Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierRéalité-Virtuelle.com

VR Allure : Des vidéos X VR peuplées de femmes aux plaisirs solitaires

Par : La rédac
VR Allure, capture d'écran du site porno vr

Vous recherchez une vidéo X VR excitante qui sort de l’habituel ? Sur VR Allure, les femmes se donnent plaisir… toutes seules. L’idée est révolutionnaire, et plaira au public féminin et lesbien, mais aussi aux hommes qui veulent un point de vue différent.

VR Allure est un site spécialisé dans la production de vidéos pornos en réalité virtuelle qui montrent uniquement des filles qui se masturbent. La clientèle se voit moins s’élargir avec ce genre de concept, en tout cas, les films proposés sur cette plateforme font grandement le bonheur des lesbiennes.

Brève présentation du site pornographique

VR Allure est un site qui se conjugue au féminin. On n’y retrouve que des actrices en train de se faire plaisir en solo ou avec un POV féminin. La plateforme figure parmi les plus récentes, mais suscite aujourd’hui la curiosité. La jeune maison de production collabore avec des géants du cinéma X tels que KB Productions et Radical Cash. Grâce à ces partenaires, VR Allure se fait de plus en plus un nom dans l’industrie du divertissement pour adultes.

Le site vous propose de découvrir ses beautés qui adorent la masturbation, mais aussi le cunnilingus. La plupart des scènes se passent en intérieur, avec une jolie actrice qui se pose habituellement sur un canapé et commence à se toucher jusqu’à ce qu’il lui arrive un orgasme. Toutefois, on peut aussi retrouver des POV avec des personnages féminins. Là, la pornostar joue avec la POV et réalise tous les fantasmes inavoués des lesbiennes.

Des vidéos pornos VR d’une excellente qualité sur VR Allure

Si la plupart du public de la pornographie recherche des scènes de pénétration entre les 2 sexes, il y a ceux qui préfèrent regarder et profiter de la vue. VR Allure a tenu répondre aux attentes de ces cas à part. Il met ainsi à leur disposition des vidéos X VR où l’on ne voit qu’une jolie (ou deux) fille(s) prendre son kiff et apprécier en toute tranquillité les effets de la masturbation.

Les films pornos VR du site sont tournés dans un champ visuel de 180°. De plus, pour faire le bonheur des yeux, les images, en 3D, bénéficient d’une résolution 5K à 60ips. Pour s’assurer que l’abonné puisse profiter pleinement de son immersion, les vidéos de VR Allure bénéficient d’un son binaural. Sa pornothèque présente pas mal de contenus et les mises à jour se font au rythme de 2 à 3 épisodes par semaine.

Les tarifs sur VR Allure

Pour profiter d’un tête à tête avec Alexis Zara, Pamela Morrison ou Kay Carter, il faudra passer par une souscription. Les vidéos pornos en réalité virtuelle sur le site sont toutes des exclusivités, vous ne les verrez nulle part ailleurs.

Voici un barème de prix pour chaque abonnement :

  • 9.95 dollars/mois
  • 19.95 dollars/3 mois
  • 59.95 dollars/an

Pour ceux qui aiment voir des filles seules se masturber, c’est sur VR Allure que ça se passe.

Cet article VR Allure : Des vidéos X VR peuplées de femmes aux plaisirs solitaires a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

R18 : le plus grand site de porno VR japonais vous attend

Par : La rédac
r18, capture d'écran du site porno vr

« Kawai » résume en mieux R18. Il s’agit d’une plateforme de porno VR nippone où sont regroupées de mignonnes pornstars japonaises, très fortes pour envoûter ceux qui les regardent. Si vous avez toujours voulu avoir plus qu’un tête-à-tête avec ces demoiselles aux petits yeux, passez vite sur le site.

« Yokuso » (Bienvenu) sur R18, l’une des plus grandes maisons de production japonaise spécialisée dans la pornographie en réalité virtuelle. Les vidéos X nippones ont la côte auprès du public. Pas seulement pour la beauté des actrices, mais parce que les Japonaises, paraissant souvent frêles dans les films X, adorent tout simplement le sexe dans toutes les positions. C’est du « no limit » !

R18 et sa pornothèque bien garnie

Actuellement, R18 compte dans sa bibliothèque plus de 6000 titres VR. Par ailleurs, les mises à jour se font régulièrement, un bon point qui fait tant aimer la plateforme. Les abonnés ne risqueront pas d’être à court de vidéos X VR sur R18. Ces dernières, souvent de qualité supérieure, détiennent une résolution de 4K, 5k et même 6K. Les films pornos X, au son binaural, sont tournés à 180° et 360°, de quoi faire le bonheur des yeux, mais aussi des oreilles !

Par contre, les réalisateurs n’ont pas beaucoup insisté sur le fait d’apporter un peu d’originalité aux scénarios, histoire de changer pour une fois. Les actrices passent tout de suite à l’acte, mais murmurent tout de même de petits mots pour vous faire savoir que c’est bon !

Connaissez-vous les “hentais” ? Il s’agit d’animes pornos et vous en trouverez également des versions VR sur le site.

On en voit de toutes les couleurs

L’interface du site a l’air plutôt ergonomique, si ce n’est quelques encombrements de publicités par-ci par-là. Les internautes y naviguent facilement, mais trouvent que le temps de chargement des pages se fait moins rapide, par rapport aux autres sites concurrents.

Saviez-vous que la maison de production R18 engage plus de 20 000 stars du porno au sein de son établissement ? Vous l’aurez compris, les vidéos X VR qu’elle partage sont variées. Chacun y trouvera la fille de ses rêves ; actrices aux petits ou gros seins, mais toujours avec des corps qui rendent jalouses pas mal de femmes.

Les Japonaises ? Les abonnés les adorent en cosplay avec leurs gémissements enfantins à se donner la chair de poule. R18 possède une collection de contenus X assez remarquable et offre des options de paiements différentes. Les abonnements mensuels se tarifent dans les environs de 18.00 dollars à 89.00 dollars. Il s’agit du site à opter que l’on recommande à tout amateur de porno VR japonais.

Cet article R18 : le plus grand site de porno VR japonais vous attend a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VRCosplayX : paradis des geeks avec ses pornstars cosplayeuses

Par : La rédac
VRCosplayX, capture d'écran du site porno vr

Le nom de la plateforme VRCosplayX est sans nul doute, déjà très évocateur. C’est un site X dédié au cosplay, idéal pour les geeks. Ici, les vidéos sont pour le moins réalisées de façon originale et vous allez adorer. Effectivement, les scènes sont déjà torrides mais les actrices déguisées ne font que pimenter encore les choses.

A un moment donné, ou à maintes reprises, selon le cas, beaucoup d’entre nous se sont certainement imaginés vivre des moments érotiques avec des personnages de nos films préférés. Qui n’a pas rêvé de prendre des héroïnes de manga aux seins volumineux à quatre pattes ? Et quel gars ne s’est jamais demandé ce que cela devait être au lit entre Aladdin et Jasmine, entre Jon snow et Ygritte ou entre Han et Leia ? Et si avec VRCosplayX, on vous disait que tout est possible et que vous pouvez même réaliser vos fantasmes de geek et étant le gars de l’histoire ? Il y a fort à parier qu’après cette expérience, certains auront du mal à retirer leur casque VR.

VRCosplayX : que peut-on dire du site ?

D’abord, VRCosplayX propose des scènes dans des lieux, certes pas grandioses, mais qui ont tout de même fait l’objet de quelques recherches. Comme beaucoup cherchent à le faire à travers la réalité virtuelle, cette plateforme permet de s’évader un peu. Ainsi, on passe d’une ambiance différente d’une vidéo à l’autre. Par ailleurs, les titres, très suggestifs donnent envie. On a par exemple Super Mario Cum, Assassins Breed ou Grand Theft Swallow, qui permet entre autres de s’amuser avec les strip-teaseuses vues dans le jeu. Le concept détonne donc dans le paysage des sites pornos VR ou non.

Pour ce qui est du coût de l’abonnement, un téléchargement et autant de streaming qu’on veut coûte 1 dollar par jour avec l’abonnement Rookie. Cela va de 24,95 dollar mensuel avec streaming et téléchargements illimités en abonnement Boss. Et pour finir, un abonnement God vous permet d’avoir de quoi vous émoustiller durant toute une année avec seulement 71, 40 dollars. En plus de ne rater aucun plaisir, vous avez la chance de bénéficier d’un casque Google VR en cadeau pour tout abonnement mensuel ou annuel. Cela vous permet de profiter d’une bibliothèque qui s’agrandit de semaine en semaine.

Une navigation facilitée

Très convivial, le site présente bien, la page d’accueil renseigne sur ses différentes fonctionnalités.  En vue de faciliter la navigation des utilisateurs, cette même page indique les vidéos favorites, les supports pris en charge. On peut y voir également une présentation globale des actrices aussi chaudes que sexy, avec leurs profils respectifs. 

Dans les détails, 4 onglets se trouvent en haut de la page, permettant tour à tour de visionner les vidéos, trier les actrices, pour se faire aider dans l’utilisation du site, et pour se connecter. Cela constitue une grande aide pour les nouveaux venus. Un filtrage par catégorie est possible concernant la vidéo, permettant de découvrir des parodies de Ninja Gaiden, Mortal Combat, Supergirl ou Catwoman, etc. Dans la catégorie manga, vous pouvez entre autres vivre des scènes de sexe autour du monde de Naruto ou de Death Note. Mais bien entendu, le site inclut des catégories plus traditionnelles comme le sexe anal, gros seins etc. Du coup, vous n’aurez aucun mal à trouver rapidement votre bonheur.

Les supports pris en charge sur VRCosplayX

Le grand avantage de VRCosplayX, c’est qu’il prend en charge tous les casques VR. On peut ainsi visionner les vidéos proposées par le site que ce soit via un Oculus Rift, un Playstation VR, un casque premier prix comme le Hamswan ou un autre. Parallèlement, ces vidéos seront également accessibles sur smartphone. Les contenus sur VRCosplayX sont tous à 180°, permettant une vue des deux côtés, de haut en bas et surtout sur ce qui nous intéresse le plus. En 4K et avec un effet 3D très présent, ces vidéos offrent une qualité d’image impeccable et une immersion totale.

Cet article VRCosplayX : paradis des geeks avec ses pornstars cosplayeuses a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Blaston : Resolution Games se met aux jeux de tir VR en PvP

Par : Gwendal P
Blaston

Avec Blaston, Resolution Games change complètement leur genre de jeux que le studio produisait jusqu’à présent. Ce jeu de tir où les joueurs s’affrontent en duel devrait leur attirer un tout nouveau public.

Le studio Resolution Games nous avait habitués jusque-là à développer des jeux VR plutôt colorés et plein d’humour. À en croire la courte bande-annonce de leur dernière production, il ne faut pas s’attendre ici à un changement de ton radical. En revanche, il s’écarte du jeu pour un public familial ou à destination des enfants. En effet, Blaston, leur 12e titre en 5 ans, n’a rien à voir avec Angry Birds VR ou Acron: Attack of the Squirrels. Il s’agit d’un jeu d’affrontements joueur contre joueur dans le style duel à l’arme à feu.

À la mode lorsqu’il s’agissait de régler des conflits il y a quelques siècles, l’environnement choisi pour le jeu est néanmoins futuriste. Avec un équipement et des armes high-tech, les joueurs seront amenés à être constamment en mouvement afin de se débarrasser de leur adversaire. Or, ce sont à peu près toutes les informations dont nous disposons pour le moment.

Blaston mise sur le PvP

Le PDG de Resolution Games Tommy Palm s’est exprimé au sujet de Blaston. Il reconnaît que Blaston s’éloigne très clairement des jeux qui ont fait la réputation de son studio. Il est néanmoins particulièrement enthousiasmé par ce nouveau jeu d’un nouveau genre qui devrait attirer un nouveau type de public. Et pour cause, les joueurs visés sont les compétiteurs qui veulent prouver qu’ils sont les meilleurs dans une discipline.

L’on apprenait récemment qu’un ancien développeur de Valve avait été recruté par Resolution Games. Il a notamment participé au développement de Left 4 Dead. Nous ne savons cependant pas son degré de participation dans Blaston.

