Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 14 juin 2021Vos flux RSS

Chef de Projet Éclairage

Ingélux recrute un(e) Chef de Projet éclairage dans le cadre d'un CDI sur Vaulx-en-Velin. Offre d'emploi dans la Conception Lumière.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Intel propose 2 milliards de dollars pour acquérir SiFive

Intel proposerait 2 milliards de dollars pour faire l’acquisition de SiFive. Le même montant engagé il y a 2 ans pour acquérir Habana Labs et intégrer ses capacités d’apprentissage pour Intelligence Artificielle. Tout n’est pas joué pour Intel qui peut essuyer un refus de la Start-up qui travaille au développement de solutions autour de l’architecture RISC-V. Celle-ci pourrait choisir une approche moins prédatrice en préférant lever des fonds.

RISC-V

RISC-V est une architecture complète, libre et indépendante. Cette ISA est pilotée par une fondation Suisse et développée par différentes marques qui n’ont pas de royalties a payer pour pouvoir la produire. SiFive fait partie de ces sociétés qui se sont penchées sur le berceau de RISC-V et qui commencent a voir les premiers éléments de leurs efforts porter leurs fruits. Spécialisée dans le développement de solutions pour des tiers autour de RISC-V, SiFive travaille pour le moment à la conception de puces sur mesures pour d’autres acteurs tout en développant sa propre gamme de silicium.

Intel aimerait beaucoup acquérir cette société et l’intégrer en son sein, elle fait pour cela une offre estimée à plus de 2 milliards de dollars. Pas mal pour une architecture et une société encore qualifiée d’immature par certains professionnels il y a seulement un an. SiFive est en effet le fruit d’une collaboration de chercheurs et la société ne brille pas particulièrement par le montant de son chiffre d’affaire. Ce qui compte pour ce type de société c’est son futur, celui qui pourrait amener des sociétés a bouleverser un marché en trouvant la puce sur mesures adaptée à son usage.

On l’a déjà vécu avec RISC-V. Xiaomi a intégré une solution de ce type dans ses fameux Mi Band au lieu de choisir une solution ARM plus classique. Et cela a été un vrai bouleversement pour le marché. En n’ayant pas a payer de royalties sur les ventes des puces ARM, Xiaomi a pu créer un produit au tarif hyper concurrentiel tout en proposant une offre complète et très autonome. Les Mi Band sont ainsi devenus les bracelets les plus vendus au monde et ont balayé la plupart de leurs concurrents entrée de gamme et même beaucoup de produits plus haut de gamme qui ne faisaient finalement pas beaucoup mieux qu’eux. 

Western Digital est un des investisseur de SiFive.

Ce genre de bouleversement de marché pourrait avoir lieu dans d’autres secteurs, aussi bien automobile que serveur en passant par la création de puces spécifiques comme celles équipant les solutions de stockage. Là où le nombre d’unités et la pertinence de l’offre pour chaque milliwatt dépensé compte. On imagine l’impact d’un tel bouleversement avec le monde ARM. Pour Western  digital par exemple, le basculement vers des puces RISC-V signifie non seulement la création de solution parfaitement adaptée à l’usage demandé pour piloter ses éléments de stockage mais également la fin du gros chèque de royalties versé à ARM en fonction du nombre d’unités de stockage vendues. 

En rachetant SiFive Intel rachèterait une expertise et un pied déjà bien engagé dans la porte de ce marché. La marque y voit une solution a faire fructifier mais probablement également une manière de contrer efficacement ARM sur différents secteurs. La possibilité de voir Nvidia racheter ARM étant également une drôle d’épée de Damoclès au dessus de la tête d’Intel sur des activités spécifiques comme le monde des serveurs.

Un élément qu’Intel, et son nouveau directeur/ingénieur Pat Gelsinger, ont probablement envie de pouvoir appréhender de manière sereine. RISC-BV pouvant servir d’assurance et d’amortisseur à toute transition du secteur.

2021-06-11 14_23_20

SiFive pas forcément intéressé par ce rachat

SiFive ne serait pas forcément ravi de la tournure de cette offre. La Start-UP préfèrerait peut être garder une certaine indépendance et avoir recours à des investisseurs avec des levées de fond. Cela lui permettrait de continuer d’avancer peut être plus lentement mais vers le chemin tracé par ses concepteurs. La marque pourrait également avoir reçu des offres différentes de concurrents d’Intel. SiFive pourrait faire le pari de peser plus, beaucoup plus, d’ici quelques années.

