Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Should You Stop VJing With Beeple Clips?

Should VJs Use Beeple Clips? “No Beeple. Unless it’s a clip he released this week or you can really hide it. Everybody’s using those clips and have used them forever.” There are some interesting comments whenever Beeple is brought up for VJ Loops. Go on forums and you’ll notice lots of VJs start out by […]

The post Should You Stop VJing With Beeple Clips? appeared first on Zero To VJ.

Red Bee Extends Longstanding Relationship with TitanTV in North America

Par : Ericsson

  Red Bee has extended its longstanding relationship with TitanTV, Inc., continuing the delivery of Content Discovery services with high quality metadata and rich media for interactive electronic program guides. Through the partnership, Red Bee and TitanTV provides linear and VOD guide services for OTA, OTT and NextGen TV (ATSC 3.0) to broadcasters and content ...

The post Red Bee Extends Longstanding Relationship with TitanTV in North America appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Red Bee Takes over Playout Operations for BBC Persian and Arabic TV News Channels

Par : Ericsson

Red Bee has taken over playout operations for BBC News Arabic television and BBC News Persian television. As of early April 2020, playout operations for both channels were outsourced to Red Bee’s managed services operations, which already serve significant parts of the UK public broadcaster’s global news distribution. The migration cutover took place in cooperation ...

The post Red Bee Takes over Playout Operations for BBC Persian and Arabic TV News Channels appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Beelink GS-King X : une TV-Box qui joue au NAS

Mise à jour : L’engin est désormais disponible sur GeekBuying a 259.33€ avec le code 4AINDUJC

Billet original du 13 Mai 2020 : Le Beelink GS-King X est une nouveauté intéressante même si je ne suis pas sûr de sa totale pertinence pour le moment. La marque a mélangé un SoC ARM très performant et la possibilité de connecteur deux disques durs de 3.5″ SATA dans un grand boitier. Si il sera utile de proposer une telle capacité dans un engin connecté à votre téléviseur, son impact dans un salon ne sera pas aussi anodin que cela.

La TV-box Beelink GS-King X proposera un SoC Amlogic S922X-H, une solution déjà employée sur la GT-King Pro de la marque et qui emploie 6 coeurs composée de 4 Cortex-A73 à 1.8 GHz et deux Cortex-A53 à 1.9 GHz. L’ensemble est secondé par un chipset vidéo Mali-G52 et un VPU Amlogic Video Engine AVE-10. L’ensemble saura décompresser tout type de média vidéo avec des fonctions avancées en UltraHD comme les HDR10, HDR10+ ou Dolby Vision… Livré sous Android 9.0, le boitier est certicifé HDCP 2.2 et prend en charge les DRM Widevine L1. Il est associé à 4 Go de mémoire vive et propose un stockage interne de base de 64 Go de eMMC. Il sera possible d’étendre ce premier stockage grâce à un lecteur de cartes MicroSDXC.

Beelink GS-King X

Là où cette TV-Box se démarque, c’est donc dans la possibilité de lui greffer deux disques SATA 3.0 de 3.5″. Au vu des modèles actuels, Beelink estime que le GS-King X pourra accepter 2 disques de 8 To pour proposer 16 To de stockage interne. L’idée est excellente sur le papier mais pose rapidement quelques questions. La première étant son impact en terme de nuisances. Les TV-Box ont un milieu naturel généralement assez petit, celui d’un rayon de quelques mètres autour d’un téléviseur. On pourra toujours cacher du mieux possible ce gros boitier dans un meuble adapté pour ne pas l’avoir sous les yeux, il sera sans doute moins facile à occulter qu’une petite TV-Box habituelle. Mais surtout, la présence de deux disques dur 3.5″ générera un bruit lorsqu’il seront en fonctionnement. Bruit qui ne sera pas forcément trop important mais qu’il faudra gérer du mieux possible pour ne pas qu’il envahisse le salon.

La solution la plus pratique, la plus avantageuse et évidemment la plus chère que l’on retient habituellement quand on cherche ce genre de capacité pour du multimédia, consiste à employer un NAS d’un côté et une TV-Box de l’autre. Histoire de positionner le stockage dans un endroit différent du lieu où l’on profite de son contenu. Pour le moment nous n’avons aucune information concernant la possibilité de piloter les disques de manière plus avancée. L’idée de pouvoir piloter le Beelink GS-King X comme un NAS lui même serait bien entendu un avantage énorme mais je ne suis pas sûr du tout que cela soit possible un jour. Ni au lancement de la machine, ni avec une évolution future sous Android. Il est possible que l’engin passe un jour sous une distribution Linux, ce qui changerait la donne, mais parier sur ce point me parait fort acrobatique pour le moment.