Sans date précise, la sortie de Blaston est prévue avant la fin de l’année 2020.

Cet article Blaston : Resolution Games se met aux jeux de tir VR en PvP a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Découvrez en VR une grotte visitée par 50 personnes en 16 000 ans

Par : Sitraka R
visite vr de la grotte espagnole de La Grama

Une nouvelle expérience VR vous propose de visiter à distance la grotte préhistorique de La Garma, située dans le nord de l’Espagne.

Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le site comprend 5 niveaux. Découvert en 1995, il constitue la plus grande trouvaille archéologique datant du Paléolithique de ces 70 dernières années. Caché de tous depuis 16 000 ans par un éboulement, vous pouvez désormais le visiter grâce à la réalité virtuelle.

Memoria : Stories of La Garma, la visite VR de la grotte

Vingt ans après le début des fouilles, tout le monde peut donc flâner dans les différentes galeries du site grâce à l’expérience VR baptisée Memoria : Stories of La Garma. En plus de constituer un excellent divertissement, notamment pendant le confinement, celle-ci a également un but éducatif.

Réalisée par Rafael Pavón, l’expérience peut se retrouver sur Viveport. Cela tombe bien puisque l’abonnement à la plateforme ne coûte presque rien cette semaine grâce à une réduction exceptionnelle. Les cinéastes ont également réalisé deux court-métrages conventionnels. Mais ne pensez pas pouvoir aller dans la vraie grotte lors de votre prochain séjour en Espagne, la VR restera le seul moyen d’y accéder.

Une découverte exceptionnelle d’un site extraordinaire

Depuis la découverte du site, seules 50 personnes ont pu y accéder physiquement. Pour des raisons de sécurité, il est jusqu’ici interdit au public. On comprend donc l’intérêt de la réalité virtuelle pour à la fois faire connaître l’endroit tout en le préservant.

De plus, l’expérience VR en elle-même est d’une qualité exceptionnelle. Elle plonge le spectateur 16 000 ans plus tôt, quand une communauté de chasseurs-cueilleurs découvre stupéfaite qu’un éboulement a englouti l’endroit où elle s’abritait.

On peut ensuite admirer en VR les merveilles que ces premiers habitants ont laissé derrière eux dans la grotte : coquilles, ossements d’animaux ou encore fresques murales. Tout ça, laissé intact depuis des millénaires. Mieux, on peut se promener dans 3 espaces spécifiques du site, et même interagir avec certains objets.

Rendez-vous sur Viveport donc si vous voulez profiter de Memoria: Stories of La Garma. Une bonne occasion de découvrir ou redécouvrir le Paléolithique.

Cet article Découvrez en VR une grotte visitée par 50 personnes en 16 000 ans a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Facebook prend les devants, son Oculus Connect 7 sera entièrement numérique

Par : Gwendal P
oculus connect 6 date

Par mesure de précaution, Facebook annonce que son événement Oculus Connect 7 sera entièrement numérique. L’entreprise souhaite ainsi protéger ses employés et les personnes qui y participent de toutes menaces liée au Coronavirus.

Dans un post sur le blog d’Oculus, Facebook a annoncé avoir renoncé à ses plans d’origine pour sa conférence Oculus Connect 7 (OC7). Celle-ci se déroule traditionnellement vers les mois de septembre ou octobre, pourtant, l’éditeur a déjà pris les devants. En effet, ils ont annoncé, à contrecœur, que la prochaine édition de leur OC7 ne se ferait pas en physique. À la place, ils prévoient un événement entièrement numérique.

La principale raison derrière cette décision est bien évidemment la pandémie du Coronavirus qui sévit actuellement. OC7 n’est pas prévu avant plusieurs mois, au début de l’automne. Quand bien même, Facebook préfère éviter de prendre un quelconque risque. La société précise que sa priorité reste la bonne santé de ses employés, des développeurs et de toutes les personnes impliquées dans OC7. Elle tient néanmoins à rassurer sa communauté de développeurs en lui garantissant de lui faire bénéficier de mêmes avantages que de coutume.

 

L’Oculus Connect 7 proposera les mêmes opportunités en numérique

Pendant les six années où l’Oculus Connect s’est tenu, cet événement a été l’occasion de célébrer l’univers de la réalité virtuelle. Il réunit développeurs, créateurs de contenus, commerciaux et tous ceux qui participent à la croissance de cette industrie en plein boom. Ces personnes peuvent ainsi échanger, nouer de nouvelles relations, se rapprocher d’éditeurs ou trouver des financements pour leurs projets. Or, Facebook promet que tout cela sera possible avec OC7, même dans ce nouveau format.

D’ailleurs, dans son communiqué, Facebook emploie le mot « digital » et non « virtual ». L’on pourrait s’attendre à ce qu’un événement autour de la VR se fasse en VR. Pourtant ce n’est pas certain. Il faudra attendre plus d’informations, qui seront transmises dans les prochains mois.

Enfin, pour essayer de compenser la ville de San José qui accueille l’Oculus Connect depuis plusieurs années, Facebook va faire un don de 500 000 dollars pour ses habitants. La même chose avait été faite pour le F8.

Cet article Facebook prend les devants, son Oculus Connect 7 sera entièrement numérique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Confinement : les créateurs de « Until You Fall » offrent 3 jeux gratuits

Par : Sitraka R
shell games, créateur de until you fall, sort offre 3 jeux gratuits

Shell Games, le développeur derrière l’excellent jeu de combat VR Until You Fall, fait cadeau de 3 titres gratuits pour nous aider à passer le confinement.

De fait, il s’agit de 3 jeux éducatifs : Water Bears, Water Bears VR et HoloLAB Champions. L’initiative rentre dans le cadre de la campagne #PlayApartTogether. Menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), cette dernière nous invite à jouer aux jeux vidéos chez nous pour respecter les consignes face au coronavirus.

Water Bears : pas Until You Fall, mais vaut le détour

Sorti en 2016, Water Bears VR est un puzzle où l’on doit sauver des oursons d’eau colorés en leur distribuant équitablement de l’eau grâce à un système de pompes. Ludique, le jeu permet aux enfants d’améliorer leur intelligence spatiale tout en s’amusant.

De fait, il s’agit de l’un des jeux VR éducatifs les plus réussis. Pas étonnant puisqu’il se base sur le jeu mobile Water Bears qui a reçu de nombreux prix. Et si vous n’avez pas l’équipement nécessaire à la version VR (compatible à Valve Index et HTC Vive), la version mobile est aussi gratuite désormais.

Et qu’en est-il de HoloLAB Champions ?

HoloLAB Champions, un des vainqueurs des VR Awards de 2018, propose quant à lui un gameplay différent encore plus axé sur le côté éducatif. Encore une fois, nous sommes donc bien loin de Until You Fall.

Dans un laboratoire virtuel, les joueurs s’affrontent sur des problématiques liées à la chimie. Très réaliste, l’environnement virtuel permet aux enfants de se familiariser avec les instruments utilisés par les chimistes.

Deux niveaux existent. Le premier nous met au défi de mélanger les bonnes quantités d’ingrédients solides et liquides pour réaliser une solution fluorescente. De son côté, le second niveau nous demande d’identifier correctement les bonnes substances à partir de quelques informations.

En tout cas, ces jeux vous permettront d’amuser vos enfants tout en leur apprenant quelque chose durant ces longues journées à la maison. Et même si vous n’êtes pas parents, laissez tomber de temps en temps Until You Fall et découvrez les simples plaisirs de ces titres grand public.

Cet article Confinement : les créateurs de « Until You Fall » offrent 3 jeux gratuits a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life Alyx : notre sélection de mods incontournables

Par : Gwendal P
half life alyx astuces conseils

Prolongez la durée de vie de Half-Life : Alyx avec ces mods qui renouvellent l’expérience du jeu. Mode survie, retour au Château Wolfenstein ou jouer sans VR, voici notre sélection :

En attendant que Valve partage son kit de développement (SDK) pour Half-Life : Alyx, il est tout de même possible d’ajouter des mods pour le jeu, quoique plus compliqué. Cela n’a pas empêché certaines personnes de proposer des extensions qui permettent de prolonger la durée de vie de l’expérience. Déjà à l’époque pour Half-Life premier du nom, de nombreux mods avaient su enrichir l’aventure en proposant des modes de jeu qui allaient du très sérieux au complètement loufoque. C’est d’ailleurs de cette manière que certains jeux ont commencé leur carrière, comme c’est le cas de Counter-Strike. 

Avant d’en arriver là, certains développeurs ont déjà ajouté quelques mods à Half-Life : Alyx. Nous vous avons préparé une petite sélection de ceux qui valent le coup d’œil

À noter qu’il n’est pas certain que ces mods soient sûrs à 100%, sachez qu’il existe un risque en les téléchargeant

Un mod pour jouer à HLA sans VR

Half-Life : Alyx est un jeu spécialement conçu pour la VR. C’est une bonne chose pour la réalité virtuelle qui ajoute un succès majeur à son catalogue. En revanche, pour tous les joueurs qui ne possèdent pas de matériel VR, c’est une véritable frustration. Pour y remédier, un développeur a réussi à adapter HLA pour pouvoir fonctionner sur un PC et y jouer au clavier à et la souris, sans réalité virtuelle. Bien sûr, l’expérience n’est pas parfaite et l’on se prive ainsi de l’aspect qui contribue à rendre ce titre si réussi.

Néanmoins, la manipulation reste possible, quoiqu’un peu ardue. Cette vidéo explique pas à pas comment s’y prendre pour installer tout le nécessaire. La page GitHub du projet détaille également la marche à suivre.

Le mod qui reproduit le premier niveau de Wolfenstein 3D

Quoi de mieux que la nouvelle génération de FPS, désormais jouables en VR, pour rendre hommage à la première génération des jeux de ce genre ? C’est ce qu’a fait le modder Grandmasterethel en recréant un niveau de Wolfenstein 3D. Il devient ainsi possible d’arpenter les couloirs du Château Wolfenstein reproduits fidèlement. En revanche, ici pas de nazis, mais les crabes d’Half-Life.

Ce n’est pas la première fois que Wolfenstein a le droit à une adaptation en VR. C’est cependant une des meilleures versions. La fin de la vidéo contient un tutoriel pour l’installation du mod. Il faut pour cela télécharger la carte ici et le launcher à cette adresse.

Ce retour dans le passé en présage-t-il d’autres pour Doom, Duke Nukem ou Half-Life 1 ? On espère !

Le mode Horde de XenThug

À moins de recommencer le jeu lorsqu’on l’a fini, il n’y a finalement plus grand-chose à faire avec Half-Life : Alyx. Alors pour ceux qui désirent tout de même continuer à mitrailler des zombies à tête de crabe, ce mod est fait pour vous. Il ajoute au jeu un mode Horde que l’on retrouve dans de nombreux FPS aujourd’hui. Il s’agit ici de survivre à des vagues répétées d’ennemis, en général de plus en plus coriaces. De quoi mettre les nerfs à rude épreuve.

Si le mod est encore un peu sujet à des bugs et problèmes mineurs, il n’en reste pas moins très fun. En outre, en cherchant un peu, il est possible de tomber sur des easter eggs et des secrets, comme une pièce qui contient quelques ressources appréciables pour aider à s’en sortir.

Le mod Horde XenThug est disponible gratuitement en téléchargement à cette adresse, avec les instructions pour l’installer. 

Cet article Half-Life Alyx : notre sélection de mods incontournables a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Utiliser la réalité virtuelle pour aménager sa cuisine

Par : Loic D
Visite d'une cuisine en réalité virtuelle

La réalité virtuelle ouvre le champ des possibles en matière d’agencement de cuisine et de sur-mesure. Tous les éléments deviennent interchangeables.

La réalité virtuelle est plus présente que jamais au quotidien. Pour faire évoluer l’expérience d’achat, les secteurs ne cessent d’innover pour mieux attirer la clientèle. Les designers de cuisine sont bien évidemment concernés par cette démarche. Dorénavant, ces acteurs avancent des dispositifs de fraîche date afin d’aider les consommateurs à dénicher la cuisine de leur rêve. Dans cet article, nous allons faire le point sur la cuisine en réalité virtuelle.