Difficile de ce prononcer sur ce poste, les dirigeants de SiFive qui accepteraient l’offre se verraient probablement devenir multi millionnaires tout en profitant d’un accès à des technologies et des services d’Intel très intéressant pour accélérer leur cadence et leur calendrier. D’autres acteurs dont également a prendre en ligne de compte. Plusieurs industriels et fond d’investissements ont déjà investit dans le capital de SiFive pour le moment sans grand retour financier. L’aubaine d’un rachat pouvant infléchir sur les choix de la société.

Intel Capital est déjà partenaire de SiFive mais au même titre que Qualcomm, Samsung, Nvidia, Marvell, Google et bien d’autres qui ont également en tête une solution de repli de l’appétit d’ARM. Les forces en présence vont probablement avoir quelques jolies discussions dans les semaines qui viennent.

Source : Bloomberg

Intel propose 2 milliards de dollars pour acquérir SiFive © MiniMachines.net. 2021.

Topton V320 : un MiniPC sous Core i7-1165G7 Tiger Lake-U

Après le très intéressant netbook  Topton L4 en 7″, la marque annonce le Topton V320. Un MiniPC complet ou vendu en barebone qui a la particularité d’embarquer des puces assez rares sur ce marché.

Topton V320

On retrouve, par exemple, une processeur Intel Tiger Lake-U Core i7 1165G7, le processeur que l’on retrouve dans les NUC Panther Canyon. Une solution 4 coeurs et 8 threads avec 12 Mo de cache et un fréquence maximale de 4.7 GHz. C’est également une puce qui propose un circuit graphique Intel Xe avec 96 EU dans un fonctionnement très raisonnable de 12 à 28 watts de TDP. Parfait pour une intégration dans un MiniPC.

Mais le Topton V320 peut également embarquer d’autres processeurs, plus musclés mais également plus difficiles à dissiper. On retrouve ainsi des puces Comet Lake-H assez intéressantes comme les Core i7-10870H et Core i9-10885H. Ce qui n’est pas vraiment une nouveauté puisque la marque présentait un engin équipé de cette génération de puces en septembre 2020. Mais ces puces proposent un niveau de performances très élevé au sein d’un MiniPC de ce type.

Topton V320

Le Core i9-10885H est plus gourmand avec un TDP de 45 watts mais c’est une solution huit coeurs et seize threads cadencée de 2.4 à 5.3 GHz avec 16 Mo de mémoire cache. Une puce qui embarque un circuit Intel UHD Graphics 630 moins performante que le circuit Intel Xe du Core Tiger Lake-U. Cette version aura un meilleur rendement en calcul mais ne sera pas forcément aussi à l’aise que la première solution en affichage 3D.

Vendu en Barebone, le Topton V320 est plutôt accessible. Le modèle Tiger Lake-U sans mémoire ni stockage est ainsi vendu à 381.97€. Pas mal pour un engin de ce calibre même si il faut prendre en compte le coût des équipements secondaires. La version Core i9-10885H est tout juste sous les 400€… Là encore c’est un prix assez intéressant. 

Topton V320

D’un point de vue mémoire, l’engin propose deux slots SoDIMM en DDR4 pour embarquer jusqu’à 64 Go de ram en double canal. Le stockage est, quant à lui, déployé sur deux emplacements M.2 2280. On remarque que le dissipateur et le ventilateur sont assez imposants et qu’ils semblent attachés via un système  qui traverse la carte mère. Une bonne nouvelle pour qui voudrait intégrer ce genre de solution dans un autre châssis ou une borne d’arcade par exemple. On pourra facilement adapter un dissipateur encore plus massif sur l’ensemble.

Topton V320

Le premier est exclusivement dédié aux SSD NVMe PCIe 3.0 X4 tandis que le second pourra accueillir au choix un NVMe ou un SATA 3.0. Un troisième emplacement M.2 au format 2230 permettra d’équiper la machine avec la carte Wifi de son choix, des antennes internes sont livrées. 

topton v320

La connectique de l’engin est très bonne avec en façade quatre ports USB 3.0 en plus de deux jacks audio casque et micro séparés et du bouton de démarrage de l’engin. Au dos de l’appareil, on retrouve deux sorties vidéo avec un DiplayPort et un HDMI, deux ports Ethernet Gigabit RTL8111 pour piloter deux réseaux indépendants et deux autres ports USB 3.0. Pas de Thunderbolt malheureusement, ni de lecteur de cartes SD mais un ensemble assez confortable pour une solution de 13.7 cm de profondeur sur 15 cm de largeur et 6 cm d’épaisseur.

