent vu leurs activités s’arrêter totalement.

Si des mesures avaient été mises en place, comme la fameuse « année blanche » accordée aux intermittents pour les conditions de renouvellement de leurs droits, certaines de ces aides vont arriver à échéances, provoquant des inquiétudes dans le milieu puisque la pandémie se poursuit.

Une pétition a ainsi été lancée sur Change.org. Adressée à Emmanuel Macron, elle dépasse déjà les 12 000 signatures et réclame plusieurs mesures : prolongation de l’année blanche, maintien des droits sociaux mais aussi un fonds pour les répétitions des artistes. Des mesures qui aurait donc aussi un impact sur le secteur de l’imagerie numérique.

Vous retrouverez ci-dessous le texte de la pétition ; une liste de signataires est disponible sur Change.org, et montre un soutien assez large : chanson, théâtre, cinéma, auteurs.

Urgence pour le spectacle, urgence pour la culture, urgence pour celles et ceux qui la font vivre !  

Toutes les scènes de France sont fermées au public, la plupart depuis plus de six mois. Les cinémas ont refermé leurs portes. Artistes et techniciens du spectacle ne peuvent plus travailler. Les entreprises de spectacle sont à l’arrêt et tous leurs personnels craignent pour leur survie. Tous les secteurs sont touchés, la création elle-même mais aussi les prestataires et tous ceux qui concourent à la tenue des événements culturels ou festifs. Les auteurs et compositeurs dont les œuvres ne sont plus diffusées et à qui on ne commande plus rien sont sans ressources. Ils n’en meurent pas tous mais tous sont touchés.

Comment vivre sans exercer son art quand c’est le choix d’une vie ? Comment vivre en ayant perdu la moitié de ses revenus, en voyant l’avenir chaque jour plus sombre ? On a beau être dans le spectacle, il faut payer son loyer et remplir le frigo. Comment ne pas s’alarmer quand, faute d’avoir travaillé depuis de longs mois, les intermittents du spectacle n’ont plus accès aux indemnités journalières de Sécurité Sociale pour maladie ou pour maternité ? Quand ils voient la fin de “l’année blanche” accordée par le président de la République sans espoir de renouveler leurs droits à l’assurance chômage ?

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, a déclaré que « certaines activités professionnelles peuvent continuer dès lors qu’il n’y a pas de public […]. Concrètement, la création artistique continue de vivre : les tournages, les répétitions de spectacle à huis-clos, les enregistrements et captations des œuvres sans public sont tout à fait possibles. » .

Chiche ?

Après avoir versé des dizaines de millions d’euros aux entreprises de spectacle pour qu’elles puissent survivre à la crise sans avoir d’activité, il est temps de penser aux femmes et aux hommes qui donnent vie aux œuvres.

Permettons à tous les artistes, tous les techniciens, toutes les compagnies, tous les groupes et ensembles musicaux de reprendre le chemin des studios et des salles de spectacle quand bien même elles demeurent fermées au public. Qu’on leur donne du travail, qu’on leur commande des créations, qu’on les paie, qu’ils génèrent comme à l’accoutumée leur protection sociale en cotisant aux différents organismes. Pendant cette triste crise, des milliers de spectacles, d’oeuvres, peuvent se préparer pour demain. On les découvrira d’abord sur les plateformes en ligne avant qu’ils ne soient donnés en public dès que les conditions sanitaires le permettront. Comme ce sera nécessairement dans de petits lieux à cause de l’épidémie, il faudra des milliers de projets et d’équipes artistiques pour offrir à toute la population les concerts, les pièces ou les ballets dont elle aura été privée si longtemps.

Que l’Etat en premier lieu, mais aussi les régions, les départements et les villes débloquent des fonds de toute urgence pour financer cette reprise du travail qui, à terme, permettra de donner des spectacles sur les scènes de tout le pays.

Il faut aussi sécuriser les droits collectifs. Les professionnels du spectacle ne demandent ici rien d’autre que ce qui doit être accordé à toutes et tous. Travailler autant que possible pour vivre de son métier et alimenter la solidarité interprofessionnelle par ses cotisations. Accéder à des droits sociaux lorsqu’on n’a plus d’emploi pour subvenir à ses besoins. La gravité de la crise économique et sociale provoquée par la situation sanitaire appelle plus que jamais le principe d’une indemnisation chômage sans condition pour tous celles et tous ceux, intermittents ou pas, qui ont perdu leur emploi.  

