Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 4 août 2020Vos flux RSS

Goldcrest Post Finishes Sound and Picture for Indie Thriller “She Dies Tomorrow”

NEW YORK CITY—  Called “one of the most prescient films of the decade,” She Dies Tomorrow¸ from Neon and writer/director Amy Seimetz, centers on a woman who believes she is about to die from a mysterious illness that is also highly contagious. The psychological thriller, which recently went through sound and picture finishing at Goldcrest ...

The post Goldcrest Post Finishes Sound and Picture for Indie Thriller “She Dies Tomorrow” appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Clear-Com Partner 86 INC Upgrades Inventory to Include HelixNet and FreeSpeak II

ALAMEDA, USA – Clear-Com® Partner 86 INC, an Indonesia-based rental company specializing in communications equipment for broadcast, event productions and live shows, has decided to expand their inventory in response to growing demand. Company owner Edwino “Dino” Gonggalang has been using Clear-Com’s solutions since 2010 and has recently invested in the addition of HelixNet® digital network ...

The post Clear-Com Partner 86 INC Upgrades Inventory to Include HelixNet and FreeSpeak II appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Stephen Arnold Music and TradeCafe™ Leverage the Power of Sonic Branding

Bassett & Walker’s new cloud platform for trading agricultural commodities has a sonic signature that says “confidence, reliability and security.” DALLAS— As part of the launch of its new cloud-based trading platform, TradeCafe™, international agricultural commodities trader Bassett & Walker Inc. asked Stephen Arnold Music to create sonic branding that was memorable, conveyed security, confidence ...

The post Stephen Arnold Music and TradeCafe™ Leverage the Power of Sonic Branding appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Le Casone, place d’Austerlitz en ombre et lumière à Ajaccio

L'Agence Lumière de Régis Clouzet scénographie le Casone à Ajaccio. La place d’Austerlitz se métamorphose en ombre et lumière, en hommage à Napoléon.

Le Casone, place d’Austerlitz, Ajaccio - Conception lumière : agence Lumière, Régis Clouzet © Ville d'Ajaccio

Hier — 3 août 2020Vos flux RSS

Denon’s Engine OS releases v1.5 with Soundcloud Go+, Beatport Link

Engine DJ, Denon’s flagship DJ software, is opening up its music library capabilities with its newest update, Engine OS v1.5. The revision comes with a swath of new features, including a Quick Source Menu, a newly installed BPM detection algorithm, and – arguably the most significant update – the ability for artists to access two major streaming […]

The post Denon’s Engine OS releases v1.5 with Soundcloud Go+, Beatport Link appeared first on DJ TechTools.

XCY M1T : un minuscule PC sous Celeron N4100

3.2 cm de côté sur 4.2 cm d’épaisseur, le XCY M1T est une vraie minimachine proposant des compétences tout à fait classiques et adaptée à un usage Web, multimédia et bureautique. 

XCY M1T
Le XCY M1T est équipé d’un Celeron Gemini Lake N4100, une puce très employée sur ce segment des MiniPC parce que répondant efficacement à beaucoup des besoins actuels tout en offrant un prix abordable et une dissipation thermique facilitée. La puce propose 4 cœurs et 4 threads cadencés de 1.1 à 2.4 Ghz avec 4 Mo de mémoire cache.

XCY M1T

Son circuit graphique Intel UHD 600 est capable de décoder des contenus UltraHD H.265 sans soucis et le processeur permet aussi bien de réaliser des retouches photos que de lancer des outils bureautiques ou des sessions web. Le processeur dégage 6 watts de TDP et la marque semble a  choisi de préférer l’usage d’un ventilateur pour en venir à bout plutôt qu’une solution de dissipation passive. Probablement pour préserver la taille ultra-compacte de l’engin. Comme souvent je me demande dans quelle mesure un de ces engin ne peut pas être facilement modifié pour fonctionner en silence via un dissipateur passif. 

XCY M1T

L’engin est équipé avec 8 Go de mémoire vive ce qui est largement suffisant pour une flopée d’usages différents. Son stockage de base est un SSD M.2 2242 SATA de 128 Go qui pourra évoluer vers des solutions plus importantes. Je ne suis pas sur que cela soit utile sur ce genre de machine de passer à 256 ou 512 Go de stockage interne mais c’est en tout cas une bonne chose de ne pas avoir de stockage eMMC figé en interne.