Le Topton V320 sera capable de gérer des fonctions réseau assez avancées comme le Wake On Lan ou le PXE. Il est également possible de le positionner en VESA derrière un écran grâce à des vis fournies avec l’appareil. 

Topton V320

L’engin est également distribué en format Barebone avec de 8 à 32 Go de DDR4 et de 256 Go à 1 To de stockage interne. L’ensemble des différents modèles et versions proposées de ce Topton V320 est trop long pour que je vous les liste. Au passage, vous remarquerez que certaines options sont “doubles”, avec deux processeurs listés dans la même option. C’est assez classique dans ce type de distribution. Le fabricant1 assemblant des cartes mères au fur et à mesure que ses disponibilités lui permettent. En indiquant Core i9-10880H et Core i9-10885H dans la même option, il s’offre ainsi la possibilité d’assembler des machines avec une puce de son choix suivant ses disponibilités.

Cela est lié au fait que ce genre de constructeur n’achète pas en direct auprès d’Intel ou de grossistes officiels mais plutôt par lot chez des grossistes plus petits qui n’ont pas forcément des lots qui se suivent. Le constructeur arrive en général sans soucis à trouver les puces qu’il cherche, mais, si il a la possibilité d’assembler 100 cartes avec un panachage de puces, c’est plus simple pour lui de fonctionner de cette façon. Si vous tenez absolument à une référence précise, il vaut mieux le demander lors de votre commande pour éviter les déconvenues. Le vendeur prendra peut être un peu plus de temps pour vous livrer mais ne fera partir que la référence que vous voulez.

Ce Topton V320 est intéressant, je ne connais pas beaucoup de références présentant ce niveau de performances dans cette compacité. La connectique est correcte même si elle manque de certaines particularités de Tiger Lake comme le Thunderbolt. C’est un engin qui, accompagné d’un bon montant de mémoire et de stockage, pourra permettre tous les usages d’un PC moderne. Du jeu au montage vidéo en passant par les travaux les plus gourmands en calcul.

Vous trouverez l’offre AliExpress en suivant ce lien.

Source : AndroidPC.es

 

Topton V320 : un MiniPC sous Core i7-1165G7 Tiger Lake-U © MiniMachines.net. 2021.

Beatport’s iOS app is here, & with it a company rebrand

Beatport is making the leap into the world of iOS with the release of their new mobile app for Beatport LINK users. It’s yet another step to grow the Beatport LINK ecosystem of DJ tools, with the intention of making an artist’s music searching, buying, prepping, and playing flow even easier. Now, with a Beatport […]

The post Beatport’s iOS app is here, & with it a company rebrand appeared first on DJ TechTools.

Biolum, une oeuvre VR lovecraftienne (NewImages/XR3/Annecy)

Par : Shadows

Sélectionnée au sein du NewImages Festival mais aussi dans la sélection VR du Festival d’Annecy, Biolum est une oeuvre franco-germanique d’Abel Kohen qui vous invite à explorer les profondeurs.

Incarnant une scientifique en pleine plongée, vous découvrirez de surprenantes créatures : autour de vous, de multiples animaux luminescents stupéfiants nagent, vivent et vous observent. Mais rapidement, la plongée prendra un tournant inattendu, lorsqu’un parasite décidera de voir en vous son nouvel hôte…

Le soin graphique apporté au monde de Biolum en fait sa richesse : plantes, poissons, crustacés, invertébrés sont nombreux, et l’équipe n’a pas lésiné sur cet aspect (quitte à ce que l’expérience soit plus gourmande en ressources que la majorité des projets VR actuels).
Scénaristiquement, l’utilisation d’une grotte est un bon prétexte pour contrôler l’avancée narrative, ce qui aurait été difficile en plein océan, tout en jouant sur nos peurs les plus primaires : enfermement, absence de fuite, obscurité, inconnu.