Les caisses sociales des artistes et techniciens doivent être renflouées. Les droits à l’assurance chômage, à la Sécurité Sociale, à la formation professionnelle, à la médecine du travail ou aux congés payés doivent être garantis. « L’année blanche » durera beaucoup plus que ce qui était prévu : tous les intermittents du spectacle, comme tous les travailleurs inscrits au chômage et empêchés de travailler, doivent voir leurs droits prolongés jusqu’à un an après la fin de la période d’impossibilité de travailler.

L’article Covid-19 et intermittence : une pétition tire la sonnette d’alarme est apparu en premier sur 3DVF.

Solid Edge, le logiciel de CAO de Siemens pour la fabrication additive

Lorsqu’il s’agit de modéliser des pièces en 3D pour les imprimer par la suite, le choix du bon logiciel est un point essentiel. Parmi tous les logiciels de modélisation 3D sur le marché, on vous présente aujourd’hui Solid Edge. Cette…

SolidEdge_cover

PhotoInsight : un outil pour cataloguer vos images, et bien plus encore

Par : Shadows

Découvrez PhotoInsight, un outil compatible Windows qui vous permettra de visualiser votre bibliothèque d’images simplement et efficacement.

Après avoir choisi quelles photos indexer (toutes les images, dossiers spécifiques, exclusions, selon vos préférences), l’outil va ajouter dans son catalogue les photos et vous permettre de les visualiser sous forme de mur d’images, comme dans la capture ci-dessus (une séance photo du Triceratops de Jurassic Park, au Musée Cinéma et Miniature de Lyon).

En outre, PhotoInsight propose des outils de recherche (mots clés, dates, métadonnées, localisation géographique), vous permet d’ouvrir les images dans vos outils d’édition favoris, propose des statistiques sur vos photos, permet d’éditer les métadonnées et de renommer les photos en masse.

On appréciera l’existence d’une version gratuite, même si elle est limitée à la visualisation et la recherche au sein des collections. La version payante (une vingtaine de dollars) propose en plus le support des fichiers RAW, le renommage et l’édition des métadonnées, les statistiques.

A noter aussi : le créateur de l’outil étant français (il a notamment travaillé sur le logiciel DxO PhotoLab avant de rejoindre Ubisoft pour y développer différents outils), PhotoInsight est disponible en français en plus de l’anglais.

La prochaine version 1.3.0 apportera le support des vidéos. A terme, l’outil devrait gérer davantage de formats, et s’ouvrir vers les infographistes et le secteur du jeu vidéo : l’outil pourrait notamment proposer le support des fichiers TGA, DDS, FBX, OBJ, des fichiers audio ou encore du format PSD.
Enfin, la version 2, à plus long terme, sera axée sur le machine learning : de quoi proposer un système de tags automatiques.

D’ici là, vous pouvez retrouver PhotoInsight sur le site officiel.

L’article PhotoInsight : un outil pour cataloguer vos images, et bien plus encore est apparu en premier sur 3DVF.

NDI Screen Capture HX la révolution de la vidéo par IP

Newtek NDI

Annoncé avec le Nvidia Broadcast, la puissance des cartes graphique Nvidia de la génération RTX 2000/3000 au service du nouveau NDI Screen Capture HX pour capturer votre écran, le rendant disponible immédiatement sur votre réseau NDI.

La collaboration Nvidia avec le NDI offre de nouveaux flux de travail pour la création en direct. Le contrôle à distance et capture sur des écrans 4k jusqu’à 120 Hz et au-delà (le workflow de streaming ne change pas, les diffuseurs sont toujours OBS Studio ou Vmix, Xsplit …), accélération matériel de bout en bout du NDI HX, l’utilisation d’un pipeline d’encodage dédié Nvidia (encodage hardware en temps réel) , une latence faible, une prise en charge de l’audio du périph en entrée/sortie synchro avec le signal vidéo, et du KVM.