Implanter des accessoires de cuisine en réalité virtuelle

Il est important de bien aménager la cuisine pour qu’elle soit fonctionnelle. Pour cela, compléter la pièce d’équipements et d’accessoires de cuisine devient une tâche essentielle à son agencement. Cliquez ici pour avoir un aperçu global des principaux accessoires de cuisines. Il faudra penser à des solutions de rangement pratiques pour déposer les ustensiles : range-tout, tiroirs, porte-torchon, placards, etc. La propreté est également de mise lorsqu’il s’agit de bien ordonner sa cuisine. Trouver un emplacement pour mettre la poubelle, l’accessoire indispensable à avoir chez soi. Il existe entre autres des accessoires de crédence pour cuisine afin de rendre la crédence en question plus pratique et exploitable. Grâce à la réalité virtuelle, aménager sa cuisine devient un jeu d’enfant.

La réalité virtuelle : Un accompagnateur numérique dans le choix de sa cuisine

Dans le monde de l’agencement d’intérieur, la réalité virtuelle joue un rôle majeur pour les cuisinistes qui tiennent à se démarquer par leur engagement dans numérique, c’est d’ailleurs IKEA qui s’est démarqué en premier dans ce domaine. Il existe plusieurs moyens pour accompagner le client dans sa quête de la parfaite cuisine. De sa recherche du décor idéal à son passage au magasin, le client se fera guider durant toutes ses procédures d’achat. Dans ce contexte, l’emploi d’un casque VR est de rigueur.

Au moyen de la configuration 3D, l’acheteur aura la possibilité de créer le modèle de cuisine en réalité virtuelle qui lui ressemble. Mais surtout, il pourra le combiner avec les caractéristiques de son intérieur : taille de la pièce, design des portes et fenêtres, etc. Avec la technologie du VR, la cuisine devient un lieu personnalisable à souhait. En quelques gestes, l’espace prend forme sous les yeux. Grâce aux fonctionnalités du VR, il est possible d’ajouter à sa cuisine les tons désirés, des appareils électroménagers, des mobiliers, etc. La réalité virtuelle se transforme en un accompagnateur numérique qui fait découvrir sa future cuisine en avant-première.

Les applications en VR qui simplifient le choix de la cuisine idéale

Explorer et interagir dans un environnement virtuel, un concept uniquement réservé à la réalité virtuelle. Elle permet d’expérimenter la cuisine en VR en laissant le visionneur s’y déplacer librement et de vivre une aventure plutôt immersive. Les cuisinistes d’aujourd’hui misent sur la technologie pour séduire la clientèle. Des applications en réalité virtuelle permettent de visualiser rapidement ce que donnerait une table à manger ou un plan de travail dans une cuisine.

Ces options VR se chargent de faire un diagnostic de l’espace, d’analyser le sol et de « déposer » ensuite le mobilier sur l’emplacement sélectionné. Une fois le meuble installé dans la cuisine, les casques en réalité virtuelle accorderont à son utilisateur la possibilité de tourner et d’observer le meuble sous tous les angles. Il s’agit, ici, d’équipements VR pratiques pour agencer son intérieur sans risquer la faute de goût. Plus besoin de faire des calculs métriques. Grâce à la réalité virtuelle, l’acheteur saura tout de suite si le meuble est adapté à la dimension et à la décoration de la cuisine.

Nombreux sont les cuisinistes 2.0 capables de donner vie à plusieurs projets d’aménagement. Armés d’applications de conception 3D, ces designers aguerris se servent de la réalité virtuelle pour créer une cuisine à l’image des demandeurs. Ils offrent surtout l’opportunité de découvrir un projet finalisé via un casque VR. C’est comme avoir accès à sa nouvelle cuisine avant même de l’avoir acheté et installé.

La réalité virtuelle poursuit son implantation dans le monde de l’agencement de cuisine. Les logiciels et applications connaîtront des améliorations dans les années à venir et deviendront encore plus performants qu’ils ne le sont déjà. Ils reproduiront les images 3D de mobiliers et des accessoires de cuisine d’une qualité qui se rapprochera du réel à la perfection.

Cet article Utiliser la réalité virtuelle pour aménager sa cuisine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le Tribeca Film Festival propose 15 courts métrages pour Oculus TV

Par : Gwendal P
tribeca film festival une

Avec son Cinema360, le Tribeca Film Festival propose 15 courts métrages à regarder en réalité virtuelle. Ils sont accessibles sur Oculus Go et Quest jusqu’au 26 avril.

Le festival du film de Tribeca qui célèbre le cinéma indépendant n’a pas pu avoir lieu physiquement cette année. En effet, la situation à Manhattan, son lieu de résidence, ne le permet pas. Ses organisateurs ont donc opté pour le virtuel pour malgré tout proposer du contenu. Ainsi, les possesseurs de casques Oculus Go ou Quest ont accès à 15 courts métrages dans le cadre de la partie Cinema360 du festival. Cela se passe sur Oculus TV et dure jusqu’au 26 avril.

Ces 15 courts métrages internationaux sont regroupés en quatre thèmes, appelés Program. Le premier, Dreams to Remember, contient quatre films qui en appellent à la mélancolie. Ce sont des histoires qui explorent des souvenirs confrontés aux espoirs fondés dans le futur. Comme Rain Fruits qui raconte les aventures d’un jeune homme qui quitte le Myanmar (Birmanie) pour aller travailler en Corée du Sud. Malgré les avantages d’une meilleure économie, son pays natal finira par lui manquer. Il en va de même pour les autres œuvres de cette catégorie qui évoluent entre rêve et réalité.

Du fantastique, du réel et pleins de découvertes

Le second Program, Seventeen Plus, est destiné à un public plus adulte. Le thème de ces courts métrages tourne autour de la mort, que cela soit celle que l’on veut s’infliger, qu’on pense mériter ou qui ne ressemble en rien à ce à quoi l’on s’attendait. Le troisième Program se concentre sur la famille et sur la notion de « chez soi ». Ainsi, dans Home, nous vivons une journée d’une réunion d’une famille taïwanaise à travers les yeux de sa doyenne. Contrainte dans ses mouvements et sa capacité d’interaction, elle ne peut qu’observer sa famille. C’est une plongée radicale dans une autre culture, différente, mais touchante.

Enfin, le dernier Program, intitulé Pure Imagination est le plus libre de tous. C’est une tribune qui donne la parole aux réalisateurs et en profite pour instruire sur des sujets bien réels. Lutaw retrace l’histoire (vraie) d’enfants qui doivent nager d’île en île pour aller à l’école aux Philippines. C’est également une façon de mettre en avant l’association Yellow Boat for Hope qui propose des bateaux pour amener ces enfants à l’école.

D’une durée allant de 3 à 15 minutes, quelques-uns de ces courts métrages souffrent encore d’une réalisation qui montre que l’on ne maîtrise pas encore les films en réalité virtuelle. Certains passages peuvent apparaître flous ou chambouler l’estomac, mais dans l’ensemble ils valent le coup d’œil.

Si les courts métrages n’apparaissent pas dans l’application Oculus TV, vous les trouverez peut-être en naviguant parmi les propositions de la page d’accueil du casque.

Cet article Le Tribeca Film Festival propose 15 courts métrages pour Oculus TV a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus Quest : on peut désormais voir son salon en AR dans le menu

Par : Sitraka R
oculus quest ar passthrough

Au lieu d’un environnement virtuel, le casque Oculus Quest vous permet dorénavant de visualiser votre salon en AR (réalité augmentée) quand vous êtes dans le menu.

L’option sera également proposée quand on surfe sur le web depuis le navigateur. De fait, la fonctionnalité arrivera sur tous les casques Quest avec la version 16 du système.

Redécouvrez votre salon en AR avec Passthrough sur Oculus Quest

Pour rappel, l’appareil dispose d’une série de caméras grand-angles disposées sur ses rebords du devant. Ces capteurs servent surtout à suivre les mouvements du casque et des contrôleurs.

Mais vous pouvez dès aujourd’hui voir en l’environnement réel en activant le système de sécurité ou tout simplement en sortant de votre aire de jeu. Cela s’appelle le « Passthrouh », une forme rudimentaire de réalité augmentée.

Rudimentaire, car vous ne pourrez pas voir vos meubles en couleur puisque les caméras ne filment qu’en noir et blanc. De plus, la résolution est plutôt limitée et des distorsions gâchent parfois l’image.

Au lancement de l’Oculus Quest, cette option Passthrough était même pire. En effet, à cause de problèmes d’échelle, elle pouvait rapidement fatiguer les yeux. Néanmoins, une mise à jour « Passthrough+ » a résolu le problème en octobre dernier.

Comment profiter de Passthrough+ sur son menu ?

Pour activer cette nouvelle vision du menu ou du navigateur, il suffit d’aller dans les paramètres, à l’onglet Environnements virtuels. En fait, grâce à la refonte de l’interface, le résultat se rapproche d’une interface en réalité mixte.

Cependant, il y a quelques couacs. Ainsi, comme le casque n’a aucun repère sur l’environnement réel, à part les limites de l’aire de jeu, le menu apparaît souvent derrière un objet. Si ce bug n’est pas fondamentalement fatal, il n’en demeure pas moins très frustrant à la longue.

En tout cas, il s’agit d’un bel effort de Facebook pour améliorer son Oculus Quest, et on attend avec impatience ce que l’AR et Passthrough+ nous réservent pour le futur du casque.

Cet article Oculus Quest : on peut désormais voir son salon en AR dans le menu a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les environnements d’Half-Life : Alyx accessibles à tous avec la mise à jour de SteamVR

Par : Gwendal P
steamvr update

Valve a déployé une nouvelle mise à jour pour SteamVR. Elle corrige de nombreux bugs, améliore les performances et ajoute des options dans les paramètres. En outre, les environnements d’Half-Life : Alyx sont désormais accessibles à tous.

La mise à jour vers la version 1.11 de SteamVR a été déployée hier. Valve l’appelle le « nettoyage de printemps ». En effet, elle corrige de nombreux bugs et apporte des améliorations des performances du système. En outre, elle ajoute de nouvelles fonctionnalités pour l’interface.

Ainsi, il est désormais possible de modifier le volume du micro, voire de le désactiver complètement. Dans la même veine, lors d’une duplication audio, c’est-à-dire lorsque le son sort à la fois dans le casque et sur une source externe, les deux volumes peuvent être réglés indépendamment l’un de l’autre. Cette option se trouve dans les paramètres avancés de l’onglet audio.

Corrections de bugs et améliorations des performances

Plusieurs aspects de l’aire de jeu sont maintenant paramétrables. Cela concerne tout d’abord la hauteur des murs qui devient réglable. D’autre part, la distance d’activation de l’aire de jeu peut également être réglée. Cela signifie que la limite de cette aire apparaîtra plus ou moins tôt suivant la distance qui vous sépare d’elle. Une façon de prévenir à l’avance qu’au-delà de cette limite se trouve un vrai mur ou un espace inaccessible dans le monde physique.

Cette mise à jour est aussi l’occasion pour Valve de corriger un certain nombre de bugs et de plantages divers et variés. En particulier, quelques-uns affectaient les performances à cause d’une utilisation de la mémoire trop importante en chargeant des parties de l’interface superflues.

Enfin, ceux que ne possèdent pas encore Half-Life : Alyx seront contents d’apprendre qu’ils ont eux aussi accès aux environnements du jeu. Ils pourront dès lors se balader, comme ce YouTubeur, et explorer une partie de la fameuse Cité 17.

La liste complète des notes de mise à jour est consultable à cette adresse.

Cet article Les environnements d’Half-Life : Alyx accessibles à tous avec la mise à jour de SteamVR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le Metroidvania en VR Breath of the Witch se dévoile en vidéo

Par : Gwendal P
breath of the witch

Breath of the Witch est un futur jeu VR inspiré des classiques Metroid et Castlevania. En tant que sorcier, il faut explorer un château et en découvrir tous ses secrets.

Les développeurs italiens Marco et Andrea Mazzei travaillent actuellement sur Breath of the Witch. Il s’agit d’un jeu de plateforme/exploration dans le genre des Metroidvania. Bien qu’il n’en soit encore qu’à ses premiers stades de développement, le titre a l’air prometteur, comme en témoigne la vidéo de présentation mise en ligne.