Nous avons nottamment apprécié la richesse des créatures, clairement inspirées de la faune des grands fonds (vers géants Riftia vivant dans des tubes, isopodes). Le studio Albyon, en charge de la modélisation et de l’animation, prouve une fois de plus sa capacité à mettre en oeuvre des univers complexes et crédibles.
La conclusion de l’histoire, que nous éviterons de révéler, fait également un bon usage des possibilités de la VR. Enfin, l’utilisation d’un casque avec HUD est sans doute une bonne idée pour limiter les risques de cinétose (mal des transports/mal de VR) malgré l’utilisation de translations pour les déplacements.

Quelques regrets en revanche : le dialogue entre les deux personnages aurait mérité plus de subtilité dans sa progression, et surtout le guidage du spectateur aurait pu être plus précis. Si l’expérience nous empêche en théorie de sortir de la grotte en traversant les murs, en pratique il est arrivé que notre tête passe à travers la paroi, en nous éloignant un peu du guide visuel proposé : l’immersion en souffre.

Ceci étant dit, Biolum est une expérience immersive solide qui s’inscrit dans la tradition du fantastique et de la SF, et nous vous recommandons de vous y plonger.

Biolum est issu d’une collaboration entre IKO, Reynard Films, Prefontal Cortex, Albyon. Le projet est visible dans le cadre de NewImages Festival et XR3, et sera présenté durant le Festival d’Annecy, sur place. L’application sera aussi disponible sur Steam en octobre.

L’article Biolum, une oeuvre VR lovecraftienne (NewImages/XR3/Annecy) est apparu en premier sur 3DVF.

Sauve qui pneu : une folle course-poursuite venue de l’ESMA

Par : Shadows

Amaury Bretnacher, Chloé Carrere, Théo Huguet, Leia Jutteau, Louis Martin, Charlie Pradeau, Mingrui Zhuang dévoilent Sauve qui pneu, leur court de fin d’études à l’ESMA (promotion 2020). L’histoire d’un braquage qui ne se déroule pas tout à fait comme prévu…

Suite à son braquage, un homme se retrouve forcé d’embarquer dans la voiture d’une petite mamie pour échapper à la police à travers les rues colorées de Cuba.

Musique / music: José Vicente
Son / sound: José Vicente, Sébastien Fournier, Yoann Poncet, Tristan Le Bozec – Studio des Aviateurs
Voix / voice: Antoine Perrichon

L’article Sauve qui pneu : une folle course-poursuite venue de l’ESMA est apparu en premier sur 3DVF.

Strands of Mind, un voyage immersif et mystique (NewImages, XR3, Annecy)

Par : Shadows

Découvert dans le cadre du NewImages Festival et XR3 (que vous pouvez encore découvrir en distanciel ou à Paris) et visible sur place durant le Festival d’Annecy, Strands of Mind est un film immersif d’Adrian Meyer.

Ce qui débute comme un voyage en forêt anodin se mue en voyage initiatique vers un arbre en particulier, via une plongée au coeur même du vivant.
Pleinement immersif, avec un travail 3D de haut niveau, le film enchaîne plusieurs ambiances qui sont l’occasion de changer de ton et d’échelle : mystère, beauté, noirceur, mysticisme sont au rendez-vous.

Croisement entre un voyage dans l’infiniment petit, un trip hallucinatoire et une exploration de fractales, Strands of Mind est d’autant plus impressionnant qu’il s’agit d’un projet étudiant, issu de la collaboration entre Adrian Meyer (réalisateur du film) et Laura Messner (productrice) à la Filmakademie Baden-Württemberg.
Si le projet est difficile à décrire, nous ne pouvons que vous le recommander : sa présence dans la sélection des 19ème VES Awards (meilleurs effets dans un projet étudiant) n’avait rien d’usurpé. Attention aux personnes épileptiques photosensibles, en revanche : une séquence de clignotements est présente durant le film.

Comme indiqué en introduction, le projet est visible jusqu’à la fin du week-end à Paris dans le cadre de NewImages Festival, au-delà sur XR3, et en physique au Festival d’Annecy.

L’article Strands of Mind, un voyage immersif et mystique (NewImages, XR3, Annecy) est apparu en premier sur 3DVF.

A failed attempt but a nice glitch



A failed attempt but a nice glitch

A failed attempt but a nice glitch



A failed attempt but a nice glitch

PREVIEW le nouveau soft de prédiction d’Electro-Voice

Par : admin

PREVIEW offre aux concepteurs système un outil logiciel pour configurer les line arrays Electro-Voice pour une couverture optimisée. Calcule la configuration idéale et l'affiche en 3D couleur. Recommande des combinaisons mécaniquement valides d'enceintes et d'accroche. Lire la suite

L’article PREVIEW le nouveau soft de prédiction d’Electro-Voice est apparu en premier sur SoundLightUp..