NDI Screen Capture HX

Le NDI Screen Capture HX sera bientôt disponible dans le bundle gratuit des Tools NDI sur le site NDI.TV.

NDI Screen Capture HX

NDI Screen Capture HX la révolution de la vidéo par IP est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Une formation pour découvrir gratuitement RenderMan

Par : Shadows

Alors que l’automne s’abat sur l’hémisphère Nord, Pixar lance une nouvelle formation sur les fondamentaux de son moteur de rendu RenderMan : l’occasion parfaite pour découvrir le logiciel depuis chez vous, gratuitement.

RenderMan Fundamentals est disponible sur le site officiel, avec une série de vidéos qui vous guideront dans vos premiers pas. Des projets sont disponibles au téléchargement, de même que quelques fonds d’écran visibles ci-dessus et dessous.

Rappelons que RenderMan est disponible en version gratuite à usage non commercial : découvrir le produit sans débourser le moindre centime est donc possible.

Enfin, pour aller plus loin, des matériaux libres de droit et compatibles avec un workflow ACES ont aussi été publiés : de quoi expérimenter et aller au-delà de la simple découverte !

L’article Une formation pour découvrir gratuitement RenderMan est apparu en premier sur 3DVF.

EbSynth s’améliore et transforme vos vidéos en peignant une simple image

Par : Shadows

Il y a un peu plus d’un an, nous vous présentions EbSynth : un outil permettant de générer des rendus stylisés à partir d’une vidéo d’entrée et d’une frame peinte dans le style voulu.

Depuis, l’outil s’est mis à jour : une nouvelle version est disponible en beta, et toujours aussi puissante sur le plan créatif. Une nouvelle vidéo en donne une très bonne idée, avec des plans créés par différents artistes :

Crédits :
Jakub Javora, https://www.artstation.com/javoraj
Zuzana Studená, https://artemisfilm.webnode.com
Šárka Sochorová, https://sarkasochorova.com
Daniel Martínez Lara, //pepe-school-land.com/pepeland
Rafiki’s Land, rafikisland.com
Ian Brann, many.link/im.brann
Matias Mendiola, mendiobox.com

Qu’il s’agisse de styliser une vidéo, de modifier une animation ou encore d’ajouter un masque chirurgical dans Titanic, EbSynth s’avère donc très efficace.

Une nouvelle version 10 fois plus rapide

Mieux encore, la nouvelle beta propose des avancées notables :

  • un workflow plus pratique pour importer les données ;
  • une nette hausse des performances, de l’ordre de x10 ;
  • un export direct des données générées vers After Effects ;
  • enfin, la possibilité de redimensionner la fenêtre, qui était jusqu’ici figée : un détail mais qui est évidemment utile pour mieux afficher les chemins de dossiers.

Vous l’aurez compris : si vous hésitiez encore à tenter l’expérience, la nouvelle version devrait vous convraincre de sauter le pas, d’autant que l’outil est disponible sous Windows et Mac. La beta est gratuite.
Le tutoriel de 2019 reste valable dans l’ensemble (seul l’export After Effects n’est pas évoqué), et vous aidera à débuter :

Enfin, n’hésitez pas à poster vos propres tests dans les commentaires !

L’article EbSynth s’améliore et transforme vos vidéos en peignant une simple image est apparu en premier sur 3DVF.

RADI-RAF 2020 : crise sanitaire, innovations, formation, voici le programme !

Par : Shadows

L’an passé, nous avions eu l’occasion de couvrir à Angoulême les RADI-RAF (Rencontres Animation Développement Innovation et Rencontres Animation Formation) : une série de conférences qui sont l’occasion de faire le point sur l’industrie de l’animation.
Dernières innovations, tendances et évolutions au sein des écoles, moments forts de l’année, retours d’expériences, confrontation entre écoles et industrie : les thématiques sont variées.

En raison des contraintes sanitaires, l’édition 2020 est dématérialisée : il est d’ores et déjà possible de s’inscrire pour assister aux conférences en ligne, les 18 et 19 novembre. Vous recevrez un mail de confirmation et, d’ici le début de l’évènement, un lien de connexion.
Notez que l’inscription est entièrement gratuite.