Les joueurs sont mis dans la peau d’un sorcier qui parcourt le château de Brievnink. Ils devront se frayer un chemin dans le dédale de couloirs et de pièces de cette gigantesque demeure. Cela ne sera pas de tout repos puisqu’il faudra également affronter les ennemis que se mettront en travers de leur route. Pour se débarrasser de ces trouble-fêtes, le combat à mains nues est une option envisageable. Toutefois l’arsenal de sorts à leur disposition leur sera d’une grande aide.

Un jeu d’exploration parfait pour la VR

Les détails concernant l’histoire sont encore assez flous. En effet, le site officiel décrit simplement le héros sorcier comme étant cynique et qu’il pénètre subrepticement dans ce château pour y être confronté avec le terrible destin qui l’attend.

Les mécaniques de Breath of the Witch reprennent celles du genre Metroidvania. Celui-ci provient de l’amalgame formé par les jeux Metroid et Castlevania. Ceux-ci mêlent des passages de plateforme et d’exploration avec des éléments de RPG. Surtout, l’intégralité du lieu où se passe l’action se débloque au fur et à mesure alors que le joueur découvre de nouvelles capacités ou pouvoirs qui lui permettent d’atteindre des endroits jusqu’alors inaccessibles. Or, c’est vraiment cet aspect du jeu qui fait sa force et qui devrait bien convenir à la réalité virtuelle.

Comme tout château qui se respecte, celui de Brievnink ne devrait pas déroger à la règle et renfermer de nombreux secrets. Là encore, on espère que c’est là l’indication d’une bonne rejouabilité.

Nous vous donnerons plus d’informations lorsque les développeurs les partageront dans les prochaines semaines.

Cet article Le Metroidvania en VR Breath of the Witch se dévoile en vidéo a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La réalité virtuelle : un moyen pour changer notre regard sur le harcèlement

Par : Sitraka R
La réalité virtuelle : un moyen pour changer notre regard sur le harcèlement

La réalité virtuelle pourrait aider ceux qui manquent d’empathie à voir le monde dans les yeux des victimes de harcèlement.

En tout cas, c’est ce que démontre une recherche menée par une équipe de neurologues et de psychologues. Ainsi, ils ont trouvé que les expériences VR à la première personne facilitent l’identification à l’autre. Mieux, elles activent les parties du cerveau qui reflètent les émotions du personnage qu’on contrôle.

La réalité virtuelle contre le harcèlement : comment ?

Selon les scientifiques, la réalité virtuelle pourrait constituer une méthode pour réhabiliter les personnes incarcérées pour des actes de violence. Ces dernières font souvent preuve d’un certain manque d’empathie.

Pour expliquer ces résultats, le fait de s’immerger dans un environnement virtuel, au lieu de simplement regarder des images statiques, augmenterait la sensation de présence. De ce fait, le joueur a peu plus facilement adopter un nouveau regard sur les choses.

En d’autres termes, on est plus facilement pris dans l’illusion, percevant comme réel ce qui ne l’est pas. Avec la réalité virtuelle, on a donc vraiment l’impression d’être la victime d’un harcèlement, même si ce n’est qu’une simulation.

Le déroulement de l’expérience

Publiée dans la revue eNeuro et rapportée par le site Inverse, l’étude testait la réaction de 20 individus jeunes (10 hommes et 10 femmes) à une simulation de violence conjugale.

Mais avant cela, une partie de l’échantillon a dû effectuer une série de mouvements dans l’environnement virtuel. Alors qu’ils bougeaient, ils pouvaient voir dans un miroir une femme qui imitait leurs mouvements. Ici, l’individu évolue donc à la première personne dans l’environnement. Une autre partie des participants a également dû effectuer les mêmes gestes, mais au lieu de faire face à la femme dans un miroir, ils la voyaient de loin, à la troisième personne.

Ensuite, tous les individus ont dû voir une vidéo en réalité virtuelle où ils voyaient la femme du miroir être victime de harcèlement.

Des réserves sur la réalité virtuelle pour améliorer l’empathie

D’après les chercheurs, les participants ayant vécu l’expérience du miroir à la première personne se sont davantage identifiés au malheur du personnage féminin. Leurs cerveaux montraient les mêmes signes d’activités qu’une personne victime d’abus.

Toutefois, les scientifiques ont émis quelques réserves sur la méthode. Ainsi, l’expérience s’est focalisée sur l’identification et le fait de s’approprier le corps d’un autre. Or, l’empathie a beaucoup d’autres facettes. De plus, l’étude ne propose aucune méthode psychothérapeutique pour traiter le manque d’empathie.

Cela dit, ces résultats ouvrent un nouveau champ à explorer pour les scientifiques pour utiliser la réalité virtuelle dans la lutte contre le harcèlement.

Cet article La réalité virtuelle : un moyen pour changer notre regard sur le harcèlement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Virtual Real Gay : le potentiel du sexe virtuel entre hommes

Par : La rédac
Virtual Real Gay : le potentiel du sexe virtuel entre hommes

Faisant partie intégrante du réseau Virtual Real, la plateforme Virtual Real Gay profite de la popularité croissante de sa grande famille VirtualRealPorn. Comme son nom l’indique, le site se spécialise dans le porno gay VR. Pensé pour faire face à l’avènement des nouvelles niches et surtout, il veut cibler les amateurs des ébats entre hommes.

Que vous aimez les hommes qui aiment les hommes ou que vous avez vous-même une préférence particulière pour ces messieurs, Virtual Real Gay est une plateforme de vidéos porno homosexuel vous permettant de prendre du plaisir (pas si virtuel que ça), en immersion totale. Bref, c’est un paradis pour les adeptes de l’amour viril et du sexe virtuel. 

Virtual Real Gay : présentation du site

Malgré une galerie encore peu étoffée, le site s’efforce de produire un contenu au moins une fois par semaine pour s’assurer que ses abonnés n’aient pas à se plaindre. D’ailleurs, l’autre atout de Virtual Real Gay est qu’il ne restreint pas ses contenus dans une même progression de l’intrigue.

Des vidéos de tous types

Effectivement, en étant un site à large niche, il propose du porno avec des sous-intrigues diversifiés agrémentés de la touche gay. Niveau qualité de vidéos, la plateforme n’a rien à envier au site mère. Côté présentation, le site s’habille de bleu et de noir, sans doute pour rappeler le côté masculin de cet univers. Depuis la page d’accueil, et malgré l’absence d’un onglet « vidéos », on peut facilement naviguer de page en page pour découvrir les contenus, ou pour avoir plus d’informations sur le site. 

Tarifications

Pour déverrouiller les téléchargements, la facturation est proposée avec une option mensuelle à 15,95€.  L’option trimestrielle est aussi toute intéressante avec 29,95€ payable en une seule tranche. Et si vous voulez profiter de ces moments de pur plaisir tout au long de l’année, pourquoi ne pas opter pour le tarif annuel à 89,98 €, ce qui est tout de même raisonnable au vue de la qualité des sensations offertes. Pour ceux qui souhaitent le streaming sur smartphone uniquement, une autre option à 9,95€ (mensuelle) permet d’essayer la plateforme à prix mini. Sécurisé, l’abonnement chez Virtual Real Gay est facile et anonyme.

Une navigation facile pour découvrir les vidéos

On peut parcourir les pages pour découvrir les modèles. Ces pages renseignent également sur les supports ou dispositifs nécessaires au bon fonctionnement du site. Les dernières vidéos en date apparaissent sur la page d’accueil. Si vous voulez vivre plus intensément ces expériences érotiques, un encart en-dessous propose l’intégration de Kiiroo et Lovense, des teledildonics donnant l’illusion qu’on est acteur de la vidéo, pour encore mieux profiter de la scène. D’un autre côté, les pages « modèles » et « vidéos » sur Virtual Real Gay autorisent également des options de filtrages personnalisés. 

Ce sont entre autres les profils des acteurs (nationalité, date de naissance, etc.). Pour les vidéos, le tri concerne les genres, la durée de la vidéo, etc.  Par ailleurs, un onglet blog permet d’en savoir davantage sur les acteurs aux membres virils comme Aday Traun, Antonio Miracle, Matthew Anders ou David Paw. Parallèlement, on y évoque les coulisses des tournages. Et pour finir, on peut également y laisser ses commentaires et ses impressions.

Des contenus et des modèles diversifiés 

Question variété, les utilisateurs de Virtual Real Gay n’ont pas non plus à se plaindre puisque, en dehors des intrigues bien pensés (du sexe à la piscine, au gymnase, entre amis, entre militaires, des plans à trois, etc.) On y trouve également des modèles de tous les âges, de toutes les nationalités, des plus vieux comme des plus jeunes, tous aussi sexy les uns que les autres. 

Les caractéristiques techniques de Virtual Real Gay 

En comparaison avec d’autres vidéos POV habituelles, Virtual Real Gay propose une expérience plus immersive : le FOV. Contrairement aux POV traditionnelles, la caméra est tantôt embarquée par l’un, tantôt par l’autre acteur. Avec des vidéos tournées à 60 images par seconde en format 3D, tous les contenus sur Virtual Real Gay sont de haute définition (en 5K) et peuvent être visualisés avec n’importe quel casque de réalité virtuelle. Ils auront une définition de 3200 x 1600p sur un Oculus Rift, Vive, le Gear VR et un OSVR. Pour les autres casques accueillant des smartphones compatibles, cette définition est de 1018p.  

Notamment grâce à ses vidéos compatibles Lovense, Virtual Real Gay compte parmi ceux qui offrent la meilleure immersion dans toute l’industrie du porno. Par ailleurs,  les abonnés du site ont la possibilité de choisir leurs expériences avec leurs acteurs favoris via LovenseMax et Nora. A 120°, 180°, ou à 360°, toutes les vidéos de Virtual Real Gay donnent l’occasion de contempler les lieux sans pour autant déformer les images.

Wireality apporte de l’haptique à la VR en reliant les mains aux épaules 

Par : Gwendal P
wereality haptique vr

Par un système de câbles reliés à la main depuis l’épaule, Wireality apporte une fonction haptique à la réalité virtuelle. Une approche intéressante qui veut combler un des défauts de la VR.

La réalité virtuelle se développe rapidement. Avec les casques autonomes, le suivi du regard ou le suivi des mains, la VR a bien progressé ces dernières années. Pourtant, il reste encore un aspect qui l’empêche d’être l’expérience complètement immersive tant désirée. C’est la sensation de toucher et de l’haptique en général. Si l’on voit quelque chose, mais que l’on ne peut pas le toucher, notre cerveau sait qu’il s’agit d’une illusion et cela nous déconnecte. À n’en pas douter, les équipes de développement des principaux fabricants travaillent sur une solution adéquate.

En attendant, des chercheurs de la Carnegie Mellon University à Pittsburgh en Pennsylvanie ont mis au point un système curieux, mais néanmoins intéressant. Le dispositif se présente sous la forme d’un boîtier installé sur l’épaule grâce à un harnais. De ce boîtier partent des câbles qui viennent s’attacher au poignet, à la main et à chaque doigt. Cela permet ainsi de reproduire le toucher, et plus particulièrement lorsque la main s’arrête contre un objet ou un mur.

Un appareil pensé pour le grand public

Pour ce faire, l’appareil de Wireality utilise un système de bobines qui arrêtent de se dérouler lorsque la main s’approche de la surface d’un objet en réalité virtuelle. Capable de différencier les formes, chaque câble est géré séparément pour que la main épouse les contours virtuels. En outre, en profitant de la distribution des masses du haut du corps, cet outil simule le poids d’objets lourds.

L’équipe des chercheurs des Wireality précise qu’ils ont intégré plusieurs notions dans leur concept. Tout d’abord, le système ne doit pas être excessivement intrusif comme un exosquelette, mais léger et transportable. Cela veut également dire qu’il fonctionne à l’aide d’une batterie. De plus, son prix doit rester abordable et ne pas dépasser la centaine de dollars. Dès lors, si l’épaule supporte un appareil de 273 g, les câbles sur la main ne pèsent que 11g, ce qui est plus léger qu’un contrôleur standard.