Un lecteur de cartes MicroSD est également présent pour ajouter des capacités de stockage à l’engin. La marque ne précise pas qu’il s’agit d’un MicroSDXC mais je doute qu’ils limitent cette option à un MicroSDHC et aux 32 Go maximum de stockage que cela imposerait.

XCY M1T

Le reste de la connectique est assez complet au vu de la taille de l’engin. On retrouve par exemple une sortie HDMI 2.0 ce qui permettra de sortir un signal UltraHD en 60 images par seconde pour en faire un MiniPC orienté multimédia ou simplement piloter confortablement un écran. On retrouve également deux ports USB 3.0 Type-A, une sortie audio et micro combinés au format jack 3.5 mm et pour finir un port USB Type-C qui ne servira que d’alimentation.

XCY M1T

Pas de port Ethernet donc et si il sera possible d’utiliser un adaptateur USB pour en proposer un à l’engin, il pourra également recourir à un Wifi5 et du Bluetooth 4.2 pilotés par un circuit Intel 7265AC.

XCY M1T

le MiniPC est livré avec un adaptateur secteur et un câble HDMI mais malheureusement sans adaptateur VESA pour le coincer derrière un écran. Au vu du format de l’engin je doute même que cela soit possible facilement.

Le XCY M1T est en vente sur AliExpress à 150.04€ grâce au coupon proposé par le vendeur sur sa page. Ce n’est pas le meilleur prix jamais rencontré pour ce type de machine mais un tarif très correct pour ce type d’engin à la destination précise. A noter qu’il est livré sans système mais devrait fonctionner aussi bien sous Linux que Windows.

Source : AndroidPC.es

XCY M1T : un minuscule PC sous Celeron N4100 © MiniMachines.net. 2020.

Parrallels : la solution pour porter les applications Windows sur ChromeOs

Google a planifié un support des applications Windows sur ses Chromebooks depuis longtemps. Cette perspective explique a elle seule une bonne partie de l’évolution des machines ces derniers mois et pourquoi certains constructeurs se sont mis a faire enfler les capacités de calcul de leurs engins, leur mémoire vive et leur stockage. 

Acer Chromebook Spin 713

Cette réaction de Google s’explique assez simplement, les Chromebooks rencontrent un succès croissant en entreprise et de plus plus  en plus de grande structures font appel au système pour leurs équipes. Mais certaines résistent à cette arrivée à cause de leurs investissements passés dans des outils développés pour Windows.  Que ce soit à cause de la conception – souvent fort coûteuse – d’un outil sur-mesures pour répondre à un besoin industriel ou à l’implication et la formation des équipes dans un logiciel commercial, certaines structures ne sont pas prêtes a faire l’impasse sur ces outils développés sous Windows.

L’idée de faire appel à Parallels pour pouvoir utiliser des applications Windows sous ChromeOS est donc très logiquement née dans l’esprit de Google. Avec une volonté d’étanchéité très claire. L’usage d’un outil Windows dans un Chromebook sera possible mais ne sera clairement pas encouragé. L’idée est de pouvoir lancer un programme dans l’univers ChromeOS mais pas de vivre sous Windows. 

L’image donnée par Cyrus Mistry, chef produit pour ChromeOS est assez amusante. Pour lui, tous les propriétaires de système audio-vidéo dernier cri, avec Dolby Atmos et compagnie, veulent régulièrement pouvoir lire une vieille VHS introuvable ailleurs. Pouvoir leur donner cette possibilité est importante pour Google. L’idée est de pouvoir lire cette vieille vidéo au besoin mais surement pas d’en faire leur quotidien. Evidemment ce sont les applications Windows qui sont comparées aux vieilles cassettes vidéo…

Acer Chromebook Spin 713

Cette option ne sera pas grand public mais liée à des offres d’entreprises et devra être pilotée par des administrateurs qui pourront activer ou non cette option en choisissant quels programmes pourront être lancés. Votre PME emploie un logiciel de calibration machine développé sur mesures sous Windows, vous voulez passer à ChromeOS. Vous pourrez en incluant votre logiciel dans les exceptions prises en charge par vos Chromebooks.