Le programme complet a été dévoilé ; sans surprise, on y retrouvera plusieurs réflexions sur la crise en cours, mais aussi des classiques comme une conférence sur les évolutions du marché et de l’emploi. Au menu également, l’essor de Blender, quelques produits novateurs, ou encore l’adéquation entre animation et contraintes écologiques.

RADI – mercredi 18 novembre

10h30 

  • Discours d’ouverture et Introduction
    François Bonneau, président du Pôle Image Magelis
  • Une vision des technologies du temps réel
    Animation, VFX, Jeu Vidéo, médias immersifs : les technologies temps réel sont de plus en plus présentes. En quoi peuvent-elles changer les pipelines dans le secteur des industries créatives ?
  • 2020 en mode « remote »
    Le confinement lié à la crise sanitaire de la Covid-19 a obligé les studios à s’organiser en urgence, pour généraliser le travail à distance. Retour d’expériences d’entreprises agiles.

14h30 

  • Open Source : Blender gagne du terrain en production
    La communauté Open Source de l’animation s’agrandit. En France, de plus en plus de studios adoptent et participent à l’enrichissement d’outils capables d’optimiser la compétitivité des entreprises sur le marché international. Partage d’expériences et d’expérimentations sur Blender.
  • Présentation de deux projets soutenus dans le cadre des aides à l’innovation
  • Cinq nouvelles solutions innovantes au service de l’animation
  • Synthèse de la journée et Visions prospectives
  • Demain, tous et toutes aux RAF !

RAF – jeudi 19 novembre

10h00 

  • Discours d’ouverture et Introduction
  • Le marché de l’animation en 2019
    Comment le marché de l’animation a-t-il évolué en 2019 ? Analyse des données disponibles dans les domaines de la télévision, des plateformes, du cinéma, de l’exportation…
  • Chiffres de l’emploi 2019 et prospective 2020
    Comment l’activité économique s’est-elle traduite en termes d’emploi ? La dynamique positive constatée ces dernières années s’est-elle poursuivie ? A partir des éléments partiels dont nous disposons pour 2020 est-il possible de dégager une tendance ?
  • Les incidences de la crise sanitaire sur le secteur du cinéma d’animation
    La crise sanitaire mondiale affecte tous les secteurs de l’économie. Sur quels plans le cinéma d’animation, qui semble moins impacté que d’autres domaines culturels, voit-il son modèle mis à mal ? Quelles conséquences peut-on craindre à court, moyen et long terme ? Quelles réponses l’Etat et le CNC ont-ils prévu d’apporter ?
  • En quoi la crise peut modifier les pratiques des entreprises de la filière cinéma d’animation ?
    Le télétravail, s’il ne constitue pas une rupture totale pour les studios d’animation, a dû être généralisé lors du confinement. Le retour dans les studios a nécessité la mise en place de nouvelles normes dont celle de la distanciation physique. Ces pratiques vont elles s’ancrer et modifier la politique RH des entreprises du secteur ?

14h30 

  • L’animation passe au vert
    Le cinéma et l’audiovisuel en prise de vue réelle avaient pris une longueur d’avance, mais l’animation passe elle aussi de plus en plus sérieusement au vert. Guidé.es par des experts leur apportant des solutions très concrètes et des prises en compte institutionnelles de plus en plus importantes, des professionnel.les impliqué.es lancent des initiatives qu’ils et elles souhaitent fédératrices. Car « l’animation écologiquement compatible », non contente de prendre en compte la dimension environnementale, pourrait bien être rentable !
  • Actualité politique règlementaire
    Transposition de la directive SMA, pérennité et amélioration des crédits d’impôts, égalité femmes/hommes… autant de sujets qui feront l’objet d’un point d’actualité
  • En quoi la crise peut-elle modifier les pratiques des écoles ? Actualités du RECA
    La crise sanitaire, et singulièrement le confinement, ont conduit les écoles à mettre en place, dans l’urgence, une offre d’enseignement à distance. De ces contraintes nait-il des opportunités ? Le ratio enseignement sur site/enseignement à distance peut-il évoluer ? Quels bénéfices et difficultés attendre de ces évolutions ?
  • Former à la stop-motion : pourquoi et comment ?
    Elle fascine beaucoup de professionnel.les qui n’osent pourtant pas toujours s’y frotter et touche le public en offrant des œuvres à nul autre pareil mais peu nombreuses au regard de la production globale d’animation. Faut-il former plus de futurs talents à cet art aux multiples facettes et comment s’y prendre ?
  • Bilan de la promotion pilote du CQP Expert technique en création numérique
    Focus sur une modalité pédagogique particulière, la formation en situation de travail (AFEST), autour d’un métier en tension : Expert.e technique en création numérique, plus connu sous le nom de TD. Retour d’expérience de professionnel.les – apprenant, référent et RH, engagé.es dans un processus mis en place grâce, principalement, à la mobilisation de la CPNEF audiovisuel et de l’AFDAS, au retour des RAF 2017.
  • Droit de suite…
    Retour sur des sujets évoqués lors des RAF 2019 et brèves 2020