Bien qu’assez surprenante, cette solution pourrait un jour être produite en masse. Un pas de plus vers des expériences en VR encore plus immersive.

Cet article Wireality apporte de l’haptique à la VR en reliant les mains aux épaules  a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oculus Quest : paramétrer le système Guardian avec le hand tracking

Par : Sitraka R
oculus quest, guardian

Une mise à jour à la fois, Facebook est en train de transformer son casque Oculus Quest en une plateforme de réalité virtuelle très avancée, apportant cette fois une amélioration au système Guardian de la machine.

Déployée depuis quelques jours, la version 16 du système d’exploitation du casque permettra de paramétrer le Guardian sans l’usage de contrôleurs. Pour rappel, le système Guardian délimite l’aire de jeu virtuelle où l’utilisateur peut bouger sans craindre de se blesser réellement. De fait, ce nouveau moyen de paramétrer la fonctionnalité ne fait que simplifier davantage un processus déjà facile.

Avant la mise à jour, l’utilisateur devait mettre son casque puis utiliser les contrôleurs pour délimiter avec ses mains l’aire de jeu disponible sur le sol. Simple et intuitif, le système constitue une alternative plus que bienvenue face aux autres qui nécessitent la mise en place de capteurs dans la pièce à chaque utilisation.

Le Guardian de l’Oculus Quest, mais d’autres projets en vue pour Facebook

Dès décembre, Facebook avait introduit une version expérimentale avec suivi des mains sans contrôleurs sur le Quest. Pour la firme, le but est de mettre en place un écosystème de produits AR et VR plus intuitifs et qui ne nécessitent pas l’usage de contrôleurs.

De fait, certains jeux pourraient bénéficier prochainement d’une mise à jour pour être compatibles avec cette nouvelle fonctionnalité. Le tracking des mains pour le Guardian sur l’Oculus Quest est donc pour l’heure une sorte de vitrine de son utilisation pratique.

Selon le site UploadVR, les codes des pilotes des contrôleurs Oculus Jedi montrent que les futurs casques VR de la marque devraient embarquer de meilleures caméras. Avec un meilleur framerate, elles pourraient assurer un meilleur tracking.

En tout cas, le tracking des mains reste rudimentaire sur l’Oculus Quest pour le moment, avec quelques bugs. On peut cependant espérer que l’expérience s’améliorera avant que les applications et jeux ne commencent à en tirer profit.

Cet article Oculus Quest : paramétrer le système Guardian avec le hand tracking a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Magic Leap contraint de licencier des employés à cause du COVID-19

Par : Gwendal P
Rony Abovitz, fondateur et PDG de Magic Leap au Fortune Brainstorm Tech

Le fabricant de lunettes de réalité augmentée Magic Leap a entrepris une phase de licenciement importante. C’est la conséquence de difficultés attribuées à la pandémie du Coronavirus.

Dans un communiqué publié sur le site du constructeur, le fondateur de Magic Leap Rony Abovitz revient sur les difficultés actuelles que rencontre sa société. Et d’après lui, le principal facteur est la pandémie de Coronavirus qui sévit dans le monde. À cause de cette crise, les investissements sur du long terme ont diminué. Cela se traduit par une concentration de leur activité sur ce qui est le plus à même de leur garantir un ROI rapide. Or, c’est du côté des entreprises qu’ils ont le plus de chance d’y arriver.

Ainsi, le fondateur de Magic Leap explique que pour assurer le futur de sa société, il l’a étudiée de près et en a conclu que certains changements étaient nécessaires. Malheureusement cela entraîne le licenciement d’une partie des employés. Rony Abovitz précise que cela concerne tous les niveaux de postes, de la direction à la manutention. En effet, tous ceux qui travaillaient sur des projets distants ou à destination du grand public, deux branches qui vont particulièrement souffrir de cette crise, seront probablement remerciés pour leur service.

Magic Leap : des raisons d’espérer ?

Cette pandémie touche donc de plein fouet Magic Leap qui avait déjà une santé fragile. Son casque de réalité augmentée Magic Leap One, vendu au prix de 2 300 dollars, n’a jamais rencontré le succès espéré. Nous vous rapportions début décembre que le constructeur n’avait vendu que 6 000 unités alors qu’il comptait en écouler un million pendant la même période de temps. Bien loin du compte, notamment en raison d’un prix de vente excessif pour les particuliers, Magic Leap avait alors décidé de changer d’angle d’attaque et d’orienter son offre vers les entreprises. Or, c’est la même stratégie que Microsoft a employée pour son HoloLens.

Malgré cela, Rony Abovitz reste confiant pour l’avenir. Il estime que le monde post-coronavirus s’appuiera davantage sur les échanges à distance. Or, ceux-ci devront reproduire les caractéristiques des interactions physiques, tout en profitant d’une connexion ultrarapide. Une vision qui pourrait inclure les appareils de Magic Leap puisqu’ils répondent à ces besoins.

Cet article Magic Leap contraint de licencier des employés à cause du COVID-19 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

XRHealth : la plateforme de télémédecine VR lève 7 millions $ de fonds

Par : Sitraka R
xrhealth, plateforme de télémédecine vr

XRHealth, géant américain de la télémédecine VR, a annoncé la levée de 7 millions de dollars pour financer l’expansion de ses services.

Selon le site TechCrunch, la startup dispose au total de 15 millions de dollars en fonds, dont 4 millions ont été récoltés en 2018. Cette annonce se fait alors que le confinement dû au coronavirus pousse de nombreuses personnes à trouver des solutions alternatives pour consulter leurs médecins.

XRHealth a du chemin à faire pour convaincre la communauté VR

Alors qu’on pense depuis longtemps que la VR est l’outil idéal pour la télémédecine, la réalité actuelle est toute autre. En effet, rares sont les possesseurs de casques qui les utilisent pour contacter un médecin. Pour cause, les modèles grand public se prêtent difficilement à cet usage et les appareils dédiés coûtent trop cher.

Mais la balle est également dans le camp des praticiens. Aux États-Unis, nombre d’entre eux ne proposent même pas encore une simple visioconférence à leurs patients. Face à ces défis techniques et humains, XRHealth est encore bien loin d’une adoption massive de la VR pour la télémédecine.

Comment la plateforme utilise actuellement la réalité virtuelle

Se positionnant comme le pionnier de la santé via la réalité virtuelle, la startup propose déjà quelques services VR sur sa plateforme. Un de ses logiciels, approuvé par les autorités sanitaires américaines, se focalise sur la rééducation après une blessure, la gestion du stress et l’entraînement cognitif.

Les développeurs de XRHealth ont également conçu un espace virtuel où les membres de sa plateforme peuvent se partager leurs expériences en VR sous la houlette d’un médecin. D’un autre côté, les professionnels qui utilisent le service peuvent facilement suivre les progrès d’un patient

Si l’interface est plutôt basique, le but est de rassurer ceux qui ont généralement du mal avec les nouvelles technologies. On peut citer les personnes âgées.

À ce jour, 500 médecins sont déjà présents sur la plateforme VR de XRHealth. Le public peut quant à lui directement louer le matériel nécessaire à la firme. Pour l’heure, elle propose 2 casques : Vive Focus et Pico Neo 2. Mais la plateforme est également compatible avec les modèles d’Oculus.

Cet article XRHealth : la plateforme de télémédecine VR lève 7 millions $ de fonds a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Avec Soundself : A Technodelic profitez des effets du LSD sans en prendre

Par : Gwendal P
soundself a technodelic

Pour combattre la morosité et l’angoisse du confinement, essayez l’expérience de médiation en VR Soundself : A Technodelic. Vivez avec des moments psychédéliques sans pourtant prendre de substances dangereuses.

Cette période actuelle de confinement imposé commence à peser sur le moral et le mental de bon nombre de personnes. Pour ne pas sombrer dans la folie ou se laisser emporter par le désespoir, la réalité virtuelle propose des expériences qui permettent de s’évader. Aussi bien les jeux vidéo que les visites culturelles ou de sites touristiques incontournables, ces solutions permettent de s’échapper hors des murs de la pièce que l’on ne quitte plus depuis presque deux mois. Sauf que parfois, cela ne suffit plus. Pourquoi ne pas alors tenter de se mettre à la méditation ?

Avec Soundself : A Technodelic, le studio Andromeda Entertainment propose une approche nouvelle de la méditation. Ainsi, au lieu de se laisser guider par une entité externe, l’expérience se concentre sur votre voix pour créer des images, des formes visuelles. Il suffit donc de chanter ou de fredonner pour voir apparaître des motifs et ce qui peut être interprété comme son « moi intérieur ». S’ajoutent à cela des sons qui viennent s’harmoniser à l’ensemble pour amener vers une sorte de transe psychédélique.

Soundself : A Technodelic sujet d’une étude médicale

Robin Arnott, PDG et fondateur d’Andromeda Entertainment n’hésite pas à qualifier Soundself : A technodelic de jeu vidéo. Pourtant, il explique qu’en plus d’être un outil puissant, il possède également un effet curatif. D’après lui, le monde a besoin de ralentir et de faire son introspection. Il pense alors qu’il n’y a pas de raison pour que le jeu vidéo ne puisse pas remplir ce rôle. Tout cela afin de ralentir l’accroissement du niveau d’anxiété des sociétés occidentales.

Pour démontrer que Soundself : A Technodelic répond à ce besoin, l’application a fait l’objet d’une étude médicale. Menée par des scientifiques de l’institut américain NeuroMeditation, fondé par le docteur Jeff Tarrant, psychologue depuis plus de 20 ans, elle a donné des résultats positifs. Bien que conduite sur un nombre très réduit de seulement six participants, l’analyse conclut que l’expérience en VR est capable de reproduire les effets hallucinogènes de certaines substances médicamenteuses. Cela a un effet direct sur l’humeur qui paraît s’améliorer. Le gros avantage ici est qu’il n’y a justement pas besoin d’ingérer ses substances souvent dangereuses pour l’organisme et en particulier le cerveau. Retrouvez tous les détails de l’étude (en anglais) à cette adresse.

Soundself : A Technodelic est dès à présent disponible sur Steam contre la somme de 24,95 euros. Le moment idéal pour voir l’effet que produit le LSD sans prendre de LSD.

Cet article Avec Soundself : A Technodelic profitez des effets du LSD sans en prendre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VRBGay : le site de pornographie VR 100% gay qui n’a que des hunks

Par : La rédac
VRBGay, capture d'écran du site porno vr gay

Sur VRBGay, on a la chance de passer du bon temps avec un vilain garçon de piscine ou avec un beau gosse au corps bien sculpté. Vous trouverez des pornstars exactement comme cela sur ce site de réalité virtuelle pour gay.

Une plateforme spécialement dédiée pour le sexe entre hommes, VRBGay promet des expériences sexuelles uniques où des acteurs du porno vous transporteront dans leur monde VR. Plus besoin de se retenir ou de se cacher parce que vous aimez les personnes du même sexe que vous. Sur VRBGay, ils accordent une importance aux fantasmes gays.

 

VRBGay, le site avec des vidéos pornos VR destinées aux gays

Vous aimez les hommes et vous avez longtemps cherché des films X en réalité virtuelle pour gay ? VRBGay a pensé à vous et vous invite à découvrir des vidéos excitantes adaptées à vos envies, du porno vr qui suscitera votre intérêt. La plateforme ne propose pas beaucoup de contenus pour le moment, mais ceux trouvés sur le site sont tout simplement immersifs et en 4K. Les images bénéficient d’une résolution 3D, ce qui rend l’expérience beaucoup plus intense. De plus, les vidéos X VR profitent d’une qualité d’image exceptionnelle et s’avèrent compatibles avec plusieurs appareils.

Une plateforme qui se distingue des autres

Au premier coup d’œil, VRBGay avance aux visiteurs une interface simple d’utilisation. On s’y retrouve facilement et des extraits de vidéos sont disponibles sur la première page. De plus, vous pouvez naviguer et choisir vos vidéos pornos VR sur votre mobile (son interface s’adapte pour un accès via Smartphone). Bien qu’il figure parmi les sites ne faisant que du porno gay, on n’y remarque pas beaucoup de mises à jour. Par ailleurs, sa collection ne compte que peu de films X. Rien d’étonnant si l’on considère VRBGay comme un petit site. Il ne propose pas non plus de contenus bonus, toutefois, on peut toujours s’extasier sur les vidéos présentes qui sont quand même d’une excellente qualité.