Un prototype de la première Apple Watch

Quand Apple a testé l’Apple Watch, la marque avait décidé de cacher le design dans une sorte de boîtier assez moche, qui ressemblait un peu à un iPod nano. Et on a quelques photos et même une vidéo.

C’est AppleDemoYT qui montre ça sur Twitter (et YouTube). L’OS est une version de test, mais finalement assez proche de la version finale, et le look est évidemment moins réussi que pour la version finale.

AppleDemoYT


AppleDemoYT


AppleDemoYT


AppleDemoYT


AppleDemoYT


AppleDemoYT

Agence I.C.O.N. éclairage architectural entre Paris et Tokyo

De Paris et Tokyo, I.C.O.N. est une agence de conception lumière atypique. Histoire des réalisations clefs en France : centre Pompidou Metz et la Tour Eiffel.

Centre Pompidou Metz, France - détail éclairage architectural de la toiture - Architecte Shigeru Ban et Jean de Gastines - Conception lumière : Akari-Lisa Ishii © I.C.O.N

Agence I.C.O.N. éclairage architectural entre Paris et Tokyo

De Paris et Tokyo, I.C.O.N. est une agence de conception lumière atypique. Histoire des réalisations clefs en France : centre Pompidou Metz et la Tour Eiffel.

Centre Pompidou Metz, France - détail éclairage architectural de la toiture - Architecte Shigeru Ban et Jean de Gastines - Conception lumière : Akari-Lisa Ishii © I.C.O.N

Quels sont les avantages de Grasshopper en fabrication additive ?

Grasshopper est un plug-in inclus dans le logiciel de modélisation 3D Rhinoceros. Il s’agit d’un outil de modélisation algorithmique, spécifiquement utilisé pour concevoir et modifier des formes complexes à l’aide de certains paramètres. Pour ceux qui ne connaissent pas ce…

Grasshopper-cover

French Immersion : des bourses pour promouvoir vos oeuvres immersives

Par : Shadows

Malgré la croissance du secteur de la réalité virtuelle, les budgets sont encore serrés, et promouvoir son projet relève souvent du défi. La pandémie a en prime eu un impact direct sur les évènements physiques, et donc sur la mise en avant d’expériences immersives.

Dans ce contexte, le French Immersion (qui se présente comme un « programme de soutien à l’exportation d’œuvres immersives françaises aux États-Unis, créé par les Services Culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, en partenariat avec le CNC, l’Institut Français, UniFrance et la FACE Foundation« ) annonce une nouvelle série de bourses pour la promotion en ligne des oeuvres immersives.

Concrètement, votre projet pourra récevoir 1000 à 2000$.

Les oeuvres éligibles sont :

  • Oeuvres et expériences de réalité virtuelle (VR)
  • Réalité augmentée (AR)
  • Réalité mixte (MR)
  • Vidéos 360°
  • Expériences interactives accessibles via ordinateur ou téléphone portable (ex. applications mobiles, films interactifs).

Cette somme de 1000 à 2000$ sera utilisable pour différents types de frais, et en particulier :

  • Réalisation d’un teaser,
  • Prestation d’un influenceur,
  • Prestation d’une agence de communication spécialisée sur les réseaux sociaux,
  • Posts sponsorisés sur les réseaux sociaux,
  • Production d’un événement en ligne.

Pour profiter de ces bourses, rendez-vous sur la page officielle et candidatez d’ici le 16 juillet. Et si vous avez prévu des projets à plus long terme, pas de panique : le système de bourses a vocation à être renouvelée chaque année. 15 avaient d’ailleurs déjà été attribuées l’an passé.

Image d’illustration : Pierre Buttin

L’article French Immersion : des bourses pour promouvoir vos oeuvres immersives est apparu en premier sur 3DVF.