Rappelons enfin la composition de l’équipe organisatrice et les partenaires des RADI-RAF :

Les RADI sont préparées et seront animées par Véronique Dumon et Stéphane Singier et les RAF par Véronique Dumon et Patrick Eveno, en partenariat avec les équipes du Pôle Image Magelis.

Le Pôle Image Magelis et l’ensemble des partenaires organisateurs de la manifestation: CNC, AnimFrance, AFDAS, CPNEF Audiovisuel, FICAM et AUDIENS, vous remercient de votre confiance.

L’article RADI-RAF 2020 : crise sanitaire, innovations, formation, voici le programme ! est apparu en premier sur 3DVF.

VectorStyler, nouvel outil de dessin vectoriel

Par : Shadows

Découvrez VectorStyler, nouvelle solution de dessin vectoriel développée par les finlandais de Numeric Path.

Encore en beta, l’outil dispose déjà de fonctionnalités assez larges : gestion de formats courants tels que PSD, AI ou SVG, outils de dessin et typographie, brosses, opérations booléennes, masques de transparence, effets variés, calques… Ou encore, bien évidemment, le support des tablettes graphiques.

La principale limitation concerne l’OS : VectorStyler est proposé sous Mac OS uniquement.

L’article VectorStyler, nouvel outil de dessin vectoriel est apparu en premier sur 3DVF.

Scantastic d’Adobe, un outil qui combine numérisation 3D et réalité augmentée

L’entreprise américaine Adobe a présenté il y a quelques jours un nouvel outil, encore en phase d’expérimentation, pour convertir n’importe quel objet physique en modèle 3D simplement en prenant sa photo. Baptisé Scantastic et disponible dans l’application Adobe Capture, il…

scantastic_cvoer

Surfacing, motion design, production… Le point sur les offres d’emploi 3DVF

Par : Shadows

Nous vous proposons un nouveau point sur les postes actuellement disponibles via notre nouveau système d’offres d’emploi.

Trois studios proposent de vous recruter :

SoWhen?

SoWhen? est en recherche de deux personnes :

In Efecto

Le studio de Tenerife d’In Efecto a de multiples besoins, que vous pourrez retrouver sur notre page emploi. Une dizaine de postes sont ouverts dans des spécialités variées.

NKI

Nki est en recherche de profils sur Paris. Le studio recherche :

L’article Surfacing, motion design, production… Le point sur les offres d’emploi 3DVF est apparu en premier sur 3DVF.

Le Creative Cloud se met à jour : quoi de neuf et quelles pistes pour l’avenir ?

Par : Shadows

Adobe a profité de sa conférence Adobe Max pour mettre à jour son Creative Cloud.