Beelink GS-King X

Le reste de la machine est assez classique puisque on retrouve un Wifi5 et du Bluetooth, un unique port Ethernet Gigabit, deux ports USB 3.0 Type-A, des connecteurs audio 3.5 mm et une sortie optique S/PDIF ainsi qu’une sortie RCA 6.25 mm. Un connecteur HDMI 2.0b est présent pour piloter un flux UltraHD à 60 images par seconde tout en prenant en charge les formats HDR et le son Dolby et 7.1. L’engin sera livré avec une télécommande à fonction vocale pour piloter les contenus à la voix.

Prévu pour la fin du mois de Mai, le boitier Beelink GS-King X devrait coûter moins de 200$. La solution pourrait intéresser certains, ceux qui par exemple peuvent profiter d’un local technique permettant d’isoler facilement le boitier du reste de leur équipement multimédia. Il pourrait également trouver sa place dans d’autres lieux ou pour recycler de vieux disques durs 3.5″ comme stockage d’appoint. Le projet reste intéressant à suivre.

Beelink GS-King X : une TV-Box qui joue au NAS © MiniMachines.net. 2020.

Gnoumagbée Camara, environment artist

Par : Shadows

Découvrez les travaux de Gnoumagbée Camara, jeune artiste 3D en recherche de stage. Issue de la formation ATI à Paris VIII, elle utilise Unreal Engine, Blender ou encore Substance Designer et souhaite s’orienter vers des projets typés environment artist ou généraliste 3D.

Au-delà de ce stage, elle recherche également une entreprise pour une alternance d’un an en tant qu’artiste 3D, à partir d’octobre.

L’article Gnoumagbée Camara, environment artist est apparu en premier sur 3DVF.

Red Bee Becomes Partner of the DPP Committed to Sustainability Program

Par : Ericsson

  Red Bee Media is now a partner of the DPP’s Committed to Sustainability Program and will support initiatives aimed towards increased sustainability in the global media industry. Red Bee was one of the first companies to be awarded the DPP Committed to Sustainability mark and achieved a 4 out of 5 score. In 2018, Red Bee ...

The post Red Bee Becomes Partner of the DPP Committed to Sustainability Program appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @metteursenpieces⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣À...




⁣⁣
⁣#repost @metteursenpieces⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣À demain 18h ! #mapping #citizenlights1030 #millumin #metteursenpieces #schaerbeek #starodyssey #space #color #painting #paint #visualart #visualprojection (at Église Saint-Servais)
https://www.instagram.com/p/CB7bpBzJJ1B/?igshid=9rmbavjv6366

Beelink GT-R : un autre MiniPC sous AMD Ryzen 5 R3550H

MAJ : Le Beelink GT-R est désormais annoncé en précommande à 400€ en version barebone sur Geekbuying.

Billet original : A la mi Juin, je vous expliquais qu’une nouvelle génération de MiniPC abordables et capables de remplacer une tour classique, allait débarquer. Qu’une révolution était en train de débuter. L’annonce du Minisforum Deskmini DMAF5 était un signe annonciateur de cette nouvelle génération de machines. Aujourd’hui, cette nouvelle gamme de solutions se confirme avec l’annonce du Beelink GT-R. 

On retrouve sur le Beelink GT-R un élément commun avec la machine de Minisforum, le Ryzen 5 R3550H. Un processeur signé AMD qui déploie quatre coeurs et huit threads. Le tout cadencé de 2.1 à 3.7 GHz et associé à un chipset Radeon Vega 8 à 1.2 GHz. Une solution robuste qui permet d’exécuter tous les programmes classiques d’un PC familial : bureautique, multimédia, retouche d’image, montage léger, conception et impression 3D et même jeu 2D et 3D. Ce Ryzen 5 n’est pas un monstre de performances mais il est largement suffisant pour de nombreux usages et pourra, par exemple, réaliser des montages vidéos FullHD et lancer des jeux 3D récents peu détaillés.

Beelink GT-R

Dans le Beelink GT-R, cette puce sera bien entourée. La marque va vendre son MiniPC sous plusieurs formats allant du barebone nu, sans mémoire ni stockage, jusqu’à des versions pré-équipées. L’engin proposera deux slots de mémoire vive DDR4, ce qui devrait lui permettre de piloter au moins 32 Go de mémoire vive. On pourra également profiter de deux slots au format M.2 2280. Le premier sera compatible PCIe NVMe et le second limité au SATA 3.0. Enfin, un emplacement 2.5 pouces pour un stockage SATA 3.0 supplémentaire sera également disponible. On pourra donc piloter 3 solutions de stockage différentes avec cet engin. 