Protiq et sa nouvelle solution pour les chaussures orthopédiques

Dans le secteur de l’orthopédie et plus largement de la médecine, la fabrication additive est devenue une technologie incontournable. Que ce soit pour la production de prothèses, d’orthèses ou bien d’implants, l’impression 3D permet de fabriquer des dispositifs médicaux en…

Cover PROTIQ

NewImages, XR3 : comment profiter des contenus VR, en ligne ou sur place

Par : Shadows

Nous vous l’avions annoncé : le NewImage Festival se tient cette semaine en ligne et à Paris, de même que XR3, évènement issu d’une initiative commune de NewImages, Tribeca Festival, Cannes XR.

Que vous soyez sur Paris ou que vous préfériez le distanciel, il est encore temps de profiter de ces contenus : même si le volet pro du NewImages Festival s’achève demain, il sera possible de profiter des expériences ce week-end en physique, et même au-delà en ligne.

En ligne : XR3, une vaste sélection

Pour découvrir la sélection en ligne, rien de plus simple :

  • vous devez disposer d’un casque VR filaire (le Quest en mode Link est géré) ;
  • téléchargez l’application Museum of Other Realities, gratuite du 9 au 20 juin puis du 6 au 17 juillet, sur les plateformes Viveport ou Steam VR. ;
  • les sélections NewImages, Tribeca et Cannes XR sont alors à télécharger sous forme de DLC (packs additionnels), qui sont payants mais très abordables (12,50€ par festival ; vous n’êtes pas obligés d’acheter les trois packs). Si vous disposez d’une accréditation NewImages, vous devriez avoir reçu des codes permettant un accès gratuit.

Une fois ces opérations effectuées, vous pourrez lancer Museum of Other Realities. Celui-ci propose des oeuvres artistiques qui méritent à elles seules le détour (nous vous en avions présenté quelques-unes l’an passé), et permet aussi d’accéder aux trois galeries NewImages/Tribeca/Cannes XR : suivez le tapis rouge pour y accéder !

Après une petite promenade, vous aboutirez enfin à un carrefour avec trois couloirs, chacun correspondant à un des évènements partenaires de XR3.

Dans chaque couloir, une série de salles sont accessibles, chacune étant dédiée à une oeuvre : il vous suffira alors d’entrer dans une pièce, souvent décorée en lien avec l’expérience proposée puis de toucher de la main le faisceau de lumière central pour lancer l’application ou le film immersif.

En fin d’expérience, un double appui sur un bouton de manette, ou la touche échap de votre clavier, vous rebasculeront dans le Museum of Other Realities. Vous pourrez donc enchaîner les expériences si vous le souhaitez.

Vous voilà prêts pour découvrir XR3 en ligne !

A moins que… Vous ne préfériez le physique ?

Se rendre physiquement au NewImages Festival a plusieurs avantages. Tout d’abord, si vous ne souhaitez assister qu’au volet grand public (qui a lieu samedi et dimanche), l’accès est gratuit. Afin de gérer l’affluence, il est possible de réserver un créneau de 2h en ligne : nous vous recommandons chaudement de le faire et d’éviter une venue à l’improviste.

Par ailleurs, outre la sélection NewImages disponible dans XR3, le volet physique propose aussi des oeuvres hors compétition qui sont uniquement visibles sur place.

Couloirs fléchés, gestion de la foule, gel hydroalcoolique, nettoyage du matériel et personnel accueillant : rassurez-vous, tout a été prévu pour vous accueillir en toute sécurité malgré les conditions actuelles, comme nous avons pu le vérifier sur place.

NewImages Festival

La sélection d’oeuvres est répartie sur l’ensemble du forum, et vous retrouverez sur place des plans pour vous répérer facilement.

L’accès au Forum des Images, se fait au niveau des Halles, via les transports en commun ou depuis la surface. Le site vous donnera quelques détails.

Outre les oeuvres présentées dans le forum, des évènements et séances spéciales sont aussi proposés, dont une partie en accès libre et hors des locaux du Forum des Images (expériences VR et films sous la canopée des Halles, aux niveaux -1 et -3, vidéo mapping sur l’église Saint-Eustache vendredi et samedi soir dès 22h).

Des oeuvres à ne pas manquer

Sur place ou en ligne, nous ne saurions trop vous conseiller de plonger dans les oeuvres proposées : très variées, elles vous permettront de vous plonger dans le meilleur de la VR actuelle.

L’article NewImages, XR3 : comment profiter des contenus VR, en ligne ou sur place est apparu en premier sur 3DVF.