Voici les avancées que nous avons retenues :

  • la possibilité de streamer en direct depuis Photoshop sur iPad, Illustrator sur iPad et Adobe Fresco : une bonne idée pour présenter ses talents et proposer des formations.
    Si l’on aurait aimé un lancement simultané du streaming sur desktop, Adobe y pense et a même lancé une version beta. Il est possible de demander un accès à cette fonction.
  • Une série de filtres Photoshop s’appuyant sur l’intelligence artificielle ont été dévoilés. Remplacement de ciel, ajustement de l’orientation d’un visage, ajustement de l’éclairage, suppression d’artefacts jpeg, colorisation de photos noir et blanc… Les outils sont nombreux, et il sera évidemment intéressant d’en tester les limites et possibilités.
    A noter, la fonction Smart Portrait s’appuie sur des technologies NVIDIA, et plus précisément StyleGAN2.
  • Plus de 3D dans After Effects : Adobe dévoile une série d’outils pour travailler rapidement et efficacement dans l’espace 3D : gizmos, outils de caméra, nouveau plan pour le sol…
  • Adobe a aussi profité de sa conférence pour proposer quelques aperçus technologiques, qui pourraient à terme arriver dans ses produits. Au menu :
    – Sharp Shot, avec de l’intelligence artificielle pour améliorer les vidéos qui manquent de stabilité :

-2D Plus, des outils 2,5D pour Illustrator :

-Scantastic, un système intuitif de scan 3D :

-In Sync, qui vise à améliorer l’usage des fichiers XD :

-Typographic Brushes, qui sera utile pour la création de typographies personnalisées :

-Material World, un workflow simple et intuitif de création de textures :

-On the beat, pour synchroniser musique et vidéo :

-Physics Whiz, une approche physique et intuitive du layout 3D :

-AR Together mêle réalité augmentée et collaboration :

-Comic Blast, enfin, vise à accélérer la création de bandes dessinées.

Pour une version plus exhaustive des annonces Adobe, on se rendra sur le site de l’éditeur.

L’article Le Creative Cloud se met à jour : quoi de neuf et quelles pistes pour l’avenir ? est apparu en premier sur 3DVF.

Raya et le dernier dragon : une bande-annonce pour le futur Disney !

Par : Shadows

Les studios Disney dévoilent en VF et VO un aperçu du film Raya et le dernier dragon, prévu pour le mois de mars 2021 au cinéma.

Il y a très longtemps, dans le monde fantastique de Kumandra, humains et dragons vivaient en harmonie. Mais lorsqu’une force terrible menaça le pays, les dragons se sacrifièrent pour sauver l’humanité. 500 ans plus tard, le même mal est de retour et Raya, guerrière solitaire, devra trouver le légendaire dernier dragon afin de restaurer l’équilibre… En chemin, elle découvrira qu’il faut plus qu’un dragon pour sauver le monde.

Le film est réalisé par Don Hall et Carlos López Estrada, co-réalisé par Paul Briggs et John Ripa.

L’article Raya et le dernier dragon : une bande-annonce pour le futur Disney ! est apparu en premier sur 3DVF.

DxO PhotoLab 4 en test : un lancement qui va faire du bruit

Par : Shadows

Le spécialiste des solutions photo DxO lance la version 4 de PhotoLab, son logiciel de traitement d’images, avec une annonce qui mérite le détour.

La mise à jour apporte différentes avancées :

  • un espace de travail paramétrable par type de correction, système de favoris, corrections actives : parfait pour retrouver facilement les éléments importants ;
  • une nouvelle fonction recherche qui se veut assez ouverte : si vous venez d’une solution concurrente comme Lightroom, par exemple, vous pourrez trouver une fonction via son nom dans Lightroom ou dans PhotoLab. De quoi sauter le pas plus facilement ;
  • le renommage par lots d’images ;
  • un système de copier-coller sélectif des corrections (qui fait penser à ce que propose déjà Lightroom) ;
  • un historique avancé, qui liste les corrections et permet de les modifier ;
  • un watermarking plus facile, avec prévisualisation directe et possibilité d’inclure image, texte en simultané.

Autant de nouveautés certes intéressantes, mais qui sont selon nous largement éclipsées par LA grande avancée de cette version 4 : DxO DeepPRIME.

DeepPRIME : des millions d’images au service de vos photos

Le concept de DxO DeepPRIME part d’un constat : depuis son lancement en 2003, DxO a testé une grande quantité d’appareils photos et d’objectifs, notamment en mesurant le bruit numérique dans diverses situations. Le résultat est une base de millions de photos calibrées.
D’où une idée : utiliser ce stock immense de références pour corriger d’autres photos, prises avec des combinaisons boîtier/optique déjà mesurées par DxO.