La manière dont Parrallels Desktop va prendre en charge Windows pour commencer est intéressante. Le système va démarrer une session complète de Windows en parrallèle de ChromeOS et du système de gestion d’Android. Les différents programmes seront donc lancés sous le système le plus adapté de manière transparente.
Mais le futur de cette évolution sera différent, l’idée sera de pouvoir exécuter uniquement l’application dont vous avez besoin. A la manière de MacOS qui permet de lancer des applications Windows de manière transparente grâce à la fonction Coherence de Parallels.

Pour le moment aucune date n’a été fixée, aucun prix non plus et on se doute qu’il s’agira d’un cas par cas pour déterminer le tarif de cette option. Uniquement disponible pour les entreprises, ce ne sera pas un ajout que l’on pourra télécharger en plus des fonctions habituelles mais bien un outil professionnel a prendre en compte au sein d’une flotte d’appareils. Il faudra également pouvoir le prendre en charge et donc compter sur des Chromebooks modernes et puissants. Inutile de compter sur des machines sous processeurs ARM, il vous faudra un processeur x86, typiquement un Core i5 ou i7 avec au moins 16 Go de mémoire vive. Voilà ce qui explique en grande partie la montée en puissance de nombreuses références de Chromebooks ces derniers mois.

Google a également pensé a proposer des fonctions de double boot pour ses machines, que l’utilisateur puisse choisir des démarrer au besoin ChromeOS ou Windows. Mais cette option se heurte a un élément capital pour ce type de machine : la politique interne de Google au sujet de la sécurité sur les Chromebooks. Google ne veut pas que les fonctions de base de l’engin soient moins bien sécurisées pour laisser une porte d’entrée à Windows : Le BIOS, le firmware des machines, toute la séquence de boot souvent critique et analysée par le système pour s’assurer qu’aucune intrusion n’a lieu dans chaque machine. Le système peut également se servir d’une image miroir sécurisée du système si la sécurité a été attaquée. Ce point est primordial car c’est un des grands argument qui ont fait de ChromeOS le système choisi par de nombreuses structures professionnelles et éducatives. 

L’idée est donc de proposer le meilleur des deux mondes. A la fois de la sécurité et de la rapidité avec un outil simple d’emploi mais également la possibilité d’utiliser un logiciel Windows qui n’existe pas sous ChromeOS. En attendant que, très logiquement, ces applications soient développées pour devenir compatibles nativement avec ChromeOS.

Microsoft a également des idées pour venir contrecarrer les plans de Google. L’éditeur va préparer ses propres solutions d’applications dans les nuages avec, pour lui aussi, une visée particulière pour les entreprises.

Windows 10X se rapproche pour beaucoup à la philosophie de ChromeOS. Le système lancera ses applications traditionnelles dans des containers étanches pour éviter tout risque de sécurité tout en permettant l’emploi d’applications en ligne. Pensé au départ pour des machines double écran, cette nouvelle version de Windows a finalement été ouverte à tous les portables et devrait arriver en 2021. Microsoft pourra donc employer ses applications classiques mais proposera ses propres “web apps” de son côté également .

Acer Chromebook Spin 713

Les deux sociétés proposant au final la même finalité mais dans une vision différente. Microsoft s’appuie sur son énorme catalogue d’applications classiques et s’ouvre vers un usage dans le Cloud. Google est orienté naturellement dans les nuages et proposera d’utiliser des applications Windows avec parcimonie. Le tout étant évidemment réservé pour ce dernier à un monde d’entreprise pour qui la sécurité est le premier défi et une ligne de dépense importante à l’année.

Parrallels permettra sans doute a Google de faire taire cette critique récurrente sur les outils manquants de ChromeOS. Elle permettra également de passer outre la remarque classique des investissements passés d’une entreprise. Dépenser des centaines de milliers d’euros en développement, année a près année, pour un logiciel maison sous Windows ne donne pas envie de passer à ChromeOS si il n’est pas exploitable dessus. 