VRBGay : des pornostars enjoués

Cuisinier sexy, jardinier aux pectoraux saillants, garçon de piscine esclave ou médecin pas trop conventionnel, des fantasmes un peu clichés, mais que vous avez sûrement souhaité en secret. Avec VRBGay, c’est l’occasion de transformer vos désirs en réalité et pourquoi ne pas commencer par une expérience VR ? Bien que la pornothèque de la plateforme ne compte que 28 vidéos, on y voit tout de même des scènes tournées à 180 et 360°. Un autre point important à ne pas oublier, les acteurs, aussi membres de VR Bangers, font la totale et réalisent vos fantasmes dans les moindres détails. De la fellation à la masturbation en passant par la pénétration et toutes sortes de position, vous y trouverez ce dont vous avez besoin pour un sexe en soi organsmique.

Des vidéos pornos en réalité virtuelle compatible avec plusieurs casques VR

Les contenus X de VRBGay peuvent être visionnés avec tous les casques VR, mais l’expérience promet d’être plus impressionnante sur Oculus Rift et Gear VR. On peut dire que le site présente un rapport qualité-prix intéressant vu la qualité de réalisation de ses vidéos pornos en VR. Un abonnement mensuel se tarife à 24.95 dollars avec lequel vous aurez accès à toutes les scènes (à télécharger ou à visualiser sur le site). Entre autres, la plateforme propose à ses membres une application gratuite compatible à l’Oculus et l’HTC Vive.

Cet article VRBGay : le site de pornographie VR 100% gay qui n’a que des hunks a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VirtualPee : une référence en vidéos de pisse porno VR

Par : La rédac
VirtualPee, capture d'écran du site de porno VR

VirtualPee est le tout premier site spécialisé dans la pisse porno VR. À la recherche de contenus X avec des actrices excitées, chaudes et qui n’hésitent pas à vous donner une douche dorée ? Vous êtes au bon endroit.

Le fétichisme rend le sexe beaucoup plus orgasmique. Si certains se présentent fétichistes des pieds, des oreilles, des tétons… D’autres paraissent beaucoup plus intéresser par la miction. VirtualPee combine le sexe en soi avec votre fantasme de voir une femme en train e « faire pipi » tout en se faisant plaisir.

Les particularités du site

VirtualPee a été lancé en novembre 2017. Il n’y a que des exclusivités sur la plateforme. Si vous êtes membre, vous aurez droit à des téléchargements illimités. Dans le répertoire du site figurent, entre autres, une trentaine d’actrices expertes dans la pisse porno VR. En accédant à ses pages, vous remarquerez l’ajout d’une vidéo toutes les semaines. Aussi, pour pouvoir suivre ses mises à jour, les contenus X de VirtualPee présentent des dates de publication.

Il s’agit d’un site VR dédié aux fétichistes de la miction. Moins nombreuses sont les plateformes qui se concentrent uniquement sur ce genre de comportement sexuel. Par chance, VirtualPee se dresse pour combler les attentes des demandeurs de films X tournant autour de la miction. Au premier plan, de jolies femmes tchèques et russes s’adonnant à des séances torrides de masturbation pour, au final, enchaîner l’orgasme avec de la pisse. Bien que les contenus pornos VR de la plateforme paraissent amateurs, ces derniers bénéficient tout de même d’une qualité appréciable.

Les vidéos de pisse porno VR sur VirtualPee

À la connexion, le site nous fait tout de suite plonger dans le bain en affichant les actrices et les films X où elles apparaissent. VirtualPee possède, en effet, une pornothèque avec 55 vidéos au compteur, pas très riche comme celle de Badoink Vr, mais avec une qualité plutôt acceptable. Les actrices, belles aux formes généreuses, font pratiquement tremper toute la pièce. Par ailleurs, la plateforme propose des scènes en solo, mais il y a aussi des contenus avec des lesbiennes.

Outre les scènes sexy de miction, VirtualPee offre à ses abonnés des vidéos avec des images 3D et d’une résolution 4K. De plus, pour vous faire plonger profondément dans vos fantasmes, les scènes sont tournées à 180 et 360°. Vous pouvez visualiser ces dernières, qui durent entre 4 et 10 minutes maximum, avec des casques VR tels que Oculus, HTC Vive, Playstation VR et Smartphone VR.

Devenir membre de VirtualPee

La réalité virtuelle et le fétichisme forment une très belle alliance sur VirtualPee. Que ce soit une scène solo ou lesbienne, l’accent se met toujours sur la pisse porno. La qualité est au rendez-vous, les vidéos X demeurent immersives d’autant plus que l’inscription se fait rapidement et s’avère abordable. 

À ce sujet, l’abonnement mensuel coûte 29.95 dollars. Comptez 99.95 dollars pour 6 mois et 149.95 dollars pour 1 an.

StasyQ VR : quand l’innovation érige le porno VR au rang d’art

Par : La rédac
StasyQ, capture d'écran du site de porno VR

StasyQ VR est un site pornographique en réalité virtuelle pas comme les autres. Il s’agit d’une référence de vidéos X VR qui propose des services légèrement différents de la concurrence.

Au lieu de se concentrer sur du porno explicitement hardcore, StasyQ VR avance plutôt des scènes de strip-tease érotiques et artistiques mettant en scène de superbes actrices russes. Ce qui se passe sur ce site ne se voit nullement pas ailleurs. Découvrez pourquoi.

Expériences uniques avec StasyQ VR

Autant le dire tout de suite, le concept de Stasy Q est révolutionnaire. En raison du choix du réalisateur et de l’immense contribution de la maison de production, visionner les vidéos de cette plateforme se révèle enrichissant et plein de surprises. Ce site de porno VR érotique se démène à raison d’une mise à jour par semaine pour que ses abonnés ne manquent pas de contenus.

Il s’agit d’une maison de production qui rassemble plus de 50 stars du porno VR spécialisées dans le strip-tease et la danse sensuelle. Ces actrices en question ont été préalablement choisies pour leur beauté et chaque scène les avantage encore plus. N’oublions pas de mentionner que chacune des réalisations de StasyQ VR s’apparente à un film érotique produit d’une manière réfléchie destiné à faire le plus grand bonheur des yeux.

Des contenus exceptionnels et excitants

Ne vous attendez pas à du sexe à l’état pur. Les scènes sont plus soft avec de belles actrices qui savent éveiller le désir sexuel. StasyQ VR donne libre accès au streaming et aux téléchargements. En plus d’être un site accessible, il offre également une bonne variété de résolutions et de formats.

Il suffit de vous équiper d’un casque VR pour pouvoir profiter pleinement de ces films X artistiques. Dans ce contexte, la plateforme prend en charge les supports suivants : HTC Vive, Oculus Rift, Windows Mixed Reality, Samsung Gear VR, casques en carton ou génériques, Dream et Playstation VR.

Des vidéos érotiques VR soignées sur StasyQ VR

La pornothèque de StasyQ VR compte plus de 100 vidéos érotiques VR. Ces dernières bénéficient d’une qualité d’image 3D et d’une résolution 4K. Par rapport aux films X trouvés sur Naughty VR America, les contenus X ne durent qu’entre 11 et 15 minutes maximum. C’est assez compréhensible, vu que les films érotiques ne montrent pas de scènes d’action sexuelle hardcore. La plupart des sites porno VR produisent des contenus presque similaires. Bien sûr, certains sites d’exception comme VR Cosplay X, essaye d’inverser un peu la tendance, mais l’action finale aboutit toujours au même principe que les vidéos pornos habituelles.

Ce n’est sûrement pas sur ce site. Chaque scène est filmée dans un décor luxueux avec de superbes artistes russes qui se déshabillent et vous taquinent tranquillement. Dans l’ensemble, les contenus se tournent plus autour de strip-tease et de danse érotique conçus pour titiller et exciter. Pour voir ces belles créatures à l’œuvre, il faudra vous abonner. 

Au niveau des tarifications sur StasyQ VR, comptez 14.99 dollars pour l’abonnement mensuel contre 6.25 dollars/mois pour un engagement à l’année.

Cet article StasyQ VR : quand l’innovation érige le porno VR au rang d’art a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Samsung investit davantage dans DigiLens, développeur de Waveguide

Par : Sitraka R
Digilens Niantic Samsung

DigiLens, la startup californienne derrière la technologie Waveguide, a annoncé cette semaine avoir reçu un financement de Samsung Ventures, filiale du géant coréen.

De fait, Samsung et l’entreprise américaine ne sont pas tout à fait étrangers. En effet, le premier avait rejoint l’année dernière le rang des financiers de la seconde. Datant de mai 2019, ce premier investissement totalisait 50 millions de dollars, mais était une initiative commune regroupant plusieurs firmes autres que Samsung, dont Niantic.

Pourquoi Samsung s’intéresse-t-il tant à DigiLens ?

On ne connaît pas encore le montant de ce deuxième investissement de Samsung. Mais il signale la confiance du géant dans DigiLens. Ce dernier espère mettre au point des casques AR disponibles à des prix accessibles au grand public grâce à sa technologie Waveguide. Pour ce faire, l’entreprise avance ses écrans. En plus d’être plus fins, petits et légers que les dalles conventionnelles, ceux-ci sont aussi beaucoup moins coûteux.

Si le marché AR grand public intéresse plus particulièrement DigiLens, l’entreprise a déjà réalisé des solutions d’affichage tête-haute pour diverses sociétés. Celles-ci évoluent dans plusieurs domaines, dont l’aviation, l’architecture ou encore le commerce.

Les réactions de DigiLens à cette nouvelle

Pour sa part, le PDG de DigiLens, Chris Pickett, a déclaré que « Samsung Ventures est un partenaire qui comprend pleinement tous les défis de l’écosystème XR. L’aspect optique est de loin l’élément le plus difficile de cette future plateforme, notamment pour la livrer à un prix accessible dans un format attrayant pour une adoption massive ».

Il continue : « les appareils XR ne peuvent tout simplement pas fonctionner sans les solutions optiques adéquates. Ces dernières sont les fenêtres augmentant la réalité avec du contenu digital, et nous croyons que les produits DigiLens apporteront enfin une optique de qualité sur le marché. Nous sommes énormément fiers de notre écosystème de fabricants agréés, de partenaires logiciel ainsi que de nos investisseurs qui continuent à nous soutenir. »

Cet article Samsung investit davantage dans DigiLens, développeur de Waveguide a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vous trouvez la VR trop chère ? On vous prouve le contraire

Par : Gwendal P
valve casques vr émotions

Voici un petit guide qui vous donne quelques conseils pour monter un PC gamer à un prix raisonnable. Avec le bon casque, il vous permettra de profiter de la réalité virtuelle et de ses jeux, comme Half-Life : Alyx.

L’un des freins majeurs à la réalité virtuelle est son prix. Cet argument, accompagné par le fait que la technologie peut parfois paraître encore un peu bancale, est l’argument cité en premier par la majorité des personnes qui aimerait essayer la VR, mais qui ne franchit pas le pas. Or, l’on ne peut pas complètement leur donner tort. En effet, si l’on prend l’exemple de quelqu’un qui veut jouer à Half-Life : Alyx dans de bonnes conditions, il devra s’équiper d’un casque et d’un PC suffisamment puissant. Et ce genre de matériel coûte cher.

En réalité, ce n’est pas tout à fait vrai. Il n’existe pas qu’une seule configuration pour pouvoir profiter de la réalité virtuelle. Bien évidemment, une personne peut, si elle le souhaite, investir plusieurs milliers d’euros (entre 3 000 et 5 000 euros) afin d’avoir une station haut de gamme et jouer en 60 fps avec un framerate constant. Cependant, nous allons vous montrer qu’il est possible de diviser ce prix au moins par trois et arriver à un résultat très correct malgré tout.

Précisons qu’il s’agit ici de matériel capable de faire tourner Half-Life : Alyx sans problème.

Quel PC choisir pour une bonne configuration VR ?