Dalet Helps BX1 Transform from Traditional Media Programming into One of Brussel’s Leading Multimedia Channels

Paris, France – June 10, 2021 – Dalet, a leading technology and service provider for media-rich organizations, today announced that Brussels-based BX1, has expanded its multimedia channel and content operations with the flagship Dalet Galaxy five platform. BX1, which began as a weekly local community show that aired on Belgium’s public service broadcaster RTBF in ...

The post Dalet Helps BX1 Transform from Traditional Media Programming into One of Brussel’s Leading Multimedia Channels appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

TSL Products’ Latest TallyMan Update Further Streamlines Production Workflow

Updates to the Broadcast Control System Offers Virtual Re-entries as well as the Ability to Add a New Redundancy Package Marlow, United Kingdom, June 10, 2021 – TSL Products announces the latest update to its renowned TallyMan Advanced Broadcast Control System, offering virtualised functionality to streamline and ease the pressures of live production. The latest ...

The post TSL Products’ Latest TallyMan Update Further Streamlines Production Workflow appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Sinclair Continues its IP and Cloud Transition with Imagine Communications

  Significantly expanded sports production and delivery capabilities demonstrate the broadcaster’s commitment to evolving business cases, workflows, and infrastructure   DENVER, June 10, 2021 – Sinclair Broadcast Group continues to lead the industry’s transition to the future of television, developing innovative solutions to meet its requirements for channel playout and live broadcasting. These include a ...

The post Sinclair Continues its IP and Cloud Transition with Imagine Communications appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Telestream Partners with Encompass to Provide Content Management and Media Processing in Altitude Media Cloud

Nevada City, California, June 10th, 2021 — Telestream, a leading provider of workflow automation, media processing, and content management solutions for the production and distribution of video, today announced a strategic partnership with Encompass Digital Media, to provide content management and media processing for Encompass’ Altitude Media Cloud. The Altitude Media Cloud was built specifically ...

The post Telestream Partners with Encompass to Provide Content Management and Media Processing in Altitude Media Cloud appeared first on Broadcast Beat - Broadcast, Motion Picture & Post Production Industry News and Information.

Arkema investit 10% dans le capital de ERPRO 3D Factory

Le chimiste français Arkema a annoncé une prise de participation dans l’entreprise ERPRO 3D Factory (E3DF) qui a pour objectif de produire des pièces en série grâce à la fabrication additive. Créée en 2017, elle appartient au Groupe ERPRO et…

E3DF_cover

Wine 6.0.1 pousse les applications Windows sur les puces Apple M1

Wine 6.0.1 n’est toujours pas un émulateur mais cette application permet de faire tourner le code de Windows sur des distributions Linux depuis un long moment maintenant. Cela n’est pas toujours sans conséquences sur la fluidité ou la rapidité des applications mais, dans certains cas, c’est un moyen de basculer tout son système sous Linux  en gardant juste une ou deux applications particulières indispensables, issues du monde Microsoft.

Cette nouvelle version Wine 6.0.1 propose désormais la possibilité de faire tourner ces applications sur des Mac M1, ce qui peut être le dernier garde fou avant un basculement total sur cette nouvelle plateforme pour certains. Cette évolution est liée au travail de CodeWeavers qui propose une version particulière de Wine64 avec un support technique. Destinée aux entreprises, cette solution est commerciale mais son code a pu aboutir jusqu’à la version libre de Wine et donc profiter à l’ensemble de la communauté. CodeWeavers fonctionnant non pas grâce aux licences mais avec le support proposé aux entreprises que ses développeurs accompagnent.

Car cette solution ne sera pas parfaite et certaines applications ne seront pas exploitables. Des limitations techniques existent, le site WineHS les liste pour que les utilisateurs puissent se rendre compte d’éventuelles incompatibilités. Certains jeux et applications déjà bien supportées par Wine seront pris en charge sans soucis. La version 6.0.1 de Wine en profite au passage pour corriger des bugs, améliorer sa traduction et sa documentation et optimiser sa gestion de certaines applications.

Si on imagine assez mal une entreprise confier à Wine le fonctionnement total de ses applications métiers, cette évolution vers le monde Apple et ses puces M1 augure tout de même cette possibilité de temporisation le temps de développer de nouveaux logiciels ou de trouver leur équivalent sous MacOS ou Linux.

Source : Phoronix.

 

 

Wine 6.0.1 pousse les applications Windows sur les puces Apple M1 © MiniMachines.net. 2021.

❌