Reste a savoir une chose, si ces évolutions modifient largement le paysage matériel des Chromebooks en poussant leurs caractéristiques et leur tarifs vers le haut, que va t-il rester au grand public ? Une bonne partie des particuliers achetant un Chromebook fait ce choix pour la simplicité de l’usage des machines mais aussi pour leur tarif souvent attractif. Si le parc entier évolue à la hausse, alors qu’ils n’auront pas le droit aux fonctions Windows de Parallels, comment le grand public va réagir ? Est-ce que les constructeurs vont proposer une gamme plus large de machines ? C’est la voie choisie par Acer qui propose d’un côté un engin sous SoC ARM pour le grand public et un autre sous Core i7 pour les entreprises. 

Source : TheVerge

Parrallels : la solution pour porter les applications Windows sur ChromeOs © MiniMachines.net. 2020.

What is the impact on Apple if NVIDIA were to buy ARM?

Nvidia is looking to buy Arm, in 'advanced talks'...

Nexo présente ID14, sa plus petite enceinte jamais construite

Par : admin

NEXO dévoile ID14, une nouvelle enceinte point source en polyuréthane de 5 pouces, entièrement fabriquée en France et la plus petite jamais conçue par la firme française. Elle est accompagnée par le sub S108. Les deux sont légers, polyvalents et résistants à l'extérieur. Lire la suite

L’article Nexo présente ID14, sa plus petite enceinte jamais construite est apparu en premier sur SoundLightUp..

macOS Big Sur : macOS 10.16 ou 11.0 ? Les deux.

La prochaine version de macOS, Big Sur, passe officiellement de 10.x à 11.0, après 16 versions. Mais ce n’est pas si évident : pour des raisons de compatibilité, l’OS peut aussi être vu comme un macOS 10.16.

macOS 11.0


Sous Catalina, la commande sw_vers donne ce résultat :

ProductName: Mac OS X
ProductVersion: 10.15.6
BuildVersion: 19G73

Sous Big Sur, par défaut, la commande indique ceci (dans la bêta 1).

ProductName: macOS
ProductVersion: 10.16
BuildVersion: 20A4299v

Avec la bêta 3, ça change. Par défaut, l’OS s’annonce comme macOS 11.0. Mais une commande permet de forcer « 10.16 », pour les logiciels qui attendent un macOS « 10 ». Et ne pensez pas que c’est rare : des trucs comme Parallels bloquent à l’installation à cause de ça, et ça risque d’être le cas pendant un moment.

ProductName: macOS
ProductVersion: 11.0
BuildVersion: 20A5323

Mais en ajoutant la variable d’environnement SYSTEM_VERSION_COMPAT=1, le résultat diffère. On peut soit le faire en plaçant la commande avant l’exécutable (SYSTEM_VERSION_COMPAT=1 sw_vers), soit en modifiant la variable de façon permanente (export SYSTEM_VERSION_COMPAT=1).

ProductName: Mac OS X
ProductVersion: 10.16
BuildVersion: 20A5323l

Typiquement, si un programme donne une erreur liée à la version, lancer le logiciel en ligne de commande avec SYSTEM_VERSION_COMPAT=1 avant le nom de l’exécutable devrait suffire.

Frame rate issues in unreal engine SDK

Par : djevo2
I have noticed that with unreal 4.25 and the compatible NDI sdk I am getting significant frame drops on both inputs and outputs. No matter what framerates I lock NDI and the project to it seems like I am dropping every other frame on the NDI output and inputs. If i compare the main NDI output and the preview in the editor the motion in the editor is smooth wheras the NDI output exhibits this problem. Furthermore, if I create a standalone build of my project the preview as well as the NDI output suffers from this problem. I have attempted running at 1080o and 720p with the exact same result. If I run the same standalone version with no ndi input it runs perfectly fine in the preview window. I am running a 2070 super with an i7 and 16gb ram. This is seemingly isolated to the ndi sdk for 4.25.

Les caractéristiques du PEI/ULTEM® en impression 3D

Ces dernières années, l’utilisation de thermoplastiques haute performance a pris une importance croissante dans l’industrie de l’impression 3D, la technologie s’éloignant progressivement du prototypage rapide vers la production de pièces finies. En conséquence, les exigences en matière de matériaux d’impression…

ULTEM_cover

L-Acoustics présente la suite d’outils de mesure et monitoring M1

Par : admin

L-Acoustics présente la suite M1, un ensemble complet d'outils de mesure et de monitoring allant de l'acquisition de données au réglage du système pour offrir un processus d'étalonnage rationalisé ainsi qu'une surveillance des performances en temps réel. Lire la suite

L’article L-Acoustics présente la suite d’outils de mesure et monitoring M1 est apparu en premier sur SoundLightUp..