Entrons directement dans le vif du sujet, avec la partie la plus compliquée de l’ensemble : le PC. Parce qu’il faut l’avouer, ce n’est pas en achetant un ordinateur prémonté chez un revendeur classique comme la Fnac, Darty ou Boulanger que vous en tirerez le meilleur rapport qualité/prix. Rassurez-vous cependant, il n’est pas non plus nécessaire d’avoir un diplôme de soudeur ou de mécanicien. Bien qu’il faille monter ce PC pièce par pièce, le marchand s’occupe en général de le monter.

Ainsi, de quoi a-t-on besoin pour jouer à des jeux en VR ?

  • un processeur. Celui-ci, AMD Ryzen 5 2600 3.4 GHz à 6 cœurs est disponible aux alentours de 130 euros.
  • une carte mère. La MSI B450M PRO-VDH MAX coûte environ 75 euros.
  • une carte graphique. Pour pouvoir faire tourner même les jeux qui demandent plus de ressources, nous conseillons la MSI GeForce GTX 1660 Ventus 6 Go au prix de 235 euros.
  • de mémoire vive. 16 Go (2x8Go) DDR4 3 200 MHz pour la mémoire vive. Cela revient à 80 euros.
  • un disque dur. Opter ici pour un SSD Kingston SSDNow M.2 SATA G2 480 Go, dont le prix est d’environ 40 euros.
  • une alimentation. Celle d’eVGA 500W 80Plus à partir de 49 euros suffit.
  • un boîtier. Le Cooler Master MasterBox Q300L fait très bien l’affaire. Il se trouve à partir de 40 euros.

Et voilà tout ce qu’il faut. Ce qui revient à un prix final d’environ 650 euros, pour un PC gamer capable de faire tourner correctement tous les jeux d’aujourd’hui. À savoir qu’il est possible de réduire encore la facture en optant pour une carte graphique un peu moins performante comme une GeForce GTX 1650 4 Go ou une Radeon RX 580 8Go, ainsi que limiter la mémoire vive à une seule barrette de 8 Go. Toutefois, il est possible qu’il y ait quelques ralentissements en partie avec cette configuration.

Quel casque de réalité virtuelle choisir ?

La deuxième question concerne le choix du casque de réalité virtuelle. La réponse évidente ici est le choix d’un Oculus Rift S vendu pour 450 euros. Ce qui est quand même plus abordable que le millier d’euros demandé pour un HTC Vive Cosmos ou un Valve Index, même s’il est indéniable que ce dernier est un très bon casque. Mais le Rift S n’a pas à rougir devant ses concurrents et s’en sort très bien.

Enfin, souvent oubliés, les casques de la gamme Windows Mixed Reality peuvent parfaitement convenir. HP, Lenovo, Acer ou encore Asus et Samsung sont tout autant de choix disponibles, proposés à des prix très compétitifs. Il est d’ailleurs possible de trouver des modèles reconditionnés en très bon état de fonctionnement pour seulement 200 euros.

Ainsi, que cela soit avec un Rift S pour un revenu total de 1 100 euros, ou d’un casque WMR qui fait baisser encore plus la note aux environs de 850 – 900 euros, il est possible de trouver un ensemble à un prix correct. Certes cela reste malgré tout un investissement important et tout le monde ne peut pas se permettre de mettre 1 000 euros dans du matériel informatique. C’est cependant la preuve qu’il est aussi possible de ne pas complètement se ruiner pour profiter d’une bonne installation en réalité virtuelle capable de faire tourner les derniers jeux, dont Half-Life : Alyx.

À noter que les prix des composants pour ordinateur varient souvent, il ne faut ainsi pas hésiter à aller vérifier régulièrement sur un site tel que rue-montgallet.com pour profiter du meilleur prix. Aussi, un ordinateur peut être améliorer au fur et à mesure en ajoutant des pièces compatibles.

Alors, allez-vous enfin franchir le pas de la réalité virtuelle ?

Cet article Vous trouvez la VR trop chère ? On vous prouve le contraire a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

TranzVR propose du porno VR avec de belles stars trans

Par : La rédac
TranzVR, capture d'écran du site porno VR

Faites connaissance avec de belles stars du porno trans en parcourant les pages de TranzVR. Les Tgirls se montrent entreprenantes et expertes lorsqu’il s’agit de se mettre en position avantageuse.

Sexy et accessibles, c’est tout ce qu’on peut dire des pornostars sur TranzVR. Elles en veulent toujours et participent grandement à la qualité des contenus du site. De belles actrices comme Juliana Leal et Bellatria font partie des transsexuels les plus chauds de la plateforme.

Des pornostars professionnels et dynamiques sur TranzVR

Le plus intéressant lorsqu’il s’agit de vidéos pornos VR avec des trans, c’est de voir comment ces Tgirls se débrouillent dans les scènes de sexe. Sur TranzVR, les actrices se montrent professionnelles et enjouées. No limit lorsqu’il s’agit de faire plaisir au voyeur ou au POV : fellation, chevauchement, masturbation et positions de tout genre.

Ces temps-ci, l’industrie de la pornographie avance aux adeptes des contenus de qualité et incroyablement sexy qui représentent la communauté transgenre. Il faudra quand même payer cher pour voir les stars à l’œuvre,

La plateforme a retenu des noms célèbres du monde du porno comme Erika Lee, Amanda Fialho, Luiza Silva, Samara Macedo et Bianca Hills. Ces dernières sont, sans aucun doute, les artistes les plus en vogue du moment. Vous verrez leur bouche sexy vous faire un blowjob, vous embrasser puis elles n’hésiteront pas à vous chevaucher d’une façon plutôt hardcore.

Avec quel casque VR visualiser les vidéos VR Trans ?

Les contenus X de TranzVR présentent une compatibilité avec les appareils de réalité virtuelle suivante : Oculus, HTC Vive, Playstation VR, Gear VR, Daydream, Windows Mixed Reality et Cardboard. Les scènes des films X sur la plateforme sont variées. En tant que POV ou voyeur, vous serez confronté à des rencontres individuelles, des trios et même des quatuors.

Vous vous sentirez complètement immergé dans les scènes grâce à la superbe qualité 3D, 4K et aux vues à 180 degrés. L’audio binaural vous plongera également dans un monde VR de transsexualité où vous entendrez ces belles femmes gémir de plaisir. Et pour plus de satisfaction, la plateforme avance des streamings, pratiques pour faciliter le choix aux abonnés.

Mode d’abonnement sur TranzVR

Petit rappel, ce site de VR Trans a été lancé en octobre 2018. Il doit donc posséder une collection moins importante que celle de VirtualRealTrans, toutefois, la qualité se met un tant soit peu au-dessus de la moyenne, voire même bien au-delà de la perfection. Pour l’instant, on ne compte que 14 vidéos pornos VR sur la plateforme. On peut les accéder grâce à un abonnement. Voici comment les services sont proposés sur VR Tranz.

Vous pouvez choisir l’option « 2 jours » pour 1.99 euro avec laquelle vous aurez droit à un téléchargement par jour et un accès illimité aux streamings. Si vous désirez un abonnement mensuel, cela vous coûtera 14.95 euros. Même principe : accès illimité aux streamings et aux téléchargements. Et enfin, il y a l’abonnement annuel pour 6.66 euros/mois. Et bien évidemment, l’accès aux téléchargements et aux streamings se fait en illimité.

Cet article TranzVR propose du porno VR avec de belles stars trans a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VRBTrans et ses vidéos X VR avec transsexuelles de haut niveau

Par : La rédac
VRBTrans, capture d'écran du site porno VR

Pour des vidéos X VR de trans, c’est sur VRBTrans que ça se passe. Ce site vous plongera dans un monde virtuel avec plusieurs stars du porno transgenres au tempérament coquin et audacieux.

Une visite sur le site vous fera découvrir des films X avec des Tgirls chaudes qui se donnent à fond pour le plaisir des yeux. Les vidéos pornos avec transsexuels sont à votre goût ? C’est le moment de penser à un abonnement sur cette plateforme.

Les points importants à retenir sur VRBTrans

Récemment lancé, le site possède une bibliothèque encore petite, mais qui est toutefois en croissante évolution. De plus, les scènes se dévoilent intéressantes et suffisamment variées pour satisfaire les abonnés assidus. Sur le site, vous aurez à votre portée des vidéos tournées dans un angle de vue de 180 et 360°.

Pour peaufiner le tout, l’équipe réalisatrice de VRBTrans octroie à leurs œuvres une résolution 4K et un audio de nature binaurale. Les productions de la plateforme présentent entre autres une compatibilité avec plusieurs casques VR. Aussi, le site propose une application pratique pour une visualisation simplifiée des films pornos VR.

Des titres dignes de la renommée de VRBTrans

Vous pouvez toujours compter sur la maison de production de VR Bangers pour vous offrir d’excellentes vidéos porno en réalité virtuelle. Effectivement, le site figure parmi les éléments de ce géant du divertissement pour adulte. Comme vous pouvez le deviner, ce tout nouveau site met en scène des artistes transgenres qui apprécient principalement de sexe hardcore.

Les Tgirls, belles et attirantes, sont talentueuses. Aussi incroyable qu’il n’y paraît, VRBTrans rassemble en son sein divers pornostars des quatre coins du monde. De plus, la page pornographique propose une large variété de contenus X, et quelle créativité démontre l’équipe derrière la plateforme qui ne cesse de dénicher des idées nouvelles pour enrichir leur collection.

Faire partie de la communauté de VRBTrans

Pour le moment, on ne trouve que 36 vidéos sur VRBTrans. La résolution 4K et l’audio binaural vous transporte dans un monde virtuellement immersif et faire de votre expérience la plus complète possible. La visualisation des films pornos VR peut se faire sur l’Oculus, l’HTC Vive, le Gear VR et le Windows MR.

Bien que sa pornothèque soit encore moins riche, une mise à jour s’effectue, néanmoins, une fois par semaine. Avec le temps, VRBTrans gagnera un peu plus en valeur et en notoriété. Pour profiter des vidéos X VR de la plateforme, il faudra soit payer la vidéo de 2.95 euros, soit effectuer un abonnement journalier de 24.95 euros auquel vous aurez accès à sa collection. Pour l’instant, le site ne propose pas encore d’abonnement mensuel et les essais sont assez limités. Toutefois, c’est un site qui en vaut la peine pour les amateurs de vidéos pornos VR avec des transsexuels. Ces derniers pourront aussi voir sur VirtualRealTrans ou encore TranzVR.

Cet article VRBTrans et ses vidéos X VR avec transsexuelles de haut niveau a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

VirtualRealTrans : LA plateforme de porno VR avec transsexuelles

Par : La rédac
VirtualRealTrans, capture d'écran du site porno VR

VirtualRealTrans ne fait pas dans la légèreté. En effet, ce site porno qui va à fond sur la transsexualité. Sur toutes les scènes en VR, on ressent totalement le travail bien fait. Nous savons déjà que le porno transgenre connaît de plus en plus de succès. Alors, imaginez à quel point il devient formidable lorsque vous y injectez une dose de réalité virtuelle.

VirtualRealTrans met en avant une expérience entièrement immersive avec des Tgirls incroyablement chaudes. Sa pornothèque présente une quantité décente de vidéos, mais pas de calendrier de mise à jour clair. Espérons que cela continue de croître parce que le sexe sur ce site trans VR conquis pas mal d’adeptes du porno VR !

VirtualRealTrans prime la qualité

Sur VirtualRealTrans, le contexte du sexe en réalité virtuelle fait des merveilles. Il s’agit d’une plateforme qui met en scène des transsexuels sexy. Mais plus que cela, son équipe mise surtout sur un travail soigné qui rend l’expérience aussi réelle que possible.

Non seulement ses vidéos bénéficient d’un format 3D à 180 degrés avec un son binaural, mais elles présentent également une compatibilité avec des sex toys connectés tels que le Lovense. Imaginez une scène VR torride avec une magnifique Tgirl aux lèvres charnues et à la poitrine bien généreuse qui prend plaisir avec un vibromasseur. Il faut l’avouer, la plateforme propose vraiment une expérience sexuelle passionnante à l’utilisateur.