Beelink GT-R

Le tout sera ventilé activement par une solution assez complète comprenant un système de caloduc en cuivre et un double ventilateur en extraction. Un système complet et assez classique qui pousse de l’air frais sur des ailettes vers lesquelles la chaleur a été transportée. On n’aura donc pas un engin fanless mais il est possible que les moyens employés par la marque permettent de profiter d’un engin relativement discret en terme de nuisances sonores. On note au passage que le système de refroidissement est placé au dessus du châssis et non pas en dessous de la carte mère, un point positif pour l’ensemble de la ventilation globale qui permettra de garder un processeur plus facilement au frais malgré ses 35 watts de TDP. 

Beelink GT-R

Le boitier du Beelink GT-R lui même participera à la dissipation de la  chaleur. Avec une coque en aluminium, il protégera bien l’ensemble de la machine tout en proposant une option originale pour un MiniPC de ce type. Au dessus du châssis, on retrouve un lecteur d’empreintes digitales qui pourra piloter un système d’authentification et de chiffrement. 

Beelink GT-R

La connectique est bonne avec en façade deux ports USB 3.0 type-A, un USB Type-C, un port jack audio combinant casque et micro, un double micro pour piloter une solution d’assistant personnel. Et, en plus du bouton de démarrage, un bouton reset. Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une bonne solution de placer ce bouton qui ré-démarrera la machine à cet endroit. J’imagine que des erreurs de manipulation pourraient être faites et un placement à l’arrière pourrait être plus sécurisant que de placer ce type de bouton entre les ports USB et le bouton de démarrage. On pourra sans doute débrancher le connecteur de ce bouton assez facilement pour éviter tout ça.

Beelink GT-R
Sur la partie arrière du Beelink GT-R, on découvre de très belles choses avec une alimentation jack classique, deux ports réseau Ethernet Gigabit ce qui est une excellente nouvelle pour piloter deux réseaux distincts avec ce type d’engin, une double sortie vidéo HDMI2.0 et un Displayport 1.4. Les trois ports permettront d’afficher des contenus en UltraHD à 60 images par seconde et en HDR.

Beelink GT-R

Le port USB Type-C de façade étant également compatible DisplayPort, il sera possible de piloter quatre écrans en simultané avec l’engin. Un point qui pourrait intéresser certains métiers.

Enfin, quatre autres ports USB 3.0 sont présents pour un total de 6 au global. Parfait encore une fois pour remplacer une tour classique avec l’ensemble des accessoires traditionnels : De la webcam au clavier en passant par une imprimante et des manettes. Il manque peut être pour pinailler un lecteur de cartes mémoire SDXC qui n’aurait pas été désagréable mais on pourra en connecter un en USB 3.0 facilement. Le MiniPC propose évidemment un Wifi5 ainsi qu’un module Bluetooth 4.1 pour piloter des systèmes sans fil.

Beelink GT-R

Le Beelink GT-R fait tenir tout cela dans un châssis un peu plus grand que d’habitude avec 16.8 cm de large pour 12 cm de profondeur et 3.9 cm d’épaisseur. Cela reste très très compact et comme l’engin propose une fixation de type VESA, il sera possible de le fixer sur un meuble ou derrière un écran facilement. 

Le Beelink GT-R est annoncé comme 100% compatible Linux et Windows et si on ne connait pas encore sa date de commercialisation ni les prix demandés par la marque, je suis persuadé que ce type de machine va bouleverser le marché. Plus complète et plus efficace, elle ne remplacera pas un PC Expert spécialisé dans un usage mais sera parfaite pour un usage familial avec très peu de choses inaccessibles dans cette optique.

Voilà également pourquoi il ne faut pas se précipiter sur des offres comme celle du Minisforum Deskmini DMAF5 en financement participatif. Il est possible que cet engin soit une meilleure affaire au final et profite d’une commercialisation traditionnelle. Comme il est possible que d’autres constructeurs de ce type lancent leur propre version d’un MiniPC sous Ryzen 5 et fassent jouer la concurrence et les prix.

Source : Beelink

Beelink GT-R : un autre MiniPC sous AMD Ryzen 5 R3550H © MiniMachines.net. 2020.

❌