Que pensait The New York Times de la Pippin en 1996 ?

Je suis tombé récemment sur un vieil article de The New York Times qui parle de la Pippin, en 1996.

La première partie est intéressante, car elle met en avant le positionnement hybride de la Pippin : elle est trop onéreuse pour une console de jeu (~600 $ à l’époque) et pas assez puissante comme ordinateur, même pour le prix. L’article confirme par ailleurs que Bandai et Apple avaient de grands espoirs : 500 000 ventes sur la première année aux Etats-Unis et au Japon. Pour rappel, les chiffres officieux donnent 42 000 ventes dans les deux pays au total (donc en gros sur deux ans). Visiblement, Apple voylait la console comme un « Network Computer », un concept qui n’a pas été abandonné par la suite, tout du moins pas directement : l’iMac devait en être un au départ.Il faut dire que la console valait vers 600 $, donc, et permettait de surfer avec son modem (14 400 puis 28 800 et 33 600 bauds), quand un ordinateur valait facilement le double ou le triple.

L’article indique aussi que Samsung avait été approché pour proposer un téléviseur avec un Pippin intégrée. La fin est assez lucide tout de même sur les risques d’échec, en citant le CD-i de Philips (largement plus vendu que la Pippin, d’ailleurs) ou la 3DO. Et de fait, la Pippin ne pouvait pas lutter contre la PlayStation ou la Nintendo 64, et en tant qu’ordinateur, c’était assez léger. Et comme rappelé, la console n’a ni lecteur de disquettes, ni clavier par défaut, deux accessoires pratiquement indispensables pour surfer, et qui augmentaient le prix. En clair, même avant son lancement (l’article date de mars 1996), beaucoup de gens pensaient déjà que le concept était vain.

TOP 5 des vidéos de la semaine : le centre d’impression 3D de SEAT…

Cette semaine, on vous fait visiter le centre d’impression 3D de SEAT qui a investi dans plusieurs solutions de fabrication additive afin de produire toutes sortes de pièces en interne. Vous verrez comment les technologies 3D viennent bouleverser le secteur…

top5_0208

Blender Tutorial: How to Create a Fire Trail

Hello everyone! In this tutorial, we will be creating a fire trail Blender logo! We will be learning about curve constraints, dynamic paint and Mantaflow. If you enjoyed this tutorial make sure to com...

NDI ScanConverter for Linux

Par : livepad
New from Sienna:

NDI® ScanConverter for Linux. Supports Ubuntu, CentOS and more.
- Deliver NDI Monitoring output from Davinci Resolve, AutoDesk Flame and more
- Works On-Prem or in the Cloud for remote edit workflows using SiennaLink.

More info:http://www.sienna.tv/ndi/scanconverterlinux.html

Pricing and Demonstrations from Approved Sienna Systems Integrators

Deux best sellers d’Audio-Technica en série limitée violette et noire

Par : admin

Audio-Technica présente en édition limitée les casques d’écoute de référence ATH-M50x filaire et ATH-M50xBT sans fil, en violet et noir, incluant un arceau et des coussinets d’oreille distinctifs. Lire la suite

L’article Deux best sellers d’Audio-Technica en série limitée violette et noire est apparu en premier sur SoundLightUp..

eufy Security 2K, la caméra HomeKit pas cher

eufy Security, une filiale d’Anker (société chinoise. assez connue pour ses accessoires avec un bon rapport qualité/prix) propose depuis une caméra HomeKit Secure Video pas très onéreuse. Cette caméra d’intérieur vaut seulement 40 € sur Amazon, ce qui est significativement moins que les modèles concurrents.

La concurrence, en dehors des caméras uniquement HomeKit (j’ai des Omna – D-Link – et une Presence de chez Netatmo), vient de chez Eve (anciennement Elgato) avec un modèle à 150 €, de chez Logitech avec la Circle View (180 €) ou le modèle Netatmo pour l’intérieur (Welcome, vendue 200 €). En clair, chez les grandes marques, une caméra HomeKit Secure Video vaut entre 4 et 5 fois plus que le modèle eufy. A raison ? Pas vraiment, nous allons le voir.