Des contenus soignés et créatifs

Heureusement pour les abonnés de VirtualRealTrans, les titres VR semblent compatibles avec les casques VR les plus populaires du marché. Pareil à VRHush, on pourra utiliser Playstation VR, l’Oculus, le Gear VR, l’HTC Vive ou Cardboard.

Sur le site, les scènes respirent le professionnalisme et sont tout simplement fantastiques. Les Tgirls s’adonnent à toutes sortes de position et finissent par éjaculer elles aussi tout en se faisant pénétrer par le POV masculin. L’interface du site présente un style assez classique, une simplicité qui assure une navigation intuitive. Aussi, vous disposez de quelques filtres, de balises et d’un moteur de recherche de base qui vous aideront à accéder au contenu que vous souhaitez.

VirtualRealTrans progresse de jour en jour

Le site propose actuellement 54 vidéos dans sa bibliothèque. Néanmoins, il n’y a aucun moyen de connaître les dates des dernières mises à jour. Mais on peut tout de même voir en première page les vidéos X VR récemment publiées. Aucun bonus disponible non plus sur la plateforme.

En tout cas, on peut dire que VirtualRealTrans se développe bien. Espérons qu’il continue à croître à un rythme régulier. Ainsi, le nombre des abonnés ne cesse d’augmenter. Pour les rejoindre, il existe plusieurs formules d’abonnements. La plus abordable commence à 10 euros/mois, uniquement pour du streaming. Il faudra monter à 15 euros/mois pour inclure les téléchargements. Enfin, comptez 89.95 euros pour un abonnement de 365 jours.

Cet article VirtualRealTrans : LA plateforme de porno VR avec transsexuelles a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La plateforme de cinéma VR Bigscreen propose désormais de la VOD

Par : Gwendal P
bigscreen vod

La plateforme de diffusion en VR Bigscreen ajoute un service de vidéos à la demande. Elle propose un catalogue de films pour le moment restreint, mais qui pourrait s’étoffer avec le temps.

Cela fait un mois et demi que les cinémas sont fermés. Il est néanmoins possible de profiter d’un équivalent des salles obscures grâce à Bigscreen. Cette plateforme de diffusion en réalité virtuelle permet de voir des films entre amis suivant un calendrier précis. Comme pour un vrai cinéma, il faut acheter un ticket et accéder ensuite à une projection en 2D ou en 3D. Or, les développeurs de Bigscreen viennent d’ajouter une fonction de vidéos à la demande. Les projections ponctuelles auront toujours lieu, mais elles ne seront plus autant fréquentes et seront intégrées à des événements spéciaux.

Ainsi, ce système de VOD propose pour le moment plusieurs dizaines de films. En revanche, le catalogue français est un peu limité et moins de la moitié des films sont accessibles. Comme pour toutes locations de films à l’unité, le titre est disponible à la vision pendant 48 heures après avoir commencé à le regarder. La version américaine fait payer ces films à partir de 4 dollars. Les prix en France devraient donc également commencer à partir de 4 euros.

Des films en VR à partager entre amis.

Autre nouveauté, le menu Events (événements) fournit plusieurs types d’informations sur des événements à venir. Cela inclut le nombre de personnes intéressées, un compte à rebours jusqu’aux prochains films ou projections diverses et bien sûr la liste de tous ces événements. En plus de films, Bigscreen compte aussi proposer des retransmissions sportives ou des lancements de fusées. Quelques-uns seront gratuits, pour les autres, il faudra acheter un ticket virtuel.

L’avantage principal de Bigscreen est qu’il permet de réunir ses amis et ses proches autour des projections. L’on ne regarde plus un film tout seul, mais en bonne compagnie. C’est donc le meilleur du cinéma, les gens bruyants en moins.

L’intégralité du catalogue est disponible à cette adresse. Le téléchargement de l’application Bigscreen est gratuit. Elle est compatible sur la majorité des casques actuels, et bientôt sur PSVR d’après leur site web.

Cet article La plateforme de cinéma VR Bigscreen propose désormais de la VOD a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Visites virtuelles : un outil précieux dans la promotion de l’immobilier

Par : Sitraka R
Visites virtuelles : un outil précieux dans la promotion de l’immobilier

Depuis quelques années, la réalité virtuelle secoue le monde de l’immobilier. Mais quels sont les avantages qu’elle procure et comment peut-on en profiter ? De plus, comment cette technologie s’articule-t-elle dans le cadre des dispositifs légaux en vigueur ? Petit point sur le sujet.

Effectivement, la VR couvre et révolutionne de nombreux domaines, aussi vastes que variés. Contre toute attente, ses champs d’application ne se limitent donc plus au divertissement ni aux jeux vidéo. Aujourd’hui, elle permet aux professionnels de tous bords, dont ceux de l’immobilier, de mieux couvrir les envies et les préférences de leur clientèle.

La réalité virtuelle pour un investissement immobilier en loi Pinel

La réalité virtuelle peut vous aider de plusieurs manières dans l’atteinte de vos objectifs, que vous soyez une agence, un réseau ou un futur acquéreur. Entre autres, l’acquisition de biens diversifiés de qualité comme une foncière ou la Société civile immobilière (SCI) constitue un investissement fiable et durable générant plus de 6% de rendements. Vous pouvez avoir recours à la réalité virtuelle pour simplifier les procédures dans l’acquisition des biens pouvant être des locaux d’activité ou des habitations en défiscalisation.

Parmi les avantages d’une SCI se trouvent une réduction d’impôt et une rentabilité avantageuse permises par la loi Pinel. À ce sujet, si vous envisagez l’acquisition d’une propriété dans la région des Pays de la Loire, il peut par exemple être intéressant de savoir comment bénéficier de la loi Pinel sur les Sables-d’Olonne afin d’effectuer votre investissement immobilier de façon efficace. Investir pour une propriété ou un appartement à Nantes et en Vendée pour des bénéfices s’inscrit en effet dans la durée.

À quoi peut-on s’attendre avec la Loi Pinel ?

La Loi Pinel, c’est jusqu’à 6 000 euros d’économies par an assorties d’une réduction d’impôt, jusqu’à 21 % du montant de votre investissement. Le tout sur une longue période de 12 ans. Vous pouvez en bénéficier en investissant dans l’achat d’un appartement neuf ou pour un logement locatif, dans des zones encore éligibles à la loi Pinel, comme en Vendée ou à Nantes. Effectivement, certaines zones ne le sont plus depuis janvier 2018. Tout achat neuf en Loi Pinel (appartement ou logement) ouvre droit à une défiscalisation Pinel.

Reprenant les dispositions de la loi Duflot, certaines mesures ont été assouplies, à savoir, deux durées d’engagement locatif de 6 ou 9 ans. Sous certaines conditions, les logements acquis à partir de janvier 2015 peuvent être loués à ses descendants et ascendants. Néanmoins, il faut remplir certains critères si l’on veut être éligible à cette réduction d’impôt accordée par le dispositif Pinel.

Quelles conditions pour bénéficier de la loi Pinel ?

Les avantages de la loi Pinel s’acquièrent sous conditions, tant sur le plan du bien immobilier que de la mise en location. Globalement, l’investissement doit avoir été effectué avant le 31 décembre 2021. Par ailleurs, le délai d’achèvement est de 30 mois pour un bien immobilier acheté en l’état futur d’achèvement. Le logement neuf doit répondre à la norme RT 2012 ou au label BBC. Dans le cas d’un achat d’un bien immobilier ancien, il ne doit pas répondre aux caractéristiques de décence ni aux performances techniques suivant les obligations légales. C’est seulement après l’achèvement des travaux qu’un bien ancien doit remplir les conditions du label Haute performance énergétique rénovation 2009 ou celles du Bâtiment basse consommation rénovation 2009.

La situation géographique conditionne également l’obtention des avantages offerts par la loi Pinel. Neuf ou à réhabiliter, le bien immobilier doit impérativement se situer dans des zones ou la demande locative est élevée. Suivant un nouveau zonage, il s’agit de la zone A, la zone A bis et la zone B1. Les acquisitions en zones B2 font l’objet d’une mesure de tolérance. Pour plus de détails sur ce zonage, il faut consulter l’arrêté du 1er août 2014 sur le site officiel.

Par ailleurs, le montant des investissements en Loi Pinel se plafonne à 300 000 euros par an, à raison de 2 investissements annuels maximum, avec un prix d’achat au m² ne dépassant pas les 5 500 euros. Même plafond pour les logements anciens nécessitant une réhabilitation. Cette somme inclut dans ce cas le prix d’achat du bien et les travaux.

Réalité virtuelle et immobilier : quel est le rapport ?

La réalité virtuelle a beaucoup à apporter au secteur de l’immobilier. À travers des images dématérialisées, en réplique exacte ou en version alternative de la réalité, la réalité virtuelle propose une expérience qui singe ce qui existe vraiment. Bien qu’elle soit une notion proche de la réalité augmentée, il ne faut pas non plus faire d’amalgame entre ces deux réalités.

Si la première, la réalité virtuelle, immerge totalement dans un monde virtuel, la seconde, la réalité augmentée, consiste à projeter dans l’image réelle des éléments créés numériquement. En parlant de la réalité virtuelle dans l’immobilier, il faut donc s’attendre à l’optimisation de l’expérience client. Ce dernier s’immergera totalement dans un environnement numérique, modélisé par ordinateur sur la base d’un environnement réel mais qui a été numérisé.

Mais cela n’empêche pas l’ajout d’éléments en réalité augmentée pour affiner en l’occurrence des informations. Globalement, ce genre d’expérience est rendu possible grâce à un casque VR. En somme, la réalité virtuelle donne la possibilité à un prospect acheteur d’explorer à distance des biens immobiliers préalablement numérisés.

L’immobilier en réalité virtuelle pour enchaîner les visites sans aucun déplacement

Pour les agents immobiliers et leurs clients, la réalité virtuelle soustrait aux contraintes du déplacement pour les visites. Avec une modélisation, une reconstitution en photo réaliste des meubles, des pièces et de tout autre élément ou encore un enregistrement vidéo à 360°, un simple casque VR permet de visualiser les propriétés à visiter dans les moindres détails.

Effectivement, il est même possible d’avoir une idée sur les vues offertes par les ouvertures, de prévisualiser les décorations ou la peinture dans le salon, de savoir si les dimensions des meubles s’adaptent bien à celles de la pièce.

Pour les deux parties, les clients comme les agents, la visite virtuelle représente un gain de temps précieux. Pour le professionnel, il s’agit d’un avantage compétitif permettant de booster ses acquisitions vendeurs par un maximum de visites de biens, sans aller sur place. Du côté de l’acquéreur, ce premier tri peut lui permettre de savoir que le bien en question lui correspond ou pas.

Une visite virtuelle sera toujours intéressante, même pour le cas d’un démembrement engageant l’investisseur à acquérir le bien immobilier pour le mettre à disposition d’une société publique ou privée durant 15 ans. Outre le paiement du bien à 60% de sa valeur, les autres avantages de ce type d’investissement sont l’exonération de fiscalité durant toute la durée du démembrement et des intérêts d’emprunt déductibles aux revenus fonciers.

Simplifier les procédures de l’immobilier par la réalité virtuelle

Utilisée à bon escient, la réalité virtuelle accélère le processus de la transaction du bien immobilier en améliorant l’expérience client. Avec une visite à distance par réalité virtuelle, celui-ci peut prendre tout son temps durant la visite parce qu’on n’attend pas l’arrivée d’un autre client potentiel d’un moment à l’autre. L’agent immobilier n’est plus dans l’obligation de multiplier les rendez-vous pour pouvoir présenter le maximum de biens au même acquéreur. Un seul rendez-vous suffit, à l’agence ou même au domicile du client.

Par ailleurs, l’organisation n’est pas non plus de tout repos pour le vendeur. Certaines maisons souffrant des variations de climat ou de luminosité, des agents recommandent à leur clientèle d’effectuer des visites à plusieurs moments de la journée. Ce qui implique une maison en bon état et en ordre à tout moment de la journée. Avec un bien immuable, la réalité virtuelle permet de contourner toutes les difficultés physiques. En effet, l’enregistrement vidéo ou la modélisation de la maison n’a lieu qu’une seule et unique fois.

Cet article Visites virtuelles : un outil précieux dans la promotion de l’immobilier a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