C’est ce que propose DxO DeepPRIME, via l’intelligence artificielle et le deep learning, en assurant simultanément le dématriçage (la génération de l’image à partir des données brutes issues du capteur de l’appareil photo) et le débruitage. Selon DxO, effectuer les deux opérations en même temps évite d’introduire certains artefacts et produit de meilleurs résultats.

A la clé, selon DxO : un gain de qualité équivalent à deux stops de sensibilité ISO. Reste à vérifier les promesses marketing dans la réalité.

Comparatif DxO

DeepPRIME en test

Et puisque les promesses sont grandes, nous avons immédiatement choisi un test difficile : un cliché pris lors d’une visite de la partie accessible au public des catacombes de Paris. 1/40s, f/4.0 et ISO 25 600 : le cliché brut est sans surprise très bruité. Lightroom permet d’éliminer le bruit mais nécessite de nombreux ajustements : il s’agit de trouver un bon équilibre entre correction et effet artificiel. DxO DeepPRIME nous surprend immédiatement : le mode automatique propose un résultat propre, qui retrouve en prime des détails quasiment noyés dans le bruit d’origine. Impressionnant.

Second essai avec un autre appareil, plus ancien : un pensionnaire de la ménagerie du Jardin des Plantes, pris au 7D à f/4.0, 1/60s, ISO 6400.
Nous avions eu du mal à corriger sous Lightroom (en haut) : DxO DeepPRIME (en bas) retrouve nettement plus de détails, que ce soit sur les yeux (qui retrouvent leur couleur), les paupières, le pelage.

Encore un exemple, à ISO 8000, sur un cliché que nous avons pris lors de l’incendie de Notre-Dame : là où nous arrivons à éliminer le bruit sous Lightroom (haut) au prix d’un rendu délavé, DxO Prime nous donne immédiatement un résultat détaillé.

La différence est encore plus flagrante en recadrant davantage (DeepPRIME est en bas), notamment sur les blocs de pierre. L’échafaudage est défini plus clairement.

Sans vous assommer de comparatifs, plusieurs essais avec des situations variées (portrait en basse lumière lors de conférence, macro sans flash, photos d’objets à la texture détaillée pris dans des musées…) nous confirment que DxO DeepPRIME donne de très bons résultats.

Certaines personnes objecteront que le problème se situe peut-être entre la chaise et le clavier, et elles n’auront pas forcément tort : nous ne prétendons pas maîtriser parfaitement les subtilités du débruitage sous Lightroom, qui comporte pas moins de 6 curseurs d’ajustement.

Et justement, nous y voyons un argument supplémentaire, pour ne pas dire l’argument principal, en faveur de DxO Prime : remplacer l’apprentissage d’un système de débruitage par un simple clic et une correction automatique est une amélioration énorme, même à qualité identique. Nous ne pouvons donc que vous inviter, si votre style de photo vous amène régulièrement à faire face au bruit numérique, à tester ce produit par vous-même.

Bien entendu, DxO Prime n’est pas parfait : si la combinaison boîtier/objectif n’a pas été testée, l’outil cherchera à débruiter l’image mais ne pourra pas donner un résultat aussi bon. D’où l’intérêt de vérifier que votre matériel est supporté.
Un bon moyen de le savoir est tout simplement de parcourir vos dossiers photo via DxO Photolab : le logiciel propose de télécharger un module optique (qui gère notamment la correction des défauts optiques) si la combinaison boîtier/objectif est connue, et affiche un point d’exclamation sinon.

Notez qu’il est possible d’opter pour un téléchargement automatique de ces modules, semi-manuel (le logiciel demande confirmation avant chaque téléchargement), ou totalement manuel : DxO Photolab propose un installeur de modules. Ce dernier s’avère particulièrement utile pour vérifier en un clin d’oeil les combinaisons compatibles.

Un outil perfectible ?