La caméra est correcte sur la finition, et elle arrive avec un petit chargeur USB. Elle s’alimente avec un lon câble micro USB, c’est assez classique. Sur le côté, on trouve un emplacement pour une carte microSD (non fournie), un peu trop accessible à mon goût. Elle possède aussi un haut-parleur et un micro, mais il n’est pas accessible en HomeKit.

La caméra, simple mais efficace


microSD, enceinte, micro USB

Premier essai, uniquement en HomeKit. Et c’est un échec : impossible de connecter la caméra. Elle n’est pas visible dans HomeKit. L’application indique que si le code HomeKit est présent sous le pied – c’est le cas -, il n’y a pas besoin de l’application, en pratique… c’est différent.

Ben non

Pour configurer la caméra, j’ai donc dû créer un compte. Alors, c’est un peu une plaie : la localisation est obligatoire et le clavier passe en QWERTY pour le mot de passe (aucune idée de la raison) avec en plus des demandes reloues : 8 à 20 caractères, minuscules, chiffres, majuscules et caractères spéciaux (oui, tout). L’installation dans l’application est simple : elle utilise le Bluetooth pour détecter la caméra, on tape le mot de passe Wi-Fi (l’application ne le récupère pas) et on attend. J’ai eu un autre souci bizarre : la caméra a indiqué un problème (en parlant) avant de dire que c’était bon. Pour finir, j’ai eu une mise à jour de firmware « HomeKit » et j’ai pu ajouter la caméra dans Maison.

La création du compte


Mise à jour de firmware

Avant HomeKit, parlons de l’application. La caméra peut enregistrer sur une carte microSD (pas fournie) ou dans le cloud d’eufy (payant). L’activation d’HomeKit désactive pas mal de fonctions de détection, ainsi que le micro, mais aussi l’enregistrement en 2K : HomeKit limite au 1080p. Franchement, l’application est assez moyenne, avec de l’anglais fréquemment au milieu des textes en français, ce n’est pas génial. A noter qu’ils sont assez honnêtes sur les cartes SD : ils indiquent que les cartes peuvent être remplies 500x (c’est assez optimiste) et le temps d’enregistrement sur une carte (de 1,5 jour sur une 16 Go à 12 jours sur une 128 Go). Enfin, si on peut utiliser l’application pour streamer l’image (au lieu d’HomeKit), c’est assez horrible avec une latence de l’ordre de la seconde.

Pas de 2K


Pas de détection


Pas d’animaux (et encore des messages en anglais)

Dans HomeKit, la caméra propose deux appareils : un détecteur de mouvement et la caméra elle-même. Elle a évidemment un gros avantage : elle est compatible HomeKit Secure Video. Cette fonction sortie avec iOS 13 permet de stocker les vidéos chez Apple, gratuitement pendant 10 jours. Je mets en italique pour une bonne raison : HomeKit Secure Video nécessite un abonnement iCloud 200 Go (3 €/mois) pour une caméra, ou un abonnement 2 To (10 €) pour cinq caméras. Avec HomeKit Secure Video, on peut revenir facilement en arrière jusqu’à 10 jours en faisant défiler. Visiblement, c’est stocké en 1080p chez Apple et en 720p en streaming. Enfin, il faut aussi un concentrateur HomeKit (Apple TV, HomePod, iPad).

La solution d’Apple peut définir comment fonctionne la diffusion et l’enregistrement en fonction de la position de l’utilisateur, pour forcer l’enregistrement uniquement quand il n’y a personne par exemple. Il est aussi possible de définir l’accès aux autres utilisateurs quand vous partagez l’accès HomeKit, pour ne garder les enregistrements que pour l’utilisateur principal.

HomeKit



Alors que dire. La caméra est d’une qualité correcte physiquement. Ce n’est pas extraordinaire, mes Omna sont mieux finies, mais ça passe. La qualité d’image, par contre, est faible en HomeKit en pleine lumière : la Omna offre une image mieux définie, plus douce et globalement meilleure. La caméra d’eufy suffit pour de la détection, mais ça reste cracra quand même par rapport à la Omna. Il y a des artefacts, un zoom (bon, c’est plus lié à l’optique) et une accentuation de la netteté pas très efficace. Les captures viennent de l’application Maison sous macOS, c’est moins moche sur un iPhone ou un iPad, mais ça reste significativement en dessous.

Omna


Eufy


Omna


eufy


Omna


eufy

Dans le noir, rien à dire : le projecteur marche bien, c’est suffisant. Elle n’a pas de microphone en HomeKit, contrairement à d’autres (il est accessible dans l’application eufy). Mais elle a quand même deux (gros) avantages : HomeKit Secure Video (rare actuellement) et surtout le prix. Elle vaut 40 € quand la caméra Eve vaut ~150 € et la Circle View vaut officiellement 180 €. J’ai beaucoup plus confiance en Eve pour la sécurité, et elle ne nécessite pas de passer par une application dédiée pour l’installation, mais la différence de prix reste importante.

Je suis mitigé sur la mise en place – l’application n’inspire pas confiance – mais la caméra elle-même offre tout ce qui est nécessaire pour faire du HomeKit pas trop cher et de façon sécurisée. Apple indique que les vidéos sont chiffrées totalement, et les enregistrements ne prennent pas de place sur le cloud. A vous de voir si la qualité de l’image vous suffit.

Matrox Monarch EDGE Cracks the Remote Production Code

The essential encoder and decoder for REMI workflows, Monarch EDGE enables live event producers with best-in-class video delivery at the lowest latency for broadcast-quality productions MONTREAL, Quebec — July 28, 2020 — Matrox® is pleased to announce the availability of the much-anticipated Matrox Monarch EDGE 4K/multi-HD encoder and decoder offering for next-level remote production (REMI) ...

The post Matrox Monarch EDGE Cracks the Remote Production Code appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Matrox D1450 Graphics Card for High-Density Output Video Walls Now Shipping

Matrox D1450 provides OEMs and system integrators with a cutting-edge building block to power up to 16 4K synchronized screens from a single system, while also offering a rich set of developer tools for enhanced video wall control MONTREAL — 30 July, 2020 —Matrox® is pleased to announce that the Matrox D-Series D1450 multi-display graphics ...

The post Matrox D1450 Graphics Card for High-Density Output Video Walls Now Shipping appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

OS Studios Helps Create Virtual Graduation in Minecraft for UC Berkeley with Blackmagic Design

Fremont, CA – July 31, 2020 – Blackmagic Design today announced that OS Studios used its gear to help produce a virtual graduation and two day music festival for the University of California, Berkley (UC Berkeley) class of 2020 in Blockeley University. Blockeley University is a detailed replica of the UC Berkeley campus in Minecraft, the popular video ...

The post OS Studios Helps Create Virtual Graduation in Minecraft for UC Berkeley with Blackmagic Design appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

How to Composite Shots Together to Pull Off HDR

Let's look at how to successfully pull off the HDR look by shooting multiple clips, then piecing them together in post-production.

Microsoft Flight Simulator proposera enfin de la VR

Microsoft Flight Simulator proposera enfin de la VR

Vous êtes fan des jeux de simulation de vol? Vous pouvez d’ores et déjà vous réjouir de voir débarquer Microsoft Flight Simulator sur Steam, accompagné de deux fonctionnalités très attendues, le support TrackIR et VR. Cette excellente nouvelle continue avec les éditions Standard, Deluxe et Premium disponibles en précommande dès aujourd’hui!

L’apport du support TrackIR avec Microsoft Flight Simulator

Vous pourrez bénéficiez du support TrackIR dès le premier jour selon les développeurs de Microsoft. La première solution de suivi de la tête vous garantie une expérience de simulateur ultra-immersive. Tout cela est rendu possible par la caméra à six degrés de liberté (6DOF). Plus de liberté, un regard en 4K/HDR complet sur votre environnement… Tout est fait pour que vous profitiez d’une expérience plus riche et plus facile.

La sortie du casque HP Reverb G2

Si le support VR sera disponible plus tard dans l’année, il le sera tout de même à temps pour le lancement de ce nouveau casque. Né de la collaboration entre Microsoft et Valve, un écran lumineux haute résolution, un paysage sonore entièrement 3D, un suivi et un son immersif de qualité incroyable font partie du HP Reverb G2. Le casque sortira cet automne avec une mise à jour gratuite VR pour tous les joueurs de Microsoft Flight Simulator.