Un regret pour finir : les performances. Comme l’indique DxO lui-même lors du choix de la technique de débruitage, DeepPRIME est nettement plus long à calculer le résultat que les approches déjà proposées jusqu’ici (et qui restent incluses dans l’outil). Conséquence : impossible de disposer d’un aperçu sur toute l’image dans DxO Prime, il faudra vous contenter de la loupe. De même, le temps d’export des images est nettement plus élevé : +44% environ par rapport à l’option de débruitage « PRIME » du même logiciel. L’enjeu pour une prochaine version sera donc sans doute d’améliorer le temps de traitement.

En haut à droite : la loupe d’aperçu

Pour en savoir plus

L’article DxO PhotoLab 4 en test : un lancement qui va faire du bruit est apparu en premier sur 3DVF.

Visitez les studios DreamWorks avec Kristof Serrand, Walt Dohrn, Ludovic Bouancheau

Par : Shadows

A l’occasion de la sortie du film Les Trolls 2 – Tournée Mondiale au cinéma, les studios DreamWorks dévoilent une vidéo qui vous montrera quelques images de leur campus.

Une visite qui se fera en compagnie de Kristof Serrand (chef département animation), Walt Dohrn (réalisateur de Les Trolls 2 : Tournée Mondiale) et enfin de Ludovic Bouancheau (chef département animation).
L’occasion d’entrevoir brièvement quelques concepts aux murs, ainsi que les outils logiciels de DreamWorks.

L’article Visitez les studios DreamWorks avec Kristof Serrand, Walt Dohrn, Ludovic Bouancheau est apparu en premier sur 3DVF.

KeyShot 10 en approche : découvrez les avancées

Par : Shadows

La future version 10 de KeyShot ne va pas tarder, et l’équipe de développement nous propose un aperçu vidéo des avancées prévues. Pas de liste de fonctions ici, l’idée est plutôt de présenter des scènes et rendus ayant fait appel aux nouveautés qui seront dévoilées : à vous, donc, de deviner les futures annonces.

Rappelons que KeyShot, disponible sous Windows et Mac, est une solution de rendu et animation centrée sur le design et la visualisation dans toutes les industries, de l’automobile à l’horlogerie en passant par la technologie.

L’article KeyShot 10 en approche : découvrez les avancées est apparu en premier sur 3DVF.

MeshMixer, le logiciel 3D gratuit de modélisation surfacique

MeshMixer est l’un des logiciels 3D gratuits proposés par Autodesk qui propose plusieurs fonctionnalités intéressantes pour vous accompagner dans la modélisation mais aussi dans l’impression 3D. Disponible sur Windows et Mac OS, la version 3.5 de MeshMixer s’appuie sur la…

meshmixer_cover

Nebula Render 3 : de nombreuses améliorations, deux versions dont une gratuite

Par : Shadows

La solution de rendu Nebula Render passe en version 3. Compatible Windows, Nebula Render propose du raytracing progressif et un éditeur se voulant intuitif.

La version 3 apporte de nombreuses avancées : performances en hausse, fin de la limitation liée à la mémoire de la carte graphique, nouveaux matériaux, meilleur denoising… De quoi améliorer considérablement les capacités du produit.
Voici la liste des nouveautés :

  • Opacity mapping.
  • Shininess mapping.
  • New cloth material.
  • New brushed metal material.
  • Entity ids AOV.
  • STL file format support.
  • Improved viewport navigation.
  • Improved asset panel interface.
  • Omnilight controllable falloff.
  • Controllable environment brightness.
  • Renderer is no longer limited by GPU memory.
  • Faster CPU rendering.
  • Live render post-processing.
  • Improved denoising quality.
  • Postprocess Gamma correction.
  • Postprocess Gaussian filtering.

Nebula Render 3 est disponible en deux versions : la première est gratuite, avec un usage commercial autorisé mais des limitations telles qu’une résolution de 800p maximum.
La version payante (199.99$) propose l’ensemble des fonctions du produit sans limitation, y compris du rendu CPU et GPU hybride.
Vous pouvez dès à présent télécharger Nebula Render 3 sur le site officiel. La page propose également des scènes d’exemples et des matériaux.

L’article Nebula Render 3 : de nombreuses améliorations, deux versions dont une gratuite est apparu en premier sur 3DVF.

❌