Microsoft est loin de ne se contenter que de cela puisque les collaborations avec de nombreux partenaires sont toujours en cours. Ainsi, Honeycomb Aeronautical, Logitech G, Thrustmaster, Virtual Fly sont toujours en lien avec Microsoft pour proposer une expérience toujours plus réaliste et complète. Les périphériques existants et les cockpits domestiques seront pris en charge par Microsoft via un SimConnet mis à jour selon celle-ci.

Des mises à jour à venir

L’entreprise annonce en effet qu’encore plus de contenu sont à prévoir à l’avenir! Des mises à jour continues du simulateur seront mises en place, toujours en étant gratuites et mondiales. L’amélioration quasi-constante  des données autour de nous pousse l’entreprise a faire évoluer le simulateur au fil du temps. Le partenariat entre Bing et Microsoft permettra notamment l’acquisition d’un nouveau terrain pour les joueurs, en plus d’un simulateur en constante évolution grâce à un apprentissage automatique.

Néanmoins le contenu dont disposeront dès le départ les utilisateurs est d’une grande qualité: avions ultra détaillés, nouveau système de liste de contrôle, trafic aérien en direct, météo dynamique et nouvelle modélisation aérodynamique… Alors imaginez ce que vous réservera Microsoft Flight Simulator dans les mois qui viennent!

Cet article Microsoft Flight Simulator proposera enfin de la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Valve dépose un brevet pour un casque VR sans fil

Par : Sitraka R
brevet de Valve pour un casque sans fil

Déposé par Valve l’année dernière, mais rendu public hier, un brevet révèle les projets de l’entreprise quant à un potentiel casque VR sans fil.

Le document décrit ainsi « un système de transfert sans fil des données » qui inclut une antenne pour recevoir les commandes d’un contrôleur. Parallèlement, un système de traçage permettrait de suivre voire de prédire les mouvements de l’appareil mobile au fur et à mesure que l’utilisateur se déplace dans un volume défini. Ceci afin d’assurer à tout moment une bonne réception des données, notamment le flux vidéo.

De fait, on sait depuis un moment que Valve n’avait pas abandonné ses ambitions quant à un casque VR sans fil, et ce brevet le confirme. Mieux, il nous offre une idée plus précise sur ce que la firme projette de faire après l’Index.

Valve veut moins de temps de chargement sur son casque VR sans fil

Entre autres, ces efforts de l’entreprise visent une réduction conséquente du buffer, la mémoire tampon qu’un appareil charge à l’avance pour assurer une expérience sans interruption. Cela permettrait de diminuer par la même occasion le temps de latence, un critère essentiel pour réellement immerger l’utilisateur dans un environnement virtuel.

  • 62,92 €
  • 26,99 € 39,99 € -33%
  • ATEME AND ANEVIA ENTER INTO EXCLUSIVE NEGOTIATIONS FOR THE ACQUISITION BY ATEME OF 87% OF THE SHARE CAPITAL AND 90% OF THE VOTING RIGHTS OF ANEVIA

    Par : Editor

    ATEME (ISIN: FR0011992700) and the main shareholders of ANEVIA (ISIN: FR0011910652) (the “Company“) together holding 87% of the share capital[1] and 90% of the theoretical voting rights[2] of the Company (the “Majority Shareholders“), have entered into exclusive negotiations to transfer their interest in the share capital of the Company to the benefit of ATEME. The transaction has received the prior unanimous support ...

    The post ATEME AND ANEVIA ENTER INTO EXCLUSIVE NEGOTIATIONS FOR THE ACQUISITION BY ATEME OF 87% OF THE SHARE CAPITAL AND 90% OF THE VOTING RIGHTS OF ANEVIA appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

    Vari*Lite joue la carte Profile

    Par : admin

    Dans la série VL800 Event, cherchant le meilleur compromis entre qualité et budget, vient se nicher le VL800 EventProfile, un Spot à couteaux, léger et abordable. Lire la suite

    L’article Vari*Lite joue la carte Profile est apparu en premier sur SoundLightUp..

    À partir d’avant-hierVos flux RSS
    ❌